Clioweb, le blog

25 juillet 2016

Complot et critique sociale

 

Contre la répression du complotisme, la critique réaliste des élites, Revue Frustration, blog Médiapart 14.07.2016
http://blogs.mediapart.fr/revue-frustration/blog/140716/contre-la-repression-du-complotisme-la-critique-realiste-des-elites

« En mettant en avant des logiques religieuses ou raciales, les théories du complot qui pullulent sur Internet détournent les gens de la réalité de notre problème avec les puissants : leur domination économique et financière.
En plus, à force de décrire les classes supérieures comme des gens surpuissants, capables d’organiser des manipulations énormes dans le but d’une domination mondiale, on cesse de voir l’énorme fragilité de toutes ces élites : le fait que leur pouvoir ne repose que sur la préservation d’un ordre économique fragile, instable et profondément injuste : le capitalisme ».



.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 juillet 2016

Taux de succès : de 91,4 à 34,7 %

 

En 2016,
91,4% des candidats à un baccalauréat général l’ont obtenu
34,7% des bacheliers généraux 2010 ont obtenu leur licence en 3 ans (49% en 4 ans).

blog Pierre Dubois
+ commentaires (dont Bruno Magliulo)
http://histoiresduniversites.wordpress.com/2016/07/13/taux-de-succes-de-914-a-347/

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juillet 2016

Tâche complexe et propagande

 

 

- Une tâche complexe proposée en histoire a été retirée des liens du site académique de Bordeaux.
L'activité proposait à des collégiens de troisième d'exploiter deux ensembles de documents
afin de rédiger deux textes de propagande datés du 24 novembre 1942, 
soit un discours destiné à Hitler, soit un article dans un journal soviétique.
L'exercice avait été mis en ligne en novembre 2014.

 

taco-24111942

- Sur la tâche complexe :
http://disciplines.ac-bordeaux.fr/histoire-geo/?id_category=20&id_rubrique=67
autres exemples dont  : Un point sur la bataille de Stalingrad le 24 janvier 1943
http://disciplines.ac-bordeaux.fr/histoire-geo/?id_category=20&id_rubrique=61&id_page=382
http://tinyurl.com/zu36rs3

26.06.2014 : http://clioweb.canalblog.com/tag/complexe


- Dans la peau de Goebbels : halte à la didactique low cost, Aggior 22.07.2016
Un cas de dysfonctionnement signalé sur tweeter par RV et analysé par Laurence de Cock
http://aggiornamento.hypotheses.org/3404

- « Des élèves de 3e dans la peau d’un nazi ? » APHG 22.07.2016
http://www.aphg.fr/l-association/communiques-et-motions/article/des-eleves-de-3e-dans-la-peau-d-un-nazi

- sur la scénarisation et et la gamification
le commentaire d'un collègue formateur (sur neoprofs)
http://tinyurl.com/hq7hnst


Quand l'Académie de Bordeaux propose aux collégiens d'écrire un discours antisémite pour Hitler
LeHuffPost 22.07.2016
http://www.huffingtonpost.fr/2016/07/22/academie-de-bordeaux-discours-antisemite-hitler-education-nationale-collegiens_n_11131380.html

Bordeaux: le rectorat supprime un exercice "maladroit"
Le Figaro 22.07.2016
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/07/22/97001-20160722FILWWW00120-bordeaux-le-rectorat-supprime-un-exercice-maladroit.php


.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 juillet 2016

UE et Travailleurs détachés

 
dtd-lm

Bruxelles va bel et bien réviser la directive sur les travailleurs détachés
Bruxelles soutient l'axe franco-allemand contre le dumping social
Le Monde - 20.07.2016
http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/07/20/bruxelles-soutient-l-axe

 

L'article du Monde illustre la valse hésitation des médias entre information et communication politique.

Mercredi 20 juillet 2016
9:19, la commissaire européenne n'a pas encore parlé.
Mais les journalistes savent déjà ce qu'elle va dire.
10:25 : un tweet signale l'article mis en ligne.
http://twitter.com/EmmanuelLauren2/status/755680093628985345
14:02 : une vidéo est postée sur Facebook

A quoi sert la presse ?
à informer sur des événements qui ont eu lieu ?
à se faire par anticipation le porte-voix de la communication politique ?


extraits de l'article du Monde :
« Marianne Thyssen, la commissaire à l'emploi devait annoncer, mercredi 20 juillet 2016,
qu’elle maintenait en l’état son projet de révision de la directive de 1996 sur les « travailleurs détachés ».


« Dans son projet de révision, Bruxelles propose de maintenir le principe...
mais de réduire les différences de coût du travail entre les salariés qui exercent dans un même pays ».

« Les travailleurs détachés devront bénéficier des mêmes conditions de rémunération... »

« Mercredi, Mme Thyssen devait présenter une série d’arguments justifiant sa non-prise en compte des cartons jaunes »

« Pour que le projet de révision de directive soit adopté,  il faudra qu’il obtienne une majorité qualifiée au Conseil et au Parlement européen : ce n’est pas gagné »

 

 

mthyssen


- Le 20 juillet, à 14 h 02, la commissaire a fait poster sur son compte Facebook
un extrait vidéo de son intervention (point presse ?)
http://www.facebook.com/mariannethyssen/videos/1119225208101928/

Posting of Workers: Commission discusses concerns of national Parliaments
Posting proposal does not breach the subsidiarity principle - Brussels, 20 July 2016
http://europa.eu/rapid/press-release_IP-16-2546_en.htm

« The College adopted today a Communication re-examining its proposal for a revision of the Posting of Workers Directive in the context of the subsidiarity control mechanism that several national parliaments triggered in May. After careful consideration of their views, the Commission concludes that the proposal for a revision of the Directive does not constitute a breach of the subsidiarity principle ».

Un renvoi est fait à une précédente présentation du projet le 8 mars 2016.
La Commission présente une réforme de la directive concernant le détachement de travailleurs - vers un marché du travail européen approfondi et plus équitable. http://ec.europa.eu/social/main.jsp?langId=fr&catId=89&newsId=2488



Que contient la directive ? - Le Monde 04.07.2016
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/07/04/que-contient-la-directive-europeenne-sur-les-travailleurs-detaches_4963478_4355770.html
« Le texte de 1996 posait le principe des travailleurs détachés permettant à des salariés de pays membres de travailler dans un autre pays de l’Union. Ils sont payés selon le salaire local, mais les cotisations sociales appliquées restent celles de leur pays d’origine (environ 45 % en France, 13 % en Roumanie). Au fil des ans, ce texte a donné lieu à des abus et à une véritable concurrence déloyale, notamment dans les secteurs à bas coût de main-d’œuvre ».

La France menace de ne plus appliquer la directive - Le Monde 03.07.2016

http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/07/03/la-france-menace-de-ne-plus-appliquer-la-directive-sur-les-travailleurs-detaches_4962877_823448.html


camion-roumain
http://www.sitecommunistes.org/ch328esclave.htm

 

 

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 juillet 2016

Echogeo - L’archéogéographie

 

L’archéogéographie : pourquoi ? Comment ?
Entretien avec Hélène Noizet (Paris 1) et Sandrine Robert (EHESS)
mené par Joelle Burnouf (Paris 1) et Laurence Gillot (Paris 7)
Echogéo 36-2016 - http://echogeo.revues.org/14633

extraits :
Qu’est-ce que la géographie pour vous ?
HN : « Pour moi, c’est d’abord un questionnement, qui vise à explorer la part spatiale du social - c’est ce qui m’intéresse-, dans une temporalité longue, historique »

34 - « Je suis pour la création d’un enseignement généraliste, « science du social », qui ne serait pas simplement une division des heures entre géographes, historiens, sociologues, mais la construction d’un vrai discours commun. Ce serait un atout face aux sciences dures. »

25 - HN et SR ont étudié avec un étudiant le paléoméandre de la Seine à Paris . Il est encore repérable dans le parcellaire urbain contemporain.


noizet-paleomeandre

Hélène Noizet, « Paris - Les relations entre la ville et le fleuve de l’Antiquité gallo-romaine au Moyen Âge central »,
Les Nouvelles de l’archéologie 125-2011 - http://nda.revues.org/1529

39 - « la problématique commune à l’archéologie et la géographie est l’espace et le social. Parmi les méthodes communes, l’analyse morphologique... Il y a le rapport au terrain qui est très fort, à l’observation, que nous partageons aussi depuis le début, et des sources communes comme la cartographie, la photo-interprétation. Nous nous retrouvons aussi autour des SIG. Les archéogéographes ont des méthodes spécifiques, comme, par exemple, la carte compilée... Aujourd’hui la barrière entre passé et présent me semble plus perméable ».



dossier « Archéologie et géographie » coordonné par Sandrine Robert
pour la revue L’Espace géographique, 2012
https://www.cairn.info/revue-espace-geographique-2012-4.htm

DULAC  - Jacques Lévy et Hélène Noizet, "Une rencontre spatio-temporelle"
EspacesTemps, Traverses, 07.10.2014
http://www.espacestemps.net/articles/une-rencontre-spatio-temporelle/

Projet européen « Archaeomedes » 1992-1999
http://www.cnrs.fr/Cnrspresse/Archeo2000/html/archeo09.htm
http://pratiq.huma-num.fr/Observatoire/Projects?ID=89


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


20 juillet 2016

Les politiques et les chiffres

 

brexit-350


Our nine-point guide to spotting a dodgy statistic, The Observer Science 17.07.2016
http://www.theguardian.com/science/2016/jul/17/politicians-dodgy-statistics-tricks-guide

David Spiegelhalter is the Winton Professor of the Public Understanding of Risk at the University of Cambridge
and president elect of the Royal Statistical Society



Les chiffres et leurs usages par les politiciens et leurs communicants

9 exemples, avec l’aide de Full Fact
http://fullfact.org/

Use a real number, but change its meaning
Make the number look big (but not too big)
Casually imply causation from correlation
Choose your definitions carefully
Use total numbers rather than proportions (or whichever way suits your argument)
Don’t provide any relevant context
Exaggerate the importance of a possibly illusory change
Prematurely announce the success of a policy initiative using unofficial selected data
If all else fails, just make the numbers up


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 juillet 2016

Boris Johnson, la surprise

 

