Clioweb, le blog

21 avril 2015

Méditerranée ou cimetière marin ?

 

libe-2004

 

Le centre de la Méditerranée, le chemin le plus mortel pour les migrants, Libération 20.04.2015
Le naufrage d’un chalutier dimanche au large de la Libye a fait 800 morts,
ont annoncé tôt mardi à Catane, en Sicile, des représentants du HCR et de l’OIM
http://www.liberation.fr/monde/2015/04/21/800-personnes-sont-mortes-dimanche-dans-le-naufrage-en-mediterranee_1255563

Entre janvier et septembre 2014, plus de 3 000 personnes sont mortes en tentant de franchir la Méditerranée.
http://www.liberation.fr/monde/2015/04/20/le-centre-de-la-mediterranee-le-chemin-le-plus-mortel-pour-les-migrants_1253624

Le dispostif Mare Nostrum a sauvé 150 000 personnes en un an, et coûté 9 M d'euros par mois aux Italiens.
Il a cédé la place à Triton, un dispositif plus léger encadré par Frontex, l’agence européenne de surveillance des frontières, et auquel participent dix pays (dont la France). Il en coûte 2,9 millions mensuels pour 21 bateaux mobilisés, contre 32 auparavant.

Les migrations sont liées à l'actualité : guerre civile en Syrie, désespoir des Erythréens soumis à la dictature d’Issayas Afewerki, Somaliens fuyant le chaos ou Nigérians chassés par Boko Haram.
http://www.liberation.fr/monde/2015/04/19/le-hcr-redoute-700-morts-dans-le-naufrage-d-un-bateau-de-migrants_1250895


Maryline Baumard, Le Monde
Il manque « un réel programme de sauvetage européen »
Fermer les frontières « n’arrête pas un migrant prêt à risquer sa vie »
Naufrage en Méditerranée : des passeurs de plus en plus violents
http://www.lemonde.fr/journaliste/maryline-baumard/

 

neocarto-morti

Nicolas Lambert, 1993-2014 : Deux décennies mortifères pour les migrants, blog Neocarto
http://neocarto.hypotheses.org/1370


voir aussi : Philippe Rekacewicz, Mourir aux portes de l'Europe
http://visionscarto.net/mourir-aux-portes-de-l-europe

reka-medit

Au voisinage touristique de l’Europe, la guerre, les réfugiés et les migrants - Esquisse cartographique, mars 2009.

Philippe Rekacewicz, la Méditerranée, plus loin que l'horizon
http://visionscarto.net/la-mediterranee-plus-loin

.


Google : l'historique des requêtes

 

Google vous permet de télécharger l’historique des requêtes que vous avez effectuées sur son moteur de recherche.
http://www.presse-citron.net/voici-comment-telecharger-votre-historique-de-recherche-sur-google/

il vous suffit de vous connecter à votre compte Google,
d’aller sur la page d’historique de compte,
http://history.google.com/history/
de cliquer sur le petit engrenage en haut à droite puis sur Download ou Télécharger.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 avril 2015

Vidberg et la loi sur le renseignement



peur6

Les aventures de la loi sur le renseignement
de quoi avez-vous peur ? (extrait)
Martin Vidberg, 15.04.2015
http://vidberg.blog.lemonde.fr/2015/04/15/les-aventures-de-la-loi-sur-le-renseignement/


une autre peur :
http://vidberg.blog.lemonde.fr/2011/08/05/de-quoi-avez-vous-peur/


Egalement :
Nous n’avons pas la technologie pour surveiller tout le monde
Vous n’intéressez pas le gouvernement
Légaliser des pratiques illégales
http://vidberg.blog.lemonde.fr



Autre citation de dessin sur Twitter :

bennett-privacy

http://www.claybennett.com/pages/security_fence.html
Le dessinateur Clay Bennett : http://www.claybennett.com/about.html

.

Posté par clioweb à 08:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 avril 2015

Subrahmanyam, Leçons indiennes

 

subra-lecons

Sanjay Subrahmanyam publie Leçons indiennes.
Itinéraires d’un historien. Delhi, Lisbonne, Paris, Los Angeles
.
Is « Indian Civilization » a Myth ? : Fictions and Histories, Ranikhet Permanent Black, 2013

L'ouvrage regroupe une vingtaine d’articles (1995-2012)
présentation Claire Judde de Larivière dans Le Monde des livres 16.04.2015
http://www.lemonde.fr/livres/article/2015/04/16/sanjay-subrahmanyam-briser-les-frontieres_4616816_3260.html

L'historien polyglotte est devenu l’un des interlocuteurs essentiels du débat contemporain sur l’histoire globale

Il plaide en faveur d’une « histoire connectée, qui croise les préoccupations de nombreux historiens :
élargir les horizons géographiques en évitant l’européocentrisme, dépasser les cadres nationaux, penser une histoire du monde à partir des connexions et des relations - pacifiques ou violentes - au sein d’entités politiques ou économiques hétérogènes (des empires, des océans ou des compagnies commerciales, par exemple…) »

C’est sans doute en France que ses propositions méthodologiques ont trouvé le plus d’écho.

Il combat le repli nationaliste de l’histoire en Inde.
« il insiste sur la nécessité de continuer à « briser les frontières habituelles » pour « aller regarder là où personne n’a voulu regarder ». En laissant de côté la « nation », souvent artificielle et peu pertinente pour les périodes antérieures au XIXe siècle, il faut se départir des conventions historiographiques spatiales ou temporelles tout en prenant garde de ne pas banaliser le projet : « Dès que l’histoire connectée devient une histoire conventionnelle, alors il faut trouver autre chose. »


- sur le site du Collège de France
Histoire globale de la première modernité
http://www.college-de-france.fr/site/sanjay-subrahmanyam/inaugural-lecture-2013-11-28-18h00.htm
Histoire connectée des sociétés de cour
http://www.college-de-france.fr/site/sanjay-subrahmanyam/index.htm


- dans la liste de ses publications :
http://www.history.ucla.edu/people/faculty/faculty-1/faculty-1?lid=3586

. Aux origines de l'histoire globale (Leçon inaugurale au Collège de France), Paris Fayard, 2014.
. Mondi connessi : La storia oltre l'eurocentrismo, sec. XVI-XVIII, Rome: Carocci, 2014.
. The Cambridge World History, Vol. VI : The Construction of a Global World, 1400-1800 CE, Books 1 & 2,
(Co-editor) Cambridge University Press, 2015 (forthcoming).
. Historical Teleologies in the Modern World, London, Bloomsbury, 2015 (forthcoming).
(Ed. with Henning Trüper and Dipesh Chakrabarty)


rappel : billets précédents sur Sanjay Subrahmanyam


.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 avril 2015

Magna Carta and the hold of time

 

The Rule of History - Magna Carta, the Bill of Rights, and the hold of time.
Jill Lepore The New Yorker, 20.04.2015 (source SG)
http://www.newyorker.com/magazine/2015/04/20/the-rule-of-history


In 1199, after Richard’s death by crossbow, John, no longer lacking in land or soft of sword, was crowned king of England. « Many times he went to battle. He lost more castles than he gained. He lost Anjou, and much of Aquitaine. He lost Normandy »
« In May of 1215, barons rebelling against the King’s tyrannical rule captured London. That spring, he agreed to meet with them to negotiate a peace. They met at Runnymede, a meadow by the Thames.
The barons presented the King with a number of demands, the Articles of the Barons, which included, as Article 29, this provision: « The body of a free man is not to be arrested, or imprisoned, or disseised, or outlawed, or exiled, or in any way ruined, nor is the king to go against him or send forcibly against him, except by judgment of his peers or by the law of the land » »...

The King died in October, 1216. He was buried in Worcester, in part because, as Church writes, « so much of his kingdom was in enemy hands ».
 
« By 1225, what was left—nearly a third of the 1215 charter had been cut or revised—had become known as Magna Carta. It granted liberties not to free men but to everyone, free and unfree. It also divided its provisions into chapters. It entered the statute books in 1297, and was first publicly proclaimed in English in 1300 ».

« in the seventeenth century Magna Carta became a rallying cry during a parliamentary struggle against arbitrary power, even though by then the various versions of the charter had become hopelessly muddled and its history obscured ».

« In the United States in the nineteenth century, the myth of Magna Carta as a single, stable, unchanged document contributed to the veneration of the Constitution as unalterable »

WW2 : « The Lincoln cathedral’s Magna Carta was deposited in the Library of Congress where it was displayed next to the Declaration of Independence and the Constitution, with which, once the war began, it was evacuated to Fort Knox. It was returned to the Lincoln Cathedral in 1946 ».


« The rule of history is as old as the rule of law. Magna Carta has been sealed and nullified, revised and flouted, elevated and venerated. The past has a hold: writing is the casting of a line over the edge of time. But there are no certainties in history. There are only struggles for justice, and wars interrupted by peace ».

 

magnacarta-nv               magnacarta-dc

Jill Lepore cite :
Nicholas Vincent, « Magna Carta: A Very Short Introduction » (Oxford).
David Carpenter, « Magna Carta » Penguin Classics

.

Posté par clioweb à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,



17 avril 2015

Chercheurs en Résistance

 

chercheurs-resist-pur

Chercheurs en Résistance : pistes et outils à l’usage des historiens,
Julien Blanc et Cécile Vast [dir.], PUR 2014
http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3484
CR Non-Fiction http://www.nonfiction.fr/article-7501-de_la_memoire_a_lhistoire_de_la_resistance.htm


« L'histoire de la Résistance demeure un chantier essentiel »
L'ouvrage est issu de journées d'études à Besançon en juin 2009 et à Paris en mars 2010
Le CR rappelle le travail précoce et important réalisé par le Comité d'Histoire de la Seconde Guerre mondiale (Henri Michel). Inventer les sources d'un histoire future : correspondants départementaux, recueil de plus de 1500 témoignages, collecte de sources et d'archives - IHTP inauguré en 1980


- Parmi les ouvrages cités :
Laurent Douzou, La Résistance française: une histoire périlleuse.
http://www.fondationresistance.org/pages/rech_doc/resistance-francaise-une-histoire-perilleuse_cr_lecture50.htm
Laurent Douzou, Faire l'histoire de la Résistance, PUR 2010
http://www.pur-editions.fr/couvertures/1273568370_doc.pdf

Dictionnaire historique de la Résistance dir. François Marcot
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/04/17/31906149.html

Julien Blanc, Au commencement de la Résistance. Du côté du musée de l'Homme. 1940-1941
Cécile Vast, L’identité de la Résistance, à partir d'une thèse sur les MUR (Mouvements unis de Résistance)
http://revuesshs.u-bourgogne.fr/lisit491/document.php?id=518

Sébastien Albertelli Les services secrets du général de Gaulle: le BCRA, 1940-1944.
Jean-Louis Crémieux-Brilhac, La France Libre. De l'appel du 18 juin à la Libération
Johanna Barasz, «De Vichy à la Résistance. Les Vichysto-résistants 1940-1944», 2010


- sommaire de l'ouvrage :
http://www.pur-editions.fr/couvertures/1398252899_doc.pdf

Laurent Douzou, Propos introductif

Première partie : UNE HISTOIRE TOUJOURS EN CHANTIER
Julien Blanc, La Résistance pionnière : un territoire en friches
Sébastien Albertelli, Une Résistance londonienne ? L'étude du BCRA
Johanna Barasz, Les « Vichysto-résistants » : choix d’un sujet, construction d’un objet
Thomas Fontaine, Écrire l’histoire des déportations de répression

Sylvain Gregori, (Ré)écrire l’histoire de la Résistance corse : de l’enjeu mémoriel à l’essai historiographique
Cécile Vast, Sur l’expérience de la Résistance : modes d’appropriation, sens et construction identitaire

Deuxième partie : SOURCES ET ÉCRITURE DE L’HISTOIRE DE LA RÉSISTANCE

- Les documents à la source : fonctions, langages et représentations
Johanna Barasz, Les « Vichysto-résistants » : invention des sources
Emmanuel Chevet, Les archives de gendarmerie : notes de bas de pages, compléments d’objets ou sujets de l’histoire de la Résistance ?

- Archives et écriture de l’histoire
Sébastien Albertelli, Les archives du BCRA et l’écriture de l’histoire de la Résistance
Julien Blanc, Une source irremplaçable et biaisée : les dossiers d’homologation des résistants
Cécile Vast, Presse clandestine et documents internes des mouvements : lectures croisées

Biblio dans l'article Résistance intérieure en France
http://fr.wikipedia.org/wiki/Résistance_intérieure_française#Bibliographie


- Enseigner la Résistance et la déportation - vidéos ac-paris 11.2014
Résistance intérieure, France Libre et France combattante, Sébastien Albertelli
Résister et libérer, Jean-Marie Guillon
Résister et se souvenir, Laurent Douzou

Propositions pédagogiques : Eric Zdobych, Nathalie Dementiev, Michelle Lecreux
http://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_1062328/captation-video-enseigner-la-resistance-et-la-deportation


- Fondation de la Résistance :
http://www.fondationresistance.org/

- Résister à Hitler
: http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/resistants.htm

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

F Marcot, dict de la Résistance, 2006

 

Dictionnaire historique de la Résistance - Résistance intérieure et France libre
sous la direction de François Marcot,
avec la collaboration de Bruno Leroux et Christine Levisse-Touzé,
Éditions Robert Laffont, Collection Bouquins, 1 248 pages, 2006


Présentation de l’ouvrage. Cécile Vast sur la liste H-Français

Portée et ambitions du Dictionnaire historique de la Résistance
En se démarquant à la fois de la vision convenue des années 50-60 et de la focalisation sur Vichy qui a marqué l’historiographie depuis les années 70, la recherche sur la Résistance n’a cessé de progresser en dehors du tapage médiatique, en élargissant le champ de ses préoccupations autour de problématiques renouvelées... S’ouvrant largement à l’histoire politique, culturelle et sociologique, aux apports de l’anthropologie, à l’histoire des représentations et des mentalités, ils se sont intéressés à des aspects jusque-là négligés ou traités de façon convenue. À rebours des visions simplificatrices des comportements des Français sous l’Occupation, ils considèrent la Résistance comme un processus social qui n’a pu exister, vivre et se développer que dans la dynamique des liens de complicité et de solidarité tissés dans et avec la société française. Cette recherche remet sérieusement en question l’idée caricaturale qui consiste d’une part à réduire la majorité de la population à une masse résignée, voire complice et s’accommodant tant bien que mal de l’Occupation, d’autre part à limiter la Résistance à une minorité, équivalente à celle des « collaborateurs », et supposée être, comme ceux-ci, isolée dans le pays.

Comme tout objet d’histoire, la Résistance relève d’un traitement scientifique qui n’a rien de spécifique, mais, comme les autres, elle requiert la prise en compte de sa part de singularité - voire d’étrangeté. Pour répondre à ce défi, les historiens doivent faire preuve d’invention en interrogeant leurs outils conceptuels : d’abord la notion même de résistance. Ils ont à questionner leurs méthodes : l’utilisation des témoignages et l’exploitation des données sociologiques par exemple. Ils doivent diversifier leurs catégories, de l’étude des actes et des acteurs dans leur espace « réel » à celle de leur dimension légendaire et mythique - qui n’a rien à voir avec l’affabulation. Ainsi ne voir dans la Résistance que la compétition des hommes dans leur lutte pour le pouvoir, se focaliser sur la centaine de chefs qui l’ont « dirigée », court le risque de négliger le sens qu’ils ont donné à leur engagement et d’ignorer la multitude de ceux dont l’aventure s’inscrivait dans une tout autre perspective. Limiter la Résistance à des approches organisationnelles (quelles structures et au profit de quels pouvoirs ?), politiques (quels projets et quels lendemains ?) ou militaires (quelle efficacité dans la libération du pays ?)... peut amener à dénaturer l’identité du phénomène.

Ces approches nouvelles, n’isolant plus les résistants du reste de la société, cherchant à saisir ce que ces « rebelles » partageaient avec les « autres » ont révélé l’image d’une Résistance moins héroïsante, plus humaine, replacée dans la complexité des comportements - sans être pour autant banalisée. Rassembler ces analyses, les préciser, les confronter aux travaux d’historiens étrangers sur les modes de résistance en Europe, tel a été l’enjeu des six colloques organisés autour du thème « La Résistance et les Français », à partir de 1993, avec le concours de l’Institut d’histoire du temps présent dirigé à cette date par Robert Frank. Ce dictionnaire en est l’un des principaux aboutissements.

Le Dictionnaire historique de la Résistance est le premier ouvrage de cette ambition et de cette forme. Il offre la première grande synthèse sur l’histoire de la Résistance française grâce à sa composition en trois parties précédées de grands textes qui font le point sur les grandes questions d’une histoire toujours en débats. Il constitue une somme de connaissances jamais réunies à ce jour avec ses 1003 articles, présentant systèmes d’occupation, acteurs, territoires, mouvements et réseaux, organisations civiles et militaires, actions et combats de la Résistance intérieure et de la France libre. Se plaçant du point de vue des acteurs, il décrit leur vie quotidienne, dit les valeurs qui les ont motivés et les passions qui les ont animés. On y trouve ainsi les articles : patriotisme, idée européenne, République, amours et sexualité, argent, doute, passions, tractions et bicyclettes, vie quotidienne.

Cet ouvrage, appelé à devenir très vite un livre de référence pour les étudiants, les professeurs et tous ceux qui s’intéressent à notre histoire, s’accompagne d’une réflexion originale sur ces années de combat et l’écriture de cette histoire. Le lecteur pourra y une référence, un nom, une date fondamentale et les explications claires s’y rapportant. Les détails et les lignes directrices d’une action de quatre ans en zone occupée, en zone « libre » et dans tous les territoires ralliées à la France libre, jusqu’à la Libération. Ainsi des 235 biographies, des articles sur la division Leclerc, la Résistance dans les 22 régions françaises, la presse clandestine ou la lutte armée. Toutes les formes de résistance sont étudiées, soit sous forme d’articles généraux (propagande, passage clandestin, sauvetage des Juifs, renseignements, imprimeries clandestines, lutte armée, maquis, liaisons) soit à la faveur d’études de cas précis portant sur des mouvements, réseaux, maquis, journaux clandestins ou des missions.

Enfin l’ouvrage propose une réflexion inédite sur la Résistance en revenant sur son action et sur son sens. Sans omettre de présenter les noms les plus connus de la Résistance et de la France libre, il s’intéresse aussi aux résistants « ordinaires ». Il remet en question la vision stéréotypée d’une France constituée d’une masse de Français résolument attentistes pris entre deux minorités agissantes, les résistants et les collaborateurs. Il montre les liens qui se tissent progressivement entre les résistants et les Français. Il décrit la diversité de la société résistante, avec ses héros qui n’en sont pas moins des Français de leur temps et ses gens ordinaires qui ont osé se lancer dans cette aventure incertaine : jeunes, femmes, Juifs, catholiques, protestants, étrangers, ouvriers, gendarmes, militaires, intellectuels, patrons, paysans, communistes, socialistes, monarchistes.


Les auteurs
Cet ouvrage a été rédigé par une équipe de 114 historiens de 6 nationalités qui ont travaillé sous la direction de François Marcot (professeur à l’université de Franche-Comté), avec la collaboration de Bruno Leroux (directeur historique de la Fondation de la Résistance ) et de Christine Levisse-Touzé (directrice du Mémorial du maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris, et du musée Jean Moulin - ville de Paris), et un comité scientifique composé de : Claire Andrieu (professeur à l’IEP-Paris), Christian Bougeard (professeur à l’UBO-Brest), Laurent Douzou (professeur à IEP-Lyon), Robert Frank (professeur à Paris I), Jean-Marie Guillon (professeur à l’université d’Aix), Pierre Laborie (directeur d’études à l’EHESS), Denis Peschanski (directeur de recherches au CNRS), Guillaume Piketty (directeur de recherches à l’IEP-Paris), Jacqueline Sainclivier (professeur à l’université de Rennes II), Dominique Veillon (directeur de recherches au CNRS).

Sommaire :
Introduction : Regards sur la Résistance et la France libre
Les grandes étapes de la Résistance
La France libre, la Résistance et la France
Systèmes d’occupation et pouvoirs
Qu’est-ce que la Résistance ?
Les résistants dans leur temps
La Résistance dans le siècle

Première partie : Acteurs et territoires
Vues d’ensemble
La Résistance : aventure individuelle et collective
Les liens entre les deux Résistances
Géographie de la Résistance intérieure
Géographie de la Résistance extérieure
La Résistance et les Alliés
Mouvements, réseaux et structures
Territoires et régions
Hommes et femmes

Deuxième partie : Événements et actions
Vues d’ensemble
La Résistance, l’occupant et Vichy
Multiplicité des formes d’action : redécouverte et invention
Résistance et action politique
Les enjeux de la lutte armée
Résistance et Libération
Les grands événements
Valeurs et projets
Actions et combats
Face à la répression

Troisième partie : Les résistants, leur temps et le nôtre
Vues d’ensemble
L’opinion et la Résistance
Pour une histoire culturelle (et sociale) de la Résistance
Résistance et identités
Héritage et mémoire de la Résistance
L’écriture de l’histoire de la Résistance
La Résistance, Vichy et le monde
La société résistante
Anthropologie de la vie résistante
Mémoires de la Résistance

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 avril 2015

Mooc Géopolitique de l’Europe

 

Le Mooc Géopolitique de l’Europe traite des enjeux, des tensions interne et des représentations.
http://www.france-universite-numerique-mooc.fr/courses/SciencesPo/05007/Trimestre_1_2015/about

Cette boite à outils combine science politique, histoire, économie, géographie, géopolitique et droit
Le parcours pédagogique est progressif et modulaire. Il se décline en six séquences thématiques sur six semaines.

Les enseignants
Sylvain Kahn (Sciences-Po)
Philippe Perchoc (Louvain et SP)
Thomas Raineau (UIE Florence)


- Dix MOOC inédits pour débuter 2015 - Le Monde, campus, 26.01.2015
http://campus.lemonde.fr/campus/article/2015/01/26/video-big-data-ebola-dix-mooc-inedits-pour-debuter-l-annee_4562358_4401467.html


- Planète Terre 04.03.2015 :
Les Moocs réduisent-ils les inégalités du savoir dans le monde ?
http://www.franceculture.fr/emission-planete-terre-les-moocs-reduisent-ils-les-inegalites-du-savoir-dans-le-monde-2015-03-04


.

Posté par clioweb à 09:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 avril 2015

Günter Grass (1927-2015)

 

- Günter Grass, la démesure de l’ogre d’outre-Rhin, Libération 13.04.2015
Romans, pièces de théâtre, essais… Grass laisse une œuvre protéiforme qui n’est pas toujours comprise en France
http://www.liberation.fr/culture/2015/04/13/la-demesure-de-l-ogre-d-outre-rhin_1240565

L’écrivain, prix Nobel de littérature 1999, est mort lundi à 87 ans. Libération 13.04.2015
Il avait endossé le rôle de mauvaise conscience de gauche dans l’Allemagne d’après-guerre.
http://www.liberation.fr/culture/2015/04/13/gunter-grass-s-efface_1240558


- Mort de Günter Grass,  prix Nobel de littérature, Le Monde 13.04.2015
Prix Nobel de littérature en 1999, c’était un homme politiquement engagé à gauche, qui avait activement soutenu le chancelier Willy Brandt dans les années 1970 et farouchement critiqué la réunification dans les années 1990, sans compter ses multiples prises de positions en faveur des opprimés de tous les pays.
http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/04/13/mort-de-gunter-grass-prix-nobel-de-litterature_4615011_3246.html


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

François Maspero (1932-2015)

 

- François Maspero, héraut de toutes les luttes, Libération 13.04.2015
Indépendance de l’Algérie, révolution cubaine : l’éditeur et libraire engagé, devenu écrivain sur le tard, est mort samedi à 83 ans.
http://www.liberation.fr/culture/2015/04/13/francois-maspero-heraut-de-toutes-les-luttes_1240484

 

- François Maspero, enfant des guerres du XXe siècle, Le Monde 13.04.2015
http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/04/13/mort-de-l-editeur-francois-maspero_4614941_3246.html

Entretien avec François Maspero : « Quelques malentendus », Période, septembre 2014.
http://revueperiode.net/entretien-avec-francois-maspero-quelques-malentendus/

dossier Maspero, Le Matricule des Anges 2006
http://www.lmda.net/din/aut_lmda.php?Id=5665

 

verite-liberte

François Maspero  est un des signataires du Manifeste des 121 publié le 06.09.1960 dans Vérité-Liberté
http://fr.wikipedia.org/wiki/Manifeste_des_121
Libération 12.01.1998
http://www.liberation.fr/cahier-special/1998/01/12/algerie-manifeste-des-121


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 avril 2015

HG : Projet de programme - cycle 4



Les projets de programmes pour les cycles 2,3 et 4 ont été adoptés par le CSP le 9 avril 2015.
Ils vont être soumis à consultation.
http://www.education.gouv.fr/cid87938/projets-de-programmes-pour-l-ecole-elementaire-et-le-college.html

Ils sont organisés en 3 parties
-enjeux et objectifs du cycle
- contribution au socle commun
- organisation par discipline


Projet pour le cycle 4 (5e, 4e, 3eme):
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/04/3/Programme_C4_adopte_412043.pdf

Se repérer dans le temps et l'espace
Comprendre et analyser un document
S'informer dans le monde du numérique
Raisonner
Pratiquer différents langages en histoire et en géographie
Coopérer et mutualiser

Histoire
5e
La Méditerranée, un monde d’échanges : VII-XIII e siècles
· L’Islam : débuts, expansion, sociétés et cultures
· Les empires byzantin et carolingien entre Orient et Occident
· Routes de commerces, échanges culturels

Société, Église et pouvoir politique dans l’Occident chrétien- XIe -XVe siècles
· Une société rurale encadrée par l'Église
· Essor des villes et éducation
· La construction du Royaume de France et l’affirmation du pouvoir royal (Xe-XVe siècles)

XVe - XVIIe siècles : nouveaux mondes, nouvelles idées
· Le monde vers 1500
· Pensée humaniste, Réformes et conflits religieux
· L’émergence du roi absolu


4ème
L'Europe et le monde XVIIe – XIXe siècles
· Un monde dominé par l’Europe : empires coloniaux, échanges commerciaux et traites négrières
· Sociétés et cultures au temps des Lumières
· La Révolution américaine, liberté politique et « nouveau monde »
· La Révolution française et l'Empire

Le XIXe siècle, un bouleversement inédit des économies, des sociétés et des cultures
· L’industrialisation : économie, société, culture
· Conquêtes et sociétés coloniales

D’un siècle à l’autre : la transformation du monde
· Construire, affirmer, consolider la République en France
· La Première Guerre mondiale et les violences de guerre (inclus le génocide des Arméniens)

3ème

De « Versailles » à « Nuremberg »
· L’Europe entre démocratie et régimes totalitaires
· La Seconde Guerre mondiale ; génocide des Juifs et des Tziganes ; déportations et univers concentrationnaires
· Sciences, arts, cultures dans l’entre deux-guerres
· Les femmes au coeur de sociétés qui changent

Guerre froide et décolonisation
· L’Est et l’Ouest au temps de la guerre froide (jusqu’à 1989) : pratiques politiques, modes de vie et visions du monde
· Décolonisation et construction de nouveaux États

Les Françaises et les Français en République de 1944 à nos jours
· De la IVe à la Ve République : démocratie sociale
. La France des années 60-70 : une société en mutation


Géographie
5e
La question du développement durable
 Acteurs et enjeux du développement durable dans un territoire
 L’Inde ou la Chine : croissance démographique et développement durable

Des sociétés inégalement développées
 Risques et développement durable
 Santé et développement durable

Gérer les ressources
 La ressource en eau
 Les ressources énergétiques

4ème :
Approches de la mondialisation
 Mers et océans, espaces majeurs de production et d’échanges
 Le transport d’un produit ou l’activité et du réseau d’une grande compagnie
 Les façades maritimes.
 Les puissances maritimes aujourd’hui

Les mobilités humaines internationales
 Les flux migratoires et les frontières
 Flux et espaces touristiques

Les territoires dans la mondialisation
 Les grandes métropoles : pôles de commandement de la mondialisation
 Des territoires au coeur de la mondialisation
 Des territoires moins intégrés à l’espace mondial aujourd’hui

3ème:
La France et l’UE dans la mondialisation.
 Habiter la France, un territoire sous influence urbaine.
 Les dynamiques de la population dans le territoire national
 Les aires urbaines et leur évolution
 Les espaces faiblement peuplés et leur évolution

Aménagement et développement du territoire français
 Un enjeu d’aménagement à l’échelle locale
 Les espaces productifs et les contrastes de l’organisation du territoire national

Les territoires de la France et de l’UE dans le monde
 L’UE, un territoire en construction
 L’influence mondiale de la France métropolitaine et ultramarine de de l’UE


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

HG : Projet de programme - cycle 3

 

Les projets de programmes pour les cycles 2,3 et 4 ont été adoptés par le CSP le 9 avril 2015.
Ils vont être soumis à consultation.
http://www.education.gouv.fr/cid87938/projets-de-programmes-pour-l-ecole-elementaire-et-le-college.html

Ils sont organisés en 3 parties
-enjeux et objectifs du cycle
- contribution au socle commun
- organisation par discipline


Projet pour le cycle 3 (CM1, CM2, 6eme) en pdf :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/03/8/programme_C3_adopte_CSP_412038.pdf

cycle 3
se repérer dans le temps et l'espace
comprendre un document
s'informer dans le monde du numérique
raisonner
pratiquer différents langages en histoire et en géographie
coopérer et mutualiser

Histoire
CM1
Des traces de l’histoire dans l’environnement des élèves
La France d’avant la France
Le temps des rois

CM2
Le temps de la République
L'âge industriel
La France, des guerres mondiales à l'Union européenne

6eme
La longue histoire de l'humanité et des migrations
Croyances et récits fondateurs
L'Empire romain dans le monde antique

Géographie
CM1
Où est-ce que j'habite
Se loger, travailler,avoir des loisirs en France
Consommer en France

CM2
Se déplacer
Communiquer
Mieux habiter

6eme
Habiter une métropole
Habiter un espace de faible densité
Habiter les littoraux
Habiter le monde

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

HG : Projet de programme - cycle 2

 


Les projets de programmes pour les cycles 2,3 et 4 ont été adoptés par le CSP le 9 avril 2015.
Ils vont être soumis à consultation.
http://www.education.gouv.fr/cid87938/projets-de-programmes-pour-l-ecole-elementaire-et-le-college.html


Ils sont organisés en 3 parties
-enjeux et objectifs du cycle
- contribution au socle commun
- organisation par discipline

Projet pour le cycle 2 (CP, CE1, CE2):
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/03/4/PROGRAMME_C2_adopte_412034.pdf


extraits :

Au CP : Les élèves observent et comparent leur mode de vie à celui de leurs parents et de leurs grands parents, ils observent et décrivent des milieux proches puis découvrent aussi des milieux plus lointains et variés, en exploitant les projets de classe.

