16 février 2017

2014 : Un siècle d'historiennes

 

 historiennes

Carmen Bernand , Sofia Boesch Gajano, Catherine Coquery-Vidrovitch, Natalie Davis
Ute Frevert, Chiara Frugoni, Lynn Hunt, Christiane Klapisch-Zuber
Annie Kriegel, Claude Mossé, Mona Ozouf, Rayna Pastor
Evelyne Patlagean, Michelle Perrot, Eilein Power, Barbara Stollberg-Rilinger
Takamure Itsue, Lucette Valensi, Lucie Varga, Frances Yates

André Burguière & Bernard Vincent (dir.), « Un siècle d’historiennes », ed. des femmes, juin 2014
http://www.desfemmes.fr/wp-content/uploads/2014/12/burguiere-andre-vincent-bernard-un-siecle-d-historiennes.jpg
http://crh.ehess.fr/index.php?3945


Compte rendu Françoise Thébaud, Genre & Histoire 17 mis en ligne le 31 mai 2016
http://genrehistoire.revues.org/2512

« Formées comme leurs confrères, elles n’en ont pas moins été, à un moment ou à un autre, marginalisées dans la discipline et l’institution universitaire et ont finalement mis en œuvre ce que j’ai appelé ailleurs « un militantisme académique »11 pour promouvoir l’histoire des femmes et l’insertion académique des historiennes. L’ouvrage montre à la fois que les marges sont fécondes et que les temps ont changé »


CR Sylvie Steinberg Clio. Femmes, Genre, Histoire 43 mis en ligne le 07 juillet 2016
http://clio.revues.org/13093

«... leur intérêt pour des cultures étrangères, leur goût pour les voies traversières qui cheminent avec l’anthropologie, la sociologie ou à la psychanalyse (Lynn Hunt), leur propension à se pencher sur l’histoire des minorités, des marginaux ou des rebelles, réunit nombre de leurs œuvres. Beaucoup se sont lancées dans l’aventure de l’histoire des femmes à partir d’un engagement féministe et d’une réflexion sur leur identité personnelle, depuis Takamure Itsue, pionnière méconnue de l’histoire des femmes au Japon dès les années 30, jusqu’à Michelle Perrot, Christiane Klapisch-Zuber et Natalie Zemon Davis. Mais ce sont aussi les terrains laissés en friche par les hommes qui ont retenu leur attention. Comme le soulignent André Burguière et Bernard Vincent dans leur préface, leur « position décentrée d’outsider » les a sans doute poussées à voir le monde à partir de ce décentrement. Suggestive, cette hypothèse tient compte de la difficulté qu’ont éprouvée ces historiennes à être reconnues dans un monde académique majoritairement masculin. Elle est sans doute moins convaincante pour les années 1970-1980, lorsque les historiens, et non seulement les femmes, se sont massivement intéressés aux « oubliés de l’histoire », quoiqu’on pourrait étendre l’hypothèse à d’autres groupes – masculins – d’outsiders ».


Martine Sonnet. Territoires d’historiennes à la fin du XXe siècle : quelques éléments de mesure.
in Nicole Pellegrin. Histoires d’historiennes, PU de Saint-Etienne, pp.125-142 2006.
http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00630540/document
http://publications.univ-st-etienne.fr/product.php?id_produit=474



« Entretien avec Michelle Perrot »,
Florence Rochefort et Françoise Thébaud, Clio. Femmes, Genre, Histoire  32  2010
http://clio.revues.org/9909

Michelle Perrot ou le goût des autres
par Isabelle Lacoue-Labarthe, La vie des idées 23.06.2015
http://www.laviedesidees.fr/Michelle-Perrot-ou-le-gout-des-autres.html

Mona Ozouf, revue Critique 831-832
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/09/13/34316984.html

Mona Ozouf , L’idée républicaine et l’interprétation du passé national
XXe Conférence Marc-Bloch, 17 juin 1998 http://cmb.ehess.fr/90
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mona_Ozouf

 

Carmen Bernand (1939-
l’histoire du Nouveau Monde et de l’Amérique latine
http://fr.wikipedia.org/wiki/Carmen_Bernand