Boris Johnson, la surprise du gouvernement May - Le Monde, 15.07.2016
La première ministre britannique rompt avec l'ère Cameron et place les " brexiters " face à leurs responsabilités
http://www.lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/article/2016/07/15/boris-johnson-la-surprise-du-gouvernement-may_4969897_4872498.html


dans le gouvernement formé par Theresa May,
http://en.wikipedia.org/wiki/May_ministry

un trio de Brexiter,
Boris Johnson - Foreign & Commonwealth Affairs.
Il devra faire oublier ses dérapages à l'égard de nombreux dirigeants étrangers
«La nomination la plus idiote depuis que Caligula a nommé consul son cheval», a jugé Paddy Ashdown (Lib-Dem)

David Davis - Exiting EU
Liam Fox, médecin, thatchérien convaincu - Trade


Philip Hammond, proche de la City, passe des affaires étrangères à l’Echiquier (après Osborne)
Amber Rudd remplace May à l'Intérieur. Elle était ministre de l'énergie


Justine Greening, Secretary of State for Education - Minister for Women and Equalities
http://en.wikipedia.org/wiki/Justine_Greening
Economics à Southampton, MBA à London Business School, postes dans la finance
2010 she became Economic Secretary to the Treasury.
October 2011 she was appointed Secretary of State for Transport
September 2012 she became Secretary of State for International Development


A l'Education, parmi les ministres précédents :
Michael Gove 2010-2014, chantre de la privatisation, il a eu des relations détestables avec les enseignants.
Son absence est remarquée. Il a soutenu la candidature de Johnson avant de postuler la succession de Cameron
http://en.wikipedia.org/wiki/Michael_Gove
Nicky Morgan 2014-2016 http://en.wikipedia.org/wiki/Nicky_Morgan

Thatcher 1970-1974
Sir Keith Joseph, 1981-1986
David Blunkett 1997-2001
http://en.wikipedia.org/wiki/Secretary_of_State_for_Education

Labor Shadow Cabinet
On 27 June 2016, Angela Rayner was promoted to Shadow Women and Equalities Minister, and was further promoted later that week to Shadow Education Secretary
http://en.wikipedia.org/wiki/Angela_Rayner


.

 

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Blois RDV2016 : histoire économique ?

 

« Où en est l’enseignement de l’histoire économique en France ? »

Table ronde organisée par l'AFHE à Blois,
dans le cadre des 19e Rendez-vous de l’histoire
Vendredi 7 octobre 2016 à 11h45
au campus de la CCI (Amphi vert)
 
« La Carte blanche de l’AFHE réunira enseignants du secondaire et du supérieur, économistes et historiens pour établir ensemble un bilan de l’enseignement de l’histoire économique en France. Quelle est la place de l’histoire  économique dans les programmes d’histoire et de SES du secondaire et dans les cursus d’économie et d’histoire à l’université ? »

Intervenants :
Cédric Perrin, professeur agrégé d’histoire au lycée Grandmont (Tours), Chargé de mission AFHE
Véronique Chankowski, Maître de conférence en histoire antique à l’université de Lyon
Guillaume Daudin, professeur à l’université Paris-Dauphine
Igor Martinache, professeur agrégé en sciences sociales, représentant de l’APSES

Modération :
M. Stéphane Frachet, journaliste, correspondant régional du journal les Échos


.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juillet 2016

1936 : Le putsch en Espagne

 

Le 17 juillet 1936, des chefs militaires dont le général Franco lancent depuis le Maroc espagnol
un pronunciamento contre le gouvernement républicain de Front populaire.
http://www.herodote.net/17_juillet_1936-evenement-19360717.php

C'est le début d'une guerre civile qui dure trois ans et fait environ 600 000 victimes.
En 1939, Franco établit une dictature qui survit à la capitulation de l'Allemagne nazie en 1945.
38 ans plus tard, à la mort du dictateur en 1975, l'Espagne peut redevenir une démocratie.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d%27Espagne


Le putsch vu par la presse française, via Gallica :
http://gallica.bnf.fr/html/presse-et-revues/les-principaux-quotidiens


letemps-20061936

La rébellion militaire au Maroc espagnol
Le Temps 20 juillet 1936 - Gallica


 
lacroix-21071936

« L’insurrection militaire en Espagne a pris un caractère de guerre civile »
L'article du 21 juillet 1936 est reproduit dans La Croix 18.07.2016
18 juillet 1936, l’Espagne bascule dans la guerre civile
http://www.la-croix.com/Monde/Europe/18-juillet-1936-Espagne-bascule-dans-guerre-civile-2016-07-18-1200776454



putsch-ouesteclair-19071936

Grave sédition militaire au Marc espagnol
Ouest-Eclair 19.07.1936, avec photo de Franco
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k500775g.item
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb41193642z/date

 

putsch-figaro-19071936

Une sédition militaire éclate au Maroc espagnol et gagne la Péninsule
Le Figaro 19.07.1936 - Gallica
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4091857.item

 

putsch-matin-19071936

Un coup de force militaire au Maroc espagnol
Le Matin 19.07.1936
avec photo des généraux Morato, Capaz et Franco

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k585301m.item
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb328123058/date




huma-insurrection-19061936

Insurrection fasciste au Maroc espagnol - L'Humanité 19 juillet 1936 (détail) - Gallica
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k406779f/f1.item

huma-19061936

La une de L'Humanité 19 juillet 1936 - Gallica

Jacques Duclos souligne la nécessité d'une union plus étroite que jamais au sein du Front populaire
page 3 : l'insurrection serait dirigée par les généraux Capaz (?) et Franco

+ Coup de force nazi à Dantzig contre la Pologne, la SDN, la Paix


herve-dubosc36

et en bas de première page,
les emblèmes que René Dubosc attribue à La Rocque, Hervé, Daudet, Maurras, de Wendel, Doriot...

 .

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 juillet 2016

Nice : Le naufrage de la TV



Attentat de Nice: la nuit où la télé française a sombré
Le naufrage a eu lieu sous nos yeux. Il a été long, violent et retransmis en direct.
Titiou Lecocq, Slate 15.02.2016
http://www.slate.fr/story/121065/attentat-nice-nuit-tele-francaise-sombre


extraits
« à partir d’une heure du matin, TF1 passe en mode direct. Et leur mode direct, c’est LCI. LCI colporte [une info non vérifiée sur une imaginaire ] prise d’otages, alors que BFM et iTélé font le silence sur cette rumeur »
« TF1 et France 2 se tirent visiblement la bourre à qui rediffusera le plus la vidéo du camion »
« France 2 interviewe un homme à côté du cadavre de sa femme ».

« Que s’est-il passé cette nuit ? Ce n’est évidemment pas la première fois que les chaînes d’infos font des erreurs pendant ces lives particulièrement difficiles. Mais cette fois, on ne pourra pas dire que «c’est BFM, ils sont moches et vilains et nuls». La palme de l’horreur revient à France 2. La palme de la rumeur à LCI/TF1 ».


nice-itele

http://www.slate.fr

caniveau

http://twitter.com/laurencedecock1/status/753920116459499522

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Nice 14 juillet 2016

 

nice-15072016

Nice 14 juillet 2016
PQR 15 juillet 2016
http://unes.spqr.fr/?date=20160715

 

nice-16072016

dans la PQR, le 16 juillet 2016
http://unes.spqr.fr/?date=20160716

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 juillet 2016

14 juillet 1790 - Fête de la Fédération

 

14jt1790-federation


Fédération générale des Français au Champ de Mars, le 14 juillet 1790
[estampe] / Dessiné par C. Monet, Peintre du Roi ; gravé par Helman ; [eau-forte de A.J. Duclos] Gallica
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84111497
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84111497/f1.highres


14 juillet 1790 analyse par Mona Ozouf - Histoire par l'image
http://www.histoire-image.org/etudes/fete-federation

 

14jt90-serment


Serment fédératif et national prononcé au Champ de Mars, le 14 juillet 1790 :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6947609x - 3785

Nous jurons d'être fideles à la nation, à la loi et au Roi et de maintenir de tout notre pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée Nationale et acceptée par le Roi, de protéger en particulier la sureté des personnes et de propriétés, la libre circulation des subsistances, la perception des impôts et de demeurer réunis à tous les Français par les liens indissolubles de la fraternité... : [estampe] / [non identifié]


14 juillet 1790 Après le dépôt fait au sanctuaire de la Nation et vérification des pouvoirs de la Nation, les trois Divinités qui la caractérisent, Minerve pour les Sciences, Mercure pour le commerce et Apollon pour les Arts, prononcent le serment que le Génie de la Renommée proclame celui du public annonce le Cri du peuple.
Du Centre de ce Dépôt, le Disque de la Lumière aux Armes de France, répand ses Rayons pour revivifier toutes les parties de l'Administration qui sont dans l'abattement l'Abondance, la Gloire nationale de l'Agriculture et du Commerce, la Navigation, la Justice, les Arts et autres du même Disque éclate une Foudre qui précipite les Génies malfaisants tels que la Fraude, l'Envie, la Jalousie, etc...
Esnauts et Rapilly, rue St Jacques, à la ville de Coutances n° 259



Plan général du Champ de Mars et du n[ouveau Cirque], où la Nation française a prêté le serment fédératif sur l'Autel de la Patrie, le 14 juillet [1790, anniversaire de la prise de la Bastille] : [dessin]
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10303028x.r=

 

14jt1790-images

 

 

Travaux
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84111445

Confédération nationale 3745
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6947569v

Confédération nationale 3750 - cercle et chansons
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b69475745

Vue du champ de Mars - Monet Helman
p22374
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84111497

La Fédération faite
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b69450119

Journée mémorable - arrivée des députés de l'Assemblée nationale
avec légende,
autel de la patrie, trône, Loges pour les députés, école royale militaire,
sur le pourtour, 30 rangées de bancs pour 260 000 spectacteurs + 200 000 debout derrière
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b69475760


Serment civique prononcé le 14 juillet 1790
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8411155z

Serment fédératif et national, serment du roi
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6947573r
Moi, Roi des Français, je jure à la Nation, d'employer tout le pouvoir qui m'a été délégué par la loi constitutionnelle de l'Etat, maintenir la Constitution décrétée par l'Assemblée Nationale et acceptée par moi, et faire exécuter les lois.