Au CE1 : Les élèves étudient l'évolution des modes de vie et des évènements remarquables à l'échelle de trois à quatre générations. L'élève extrait les principales caractéristiques des milieux humanises dans l’espace proche pour les comparer à des milieux plus lointains et variés : comment habite-t-on, comment circule-t-on en ville, à la campagne en France ou ailleurs.

Au CE2 : Les élèves découvrent et comparent les modes de vie de quelques personnages, grands et petits (un paysan, un artisan, un ouvrier, un soldat, un puissant), appréhendent quelques grands faits de quelques périodes historiques. A partir de critères de comparaisons construits, les élèves découvrent comment d’autres sociétés vivent et se sont adaptées à leur milieu naturel (habitat, alimentation, vêtements, coutumes, importance du climat, du relief, de la localisation). A partir de l'exemple d'un milieu urbain proche, ils étudient comment les sociétés humaines organisent leur espace pour exercer leurs activités : résidentielles, commerciales, industrielles, administratives



.

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

L'esprit critique, cycle 4 2015

 

critique-cycle4



Mentions de l'esprit critique, du jugement dans les projets de programme du cycle 4 (avril 2015)
dans les contributions au socle et dans les disciplines
1 - Les langages pour penser et communiquer
2 – Les méthodes et outils pour apprendre
3 – La formation de la personne et du citoyen
4 – Les systèmes naturels et les systèmes techniques
5 – Les représentations du monde et l’activité humaine


EMC
Développer les aptitudes à la réflexion critique en confrontant ses jugements à ceux d’autrui dans une discussion ou un débat argumenté.
Développer une réflexion critique sur l’usage du numérique.
Développer les aptitudes à la réflexion critique en recherchant les critères de validité des jugements moraux

Français - la critique comme technique

Maths
Exercer son esprit critique.
Former son jugement dans un débat scientifique, en analysant l'information chiffrée, en étayant un
raisonnement , en démontrant

APV arts plastiques
- Faire preuve d’autonomie, d’initiative, de responsabilité, d’engagement et d’esprit critique pour conduire un projet artistique, individuel ou collectif, et assumer ses choix
- Produire, utiliser et analyser des images pour comprendre les raisons plastiques des effets visuels et sémantiques produits en exerçant un regard critique

EM musique
développer l’esprit critique en respectant les goûts de chacun
Développer une critique constructive sur une production collective
Porter un regard critique sur sa production individuelle
Argumenter une critique adossée à une analyse objective

HDA
Amorcer, à l’aide de ces éléments, un discours critique.

Maths
Porter un regard critique sur des informations chiffrées en mobilisant des connaissances et des méthodes
Faire appel aux puissances pour apprécier un ordre de grandeur en vue d’une réflexion critique

HG
- Utiliser ses connaissances pour expliciter, expliquer le document et exercer son esprit critique
- L’élève apprend à questionner par lui-même les documents
d’étude et à les soumettre à la critique de l’historien et du géographe (nature, origine, fiabilité de la source, etc.).
- L’élève apprend à exercer son esprit critique
- Il commence à exercer son esprit critique.
- Exercer son esprit critique.

SVT Construisant l’autonomie du futur citoyen, dans le développement de son jugement critique, et lui inculquant les valeurs, essentielles en sciences, de responsabilité et de coopération, les sciences de la vie et de la Terre sont également au service d’un enseignement moral et civique.

Physique-Ch
Il exerce son esprit critique à l’issue d’une investigation scientifique ou dans le cadre d’un débat

Techno 
- Porter un regard critique sur des objets et systèmes techniques
Argumenter, proposer une réflexion critique sur les évolutions des objets et systèmes techniques en identifiant les composantes de leurs impacts sanitaires et environnementaux, pendant leur fabrication, usage et valorisation.

EMI medias
S’initier à l’évaluation critique de l’information et des sources d’un objet médiatique
- une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIe siècle
- une connaissance critique de l'environnement informationnel et documentaire
4e Acquérir progressivement l’aptitude à évaluer de façon critique tant l’information que ses sources.

 

Posté par clioweb à 07:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 avril 2015

Renseignement : une loi dangereuse ?

 

espionnes

Libération


Le projet de loi sur le renseignement arrive en débats à l'Assemblée.
Une forme de Patriot Act à la française, 14 ans après ?

Nous, acteurs du numérique, sommes contre la surveillance généralisée d'internet.
#NiPigeonsNiEspions
Naturellement, il n’y avait pas moyen de savoir si, à un moment donné, on était surveillé. George Orwell, 1984
http://ni-pigeons-ni-espions.fr/

Loi renseignement : peut-on encore croire à la démocratie parlementaire ?
Philippe Aigrain blog Libres enfants du numérique, 11.04.2015
http://blogs.mediapart.fr/edition/libres-enfants-du-numerique/

Desintox : Pour défendre la loi renseignement, les députés Bruno Le Roux et Eduardo Rihan-Cypel y vont un peu fort sur l'intox.
http://www.liberation.fr/politiques/2015/04/14/surveillance-les-socialistes-mal-renseignes-sur-le-projet-de-loi_1240351

 

- La Quadrature du Net vent debout contre le projet de loi
http://www.laquadrature.net/fr/appel-a-manifestation-non-a-la-surveillance-generalisee
http://wiki.laquadrature.net/PJL_relatif_au_renseignement


Projet de loi sur le renseignement, dossier Libération 10.04.2015
http://www.liberation.fr/loi-renseignement,100504

Loi sur le renseignement : pourriez-vous être espionné ?
http://www.liberation.fr/apps/2015/04/quiz-loi/index.html


Une surveillance massive et des techniques invasives
http://www.liberation.fr/societe/2015/04/12/une-surveillance-massive-et-des-techniques-invasives_1239694

Que deviennent les données une fois collectées ?
http://www.liberation.fr/societe/2015/04/10/que-deviennent-les-donnees-une-fois-collectees_1238796

Cazeneuve : «Parler de surveillance généralisée est un mensonge !»
http://www.liberation.fr/societe/2015/04/10/parler-de-surveillance-generalisee-est-un-mensonge_1238662


Renseignement : une loi dangereuse pour tous les militants - L'Humanité 12.04.2015
http://www.humanite.fr/la-loi-sur-le-renseignement-est-dangereuse-pour-tout-les-militants-570982


surveille

Libération

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Lutetia 1945 : le retour des déportés

 

lutetia



Lutetia 1945 : le retour des déportés - Amis de la FMD
http://lutetia.info/


L'exposition
http://lutetia.info/?page_id=395

1 – La Réquisition de l’hôtel Lutetia comme Centre d’Accueil et de contrôle des déportés
http://lutetia.info/?page_id=267
2 - L’encadrement
3 - Dr Toussaint Gallet médecin chef du Lutetia
http://lutetia.info/?page_id=271
4 – Pathologies spécifiques à la déportation
http://lutetia.info/?page_id=451
5 - L’arrivée des premiers déportés
http://lutetia.info/?page_id=445
6 - Une initiative de résistants : Le Service Central des Déportés Israélites (SCDI)
http://lutetia.info/?page_id=400
7 – L’attente…
http://lutetia.info/?page_id=589
8 - Prise de conscience de l’ampleur de la tragédie
9 – Les enfants de Buchenwald
10 – Témoignages
http://lutetia.info/?page_id=544
11 - La Suède accueille des déportées de Ravensbrück
http://lutetia.info/?page_id=560
12 - Initiatives de déportés : FNDIRP – ADIR – La Suisse
13 - Les immigrés naturalisés ou réfugiés
http://lutetia.info/?page_id=494
14 - Au Panthéon : Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle
15 - Bilan


Les historiens
http://lutetia.info/?page_id=395
. MJ Bonnet : La réquisition du Lutetia, L’encadrement, Docteur Toussaint Gallet, Le SCDI, La Suisse, Les immigrés naturalisés ou réfugiés, Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle.
. A Boulligny :  Bilan
. C Breton : Pathologies, L’attente, Prise de conscience de l’ampleur de la tragédie, Témoignages, Initiatives de déportés.
. V Brière : Les enfants de Buchenwald
. E Brossard : L’arrivée des premiers déportés
. PE Dufayel : La Suède accueille des déportées de Ravensbrück


- Sur le site du Cercle : L'hôtel Lutetia
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article401

« Ce centre a fonctionné grâce à l’action de trois femmes : Elizabeth Bidault, résistante, Denise Mantoux, du service social du Mouvement de Libération Nationale et Sabine Zlatin, fondatrice de la Maison d’Izieu. »
D'autres témoignages sur l’accueil au Lutetia
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article339#outil_sommaire_1

A son retour de Monowitz et de Bergen-Belsen, Simon Igel a le souvenir d'un acccueil très chaleureux à Bruxelles.
Son passage à Paris l'a visiblement déçu.

 

Lutetia-plaque

Plaque de 1985
http://www.newyorker.com/books/page-turner/street-of-the-iron-poet-part-v

.

 

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

12 avril 2015

Enzensberger, L'Histoire et les histoires

 

L’Histoire et les histoires
Hans Magnus Enzensberger  
XXXVe Conférence Marc-Bloch, 4 juin 2013
http://cmb.ehess.fr/444

L'auteur oppose deux extraits de textes sur l'Allemagne de Weimar :
celui de l'historien Hans-Ulrich Wehler,
celui du romancier Alfred Döblin (Berlin Alexanderplatz, 1929)

« Le compte rendu de l'historien est singulièrement déserté par les êtres humains. Il donne l'impression d'être aussi mort qu'un paysage de Giorgio De Chirico. Les gens, dont c'est l'histoire qui est en jeu, n'apparaissent que comme des figures accessoires, comme une masse obscure au fond du tableau : le travail , les investisseurs.
En revanche, chez Döblin, le premier plan grouille de monde... »
« L'historien dit le manque de capitaux, les conflits entre capital et travail, le romancier décrit un magasin de chaussures ».
« L’historien préfère le plan de grand ensemble, alors que Döblin consacre quatre pages à un coin de rue »
« Tandis que Döblin met donc en relief le confus et le disparate, le savant recherche l'ordre et la maîtrise... »

« ...notre faculté de représentation a quelque chose d’un gant. Sans imagination historique, le passé demeure une pure abstraction. Pour l’éveiller, l’intérêt scientifique ne suffit pas. Il y faut une capacité qui s’apparente à l’empathie »

«  Linguistic turn, , semantic turn, iconic turn ou encore spatial turn... les prolongements de la postmodernité ont tendance à se mouvoir comme le hamster dans sa roue... Que les théoriciens n’aient pas le vertige, à force de tourner ainsi en rond, voilà qui prouve leur sens de l’équilibre. Hélas, je n’ai jamais pu vraiment suivre leurs exercices sportifs ».

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 avril 2015

Calculatrices : le MEN prépare le bac 2018 !

 

Le ministère de l’éducation nationale va imposer des calculatrices spécifiques au bac d’ici à trois ans (2018 !). La Croix (source SN)

Cette mesure anti-fraude, publiée le 2 avril au Journal officiel, a pour objectif d’empêcher la triche aux examens
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=87354


- Le BO a été publié un 2 avril. Pas un 1er. :-)
- Le MEN se hâte lentement.
- Les calculatrices sont interdites dans plusieurs disciplines. Le prétexte : les profs ne sauraient pas faire la différence entre les machines.
- A quoi ressembleront les calculatrices en juin 2018 ?

Pour cette interdiction, La Croix titre :
Bac, l’éducation nationale s’adapte (sic et resic) aux nouvelles technologies
http://www.la-croix.com/Actualite/France/Baccalaureat-l-education-nationale-s-adapte-aux-nouvelles-technologies-2015-04-10-1301012

L’article évoque aussi les pratiques des examens au Danemark.

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 avril 2015

Devoir de mémoire ?

 

D'après Sébastien Ledoux, l'expression « devoir de mémoire » a été abondamment utilisée par la presse et les politiques parisiens dans les années 1990, mais après 2005, ils ont pris leur distance avec cette injonction à ne jamais oublier.

L’expression reste omniprésente dans la presse locale, souvent au détriment de l’histoire (scolaire).
Pour un journaliste, l’histoire semble s’arrêter avec la disparition du dernier témoin qu’il peut interroger, filmer ou photographier.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/02/08/31485483.html


Sur les usages de l'expression et de la notion « devoir de mémoire », lire les travaux de Sébastien Ledoux
http://histoire-sociale.univ-paris1.fr/spip.php?article707

« Devoir de mémoire : analyse historique d'un référent social »,
son intervention au Mémorial de Caen (01.04.2015) devrait être bientôt disponible en fichier audio.

« Les lieux d'origine du « devoir de mémoire »», Conserveries mémorielles dirigée par Henry Rousso, 2014
http://cm.revues.org/1815

Pour une généalogie du devoir de mémoire, février 2009
http://centrealbertobenveniste.org/formail-cab/uploads/Pour-une-genealogie-du%20devoir-de-memoire-Ledoux.pdf

Enjeux d’une écriture historienne du devoir de mémoire par Sébastien Ledoux.
http://cvuh.blogspot.fr/2013/04/enjeux-dune-ecriture-historienne-du.html

Le « devoir de mémoire », fabrique du post-colonial ? Retour sur la genèse de la « loi Taubira »
http://chrhc.revues.org/2533


.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 avril 2015

Le nazisme de Heidegger ?

 

« Cessez de cacher le nazisme de Heidegger ! »
Adam Soboczynski (Ecrivain et essayiste), Le Monde 06.04.2015
http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/04/06/pour-un-heidegger-vraiment-dans-le-texte_4610345_3232.html

« Au mois de novembre 2014, dans Die Zeit, le journaliste Eggert Blum relatait en détail les anomalies de l'édition, par exemple le fait que la phrase d'un manuscrit où Heidegger pérorait sur « la prédestination de la juiverie à la criminalité planétaire » n'avait pas été imprimée, à la demande du directeur de publication, Friedrich-Wilhelm von Herrmann, et du fils de Martin Heidegger, Hermann ».

L’édition des oeuvres de Heidegger aurait-elle été expurgée des connotations national-socialistes ?
« La Vittorio Klostermann Verlag considère donc sa propre édition avec méfiance et réclame des explications – uniquement en interne, cependant – à ses directeurs de publication. C'est tout à fait compréhensible. Mais n'est-ce pas la faute de la maison d'édition elle-même si l'on a négligé d'établir des normes transparentes et contraignantes pour ces volumes ? »
Il est temps qu'une édition vraiment critique de ses ouvrages voie le jour

.

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Loi sur le renseignement

 

- Loi sur le renseignement : entre interrogations et mobilisation - Libération 27.03.2015
http://www.liberation.fr/societe/2015/03/27/loi-sur-le-renseignement-entre-interrogations-et-mobilisation_1228956

Les inquiétudes portent sur la définition des missions du renseignement : un champ «immense et amalgamant», selon Pierre Tartakowsky, le président de la LDH
Le patron de RSF, Christophe Deloire, dénonce pour sa part «une accumulation de textes qui peuvent compromettre la liberté d’informer» et «une possible atteinte au secret des sources»
«  En ligne de mire également, le fameux «dispositif destiné à révéler, sur la seule base de traitement automatisé d’éléments anonymes, une menace terroriste», qui alarme aussi bien les acteurs du Net que la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) ou le Conseil national du numérique (CNNum), et dont on ne connaît à ce stade ni le fonctionnement, ni l’étendue, ni le coût »

« Les parlementaires ... sont sur le point d’adopter un texte dont ils ne peuvent pas mesurer l’efficacité ni le sens réel.»

- Maître Eolas suggère la relecture de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, notamment l'article 8 :
« La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires,
et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée
». (source SN)


.

Posté par clioweb à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 avril 2015

FN : la longue marche du 1er au 2d tour

 

Front national : la longue marche du premier au second tour - Le Monde 06.04.2015
http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/04/06/front-national-la-longue-marche-du-premier-au-second-tour_4610159_3232.html

« Partout, dans l'histoire et le temps, la polarisation droite-gauche est structurée par ce parallélisme : la gauche est libérale sur le terrain des valeurs, elle bouffe du curé et défend la liberté sexuelle, tout en défendant le contraire en matière économique : elle proteste contre le libéralisme et promet des protections sociales. La droite fait l'inverse. Elle embrasse le libéralisme économique, mais reste conservatrice sur le terrain des valeurs. Le double libéralisme, économique et social, incarné un temps par Alain Madelin, n'a pas d'audience. Personne ne veut d'un monde désincarné. Le double illibéralisme du FN s'expose au rejet symétrique, personne ne veut d'un monde clos…
En jouant sur les deux tableaux, le FN gagne au premier tour, en augmentant le nombre de mécontents potentiels que son discours intéresse, mais perd au second, victime de la politique attrape-tout du premier ».

- Des électeurs de droite qui se radicalisent - Le Monde 06.04.2015
Le nationalisme identitaire ne gagne pas du terrain en France.
C'est uniquement parmi les électeurs de droite qu'il se répand, comme le démontre une vaste enquête d'opinion
http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/04/07/des-electeurs-de-droite-qui-se-radicalisent_4610934_3232.html


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 avril 2015

Cédric Gruat : 1945, le temps du retour

 

- 1945, le temps du retour, docu de Cédric Gruat
       http://boutique.arte.tv/f10279-1945_temps_retour


« Avec un soin qui n’est pas sans rappeler le travail de Mystères d'archives, collection d'Arte à laquelle Cédric Gruat participa, 1945 retrace cette vaste opération dans ses dimensions logistique, affective comme idéologique, sur la base dune sélection de documents dont la diversité contribue grandement à la valeur du film ».
« Reportage photographique du jeune Willy Ronis commandité par la SNCF, portraits de rescapés des camps croqués par Edouard Mac-Avoy à l’hôpital Bichat, pièces administratives, interventions radiophoniques, textes de Duras ou d'Aragon... C’est par l’analyse même de ces archives de toutes sortes que Cédric Gruat organise un propos évitant habilement l’écueil de l’image illustrative, support à commentaire, plaie récurrente du documentaire historique. Plus qu’une réussite, 1945, le temps du retour est en cela un modèle du genre »
François Ekchajzer, Télérama 01.04.2015
http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/1945-le-temps-du-retour,91345281.php

Henri Frenay a réussi son pari : rapatrier en l’espace de cinq mois près d’un million et demi de Français.
http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2015/04/07/l-heure-des-retours-douloureux_4610775_1655027.html

- L’Enfant de Buchenwald, téléfilm de Philipp Kadelbach, M6, mercredi 8 avril, 20h55,
d’après le roman de Bruno Apitz
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article449


 

ilssontunis             plusjamaisca

JP Husson, Histoire et mémoire -
http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/enseigner/supports_documentaires/affiches_victoire.htm


.

Posté par clioweb à 11:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

06 avril 2015

Géoclip : départementales 2015 en cartes

 

Les départementales 2015 sont cartographiées dans l'Observatoire des Votes en France

L'équipe de Géoclip a mis en ligne 64 indicateurs qui illustrent la participation et les votes selon les partis politiques, les nuances et les nuances regroupées. Ces indicateurs sont disponibles pour les niveaux géographiques suivants : commune, canton électoral, département et région.
Des données sont également proposées pour la période 1992-2015

Pour accéder aux cartes à réaliser :
http://franceo3.geoclip.fr/index.php?profil=FV&theme=xd_dep2015



dep2015-1t-droite


Départementales 2015 - 2 tour - Vote droite de gouvernement - source Géoclip
(la carte d'origine permet de modifier les seuils, de zoomer et de lire le nom du canton par un simple clic)
http://franceo3.geoclip.fr/index.php?profil=FV&theme=xd_dep2015#v=map25;i=dep15_t2.pt_dgvt;l=fr

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 avril 2015

Bordeaux, 10 ans des ESP innovants

 

fespi

 


10 ans de la FESPI (Fédération des établissements scolaires publics innovants),
Présentation des forums qui ont eu lieu à Bordeaux les 3 et 4 avril 2015
http://www.fespi.fr/seminaire-de-la-fespi-3-et-4-avril-2015/


9 propositions concrètes pour une école alternative
http://www.fespi.fr/la-fespi/9-propositions-concretes-pour-des-alternatives-dans-lecole/

    Construire ensemble, c’est nécessaire, c’est efficace
    Enseigner, bien sûr ! Éduquer, sûrement !
    (S’)élever, (se) parler, (s’)écouter : de la parole des élèves et de ses usages
    Des savoirs, mais comment donc ! Lesquels ? comment ?
    Évaluer pour apprendre, pas pour sanctionner !
    Ne pas orienter mais accompagner
    Un temps chronométré ou des temps nécessaires ?
    Ni passoire, ni sanctuaire, l’École : un sacré repère !
    Se confronter, faire évoluer, essaimer

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 avril 2015

Annales : Lire Le capital de Thomas Piketty

 

annales-piketty

 

Lire Le capital de Thomas Piketty
dossier dans Les Annales Histoire Sciences Sociales 1-2015

conférence à la BNF (Petit Auditorium)
le mercredi 8 avril 17-19h
http://annales.ehess.fr/



Le sommaire du dossier :
http://editions.ehess.fr/revues/numero/20/

- Lire Le capital de Thomas Piketty

Jean-Yves GRENIER, Dynamique du capitalisme et inégalités

Peter H.LINDERT, Faire fructifier Le capital au XXI e siècle

Éric MONNET, Monnaie et capital
Contributions du Capital au XXI e siècle à l’histoire et à la théorie monétaires

Nicolas DELALANDE, Vers une histoire politique du capital ?

Alexis SPIRE, Capital, reproduction sociale et fabrique des inégalités

Laurent THÉVENOT, Vous avez dit « capital » ?
Extension de la notion et mise en question d’inégalités et de pouvoirs de domination

Giacomo TODESCHINI, Servitude et travail à la fin du Moyen Âge
La dévalorisation des salariés et les pauvres « peu méritants »

Katia BÉGUIN, Du présent au passé : les dynamiques historiques de la richesse à l’époque moderne

Alessandro STANZIANI, Les échelles des inégalités : nation, région, empire

Nicolas BARREYRE, Thomas Piketty en Amérique

Thomas PIKETTY, Vers une économie politique et historique
Réflexions sur le capital au XXIe siècle


- Recherche historique et enseignement secondaire
Étienne ANHEIM et Bénédicte GIRAULT, L’histoire, entre enseignement et recherche

Virginie BARBIER, L’histoire-géographie en classe
La construction d’un savoir par l’apprentissage d’un savoir-faire

Alexandre BERTHON-DUMURGIER, Apprentissages historiques et métier d’historien
Un parcours de compétences

Hayat EL KAAOUACHI, La recherche en histoire dans la formation continue des enseignants

Laurence DE COCK, L’histoire scolaire, une matière indisciplinée

Christian DELACROIX, Un tournant pédagogique dans la formation des enseignants
Le cas du Capes d’histoire-géographie

Bénédicte GIRAULT, De la didactique à l’épistémologie de l’histoire : une réflexivité partagée

 
..

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Capes HG 2015 : un choix aberrant

 

- Capes 2015 HG:

Composition d'histoire : Les engagements civiques, intellectuels et sociaux des républicains en France, de 1815 à 1899
(thème étudié : Citoyenneté, république, démocratie en France de 1789 à 1899
un choix chrono aberrant pour Pierre Serna, IHRF : http://ahmuf.hypotheses.org/3625

Commentaire de documents en géo :  Mondialisation, routes maritimes et révolution des transports
(thème étudié : Géographie des mers et des océans)
Le début du sujet :
http://clioweb.free.fr/concours/histgeo/capes-geo-2015.jpg

sur Wikipedia, http://fr.wikipedia.org/wiki/CAPES_d'histoire-géographie


- En SES, au Capes 2015, un dossier sur l'Economie du développement durable (source Apses)

« il est demandé de construire, à partir du dossier comportant 8 documents et pour une classe de terminale,
une séquence pédagogique intégrant obligatoirement
des travaux à réaliser par les élèves et une évaluation des acquisitions attendues »

copie temporaire du sujet :
http://clioweb.free.fr/concours/capes2015-ses-did-dvtdurable.pdf

 

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

USA 1950s : Gordon Parks et la ségrégation

 

gordon-parks

USA 1950s : La ségrégation raciale vue par Gordon Parks (via @EvelyneFerron) - Google images

 

Gordon Parks' 1950s Photo Essay On Civil Rights-Era America Is As Relevant As Ever
Priscilla Frank The Huffington Post  27.08.2014
http://www.huffingtonpost.com/2014/08/20/gordon-parks_n_5689182.html


parks-dancegroup-1942

Gordon Parks, A dance group, Frederick Douglass housing project, Anacostia, Washington, DC, 1942
http://artblart.com/tag/segregation/


Gordon Parks, A Radically Prosaic Approach to Civil Rights Images
Maurice Berger 16.07.2012
http://lens.blogs.nytimes.com/2012/07/16/a-different-approach-to-civil-rights-images/

Gordon Parks, article Wikipedia
http://en.wikipedia.org/wiki/Gordon_Parks



- Freedom Journey 1965 : Photographs of the Selma to Montgomery March
by Stephen Somerstein at the New-York Historical Society Museum and Library, New York
http://artblart.com/tag/segregation/

.

Posté par clioweb à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 avril 2015

François 1er, Marignan et Pavie

 

Marignan 1515
La méconnaissance de cette bataille est une des récriminations habituelles sur l’effondrement supposé de la chronologie. Passons sur le chiffre 15-15...

La propagande autour de Marignan a peut-être gagné en intensité après la défaite de Pavie (1525) : pour le roi et son entourage, il fallait tenter de faire oublier le désastre et la capture du roi chef de guerre.

Marignan et Pavie, Le Point 12.08.2010
A la victoire ont succédé l'humiliant désastre de Pavie et la capture de François  Ier en 1525. Un an avant, Bayard a péri d'un coup d'arquebuse. Le chevalier sans peur et sans reproche tué sans gloire, la fine fleur de la noblesse décimée et le roi prisonnier : tel est le triste état de la chevalerie et de la monarchie en 1525. C'est alors que Marignan brille de tous les feux d'un éclat rétrospectif. Dans le contexte troublé de l'après-Pavie, François Ier saisit tout l'intérêt de restaurer le lien censé l'unir à sa noblesse en misant sur la valeur chevaleresque de l'honneur.
http://www.lepoint.fr/culture/operation-marignan-12-08-2010-1226676_3.php

« Marignan est une victoire qui cache une forêt de défaites et de rencontres indécises ». BNF, expo François 1er, pouvoir et image
La défaite de Pavie incite à exploiter le discours sur les valeurs chevaleresques. La première mention de l'adoubement par Bayard n’apparaît qu’après Pavie. Armé chevalier, le roi ne pouvait fuir. Vaincu par le nombre, le monarque ne pouvait que se rendre.
« Madame, pour vous faire savoir comment se porte le reste de mon infortune, de toutes choses ne m'est demeuré que l'honneur et la vie qui est sauve. » écrit le roi à sa mère.
http://expositions.bnf.fr/francoisIer/arret/02.htm
http://expositions.bnf.fr/francoisIer/plan/index.htm
http://expositions.bnf.fr/francoisIer/icono/index.htm


2 illustrations :

- « Quant au glorieux épisode de l’adoubement du roi par Bayard, il est totalement controuvé et n’apparaît que dix ans plus tard, au lendemain du désastre de Pavie ». L'Histoire, 290, 09.2004
http://www.histoire.presse.fr/mensuel/290?page=2


- La guerre, une chanson de Clément Janequin est publiée en 1528, au lendemain de Pavie.
La chanson a été présentée à Caen lors d’un séminaire sur Guerre et Culture (CRHQ 2015).