Natalie Zemon-Davis
http://fr.wikipedia.org/wiki/Natalie_Zemon_Davis

Hedwig Hintze (1884-1942)
http://de.wikipedia.org/wiki/Hedwig_Hintze
http://www.gdw-berlin.de/en/recess/biographies/index_of_persons/biographie/view-bio/otto-hintze/

Chiara Frugoni (1940-
les logiques des images médiévales

http://it.wikipedia.org/wiki/Chiara_Frugoni

Sofia Boesch Gajano
"Italian religious historiography in the 1990s," Journal of Modern Italian Studies (1998)
une histoire anthropologie de la sainteté


Lynn Hunt (1945-
http://en.wikipedia.org/wiki/Lynn_Hunt
French Revolution, gender history, cultural history and historiography

Christiane Klapisch-Zuber
http://crh.ehess.fr/index.php?420

Annie Kriegel (1926-1985)

Claude Mossé, Entretien, Genre & Histoire 18 Automne 2016
http://genrehistoire.revues.org/2598

Evelyne Patlagean (1932-2008), spécialiste de Byzance

Eileen Power (1889-1940)
a épousé le précepteur de Pu Yi puis Michael Postan en 1937
http://en.wikipedia.org/wiki/Eileen_Power
1924 Medieval People
1927 Power founded the Economic History Review.

Barbara Stollberg-Rilinger (1955-
http://www.uni-muenster.de/Geschichte/en/histsem/NZ-G/L1/personen/stollberg-rilinger.html
Europe in the Age of Enlightenment
political and cultural movements and changes in Europe in the 17th and 18th century

Takamure Itsue (1894-1964)

Lucie Varga (1904-1941)
Les Annales + autorités invisibles

Frances Yates (1899-1981)
https://en.wikipedia.org/wiki/Frances_Yates
Giordano Bruno and the Hermetic Tradition (1964)
The Art of Memory (1966)

 

historiennes


Vingt historiennes présentées par vingt historiens

Carmen Bernand (France) par Serge Gruzinski,
Sofia Boesch Gajano (Italie) par Jacques Le Goff,
Catherine Coquery-Vidrovitch (France) par Mamadou Diouf,
Natalie Davis (États-Unis) par Denis Crouzet,
Ute Frevert (Allemagne) par Hinnerck Bruhns,

Chiara Frugoni (Italie) par Alain Boureau,
Lynn Hunt (États-Unis) par Jacques Revel,
Christiane Klapisch-Zuber (France) par André Burguière,
Annie Kriegel (France) par Marc Lazar,
Claude Mossé (France) par François de Polignac,

Mona Ozouf (France) par Yann Fauchois,
Reyna Pastor (Espagne) par Bernard Vincent,
Evelyne Patlagean (France) par Jean-Marie Martin,
Michelle Perrot (France) par Dominique Kalifa,
Eileen Power (Grande-Bretagne) par F-O Touati,

Barbara Stollberg-Rilinger (Allemagne) par Christophe Duhamelle,
Takamure Itsue (Japon) par Pierre Souyri,
Lucette Valensi (France) par François Pouillon,
Lucie Varga (Autriche) par Peter Schöttler,
Frances Yates (Grande-Bretagne) par J-Ph Antoine

 

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05 novembre 2016

Forum LeMans : Hériter, et après

 

LM-heriter-didi-h


« Hériter, et après ? », telle est la question à laquelle devront répondre des philosophes comme Georges Didi-Huberman, Isabelle Stengers ou Hélène Cixous, des historiens comme Mona Ozouf et Pierre Rosanvallon, des écrivains comme Olivier Rolin, Yann Moix ou Raphaël Glucksmann, un musicien et compositeur comme Karol Beffa, ou encore l’écrivain, cinéaste et dessinateur Joann Sfar.