Vue du champ de Mars

dédiée à Charon, président de la Commune - Pierre Gabriel Berthault
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6947595b

serment de la Nation : Nous jurons de rester à jamais fidèles à la nation, à la Loi et au Roi, de maintenir la Constitution décrétée par l'Assemblée Nationale et acceptée par le Roi, de protéger conformément aux lois la sûreté des personnes et de propriétés, la libre circulation des grains et subsistances dans l'intérieur du Royaume et la perception des contributions publiques, sous quelque forme qu'elles existent, de demeurer unis à tous les Français par les liens indissolubles de la fraternité...


La Fête de la Fédération, le 14 juillet 1790, au Champ-de-Mars, Charles Thévenin en 1796.

http://www.carnavalet.paris.fr/fr/collections/la-fete-de-la-federation-le-14-juillet-1790-au-champ-de-mars


Revue du général La Fayette - 18 juillet 1790
ballon de 26 pieds, explosion

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6947686q

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 juillet 2016

L'industrie française dans la Grande Guerre

 

 

L'industrie française dans la Grande Guerre
colloque, 15 et 16 nov 2016, Ministère des Finances
http://europeflux.hypotheses.org/1083


La présentation évoque la nouvelle vague de travaux,
parle de civils et de militaires, de vie quotidienne,
de mobilité des personnes et des biens...
Les titres mentionnent des mathématiciens, des scientifiques,
un constructeur, des industriels, des organisations patronales.
Albert Thomas et Etienne Clémentel sont mentionnés.


Pour les salariés, ouvriers ou employés, hommes ou femmes,
la présentation renvoie aux colloques précédents :
« les travaux publics, le travail et les mains-d’œuvre, les femmes,
guerres mondiales et bassins industriels en territoire occupé ».

 

- Le syndicalisme à l'épreuve de la Première Guerre mondiale

Colloque organisé par le Centre d’histoire sociale du 20e siècle (Paris 1) et L’Institut CGT d’Histoire sociale.
26-27 novembre 2014 - Hôtel de Ville de Paris
http://centenaire.org/fr/espace-scientifique/colloquesseminaires/le-syndicalisme-lepreuve-de-la-premiere-guerre-mondiale
http://chs.univ-paris1.fr/Syndicalismeguerre.pdf

midinettes-greve1917

Paris, 18 mai 1917, grève des midinettes - Gallica
Actes à paraître aux Presses Universitaires de Rennes.

.

- « Travaux publics de guerre et d’après-guerre : administration, politiques et expertises
autour d’un ministère civil mobilisé pour la guerre de 1914-1918 et pour la reconstruction »
Colloque scientifique international - juin 2014
http://europeflux.hypotheses.org/123

Le colloque sur les travaux publics vient de paraître dans la revue Pour Mémoire.
Il est aussi disponible en ligne (230 pages): 
http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/TP-_de_guerre_et_d_apr_s-guerre.pdf

 

- « Les femmes pendant la guerre de 1914-1918. L'émancipation en marche ?
Fondation Jean-Jaurès le 26 septembre 2014
conclusion Michelle Perrot
http://www.fesparis.org/tl_files/fesparis/pdf/publication/FJJ-CFG-OK.pdf

Une exposition a eu lieu en 2014-2015 à Bordeaux sur les femmes de Gironde au temps de la Grande Guerre.


- « 1914-1918 : Les mains d’œuvre en guerre.
Régulations, territoires et recompositions ».
CHATEFP - 18 et 19 mai 2015 au Ministère du Travail, Paris 7e
http://lsg.hypotheses.org/140


- « Guerres mondiales et bassins industriels en territoire occupé » - Maubeuge 2014
http://centenaire.org/fr/espace-scientifique/colloquesseminaires/guerres-mondiales-et-bassins-industriels-en-territoire



- Colloques et journées d'étude 14-18 citées par l'AFHE
http://afhe.hypotheses.org/?s=Grande+Guerre

11.2014 Les Banques centrales dans la Grande Guerre
02.2015 Entreprises et patrons dans l’économie de guerre
03.2015 Finances publiques en temps de guerre. Déstabilisation et recomposition des pouvoirs
05.2015 Colloque : mains-d’oeuvre en guerre, 1914-1918. Régulations, territoires, recompositions
06.2015 JE Paris 9 - IDHES L’argent dans la Grande Guerre
11.2015 Colloque Les fronts intérieurs européens: l’Arrière en guerre (1914-1920)

02.2016 Une fiscalité de guerre ? Contraintes, innovations, résistances
http://www.economie.gouv.fr/igpde-seminaires-conferences/centenaire-14-18


Le Centenaire d’un long conflit c’est très long, surtout vers la fin...



.
.

13 juillet 2016

Les femmes et la Révolution

 

olympedegouges

 Marie Gouze, dite Marie-Olympe de Gouges (1748-1793)
Pastel d’Alexandre Kucharski - Wikipedia - http://fr.wikipedia.org/wiki/Olympe_de_gouges

 

Olympe de Gouges, Théroigne de Méricourt, Charlotte Corday, Mesdames Roland, Tallien et de Staël...
Les femmes et la Révolution, un sujet abordé par Stéphane Bern pour France 2.
Lire François Ekchajzer dans Télérama 3469
« Les anecdotes ne manquent pas, mettant en scène des caractères forts, des actions courageuses et des destins souvent tragiques. Mais à survendre le moindre fait, à bourrer l'émission d’extraits de téléfilms souvent médiocres qui bloquent l'imagination et de musiques assourdissantes qui dispensent de penser , à donner la parole à des experts de qualités très inégales et à s'appesantir sur des détails secondaires ou grivois, on sacrifie au pittoresque... »
« Les exigences du récit historique se combinent parfois mal avec celles du marketing »



Le web témoigne du travail considérable accompli par des historien(ne)s de métier.


- History Trouble - Vacarme no 66 publie un long entretien avec Joan W. Scott, l'historienne du genre.
http://www.vacarme.org/article2325.html

Regards croisés
Femmes, genre, révolution
Dominique Godineau, Lynn Hunt, Jean-Clément Martin, Anne Verjus et Martine Lapied
https://ahrf.revues.org/11539

Histoire du genre en Révolution, Martine Lapied
in La Révolution à l'œuvre Jean-Clément Martin, PUR 2005
http://books.openedition.org/pur/16028?lang=fr

Enseigner la Révolution
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/03/16/20481367.html



- Les femmes dans l'histoire, RDV Blois 2004
Les vidéos sont archivées sur le site web de Canal C2 (elles ne se limitent pas aux femmes)
http://web.archive.org/web/20051012093003/http://www.canalc2.tv/video.asp?idEvenement=146


- La place des femmes dans l’histoire. Une histoire mixte,
Geneviève Dermenjian, Irène Jami, Annie Rouquier & Françoise Thébaud (coord.), Belin 2010
sommaire : http://www.mnemosyne.asso.fr/uploads/Flyers/983103_dep_femmes_v1.pdf
chapitre « Femmes et hommes dans les temps modernes et en révolutions »,
Sujets et sujettes de l’Ancien Régime
Les femmes ont-elles des Lumières ?
Les sociétés de plantation
Femmes en Révolution
De Bonaparte à Napoléon : le nouvel ordre des sexes

CR Laurence Alessandria, Clio. Femmes, Genre, Histoire 34 2011
http://clio.revues.org/10452
http://www.mnemosyne.asso.fr/mnemosyne/la-place-des-femmes-la-revue-de-presse/
La Durance 113 - http://fr.calameo.com/read/001427855f2bfbed7f7b1


- dossier Histoire par l'image
Théroigne de Méricourt (1762-1817)
Olympe de Gouges (1748-1793)
Manon Roland
Lucile Desmoulins
Charlotte Corday
Les tricoteuses
http://www.histoire-image.org/albums/femmes-revolution


- semaine Olympe de Gouges, La Fabrique 09.2013
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/09/27/28100521.html
http://clioweb.canalblog.com/tag/femmes

4 ouvrages rédigés par les invités :
Jean-Clément Martin, La révolte brisée : femmes dans la Révolution française et l'Empire, Colin 2008
Olivier Blanc, Marie-Olympe de Gouges : une humaniste à la fin du XVIIIe siècle, Vienet 2003
Dominique Godineau, Citoyennes tricoteuses : les femmes du peuple à Paris pendant la Révolution française, Perrin 2004
La place des femmes dans l'histoire : une histoire mixte - coord Geneviève Dermenjian, Irène Jami et Annie Rouquier Belin 2010


- Histoire des femmes
Dossier coordonné par Anne-Marie Sohn et l’Association Mnémosyne,
Historiens & Géographes (extrait des numéros 392, 393 et 394) 2007
CR Laurence Alessandria, Clio. Femmes, Genre, Histoire, 32 2010
http://clio.revues.org/9955


- Biblio de l'article Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Femmes_sous_la_Révolution_française

Les femmes et la Révolution française - biblio AHRF 2006
http://ahrf.revues.org/6453

Dominique Godineau, « De la guerrière à la citoyenne. Porter les armes pendant l’Ancien Régime et la Révolution française »,
Clio. Histoire‚ femmes et sociétés 20 | 2004
http://clio.revues.org/1418
Citoyennes tricoteuses. Les femmes du peuple à Paris pendant la Révolution française (Alinéa, 1988 ; rééd. : Perrin, 2004)


- sites académiques
Besançon - Les femmes dans la Révolution
http://hg.ac-besancon.fr/wp-content/uploads/sites/63/2015/09/ppt_diaporama_ressources.ppt
Aix-Marseille - Enseigner l’histoire des femmes de la Révolution dans le second degré
D’une mission impossible à de nouveaux chantiers
Catherine Marand-Fouquet 1 mars 2001
http://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/upload/docs/application/pdf/2011-08/div028_marand.pdf
Montpellier, classe de 4eme
http://hist-geo.ac-montpellier.fr/v1/IMG/pdf/Femmes_et_Revolution.4eme.pdf

 

.

Posté par clioweb à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juillet 2016

Obs : L'histoire selon P. Boucheron



Patrick Boucheron : “Non, l'histoire ne sert pas à fabriquer le 'vivre-ensemble'” L’Obs, 07.07.2016
http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20160707.OBS4181/patrick-boucheron-non-l-histoire-ne-sert-pas-a-fabriquer-le-vivre-ensemble.html
http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/


extraits :
« J'ai la conviction que l'histoire est une ressource pour vivre et agir dans notre temps,
pour y réinventer des formes de liberté, y compris dans l'épreuve ».