« Escoutez, tous gentilz Galloys,
La victoire du noble roy Françoys...»
Les paroles sont sur Wikisource :
http://fr.wikisource.org/wiki/La_guerre_(Janequin)
http://static.canalblog.com/storagev1/brich59.canalblog.com/docs/JANEQUIN_LaGuerre2.pdf

Chansons de maistre Clement Janequin nouvellement et correctement imprimeez à Paris en 1528
par Pierre Attaingnant demourant à la rue de la harpe devant le bout de la rue des Mathurins près l'église saint Cosme
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b55007129b/f10.image

MAR 1515 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Marignan
http://it.wikipedia.org/wiki/Battaglia_di_Marignano
1515 : Marignan ! Janine Garrisson, L'Histoire 114, sept 1988

Pavie 1525 L'honneur perdu de François 1er Jean-Marie Le Gall Payot 2015
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Pavie_(1525)
http://it.wikipedia.org/wiki/Battaglia_di_Pavia_%281525%29
http://es.wikipedia.org/wiki/Batalla_de_Pav%C3%ADa
Tout est perdu sauf l'honneur... Collections de L'Histoire 16, juillet 2002


Francois1-louvre

Portrait de François Ier en costume d’apparat
Jean et François Clouet, vers 1527.
Musée du Louvre
http://fr.wikipedia.org/wiki/François_Ier_(roi_de_France)



- L'éclat de François 1er, p 47 -
Un manuel d’histoire à consulter en ligne : Morazé-Wolff, Armand Colin classe de 4eme, 1951
http://www.centre-charles-moraze.msh-paris.fr/IMG/pdf/moz6.pdf

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

02 avril 2015

FMD : revue En Jeu

 

- La Fondation de la Mémoire de la Déportation publie la revue En Jeu (17 euros)
http://fondationmemoiredeportation.com/revue-en-jeu/
http://fondationmemoiredeportation.com/


1 - Résistances au musée

Frédéric Rousseau : « Résistance ». Elements pour la muséohistoire d’une matière hautement dangereuse
Charles Heimberg : Morette, un musée de la Résistance de la première génération: fidélités, temporalités et épopées narratives
Brice Pascal : Une mémoire écrasée par l’évènement du 6 juin 1944: l’évocation de la Résistance dans les musées de Basse-Normandie
Claudio Silingardi : Les musées de la Résistance en Italie. Le cas de l’Emilie-Romagne
Olivier Glassey, Stéfanie Prezioso : Musées de la Résistance en ligne: vers la constitution de nouveaux espaces symboliques ?
Jacques Aron, Constantin Brunner (1862-1937), créateur et passeur d’idées universelles et transnationales
Jacques Aron : La position du philosophe Constantin Brunner dans le cadre de l’antisionisme juif

2 - Des erreurs historiographiques

Pourquoi s’intéresser au problème des erreurs historiographiques ?
Yannis Thanassekos, Bertrand Hamelin et Thomas Fontaine

Statut de l’erreur en sciences sociales et en sciences de la nature - Stefan Goltzberg
La chasse aux erreurs : Lucien Febvre révélé par ses critiques - Olivier Lévy-Dumoulin
L’erreur d’Olga Wormser-Migot sur les chambres à gaz de Ravensbrück et de Mauthausen - Bertrand Hamelin et Thomas Fontaine
Un livre très attendu : François Azouvi, Le Mythe du grand silence. Auschwitz, les Français, la mémoire
Interview de François Azouvi par Yannis Thanassekos et Thomas Fontaine
Silence et oubli de la mémoire de la Shoah : une « illusion » historiographique ? - Sébastien Ledoux
Négationnisme et erreurs historiographiques - Valérie Igounet
De l’erreur historiographique au théâtre. Le Vicaire et la question du silence de Pie XII. 1963-2013 - Muriel Guittat-Naudin
Chronique des enjeux d’histoire scolaire : à propos des erreurs historiographiques - Laurence de Cock et Charles Heimberg

3 - XXe siècle : d’une guerre à l’autre ?

D'une guerre à l'autre ? Séquençages chronologiques, constructions causales et liens téléologiques :
Les périodisations et les aspects matriciels du XXe siècle guerrier en question - Julien Mary et Yannis Thanassekos

D’une historiographie à l’autre. 14-18 / 39-45 : jeux de miroir et perspectives croisées.
Entretien avec André Loez et Nicolas Mariot

1914-1945 : La Grande Guerre est-elle la matrice du XXe siècle monstrueux ?
Arrêt sur une vulgate du troisième millénaire - Frédéric Rousseau

Penser les guerres dans l’ « Autre Europe » : la séquence 1914-1945 en République tchèque et en France - Helena Trnkova
La Première Guerre mondiale à la veille de la Seconde. Novembre 1918 de Döblin, Le Monde réel d’Aragon :
leçon de contre-histoire par le roman engagé des années 1930 - Aurore Peyroles

La guerre de Corée, ou comment périodiser une guerre civile inter-étatique - Laurent Quisefit
Réfugiés, rébellions et enchaînement de conflits dans l’Afrique des Grands Lacs entre 1986 et 2000 - Agathe Plauchut
L’expulsion des Allemands des Sudètes : quel défi pour les historiens tchèques de la 2GMe à nos jours ? - Françoise Mayer
La confusion des guerres mondiales comme obstacle à l’intelligibilité du XXe siècle - Laurence de Cock et Charles Heimberg


4 - Fin des camps – Libérations des déportés

Regards croisés sur la fin des camps nationaux-socialistes - Michel Fabréguet
Les marches de la mort et la phase finale du génocide nazi - Daniel Blatman
L’évacuation du camp de Neuengamme et de ses Kommandos au printemps 1945 - Detlef Garbe
Héros ou victimes ? La représentation de la libération du camp de Mauthausen
dans les témoignages écrits de survivants français - Peter Kuon
Entre angoisse et espoir. Expériences de survivants de l’évacuation du camp annexe de Melk - Alexander Prenninger
La Suisse et les déportées,1945-1947 : accueil, témoignage, prise de conscience - Éric Monnier, Brigitte Exchaquet-Monnier


enjeu

Posté par clioweb à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Affordance : Du web ouvert aux jardins fermés

 

net-layers-46     net-layers-78

Olivier Ertzscheid, du web ouvert aux jardins fermés
Une présentation en forme de synthèse, pour un forum des médias au lycée LdV de Montaigu.
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2015/03/du-web-ouvert-aux-jardins-fermes.html
http://affordance.typepad.com

- « Nous suivons les lois de chaque pays, mais nous ne laissons jamais un pays ou un groupe de gens dicter
ce que les gens peuvent partager à travers le monde
».
Mark Zuckerberg 9 Janvier 2015.

A partir des censures récentes (L'Origine du monde, le tableau de Courbet), des propos qui sont suivi le 7 janvier 2015,
Olivier Ertzscheid voit dans cette affirmation la volonté d’un patron de multinationale de se placer au-dessus des lois.


- Il développe son analyse dans le billet Politique des algorithmes
Les multinationales s'abritent derrière le code pour prendre des décisions dangereuses pour les libertés publiques.
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/politique-des-algorithmes/

- Lutter contre la haine sur internet
dont La bonne loi, la brute réglementaire et le truand du code
Ne pas imiter les USA de GW Bush, ne pas laisser l'arbitraire administratif supplanter le droit et les tribunaux
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/02/lutter-contre-la-haine-sur-internet.html


- Du web ouvert aux jardins fermés
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2015/03/du-web-ouvert-aux-jardins-fermes.html


(selon Olivier Ertzscheid, le web des pionniers a été une parenthèse : il a bénéficié d’un désintérêt initial des marchands,
d’une indifférence des Etats, et de l'inclination des ingénieurs à développer des systèmes ouverts et simples.
Il cite Breuce Schneier https://www.techdirt.com/
Depuis, le web est devenu un support commercial comme les autres,
les plate-formes privées disposent d’un public captif,
(et elles se sont dotées d’une puissance financière redoutable).

Alors face à cette privatisation rampante, que faire, individuellement ou collectivement ?
Olivier Ertzscheid milite en faveur de « l’ouverture » des algorithmes (cf. la composition du Coca ?)


A La Quadrature, d’autres militants se battent aussi pour défendre les libertés.
Ils se mobilisent en ce moment contre le projet de loi sur le renseignement qui arrive en débats au Parlement.
http://www.laquadrature.net/fr/surveillance


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 avril 2015

Caen 70e : Les déportations

 

fmd-livre-m

 

Histoire de la déportation, journée d'étude au Mémorial de Caen
http://www.memorial-caen.fr/expositions-evenements/agenda/vos-rendez-vous



extraits d'une annonce qui hélas n'a rien à voir avec un premier avril :

Mercredi 1 avril 2015

- 14h à 17h 30

Journée d'études historiques : "La Déportation, du témoignage au récit mémoriel"
En partenariat avec la Fondation de la Mémoire de la Déportation.

14h - 14h30 : « Travailler pour se reconstruire ? La réinsertion professionnelle
   des rescapés juifs des camps (France, 1945-1948) » Laure Fourtage, doctorante Paris 1.

14h45 - 15h15 : « Impact et limites de la photographie dans le contexte de la découverte des camps »
  Marie-Anne Matard-Bonucci, prof Paris 8

15h30 - 16h
« L'écriture de l'histoire de la Shoah dans les manuels scolaires européens de 1945 à nos jours »
  Jean-Baptiste Pattier, historien et journaliste à France-TV

16h15 - 16h45 : « Devoir de mémoire : analyse historique d'un référent social » Sébastien Ledoux, thèse Paris 1

Enjeux d’une écriture historienne du devoir de mémoire par Sébastien Ledoux
http://cvuh.blogspot.fr/2013/04/enjeux-dune-ecriture-historienne-du.html
Pour une généalogie du " devoir de mémoire " en France, Sébastien Ledoux
http://centrealbertobenveniste.org/formail-cab/uploads/Pour-une-genealogie-du%20devoir-de-memoire-Ledoux.pdf


16h45 - 17h15 : « Comment et par qui s'est construit le discours négationniste ? »
  Valérie Igounet, chercheuse associée à l'IHTP (CNRS)

Valérie Igounet a publié
Histoire du négationnisme en France, Seuil 2000
CR dans Questions de Communication (accès libre depuis août 2015, sic)
Robert Faurisson. Portrait d'un négationniste, Denoël 2012
Le Front national de 1972 à nos jours. Le parti, les hommes, les idées, Seuil 2014


- Les interventions ont été enregistrées.
Elles seront mises en ligne sur le site du Mémorial de Caen
(dans une dizaine de jours).
A suivre donc.

- La Fondation de la Mémoire de la Déportation publie la revue En Jeu (17 euros)
Le dernier numéro traite de la Fin des camps et des Libérations des déportés/
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/04/02/31820640.html

 

- 19h15 à 21h00 : Projection-débat du documentaire « Les faussaires de l'histoire »
 

faussaires-talweg-2014

source de l'affiche : http://commission-internet-unadif.over-blog.org/

 

nega-assist

 

nega-debat

Le débat  a lieu avec Michael Prazan, le réalisateur et l'historienne Valérie Igounet


http://talwegproduction.com/les-faussaires-de-lhistoire


http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/09/29/30675287.html

http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2014/09/26/les-faussaires-de-l-histoire_4495021_1655027.html
http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Les-programmes/LE-MAG-N-40-2014/articles/p-21041-Les-Faussaires-de-l-histoire.htm


rappel : La déportation dans les camps nazis (ou les déportations ?)
http://clioweb.free.fr/camps/deportes.htm

...

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

31 mars 2015

Correspondance de Voltaire

 

voltaire-corres-visual

Google images : http://tinyurl.com/voltaire-visua


- « Pour moi, chétif, je fais la guerre jusqu'au dernier moment. Jansénistes, Molinistes, Frérons, Pompignans, à droite, à gauche, et des prédicants, et J.-J. Rousseau. Je reçois cent estocades : j'en rends deux cents et je ris. Je vois à ma porte Genève en combustion pour des querelles de bibus et je ris encore »
.
La correspondance de Voltaire témoigne de la prodigieuse vitalité de l'homme, de son ironie et de son trait imparable. L'Express, 1993

21000 lettres conservées (presque autant ont été perdues), 1200 correspondants dans l'Europe entière (dont Frédéric II et Catherine II). La correspondance de Voltaire a été éditée en 107 volumes par Théodore Besterman (1904-1976), le fondateur de la Voltaire Foundation.
http://en.wikipedia.org/wiki/Theodore_Besterman

La Pléiade en a tiré 13 volumes. Le dernier a été publié en 1993, avec des notes de Frédéric Deloffre.
http://www.lexpress.fr/informations/voltaire-dans-tous-ses-eclats_593396.html



- A partir de Google images, quelques pistes de l'exploitation informatique de la correspondance de Voltaire (avec Ink ou avec Gephi) :. Localisation des correspondants pour certaines périodes (Cirey 1734-1744, Ferney 1760-1778)
. Une visualisation des correspondants...

Stanford, Mapping the Republic of Letters :
http://republicofletters.stanford.edu/casestudies/voltaire.html

Stanford, Data Driven Tools, pages 40-44
Narrative Section of a Successful Application
Dan Edelstein, Paula Findlen, Nicole Coleman
http://www.neh.gov/files/grants/stanford_university_data-driven_tools_for_analyzing_relationships_across_time.pdf

Mapping the Republic of Letters a été présenté à Rennes en juin 2014 :
http://lafindescartes.net/wp-content/uploads/2014/06/2324

Cartes : http://ink.designhumanities.org/voltaire/

Visualisations : ttp://dhs.stanford.edu/spatial-humanities/more-voltaire-graph-visualization/

 

 

voltaire-gephi

Voltaire et ses correspondants - Elijah Meeks 2010
http://dhs.stanford.edu/page/22/


.

voltaire-people-1024

Voltaire et ses correspondants Elijah Meeks 2010
http://dhs.stanford.edu/data/voltaire_people_large.png

 

- Parmi les structures qui étudient l'oeuvre rédigée par Voltaire :

. The Voltaire Foundation (pr. Nicholas Cronk)
. La Société des études voltairiennes (SEV)

http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/04/01/31872722.html


.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 mars 2015

L’affiche communiste en France au XXe siècle

 

pcf-ced

source APHG Aix-Marseille



L’affiche communiste en France au XXe siècle : un média majeur de masse
Romain Ducoulombier, 26.03.2015 - ANR Paprika
http://anrpaprika.hypotheses.org/3349
Paprika - Portail Archives Politiques Recherches Indexation Komintern et Fonds Français


« L’affiche politique est un média majeur de masse au XXe siècle : produit d’un art spécifique au croisement de la peinture, de la publicité et de la propagande, c’est un instrument graphique de la politique moderne, qui intéresse l’histoire politique mais aussi, bien entendu, l’histoire des représentations ».

L’affiche : quel genre d’objet historique ?
RC utilise quatre angles différents :
. Les thèmes et les symboles mobilisés par l’affichiste.
. La circulation des styles et des genres (influence soviétique, place de la pub commerciale
. Le PCF exerce un contrôle sur sa production graphique. Elle est interne jusque vers 1970 puis vient d’agences de publicité.
. La question de la réception est essentielle, mais elle est toujours délicate.

Il propose de distinguer quatre périodes :
. L’invention d’une tradition graphique : les années 1920
. La nationalisation de l’identité communiste : les années 1930
. L’âge d’or de la Guerre froide
. Les commandes aux agences de publicité

RC évoque l’affiche cultuelle, le culte de la personnalité appliqué à Thorez ou à Staline.
L’affiche communiste a servi, avec d’autres médias, à acclimater en France les symboles fondateurs du mythe soviétique, mais également à “nationaliser” la culture et l’identité communistes.

Egalement :

14.05.2014 : L’anticommunisme. Figures, idées, pratiques
10.09.2013 : Fichiers numériques : production, traitement et usages. Informations et retours d’expériences
2013-2014 : Archives et histoire du communisme

Jean Vigreux Quelles archives pour l’histoire du #PCF ? Etat de l'historiographie - Territoires Contemporains 2011
http://tristan.u-bourgogne.fr/CGC/publications/historiographie/J_Vigreux.html


..

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

SEV et Voltaire Foundation

 

- Parmi les structures qui étudient l'oeuvre rédigée par Voltaire :

- The Voltaire Foundation (pr. Nicholas Cronk)
publishes in hardback and online the correspondences of key French thinkers of the XVII and XVIIIth centuries
Tout Voltaire - Complete works, version texte, sans notes critiques
An online version is planned sometime after 2018
http://artfl-project.uchicago.edu/tout-voltaire

Electronic Enlightenment (correspondance entre écrivains du XVIIIe)
http://www.e-enlightenment.com/
Le projet piloté par la Bodleian Library est en accès restreint.
67,800 items of correspondence en mars 2015


- La Société des études voltairiennes (SEV) doit beaucoup à René Pomeau.
Elle entreprend une édition critique des Oeuvres complètes
http://voltaire.lire.ish-lyon.cnrs.fr

La SEV propose des bibliographies :
. La liste des travaux couvrant la période 1966-2000
   (grâce à Sylvain Menant pour le CELLF17-18 et Justine Mangeant - ENS de Lyon).
. La version électronique Bibliographie analytique des écrits relatifs à Voltaire : 1966-1990 (Frederick A Spear, Marie-Margaret H. Barr), 1968
. A Century of Voltaire study : a bibliography of writings on Voltaire, 1825-1925, Mary-Margaret H. Barr, 1929

Revue Voltaire : http://pups.paris-sorbonne.fr/catalogue/collections/revue-voltaire

Myrtille Méricam-Bourdet, Voltaire et l’écriture de l’histoire, un enjeu politique, 2012
http://xserve.volt.ox.ac.uk/VFcatalogue/details.php?recid=6516


Voltaire aux concours :
Agrégation 2008 : Voltaire, Le dictionnaire philosophique, biblio
http://voltaire.lire.ish-lyon.cnrs.fr/spip.php?article27

Littérature, ENS 2014 - Bibliographie sélective relative au Siècle de Louis XIV
http://voltaire.lire.ish-lyon.cnrs.fr/spip.php?article459

« Montesquieu plus que jamais est le maître des libéraux, Rousseau celui des démocrates, et Diderot c'est le "matérialisme enchanté". Chacun d'eux parle respectivement à notre intelligence, à notre cœur, à notre imagination. Qui se réclame encore de Voltaire ? » s'interrogeait L'Express en 1993.

.

Posté par clioweb à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 mars 2015

Coulmont : la France des spécialités

 

coulmont-specialites

La France des spécialités agricoles
Baptiste Coulmont, 29.03.2015
http://coulmont.com/blog/2015/03/29/aoc-igp/

Coulmont a utilisé deux bases produites par l’INAO sur les AOC-AOP et les IGP / et le fichier des communes de l’IGN.

présentation jeu sur Twitter le 28.03.2015
Je suis la géographie de quelque chose, mais de quoi donc suis-je la géographie ?
http://twitter.com/coulmont/
https://twitter.com/coulmont/status/581923721356701696


Egalement mis en ligne par le sociologue cartographe :

- Il y a davantage d'inscrits que de résidents (municipales 2008)
http://coulmont.com/blog/2014/03/14/vote-a-distance/

- Les revenus par commune
http://coulmont.com/blog/2011/12/11/ah-36-000-communes/

Le vote par procuration
http://www.slate.fr/france/83347/vote-procuration-arme-electorale-bourgeoisie

Le prénom, catégorie sociale ?
http://coulmont.com/bac/

Changer de prénom (Le Monde 2012)
http://coulmont.com/blog/2012/04/23/prenom-article-du-monde/


Pour les techniciens, Cartographie avec R
un tutoriel de 2010
http://coulmont.com/cartes/rcarto.pdf
http://alea.fr.eu.org/pages/intro-R


.

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 mars 2015

Concertation Ecole numérique

 

Concertation Numérique pour l’Education
http://ecolenumerique.education.gouv.fr/

- Le forum :
http://www.forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/
La synthèse des contributions est toujours attendue.

rappel : le point de vue de J-F. Cerisier (Poitiers)
http://clioweb.canalblog.com/tag/cerisier


- Une synthèse des réponses au questionnaire officiel vient d’arriver en ligne
http://ecolenumerique.education.gouv.fr/concertation/fin-de-la-premiere-etape/reponses-questionnaire
- élèves et étudiants
- enseignants et professionnels de l’éducation
- familles et partenaires de l’école

Peu de surprises pour un questionnaire peu apprécié.
demande d'un accès simplifié et sécurisé à l’internet, des ressources diversifiées et de qualité

- Retours des rencontres dans les académies :
http://ecolenumerique.education.gouv.fr/concertation/academies/#content


.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 mars 2015

Crash d'Airbus et TV en continu

 

libe2603        libe2703

26.03 : Crash aérien : une boite noire et des questions
   27.03 : Crash de l'A320 - Les mystères d'Andreas Lubitz

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20150327.OBS5760/en-direct-crash-de-l-a320-l-avion-en-pilote-automatique-lors-du-drame.html


A partir de ce crash, plusieurs questions :

- Le crash et lex TV en continu. Comment BFM-TV et I-Télé ont-elles réagi à l'annonce de la catastrophe ?

Un jour de breaking news dans les chaines info - Le Petit Journal du 25.03.2015
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-le-petit-journal/pid6515-le-petit-journal.html
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-le-petit-journal/pid6515-le-petit-journal.html?vid=1237787

Le Petit Journal a montré comment les chaînes de pub en continu ont réagi à l'annonce du crash de l'Airbus A 320 de Germanwings (Lufthansa) ?
A BFM-TV et I-Tele, beaucoup d'agitation pour réussir avant le concurrent, beaucoup de monde, mais l'info vérifiée manque cruellement.
Comment obtenir des images pertinentes, à 800 km de Paris ?
800 km, c'est loin pour des rédactions qui ne semblent pas entretenir un réseau de correspondants permanents en province. Alors on téléphone aux mairies, aux restaurateurs proches du lieu de la catastrophe. BFM évoque l'usage possible... de drones pour filmer les lieux de l'impact. (pas les hélicos argentins de la prétendue télé-réalité).
La pub est suspendue, les experts appelés en toute hâte, il faut surtout éviter de citer la source de l’info quand elle vient de concurrents (RTL).
Faute d’info, il faut meubler. Cela des pros des TV publicitaires savent faire...


- Pourquoi faut-il passer par le NY Times pour avoir accès aux questions sur le copilote ?
   (pourquoi un syndicat de pilotes veut-il porter plainte contre la "fuite" ?)

Relire ou écouter les commentaires du jour du crash.
« toutes les hypothèses sur les causes du drame sont encore ouvertes - y compris celle d'un acte terroriste » écrit Le Monde du 26.03.2015, mais tout semblait fait pour dédouaner les responsabilités d'une compagnie à bas coût, filiale de Lufthansa

Un article du NY Times a changé la donne :
Germanwings Pilot Was Locked Out of Cockpit Before Crash in France - NYT 25.03.2015
http://www.nytimes.com/2015/03/26/world/europe/germanwings-airbus-crash.html
(le vendredi midi, le Syndicat national des pilotes de ligne porte plainte contre X
pour les fuites de l'enquête du BEA à l'origine des révélations du "New York Times", jeudi.

26.03 : Le Gorafi se moque de cette situation
Flash: Le Bureau Enquête Accident annonce sa fermeture
et transfère ses compétences d'expertise aéronautique aux chaînes d'infos en continu

a320-alpes

Where the Germanwings Plane Crashed - NYT 24.03.2015
http://www.nytimes.com/interactive/2015/03/24/world/europe/germanwings-plane-crash-map.html



- Les rumeurs et les ragots ne vont-ils pas de pair avec le type de communication
(cf France inter, service public)
  et la rétention d'informations chez les entreprises qui les possèdent (Germanwings et Lufthansa) ?

- En 1987, le pilotage à deux de l'A320 fit l’objet d'un mouvement de grève important chez Air Inter de la part des navigants.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Airbus_A320

Pourquoi un tel silence sur les conditions réelles de travail dans les compagnies low cost ?

(pourquoi si peu de rappel du long conflit sur le nombre de pilotes dans un Airbus ?)



 - Crash : la porte blindée, maudite sécurité - Libération 26.03.2015
http://www.liberation.fr/societe/2015/03/26/la-porte-blindee-maudite-securite_1229215
Le commandant de bord interdit d’accès au cockpit de l’Airbus !
Quand les spécialistes oublient une approche globale des questions de sécurité aérienne...

« La porte blindée s’inscrit dans l’interminable, et sans cesse allongée, liste des mesures adoptées depuis 2001 qui, en voulant nous prémunir de certains risques, nous exposent à d’autres ». Rue 89 27.03.2015
http://rue89.nouvelobs.com/2015/03/27/porte-blindee-terrible-symbole-besoins-securite-258400

- Comment fonctionne une boite noire ? Libération 25.03.2015
http://www.liberation.fr/societe/2015/03/25/comment-fonctionne-une-boite-noire_1228054


- Pages Facebook et le co-pilote - Affordance
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2015/03/les-19-morts-andreas-lubitz.html



.

Posté par clioweb à 13:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 mars 2015

Le syndrome de la Laitière

 

vermeer-milk

 
The Yellow Milkmaid Syndrome
2 billets évoquent le blog de l'avocate Sarah Stierch sur la qualité des reproductions de tableaux sur le web
http://yellowmilkmaidsyndrome.tumblr.com/

Les reproductions de tableaux indexées par Google image sont de qualité très inégale.
Sarah Stierch argues that the best way to counter this is not by hiding the collection,
but for cultural heritage institutions to take control and publish open access high quality images of their collections

The Yellow Milkmaid Syndrome, Joris Pekel
http://pro.europeana.eu/blogpost/the-yellow-milkmaid-syndrome-paintings-with-identity-problems

Alain Korkos a publié une version illustrée en français,
http://www.arretsurimages.net/breves/2015-03-24/Le-syndrome-de-la-Laitiere-jaune-id18738

 

v-mmaid               v-dentelliere   

4700 pixels pour la Laitière du Rijksmuseum, 268 pour la dentellière
http://www.rijksmuseum.nl/en/collection/SK-A-2344



Le Louvre et la RMN prèfèrent vendre aux touristes des produits dérivés avec des copies dégréadées et médiocres des tableaux.

rmnpub

 

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Vous votez n'importe comment ?

 

college-pp

dessin Jean-Marie Olaya, Les cahiers pédagogiques

>> Vous votez n'importe comment ?

ou vous oubliez/refusez de voter, laissant le champ libre au FN
que les médias peuvent alors présenter comme le premier parti..

Si les commentateurs prenaient le temps de lire les chiffres absolus,
ils verraient que 5 millions d'électeurs votent FN, un chiffre important mais inférieur à celui du premier tour des présidentielles 2012.
Les commentateurs confondraient-ils chiffres relatifs et chiffres absolus ?


Les chiffres officiels (à prendre avec une lecture distanciée...) :

Européennes 2014,
votants : 19 747 893, 43 % des inscrits
FN 4,7
UMP 4 M,
http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Europeennes/elecresult__ER2014/%28path%29/ER2014/FE.html

Départementales 2015, 1er tour
votants : 21 419 393 , 50 % des inscrits
FN 5,1 M
UMP, Union de la droite, divers droite  7 M
http://elections.interieur.gouv.fr/departementales-2015/FE.html


fn-trma0104

Pour le second tour, Télérama du 1er avril
semble confondre pourcentages des votants (22 %) et chiffres absolus.
4,1 millions d'électeurs, c'est moins que 5,1 M au premier tour.
La progression, il faut la chercher dans la mobilisation des militants et des candidats.


Départementales 2015 2d tour
votants : 20 159 930, 50 % des votants
binômes FN : 4,1 M
binômes UMP, Union de la droite, divers droite  8 M
http://elections.interieur.gouv.fr/departementales-2015/FE.html

 



Présidentielles 2012, 1er tour
36 584 399 votants
Le Pen 6,4 M
Sarko 9,8
Hollande 10,3
http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Presidentielles/elecresult__PR2012/%28path%29/PR2012/FE.html


 

 

 

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mars 2015

Le Canard : Les caprices d'un PDG

 

gallet-lce-25032014


Radio-France est en grève depuis une semaine.
« Pour la première fois ce matin, lors d'un comité central d'entreprise extraordinaire, Mathieu Gallet a reconnu travailler sur l'hypothèse d'un plan de départs volontaires de 200 à 300 personnes ».


Le Canard enchaînéLa com’ de Gallet aussi chère que son bureau.
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lce/gallet-lce-2503.jpg

Les deux derniers numéros du Canard s'intéressent aux caprices du PDG,
ancien conseiller de Christine Albanel, directeur adjoint du cabinet de Frédéric Mitterrand.

Alors même qu'il dispose d'un service de presse, le PDG fait payer par Radio-France 90 000 euros par an pour rémunérer Denis Pingaud (un ancien d'Euro RSCG, aujourd'hui indépendant) « pour gérer son image et l'accompagner stratégiquement ».

Entre 2011 et 2014, cet homme de l’ombre se faisait déjà payer 60 000 euros par l’INA dont Gallet était président. Il a mené campagne pour faire nommer Gallet à la tête de Radio-France.

Le Canard enchaîné conteste également le coût exorbitant des travaux de réfection de son bureau à Radio-France. Le devis de l’artisan était de 35494 euros. Il en manque au moins autant.

Le Canard est longuement cité par Télérama
Sud Ouest
et Le Figaro

- Mathieu Gallet aurait envisagé la fermeture de France Musique
http://www.forumopera.com/breve/mathieu-gallet-aurait-envisage-la-fermeture-de-france-musique

#RadioFrance - Assemblée Générale du vendredi 20 mars 2015
« l'affrontement total entre l’âme profonde de cette maison et la médiocre stratégie d’une technocratie hors-sol »
http://la-bas.org/la-bas-magazine/long-courrier/radio-france-en-lutte

Posté par clioweb à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 mars 2015

Données personnelles : Orwell ou Kafka ?

 

politis-1345



- Tous surveillés ?  - Politis 1345, 19.03.2015
Le commerce des données personnelles sur Internet
En devenant un élément presque inévitable de nos quotidiens, l'Internet [des multinationales US]  interroge les limites de nos vies privées.
dossier à lire dans la version papier (avec Olivier Ertzscheid, Jean-Marc Manach, Adrienne Charmet, etc.)
http://www.politis.fr/Tous-surveilles-Le-commerce-des,30464.html


- Votre curiosité limitée par vos données ?
http://www.politis.fr/Votre-curiosite-limitee-par-vos,30466.html
A priori pratique, la personnalisation de nos recherches et de nos informations pourrait nous enfermer dans nos affinités.

Si deux internautes cherchent les mêmes termes, sur deux ordinateurs différents, ils n'obtiendront pas nécessairement les mêmes résultats en première page. La réponse dépendra des informations amassées dans les cookies par le moteur de recherche. Cette personnalisation a son intérêt, mais l'internaute ne voit pas ce qui est laissé dans l'ombre. « Cela nous mène vers un monde où Internet nous montre ce qu'il pense que nous voulons voir », pas forcément vers les réponses à la question.


- Jean-Marc Manach : « On est plus dans Kafka que dans Orwell ! »
http://www.politis.fr/Jean-Marc-Manach-On-est-plus-dans,30467.html

Minority Report plutôt que Big Brother. Pour JMM, l'exploitation des données personnelles par les entreprises et les états n'a pas pour but de surveiller pour envoyer en prison mais de faire entrer dans les cases conformistes du marketing.