Sur cet héritage sans propriétaire ni mode d’emploi, sur l’héritage comme fidélité infidèle, le philosophe Jacques Derrida a eu ces mots qui pourront donner au Forum son coup d’envoi : « Non pas le choisir (car ce qui caractérise l’héritage, c’est d’abord qu’on ne le choisit pas, c’est lui qui nous choisit, nous élit violemment), mais choisir de le garder en vie. (…) Il faudrait penser la vie à partir de l’héritage, et non l’inverse. »

voir Le Monde des livres de la semaine dernière

http://www.lemonde.fr/livres/article/2016/10/27/forum-philo-le-monde-le-mans-2016-tout-le-programme_5021097_3260.html



forum-lm-umotion

Les interventions ont été diffusées en direct.
Elles sont archivées sur la plate-forme UMotion

http://umotion.univ-lemans.fr/
http://www.lemonde.fr/culture/article/2016/11/04/trois-jours-de-philosophie-en-direct-sur-le-monde-fr_5025193_3246.html



- vendredi, Mona Ozouf, Et 1789 dévalorisa le passé
Thomas Paine ou Edmund Burke ? La liberté ou la tradition ?
http://umotion.univ-lemans.fr/forum-le-monde-le-mans/heriter-et-apres/video/0624-et-1789-devalorisa-le-passe/

- samedi, Isabelle Stengers a lu des extraits d’un texte du collectif #MauvaiseTroupe
http://zad.nadir.org/spip.php?article4099

Camille Peugny, éduquer à la liberté et à la responsabilité,
l'éducation d'initiative remet tjs en question l'héritage,
à la différence d'une éducation d'initiation et d'imitation non critique de la tradition

- dimanche, conclusion de Pierre Rosanvallon, La nouvelle question démocratique
http://umotion.univ-lemans.fr/video/0637-grand-entretien-avec-pierre-rosanvallon-la-nouvelle-question-democratique/

La démocratie, pas seulement un vote, mais aussi volonté d'une vie commune, une attention aux promesses non tenues, une reflexion sur ce qui peut la faire progresser. Ecouter sa lecture du totalitarisme

dimanche matin, Mael Renouard, Le couple Nostalgie-Mélancolie pour relire l'opposition Anciens-Modernes
http://umotion.univ-lemans.fr/forum-le-monde-le-mans/heriter-et-apres/video/0634-nostalgie-ou-melancolie/

Le numérique n'est nullement la mort de la pensée ou de la culture.

Le numérique, ce n'est pas l'effacement, mais une capacité jamais atteinte d'archivage et de reviviscence du passé,
sur le modèle du Musée imaginaire voulu par Malraux.

« Si les Anciens ont le culte de l’Antiquité, c’est au fond parce qu’ils jugent que le présent n’est jamais à la hauteur du passé, parce qu’ils sont
sensibles à une sorte de disgrâce métaphysique du présent. En réalité, c’est le temps lui-même qu’ils déplorent, le temps, force néfaste qui nous éloigne sans remède d’un âge d’or où tout était pur, où les poèmes étaient sublimes et les cités vertueuses, parce qu’ils baignaient dans la lumière de l’origine. Ils sont, au sens le plus fort du terme, nostalgiques »


 
forum-lm-umotion

dimanche midi : http://umotion.univ-lemans.fr/


 

Les résumés parus dans Le Monde des livres du 28.10.2016 :
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lm/heriter-forumLM-2016.pdf


La chaîne Forum Le Monde Le Mans archive les forums depuis 2012
http://umotion.univ-lemans.fr/forum-le-monde-le-mans/

2012 - Amour, toujours ?
2013 - Repousser les frontières ?
2014 - Qui tient promesse ?
2015 - Où est le pouvoir ?

 

.

Posté par clioweb à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 septembre 2016

Critique 831-832 : Mona Ozouf

mona-critique831

Mona Ozouf : la patience et la passion
Critique 831-832

 


au sommaire :

Pierre Birnbaum et Philippe Roger : Présentation
http://www.leseditionsdeminuit.fr/livre-Critique-<MonaOzouf

Entretien
Mona Ozouf : « Il est plus beau de postuler l’universalité des hommes que leur particularité »
Entretien réalisé par Danièle Cohn, Pierre Birnbaum et Philippe Roger