« L'histoire est une discipline scientifique qui, comme toutes les sciences humaines, repose sur la méthode critique. L'histoire n'acclame pas, elle ne conforte ni les célébrités, ni les identités, ni les continuités, mais au contraire les désacralise. Sa démarche finit toujours par déjouer les croyances. C'est ainsi et c'est sa grandeur ».

« des livres comme «Métronome» [best-seller sur l'histoire de Paris écrit par l'acteur Lorànt Deutsch, NDLR] rencontrent un très large public qu'il ne s'agit surtout pas de mépriser. Mais ce qui s'y dit ne relève pas de l'histoire en tant que savoir. Juste d'une sorte de littérature de bien-être qui rassure, apaise, soulage »

« L'une des impasses sociales de l'histoire a été de considérer que l'approche critique était forcément destructive et décevante. Contre les récits mensongers, il faut armer des contre-récits également entraînants. Car rien n'oblige à considérer que l'histoire populaire doit être inévitablement réactionnaire ».

« Le complotisme des adolescents est un hommage maladroit à la formation qu'ils reçoivent. Il faut partir de ce désir énergique des élèves de ne pas se laisser enfumer pour leur apprendre à pratiquer le doute comme l'on s'exerce à une gymnastique »

« en France, entre la IIIe République et aujourd'hui, [certains] postulent une continuité qui empêche justement une approche critique citoyenne, la seule susceptible de créer d'authentiques valeurs ».


Un été avec Machiavel, P. Boucheron sur France-Inter (épisodes de 4 mn 20)
http://www.franceinter.fr/emissions/un-ete-avec-machiavel

 

rappels :
Ce que peut l'histoire, site Openedition
http://books.openedition.org/cdf/4507
notes perso :
http://clioweb.free.fr/debats/notes-boucheron.pdf

Patrick Boucheron :
http://clioweb.canalblog.com/tag/boucheron

 

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 juillet 2016

Les Années Mitterrand

 

Quand la gauche était au pouvoir
http://www.laviedesidees.fr/Quand-la-gauche-etait-au-pouvoir.html

Mathias Bernard, Les Années Mitterrand. Du changement socialiste au tournant libéral, Belin
CR Ismaïl Ferhat , La vie des idées 11.07.2016

« Elu en 1981 sur un programme de transformation sociale, le premier septennat de François Mitterrand a été le moment d’agonie d’une partie du tissu industriel français : la Manufacture à Saint-Étienne, définitivement fermée en 1985, les Charbonnages de France, qui gèrent à partir de 1983 la fin de l’activité minière hexagonale, la réduction de la métallurgie (à Fos-sur-Mer ou en Lorraine). Le pouvoir de gauche en est réduit à accompagner le déclin de son cœur sociologique et identitaire, le monde ouvrier ».

Un véritable découplage s’est opéré entre la fortune électorale de la gauche et sa surface militante (adhérents, syndicats, associations).

Le culte de l’émancipation individuelle a remplacé les convictions et les espérances collectives, d’où une fragmentation sans cesse accrue...


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juillet 2016

La possibilité des révolutions



La possibilité des révolutions
Entretien avec Quentin Deluermoz et Laurent Jeanpierre
par Nicolas Duvoux, La vie des idées, 05.07.2016
http://www.laviedesidees.fr/La-possibilite-des-revolutions.html

« Comment penser les processus révolutionnaires ? Alors que la France connaît des mouvements sociaux et politiques multiformes, deux numéros de revue (Politix + ARSS) s’interrogent, à partir d’une réflexion sur la révolution française et les révolutions arabes, sur les relations entre structures sociales, événements et acteurs. Deux de leurs codirecteurs lient cette attention aux processus révolutionnaires à leur intérêt pour l’étude des possibles ».


« Protagonisme et crises politiques », revue Politix n° 112,
Quentin Deluermoz a écrit avec Pierre Singaravélou de Pour une histoire des possibles. Analyses contrefactuelles et futurs non-advenus, 2016

« Révolutions et crises politiques. Maghreb / Machrek », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 2016
« Réalité(s) des possibles en sciences humaines et sociales » revue Tracés, 2013-4


.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 juillet 2016

Quand Le Monde fabrique la photo

 

mrs-lm

Quand Le Monde fabrique une photo unique par collage de deux clichés distincts...


« La pratique ordinaire du journalisme visuel,
qui ne s’embarrasse pas de considérations déontologiques excessives,
en dépit de toutes les affirmations contraires ».

Sur la liste du CVUH (Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire), l’historienne indique que « l’interlocuteur Marcel Gauchet [lui] a été imposé », et que « la photo réalisée est un montage. J’avais refusé de poser avec lui. J’en suis absolument désolée. J’espère que le contenu est suffisamment éloquent pour inverser cette première impression laissant [croire] à une certaine complicité ».

« Le Monde rapproche Marcel Gauchet et Michèle Riot-Sarcey »
André Gunthert, L'image sociale, 09.07.2016
http://imagesociale.fr/3440


Le débat intellectuel français est-il un champ de ruines ? Le Monde 07.07.2016
http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/07/07/le-debat-intellectuel


L'article annonce les Rencontres de Pétrarque, la semaine prochaine à Montpellier

« Trente ans de débats qui ont marqué la France »
« Dépasser la crise du progrès »
« Interroger la France et ses valeurs »
« S’orienter dans un monde en mouvement »
« Réinventer la politique »

des extraits seront diffusés sur F-Culture, le matin (11-12 h) du 22 au 26 août
http://www.franceculture.fr/medias/grille-d-ete-la-curiosite-n-est-plus-un-vilain-defaut


.


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 juillet 2016

Requiem pour la carto ?

 

Requiem pour la carto
Blog MisterBlueSkyblog, 23.06.2016

« Ite missa est ! La messe est dite !… La première épreuve de cartographie au bac S depuis le retour de l’Histoire-Géo en Terminale a confirmé ce qu’on pouvait craindre au vu de ce qui se passait déjà dans les autres séries générales. Avec 5 croquis à apprendre, on a un super bachotage et on corrige des séries de croquis rigoureusement identiques dans lesquels la part de l’élève se résume à une compétence (ou non) de coloriage et à une restitution de connaissances façon perroquet ».
La suite :
http://misterblueskyblog.wordpress.com/2016/06/23/requiem-pour-la-carto/

 

afr-dvt-mond

Un exemple de carte manuscrite mise en ligne et indexée par Goole
voir aussi à cette adress des croquis et légendes réalisées avec un ordinateur
http://pampi06.com/2016/05/27/croquis-geographie-terminale-le-continent-africain

 
afri-goo

Autres exemples via Google images

 

wealth-2015-worlmapper

L'Afrique dans l'économie mondiale en 2015 - Worldmapper
http://www.worldmapper.org/display.php?selected=164
Territory size shows the proportion of worldwide Gross Domestic Product
measured in US$ equalised for purchasing power parity to be produced there in 2015.



Une partie du problème du croquis vient sans doute de la liste limitative (5 croquis en Term S).
Pour le croquis comme pour les compositions, ces limites sont faites pour faciliter le travail des lycéens.
Elles ont un effet pervers : elles renforcent la tentation du bachotage.
Internet est souvent vilipendé, mais si Internet n'existait pas, les annales corrigées donneraient sans doute le même résultat.


Il y aurait bcp à dire sur l'évolution du graphisme dans les manuels depuis 2 générations
http://clioweb.free.fr/carto/bn/bn.htm
Voir aussi ce que dessinait Chabot pour la géo universitaire vers 1966
http://clioweb.free.fr/carto/bn/chabot.jpg

une page à partir de croquis corrigés en bac blanc
http://clioweb.free.fr/bac/blanc/croquis-blanc-2005.htm


Entre 2000 et 2010,  avant la suppresion de l'HG en Term S par Chatel,
des collègues ont utilisé Internet pour faire connaître
ce qu'ils proposaient aux lycéens en classe.
La revue Historiens & Géographes a publié quelques-uns de ces croquis.
http://tinyurl.com/jzpodd3

Une page de la Chronique évoque ce travail collectif.
http://clioweb.free.fr/chronique/aphg432.pdf
version blog :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/09/28/32701171.html
Le suivi du sujet
http://clioweb.canalblog.com/tag/croquis



..

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 juillet 2016

Vue de Vire en 1706

 

 

vire-1706

Veüe de la ville de VIRE en Normandie du costé du midy.
Copié sur un dessin fait par l'ordre de M.r Foucault Conseiller d'Estat
Intendant à Caen 1706

Louis Boudan (dessinateur et graveur)
A voire sur Gallica (possibilité de zoomer)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6901739f

 

vire-1706-detail

Vire 1706 - détail - Les ruines du château, Notre-Dame, l'enceinte et la Porte Horloge


624 autres dessins de Louis Boudan sur le site de la BNF
http://data.bnf.fr/14952483/louis_boudan/#rdt310-14952483


vire-1706-raines

Vire 1706 - A proximité de l'Ecluse et de la Tour aux Raines, deux maisons hors les murs.

 

vire-1706-steanne

Vire en 1706 - détail - L'église Sainte-Anne (10) et l'Hôtel-Dieu (11)
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 juillet 2016

La chanson de Craonne

 

Le 1er juillet 2016, à Fricourt (à l’Est d’Albert), Jean-Marc Todeschini, le secrétaire d’État chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire a refusé que soit entonnée la Chanson de Craonne
Le Courrier picard, 03.07.2016


C'est à Craonne, sur le plateau
16 avril 1917, l'offensive Nivelle + les mutineries de 1917
http://crid1418.org/doc/pedago/dossier_cdd_loez_05.pdf

A proximité, le cimetière militaire de Craonnelle où sont enterrés beaucoup de soldats tués en avril-mai 1917
http://horizon14-18.eu/cimetiere-de-craonnelle.html

La chanson de Craonne, CRID 14-18
http://www.crid1418.org/espace_pedagogique/documents/ch_craonne.htm

La chanson de Craonne, Wikipedia, versions, usages et controverses
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Chanson_de_Craonne

Un extrait de la thèse d'André Loez
« Si cette putain de guerre pouvait finir. »
Histoire et sociologie des mutins de 1917 - thèse soutenue en 2009
pdf.lu/d37X

L'interdiction par Todeschini n'est pas passée inaperçue sur le web ;
au contraire, elle a suscité un réel intérêt pour une chanson déjà bien documentée.