« La botte de foin » (général Keith Alexander, ex-patron de la NSA). Pour trouver une aiguille, on attrape toute la botte de foin, on la passe à la moulinette de l'ordinateur, et si on repère quelque chose de suspect, on met un humain pour surveiller.
http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2014/06/01/la-nsa

Les données servent moins à établir une culpabilité qu'à installer un soupçon. La personne suspectée doit démontrer son innocence.
De plus, le web est une archive redoutable : la CNIL avait découvert que des personnes blanchies par la justice étaient toujours fichées par la police.


- Encadrer les usages de nos données.
http://www.politis.fr/Encadrer-les-usages-de-nos-donnees,30468.html
Une piste explorée, c'est d'obliger les multinationales à requérir le consentement actif de l'internaute, et pas seulement son consentement implicite.
Mais l'Union européenne se hâte lentement...

- Petit guide de la vie privée numérique, Politis, 23.03.2015
Quelques outils et quelques conseils techniques simples pour contrôler sa navigation et protéger ses données personnelles.
http://www.politis.fr/Petit-guide-de-la-vie-privee,30517.html

Pour l'instant, il ne faut donc pas oublier qu'un média social est un espace public et qu'il vaut mieux apprendre à contrôler son ordinateur si l'on ne veut pas voir ses données privées exploitées à des fins criminelles.
L'application Ligthbeam (Firefox) permet de repérer les publicitaires qui utilisent des cookies pour espionner l'activité d'un internaute.
http://www.mozilla.org/fr/lightbeam/


.
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 mars 2015

JO de Berlin 1936, la grande illusion

 

owens-long

Podium du saut en longueur : 3 Naoto Tajima, 1 Jesse Owens, 2 Luz Long
http://en.wikipedia.org/wiki/Jesse_Owens#/


France 5 a rediffusé « JO de Berlin 36, la grande illusion »
le documentaire de Frank Cassenti.
http://en.wikipedia.org/wiki/1936_Summer_Olympics

Les 4 médailles de Jesse Owens (100 m, 200 m, longueur, relais 4*100 m) sont connues.
La relation d'amitié entre Jesse Owens et Luz Long est évoquée.
http://en.wikipedia.org/wiki/Jesse_Owens

Le documentaire souligne la complaisance d'une partie des élites à l'égard d'Hitler et de la dictature nazie.
Pierre de Coubertin voulait voir dans Hitler un « grand esprit constructeur de notre temps »

Aux USA, Ernst Lee Jahncke milite en faveur du boycott. Il est expulsé du comité olympique des USA.
http://en.wikipedia.org/wiki/Ernest_L._Jahncke
Il est remplacé par Avery Brundage pour qui la haine du communisme excuse toute compromission.
http://en.wikipedia.org/wiki/Avery_Brundage

Des Olympiades alternatives devaient avoir lieu à Barcelone en juillet, mais le coup d'état de Franco a changé la donne.

 

gretel

Gretel Bergmann, source BBC : http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/8241631.stm


Le documentaire présente le témoignage de Gretel Bergmann,
une championne de saut en hauteur, une athlète juive écartée par les nazis
Le podium du saut en hauteur : Ibolya Csák (Hongrie), Dorothy Odam (RU), Elfriede Kaun (All).
Dora Ratjen, l'autre allemande, termine 4e. En 1938, elle devient le soldat Heinrich Ratjen.

The Jewish jumper and the male impostor 09.09.2009
http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/8241631.stm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gretel_Bergmann
http://www.lagazettedeberlin.com/2841/1936-un-destin-dans-la-tourmente-olympique/
http://deutschlandostmark.blogspot.fr/2012/08/1936-berlin-olympic-games.html

L'escrimeuse Elena Meyer a pu concourir et obtenir une médaille d'argent. Sur le podium, elle fait le salut nazi.
http://en.wikipedia.org/wiki/Helene_Mayer

Le très jeune Noël Vandernotte témoigne aussi.
Il était barreur de l’équipe de France d'aviron qui remporta 2 médailles de bronze
http://fr.wikipedia.org/wiki/Noël_Vandernotte


Le documentaire a été diffusé le 15 mars. Il sera rediffusé le samedi 11 avril à 0 h 45


Arte a diffusé « 1936. Les Jeux de Berlin  », documentaire  par Serge Viallet,
numéro de la série documentaire Mystères d'archives (26.03.2013)
http://www.veroniquechemla.info/2013/03/1936-les-jeux-de-berlin-de-serge.html

En 1936, Leni Riefenstahl a filmé les jeux. Le montage dure 18 mois. Les deux parties d'Olympia (Les Dieux du stade) sont projetées 1938 pour l'anniversaire d'Hitler : Fête des peuples (Fest der Völker) et Fête de la beauté (Fest der Schönheit).
http://en.wikipedia.org/wiki/Leni_Riefenstahl

 

berlin36-village

The village olympique situé à l'est de Berlin - source Google images


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 mars 2015

1888 : Zola l'écrivain et le journalisme

 

zola-flitt-111888

Emile Zola, Le journalisme,
Le Figaro, suppl littéraire, 24.11.1888 - numérisé par Gallica

« La presse est en train de tuer la littérature » (des lettrés),
« Mon inquiétude unique, devant le journalisme actuel, c'est l'état de surexcitation nerveuse dans lequel il tient la nation ».
Mais « il faut toujours avoir foi dans l’avenir ».

dans la préface d’un recueil écrit par des journalistes,
Zola donne, en « invité de passage », l’avis d’un écrivain célèbre sur la presse de 1888.
Le Figaro (supplément littéraire) du 24.11.1888 reproduit le texte sur 2 colonnes.

L'article cité par F-O. Giesbert est diponible sur Gallica.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k272469b.image [à lire en mode image ou en mode texte]

Le texte complet en version pdf : http://clioweb.free.fr/debats/zola-presse-fig-24111888.pdf


extraits :
« Le flot déchaîné de l'information à outrance »
« C'est l'information qui, peu à peu, en s'étalant, a transformé le journalisme. tué les grands articles de discussion, tué la critique littéraire, donné chaque jour plus de place aux dépêches, aux nouvelles grandes et petites, aux procès-verbaux des reporters et des interviewers. Il s'agit d'être renseigné tout de suite... »

« L’attente effrayée des catastrophes »
remarquez quelle importance démesurée prend le moindre fait. Des centaines de journaux le publient à la fois, le commentent, l'amplifient. Et, pendant une semaine souvent, il n'est pas question d'autre chose ce sont chaque matin de nouveaux détails, les colonnes s'emplissent, chaque feuille tâche dé pousser au tirage en satisfaisant davantage la curiosité de ses lecteurs. De là, des secousses. continuelles dans le public, qui se propagent d'un bout du pays à l'autre. Quand une affaire est finie, une nouvelle commence, car les journaux ne peuvent vivre sans cette existence de casse-cou. Si des sujets d'émotion manquent, ils en inventent. Jadis, les faits, même les plus graves, étant moins commentés, moins répandus, émotionnaient moins, ne donnaient pas, chaque fois, un accès violent de fièvre au pays. Eh bien c'est ce régime de secousses incessantes qui me parait mauvais. Un peuple y perd son calme [et vit] dans l'attente effrayée des catastrophes »

« Se dégager de la phrase trop écrite »
« C'est une opinion courante d'accuser la presse d'être néfaste à la littérature. Elle absorberait toutes les forces vives de la jeunesse, elle dépeuplerait le théâtre et le roman, elle rendrait impropres aux travaux littéraires ceux qui vivent d'elle, par besoin où par circonstance. On a désiré savoir parfois ce que je pensais de cette opinion. Ma réponse est que je suis pour et avec la presse.
Chaque fois qu'un jeune homme de province tombe chez moi pour me demander conseil, je l'engage à se jeter en pleine bataille, dans le journalisme... le style gagne à la besogne quotidienne, forcée et rapide, du journal... la génération qui nous suit gagnerait à se dégager de la phrase trop écrite. Un style simple, clair et fort, serait un bel outil, pour la vérité de demain

« L'expansion des sociétés de demain »
« Ce n'est pas juger [la presse] avec justice que de s'en tenir au mal qu'elle fait. Sans doute, elle détraque nos nerfs, elle charrie de la prose exécrable, elle semble avoir tué la critique littéraire, elle est souvent inepte et violente. Mais elle est une force qui sûrement travaille à l'expansion des sociétés de demain »

Le texte de Zola a été cité par F-O. Giesbert en 2005 et en 2015. Entretien de Giesbert avec le Nouvel Obs

Daniel Schneidermann, Info continue : la double hypocrisie, Libération 22.02.2015
http://ecrans.liberation.fr/ecrans/2015/02/22/info-continue-la-double-hypocrisie_1207863

rappel : 14. « La lecture des journaux de chez nous n’a jamais été conseillée à ceux qui voulaient apprendre à s’exprimer correctement en français. Aujourd’hui, c’est mieux encore, les quotidiens de Paris ne sont même plus pensés en français ».  
Jean Texier, Conseils à l’occupé - 1940 - http://www.museedelaresistanceenligne.org/media.php?media=2616


 
En août 1887, dans Le Figaro, après la publication de La Terre, le manifeste des cinq avait accusé Zola de se perdre dans le vulgaire et le mercantile.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Manifeste_des_cinq

Becker Colette, Les « campagnes » [de presse de Zola et ses lettres ouvertes.
Cahiers de l'Association internationale des études francaises, 1996, N°48. pp. 75-90.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/caief_0571-5865_1996_num_48_1_1238

Corina Sandu, Les scandales littéraires, de la presse à la lettre (1877-1887). Influence du discours pamphlétaire sur l’épistolaire,
Medias 19, 2012 ?  http://www.medias19.org/index.php?id=313


Egalement dans Le Figaro du 24 novembre 1888 : http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/22/31750992.html


Le Temps, L'Aurore, L'Humanité, Le Figaro, Le Petit Parisien, Le Matin...

Les principaux quotidiens numérisés par Gallica

 


.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

1888, Le Figaro au quotidien

 

zola-flitt-111888

Gallica : http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/22/31750579.html


Le Temps, L'Aurore, L'Humanité, Le Figaro, Le Petit Parisien, Le Matin...
Les principaux quotidiens numérisés par Gallica

 

vraiep

Twitter : Le Figaro de 1888, « c'est de la vraie presse papier... Il y avait de quoi lire, dès la Une »

Pourquoi confondre un quotidien avec son supplément littéraire ?
De plus, l'article de Zola est extrait d'une préface d'un ouvrage publié par des journalistes.
Il faudrait le comparer avec les tribunes et autres rebonds écrits par des écrivains d'aujourd'hui.

 

figaro24111888

Le Figaro, 24 novembre 1888
Francis Magnard, rédacteur en chef - 20 cents à Paris, 25 dans les départements
sommaire : la revision des droits de l'homme - Au Vatican - Le Complot Floquet - La Japonaise (Variétés)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date.langFR

 

 Au quotidien, l'écrit occupe une place énorme,
mais pour traiter beaucoup d'anecdotes sur la bonne société européenne du temps,
et la typographie met déjà la réclame en évidence.

 F1888-vatican

 

F1888-princesse

 

F1888-annonces

 

figaro-marier

 

f1888-poudre         soldes-abm

source : Gallica - http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date.langFR

 

unes2015

A comparer avec  trois Unes du 21 mars 2015, dont celle du Figaro actuel
http://www.revue2presse.fr/presse/quotidien

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Bordas 1971 manuels d'histoire

 

bordas-3-1971

 

bordas-4-1971

 

bordas-5-1971

 

bordas-6-1970

 

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21 mars 2015

L'Ecole et la Nation

ecole-nation

 

L'école et la nation,
Benoît Falaize, Charles Heimberg et Olivier Loubes (dir.)
http://books.openedition.org/enseditions/2310


Faire la Nation par l’Ecole (et faire l’Ecole par la Nation)
Un séminaire en 2010, à Lyon, Barcelone et Paris.
Une volonté : échapper au piège du débat franco-français sur l’identité nationale

Un ouvrage accessible en OpenEdition


extraits de la table des matières

Jocelyn Létourneau, L’enseignement de l’histoire et l’avenir de la nation - Le cas du Québec

Avner Ben-Amos, L’histoire du conflit israélo-arabe dans les manuels d’histoire en Israël : entre le déni et l’acceptation

Annie Bruter, L’enseignement de l’histoire nationale à l’école primaire avant la IIIe République

Rémy Handourtzel, Vichy ou l'échec de l'école nationale (été 1940-été 1944)

Montserrat Oller i Freixa, Le curriculum de sciences sociales de la Catalogne et la construction identitaire

Corinne Bonafoux, L’enseignement de l’Europe au collège, imitation ou dépassement du roman national ?

Anne-Marie Thiesse, Différences acceptables, souhaitables, intolérables

Korine Amacher, L’Empire russe dans les manuels d’histoire de la Russie

Catherine Coquery-Vidrovitch, La mentalité impériale

Lydia Ait Saadi Bouras, L’histoire nationale algérienne à travers ses manuels scolaires d’histoire

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20 mars 2015

Schacht, le banquier d'Hitler, un génie ?

 

Schacht, le banquier d'Hitler, un génie ?
20minutes.fr le laisse croire dans un entretien avec l’économiste Jean-François Bouchard.

Frédéric Clavert, historien et biographe du banquier, conteste vigoureusement cette vision.
http://histnum.hypotheses.org/2360

Schacht refuse le compromis avec les démocrates (de Weimar) ?
Il accepte la compromission avec les nazis.

Il fait reculer le chômage après 1933 ?
En préparant la seconde guerre mondiale, un désastre pour l'Allemagne et pour le monde entier.


schacht

http://histnum.hypotheses.org/2360

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 mars 2015

Marie-Jo Chombart de Lauwe à Caen

 

 

chl

Hier soir au Mémorial, intervention de Marie-Jo Chombart de Lauwe (née Marie-Jo Wilborts)



La résistante en Bretagne, sa lutte contre l'occupant,
les interrogatoires à Angers puis rue des Saussaies, les prisons de Vichy
(elle mentionne France Bloch-Serazin, assassinée par les nazis à Hambourg)
la déportée NN au camp de Ravenbrück [ cf. Nuit et Brouillard le chef-d'oeuvre d'Alain Resnais ]

La découverte des crimes nazis et de la perte de tout sens de l'humain
( les médecins nazis et les atrocités commises sur des déportées,
le sort de 500 nourrissons, dont seule une quarantaine survit)
La libération à Mauthausen le 22 avril (tractations Himmler-Suède),
Le retour en France par Annemasse et par le Lutétia,
L'impression d'un énorme déphasage au retour en Bretagne
(« on était tellement malheureux ici.. » lui affirme une voisine par ailleurs peu accueillante).

La reprise des études,
la femme engagée qui dénonce la torture en Algérie,
la présidente de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation depuis 1996,
à la suite de Marie-Claude Vaillant-Couturier.

Une témoin, au sens du mot colporté par les médias,
ou une actrice de l'histoire, au plein humain sens du terme ? :-)
[ Les médias usent et abusent du terme « témoin », - en cas de fait divers, le voisin qui n'a rien vu et rien fait, mais qui montre sa tête à l'écran -.
Pour MJ Chombart de Lauwe, pour G. Tillion, ne s'agit-il pas d'abord d'acteurs qui ont fait le choix de combattre le nazisme ? ]

Forte affluence et beaucoup de questions.
Par exemple, quels moteurs permettent de survivre dans l'enfer mis en place par les nazis ?
Réponse : lutter contre la déshumanisation, se comporter en être humain qui pense,
être capable de rire, « fêter » les anniversaires, organiser une chorale clandestine,
inventer des solutions toujours périlleuses contre l'horreur, etc.


Elle a publié en 2000 Toute une vie de résistance
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-José_Chombart_de_Lauwe

L'écouter dans
Classés NN, Survivre à l'enfer des camps nazis, Les combattants de l'ombre
http://lescombattantsdelombre.arte.tv/#/marie-jose-chombart-de-lauwe/classes-nn/

Ecouter son intervention au colloque « Témoins et témoignages. Figures et objets du XXe siècle »
organisé par la FMD, Invalides déc 2012
http://www.youtube.com/watch?v=3REy_F83Sxc

Les Françaises à Ravensbrück (le travail de l'ADIR et de l'Amicale de Ravensbrück est cité dans cette page)
http://www.afmd.asso.fr/Les-Francaises-a-Ravensbruck.html

 

chl-salle

 

Chombart de Lauwe Marie-José. L'enfant acteur social et partenaire des adultes.
Nouvelles conceptions aboutissant à une transformation de son statut. In: Enfance. Tome 43 n°1-2, 1990
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1990_num_43_1_1927

Publications citées dans cet article :
Psychopathologie sociale de l'enfant inadapté, thèse de doctorat d'Etat, CNRS 1960.

Un monde autre, l'enfance, de ses représentations à son mythe, Payot, 1971.
Enfants de l'image, enfants personnages des média/enfants réels, Payot, 1979 (avec Claude Bellan).
Enfant en-jeu, les pratiques des enfants durant leur temps libre en fonction des types d'environnement et des idéologies, CNRS 1980 (avec une équipe pluridisciplinaire).
Liens entre les représentations véhiculées sur l'enfant et les représentations intériorisées par les enfants,
in Doise W. et Palmonari A., Textes de base en psychologie, L 'Etude des représentations sociales, Delachaux & Niestlé, 1986.
Espaces d'enfants, la relation enfant-environnement, ses conflits, Delval, 1987 (avec une équipe pluridisciplinaire).
Les représentations sociales dans le domaine de l'enfance, in Jodelet D., Les Représentations sociales, PUF 1989 (avec Nelly Feuerhahn).

 

.
Marie-José Chombart de Lauwe (Mémoires de résistants, Fondation de la Résistance)
Née le 31 mai 1923, Marie-José Chombart de Lauwe est étudiante à la faculté de médecine de Rennes au début de la guerre et rejoint ses parents chaque semaine sur l’Ile de Bréhat. Ces derniers avaient fondé un groupe de renseignement, « la bande à Sidonie », spécialisé dans les évasions, il est intégré début 1941 au réseau de résistance « 31 Georges France ». Marie-José Chombart de Lauwe profite de ces allers-retours sur le continent pour transmettre des renseignements sur les plans de défense côtière. Dénoncés par un agent double, Marie-José, ses parents et 14 amis sont arrêtés le 22 mai 1942: elle n’a pas 19 ans.

Emprisonnée à Rennes, elle est transférée le 23 mai à la prison d’Angers puis le 17 juillet à la Santé. Le 12 octobre, elle arrive à Fresnes:en janvier-février 1943, elle est interrogée à plusieurs reprises par la Gestapo. Elle quitte la prison le 26 juillet pour Sarrebruck en transit vers Ravensbrück. Arrivée au camp, elle reçoit le matricule 21706. D’abord affectée dans un Kommando de fabrication de petites pièces électriques pour les industries Siemens, elle occupe le bloc 32 abritant les déportées politiques classées NN mai aussi des Polonaises utilisées comme cobayes pour les expériences pseudo-médicales de nazis. Ayant participé à des sabotages, elle est renvoyée de son Kommando comme soudeuse puis pour faire des corvées de ménage. En septembre 1944 cette ancienne étudiante en médecine est affectée au bloc 11 : la Kinderzimmer (le Block des nourrissons). Elle s’occupe alors des bébés nés dans le camp et voués à une mort certaine. Grâce aux efforts de solidarité des déportées, quelques uns sont sauvés. Evacuée le 8 mars 1945 à Mauthausen, elle reçoit le matricule 2807 et y soigne les femmes atteintes d’affections graves. Elle est libérée par la Croix Rouge le 22 avril 1945.

Particulièrement marquée par son expérience auprès des nourrissons du camp, elle passe après guerre  un doctorat d’Etat en psychologie infantile. En 1950, elle témoigne contre Franz Suhren, l’ancien commandant du camp de Ravensbrück lors du procès de Rastadt. Elle entre au CNRS en 1954 chargée d’étudier les conditions sociales et familiales d’un groupe d’enfants inadaptés. Directrice de recherche en psychosociologie spécialisée sur l’enfance et l’adolescence, elle dirige un séminaire de thèses à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

Elle prend position contre la torture pendant la guerre d’Algérie. Présidente de l’Amicale de Ravensbrück, elle est membre de la Ligue des Droits de l’Homme et participe à la Présidence collégiale de la Fédération Nationale des Déportés et Internés Résistants et Patriotes (FNDIRP). Elle participe également aux combats précédant la Convention internationale des droits de l’enfant en 1989.
Depuis 1996, elle préside la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, assume la coprésidence de la FNDIRP et de l’Amicale de Ravensbrück. Commandeur de la Légion d’Honneur, Officier du Mérite National, Chevalier des Arts et Lettres, titulaire de la Croix de Guerre et médaillée de la Résistance, elle délivre aujourd’hui encore son témoignage dans les classes à travers toute la France.
http://blogs.ina.fr/edu/2012/02/03/concours-national-de-la-resistance-marie-jo-chombart-de-lauwe-memoires-de-resistants/

 

Mémorial de Caen, 18.03.2014
Témoignage de Marie-Jo Chombart de Lauwe en partenariat avec la Fondation pour la Mémoire de la Déportation

« Née en 1923, Marie-Jo Chombart de Lauwe étudie la médecine à Rennes. Très tôt engagée dans la Résistance aux côtés de ses parents domiciliés à Bréhat, elle passe des messages et plans destinés à l’Angleterre au travers de la zone côtière interdite. Elle est arrêtée le 22 mai 1942 à Rennes et déportée avec sa mère le 26 juillet 1943 à Ravensbrück, via la prison de Sarrebruck. Au camp, elle est affectée à l’été 1944 à la Kinderzimmer. Début mars 1945, elle fait partie des détenues « NN » évacuées à Mauthausen d’où elle est libérée le 22 avril 1945 par la Croix-Rouge. A son retour, elle s’est spécialisée dans l’enfance et l’adolescence inadaptée auxquelles elle a consacré sa thèse de doctorat. Elle a également dirigé des recherches sur la socialisation de l’enfant et de l’adolescent, participé à l’élaboration de la convention internationale des droits de l’enfant (ONU, 1989), écrit de nombreux articles sur le racisme et l’extrême droite. Elle est depuis 1996 Présidente de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation ».

(Ce jeudi matin,cette présentation a disparu du site http://www.memorial-caen.fr/expositions-%C3%A9v%C3%A8nements/agenda/vos-rendez-vous
Seul le cache de Google connaît ce texte [archivé aussi grâce au web et au blog Clioweb] )

.

 

 

 

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mars 2015

17 mars 2015 : Sartilly rend hommage aux caporaux

.

120


.

La cérémonie au monument aux morts de Sartilly,
en présence des enfants des écoles primaires et des collégiens.
(cliquer sur chaque photo pour l'afficher en grande taille)

 810

Denis Rault, maire de Sartilly
.

811

Lectures par des élèves de CM2
.

812

A droite, Louis Pautrel, maire du Ferré et Bruno Laurent, fils de Jean,
petit-fils de Suzanne (1er mariage de Théophile), arrière-petit fils de Théophile.
Etaient également présents des élus des communes de Souain, Suippes, Bréhal, Le Ferré, Le Chefresne,
Montgardon, Angey, Champeaux, St Jean le Thomas, Genêts, La Rochelle Normande, etc.

.

814

.

815

.

816

 

 La cérémonie au cimetière de Sartilly

914

Le cortège à l'entrée du cimetière de Sartilly

 

915

Gwenael Huet, le député, Catherine Brunaud-Rhyn, maire de Genêts, VP de la CC Avranches-MSM
Mme Mme Dominique Zalinski, maire Le Chefresne, Bruno Laurent

 

916



917

Les enfants fleurissent la tombe d'Arsène Pestour, un soldat tué en Belgique le 22 avril 1915

 

919

 

926

 La gerbe du collége ?

927

Le dépôt des gerbes sur le monument érigé en 1925
(M.Rault, maire de Sartilly, M Lucas maire-adjoint)

 

930

La Marseillaise

943

Dimanche dernier, La Libre Pensée et la Ligue des droits de l'homme
ont fleuri les tombes, dont celle de Blanche Maupas et de sa fille Jeanne

 

946

 

L'exposition Maupas, des tranchées à la réhabilitation

956

Exposition réalisée par Dominique Gadbin, Jean Louis dit Guérin
Jean-Pierre Lucas et Alain Racineux en collaboration avec Jacqueline Laisné et Olivier Jouault

 

954

M Rault, le maire de Sartilly, devant l'Ecole maternelle Blanche Maupas



Reportages et sites web à propos des Caporaux de Souain
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/17/31723708.html
http://clioweb.canalblog.com/tag/maupas

http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm
 

 .

Les caporaux de Souain

 

- Les caporaux de Souain fusillés pour l'exemple
les panneaux de l'exposition présentée au Ferré
et réalisés par le Centre d'interprétation de Suippes
http://www.marne14-18.fr/index.php/presentation/les-caporaux-de-souain-fusilles-pour-l-exemple


- Les quatre caporaux de Souain, le monument érigé à Suippes en 2007 - JP Husson
http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/lieux/1GM_CA/monuments/suippes_caporaux_souain.htm


- 17.03.2015 : Hommage de Sartilly à Théophile Maupas,
aux caporaux de Souain et aux soldats morts pour la France
France 3 16.03.2015 : Reportage avec Olivier Jouault et Bruno Laurent
http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/2015/03/17/sartilly


- Ils étaient les caporaux des Sentiers de la Gloire - Ouest-France édition du soir
http://kiosque.leditiondusoir.fr/data/451/reader/reader.html#preferred/1/package/451/pub/452/page/7
Ouest-France (édition du soir) montre et évoque les réactions du général Géraud Reveilhac
« dont le patronyme évoque par assonance un assassin fameux » écrit Le Crapouillot en août 1935 (dossier Fusillés)


- Dossier Blanche Maupas, Procédure, Témoignages, Correspondance avec les avocats - BDIC
http://argonnaute.u-paris10.fr/resource/a011403267784HmII2p
    Cote : F delta rés 0196/1 - 18/01/1922 - 10/06/1926 - 1 carton/12 dossiers
    Contenu : 1.- Témoignages.- 64 p.  2.- Témoins.- 120 pièces. 3.- Correspondance LDH avec l'avocat des 4 caporaux fusillés. Correspondance LDH avec Madame Maupas et le ministre de l'Instruction publique concernant l'érection d'un monument en mémoire des instituteurs de la Manche morts pour la France. 18 janvier au 21 décembre 1922.- 49 p.4.- Correspondance LDH avec avocat, Veuve Maupas. Notamment qu estions pécuniaires. 18 janvier au 18 décembre 1922.- 95 p. 5.- Pour la Justice. Les fusillés de Souain. Affaire Maupas. Discours prononcés à Sartilly le 9 août 1923.- 50 p.6.- Correspondance LDH. 9 janvier au 26 décembre 1923.- 66 p.7.- correspondance LDH. 25 février au 6 novembre 1923.- 136 p. 8.- Correspondance LDH. 8 janvier au 18 décembre 1924.- 51 p.9.- Correspondance LDH. Janvier au 2 décembre 1925. 73 p. 10.- Photos des obsèques du caporal Maupas à Sartilly. 9 pièces. Correspondance LDH 16 février au 30 avril 1925.- 32 p. 11.- Correpondance LDH. 11 janvier au 17 juillet 1925.- 35 p. 12.- Correspondance LDH. 12 mars au 10 juin 1926.- 21 p..


rappel : Théophile Maupas et les caporaux de Souain
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm

Le souvenir des caporaux de Souain est présent en ce moment sur Twitter :
http://twitter.com/search?q=souain&src=typd

 

 

fusille-1933  fusille-1994

Veuve Maupas Le Fusillé, version 1933, version 1994

 

laisne2

Jacqueline Laisné, Fusillés pour l'exemple,
Les caporaux de Souain, le 17 mars 1915 - éditions Alan Sutton 2005
version précédente : Pour l'honneur de Théo et des caporaux de Souain
fusillés le 17 mars 1915, éditions Isoète 1994


Posté par clioweb à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 mars 2015

17.03 : Sartilly et les caporaux de Souain

 

caporaux-souain

Les 4 caporaux fusillés en 1915 et réhabilités en 1934 (60e DI, 336e RI, 21e compagnie).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_caporaux_de_Souain
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm

 

Plusieurs hommages sont organisés en 2015 :


- Sartilly (50) : cérémonies le mardi 17 mars, à partir de 9h30,

Conférence le 16 au soir,
projection du film Les sentiers de la gloire le 18 mars,
Expo.
photos prises le 17 mars :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/17/31722626.html



- Le Chefresne, dépôt de gerbes le samedi 14 mars

Le Ferré (35, à proximité de St-James), le dimanche 15 mars
version pdf du programme : http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/monuments/souain/ferre-lechat-15mars2015.pdf

- Un hommage est prévu en Champagne à Souain et Suippes à l'automne


.
 

 

Posté par clioweb à 19:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

La presse et l'Affaire Dreyfus

 

dreyfus-2014

Philippe Oriol, Nicolas Weill, Martine Le Blond-Zola (à vérifier)

 

- dans l'émission Secret Professionnel,
http://www.franceculture.fr/emission-secret-professionnel-0
 
01.02.2015 La presse et l'Affaire Dreyfus avec Philippe Oriol
« la basse presse en rut » (Zola dans Le Figaro, 5 déc. 1997) a été monstrueuse à l'égard de Dreyfus
Une autre presse a aussi accueilli Zola ou Bernard Lazare.