Lynn Hunt : La République, la Révolution et les femmes
Olivier Ihl : Trouble-fête en Révolution
Mona Ozouf, La Fête révolutionnaire. 1789-1799
Anthony Vidler : « L’utopie, encore et toujours »
Alain Corbin : L’esprit des lieux sous la Révolution
Antoine De Baecque : Mona Ozouf et les Girondins
Yves Déloye : L’école de Mona Ozouf ou la leçon de l’égalité républicaine
Mona Ozouf, De Révolution en République. Les chemins de la France
Jules Ferry. La liberté et la tradition
Pierre Birnbaum : La « fiction du même »
Jean-Claude Bonnet : L’Ecole en héritage
Mona Ozouf, Composition française. Retour sur une enfance bretonne
Sudhir Hazareesingh : Tradition républicaine et diversité

Mona Ozouf : Une conservatrice progressiste. George Eliot et Middlemarch

Les auteurs

Mona Ozouf était l'invitée de La Grande Table, 12.09.2016
http://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie


rappel, sur le blog Clioweb :
http://clioweb.canalblog.com/tag/monaozouf

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 octobre 2015

RVH 2015, premières vidéos

 

Les vidéos des interventions à Blois sont attendues en ligne.
http://www.rdv-histoire.com/

Pour l'instant, sur Youtube, en dehors de NVB, Picouly, Rappeneau,
on peut écouter :

chapoutot

- Adam Tooze, Johann Chapoutot, La Grande guerre et l'émergence de l'Empire américain

 

ozouf2015

- Mona Ozouf, De Révolution en République

- Leyla Dakhli, Mathias Enard, L'Orient et les orientalistes (thème de 2011)
http://www.youtube.com/channel/UCFQqChKRikqXIh6yvsE-V-Q

 

22.10.2015
Les vidéos et les audios arrivent en ligne.
Le web permet à ceux qui habitent loin de Blois (ou à ceux qui n'ont pas eu de ticket)
d'écouter en différé les intervenants des RVH.

3 exemples :
- Au-dela des empires : quelle histoire écrire dans un monde globalisé ?
Conférence inaugurale Serge Gruzinski
http://bit.ly/1KlOHpl

- Les empires, vecteurs de la mondialisation
Patrick Boucheron Serge Gruzinski Pierre Singaravelou
http://youtu.be/GnHD8gz8lZ8

- Henri Pena-Ruiz, Guerre des Dieux ou laïcité : penser l'alternative
http://www.youtube.com/watch?v=9fA18Ft3Boc


18 vidéos sur la chaîne Loir-et-Cher sur Youtube
http://www.youtube.com/playlist?list=PLhov3nLf0S-17kDwEts5OelUCmJSVFC4Y
dont
- L'empire de la Com : le courage de s'en libéber
http://www.youtube.com/watch?v=EU1gg6DqCBg

Chaîne Rendez-vous de l'histoire de Blois - Youtube
http://www.youtube.com/channel/UCFQqChKRikqXIh6yvsE-V-Q


.

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

26 avril 2014

Jules Ferry. La liberté et la tradition



Chez Gallimard, Mona Ozouf vient de consacrer un essai de 128 pages à Jules Ferry. La liberté et la tradition
http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/L-Esprit-de-la-cite/Jules-Ferry

L'écouter sur F-Culture, l'année 2013 vue par les historiens.
http://clioweb.canalblog.com/tag/monaozouf

et chez Busnel (LGL, France 5), vers la 24e minute.
http://www.france5.fr/emissions/la-grande-librairie


Elle met en contexte la politique coloniale de Jules Ferry
(effacer l'humiliaton de 1870, contourner Bismarck) et cite son rapport critique sur les colons algériens.

Elle souligne aussi son rôle dans la scolarisation des filles, avec des écoles distinctes, mais avec la conviction de l'égalité de la raison chez les femmes et les hommes, et le même programme de lettres, sciences, histoire, civisme (mais la couture plutôt que la menuiserie).

L'occasion de rappeler l'enquête des années 1960 : Nous les maîtres d'école, (archives Julliard, 1967)
les 20 000 lettres envoyées, les 4000 réponses.
Et une réalité persistante : "la République paie mal ses hussards noirs".


Lorsque la TV publique s'occupe de l'histoire qui se fait en ce moment, elle invite longuement Max Gallo. :-)
La TV ne semble ne pas avoir rompu avec le sarkozysme ; Busnel ne peut éviter une question sur l'identité nationale, et un des auteurs parler du "martyr" de Louis XVI !!