André Loez (et ses lecteurs) s'interrogent sur le centenaire de 1917 :
que donnera, en année doublement électorale, le rappel des mutineries ?



craonne-carte-treziers

http://treziers.oc.free.fr/1418/1418SARAI.htm

 

.

.

Posté par clioweb à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juillet 2016

F. Douglass, discours du 5 juillet 1852

 

douglass-oration-1852

On July 5, 1852, Douglass delivered an address to the ladies of the Rochester Anti-Slavery Sewing Society
http://www.lib.rochester.edu/IN/RBSCP/Frederick_Douglass/ATTACHMENTS/Douglass_Fifth_of_July_Speech.pdf


This speech eventually became known as « What, to the Slave, is the 4th of July ? »
version intégrale du discours
http://clioweb.free.fr/dossiers/colonial/douglass-5jt1852.pdf


Douglass décrit la contradiction colossale entre les principes affirmés en 1776 et l'existence de l'esclavage aux USA en 1852. Il dénonce la responsabilité des religieux dans la légitimation d'une réalité indigne d'un pays se prétendant civilisé.

« Douglass delivered a scathing attack on the hypocrisy of a nation celebrating freedom and independence with speeches, parades and platitudes, while, within its borders, nearly four million humans were being kept as slaves » - The History Place
http://tinyurl.com/douglass-5july-goo
http://en.wikipedia.org/wiki/What_to_a_slave_is_the_4th_of_July ?



Extraits :
« The rich inheritance of justice, liberty, prosperity and independence, bequeathed by your fathers, is shared by you, not by me. The sunlight that brought life and healing to you, has brought stripes and death to me. This Fourth [of] July is yours, not mine »

« What, to the American slave, is your 4th of July ? I answer: a day that reveals to him, more than all other days in the year, the gross injustice and cruelly to which he is the constant victim. To him, your celebration is a sham; your boasted liberty, an unholy license; your national greatness, swelling vanity; your sounds of rejoicing are empty and heartless; your denunciations of tyrants, brass fronted impudence; your shouts of liberty and equality, hollow mockery; your prayers and hymns, your sermons and thanksgivings, with all your religious parade, and solemnity, are, to him, mere bombast, fraud, deception, impiety, and hypocrisy - a thin veil to cover up crimes which would disgrace a nation of savages ».

« Que représente pour l'esclave américain votre 4 Juillet? Voici ma réponse: un jour qui lui montre, plus que tout autre jour de l'année, l'injustice flagrante et la cruauté dont il est en permanence victime. Pour lui, votre célébration est une imposture, la liberté dont vous vous targuez une licence impie, votre grandeur nationale la boursouflure de la vanité. Vos cris de joie sont creux et cruels, votre dénonciation des tyrans une impudence effrontée, vos cris de liberté et d'égalité un vain simulacre, vos prières et vos hymnes, vos sermons et vos actions de grâce, tout votre étalage de religion et vos solennités, ne sont pour lui que fanfaronnade, fraude, tromperie, impiété et hypocrisie – mince voile destiné à dissimuler des crimes qui feraient honte à une nation de sauvages.
 Il n'y a pas sur Terre de nation coupable de pratiques plus choquantes et plus sanglantes que ne l'est le peuple des États-Unis à cet instant même.

Allez partout où vous pourrez, cherchez où vous voulez, parcourez toutes les monarchies et tous les despotismes de l'Ancien Monde, traversez toute l'Amérique du Sud, faites l'inventaire de toutes les injustices, et lorsque vous en aurez fini, placez vos découvertes en regard des pratiques quotidiennes de cette nation, et vous verrez qu'en matière de barbarie répugnante et d'hypocrisie éhontée, l'Amérique est sans rivale ».


Frederick Douglass, "Que signifie le 4 juillet pour l'esclave ?", 5 juillet 1852,
in Frederick Douglass et Henri David Thoreau, De l'esclavage en Amérique, Paris, Edition Rue d'Ulm, 2006
http://www.lesmemoiresdesesclavages.com/livret8.html


« The American Church is not only indifferent to the wrongs of die slave, it actually takes sides with the oppressors ».
« The Church of this country is guilty, when viewed in connection with what it is doing to uphold slavery; but it is superlatively guilty when viewed in connection with its ability to abolish slavery ».
« the anti-slavery movement in this country will cease to be an anti-church movement,
when the church of this country shall assume a favorable, instead or a hostile position towards that movement »
« There are exceptions, and I thank God that there are ».


« Now, take the constitution according to its plain reading, and I defy the presentation of a single pro-slavery clause in it.
On the other hand it will be found to contain principles and purposes, entirely hostile to the existence of slavery.
I have detained my audience entirely too long already. At some future period I will gladly avail myself of an
opportunity to give this subject a full and fair discussion ».

« Allow me to say, in conclusion, notwithstanding the dark picture I have this day presented
of the state of the nation, I do not despair of this country ».

 douglass-1856

Frederick Douglass (1818-1895)
émission Une vie une oeuvre, 19.12.2015
http://tinyurl.com/clio-douglass

 

.

Posté par clioweb à 08:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 juillet 2016

USA 1776 - déclaration d'indépendance

 

US-original-Declaration-1776

 

Déclaration d'indépendance des « États-Unis d'Amérique ». - 4 juillet 1776
Le texte transcrit sur Wikisource
http://en.wikisource.org/wiki/United_States_Declaration_of_Independence
traduction en français par Thomas Jefferson
http://fr.wikisource.org/wiki/Déclaration_unanime_des_treize_Etats_unis_d'Amérique
Thomas Jefferson (1743-1826)
http://en.wikipedia.org/wiki/Thomas_Jefferson

Version annotée (anglais)
http://en.wikipedia.org/wiki/United_States_Declaration_of_Independence
http://fr.wikipedia.org/wiki/Déclaration_d'Iindépendance_des_Etats-Unis

 

« We hold these Truths to be self-evident, that all Men are created equal »
« Nous tenons pour évidentes pour elles-mêmes les vérités suivantes : tous les hommes sont créés égaux »

DDHC 26 août 1789 :
Article premier. « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ».

[Tous les hommes ?
Non, ni en 1776 aux USA, ni en 1789 ou en 1793 en France.
Quant aux femmes... ]

Résistance à l'oppression ?

« But when a long Train of Abuses and Usurpations, pursuing invariably the same Object, evinces a Design to reduce them under absolute Despotism, it is their Right, it is their Duty, to throw off such Government, and to provide new Guards for their future Security ».

« Mais lorsqu’une longue suite d’abus et d’usurpations, tendant invariablement au même but, marque le dessein de les soumettre au despotisme absolu, il est de leur droit, il est de leur devoir de rejeter un tel gouvernement et de pourvoir, par de nouvelles sauvegardes, à leur sécurité future »

En 1789, la DDHC évoque la résistance à l’oppression..
En 1793, l’article 35 définit l’oppression
« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».


- Virginia Declaration of Rights (1776) 12 juin 1776

« whenever any government shall be found inadequate or contrary to these purposes, a majority of the community hath an indubitable, unalienable, and indefeasible right to reform, alter or abolish it, in such manner as shall be judged most conducive to the public weal ».
http://en.wikisource.org/wiki/Virginia_Declaration_of_Rights

George Mason (1725-1792)
http://en.wikipedia.org/wiki/George_Mason


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

VS : Les gauches et les colonies

 

vingt

 

Les gauches et les colonies, Vingtième siècle 131

[ La sortie de la revue est reportée au 10 septembre 2016.
La mise en ligne commerciale des articles suivra sans doute.]

dossier coordonné par Céline Marangé
http://indomemoires.hypotheses.org/23209

Céline Marangé, « De l’influence politique des acteurs coloniaux »
Christopher Goscha, (traduit de l’anglais par Agathe Larcher), « Aux origines du républicanisme vietnamien. Circulations mondiales et connexions coloniales »
Claire Marynower, « La fabrique algérienne d’une politique coloniale socialiste. De Beni-Saf à Paris, en passant par Alger »
Céline Marangé, « Le Komintern, le Parti communiste français et la cause de l’indépendance algérienne (1926-1930) ».
Nedjib Sidi Moussa, « Les messalistes et la gauche française. Alliances, ruptures et transactions dans l’entre-deux-guerres »
« Comptes rendus d’ouvrage autour de la gauche (les gauches ?) et des colonies »


Vingtième siècle 129 traitait de l'histoire du Québec
Où en est l'histoire du Québec ?
dir. Olivier Dard et Gérard Fabre
http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100228800


Une confirmation, qui n'est pas un détail :
Les universités paient à Cairn un abonnement global.
Pour les autres lecteurs, Cairn vend les revues à la découpe en numérique.
Le Vingtième 131 coûte alors en ligne 70 euros (dont 30 pour le dossier, 5 euros par article).
La revue imprimée est vendue ... 23 euros
http://www.cairn.info/revue-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2016-3.htm
Le numérique, une vache à lait rentable ? :-):-)

 

.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 juillet 2016

LMD : Presse qui possède quoi ?

 

 

presse-2016

Presse française : qui possède quoi ?
Marie Beyer & Jérémie Fabre, Le Monde diplomatique, juillet 2016
http://twitter.com/mdiplo/status/749257851714109444

 

lmd-presse-qui

L'image diffusée sur Twitter semble plus grande que celle fournie par le lien
http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/ppa

 

Jean Stern, Les patrons de la presse nationale. Tous mauvais, Paris, La Fabrique, 2012
http://www.contretemps.eu/lectures/recension-%C2%AB-patrons-presse-nationale-tous-mauvais-%C2%BB-jean-stern
http://www.acrimed.org/Lire-Les-patrons-de-la-presse-nationale-Tous-mauvais-de-Jean-Stern


- « À quoi sert la critique des médias ? »
par Serge Halimi, Acrimed, 06.02.2015
http://www.acrimed.org/Journee-de-la-critique-des-medias-A-quoi-sert-la-critique-des-medias

« Des capitalistes s’emparent de la presse »
la liste des maîtres de la presse parisienne épouse aujourd’hui plus étroitement qu’il y a quinze ans le classement des milliardaires français.
. Les Échos de Bernard Arnault (1re fortune française),
. Le Point de François Pinault (3e),
. Le Figaro de Serge Dassault (4e),
. Libération et L’Express de Patrick Drahi (6e),
. Le Monde et Le Nouvel Observateur de Xavier Niel (7e),
. Direct Matin et Canal Plus de Vincent Bolloré (10e).
Et je vous ai épargné Bouygues, Tapie, quelques autres.