- L'histoire de l'Affaire Dreyfus, une table ronde filmée en novembre 2014 aux Invalides.
http://www.akadem.org/sommaire/themes/histoire/affaire-dreyfus/

    Intervention de Robert Badinter : Le plus grand crime judiciaire de l'histoire de France (10 min)

    Mon grand-père, par Charles Dreyfus (13 min)
    La famille Zola et le souci de vérité
, par Martine Le Blond-Zola (17 min)
    Les lettres reçues par Zola, par Brigitte Emile-Zola (10 min)
    L'affaire Dreyfus, une crise du droit, par Vincent Duclert (9 min)
    Débat : Zola- Le rôle de l'armée - Conséquences littéraires - Les collabos et l'Affaire (78 min)


- Philippe Oriol, L'histoire de l'Affaire Dreyfus, Les belles lettres 2014

oriol-dreyfus

 Livre I. L'affaire du capitaine Dreyfus. 1894-1897
Livre II. L’affaire Esterhazy. Janvier 1895-janvier 1898
Livre III. L’Affaire. Janvier 1898-septembre 1899.
Livre IV. La troisième affaire Dreyfus et ses suites. Septembre 1899-décembre 2012.
Livre V [Titre en attente]

Le sommaire détaillé : http://www.lesbelleslettres.com/livre/?GCOI=22510100879820&fa=sommaire

Philippe Oriol prépare également
un Dictionnaire biographique et géographique de l’affaire Dreyfus en trois volumes de 1 500 pages

- Il tient le blog de la Société internationale d'histoire de l'Affaire Dreyfus qui a changé d'adresse
http://laffairedreyfus.wordpress.com/
devient
http://www.affairedreyfus.com/

rappel : L'Affaire Dreyfus sur internet,
dont 1906 Dreyfus réhabilité, l'excellent site we du centenaire
http://clioweb.free.fr/dossiers/dreyfus/dreyfus.htm

duclert-dreyfus-lar

Vincent Duclert, L'Affaire Dreyfus, Larousse, l'oeil des archives

 

- 1870-1900 : Aux racines de l'antisémitisme français, Concordance des temps, 14.03.2015
http://www.franceculture.fr/emission-concordance-des-temps

François Munier (blog Médiapart) distingue 4 formes de l'antisémitisme :
- une forme chrétienne, héritière de l'antijudaïsme médiéval
- une forme anticléricale : « la religion abrutit ». cf l'article « juifs » de Voltaire dans le Dictionnaire philosophique.
La Révolution émancipe des citoyens mais refuse de reconnaître les structures communautaires.
- une forme politique : les juifs sont vus comme porteurs d'un projet politique, souvent en lien avec les communistes en Russie
- une forme raciste ou racialiste
http://blogs.mediapart.fr/blog/francois-munier/110215/


-  Martin Luther : Des Juifs et de leurs mensonges (1543).
traduction par Johannes Honigmann pour les éditions  Honoré Champion
Pierre Savy (MLV) était l'invité de l'émission Tire ta langue.
http://www.franceculture.fr/emission-tire-ta-langue-0
Question : quel terme pour désigner la haine des juifs au XVIe ?

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 mars 2015

15.03.2015 - Le Ferré rend hommage aux caporaux de Souain

 

Le dimanche 15 mars 2015, Le Ferré a rendu hommage à Lucien Lechat
et aux trois autres caporaux de Souain fusillés le 17 mars 1915 et réhabilités en 1934.
Les élus de Suippes et de Souain avaient fait le déplacement.
Un autre hommage aura lieu à Sartilly ce mardi 17 mars.

quelques photos d'une cérémonie remarquablement organisée...
malgré une météo très froide.

 

840

La tombe de Lucien Lechat (RF)

.
.

869


.

 

864

Le dépôt de gerbes sur les tombes des Morts pour la France .

 

791

.
29 avril 1934 : cérémonie pour célébrer la réhabilitation des caporaux de Souain.
Au centre Eulalie Lechat-Janvier, la soeur de Lucien.
A sa droite, Blanche Maupas, l'épouse de Théophile

870

Eric Viot plaide en faveur d'une réhabilitation globale.
http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com/

.

 

873

Le monument aux morts du Ferré.
Le nom de Lucien Lechat est dans la colonne de droite, le troisième en partant du haut.

.

851


 

Une trentaine d'autres photos sont à voir dans cet album :
http://www.monalbum.fr/Album=RV36OMZ3


Lire également : Centenaire - Le Ferré a rendu hommage aux fusillés. Ouest-France 15.03.2015
http://www.ouest-france.fr/centenaire-de-la-grande-guerre-le-ferre-rendu-hommage-aux-fusilles-3256206



Lucien Lechat (1891-1915) 
d'après l'exposition réalisée par le Centre d'interprétation de Suippes, Marne 14-18
10 pages en pdf : http://www.marne14-18.fr/les_fusillés_de_souain.pdf


Né au Ferré (Ile-et-Vilaine) le 11 avril 1891, Lucien Lechat perd sa mère à l’âge de 7 ans et son père devient infirme quelques temps après. C’est sa sœur Eulalie qui l’élèvera. Il quitte rapidement les bancs de l’école et devient garçon de café.

Le 2 octobre 1912, il commence son service militaire au 136e Régiment d’Infanterie de Saint-Lô, numéro de matricule 3291, soldat de 2e classe.
En août 1914, il est envoyé au front. Il combat à CharIeroi, puis participe à la bataille de la Marne. Il tombe malade. Il est évacué vers Saint-Lô. Une fois guéri, il est envoyé rejoindre le 336e Régiment d’infanterie. Lucien revoit sa famille une dernière fois lors d’une permission de 48 heures.
Il passe son premier hiver au front dans le secteur de Souain avec le 336e.
Le 25 janvier 1915, il est nommé caporal.
La famille apprend très vite la nouvelle de sa mort, mais ce n’est qu’en 1920 qu’Eulalie apprend l’exécution.
Elle prend contact avec Blanche Maupas et commence le long combat pour la réhabilitation.
Un comité Lechat est créé en 1923.
Le 16 octobre 1924, le caporal est inhumé dans le cimetière communal au cours d’une cérémonie imposante.
Le 29 avril 1934, deux mois après la réhabilitation, une autre cérémonie est organisée dans la commune.


lechat

Lucien Lechat, la fiche Mémoire des hommes


.




.

.

 

Posté par clioweb à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 mars 2015

Calame : la mythologie grecque ?

 

calame-mythologie

 

Qu’est-ce que la mythologie grecque ? de Claude Calame, Folio Essais
CR Vincent Azoulay, Le Monde livres, 13.03.2015
http://www.lemonde.fr/livres/article/2015/03/11/mythologie-buissonniere_4591470_3260.html

L’ouvrage est « une forme de réquisitoire contre une discipline aux fondements scientifiques mal assurés »

« Les Grecs n'avaient pas l'habitude de raconter un cycle mythique en entier - du début à la fin d'un conflit ou de la naissance à la mort d'un héros -, mais se concentraient volontiers sur un épisode particulier, qu'ils dramatisaient dans une forme toujours singulière  : avant que Plutarque ne lui consacre une biographie en bonne et due forme, au IIe  siècle de notre ère, l'histoire de Thésée n'avait ainsi été évoquée que par bribes, les prosateurs et les poètes s'attachant tantôt à son parcours héroïque entre Trézène et Athènes, tantôt à son combat acharné contre le Minotaure, tantôt à son rôle dans la fondation politique de la cité d'Athènes (le synœcisme), tantôt à sa lutte victorieuse contre les centaures, aux côtés des Lapithes ».

« Claude Calame propose d'aborder ces récits polymorphes en se focalisant toujours sur une version singulière...»
« De la figure de Bellérophon invoquée dans l'Iliade à la mort d'Héraclès mise en scène par Sophocle, en passant par l'utilisation de la belle Hélène dans l'enquête historique d'Hérodote, l'auteur parvient à chaque fois à faire résonner toute la singularité de ces récits, semant un désordre fécond dans une discipline prompte à transformer une jungle luxuriante en un sage jardin à la française ».


20 pages en avant-propos :
http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Folio/Folio-essais/Qu-est-ce-que-la-mythologie-grecque

 

thesee-cassone

MASTER of the Cassoni Campana (active 1500-1525 in Florence)
Theseus and the Minotaur, 1510s, Oil on poplar panel, 69 x 155 cm, Musée du Petit Palais, Avignon
http://www.wga.hu/framex-e.html?file=html/m/master/cassoni/cassone3.html


.
.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mars 2015

Caen 70e : La déportation

 

La déportation, conférences et journée d'étude
http://www.memorial-caen.fr/expositions-evenements/agenda/vos-rendez-vous

extraits :
- Mercredi 18 mars 2015 de 19h15 à 21h00
Témoignage de Marie-Jo Chombart de Lauwe, la présidente de la FMD
Cette résistante a été arrêtée le 22 mai 1942, déportée avec sa mère à Ravensbrück en juillet 1943, transférée à Mauthausen où elle est libérée le 22 avril 1945

- Mardi 31 mars 2015 de 19h15 à 21h00 : "Si tu survis à ça, tu raconteras !"
Henri Borlant est arrêté le 15 juillet 1942 avec son père, sa sœur et son frère. Il sera le seul survivant.
Il a publié « Merci d’avoir survécu » (Seuil, 2011)


- Mercredi 1 avril 2015
14h - 17h 30 - Journée d'études historiques : "La Déportation, du témoignage au récit mémoriel"
    En partenariat avec la FMD

- 19h15 à 21h00 : Projection du documentaire « Les faussaires de l'histoire »
En présence de son réalisateur Michael Prazan et de l'historienne Valérie Igounet


- Pour les enseignants et les classes, voir aussi les activités pédagogiques proposées (19 mars, 1er avril)
http://www.memorial-caen.fr/activités-pédagogiques/agenda-éducatif/actualité-pédagogique.
.

.

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 mars 2015

NVB : Un collège retouché ?

 


- Un collège unique plus retouché que réformé

Une annonce ministérielle,
trois semaines de négociations avec les syndicats

. Octroyer aux établissements une marge de manœuvre - de l'ordre de 20 % de la dotation horaire - pour laisser les équipes décider des méthodes et des projets sur lesquels mettre l'accent.
. une seconde langue vivante dès la cinquième
. de l'accompagnement personnalisé en petits groupes
L'application risque de buter sur la contrainte budgétaire. La réforme, toutes mesures comprises, se traduira par l'équivalent de 4 000 profs à temps complet

Le gouvernement ouvre le dossier miné du collège - Le Monde 10.03.2015
http://www.lemonde.fr/education/article/2015/03/10/le-gouvernement-ouvre-le-dossier-mine-du-college_4590657_1473685.html

Un collège unique plus retouché que réformé - Libération 10.03
http://www.liberation.fr/societe/2015/03/10/un-college-unique-plus-retouche-que-reforme_1218246

dossier de presse du MEN :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/03_-_mars/62/2/College-Mieux-apprendre-pour-mieux-reussir_398622.pdf


- Le collège dans l'émission Rue des Ecoles
F. Robine Dgesco, F. Rolet Snes
http://www.franceculture.fr/emission-rue-des-ecoles-la-reforme-du-college-2015-03-11

tiens, on y retrouve Jérémie Lefebvre, "écrivain et auteur-compositeur", la classe de sixième
http://www.liberation.fr/societe/2015/02/26/le-premier-jour-de-sixieme_1210408


- Concertation sur le Numérique :
Plus de 50 000 questionnaires remplis,
150 rencontres dans les académies (10 000 participants ?),
plus de 1500 internautes sur le forum (199+208+97+72+71= ?)
http://ecolenumerique.education.gouv.fr/

 

 

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 mars 2015

Fukushima, 4 ans après

 

- A Fukushima, l’interminable décontamination Le Monde 10.03.2015
http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/03/10/a-fukushima-l-interminable-decontamination_4590677_3244.html

« Plus de 6 000 ouvriers se relaient en permanence – les niveaux de radiation obligeant à faire tourner les équipes - pour une gigantesque entreprise de démantèlement qui ne sera pas achevée avant trente ou quarante ans »...
« A court terme, la gestion des eaux contaminées reste le principal défi pour l’opérateur du site, la société Tepco. Car la centrale est une véritable passoire »...
« Le plus difficile reste à venir : l’évacuation des cœurs des trois réacteurs, qui ont fondu juste après l’accident..
Tepco ne prévoit pas de s’y attaquer avant 2020 ou 2025 »

- Fukushima, une catastrophe illimitée dans le temps - Sud-Ouest 11.03.2015
http://www.sudouest.fr/2015/03/11/fukushima-quatre-ans-apres-une-catastrophe-illimitee-dans-le-temps-1854698-5010.php


- Fukushima, les décontamineurs de fond, Libération 09.03.2015
Arnaud Vaulerin envoyé spécial à Namie et Tomioka
http://www.liberation.fr/monde/2015/03/09/fukushimales-decontamineurs-de-fond_1217402

« Quatre ans après la catastrophe nucléaire, les villes proches de la centrale ont entamé de lourds travaux de décontamination, avec l’objectif de faire revenir les habitants. Mais le stockage des déchets pose problème et les délais s’allongent ».


- Fukushima, visions habitées, Libération 06.03.2015
http://www.liberation.fr/culture/2015/03/06/fukushimavisions-habitees_1215566

 Pour la série «Revenir sur nos pas», les photographes Carlos Ayesta et Guillaume Bression ont convaincu des résidents évacués après la catastrophe nucléaire japonaise de 2011 de redécouvrir leur ancien cadre de vie.

« Le système japonais est fait de telle manière qu’on a mis plus d’un an à comprendre comment obtenir des autorisations, comment trouver la bonne personne… Tout le monde se renvoyait la balle pour ne pas prendre la responsabilité de nous en donner. C’était infernal.» Il leur a fallu aussi obtenir des autorisations pour les personnes voyageant avec eux. «Dans les zones comme Futaba, les habitants ont le droit de revenir un certain nombre de fois par an seulement… Et il fallait donc leur demander de griller un ticket pour nous ! »

 

fuku-evac2011


Carte des zones d'évacuation, à la suite des décisions des 11 et 22 avril 2011
rappel : Accident nucléaire de Fukushima Daichi 2011
http://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_nucléaire_de_Fukushima

.

Posté par clioweb à 19:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Maffesoli et le canular de l'Autolib


- Maffesoli et sa revue Sociétés visés par un canular
Sylvestre Huet, Sciences 2
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2015/03/un-canular-sociologique-d%C3%A9cortique-le-maffesolisme.html

Arnaud Saint-Martin (CNRS & UVSQ) et Manuel Quinon (doctorant U. Denis Diderot) ont soumis
au comité de lecture et obtenu la publication dans la revue Sociétés d'un article canular :
« Automobilités postmodernes : quand l'Autolib' fait sensation à Paris ».
JP Tremblay l'auteur supposé parle du passage d'une « modernité liquide » à la « postmodernité gazeuse ».
Le monde y est « phallogocentré », « glyschomorphe » et « diairétique-schizomorphe »,
on y parle de « reliance » et d' « architec/xture ».

Ils expliquent leur démarche dans «Le maffesolisme, une sociologie en roue libre»
http://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/1647/files/2015/03/Le-maffesolisme-une-sociologie-en-roue-libre-Carnet-Zilsel-7-mars-2015.pdf

Pour eux, cette soi-disant sociologie, celle du charlatan et de l'astrologue, jette un voile sur la réalité
et cherche à « masquer les mécanismes des dominations, des inégalités, des captations de richesses ».
(Maffesoli a dirigé une "thèse" de l'astrologue Elisabeth Teissier)


lire aussi dans Le Monde
http://www.lemonde.fr/education/article/2015/03/10/la-revue-societes-piegee-par-deux-sociologues_4590914_1473685.html
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2015/03/09/l-autolib-revelatrice-de-la-sociologie-postmoderne_4590078_1650684.html

Les réponses volent bas.
Pour Stéphane Hugon, ASM cherche un poste : « à 40 ans, il n'est pas maître de conférences » (il est au CNRS !)
Maffesoli se dit serein et se vante d'être invité partout.


- En 1996, le physicien Alan Sokal avait réussi à publier dans une revue de sociologie (Social Text) un article totalement bidon
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Sokal
http://en.wikipedia.org/wiki/Sokal_affair

BHL était tombé dans le panneau Botul :
http://www.botul.fr/
http://www.liberation.fr/livres/2010/02/09/bernard-henri-levy-atteint-de-botulisme_608805

- Une arnaque déjà citée, permise par le numérique à péage : http://www.cairn.info/revue-societes-2014-4.htm
La revue est vendue 35 euros chez de Boeck.
Chez Cairn, à la découpe (11 articles) elle rapporte 55 euros ...


Posté par clioweb à 09:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

1945 : Le Japon en guerre

 

tokyo-raids


« Dans la nuit du 9 au 10 mars 1945, 335 B-29, des avions au large rayon d’action, ont déversé plus de 1 700 tonnes de bombes sur le nord et l’est de la capitale japonaise. Le déluge de bombes explosives et d’engins incendiaires a réduit à néant plus de 40 kilomètres carrés (un tiers de la ville)
et tué 95 000 personnes ».
http://www.liberation.fr/monde/2015/03/09/la-nuit-ou-les-tokyoites-ont-ete-bouillis-et-cuits-a-mort_1217244


L'histoire a besoin de complexité.
Michael Lucken semble en avoir introduit bcp dans l'ouvrage Les Japonais et la guerre.
http://www.liberation.fr/livres/2013/06/26/tokyo-conflit-a-part_913962

résumé par Olivier Wieviorka, cela donne :
« Ferme quant aux objectifs, le pouvoir japonais a, pour parvenir à ses fins, plutôt misé sur la persuasion que sur la contrainte »
« la guerre fut davantage le produit des circonstances que le fruit d’une décision préméditée »


Pertes humaines :
La Chine a perdu de 3 à 4 millions de militaires, de 7 à 16 millions de civils, dans une guerre provoquée par le Japon dont les dirigeants militaires n’ont reculé devant aucune atrocité.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale

Alors le Japon de 1937-1945 un pays victime ?
C’est ce que les nostalgiques du militarisme voudraient croire et faire croire.


- "Très suspectes photos d'Hiroshima..."
En 2008, Le Monde, à la suite de la Repubblica avait pris des photos du séisme de 1923 pour celles du bombardement de 1945, à partir d’une collection achetée par la Hoover Institution à Stanford
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/hiroshima.htm
Michael Lucken, publiait alors 1945 – Hiroshima : les images sources
http://etudesphotographiques.revues.org/2891

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 mars 2015

L'histgeobox : l'histoire en chansons

 

hgbox-carte

 

« La chanson populaire est un support formidable pour aborder un lieu, un événement ou une époque »
affirme Julien Blottière dans un entretien autour du blog l'histogeobox.
http://www.acim.asso.fr/2013/01/julien-blottiere-presente-le-blog-collectif-lhistgeobox-entretien-avec-un-hybride-7/

Ce blog collectif, conçu et alimenté par un groupe d'enseignants a pour ambition d'enrichir l'HG scolaire en prenant appui sur la musique. Plus de 250 chansons sont étudiées et proposées comme des documents pour accompagner ou prolonger les questions au programme.

Parmi les plus consultées récemment, La chanson de Craonne, L'affiche rouge, La tondue, Le déserteur

En 2015, les derniers billets concernent les Enfoirés ( « La chanson des restos » 1986 et « Toute la vie » 2015), Michel Sardou, En revenant de la revue (1887),  « Beans, bacon and gravy » (crise de 1929)
Un planisphère permet de localiser environ 230 chansons.

La variété des styles traduit les choix des contributeurs : deep soul américaine, musiques britanniques, variété française, music-hall, hip-hop, etc.


Plusieurs blogs individuels ou collectifs sont mentionnés lors de l'entretien.
Samarra, l'ex Lire Ecouter Voir présente Le Choix, Désirée et Alain Frappier, Un roman graphique pour penser les droits des femmes
http://samarrablog.blogspot.fr/

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 mars 2015

ML King - Selma 1965-2015

 

mlk-laurent

 

Sylvie Laurent, américaniste, professeure à Science-Po, chercheure associée à Harvard et Stanford, publie une biographie de Martin Luther King qui rend toute sa radicalité au leader noir américain

Elle s'entretient avec Libération 05.03.2015
http://www.liberation.fr/monde/2015/03/05/martin-luther-king-etait-un-revolutionnaire-non-violent_1214851

Q - Aux Etats-Unis, la statue du mémorial dédiée à Martin Luther King, sur le Mall de Washington, est très pâle. Pourquoi ?
R - « Il est assez ironique de voir que le mémorial est en terre d’albâtre, donc d’un blanc rosé. Ce monument ne fut inauguré qu’en 2011 par Barack Obama. L’édulcoration du message du pasteur a commencé après son assassinat, le 4 avril 1968. Après avoir été un réprouvé, il apparaît subitement comme un martyr de l’Amérique, érigé en icône de la réconciliation. L’assassinat déclenche une unanimité nationale, on oublie opportunément tout ce qu’il avait de radical et de séditieux. Martin Luther King était, en effet, un militant non violent contre le racisme mais également un critique acerbe du capitalisme américain, frère siamois de l’impérialisme. Pour lui, l’Amérique était malade du racisme, du capitalisme ensauvagé et du militarisme, mais on ne retient que son discours très conciliateur de 1964 «J’ai fait un rêve…» ».


L'Amérique post-raciale n'était qu'une illusion Le Monde opinions 31.12.2014
http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/12/31/l-amerique-post-raciale-n-etait-qu-une-illusion_4547902_3232.html

Articles pour La Vie des idées :
http://www.laviedesidees.fr/_Laurent-Sylvie_.html


- Selma 1965-2015
« Il y a cinquante ans, des marches pacifiques, avec Martin Luther King en tête, étaient organisées de Selma à Montgomery, capitale de l’Alabama, contre les restrictions au droit de vote imposées aux Noirs, dans les Etats du Sud (lire Libération de mercredi). Le 7 mars 1965, 600 manifestants sont attaqués par la police à coups de matraque et de gaz lacrymogène : les images de ce «Bloody Sunday» choquent toute l’Amérique. En août 1965, le Congrès adopte le Voting Rights Act qui met fin à ces discriminations. Une victoire pour Martin Luther King ». Libération

Selma to Montgomery: 50 Years Later
http://www.whitehouse.gov/issues/civil-rights/selma

http://en.wikipedia.org/wiki/Selma_to_Montgomery_marches


Le discours d'Obama :
http://franceusamedia.com/2015/03/selma-1965-2015-le-discours-de-barack-obama-integral/

Posté par clioweb à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Selma 1965-2015

 

selma-police-bridge

source : http://en.wikipedia.org/wiki/Selma_to_Montgomery_marches


- A Selma, «le combat pour les droits civiques n’est pas terminé», Libération 03.03.2015
http://www.liberation.fr/monde/2015/03/03/a-selma-le-combat-pour-les-droits-civiques-n-est-pas-termine_1213521

7 mars 1965. 600 manifestants pacifiques entament une marche de Selma vers Montgomery, la capitale de l’Alabama, à 80 kilomètres de là. La répression policière est brutale (Bloody Sunday).  Le président Johnson est contraint de réagir. Deux semaines plus tard, protégés par la garde nationale, des centaines de manifestants emmenés par le pasteur Martin Luther King marchent, cette fois avec succès, vers Montgomery.

En 2015,
. « Toits éventrés contre pelouses immaculées »,
. « Un tiers des habitants sous le seuil de pauvreté ». « A Selma, le taux de chômage atteint 12%, plus du double de la moyenne nationale. Le salaire médian dépasse tout juste les 1 600 euros mensuels, contre le double en Alabama et plus de 3 900 euros dans l’ensemble du pays ».

. Le chantier éducatif est colossal. « Les écoles fonctionnent comme une implacable machine à reproduire les inégalités. Dans le principal lycée public, plus de 99% des étudiants sont noirs. A l’inverse, la très réputée Morgan Academy, privée, n’a accepté son premier élève afro-américain qu’en 2008. Ils sont aujourd’hui huit… sur 487 inscrits ».

. «Barack Obama a été le président le plus méprisé de l’histoire de ce pays. Je n’ai jamais vu autant de racisme assumé depuis les années 60.»
Dans le «Confederate Circle»,  le cimetière des sudistes, des petits drapeaux bleus et rouges ornent les tombes, et un buste du premier «grand sorcier» du Ku Klux Klan est en préparation.

 

 

Selma-20

http://www.whitehouse.gov/blog/2015/03/08/behind-lens-selma-50-years-later


- Remarks by the President at the 50th Anniversary of the Selma to Montgomery Marches
http://www.whitehouse.gov/the-press-office/2015/03/07/remarks-president-50th-anniversary-selma-montgomery-marches

Obama, 7 mars 2015 :
« Il nous suffit d’ouvrir nos yeux, nos oreilles et nos coeurs pour savoir que l’ombre de l’histoire raciale de ce pays plane toujours sur nous»

http://www.ulyces.co/barack-obama/discours-barack-obama-selma-mouvement-droits-civiques/


- Selma, le film d’Ava Duvernay (2014)
http://en.wikipedia.org/wiki/Selma_(film)

.

Posté par clioweb à 08:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 mars 2015

Quelle Grande Ecole du Numérique ?

 

François Hollande a annoncé la création d’une« grande école du numérique ».
Elle devrait voir le jour en septembre. Le MEN lui-même a été surpris.
http://rue89.nouvelobs.com/2015/03/05/grande-ecole-numerique-hollande-prevue-septembre-258055

D’après Rue 89, le comité internministériel du 6 mars devait plancher sur ce sujet.
Il s’agirait de former 10 000 étudiants chaque année
avec création d’une structure (fondation) pour labelliser les formations organisées.
des concours de start-up,
une réserve citoyenne d’experts...
une plate-forme de « crowdfunding »


Olivier Ertzscheid (Affordance.info) commente avec « un mélange de rage et de désespérance » cette annonce présidentielle
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/03/grande-ecole-numerique-petites-universites.html

extraits :
« Bon je résume. Une « entité fondation qui n'a pas de nom » (OE propose EUNUQUE - Ecole Universelle du NUmériQUE), une armée de réservistes numériques (prêt à faire « le salut au drape »au du bit »), un label « elle est belle mon école numérique » des concours de start-up dans les banlieues, des community managers et web-designers formés en 3 mois sans aucun pré-requis académique »... sans oublier l’appel au public pour financer...

Dans l'armée des réservistes, OE voit « des milliers d'étudiants bardés de diplômes qui ne servent à rien puisque forcément hein, on ne recrute plus de profs dans les universités. »

« ...  en fait elle existe déjà cette Grande Ecole du Numérique. Elle s'appelle "Université" ».

« Samedi, c’est Portes Ouvertes à la Roche-sur-Yon.
François, Axelle (Lemaire), si vous voulez passer, vous verrez que malgré toute cette merde kafkaïennement dysfonctionnelle, on y croit encore.
On essaie.
Alors à demain ? »

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 mars 2015

Caen : Unconditional Surrender

 

unconditional

23.09.2014 - Unconditional Surrender,  la sculpture de Seward Johnson
d’après « The Kiss »
la photo d'Alfred Eisenstaedt est présentée devant le Mémorial de Caen pour un an
http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/2014/09/19/kiss-un-baiser-geant-devant-le-memorial-de-caen-554168.html


Après avoir été exposée en Californie puis en Italie, la statue de Seward Johnson intitulée “Unconditionnal surrender” (“Reddition sans condition”) est présentée devant le Mémorial de Caen depuis le 23.09.2014. Elle mesure 8 mètres et pèse 13 tonnes.
http://en.wikipedia.org/wiki/Unconditional_Surrender_(sculpture)

Seward Johnson : http://www.sewardjohnson.com/monumental-scale-sculpture.php
The Sculpture Foundation : http://www.sculpturefoundation.org/events.php

rappel : La statue et les photos du 14 août 1945 - Victory over Japan
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/07/30/27751800.html


Au Mémorial de Caen, la sculpture du baiser de Times Square ravive un vieux malaise
Rue 89 - 26.09.2014
http://rue89.nouvelobs.com/2014/09/26/a-caen-sculpture-baiser-times-square-ravive-vieux-malaise-255091

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/caen-sculpture-the-kiss-polemique/

Les deux articles décrivent la polémique :
Geste spontané ou mise en scène ?
Baiser volé ou agression sexuelle ?

Quel photographe ? Eisenstaedt or Jorgensen ?
Quelle jeune femme ?
Edith Shain, Greta Friedman ou Barbara Sokol ?


sj-uncond

Unconditional Surrender, la sculpture de Seward Johnson - Caen 06.03.2015 (détail)



06.03.2015 : La polémique a été à nouveau évoquée lors de la journée d'études sur Les Femmes dans la 2 GM

 

greta-fr

 Le point de vue du Mémorial de Caen

 

osez-uncond


L'association Osez le féminisme parle d'agression sexuelle et exige le renvoi rapide de la statue aux USA.
Le texte peut être lu aussi sur le socle de la statue, en français et en anglais.

Autre texte à lire sur le site web Arrêt sur images :
http://www.arretsurimages.net/breves/2014-10-13/Osez-le-feminisme-et-le-baiser-d-Eisenstaedt-id18062

Depuis le 23 septembre 2014, une sculpture de 8 mètres s'élève devant le Mémorial de Caen. Censée incarner l'euphorie de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, cette statue de Seward Johnson s'inspire de la photographie d'Alfred Eisenstaedt "The Kissing sailor" dont on sait qu'elle immortalise en fait une agression sexuelle.
En effet, si le débat n’est pas tranché sur l’identité de la jeune femme de la photo (Greta Zimmer Friedman qui a plusieurs fois témoigné de l’agression ou Edith Shain qui est sortie de son silence 35 ans après le baiser quand elle estimait que « cela ne pourrait plus entacher sa réputation », ce qui montre également son inconfort), le comportement de l’homme, lui, reste une certitude.
Dans le livre The Eye of Eisenstaedt, le photographe écrit : "J'ai remarqué un marin venant dans ma direction. Il attrapait tous les femmes à sa portée et les embrassait, jeunes comme vieilles. Puis j'ai remarqué l'infirmière, debout dans cette immense foule. J'ai fait le point sur elle, et, comme je l'espérais, le marin est arrivé, a attrapé l'infirmière, et s'est penché pour l'embrasser."
Le marin aurait pu rire avec ces femmes, les enlacer, leur demander s’il pouvait les embrasser de joie. Non, il a fait le choix de les attraper, le poing fermé, pour les embrasser. C'est une agression. Mais grâce au romantisme de la photo, elle n'a jamais été reconnue comme telle. Pire, elle est devenue une allégorie de la fin de la guerre aux Etats-Unis et s’expose aujourd’hui de manière indécente en format géant.
Alors qu’on estime à près de 14 000 le nombre de femmes violées par des GI’s en France, en Angleterre et en Allemagne pendant la seconde guerre mondiale,
Alors qu’encore aujourd’hui, plus de 75 000 femmes sont violées chaque année en France, qu’une femme active sur 4 sera victime de harcèlement sexuel dans sa vie professionnelle et que le harcèlement de rue est une plaie du quotidien,
Nous ne pouvons accepter que le Mémorial de Caen érige une agression sexuelle en symbole de paix.