Un commentaire peut prêter à confusion, à propos de tout ce qu'on peut faire en 6 ans.
Ferry a été Président du Conseil et ministre, pas chef de l'Etat pendant la durée d'un quinquennat.

Président du Conseil
Ferry 1 - 09.1880-11.1881 (environ 13 mois)
Ferry 2 - 02.1883-03.1885 (environ 25 mois)

Ministre de l'instruction publique et des beaux-arts
02.1879-11.1881 (environ 21 mois)
01.1882-07.1882 (environ 6 mois)
02.1883-11.1883 (environ 9 mois)

.

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 avril 2014

Mona Ozouf sur l'Ecole

 

ozouf



Mona Ozouf sur l'Ecole - France Culture, l'année 2013 vue par les historiens - 04.04.2014
http://plus.franceculture.fr/par-mona-ozouf

Analysant la référence obligée à Jules Ferry et l'école primaire républicaine,
Mona Ozouf met en lumière la modernité de Jules Ferry.

Mona Ozouf rappelle que l'homme politique a cristallé toutes les haines :
Ferry Famine, Ferry Tonkin, le valet de Bismarck, et qu'il a échappé à une tentative d'attentat.

Elle précise que l'école laïque a été un élément de clivage entre gauche et droite,
et que l'extrême gauche a dénoncé une école renforçant les inégalités
et une institution qui ressemblait fort à d'autres mondes clos destinés au dressage des individus.

Elle pense que cette référence est largement une illusion :
la société d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec celle de 1880,
le rapport au savoir a radicalement changé.
Les bouleversements sont d'une telle ampleur qu'ils exigent
une capacité d'invention, pas un retour à un passé révolu.

Elle suggère de tirer une leçon de Jules Ferry le républicain opportuniste :
peut-être rêver moins d'absolu, viser moins l'idéal inaccessible
pour pouvoir mieux tirer parti des chances réelles de progrès.

.

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 février 2012

Actualité de Jules Ferry

 

Jules_Ferry_Nadar

Jules Ferry (1832-1893)
photo Nadar - 1969 - source : Wikimedia Commons


Actualité de Jules Ferry

Concordances des Temps avec Mona Ozouf, 11.02.2012
L'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16278-11.02.2012-ITEMA_20344073-0.mp3


« Ferry famine », « Ferry Tonkin », « Ferry sans Dieu », Jules Ferry a été violemment attaqué de son vivant.
Il continue de l'être même si les difficultés présentes de l'école incitent certains à idéaliser son rôle scolaire.

Surtout dans le dernier quart d'heure (40e-55e mn), écouter la défense de Jules Ferry par Mona Ozouf qui affirme refuser les faux procès et met en contexte son action politique. De son côté, JN Jeanneney prend la défense de Clemenceau.

Racisme et colonisation ? Les discours de Ferry servent à illustrer les thèses des colonisateurs. La vision des races est très marquée par la culture de la fin du XIXe (et le lobbying de certains scientifiques - cf. l'oeuvre de C. Reynaud-Paligot). Mona Ozouf rappelle que les textes de Ferry pourraient nourrir un réquisitoire contre les pratiques des colons en Algérie. Elle replace la divergence entre Ferry et Clemenceau dans le cadre d'un combat politique vigoureux, sur fond de souvenir de la défaite de 1870. Pour Clémenceau, le détour colonial est un abandon pur et simple de la Revanche : à l'Assemblée, il accuse Ferry d'être un traître à la patrie.

Mona Ozouf voit entre les deux dirigeants l'opposition de deux héritages de la Révolution française, d'un côté un jacobinisme autoritaire, de l'autre une attention plus marquée au local. Elle souligne l'opposition de deux tempéraments : Ferry mise sur l'éducation, sur le possible, donc sur la durée ; Clémenceau est un orateur redoutable, c'est vers 1882 l'homme du beau mot et de l'instant.



dans la bibliographie :
- Mona Ozouf, Jules Ferry, Bayard, 2005.
- Jean-Michel Gaillard, Jules Ferry, Fayard, 1989.
- Jules Ferry : fondateur de la République, actes du colloque de l'EHESS 1985
- Odile Rudelle, Jules Ferry. La République des citoyens, Imprimerie Nationale Éditions, 1996.
.
.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,