- Faire sauter le verrou médiatique
LMD - Manière de Voir 146 avril-mai 2016
http://www.monde-diplomatique.fr/mav/146/


Qui possède quoi ? Obs, sept 2008
http://tempsreel.nouvelobs.com/medias/medias-pouvoirs/20070124.OBS8585/qui-possede-quoi.html

Qui possède les médias et les instituts de sondage ? Agoravox 29.03.2010
http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/qui-possede-les-medias-72443

Du patron de presse au milliardaire : les journaux américains en quête de modèle économique
Le Monde 07.08.2013
http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2013/08/07/du-patron-de-presse-au-milliardaire-les-journaux-americains-en-quete-d-un-nouveau-modele_3458106_3236.html

2015
http://tempsreel.nouvelobs.com/infographies/20151015.OBS7723/le-figaro-libe-l-obs-qui-possede-la-presse-francaise.html

rappel
http://clioweb.canalblog.com/tag/Acrimed



.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

02 juillet 2016

Mons - La paix, une idée à cultiver

 

La paix, une idée à cultiver - Éduquer à la paix
IHOES et Mundaneum
Mons 16.9.2016-14.5.2017
http://expositions.mundaneum.org/fr/expositions/


Le dossier est disponible en ligne
http://expositions.mundaneum.org/sites/default/files/pdf/pedagogique/dossier_-_et_si_on_osait_la_paix.pdf

Il s’ouvre sur un tableau de synthèse qui retrace l’évolution du mouvement pacifiste en Belgique, du 19e siècle à nos jours.
. L’exposition se compose de trois parties
   Bâtir la paix,
   Dénoncer la guerre
   Agir par la non-violence), elles-mêmes subdivisées.
. Dix fiches proposent, outre un document iconographique, des éléments d’information relatifs à la thématique évoquée, des questions d’analyse et des pistes bibliographiques.
. Un lexique présente une dizaine de concepts fréquemment utilisés dans l’exposition.



paix-mons

Et si on osait la paix ?
Mons 16 sept 2016 -14 mai 2017

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 juillet 2016

André Gunthert, L’image sociale


 

vpolice

Photo Jan Schmidt-Whitley (CIRIC) le jeudi 14 avril 2016 16h32
L’image de la violence policière est détournée et replacée dans d’autres contextes (mèmes)
AG évoque l’apparition d’une nouvelle compétence,
l’appropriation d’un pouvoir, celle de faire parler les images

 

André Gunthert, L’image sociale
Une nouvelle culture de l’interprétation, de la conversation et du détournement des images
http://www.culturemobile.net/visions/andre-gunthert-image-sociale

Entretien 53 mn
http://www.culturemobile.net/system/files/sons/culture-mobile_vision_andre-gunther_podcast.mp3

Transcription de l'entretien (26 pages)
http://www.culturemobile.net/system/files/pdf/cm_visions_andre_gunthert.pdf



La photographie a été inventée par des amateurs pour des amateurs.
Depuis le XIXe siècle, la photo est un exercice social (les destinataires comptent autant que le contenu de l'image).
«Avec le numérique, nous utilisons des outils variés (dont le smartphone),
non seulement pour prendre des photos
mais surtout pour les envoyer, les commenter, les discuter en temps réel ».



Dans le passé, rien ne permettait d'accéder aux usages des photographes
(ils ne suivaient pas tous à la lettre les recommandations de Kodak).

Aujourd'hui, les médias sociaux permettent d'entrevoir les pratiques des internautes.

Se rassurer : se prendre en selfie n’a rien d’un trouble comportemental, bien au contraire.

Voir aussi
la mise en contexte du mot amateur
allusion au détournement de photos (violence policière)
les chatons en réponse au blocage de Bruxelles (mars 2016)

« Par sa force d’évocation, l’image est dotée d’une remarquable puissance pour transmettre et faire partager un message, et c’est cette puissance-là dont s’emparent ces internautes, ces usagers désormais très loin d’être de simples amateurs.


.



.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juin 2016

Aix : Turner et la couleur

 

turner-couleur

Turner et la couleur,
Aix-en-Provence 4 mai -18 sept 2016
http://www.caumont-centredart.com/fr/turner-et-couleur

dossier de presse :
http://www.caumont-centredart.com/sites/hdc/files/dp_turner_bd.pdf

L'exposition sera présentée  ensuite à Margate, au Turner Contemporary.
http://www.turnercontemporary.org/exhibitions

 

Joseph Mallord William Turner (1775-1851)
http://en.wikipedia.org/wiki/J._M._W._Turner

Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/J._M._W._Turner

 Web Gallery of Art
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/t/turner/index.html

 

J. M. W. Turner
exposition aux Galeries nationales du Grand Palais oct 1983 – janvier 1984
catalogue par John Gage, Andrew Wilton, Nicholas Alfrey

Turner et ses peintres
exposition aux Galeries nationales du Grand Palais - 2010
http://www.grandpalais.fr/pdf/dossier_pedagogique/DP_Turner_enseignants.pdf
http://www.grandpalais.fr/pdf/dossier_pedagogique/DP_Turner_eleves.pdf

William Turner
http://www.grandpalais.fr/fr/article/william-turner-0

 
.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 juin 2016

Henry Rousso à Vichy

 

rousso-vichy


« Alors que la France n’a jamais autant commémoré son passé, il n’y a presque aucune trace de la présence du Maréchal Pétain et de l’Etat français à Vichy. Valérie Nivelon visite les lieux historiques de la ville en compagnie d’Henry Rousso ».

un docu sonore de 46 minutes pour RFI (source PM)
avec :
- Henry Rousso
- Jacques Thierry et Michel Promerat, du CIERV, Centre International d’études et de recherches de Vichy.
http://www.rfi.fr/emission/20160625-rousso-vichy-france-face-passe-histoire-memoire-guerre-mondiale-petain


L’historien de la mémoire de la 2 GM vient de publier « Face au passé » Belin mars 2016 (recueil d'articles ?)
CR Non-Fiction
http://www.nonfiction.fr/article-8362-henry_rousso__les_itineraires_de_la_memoire.htm

Henry Rousso: «Le surinvestissement dans la mémoire est une forme d’impuissance» Libération, 08.04.2016
http://www.liberation.fr/debats/2016/04/08/henry-rousso-le-surinvestissement-dans-la-memoire-est-une-forme-d-impuissance_1444888

La photo, à la manière de BFM et des selfies, est prise devant l'ex-casino où 569 parlementaires ont voté les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vichy

vichy-hotelduparc

Pour l'hôtel du Parc,
lire l'article de Wikipedia et les photos de Commons
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hôtel_du_Parc_(Vichy)
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Hôtel_du_Parc_(Vichy)


.

Posté par clioweb à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Eduscol Ressources Géo 3e 2008

 

habiter-region



Géographie 3eme programme 2008

Ressources Eduscol Troisième

L'étude de cas en géographie - 2008
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/college/44/3/01COLL_GEO3-_Etude_de_casVF_219443.pdf

de la ville à l'espace rural
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/college/44/5/02COLL_GEO3_I_theme1_VilleRuralVFl_219445.pdf

Région
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/college/44/7/03COLL_GEO3_I_theme_2_RegionVF_219447.pdf

Territoire national et population
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/college/44/9/04COLL_GEO3_I_theme3_TerritoirePopulationVF_219449.pdf

Espaces productifs
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/college/45/1/05COLL_GEO3_II_theme1_EspacesProducVF_219451.pdf

Organisation du territoire français
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/college/45/3/06COLL_GEO3_II_theme2_organisationTerrFceVF_219453.pdf

L'Union européenne
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/college/45/5/07COLL_GEO_III_theme1_UE_UnionEtatsVF_219455.pdf

France et Union européenne
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/college/45/8/08COLL_GEO3_III_thme2_France_UEVF_219458.pdf

France influence mondiale
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/college/46/0/09COLL_GEO3_IV_theme1_Frce_InflunenceVF_219460.pdf

Réalités et limites de la puissance européenne
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/college/46/2/10COLL_GEO3_IV_theme2_UE_PuissanceVF_219462.pdf

 

.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 juin 2016

Qu'est-ce qu'un événement ?

 

Qu'est-ce qu'un événement ?
Fabrice d'Almeida, invité d'Etienne Klein
dans l'émission La Conversation scientifique 16.04.2016
http://www.franceculture.fr/emissions/la-conversation-scientifique/qu-est-ce-qu-un-evenement

Mais qu’est-ce au juste qu’un événement aux yeux des historiens ?
Comment les classent-ils ?
Comment les hiérarchisent-ils ?
En vertu de quels critères un événement se trouve-t-il qualifié d’« historique » ?


rappel :
Pourquoi et comment je suis devenu historien
dont Fabrice d'Almeida - André Versaille
JJ Becker, Pascal Ory, Claude Mossé, Marc Ferro, Nicole Bacharan, Eric J. Hobsbawm, etc.
http://tinyurl.com/jmuh8a9

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juin 2016

L'impossible dialogue

 

Yves Gingras, L'impossible dialogue PUF, 2016

L’auteur est l’invité de Sylvain Bourmeau, La suite dans les idées 25.06.2016

présentation par SB :
« Depuis une trentaine d’années, nombreux sont ceux qui plaident pour une nouvelle alliance entre science et religion, tentant de nous convaincre qu’il n’y aurait entre ces deux manières de voir le monde aucune espèce de contradiction ou de conflit.