Nous demandons donc le retrait de cette sculpture dans les meilleurs délais et nous nous engageons à ne pas franchir le seuil de la "Cité de la paix" tant que cette dernière en obscurcira l’esplanade.


NB : L'Ecole enseigne à voir et étudier des photos ou des statues.
ET à les mettre en contexte. Quand on lui en laisse le temps...
Par exemple quand des analyses de photos (et de tableaux) sont faites par des professionnels de l'histoire et de l'image et disponibles sur le web (cf. Histoires de peintures par Daniel Arasse,  ou Kim Phuc, la fille de la photo).
Elle contredit ainsi l'affirmation de Pierre Rosenberg.

 

 

Posté par clioweb à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Cindy Coignard, Les militantes du POUM 1935-1980

 

militantes-poum-coignard

Cindy Coignard, Les militantes du POUM 1935-1980 - PUR Rennes 2015
table des matières :
http://www.pur-editions.fr/couvertures/1423746809_doc.pdf


A la source de l'ouvrage, une thèse soutenue à Paris 8 sous la direction de Danièle Bussy Genevois
et disponible en ligne (612 pages)
Recherches sur les militantes du Parti Ouvrier d’Unification Marxiste (1935-1980) : une contribution à l'histoire sociale du genre
http://www.theses.fr/2013PA083932


Parmi les annexes,

cg-escola-nova

p 533, l'affiche Escola Nova
Sur le CENU, le Conseil de l'école nouvelle univifié Juan Hervas (p 266-268), la gémination, la laïcité...


p 5 un manuel d'histoire :
La République de 1931,
Mariana Pineda exécutée en 1831, à 26 ans
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mariana_Pineda


Cindy Coignard, Action et militantisme des femmes du P.O.U.M
La perception de L’Espurna, organe de presse à Gérone (1936-1937)
Cahiers de civilisation espagnole contemporaine 6 - 2010, http://ccec.revues.org/3349

Cindy Coignard, « Recherches sur les militantes du Parti Ouvrier d’Unification Marxiste. (1935-1980). Une contribution à l'Histoire sociale du genre »,
Cahiers de civilisation espagnole contemporaine 12 - 2014
http://ccec.revues.org/4991

Sur le site de La Bataille socialiste, plusieurs fichiers sur l'histoire du POUM
https://bataillesocialiste.wordpress.com/le-poum/
dont un article de Cindy Coignard sur Militants et sympathisants étrangers du POUM (George Orwell, Benjamin Peret)
https://bataillesocialiste.wordpress.com/2012/02/24/militants-et-sympathisants-etrangers-du-p-o-u-m/

Posté par clioweb à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Planète-Terre : Mooc et inégalités

 

L'avenir de l'enseignement supérieur et la diffusion du savoir passent-ils par les cours en ligne gratuits, du type Coursera ?
Ces MOOCs vont-ils réellement permettre une  démocratisation mondiale de l'accès au savoir ?
Quelles pourraient en être les conséquences cachées ?
Quels sont les enjeux économiques, éthiques et pratiques liés aux MOOCs ?
Planète Terre, 04.03.2015
http://www.franceculture.fr/emission-planete-terre-les-moocs-reduisent-ils-les-inegalites-du-savoir-dans-le-monde-2015-03-04

Invité(s) :
François Taddei, directeur de recherche à l'inserm. Directeur du centre de recherches interdisciplinaires

Matthieu Cisel, docteur en sciences de l’éducation, spécialiste des MOOCs
http://blog.educpros.fr/matthieu-cisel/
http://www.latribune.fr/blogs/mooc-and-co/accueil.html

MOOC, cours en ligne : modèles économiques, où en sommes nous ?
Yves Epelboin
http://fr.slideshare.net/YvesEpelboin/mooc-cours-en-ligne-modles-conomiques-o-en-sommes-nous

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 mars 2015

Les femmes dans la 2 GM

 

Les représentations des femmes dans la Seconde Guerre mondiale
Journée d’étude
Mémorial de Caen, Vendredi 6 mars 2015 de 10h00 à 17h00
http://www.mnemosyne.asso.fr/mnemosyne/journee-detude-les-representations-des-femmes-dans-la-seconde-guerre-mondiale/


10h15 – 10h30 : « Construire l’égalité femmes-hommes » par Astrid Leray, présidente de l’association « Osez le féminisme ! 14″

10h30 – 11h15 : « Les femmes dans la guerre : 1939-1945″ par Claude Quétel, historien, directeur de recherche honoraire au CNRS.

11h15 – 12h : « Les violences sexuelles en temps de guerre » par Fabrice Virgili, directeur de recherche au CNRS (UMR IRICE)

12h – 12h30 : questions
 

14h – 14h45 : « Les femmes dans la muséographie de la Seconde Guerre mondiale » par David Guillet, conservateur gl du patrimoine du Musée de l’Armée

14h45 – 15h30 : « Amours, guerres et sexualités : une exposition » par François Rouquet, professeur d’histoire contemporaine à l’UCBN et Danièle Voldman, directrice de recherche émérite au CNRS-CHS.

15h30 – 16h : questions

16h00 – 16h45 : « La représentation de la femme dans le film de fiction de la Seconde Guerre mondiale »
par Clothilde Mazau, médiatrice pédagogique au Mémorial de Caen, diplômée en études cinématographiques de l’UCBN.

16h45 – 17h : questions

.

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15.03.2015 : Le Ferré et les caporaux de Souain

 

caporaux-souain

Les 4 caporaux fusillés en 1915 et réhabilités en 1934 (60e DI, 336e RI, 21e compagnie).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_caporaux_de_Souain


.

souain-2015

A Le Ferré (à proximité de Saint-James), le dimanche 15 mars 2015,
une cérémonie
est organisée
en hommage à ces quatre caporaux réhabilités en mars 1934.
(source JMC, twitter et Eric Viot : http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com/ )

 
- Dimanche 15 mars 2015

 8 h 15 : Rassemblement à la mairie. 
 9 h : Messe célébrée par Monseigneur Souchu, évêque  Auxiliaire de Rennes.
 9 h 50 : Dépôt de gerbes au monument aux morts. 
10 h 15 : Cérémonie commémorative au cimetière.
             Hommage aux 4 Caporaux de Souain et aux soldats morts pour la paix :
                            - Evocation des faits et de l’exécution  du 17 mars 1915.
                            - Lecture des lettres du caporal Théophile Maupas
                            - Chansons de 14-18  et pour la paix interprétées par la chorale des jeunes de Le Ferré
11h30 : Vernissage de l’exposition « De boue et de larmes » à la salle polyvalente et vin d’honneur.

version pdf du programme : http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/monuments/souain/ferre-lechat-15mars2015.pdf


rappel : 17 mars 2015 cérémonies à Sartilly



Eulalie Lechat et Blanche Maupas se sont battues avec énergie pour obtenir la réhabilitation des caporaux.
Elles obtiennent gain de cause en mars 1934. L'année précédente, Blanche a publié Le Fusillé.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/01/02/31241674.html

En 1994, Jacqueline Laisné publie « Pour l'honneur de Théo et des caporaux de Souain », éd. Isoète.
L’ouvrage est réédité en 2005 par les éditions Alan Sutton
sous le titre « Fusillés pour l'exemple, les caporaux de Souain, le 17 mars 1915 »
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/theophile.htm


- Cérémonie du 11 novembre 2014 au Le Ferré,
en hommage au caporal Lechat, fusillé pour l'exemple et réhabilité.
discours : La Libre Pensée, l'ARAC, la LDH, le POI
http://www.libre-pensee-35.fr/événements/


En 1924, « au cimetière du Ferré se trouvaient réunis le conseil municipal, les pompiers avec leur drapeau, la fanfare composée de musiciens d’Ille et Vilaine et de la Manche,14 drapeaux de sections d’anciens combattants blessés et mutilés d’Ille et Vilaine et de La Manche, la société locale des secours mutuels, un grand nombre de fonctionnaires et d’instituteurs, de membres de sociétés de la région, Mme Maupas, femme de l’instituteur caporal également fusillé à Souain. Huit discours ont été prononcés par le maire, l’instituteur de Montours, trois délégués de la Fédération républicaine, anciens combattants, un ancien combattant appartenant au régiment des fusillés, un délégué de la Ligue des droits de l’Homme, et un membre du comité Lechat ». Ouest-Eclair cité par la LDH


11.11.2014, extraits

- La Libre Pensée :
Amis, Citoyens, Compagnons, Camarades,
Je vous apporte le salut fraternel de la Fédération nationale de la Libre Pensée et de la Fédération nationale Laïque des Associations des Amis des Monuments aux morts pacifistes.
« Il y a en ce moment même, plus de 130 rassemblements et initiatives autour du 11 novembre devant les monuments pacifistes ».
« En dépit des grandiloquentes célébrations officielles, personne ne peut évoquer le centenaire de la Grande boucherie impérialiste sans mentionner les Fusillés pour l’exemple. Nous avons gagné la bataille de l’opinion. Et ce n’est pas une mince affaire ».

« La Libre Pensée propose que soit érigé sur la ligne de front, un monument en hommage aux 639 Fusillés pour l’exemple. Nous allons donc lancer une grande souscription pour cela ». « nous ferons les 13 et 14 décembre 2014 à Soissons, dans l’Aisne sur les lieux mêmes des tranchées du front, le procès des généraux fusilleurs et assassins ».
Ni dieu, ni maître !
A bas la Calotte et vive la Sociale
voir aussi : http://www.fnlp.fr/spip.php?article1157

[ 14-18 : Les généraux fusilleurs sont coupables devant la loi de la République - La Libre Pensée, Soissons, 14.12.2014
http://www.fnlp.fr/spip.php?article1178

Maudite soit la Guerre !
Maudits soient les généraux assassins !
Réhabilitation collective des 639 Fusillés pour l’exemple de 1914-1918
http://www.fnlp.fr/IMG/pdf/Sentence_Colloque_Soissons.pdf


Que fait l’Etat face au dossier des fusillés ? Le gros dos... L'Union
http://www.lunion.com/region/joffre-foch-et-nivelle-a-la-barre-d-un-tribunal-de-ia3b26n456420 ]


- L’ARAC cite le discours de Jean Jaurès à Vaise.
« tant que le césarisme pourra profiter de cette rivalité profonde des classes pour les duper et les dominer l’une par l’autre, écrasant au moyen du peuple aigri les libertés parlementaires de la bourgeoisie, écrasant ensuite, au moyen de la bourgeoisie gorgée d’affaires, le réveil républicain du peuple » (les guerres armées ne cesseront pas)

« Quand la souffrance et l'horreur ont été connues au delà du front, on a eu le droit au symbolisme afflictif des monuments aux morts et aux rituels répétés des commisérations officielles, pour donner, à ceux qui revenaient des tranchées disant "Plus jamais çà !", l'illusion qu'on prenait en compte leur rejet de la guerre, alors, qu'on créait déjà les conditions pour qu'un nouveau conflit vienne meurtrir les populations du monde ».

- La Ligue des Droits de l’Homme propose « qu’une commission installée par une loi, puisse donner aux familles le maximum de renseignements sur les circonstances de la disparition des soldats qui étaient leurs aïeux et permette que les condamnations arbitraires soient effectivement classées sans renvoi, en les transmettant à la Cour de Cassation, comme ce fut le cas de l’arrêt Dreyfus »

- « Le Parti Ouvrier Indépendant participe à ce rassemblement pour exiger sans relâche la réhabilitation de tous les fusillés pour l’exemple »
« Aujourd’hui comme hier, le système capitaliste, ne peut survivre sans la guerre, guerre contre les peuples, guerre contre la classe ouvrière.  Pour le POI, le combat contre la guerre fait partie de façon inséparable du combat contre le capitalisme. Etre ici aujourd’hui pour le POI c’est exiger encore et toujours que la vérité et la justice soient rétablies, vérité sur les responsables de la barbarie de la guerre 14-18, justice pour les victimes, toutes les victimes, de cette barbarie ».

 

rappel : Théophile et Blanche Maupas
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm
http://clioweb.canalblog.com/tag/maupas

.

 

05 mars 2015

Facebook, inculture ou pudibonderie ?

 

origine-buffard

Courbet, L'origine du monde
un rappel : Orsay n'aime pas les photographes, sauf Shakira
http://pascal.buffard.art.over-blog.com/ 2012



Facebook, inculture ou pudibonderie ?

L’incapacité de Facebook à distinguer l’art du cochon pourrait bien lui causer du tort - 20minutes 05.03.2015
http://www.20minutes.fr/societe/1555091-20150305-comment-origine-monde-pourrait-mettre-facebook-embarras

Un internaute porte plainte contre Facebook après la censure de son compte.
Le TGI de Paris devra décider s'il est compétent.
 
En 2012, Facebook a fermé Facebook France, espérant éviter des poursuites.
Et l'avocate de la FMN s'abrite derrière la gratuité et derrière les conditions générales d'utilisation : l'internaute est supposé savoir qu'en cas de litige, seul un tribunal de l'Etat de Californie, où siège l'entreprise, est compétent

La pudibonderie prend ses aises aux USA : les séries TV usent et abusent de scènes de cadavres tournées dans une morgue, mais toute allusion à la vie et au corps, en dehors de l'exploitation commerciale et publicitaire, est brutalement censurée. 
C'était déjà le cas en 2011 pour un artiste danois.
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/02/16/l-origine-du-monde-de-courbet-interdit-de-facebook_1481226_651865.html
Et récemment, aux USA, il a fallu un intense lobbying pour que des photos de mères en train d'allaiter soient enfin admises.
http://www.liberation.fr/societe/2015/02/26/photos-d-allaitement-les-brelfies-nouvelle-tendance_1209694


L'annonce de cet article de 20 minutes accroît la diffusion du tableau de Courbet sur Twitter.

- Courbet, L'origine du monde, Le tableau et ses caches,
L'église de village sous la neige, le premier cache
Terre érotique, le cache commandé en 1955 à André Masson
http://www.cineclubdecaen.com/peinture/peintres/courbet/originedumonde.htm
http://ainsi-va-wikipedia.blogspot.fr/2008/01/lorigine-du-monde.html

L'émission Les regardeurs du 24.05.2014
http://www.franceculture.fr/emission-les-regardeurs-l-origine-du-monde-de-gustave-courbet-1866-2014-05-24
La radio à l'assaut de la peinture Turner, Manet, Gauguin...
http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_13090.xml


Pour voir ou revoir l'oeuvre de Courbet
Web Gallery of Art :
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/c/courbet/index.html

Wikipedia et Commons :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gustave_Courbet

http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Paintings_by_Gustave_Courbet
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:1860s_paintings_by_Gustave_Courbet
(L'origine n'est pas classé dans les nus, mais dans une rubrique distincte)

 

courbet-censure

http://rusoch.fr/lang/fr/cult/marochnoe-xanzhestvo.html

.

Posté par clioweb à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

L. Belot, La déconnexion des élites

 

belot-deconnexion

Laure Belot, La déconnexion des élites, Comment Internet dérange l’ordre établi, Les Arènes

 

Table des matières : http://ladeconnexiondeselites.fr/
présentation : http://www.dailymotion.com/video/x2gxf0j
https://twitter.com/curieusedetout

A partir d'une enquête et d'un article dans le Monde 26.12.2013,
Laure Belot a rédigé un livre dont elle fait en ce moment la promotion.
Elle était l'invitée des Matins de France-Culture
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/12/26/les-elites-debordees-par-le-numerique_4340397_651865.html
http://www.franceculture.fr/emission-les-matins-pourquoi-nos-elites-n'ont-elles-pas-cru-aux-pouvoirs-d'internet-2015-03-05

« Le fait est que la société avance vite… bien plus vite que certaines élites, littéralement débordées»
Les fondateurs de Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft (GAFAM) font partie des vingt-cinq plus grosses fortunes de la planète.
Une réalité économique qui ne se vérifie pas en France.

Elle reprend une à une les professions qui se sont vu « bypassées » par Leboncoin, Expedia et les autres...
Elle s'interroge aussi sur le contrôle de ces Big Data


.

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 mars 2015

JF Cerisier et l'Ecole numérique


 
Concertation Numérique pour l'Education

Numérique éducatif : faut-il désespérer des politiques publiques ?
Lire l'excellente analyse de Jean-François Cerisier (Labo TECHNE, U. Poitiers)
http://www.forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/debat/33/avis/971
extraits :
. Enseigner avec le numérique est une impérieuse nécessité sociale. La pédagogie avec le numérique est à inventer.
. L’attention aux usages réels et pertinents est un meilleur indicateur d’efficacité que le temps passé devant un écran.

. L’équipement massif en tablettes (avec ou sans environnement scolaire) est une solution périmée. Il faut mieux préférer le BYOD
(Bring Your Own Device), et prévoir les conditions techniques d’un usage scolaire en réseau de matériels hétérogènes.

. Pour l’Etat comme pour les collectivités, la question centrale, c’est la conduite du changement 

 

Faire entrer l’École dans l’ère du numérique ?
Par un achat massif de tablettes numériques ?
Par une politique systémique et ambitieuse ?

Jean-François Cerisier cite des expériences, en cours ou terminées : « Un collégien, un ordinateur portable » dans les Landes ,  « Ordina 13 » dans les Bouches-du-Rhône lancés dès 2009, « One Laptop Per Child » initié par le Media Lab du MIT en 2005, projet TED en Saône-et-Loire, Edutablettes 86 dans la Vienne, Living Cloud du LPII...

Selon lui, un équipement national massif en tablettes tactiles est une fausse bonne idée * . La tablette a des avantages, mais c’est avant tout un outil de consultation, « un piètre outil quand les apprentissages reposent justement en grande part sur l’activité productive des élèves ».


« L’enseignement du numérique est une impérieuse nécessité sociale ».

Le numérique bouleverse le rapport des jeunes au monde. L’Ecole doit changer radicalement pour « faire face à cette nouvelle donne culturelle et remplir son rôle sans rien abandonner de sa mission ». Il lui faut «  imaginer ce que pourrait être un enseignement efficace du numérique. Les questions sont nombreuses. Elles s’expriment en termes de contenus, de méthodes, de stratégie et de moyens. Elles ont déjà suscité beaucoup de travaux et d’autres sont en cours ». Les ressources sont aussi à inventer, sans chercher à plagier et « enrichir » l’actuel manuel papier.

JFC plaide en faveur du BYOD (Bring Your Own Device). Il rappelle que le « digital native », la maîtrise supposée innée de la technique par les adolescents, est un mythe. Mais les élèves sont de plus en plus équipés, de plus en plus habiles dans le maniement des outils numériques et de plus en plus nombreux à apporter leurs équipements au collège ou au lycée. Les stratégies publiques d’équipement ne peuvent ignorer cette situation avec ses implications techniques, pédagogiques et sociales : par exemple, garantir l’équité entre les élèves, assurer la connectivité de tous les équipements dans un environnement sécurisé...

La partie principale de l’iceberg n’est peut-être ni le recours au numérique pour des apprentissages tiers, ni l’apprentissage du numérique mais l’impact du numérique sur la forme scolaire et sur le rapport de l’élève à l’École », une Ecole à refonder de toute urgence.

L’Etat a un rôle central à jouer pour piloter ces mutations, avec une politique réaliste mais audacieuse et pérenne. Il doit mobiliser et soutenir les acteurs, impulser et financer des dynamiques de recherche-innovation. Pour ce saut qualitatif indispensable, la logique de marché ne suffit pas ; mais « l’institution scolaire doit devenir un bon client, c’est-à-dire un client qui sait exprimer clairement ses besoins..., un client qui sait évaluer l’efficacité et l’efficience des services et des biens qu’il acquiert afin de mieux piloter ses futurs investissements ».


Il termine par un éloge de la politique de la Région Poitou-Charentes (valable jusqu’au 1er janvier 2016 :-)
« Certains territoires ont bien compris que de telles stratégies étaient pertinentes à la fois pour contribuer à l’évolution et l’amélioration des services éducatifs dont ils ont la charge et pour créer de véritables filières eEducation avec de significatives retombées en termes de création de richesse et d’emplois. C’est d’ailleurs le cas de la Région Poitou-Charentes qui a inscrit la eEducation comme l’une de ses stratégies de spécialisation intelligente et qui travaille efficacement à l’animation de cette filière. Le laboratoire TECHNE est bien sûr pleinement associé à cette démarche ».

* sur l'usage scolaire des tablettes, trois points de vue d'utilisateurs :
. Numérique et Péd@gogie Spécial Tablettes
Denis Sestier et ses collègues, académie de Caen
http://histoire-geographie.discip.ac-caen.fr/spip.php?article274

. L’usage des tablettes en sortie sur le terrain
http://www.cndp.fr/agence-usages-tice/temoignages/l-usage-des-tablettes-en-sortie-sur-le-terrain-1252.htm

. Les tablettes, un vrai « plus » pour l’organisation d’un débat en classe
http://www.ludovia.com/2014/11/ce-les-tablettes-apportent-lorganisation-dun-debat-en-classe/

 


Une copie de la contribution de Jean-François Cerisier
Numérique éducatif : faut-il désespérer des politiques publiques ?
Jean-françois Cerisier #971, le 23/02/2015 - 18:35 http://www.forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/debat/33/avis/971
(l'adresse ne répond plus le mardi 7 avril 2015)


Que retient-on de ces trente dernières années de notre histoire des technologies éducatives ? Posez-vous la question et complétez cette expérience introspective en interrogeant votre entourage ! Je l’ai fait. Les réponses varient bien sûr selon les âges et le positionnement socioprofessionnel de chacun. Pourtant, c’est presque toujours aux différents plans d’équipement que l’on se réfère et non aux transformations des pratiques pédagogiques ou à l’évolution des missions, objectifs et responsabilités que l’immanence des technologies numériques impose à l’École. Alors qu’un nième plan d’équipement est annoncé par le chef de l’Etat lui-même, on peut s’interroger sur son intérêt et espérer que la concertation nationale sur le numérique pour l’éducation qui prendra fin le 9 mars prochain donnera un deuxième souffle à la « stratégie pour faire entrer l’École dans l’ère du numérique ». Initiée par Vincent Peillon en 2012, elle misait sur une approche ambitieuse et systémique qui articule les différentes dimensions éducatives mais aussi les différents acteurs publics et privés concernés .

Parmi d’autres, les travaux de recherche conduits par les chercheurs du laboratoire TECHNE questionnent la pertinence des politiques publiques dans ce domaine. Les problématiques relatives à l’équipement systématique des élèves avec des matériels informatiques mobiles ne sont pas nouvelles. On se souvient bien sûr des projets « Un collégien, un ordinateur portable » dans les Landes et « Ordina 13 » dans les Bouches-du-Rhône lancés dès 2009. Plus tôt encore, il y avait eu les programmes internationaux « Magallanes » et, surtout, « One Laptop Per Child » initié par le Media Lab du MIT en 2005 et qui perdure aujourd’hui encore. Des chercheurs de TECHNE ont été impliqués dans tous ses projets. Aujourd’hui, nous travaillons dans le cadre du projet TED, en Saône-et-Loire, mais aussi du projet Edutablettes 86 dans la Vienne et nous venons de démarrer l’accompagnement scientifique du projet Living Cloud du Lycée Pilote Innovant International (LPII) en janvier. Les questions de recherche qui motivent notre participation à tous ces projets sont diverses mais, portent d’une façon ou d’une autre sur l’appropriation des matériels et des ressources par les élèves et les enseignants. En règle générale, nous ne cherchons pas à évaluer l’impact des programmes d’équipement sur les apprentissages des élèves mais à comprendre ce que les différents acteurs font des matériels et ressources disponibles, pourquoi ils le font et comment et en quoi la médiation opérée par les technologies numériques modifie les activités et leurs acteurs. Le numérique joue plusieurs rôles à l’Ecole et la réflexion gagne à les distinguer clairement. Le numérique représente un moyen d’apprentissage, un objet d’apprentissage mais aussi le contexte actuel de l’École.

Enseigner avec le numérique constitue une obligation de moyens
Le plus souvent, c’est la mobilisation du numérique pour des apprentissages tiers, c’est-à-dire dans toutes les disciplines et pour tous les thèmes qui est mise en avant. C’est bien sûr légitime et, de ce point de vue, l’École se trouve à l’évidence devant une situation d’obligation de moyens. Comment pourrait-elle ne pas recourir aux technologies numériques quand elles augmentent l’efficacité et parfois l’efficience des dispositifs d’apprentissage ? La question centrale est celle de l’activité des élèves, exprimées en termes d’ensembles de tâches à réaliser, scénarisés par les enseignants avec l’ensemble des ressources dont ces derniers disposent : équipements, services et documents numériques, bien sûr, mais aussi locaux, mobiliers, compétences professionnelles …

Pour l’essentiel, les pratiques pédagogiques avec le numérique restent à inventer alors que les orientations données aux enseignants par l’institution se précisent sans constituer pour autant un cadre d’action clair et rassurant. Si cette ingénierie pédagogique relève bien des compétences et responsabilités des enseignants, ceux-ci l’exercent dans un contexte très incertain et changeant. Les enseignants ont besoin de plus de formation et l’on attend beaucoup des ÉSPÉ à cet égard. Ils ont aussi besoin de plus d’accompagnement et d’une véritable dynamique collective pour développer ces nouvelles pratiques à l’articulation de la pédagogie de terrain, des attentes institutionnelles et des apports de la recherche. Il leur faut pouvoir agir au sein d’un cadre organisationnel exigeant mais bienveillant, favorable à la prise d’initiatives. Cela va de l’existence d’un projet d’établissement structuré et porté par l’équipe de direction jusqu’à l’accompagnement soutenu des corps d’inspection relayant une politique nationale et locale réaliste mais audacieuse, entreprenante mais suffisamment pérenne dans ses grandes orientations.

La fréquence d’utilisation n’est pas un indicateur d’efficacité permanent
Si l’efficacité de l’instrumentation numérique de certaines activités d’apprentissage institue la responsabilité de l’École à s’approprier ces technologies (au même titre que bien d’autres artefacts), elle n’en fait pas pour autant la réponse unique à tous les besoins d’apprentissage. De ce fait, la fréquence d’utilisation du numérique ne constitue pas un (bon) indicateur de son efficacité. Y recourir parcimonieusement pour des activités qui en exploitent réellement le potentiel est bien préférable à la fuite en avant du tout numérique. Il convient de se méfier du stéréotype qui pourrait s’installer et qui exigerait des enseignants qu’ils mobilisent fréquemment les technologies numériques pour être considérés comme de bons enseignants. On observe aujourd’hui beaucoup de pratiques pédagogiques où le numérique instrumente des activités préexistantes, sans que cette médiation instrumentale soit véritablement mise à profit pour en améliorer l’efficacité. Il faut probablement accepter l’idée qu’il s’agit d’une étape inéluctable compte tenu de ce que l’on sait des processus d’appropriation. Pour autant, il nous appartient de réduire ces phases d’appropriation qui sont très inconfortables pour les enseignants et potentiellement nuisibles aux apprentissages des élèves.

L’enseignement du numérique est une impérieuse nécessité sociale
Apprendre avec le numérique n’est finalement que la partie émergée de l’iceberg, celle que l’on appréhende le mieux mais aussi celle qui masque d’autres dimensions de la plus grande importance. L’École porte aussi la responsabilité de la formation des jeunes au numérique. Différents travaux montrent depuis une dizaine d’années combien le prêt-à-penser qui leur attribue de grandes compétences numériques est faux. Le mythe du digital native, par lequel Marc Prensky a très judicieusement attiré l’attention du plus grand nombre sur l’ampleur des transformations opérées par la disponibilité permanente des technologies numérique a vécu. Les adolescents développent des compétences numériques dont certaines ébahissent parfois (légitimement) leurs aînés. Ils le font essentiellement par l’expérience, seuls ou dans l’interaction avec leurs pairs. Pour autant, ce contexte ne leur permet pas de construire toutes les compétences requises aujourd’hui pour devenir des citoyens autonomes et responsables, termes centraux du projet et des promesses de l’École républicaine. Des activités d’apprentissage explicites sont indispensables. Comment se résoudre à ce que seuls les jeunes ayant la chance de grandir dans un environnement familial particulièrt favorable puissent espérer accéder à cette émancipation citoyenne ?
Le principe de nécessité posé, reste à imaginer ce que pourrait être un enseignement efficace du numérique. Les questions sont nombreuses. Elles s’expriment en termes de contenus (quel socle de connaissances et de compétences numériques), de méthodes (quelle didactique ? code / pas code … ), de stratégie et de moyens (qui le fait et quand, quelle évaluation et quelle prise en compte dans les cursus … ). Elles ont déjà suscité beaucoup de travaux et d’autres sont en cours. L’équation à résoudre est simple. Peut-on renoncer à enseigner le numérique dès aujourd’hui au motif que les différentes recherches et expérimentations de terrain n’ont pas encore permis de s’accorder sur la conduite à tenir. À ce compte, je pense que l’École n’aurait jamais dû décider l’enseignement de la lecture … Il faut se lancer !

Il faut refonder l’Ecole sans attendre pour l’adapter aux évolutions sociétales
Finalement, la partie principale de l’iceberg n’est peut-être ni le recours au numérique pour des apprentissages tiers, ni l’apprentissage du numérique mais l’impact du numérique sur la forme scolaire et ces corollaires que sont les contrat didactique et pédagogique qui organisent le rapport de l’élève à l’École. L’immanence du numérique, particulièrement vraie pour les plus jeunes de plus en plus équipés de matériels personnels, mobiles, puissants et connectés, bouleverse leur rapport au monde et singulièrement à l’institution scolaire. Ces transformations portent sur les principales dimensions qui définissent l’École : leur rapport à l’information et aux savoirs, au temps et à l’espace, à autrui, aux normes sociales et aussi et peut-être surtout à la possibilité d’agir, seul ou collaborativement. L’Ecole, comme toutes les autres institutions (à commencer par la famille) est mise sous pression et l’on ne saurait imaginer qu’elle puisse résister sans une adaptation assez radicale qui lui permette de faire face à cette nouvelle donne culturelle pour remplir son rôle sans rien abandonner de sa mission. Si l’on prend en considération les autres évolutions sociétales d’ampleur auxquelles l’Ecole doit faire face, et en particulier à l’augmentation des inégalités sociales, c’est à une véritable refondation de l’Ecole qu’il est nécessaire de procéder. L’Etat s’y est engagé dans le discours par la loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l’Ecole. Le chantier semble piétiner

L’équipement massif en tablettes est une solution périmée
La question de l’équipement ne saurait se réduire à celle de l’actualité commerciale des fabricants, intégrateurs ou distributeurs de matériels. Le deuxième marché que constitue l’éducation pour les tablettes a déjà généré des projets de grande ampleur. Pour autant, nos travaux montrent que les programmes d’équipement systématique des élèves et de leurs enseignants avec des tablettes tactiles, que celles-ci soient livrées avec un environnement scolaire complet (SQOOL, Bic Education … ) ou non (Edutablettes 86, Living Cloud … ), représentent une option pédagogique très spécifique dont l’intérêt est très limité.

La qualité des tablettes et des environnements (applications, services et ressources) qu’elles embarquent éventuellement n’est pas en cause. Les tablettes présentent des caractéristiques très intéressantes qui ne sont pas toujours exploitées : démarrage très rapide, encombrement et masse très faibles, interface tactile, mobilité, connectivité, équipement natif avec micro, caméras, gyroscope, GPS …  ). D’autres sont une gêne, voire un obstacle pour certaines activités. Il est difficile de tracer une figure géographique avec un doigt, de produire un texte avec un clavier virtuel … Bref, la tablette est un assez bon équipement de consultation de documents mais n’est qu’un piètre outil de production quand les apprentissages reposent justement en grande part sur l’activité productive des élèves. De ce point de vue, un plan d’équipement systématique des élèves et des enseignants serait un contresens pédagogique. S’il fallait généraliser un équipement individuel, on gagnerait à envisager des matériels plus polyvalents comme des portables éventuellement dotés d’une dalle tactile ou d’une interface leap motion.
Le BYOD vient renouveler fondamentalement le débat sur l’équipement des élèves
L’équipement des élèves ne pose pas seulement la question du choix des bons matériels, tablettes ou autres, mais celle de l’opportunité de les équiper alors que les élèves sont de plus en plus nombreux à s’équiper eux-mêmes. Cette situation n’est pas nouvelle. L’École a déjà dû faire face à ce type de question à partir de la fin des années 70 avec l’arrivée des calculatrices. Doit-on équiper les élèves systématiquement lorsqu’ils le sont déjà tous ou qu’ils le seront presque tous sous peu ? Doit-on leur proposer un deuxième équipement ? Si l’on observe les données d’équipement, telles qu’elles sont publiées régulièrement, notamment par le CREDOC, on constate que l’équipement des adolescents s’accroît rapidement et que l’âge moyen du premier équipement personnel diminue. Les lycéens et le collégiens sont nombreux à apporter leurs équipements à l’École. C’est le BYOD (Bring Your Own Device).
Les stratégies publiques d’équipement ne peuvent ignorer cette situation avec ses implications techniques, pédagogiques et sociales. Il semble essentiel de prendre en compte ces équipements personnels autant qu’il est possible de le faire et de les compléter par des équipements plus spécialisés, notamment pour faciliter les interactions entre les élèves et les activités collaboratives, tout en ayant le souci de mettre des matériels à la disposition des élèves qui ne sont pas équipés à titre personnel. Cette approche qui s’impose à l’Ecole sans qu’elle l’ait choisi, n’est pas une solution de facilité. Mettre en œuvre le BYOD pose à la fois des questions techniques pour assurer la connectivité de tous les équipements dans un environnement sécurisé, des questions de responsabilité portant à la fois sur l’intégrité des matériels et sur la nature des usages réalisés depuis l’enceinte de l’établissement, des questions sociales pour garantir l’équité entre les élèves et des questions pédagogiques. Prendre en compte un  parc d’appareils disparates suppose non seulement une ingénierie technique complexe et nouvelle mais aussi une transformation de l’attitude des enseignants quant à la conduite des activités qu’ils organisent. Il leur faudra apprendre à travailler avec des groupes classes où tous les élèves seront équipés de façon différente. Il faudra sans doute aussi imaginer l’équipement de quelques salles et/ou classes mobiles afin de pouvoir organiser les activités qui requièrent un matériel particulier configuré de façon spécifique (EXAO, laboratoires de langue … ).

Les ressources numériques restent encore à inventer  
Les ressources et services numériques actuellement disponibles restent finalement assez insatisfaisants. L’exemple du manuel scolaire est emblématique. Il reste pourtant une ressource centrale plébiscitée par les enseignants pour l’organisation des activités d’apprentissage et par les élèves et leur parents à la recherche de documents structurants. Pour autant, les manuels numériques actuels ne conviennent pas. Il ne suffit manifestement pas, même si c’est important, de découper un manuel en « granules », voire de l’enrichir avec des enregistrements sonores, des vidéos, des animations ou même des QCM et autres tâches du même ordre pour disposer de ressources pleinement exploitables dans ce nouveau contexte technopédagogique. On lit tous les jours ou presque dans la presse, les attentes des éditeurs qui ont raison de souligner qu’ils agissent dans le cadre d’un marché en cours de maturation et donc très incertain. Pour autant, un saut qualitatif est indispensable et la logique de marché a fait la preuve qu’elle n’était pas suffisante pour y parvenir. L’institution scolaire doit devenir un bon client, c’est-à-dire un client qui sait exprimer clairement ses besoins avant de faire confiance aux capacités d’innovation des entreprises, un client qui sait évaluer l’efficacité et l’efficience des services et des biens qu’il acquiert afin de mieux piloter ses futurs investissements. Autrement dit, il ne suffit pas de contribuer au financement des projets éditoriaux des entreprises du domaine. Il est indispensable de contribuer, financièrement mais pas seulement, à l’élaboration de dynamiques de recherche-innovation qui associent les usagers, les entreprises, les services et grands établissements de l’Etat, les collectivités territoriales et les laboratoires de recherche.

L’intelligence territoriale doit prolonger l’action structurante de l’État
Finalement, c’est la question de la conduite du changement ou, pour le dire autrement, des conditions de l’innovation qui est soulevée. Les observations sont concordantes, l’appropriation efficace des technologies numériques par les acteurs de l’Ecole suppose :
- de la confiance pour libérer les initiatives ;
- de l’exigence pour la qualité de ces initiatives ;
- un pilotage politique fort ;
- une mobilisation coordonnées de tous les acteurs ;
- une démarche systémique qui articule les problématiques pédagogiques et éducatives avec les questions de filières eEducation, de création de richesse et d’emplois.
Certains territoires ont bien compris que de telles stratégies étaient pertinentes à la fois pour contribuer à l’évolution et l’amélioration des services éducatifs dont ils ont la charge et pour créer de véritables filières eEducation avec de significatives retombées en termes de création de richesse et d’emplois. C’est d’ailleurs le cas de la Région Poitou-Charentes qui a inscrit la eEducation comme l’une de ses stratégies de spécialisation intelligente et qui travaille efficacement à l’animation de cette filière. Le laboratoire TECHNE est bien sûr pleinement associé à cette démarche.  

C’est ainsi et ainsi seulement que nous pourrons dépasser les échecs et les désillusions que nous connaissons depuis 30 ans. Rien ne condamne le numérique éducatif à la malédiction des Danaïdes et la promesse de la corne d’abondance continue de nous faire rêver.

Jean-françois Cerisier #971

 


.
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 mars 2015

Numérique et Education : encore 5 jours



num-conc

Concertation nationale sur le numérique pour l’éducation
http://www.forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/


Encore 5 jours pour partager des idées, enrichir la réflexion et « éclairer plus largement les décisions et les choix politiques »


5 thèmes sont proposés. Le nombre de contributeurs est très inégal (188 pour le premier, 41 pour le dernier)

188 Le numérique, les apprentissages et la réussite de tous les élèves
188 Le numérique, renouvellement et diversification des pratiques pédagogiques et éducatives
 85  Le numérique et les compétences de demain
 63  Le numérique et la réduction des inégalités
 41  Le numérique, un facteur d’ouverture de l’école à son territoire et à son environnement
http://www.forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/


Cette concertation mérite d'être questionnée
- sur le fond : les professeurs sont consultés lors des changements de programme. Les avis sont filtrés par la hiérarchie. En HG, si ces avis avaient été pris en compte en 2010, cela aurait éviter bien des désagréments.
Aucune distinction n'est faite entre les niveaux ni entre les enseignements, généraux ou techniques. Les enjeux seraient-ils les mêmes en primaire et dans un lycée, général ou professionnel ?

- sur la forme :
La forme retenue pour cette concertation est-elle la plus adaptée ? N'incite-t-elle pas à l'empilement des points de vue ? Aucune table des matières ne permet d'avoir une vue rapide des angles choisis par les contributeurs. D'autres formes n'auraient-elles pas été plus propices à une discussion collective et constructive ?


Une synthèse est promise.
Les contributions aux deux premiers thèmes illustrent un virage actuel : la parole des internautes s’efface de plus en plus derrière celle des structures et des institutions qui ont une plus grande force de communication. Les points de vue semblent dépendre beaucoup du statut de celui qui écrit. Près de deux cents contributeurs, ce n’est pas négligeable. Mais si ce chiffre est rapporté au nombre des enseignants, que dire de la représentativité de cet échantillon ?

Parmi ces contributeurs, quelques syndicats et associations sont très visibles
. L’UNSA occupe beaucoup d'espace avec des extraits de ses 10 propositions (Partir des besoins, former les cadres..)
. « Numérique à l’école : ce qu'en dit le SNUipp-FSU » (l’Etat prescrit, mais qui doit payer ? Faciliter l’accès aux enseignants - un observatoire de l'équipement et des pratiques)
. Pour l’association Pagestec : les profs de techno sont les mieux placés.
(« Continuer à promouvoir la formation aux usages des TIC dans les autres disciplines,
afin de compléter, consolider les enseignements dispensés en cours de Technologie »)

. Les CEMEA vantent la primauté du projet et abordent les intentions pédagogiques
. Quelques vendeurs proposent leur solution clé en mains (Cybelibris)
Les antis savent se servir  d’internet pour crier qu'il faut débrancher l’Ecole.
Parmi ces contributeurs semblent manquer les didacticiens, les documentalistes, les éditeurs de manuels, etc.

Les militants sont présents :
Frédéric Pierron : « des logiciels libres, des ressources libres pour des hommes libres »
http://www.forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/debat/33/avis/310


Les médias préfèrent dénigrer le travail de nos devanciers ; aujourd'hui, ils utilisent le numérique pour stigmatiser l'Ecole.
Quant au ministère de l'Education nationale, s'il avait l'habitude de tirer des bilans sérieux des politiques mises en place et la volonté d’en tirer des leçons, cela se saurait.


Numérique éducatif : faut-il désespérer des politiques publiques ?
Lire l'excellente analyse de Jean-François Cerisier
http://www.forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/debat/33/avis/971

aussi
Michel Guillou : « Engager sans tarder le chantier de la modification radicale des programmes, de la maternelle à la terminale, de l’évaluation et des examens »
Yann Houry : « Renouveler et diversifier les pratiques pédagogiques, oui, mais progressivement »


L’attention aux facteurs externes, aux conditions de travail est légitime

- Comment utiliser de manière active des ordis dans une classe à 36 élèves ?
L’exemple des séries techniques serait à prendre en compte : les effectifs sont adaptés à l’équipement en machines, les programmes intègrent les usages attendus de l’informatique... Dans les séries générales, quand les effectifs le permettent, en géographie, pourquoi consacrer du temps à faire de la carto par ordi quand l’épreuve de bac demande un croquis ou un schéma réalisé à la main avec des crayons de couleur ?

- « Embaucher les AED TICE » - « un lieu avec des formateurs experts »
Comment faire marcher efficacement un réseau sans recruter et payer des professionnels ?
(L’éducation est un domaine où des techniciens passent parfois plus de temps à filtrer et compliquer les accès qu’à faciliter le travail des profs et des élèves. Une contribution demande une réflexion sur le temps perdu lors de ces accès).

- « Le téléphone portable dans la classe »
La question de l’évolution des matériels est posée. Quel rôle peuvent occuper les smartphones actuels, souvent plus efficaces que des PC vieillissants ?


Sur le fond, celui des usages scolaires du numérique au quotidien, il est bien sûr impossible d’échapper aux divergences profondes sur le choix des pédagogies possibles.
La concertation est globale. Elle n'incite pas à distinguer les usages selon les niveaux, primaire ou secondaire.
Il est aussi difficile d’aller au coeur de l’apprentissage : repérer et identifier ce qui marche et a déjà marché, de définir les conditions d’une généralisation.

Il faut espérer que les remontées des rencontres organisées dans les académies compléteront cet aperçu. Le numérique est à la mode. Sans besoin de tsunami ou de révolution, un usage maîtrisé des ordis devrait pouvoir faciliter le travail scolaire et améliorer la formation de la prochaine génération d’élèves.

Notes personnelles prises à la volée :
1 - Apprentissages : http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/03/31638077.html

2 - Pratiques pédagogiques : http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/03/31638049.html

.

Posté par clioweb à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Numerique : pratiques pédagogiques

 

Concertation Numérique et Education
2 - Le numérique, renouvellement et diversification des pratiques pédagogiques et éducatives
http://www.forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/debat/le-num%C3%A9rique-renouvellement-et-diversification-


Notes prises à la volée, faute de table des matières

Ninon Louise LePage #1010
Guillou : Mettre au défi les collectivités territoriales de modifier réellement les pratiques en classe
Le C2i2e pour former, valoriser et mutualiser
primaire indispensable formation
logiciels libres
de Vanssay : Le numérique un levier pour les pédagogies actives et inversement
des postes de technicien
équipement et formation de masse
association Pagestec; profs de technologie
Nous sommes assurément ceux qui globalement ont le plus de compétences et de connaissances dans ce domaine par rapport aux collègues des autres disciplines.
Nous possédons des salles déjà bien équipées, avec à 62 % de 10 à 15 ordinateurs et à 72 % avec des vidéoprojecteurs.
Continuer à promouvoir la formation aux usages des TIC dans les autres disciplines, afin de compléter, consolider les enseignements dispensés en cours de Technologie
guillou : Engager sans tarder le chantier de la modification radicale des programmes, de la maternelle à la terminale, de l’évaluation et des examens
olivier Fourrier la classe inversée, une Révolution intérieure
Les besoins : connection, tableau numérique, vidéo projecteur, site du prof, ordinateurs ou tablettes élève individuels...
Simplifier l'accès et faire gagner du temps à tous
Grenoble nous faisons souvent fausse route à mettre en avant ici ou là, des expérimentations qui ne se généralisent jamais et ne servent qu'à flatter notre égo
Embaucher les AED TICE
stabilité et maintenance
#657 pérenniser les utilisations
#465 Bonafous Faire des choses simples mais efficaces avec trois fois rien
éviter les pièges psychosociaux du numérique?
#45 Yann Houry : Renouveler et diversifier les pratiques pédagogiques, oui, mais progressivement
inviter les enseignants à participer à la rédaction du cahier des charges des outils numériques.
251 Beaubois : ma classe idéale Evernote
761 Landes, le bilan
261 Guillou téléphones mobiles et règlements
Le snuipp-fsu
681 Cemea, sous le numérique, la pédagogie, la primauté du projet - Gautelier
496 Franc, pédagogie et homologie pédagogique
Pourquoi pas des jeux sérieux
2000 j'ai fondé cyberlibris
651 Replacer la pédagogie au coeur des décisions
Constituer rapidement un réseau d'expert Conseiller numérique
quelle valorisation de carrière ?
802 Gautelier, référence à la refondation de l'école
un lieu avec des formateurs experts
956 Et si on faisait parler les jeunes? Les concernés...
des vidéos ludiques
"La e-éducratie" ou la démocratie participative au secours de l'école?
Le numérique au service d’une pédagogie active et transversale via une correspondance entre élèves et professionnels des médias. Notre association qui réunit enseignants, journalistes et concepteurs du web y croit. Globe reporters
976 Devalpo, le numérique, une aventure pédagogique
l'exemple de l'ISN (séries scientifiques), et la formation ?
559 Pourquoi tant de réticences
514 Des cours participatifs et collaboratifs
Et le travail des enfants ? quel temps disponible ?
154 une utopie ?
624 de la fumée
986 redonner du temps et du corps aux disciplines
899 Provoquer la réflexion individuelle et collective sur les pratiques de chacun
"2015 : L'année du téléphone portable dans la classe" http://www.wapeduc.net
569 - 5 défis pour le numérique :programmes, formation, missions, matériels, collecte des données
Muniga mes travaux sont consultés / téléchargés par des millions d’internautes
créer des vidéos http://www.educanon.com/welcome
309 BDP, le logiciel des pedas innovantes
UNSA 10 proposition(s) : former, accompagner, reconnaître le travail, rejeter la fermeture, donner le temps
10 de Vanssay passer de M@gistère aux MOOCs
205 Steger 3 préconisations : un vidéoprojecteur, un smartphone, une formation continue
Une très sérieuse formation continue qui permette à nos collègues sortant des ESPE d'utiliser les ENT de façon optimale, d'expérimenter une pédagogie ouverte et différenciée (lutte contre l'échec scolaire et le décrochage), de comprendre la réalité augmentée, les puces RFID et les imprimantes 3D, (avant d'être dépassés) et qui leur ouvre les portes des riches apports des théories des sciences de l'éducation.

.


Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Numérique : apprentissages

 

Concertation Numérique et Education
Le numérique, les apprentissages et la réussite de tous les élèves
http://www.forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/debat/le-num%C3%A9rique-les-apprentissages

 

Notes prises à la volée, faute de table des matières

982
Arnaud Mondorge Je travaille comme éducateur spécialisé - TICE: Ce n'est qu'un support...il n'est rien sans un accompagnement adapté des jeunes en grande difficulté face à l'apprentissage.
Pérenniser les postes d'informaticien, Un CDI, un vrai statut informatique et un vrai salaire.
Michel Guillou L’Internet à très haut débit, partout sur le territoire, sur chaque terminal de chaque classe, de la maternelle à l’Université, en rendant les acteurs responsables de leurs actes.
Frédéric Pierron #310 Former des citoyens et pas des consommateurs en choisissant bien les outils et les contenus
1. Pas de tablette, qui est un produit marketing dont nos enfants disposeront chez eux.
2. Des logiciels libres sur un système d'exploitation libre : un PC + Linux
3. La formation à l'informatique, au codage, au comment ça marche le plus rapidement possible
Frédéric Juppont Utiliser le numérique à bon escient
Boulle Imposer l'utilisation des formats ouverts
Association Pagestec
Yann Houry Ma conclusion ne porte pas sur la nécessité de bénéficier d'un vrai réseau ou d'un solide cloud, mais d'éduquer les élèves, de leur faire confiance, de regarder ce qu'ils font au lieu de tout couper, de séparer, de filtrer à tort et à travers...
différencier la pédagogie
Faire simple, efficace... et sans risque.
Pramil Défi proposé : Faire confiance aux enseignants sur le terrain
Apprentissage par le numérique ou formation aux informations numériques ? travail en binôme
#142 Le numérique est-il Charlie ?
Ne pas faire d'économie sur le dos des personnels
La sphère privée et la sphère du travail confondues
gtouze Faciliter les échanges entre enseignants et élèves plutôt qu'entre administration et parents
Créer (enfin !) un corps de professeur d'informatique dans l'enseignement secondaire
Je suis enseignant en DUT
Loeuw Des outils, c'est bien, un lieu pour travailler, c'est mieux !
Renforcer les liens entre enseignants, développeurs et chercheurs
S'assurer de la fonctionnalité de ce qui existe déjà + mettre à la même enseigne tous les établissements.
numérique à l’école : ce qu'en dit le SNUipp-FSU
L'entrée du numérique à l'école ne se décrète pas. Elle se prépare et s'accompagne.
pour une véritable étude des impacts du numérique sur les attitudes et les apprentissages.
Pour une utilisation responsable du numérique
De grâce, n'en faites pas des consommateurs.
 Module 1 : Initiation et/ou perfectionnement à l’informatique et à Internet (TIC).
 Module 2 : Spécialisation dans le domaine de l’éducation (TICE).
 Module 3 : Mise en pratique des acquis des modules 1 et 2.
polard Le numérique: URGENCE OU PAS?  l'on oublie qu'à 30 élèves on ne peut pas enseigner ?
#290 j'ai fondé en 2000 Cyberlibris.
bécourt Vers une simplification des échanges entre les différents services de l'education nationale.
la réussite de tous, oui mais !!!
Il faudrait donc enfin se mobiliser essentiellement sur ces fameux "élèves en difficultés" et effectivement utiliser avec eux ces nouveaux outils.
Devalpo Des élèves acteurs de leur formation Globe Reporters.
Christian Gautellier Président du collectif Enjeux e-médias :une éducation triple A, aux médias, à l’information et au numérique,
Ne re-inventons pas l'eau chaude
Penser à la qualité et l'efficacité pédagogique des ressources
En tant qu'éditeur de logiciels (outils et contenus),
introduire le numérique dans les examens nationaux : mission impossible?
Un « assistant numérique » pour les profs.
les problématiques à prendre en compte
un administrateur réseau par établissement
Oui au numérique mais n'oublions pas l'essentiel
Créer un lieu central de formation pour les professeurs des écoles et d'accueil des classes de maternelles et primaires et ses antennes régionales
Repenser la formation : le C2i2e
un outil
quels besoins dans le monde du travail ?
Cerisier : faut-il désespérer des politiques publiques ?
bertrand dijon Pour une pédagogie participative et sociale
Classe inversée, MOOC, flipped class, blinded learning…
Markovic L'important ce n'est pas la machine mais le contenu
la mode ? le mirage ?
desaulnes interdire le wifi dans les établissements scolaires : pour développer un numérique non pathogène.
Et si le numérique était la pire des solutions ?
de la conception à la réalisation d'un projet: un diagnostic = le réel et tous les paramètres et la participation nationale
PC 31 Je suis absolument CONTRE le numérique en primaire.
Tessé, Favoriser la constitution d'un écosystème de Ressources Éducatives Libres.
UNSA 10 Partir des besoins émanant des équipes pédagogiques
Il est temps de remettre de l'ordre dans cette grande institution
L’informatique…un outil ou un objet d’enseignement ? Vaste débat !

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 mars 2015

Google +, un échec ?

 


La direction de Google s’est enfin décidée à reconnaitre l’échec de sa plateforme sociale et à morceler les fonctionnalités les plus populaires

[Malgré sa puissance financière et technique] « Google n’a pas réussi à faire de Google+ une grande plateforme sociale ».
La marque « Google+ » s’efface au profit de services isolés (Stream/Communities, Photos avec Picasa, G Talk/Hangouts) qui ont réussi à trouver leurs publics. Mais nous vous y trompez pas, ces services ne sont que des « danseuses » pour Google qui voulait initialement associer chaque contenu et interaction à un profil. De ce point de vue là, l’opération est une réussite, car de milliards de comptes ont été créés, et, car le système d’authentification de Google remporte un vif succès »

http://www.mediassociaux.fr/2015/03/02/google-suit-la-tendance-en-morcelant-google/

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

L'historienne et Twitter

 

Twitter, academia and me, Laura O’Brien U of Sunderland,
http://frenchhistorysociety.co.uk/blog/?p=348
http://twitter.com/lrbobrien

Twitter pour l’historien ?
a steady stream of news, « advertising seminars, lectures and jobs, announcing a new book or article, or seeking help, advice or just some much-needed support from other historians »
Un conseil : éviter de se répandre en « teaching frustrations on social media »

Laura O’Brien a publié The republican line - Caricature and French republican identity, 1830–52
http://www.manchesteruniversitypress.co.uk/cgi-bin/indexer?product=9780719089350


Le blog de la Society for the Study of French History
mentionne aussi
Constance Bantman on anarchist networks 1880-1914 (mp3)
http://frenchhistorysociety.co.uk/blog/?p=314

Le Bureau des archives des victimes des conflits contemporains (BAVCC) in Caen
http://frenchhistorysociety.co.uk/blog/?p=259


Conférences annuelles SSFH :
http://frenchhistorysociety.co.uk/conference.htm
2015 : Turning Points in French History
2014 : History and the Senses
2013 : Solidarities, Entanglements and Conflict in French History.
2012 : France and Its Neighbours: Towards a Transnational History
2011 Celebrating France

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 mars 2015

Pelloux sur les rencontres de Caen

 

Canal Plus, Le grand journal, 27.02.2015 vers la 8e minute
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-le-grand-journal/pid5411-le-grand-journal.html
http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid1830-c-zapping.html?vid=1223615


Patrick Pelloux
« J'ai été catastrophé par l'annonce » du Mémorial de Caen d'annuler les 5eme Rencontres du dessin de presse.

« C'est un manque total de courage. Si ce directeur a si peur que cela, il peut même éventuellement changer de direction.
Quand on décide de faire un colloque sur la liberté de la presse, après ce qui s'est passé en France, [il faut aller jusqu'au bout].
Il y a 70 ans, des jeunes se sont battus sur les plages pour libérer l'Europe du nazisme.
Alors qu'on est frappé par une nouvelle forme de nazisme, il est hors de question d'abandonner l'idée d'un colloque sur la liberté de la presse à Caen.

Des menaces précises, on en reçoit tous, tous les jours ; il y a possibilité de porter plainte, de faire appel à la sécurité publique.
On défend trop de choses maintenant. Ce directeur, son musée ne lui appartient pas, il appartient à la France. Il faut que ce colloque ait lieu, avec le plus grand retentissement possible. C'est devenu un symbole, il faut le faire.

Dans les salons du livre qui ont lieu en ce moment, j'encourage les organisateurs à mettre en place des débats sur la liberté de parole »

[ 18.03.2015 : « Sans la liberté de blâmer, il n'est pas d'éloge flatteur »
clame Le Figaro qui semble aujourd'hui bien loin de Beaumarchais
A Caen, la liberté d'expression ne semble pas appréciée par tous. :-):-) ]

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Les Françaises 1939-1945

 

femmes39-45

Évelyne Morin-Rotureau (sous la direction de) Les Françaises au cœur de la guerre, 1939-1945


- Code de la famille en 1939, entreprise nataliste pétainiste, ordre des médecins, qui, avec Carrel, insiste «sur les fondements biologiques de la différence des sexes, fondatrice de l’ordre social», presse féminine (Votre Beauté) qui accuse les femmes d’être largement responsables des «malheurs de la patrie», les politiques réactionnaires s’en prennent aux femmes et à leur émancipation en marche.

On aurait pu espérer qu’en réaction à ces politiques réactionnaires, les préjugés sexistes déserteraient le camp des défenseurs de la liberté. Vain espoir : tous s’opposent à la féminisation des combats...

Le livre collectif entend mettre fin à l’effacement mémoriel
CR Libération livres,
http://www.liberation.fr/livres/2015/02/25/les-femmes-pendant-la-guerre-omission-terminee_1209799


- Les représentations des femmes dans la Seconde Guerre mondiale
Mémorial de Caen, Vendredi 6 mars 2015
dont
« Amours, guerres et sexualités : une exposition »
« La représentation de la femme dans le film de fiction dela 2 GM »
http://www.mnemosyne.asso.fr/mnemosyne/

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 février 2015

Hommage à Simon Igel

 

simon-shc

Chanu (61) samedi 28.02 10h30
Une cérémonie civile a eu lieu en hommage à Simon Igel


« Je chanterai le Libera Me de Gabriel Fauré et je vais associer à cet hommage
Markus Igel, son père, Jenta Igel, sa mère, et ses frères, Menassé et Joseph Igel, tués à  Auschwitz
»
confie Patrick Igel, son fils.
http://www.lornecombattante.fr/2015/02/23/chanu-rendra-hommage-a-simon-igel-le-28-fevrier/


revoir Simon Igel témoignant à Birkenau en janvier 2014
http://www.dailymotion.com/video/x1a97b3_voyage-memoire-a-auschwitz-birkenau-un-rescape-temoigne_news

 

 

igel-9516

Le début de la cérémonie dans l'église de Chanu


igel-9529

igel-parents

 Jenta et Markus, ses parents, Menassé et Joseph ses frères, tous assassinés par les nazis à Auschwitz

igel-leconte

Thierry Aubin, le maire et Françoise Comte
Arrêtée en 1943, elle a été déportée à Ravensbruck et Sachsenhausen en août 1944
http://vivelaresistance.unblog.fr/page/13/

 

igel-9556

 Patrick Igel, son fils, avant de chanter le Libera Me de Fauré

igel-9563

Patrick Igel avec le député, le président du CR et le sous-préfet.

 

igel-9571

 La cérémonie au jardin du souvenir, dans le cimetière de Chanu.
Peter Reichmuth, un de ses amis, porte une gerbe.
(Le père de Peter a combattu les nazis et a été détenu dans un camp nazi)

 

dans l'au-revoir à un grand monsieur, à un homme généreux, au sourire malicieux
le chant du marais par l'Harmonie de Chanu, puis par Patrick Igel et Françoise Chanu :
http://www.ouest-france.fr/hommage-simon-igel-reunis-pour-dire-au-revoir-simon-3218969


Laurent Beauvais a plaidé en faveur d'un devoir de mémoire inscrit dans l'histoire et le travail des historiens.
Il a terminé par une citation de Primo Levi :
« Dans la haine nazie, il n’y a rien de rationnel. [...]
Nous ne pouvons pas la comprendre ; mais nous pouvons et nous devons comprendre d’où elle est issue, et nous tenir sur nos gardes. Si la comprendre est impossible, la connaître est nécessaire, parce que ce qui est arrivé peut recommencer »

« ... il se peut qu’un nouveau fascisme, avec son cortège d’intolérance, d’abus et de servitude, naisse hors de notre pays et y soit importé, peut-être subrepticement et camouflé sous d’autres noms ; ou qu’il se déchaîne de l’intérieur avec une violence capable de renverser toutes les barrières. Alors, les conseils de sagesse ne servent plus, et il faut trouver la force de résister... »
Primo Levi, Si c’est un homme, appendice dans l'édition de 1976,
http://ldh-toulon.net/Nous-devons-savoir-par-Primo-Levi.html

.