Cet œcuménisme béat, qui n’hésite pas à réécrire totalement, en l’édulcorant, l’histoire violente des relations entre institutions religieuses et institutions scientifiques, s’insinue dans l’espace public, servant les intérêts de groupes de pression aussi puissants qu’organisés qui entendent peser sur…la pratique scientifique. Il est plus que temps d’en prendre conscience et d’y résister de manière à préserver l’autonomie des institutions scientifiques, condition nécessaire à la poursuite de son ambition de connaissance rationnelle du monde ».


gingras



.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Université : la tirage au sort illégal

 

Le tirage au sort à l’entrée de l’université est illégal
http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/06/23/le-tirage-au-sort-a-l-universite-juge-illegal_4956952_4401467.html

« Dans sa décision du 16 juin, le tribunal administratif de Bordeaux considère comme une erreur de droit le refus d’inscription d’un étudiant écarté par tirage au sort d’une entrée en première année de licence de sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps).
Le candidat verra donc sa demande d’inscription en faculté de sport à nouveau étudiée ».

« Le rapport Stranes de septembre 2015, chargé de dessiner une stratégie de l’enseignement supérieur à l’horizon de dix ans, préconisait par exemple d’accorder à tout bachelier l'accès à une filière de l’enseignement supérieur adaptée à son cursus scolaire et à son ambition, mais ce droit ne serait pas automatique » pour toutes les formations.
Plus récemment, en avril, un rapport de l’Inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche préconisait la mise en place de prérequis d’accès dans certaines filières universitaires (niveau de langues, suivi d’un cours particulier en terminale, etc.). Une proposition immédiatement rejetée par le ministère… »
« La question très sensible des critères d’accès à la faculté ne sera donc sans doute pas tranchée,
dans l’urgence, avant la prochaine élection présidentielle ».

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juin 2016

Britain Vote to Leave Europe

 

 

24 juin 2016
Le Royaume-Uni, déchiré, vote sa sortie de l'UE - Libération
http://www.liberation.fr/planete/2016/06/24/le-royaume-uni-dechire-vote-sa-sortie-de-l-ue_1461665

 

lemonde2506

 

guardian-2506

 

spqr-2506

http://unes.spqr.fr/?date=20160625

 

uk-24062016-nyt

How Britain Voted in the E.U. Referendum
La carte du NY Times 24.06.2016
http://www.nytimes.com/interactive/2016/06/24/world/europe/how-britain-voted-brexit-referendum.html

La version anamorphose dans Le Monde
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/06/24/brexit-villes-et-ecosse-contre-campagnes_4957751_4355770.html



brexit-in-out

Remain - Cinq raisons pour que Londre reste
Pour éviter une crise majeure
Pour empêcher d’affaiblir l’Europe commerciale
Pour obliger l’Union à se réformer
Pour éviter que l’UE se renferme sur elle-même
Pour épicer un peu les relations franco-britanniques

Leave - Cinq raisons pour que Londres parte
Pour ne pas mettre l’UE en danger
Pour décourager les europhobe
Pour permettre de développer l’Union
Pour mettre en pause l’élargissement
Pour rapprocher les citoyens de l’UE

Libération, jeudi 23 juin 2016
http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2016/06/23/brexit-qui-est-qui-est-out/

 

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 juin 2016

Le Front populaire - presse



La presse de 1936 à consulter grâce à Gallica :

 L'Humanité 1936
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date1936

Le Populaire
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34393339w/date

Le Figaro 1936
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date1936.r=

Le Temps, Paris-Soir, Ouest-Eclair, Le Matin, L'Action française
http://gallica.bnf.fr/html/und/presse-et-revues/les-principaux-quotidiens

 

Le Front populaire, billets de Clioweb mai-juin 2016 :

 

.

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 juin 2016

Eloge des SHS (sc humaines et sociales)


Eloge des SHS (sc humaines et sociales)
http://www.liberation.fr/debats/2016/06/22/la-theorie-du-complot-et-les-pompiers-pyromanes_1461296

« [ a propos de la lutte contre les théories du complot), La volonté de normalisation et l’injonction d’enseigner à tous comment penser droit sont ineptes et vouées à l’échec. Comment espérer que les élèves accepteront de conformer leurs représentations à ce qu’on leur inculque comme un catéchisme ? Comment enseigner des valeurs qui se posent comme universelles en droit, alors qu’elles ne le sont pas dans les faits, ni dans la diversité des cultures du monde ni - pire encore - dans la société française elle-même ? Ne pas prendre la mesure de cette diversité revient à opposer d’un côté ceux qui croient (et donc pensent de travers) à ceux qui savent (eux et nous, les barbares et les civilisés, les amateurs de mythes farfelus et les rationnels). Eternelle antienne de l’ethnocentrisme ! »

« La France n’a pas besoin de transformer ses enseignants en agents de contre-propagande, mais ses dirigeants auraient intérêt à comprendre et à soutenir un enseignement accru des sciences humaines à l’Ecole ».


Catherine Robert, Valérie Louys et Mathieu Mulcey professeurs au lycée Le Corbusier d’Aubervilliers
Christian Baudelot, Florence Dupont, Stéphane François, Nicolas Grimal, Bernard Lahire,
Jean-Loïc Le Quellec, Bernard Sergent, Fabien Truong, Gérôme Truc
Antrhopologie pour tous
http://projet-theleme.wix.com/lanthropopourtous


.

Posté par clioweb à 12:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 juin 2016

Révoltes et répressions dans la France moderne

 

aubert-rpt-rrfm


- 1675, Les Révoltes du papier timbré
Essai d'histoire événementielle, Gauthier Aubert, PUR 2014


- Révoltes et répressions dans la France moderne

Gauthier Aubert, Colin 2015

sommaire :
http://www.cairn.info/revoltes-et-repressions-dans-la-france-moderne--9782200274900.htm

1 - Le grand récit des révoltes françaises

Les révoltés de sang bleu
Les révoltes des peuples du xvi e siècle
L’âge d’or des Croquants (1600-1660)
Les frondes du peuple (1660-1789)
L’impossible multiplication des pains
L’État contre la société (XVII-XVIIIe siècle)
La société contre elle-même (XVII-XVIIIe siècle)

2 - Approches transversales

Mots et images de la révolte
Décors
Modalités
Les révoltés
Les forces de l’ordre
Maintenir l’ordre, ramener la paix

biblio en ligne
http://www.cairn.info/revoltes-et-repressions-dans-la-france-moderne--9782200274900-page-223.htm


- Dentelles et bonnets rouges : les révoltes du Papier timbré vues par la marquise de Sévigné

intervention de Gauthier Aubert (Rennes 2)
lors de la journée d'étude Dire et Raconter les révoltes
Programme ANR Curr (Cultures des révoltes et des révolutions), Rennes, 16.06.2016


Publications de Gauthier Aubert
http://www.sites.univ-rennes2.fr/cerhio/spip.php?article20
http://www.crhq.cnrs.fr/curr/biblio/aubert-gauthier.php

 

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 juin 2016

1936 - Le temps de la haine



croix-feu-1936

 Affiche électorale des Croix de Feu, 1936
Un slogan repris par le régime de Vichy après la défaite de 1940.

 
front-pop-affiche

A gauche, l'affiche du Front populaire
Contre la misère, le fascisme, la guerre
Pour le Pain, la Paix, la Liberté

 

Après le 6 février 1934, « l'extrême droite rêve tout haut de revanche. Son amertume a tôt fait de se muer en fiel ».

Fort de son tirage (70 000 exemplaires pour le quotidien L’Action française, 600 000 pour l’hebdo Gringoire, 50 000 pour Je suis Partout) et du talent de polémiste de ses rédacteurs, la presse d’extrême droite partage un credo fait de nationalisme, de détestation du régime parlementaire, de haine du communisme, d’antisémitisme frénétique. Elle ne recule ni devant la diffamation (cf. campagne contre Roger Salengro) ni devant l’appel au meurtre (Maurras contre Blum).
« Durant deux ans, le Front populaire doit composer avec un irréductible ennemi instaurant à dessein dans le pays un climat de guerre civile ».
d'après Le temps de la haine, Maxime Jourdan, Politis HS64 2016



solid-1934

« Ton parlement est pourri...
... votre situation est assaillie par des étrangers ».
Affiche de Solidarité française 5 février 1934


 

beraud-1936

 « Sommes-nous le dépotoir du monde ? »
Henri Béraud, Gringoire, 7 août 1936
http://clioweb.free.fr/textes/depotoir.htm

« Nous comptons que le premier soldat tué au front de 1938 sera un Rabinovitch ou un Rosenfeld »
Pierre Gaxotte, Je suis partout, 16 septembre 1938.
http://clioweb.free.fr/textes/depotoir.htm



maurras-1935

« C'est un homme à fusiller, mais dans le dos »
Charles Maurras L'Action française, 9 avril 1935
Bordas, terminale, 1980


Droites et extrême droite dans les années 1930

(d'après D. Borne H. Dubief, La crise des années 30, NHFC, Points Seuil 1989)

1 - Dans l'affrontement politique, un parti se définit par rapport à ses adversaires et au contexte.
2 - Les principaux thèmes (propriété privée, religion, nation, haine du communisme) sont communs à la droite et à l'extrême-droite. La distinction se fait sur les méthodes (bagarres de rue, violence verbale). Cela explique sans doute la recherche d'excuses dans les articles de Wikipedia sur les Croix de Feu ou le PPF.
3 - Le rôle de la France dans l'histoire du fascisme a suscité une vive controverse entre historiens (Zeev Sternhell et Michel Winock).
http://www.scienceshumaines.com/fascisme-francais_fr_33925.html

Les droites parlementaires ont en commun la défense de la propriété privée, une famille sous contrôle de la religion (cléricalisme), la détestation des étrangers, la haine du communisme (cf. le bolchevik au couteau entre les dents 1919).
cf.  le programme électoral de 1928, qui prépare la devise de Vichy Travail, Famille, Patrie :
http://clioweb.free.fr/textes/1droite.htm

Borne et Dubief distinguent les modérés (Tardieu) et les réactionnaires (Louis Marin).
La Fédération catho du général de Castelnau tire le catholicisme très à droite.
Marc Sangnier et E. Mounier suggèrent une évolution possible vers la gauche.

La faiblesse de ces droites explique la prolifération des ligues à la veille du 6 février 1934
L’Action française (une ligue et un quotidien) veut détruire la République et rétablir la monarchie, y compris par un coup d’état. Ses étudiants abusent de la violence au Quartier Latin. L’antisémitisme est poussé à l’extrême : agression contre Léon Blum en février 1936, campagne permanente dans la presse. La défaite de la France en 1940 sera pour Maurras « une divine surprise ».