Posté par clioweb à 15:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Tézenas : tourisme de la désolation

 

oradour-tezenas

 

Tourisme de la désolation - Le Monde 19.12.2015
Faire un selfie à Auschwitz ou être emprisonné en Lettonie pour " jouer " au détenu politique : les photos d'Ambroise Tézenas interrogent la fascination du public pour la tragédie, qui devient un atout touristique

Ambroise Tézenas, Tourisme de la désolation, Actes Sud 2014
http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/02/19/tourisme-de-la-desolation_4579799_1655012.html

Ambroise Tézenas a photographié des sites devenus célèbres et fréquentés en raison même de la tragédie qu'ils ont abritée – catastrophe naturelle, massacre, bataille… Tchernobyl, le Rwanda, le site de Ground Zero, à New York, le pont de l'Alma, à Paris, le camp d'Auschwitz...

Son protocole est très précis : des photos en couleurs, pudiques et descriptives, prises avec une lourde chambre photographique, dont le maniement interdit toute photo volée. Il a aussi choisi d'accompagner les images uniquement avec les textes livrés aux visiteurs sur place.

John Lennon, professeur à l'université de Glasgow, a le premier utilisé le terme « dark tourism » (« tourisme noir ») avec son collègue Malcom Foley à la fin des années 1990. Pour 14-18 ou 39-45, on parle de « tourisme mémoriel »... « c’est devenu une niche marketing ».
« En Lettonie, la prison de Karosta, qui a reçu jusqu'en  1997 toutes sortes de dissidents, offre aux visiteurs l'occasion de " se mettre dans la peau d'un prisonnier durant une sombre et lugubre nuit ", avec couchage à la dure et interrogatoires ».

Le site du photographe :
http://www.ambroisetezenas.com/serie/i-was-here
http://www.ambroisetezenas.com/about


voir aussi Arte : http://info.arte.tv/fr/photographie-le-tourisme-de-la-desolation

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 février 2015

Dessins : pas de Rencontres 2015

 

willis-medias
Nadia Khiari, Willis from Tunis

 

- Dessin de presse : par peur des attentats, le Mémorial de Caen annule les Rencontres 2015 prévues en avril, AFP, Libération 26.02.2015
Stéphane Grimaldi : « On ne peut pas se permettre de mettre en danger qui que ce soit,
ni les dessinateurs, ni le public, ni les salariés du Mémorial. »

http://www.liberation.fr/societe/2015/02/26/par-peur-des-attentats-le-memorial-de-caen-annule-ses-rencontres-du-dessin-de-presse_1210283
http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/02/26/le-memorial-de-caen-annule-ses-rencontres-du-dessin-de-presse-par-crainte-d-attentats_4584143_3224.html


- Christian Delporte : En renonçant aux rencontres du dessin de presse,
le @CaenMemorial renonce aussi définitivement à être un musée d'histoire. #autocensure
https://twitter.com/chdelporte/status/571043226183966720



- Les Rencontres précédentes : 2011, 2013 sur le blog Clioweb

Rencontres 2013, Siné en vidéo
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/04/14/26922045.html
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/04/05/29596168.html

Nadia Khiari, Willis from Tunis
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/04/14/26922174.html

Rencontres 2011
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/04/20/20936625.html

http://www.canalblog.com/cf/search.cfm?q=memorial+dessins&bid=161889&searchbtn=Rechercher

voir aussi TV5 Monde, spéciale Dessinateurs : http://www.tv5monde.com/

Cartooning for Peace : http://www.cartooningforpeace.org/

.

.

 

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Les États généraux de l’Antiquité

 

Les États généraux de l’Antiquité : quels enjeux pour demain ?
APLAES et SOPHAU
En Sorbonne, Amphithéâtre Richelieu, le samedi 28 février 2015, de 10h à 18h
Entrée libre
http://www.aplaes.org/
http://sophau.univ-fcomte.fr/les-etats-generaux-de-l-antiquite/index.php/le-programme


10 h 00 : Accueil et introduction générale

10 h 30 – 12 h 00 : Première table ronde - L’Antiquité et l’éducation  

Augustin D’Humières, Professeur agrégé de lettres classiques au lycée Jean-Vilar de Meaux (Seine et Marne), fondateur et ancien président de l’association Mêtis
Bernard Legras, Professeur d’Histoire grecque, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, vice-président CFVU-Conseil Académique
Dario Mantovani, Professeur de Droit romain à l’Université de Pavie, directeur de la revue Athenaeum et du CEDANT (Centro di studi e di ricerche sui diritti antichi)
Monique Trédé, Professeur de Langue et littérature grecques à l’ENS (Paris), VP de l’association Sauvegarde des Enseignements Littéraires (SEL)

Modérateur : Maurice Sartre, Professeur émérite d’Histoire ancienne à l’Université de Tours


13 h 30 – 15 h 00 : Deuxième table ronde  -  L’Antiquité et la culture européenne

Barbara Cassin, Directrice de recherche au CNRS, dir. du centre Léon-Robin, présidente du Collège International de Philosophie. Philologue, helléniste, germaniste et philosophe
Nicolas Grimal, Professeur au Collège de France (chaire Civilisation pharaonique), dir. honoraire de l’Institut Français d’archéologie Orientale – Le Caire
Györgi Karsai,Professeur de Philologie classique à l’Université de Budapest
Alain Schnapp, Professeur d’Archéologie grecque à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ancien dir. gl de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA)
Michel Zink, Professeur au Collège de France (chaire des Littératures de la France médiévale), Secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres

Modérateur : Jean-Noël Jeanneney, Ancien Président de la Bibliothèque Nationale de France


15 h 30 – 17 h 00 : Troisième table ronde - L’Antiquité et la recherche  

Jean-Paul Demoule, Professeur de protohistoire européenne à l’Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, ancien Président de l’INRAP, membre de l’IUF
Alexandre Farnoux, Professeur d’archéologie à l’Université de Paris-Sorbonne, Directeur de l’École française d’Athènes
Francis Joannès, Professeur d’Histoire ancienne à l’Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne
Catherine Virlouvet, Professeur d’Histoire romaine à l’université d’Aix Marseille, directrice de l’École française de Rome
Arnaud Zucker,Professeur de langue et littérature grecques à l’Université de Nice Sophia Antipolis, directeur de la revue électronique RURSUS

Modérateur : Emmanuel Laurentin, « journaliste d’histoire » à France Culture



17 h 00 – 17 h15 : Conclusions : Christophe Ono-dit-Biot, Directeur adjoint de la rédaction du Point

17h15 – 17h45 : « Poésie, musique, danse, théâtre » par la compagnie Démodocos
Direction : Philippe Brunet, Professeur de Langue et littérature grecques à l'Université de Rouen

Les débats seront filmés, les vidéos mises en ligne sur le site de la Sophau (d'après Jean-Christophe Couvenhes dans La Fabrique)

 

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 février 2015

Réussir l'Ecole connectée ?

 

libe-debuguer

Numérique - Débuguer l'école
Libération a consacré sa Une du 23.02.2015 et 4 pages à l'école connectée.


- Peut-on réussir l’Ecole connectée ?
http://www.liberation.fr/societe/2015/02/22/peut-on-reussir-l-ecole-connectee_1207977

«Je veux que la France soit exemplaire sur le numérique à l’école », a lancé F. Hollande en juillet
« Un vœu pieux ? C’est bien possible ».
Le ministère a demandé au CSP de plancher sur un enseignement d’exploration qui sera expérimenté à la rentrée 2012 en seconde. Pas de bac Humanités numériques à l’horizon.
L’article souligne l’insuffisance de la formation des profs, évoque les écoles privées et termine pas une question : « les pédagogies innovantes vont-elles infuser dans l’EN ? »

- La révolution du «Do It Yourself»
http://www.liberation.fr/societe/2015/02/22/do-it-yourself_1207974
Le tsunami numérique nous impose pourtant d’aller plus vite. Pour y parvenir, il faut révolutionner les façons d’apprendre. En intégrant quel que soit le cours les usages nés du Web (le travail collaboratif avec ses pairs, l’entraide, la recherche d’informations, le jeu vidéo, le hacking), l’interaction avec le professeur change du tout au tout : il est celui qui valide et guide plus qu’il ne fait la leçon, celui qui encourage la curiosité et la bidouille. C’est la révolution du «Do it yourself» des pionniers du Net adaptée à une école qui donnera envie d’apprendre, d’imaginer.
L’édito rappelle les contraintes : « classes et emplois du temps surchargés, disparités sociales, manque de matériel et de personnels formés, règlements intérieurs hypercontrôlés antinomiques avec la liberté que permet Internet… »

- Montreuil, passer son code à 10 ans
http://www.liberation.fr/societe/2015/02/22/a-montreuil-comment-passer-son-code-a-10-ans_1207973
« Les ateliers du Kids Coding Club, mis en place par l’association les Compagnons du dev, apprennent aux enfants la programmation informatique, vue comme «une clé qui donne accès à la citoyenneté» »
Manon teste l’oculus rift, un masque de réalité virtuelle, Ali planche sur Scratch pour créer un site web et s’envoyer des messages dans le futur.

- « Sans projet pédagogique, ça ne prendra pas »
http://www.liberation.fr/societe/2015/02/22/sans-projet-pedagogique-ca-ne-prendra-pas_1207975
« L’Education nationale y viendra, c’est une évidence... Mais je ne pense pas qu’il faille généraliser et rendre obligatoire les cours de programmation au collège et lycée. C’est encore trop tôt. Peu de profs sont formés, il faut du temps. Le risque en allant trop vite, c’est de reléguer la programmation aux profs d’informatique et de perdre tout le potentiel de création. Si c’est pour coder sans projet pédagogique derrière, ça ne prendra pas ».

- B. Bayart : une initiation au code dès le primaire, mais pas plus. Une option au bac, ce n’est pas idiot non plus. L’essentiel est d’apprendre à vivre dans la société qui vient, grâce à une littératie numérique. Dans un monde qui ne méprise pas les développeurs.
http://www.liberation.fr/societe/2015/02/22/une-initiation-au-code-des-le-primaire-mais-pas-plus_1207992

- Libération parle d’inégalités en Israël, de révolution au Royaume-uni et cite Michael Gove, l’ex-ministre tant décrié.


rappel : le forum de la Concertation numérique
http://www.forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/

Le numérique, les apprentissages et la réussite de tous les élèves : 355 contributions
Le numérique, renouvellement et diversification des pratiques pédagogiques et éducatives : 318 contributions


.
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Jean Salem, fils d'Henri Alleg

 

Jean Salem, fils d'Henri Alleg, l'auteur de «la Question», demeure fidèle aux idéaux de son père. Libération 18.02.2015 source NM
http://www.liberation.fr/livres/2015/02/18/tel-pere-tel-fils_1205288

Il s'intéresse à Démocrite, Epicure et Lucrèce, aux Lumières,
à l’art de la Renaissance, aux libertins du XVIIe siècle, à Maupassant, Spinoza, Marx et Lénine

Il a fait sa thèse sur l’Ethique épicurienne d’après Epicure et Lucrèce.
Le séminaire qu’il anime à la Sorbonne - « 150 à 200 auditeurs qui se pressent dans l’amphithéâtre Lefebvre » - s’appelle « Marx au XXIe siècle ».

Jean Salem Résistances Entretiens avec Aymeric Monville. Delga

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 février 2015

F. Hollande et la censure du Net

 

- Discours de haine sur Internet : Faut-il écouter François Hollande ? Olivier Tesquet, Télérama 24.02.2015
http://www.telerama.fr/medias/discours-de-haine-sur-internet-faut-il-ecouter-francois-hollande,123404.php

Expliquant au Crif qu'il voulait s'attaquer aux contenus haineux en ligne, François Hollande a dit sa volonté de renforcer la régulation du Net
(en confiant la censure à une autorité administrative existante [Hadopi, le CSA ou la CNIL] ?)
Quitte à vider de sa substance la loi sur la presse de 1881.
Une fois la loi de 1881 démembrée, qui fixera les limites de la liberté d’expression ?

L'article évoque le poids des multinationales américaines dans les médias sociaux.
Pourquoi accepteraient-elles d'obéir aux politiques français quand le droit américain leur donne toute latitude ?


- rappel :
Olivier Ertzscheid, Lutter contre la haine sur internet - Affordance.info
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2015/02/lutter-contre-la-haine-sur-internet.html

« il existe déjà un arsenal de textes largement suffisant pour encadrer, pour surveiller et punir dirait Foucault, l'expression des discours de haine. Des lois certes controversées, mais des lois existantes et directement applicables. A condition de ne jamais zapper la case justice »


.



Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 février 2015

Radio : les communs, la ville, Rome

 

paris1572

Paris 1572 (Braun Hogenberg)
http://historic-cities.huji.ac.il/france/paris/maps/braun_hogenberg_I_7_b.jpg

 

Programme plein pour cette semaine à la radio :

- Représenter la ville, La Fabrique,
Le Moyen-Age lundi et mercredi.
Flamands et impressionnistes jeudi.
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-1

Historic Cities, un site très documenté pour les villes de la période 1486-1800.
http://clioweb.canalblog.com/tag/historiccities

des plans anciens de Paris souvent disponibles en ligne
http://clioweb.free.fr/carto/plansParis.htm


- Nouvelles Vagues
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouvelles-vagues

. semaine sur le Commun et les communs, comme principe révolutionnaire
Pour Pierre Dardot, le commun (Commons en anglais) ne désigne pas une une co-possession mais plutôt une co-activité.
Le terme traduit une volonté de dépasser l'opposition Etat/marché, public/privé, biens publics / biens privés.
(il faut semble-t-il ne plus parler de "biens" communs (ni de camps ... :-)

Christian Laval et Pierre Dardot, Commun. Essai sur la révolution au XXIe siècle, La Découverte, 2014
http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-2eme-partie-penser-le-commun-au-xxie-siecle-2014-04-14

. Le secret (3/5) : Bienvenue sur Tor, l’internet secret


- NCC Philo :
Tous les chemins mènent à Rome
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance

1/4 : L’Enéide de Virgile (Florence Dupont) 23.02.2015
2/4 : Marc Aurèle 24.02.2015 (Christelle Veillard)
3/4 : Mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar (Bruno Blanckeman) 25.02.2015 -
4/4 : Fellini Roma (Jean A. Gili) 26.02.2015


- A Voix Nue
http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-0
une semaine consacrée à André Brink (rediffusion d'une émission d'octobre 2006)

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 février 2015

17.03.2015 : Sartilly et les caporaux de Souain

 

caporaux-souain

Les 4 caporaux fusillés en 1915 et réhabilités en 1934 (60e DI, 336e RI, 21e compagnie).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_caporaux_de_Souain

 

Du lundi 16 au mercredi 18 mars 2015
la commune de Sartilly (50) rend hommage aux soldats Morts pour la France
et aux quatre caporaux de Souain fusillés le 17 mars 1915 et réhabilités en mars 1934.

Pour donner un éclat particulier aux céremonies de 2015, le conseil municipal a créé un comité d'organisation avec le renfort des Anciens Combattants, de la section Patrimoine et Histoire Locale d'Union des Arts et la participation des établissements scolaires

Le programme des 3 jours :

Lundi 16 mars 20 h 30, salle St Michel, L'affaire Maupas conférence d'Olivier Jouault

Mardi 17 mars, 9h30, Cérémonie du souvenir
cérémonie au Monument aux Morts,
au cimetière, inauguration de la plaque indiquant la présence du Monument aux fusillés de Souain
puis cérémonie à la mémoire des soldats de la guerre14-18 Morts pour la France et inhumés dans le cimetière et à celle des 4 caporaux de Souain.

Mardi 17 mars, 20 h30 : salle culturelle, rte de Carolles, projection du film Les Sentiers de la gloire
(Blanche Maupas serait allée à Bruxelles voir ce film que les distributeurs n'ont pas osé diffuser en France avant 1975)

Lundi et mardi 14-18 h, mercredi 9-12 h
Exposition  Maupas, des tranchées à la réhabilitation

version pdf du programme : http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/monuments/souain/sartilly-maupas-100.pdf


rappel : 15 mars 2015  cérémonie à Le Ferré

 

maupas-sartilly

Dans le cimetière de Sartilly (50), la tombe monument dédiée en 1925
aux caporaux Maupas, Lechat, Girard et Lefoulon.
bas-relief en bronze de Paul Moreau-Vauthier
A proximité, la tombe de Blanche Maupas, décédée en 1962 (et de Jeanne, décédée en 1939)

 

Lettres de Théophile Maupas à Blanche Maupas
lues le 16 février 2003 lors d'une cérémonie au Chefresne
http://lechefresne.fr/Lettres-de-Theophile-Maupas-a.html


 
rappel : Théophile et Blanche Maupas
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm
http://clioweb.canalblog.com/tag/maupas

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

OE : Combattre la haine sur internet

 

2e Convention nationale du CRIF : combattre la menace antisémite
Prendre la mesure des menaces
Menaces contre les pratiques religieuses
Peut-on guérir de l'antisemitisme ?
Comment lutter contre la haine sur internet ?


Olivier Ertzscheid aurait dû y intervenir. Il a mis en ligne le texte et les diapos préparées
Lutter contre la haine sur internet
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2015/02/lutter-contre-la-haine-sur-internet.html

Selon lui, « il n'y a pas de discours type de la haine. A quelques rares exceptions qui font l'unanimité, comme la diffusion de ces vidéos de décapitation ou les insultes ouvertement racistes, la plupart des cas qui posent problème ne sont des discours de haine qu'au regard de certains contextes ou de certaines communautés : c'est le cas des caricatures du prophète, c'est aussi le cas de certaines "blagues" accolées au hashtag #UnBonJuif ».

« Ces discours de haine sur internet obéissent à des logiques propres qui tournent autour de 4 effets contre-intuitifs : l’effet petit pois, l’effet miroir, l’effet Streisand (la demande de suppression dope l’audience), l’effet cigogne (confondre corrélation et causalité) »

« La question essentielle est alors de savoir qui décide de laisser diffuser ces contenus, et surtout sur quels critères... »
« Pour Olivier Ertzscheid, le vrai problème, c’est une déclaration arrogante de Mark Zuckerberg qui place, de facto, sa plateforme au-dessus et à l'extérieur des lois : « nous ne laissons jamais un pays ou un groupe de gens dicter ce que les gens peuvent partager à travers le monde »».

OE estime qu'il faut en finir avec l’opacité et « imposer aux plates-formes comme Facebook ou Twitter de rendre publique la partie du code (algorithmes) qui détermine les choix d’éditorialisation »


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 février 2015

Non au retour du Concordat

 

Concordat : au nom du ciel, des privilèges terrestres
point de vue d'Henri Pena-Ruiz, Libération 18.02.2015
http://www.liberation.fr/societe/2015/02/18/concordat-au-nom-du-ciel-des-privileges-terrestres_1205315

extraits :
« Au lieu de réaffirmer la laïcité, certains parlent aujourd’hui de l’affaiblir encore un peu plus en s’inspirant du concordat qui sévit encore en Alsace-Moselle. Ils ne veulent pas voir qu’avec la liberté de conscience, l’égalité de droits des croyants et des athées est essentielle. Ce principe républicain requiert la disparition des privilèges des religions, donc l’abrogation du concordat et non son extension ».

« Le 9 décembre 1905, Marianne se sépare de Dieu. Non pour lui faire la guerre, mais pour s’émanciper de sa tutelle ... »

En 1802, le concordat a reconduit le gallicanisme, qui donne au chef politique un pouvoir religieux. L’Etat nomme les évêques, finance les cultes et les clergés. Napoléon est sacré à Notre-Dame et impose un catéchisme impérial.

Rétablir un concordat, ce serait « consacrer des privilèges institutionnels et financiers pour les religions, au mépris de l’égalité des croyants et des athées ». Pour lutter contre le fanatisme, la meilleure arme c’est le droit et l’universel : « Le respect des lois laïques et républicaines, l’Ecole refondée pour instruire, et une politique sociale réaffirmée, peuvent y pourvoir de façon plus sûre ».

 


hpena-ruiz       pena-ruiz-dico

Henri Pena-Ruiz vient de publier un Dictionnaire amoureux de la laïcité (Plon).
http://www.plon.fr/ouvrage/dictionnaire-amoureux-de-la-laicite/9782259215954
photo La Dépêche, Onet-le-Château, 20.10.2013


rappels :
http://clioweb.free.fr/debats/laicite.htm
http://clioweb.canalblog.com/tag/laicite

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

20 février 2015

JNL : le dessin d'actualité

 

poires

Philippon, Louis-Philippe en poires


Jean-Noeël Lafargue, Le mauvais goût et le blasphème dans le dessin d’actualité, 17.02.2015
http://hyperbate.fr/dernier/?page_id=12333

extraits :
« En 1831, Philipon donne un cours de caricature à des juges à qui il veut démontrer que « tout peut ressembler au roi », illustrant son affirmation par une suite de portraits qui métamorphosent Louis Philippe en poire. Cela lui coûtera six mois de prison, mais le dessin est resté dans les mémoires ».
Après l’attentat Fieschi en 1835, Thiers fait voter des lois répressives : la censure interdit de parler du roi et de la monarchie.

« La fin du XIXe siècle et le début du XXe voient aussi naître une presse spécialisée dans l’anticléricalisme : L’anticlérical, La République anticléricale, L’Action, Les Temps nouveaux, La Raison, La Calotte, La Lanterne, Les Corbeaux, etc., qui avaient leurs concurrents ultra-catholiques et furieusement antisémites (ce qu’étaient aussi certains journaux anticléricaux, du reste) : La Nation, Le Pèlerin, La Croix, etc. »

« En lisant de nombreux articles « de gauche » qui expliquent à quel point ils refusent de regretter la mort des auteurs de Charlie Hebdo, coupables à leurs yeux de tous les crimes (sexisme, homophobie, islamophobie, racisme), j’ai l’impression que pour certains, le dessin de presse idéal serait celui qui maîtrise son discours, qui s’accorde totalement à la ligne politique de son public, qui ne transgresse aucune forme de mauvais goût, qui s’interdit toute ambiguïté, toute richesse sémantique et poétique, toute expression inconsciente, tout geste irréfléchi9.
Ce genre de dessin existe déjà : ce sont les dessins politiques de feu Jacques Faizant pour le Figaro ou les allégories chouinardes de Plantu dans Le Monde, autant dire, à de rarissimes exceptions, de l’ennui à l’état pur ».

Choix de liens (en cours) :


La presse. A la Une
http://expositions.bnf.fr/presse/

Le dessin de presse, Daumier et ses héritiers
http://expositions.bnf.fr/daumier/index.htm
http://expositions.bnf.fr/daumier/expo/salle2/01.htm

Charles Philippon
les poires, le massacre de la rue Transnonain (1834)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Philipon
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Charles_Philipon
http://expositions.bnf.fr/daumier/pedago/01_4.htm

Honoré Daumier
http://fr.wikipedia.org/wiki/Honor%C3%A9_Daumier

Alfred Le Petit
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Le_Petit
La République sociale, Boulanger...
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Alfred_Le_Petit

André Gill
http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Gill

L'Assiette au beurre : revue illustrée , satirique et libertaire de 1900
http://www.assietteaubeurre.org/
dont le clergé catholique
http://www.assietteaubeurre.org/cra/cra_f1.htm
et l'armée
http://www.assietteaubeurre.org/fixe/fixe_f1.htm

dessinateurs et caricaturistes
http://www.caricaturesetcaricature.com/tag/dessinateurs%20caricaturistes/

histoire de la presse et de la presse satirique en France
http://www.neoprofs.org/t85711-histoire-des-medias-de-la-presse-et-de-la-presse-satirique-en-france-quelques-elements-d-information

Presse, le dessin s’estompe, Libération 28.01.2015
http://www.liberation.fr/culture/2015/01/28/presse-le-dessin-s-estompe_1190808

Quand le crayon attaque: Images satiriques et opinion publique en France (1814-1918) - 2007
CR François Quinton et Nonfiction
Opinion et coups de crayon: l'art de la caricature au XIXe siècle
http://www.slate.fr/story/96617/opinion-et-coups-de-crayon-art-caricature

Christian Delporte, "Le dessinateur de presse, de l’artiste au journaliste" Vingtième siècle n°35, jt-sept 1992
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/xxs_0294-1759_1992_num_35_1_2563



alfred-2repu-1872

Alfred le Petit, Les deux républiques (honnête ou rouge), Le Grelot, janvier 1870
vraies couleurs ? http://lelivrescolaire.fr/upload/deborah/kharbine_kh51494.jpg


.

 

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Sophie Scholl et la Rose blanche

 

rose-blanche-expo

La Résistance des étudiants allemands au nazisme,
La Rose blanche.


Joelle A. mentionne sur Twitter une expo à la BU de Lille (elle ferme ce soir)
https://twitter.com/AlazardJ/status/568721203717910528/photo/1


Sur le Cercle d’étude, voir la page très documentée consacrée à Hans et Sophie Scholl et à la Rose Blanche
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article215

Un expo a été présentée à Paris, à la Maison Heine du 27 mars au 10 mai 2013

Ces expos viennent sans doute de la Fondation Rose Blanche
http://www.weisse-rose-stiftung.de

En allemand, on peut y télécharger deux dossiers :
http://www.weisse-rose-stiftung.de/images/pdf/Vortrag_WeisseRose.pdf

http://www.blz.bayern.de/blz/eup/02_14/Einsichten_Perspektiven_2-2014_Web.pdf
(30 premières pages ?)


au cinéma
Michael Verhoeven, La Rose blanche (Die Weiße Rose), 1982.

Marc Rothemund, Sophie Scholl - Les Derniers Jours, 2005 (Die letzten Tage).
http://www.sophiescholl-derfilm.de
Un dossier d’exploitation du film très complet pour les enseignants et les élèves (en allemand) :
http://www.bpb.de/files/3B4VQJ.pdf


Dans Esprit de Justice du 30.10.2014, Antoine Garapon a diffusé des aboiements de Roland Freisler le nazi président du Tribunal du "peuple" contre les acteurs de l'attentat du 20 juillet 1944.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/10/31/30865188.html
http://www.franceculture.fr/emission-esprit-de-justice-etudier-le-nazisme-pour-comprendre-le-droit-2014-10-30

et sur Wikipedia, voir les articles sur la Rose blanche et sur ses membres
http://de.wikipedia.org/wiki/Weisse_Rose
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Rose_blanche
http://en.wikipedia.org/wiki/White_Rose



hans-sophie-christoph

Hans Scholl, Sophie Scholl, Christoph Probst
NM http://www.cercleshoah.org/spip.php?article215



rappel : Elise et Otto Hampel (Hans Fallada, Seul dans Berlin)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/02/07/26353627.html

.

Posté par clioweb à 07:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 février 2015

Pompéi, la Villa des Mystères restaurée

 

misteri

Pompéi, la Villa des Mystères est à nouveau accessible, après restauration. (source AlazardJ)
http://espresso.repubblica.it/visioni/cultura/2015/02/16/news/pompei-la-villa-dei-misteri-si-svela-ai-visitatori-1.199442


« L’enorme atrio (atrium) con vasca centrale, decorato in costoso rosso cinabro a imitazione del marmo, con dipinti di paesaggi egiziani; sale e alcove riempite di affreschi nel cosiddetto “Secondo Stile”; il vasto peristilio, (péristyle) scandito da colonne di tufo, con un giardinetto al centro. Qui si poteva scendere nel criptoportico (cryptoportique) , che consentiva di passeggiare al fresco. Dal cortile si accedeva alla grande cucina con due forni (cuisine avec deux fours), per il pane e i dolci. Anche l’ingresso (hall d’entrée) era imponente: nell’androne vi erano le panche per i numerosi “clientes” che arrivavano dal primo mattino per ottenere oboli, raccomandazioni e aiuti...

i visitatori troveranno, tra l’altro, i calchi di due vittime, la copia fedele di un torchio vinario, la camera padronale con armadio a muro.

L’attrazione principale è rappresentata dalla grande sala con dieci scene figurate: una “megalografia” unica nel mondo romano, che spicca sul pavimento in piastrelle di palombino e sul cui significato si discute ancora »
L'attraction principale est la grande salle avec dix scènes figuratives dont l’interprétation est toujours débattue entre historiens : initiation aux mystères dyonisiaques ? description de la préparation d’un mariage et de la vie domestique ? Mise en scène satirique de la vie de Dyonysos ?

 

pompei-naudin

Thermopolium de Lucius Vetutius Placidus (Mercure à gauche, Bacchus à droite)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pompéi
Photos de Christophe Naudin, 14.02.2015 - album Facebook



pompei-pbmp

 

Pompeii bibliography and mapping project PBMP
the Digital Humanities Initiative at the University of Massachusetts, Amherst

The PBMP binds two resources :
. an exhaustive a bibliographic database
. a GIS map of Pompeii

Pompeii: Navigation Map
Bibliocartography: find bibliography in a map
http://digitalhumanities.umass.edu/pbmp/?p=1290

les autres projets en cours :
http://digitalhumanities.umass.edu/projects

The Elegance (and Importance) of Ugly: the “Errorscape”
http://digitalhumanities.umass.edu/pbmp/?p=1134




rappels :
. La conférence de Gilles Sauron en 2010
http://clioweb.canalblog.com/tag/mysteres

. Pompeii Forum Project - John J. Dobbins - Virginia.edu
http://pompeii.virginia.edu/
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/08/18/24916183.html

..

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,