De nombreuses organisations extrémistes combattent le régime parlementaire.
Elles sont souvent financées par le patronat (Solidarité française par le parfumeur Coty, Les Jeunesses patriotes par Taittinger) ou par Mussolini (Le francisme). Dorgères a tenté d'attirer les paysans dans les Chemises vertes.

Les Croix de Feu sont le seul mouvement de masse.
En 1931, La Rocque prend la tête d’une organisation d’anciens combattants. L’idéologie est ultra-nationaliste (un exécutif fort, restauration des valeurs chrétiennes, une économie paternaliste) et les militants combattent la gauche dans la rue. Les parades militaires et le culte du chef rendent ce mouvement odieux aux républicains.


Le 18 juin 1936, le Front populaire utilise une loi du 10 janvier 1936 (Laval était PdC) pour dissoudre les ligues.

Le 10 juillet, de la Rocque transforme les Croix de Feu en Parti Social Français.
Le PSF veut renforcer le pouvoir de l’exécutif, réconcilier capital et travail.
Il est nationaliste mais évite l’antisémitisme.
La force du PSF est importante, mais il divise la droite et enlève leurs troupes aux fascistes.
La Rocque est arrêté par la police allemande le 9 mars 1943, emprisonné, puis transféré en Tchécoslovaquie et en Autriche.

Jacques Doriot fonde le PPF (Parti Populaire Français).
Il emprunte aux fascistes leur cérémonial (uniforme, rassemblements) et leur violence verbale (à la fois contre le libéralisme et contre le marxisme). Le parti est nationaliste (Jeanne d’Arc + mur des Fédérés), mais pacifiste. Il reçoit beaucoup d’argent de la haute finance.
Doriot combat sous l'uniforme nazi. Il est mitraillé par un avion allié le 22 février 1945.

Pour une partie des pétainistes, Vichy et la Révolution nationale seront pensés
comme une guerre contre la République et une revanche sur 1936
« On ne comprendra rien au comportement de cette fraction de la bourgeoisie française si on ne l'entend murmurer à mi-voix :
Plutôt Hitler que Blum ». E. Mounier, Esprit, oct 1938



.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 juin 2016

Juin 1936 : la dissolution des ligues

 

huma-190636

 L'Humanité du 19.06.1936 annonce la dissolution des ligues : Croix de Feu, Solidarité française, Francistes, Jeunesses Patriotes...

Le quotidien titre aussi sur la mort de Maxime Gorki.
Le Sénat vote les 40 heures après les contrats collectifs.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k406749d/f1.item

 

 

injuste-huma2106

Une mesure injuste ? ironise le dessin de Dubosc dans L'Humanité du 21.06.1936
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k406751q.item



.

 

 

 

Posté par clioweb à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

M. Foisil - La révolte des Nu-Pieds

 

foisil-nu-pieds

Madeleine Foisil, La Révolte des Nu-Pieds et les révoltes normandes de 1639 PUF 1970

 


3 comptes rendus de l'ouvrage

- CR François Lebrun Annales de Bretagne. 2-3, 1970
http://www.persee.fr/doc/abpo_0003-391x_1970_num_77_2_4602_t1_0519_0000_1

« Mouvement étroitement localisé, le soulèvement des Nu-Pieds est essentiellement rural, les foyers urbains ne constituant que des points d'agitation isolés. Le programme des séditieux, très sommaire, se réfère uniquement au passé, dont on veut le maintien : respect des privilèges et du particularisme provincial, allégement du fardeau fiscal dont l'aggravation est consécutive à la guerre.
Quant à la participation sociale au mouvement, il convient de distinguer la participation effective, celle des petites gens (sauniers, petits paysans), et les complicités plus ou moins directes des nobles et des bourgeois. Plus que d'un front de classe artisans-paysans contre noblesse-bourgeoisie, c'est bien d'un front province contre Etat qu'il s'agit ».


- CR E. Le Roy LadurieAnnales ESC  3, 1973
http://www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1973_num_28_3_293382_t1_0795_0000_4

Sauniers, fagoteurs, paysans, classes populaires urbaines, la révolte de 1639 n’est donc pas centrée sur un ordre ou sur une classe particulière...Elle est davantage basée sur une contre-société ou sur une infra-société ; ou encore à l’heure de son clocher, sur un sous-ensemble en miniature de la société globale...»
« le groupe paysan vivant dans l’autarcie et surtout tourné vers son propre nombril.. »
« Les nobles locaux (ont) des relations cordiales avec les rustres du Bocage »

« L’adversaire, ce n’est pas le seigneur ou le noble... c’est le riche agent du fisc c'est le riche agent du fisc, le voleur, le hardi prenant qui s'est enrichi en parasitant, parfois de façon fort légale, les structures de l'État de type moderne

Les références à l’histoire (Brutus, Charte aux Normands de 1315, Louis XII ou Henri IV), pour ELRL, ce sont des rappels pédants, qui sentent le collège, chez les plus cuistres des plus cuistres...
« Mêlant, inextricablement communalisme et localisme, la révolte des Nu-pieds ne remet pas en cause les bases même de la société... »



CR Guy Lemarchand Annales de Normandie, n°4, 1970
http://www.persee.fr/doc/annor_0003-4134_1970_num_20_4_5761


« La révolte rurale débute par le meurtre à Avranches, le 16 juillet 1639, de Poupinel, accusé d'apporter de Paris le texte imposant la gabelle. Elle semble se terminer le 30 novembre avec l'écrasement par les troupes royales du gros des forces séditieuses près d'Avranches. Les mutins, en septembre, réussissent à se donner une certaine organisation militaire hiérarchisée réunissant environ 5.000 hommes, et tiennent essentiellement les régions d'Avranches- Coutances et de Mortain-Domfront, bien qu'ils aient essayé par des appels imprimés d'élargir leur mouvement. L'essentiel de leurs troupes est constitué [ de sauniers] de paysans et de quelques artisans avec un encadrement de privilégiés.
A Rouen, où les troubles débutent le 4 août 1639 et battent leur plein du 20 au 23 août, ce sont surtout les drapiers, les tanneurs, les vendeurs d'eau-de-vie et les gens de bras — dockers en particulier — qui participent à l'émeute, laquelle reste à peu près inorganisée. La répression menée par les pouvoirs locaux est faible et on tarde à juger l'un des chefs du soulèvement, Gorin, un des rares emprisonnés, de même qu'on tergiverse pour rétablir les bureaux brûlés du fisc.
A Caen les incidents éclatent à partir du 8 août, encouragés par les événements des campagnes d'Avranches, peut-être connus grâce à la diffusion du manifeste de Jean Va Nu-Pied, mais le mouvement reste isolé ».

« La répression de ces émeutes par le gouvernement est volontairement exemplaire et leur vaut une renommée particulière. En effet, Richelieu dépêche dans la province le colonel Gassion et 6.000 hommes en novembre, puis le chancelier Séguier lui-même, de décembre à mars 1640.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_de_Gassion
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Séguier
Gassion laisse ses soldats commettre leurs exactions habituelles, les loge chez l'habitant, même privilégié, et procède à des exécutions sommaires. Séguier condamne lui-même à mort quelques séditieux suivant une procédure extraordinaire. En même temps, des contributions extraordinaires sont levées sur les villes : 135.000 livres sur Caen, près d'un million sur Rouen, sans compter les arriérés des impôts précédant le moment des troubles. Pour leur manque de zèle dans la défense des intérêts royaux, les officiers des Cours souveraines de Rouen, ceux du bailliage de Coutances et les échevins de Rouen, Caen et Coutances, sont suspendus pendant près d'un an ».

On peut se demander d'abord si l'auteur n'a pas quelque peu réduit les dimensions de la révolte dans l'espace et dans le temps. En Basse-Normandie, le mouvement est allé jusqu'à Vire inclus. Saint-Lô semble avoir été moins calme que le note Mlle Foisil ; Valognes , Falaise, Carentan , Baveux  et Lisieux furent également troublés...Il est probable que l’existence d’une poche de résistance à Avranches a maintenu une fermentation prolongée dans les villes de la B-N. Il y a une reprise des troubles à Avranches en janvier 1640 »

« Une grande partie de l'opposition des élites sociales à la politique royale vient du simple souci de conserver une autonomie et des avantages locaux ou de corps : refus du contrôle de Paris, refus de voir amenuiser l'exemption fiscale. D'autre part, dans le soulèvement rural se retrouve, acceptée par la masse des mutins, la hiérarchie de la société légale : petits nobles et prêtres fournissent les dirigeants des paysans révoltés ».

« Il faut convenir également avec Mlle Foisil que le soulèvement est d'abord anti-fiscal et dénué de programme social. L'encadrement fourni par des privilégiés au soulèvement rural en est largement responsable. Mais précisément, il est très frappant de voir que dans les grandes villes où ce même encadrement ne se retrouve pas et donc où les chefs du mouvement sont effectivement des hommes du peuple, la révolte tourne vite à l'émeute sociale à Rouen ».

« L'Etat du XVIIe siècle est généralement conservateur, le plus souvent il préserve et même protège les privilèges de la noblesse »

« Les commissaires nommés par le pouvoir central furent persuadés que les traitants avaient exagéré les responsabilités des mutins et du Parlement pour obtenir à la fois une belle revanche et de substantiels dédommagements. Ajoutons que cela dégageait la propre responsabilité de ces mêmes financiers dans la sédition en faisant oublier les abus auxquels ils avaient pu se livrer.
[De plus] beaucoup de nos témoins, membres des classes dirigeantes, ne peuvent pas envisager que le menu peuple soit capable de se soulever de lui-même ; il leur faut toujours - sincèrement - trouver une main étrangère dans les troubles populaires ».


Parmi les sources évoquées :
- Le Diaire ou journal de voyage du chancelier Séguier en Normandie après la sédition des Nu-Pieds avec toutes ses pièces annexes, c'est-à-dire y compris celles qui n'ont pas été éditées par A. Floquet en 1842
- Les mémoires de Bigot de Monville dont d'Estaintot, en 1876, n'a publié que le tiers ;
- Le rapport de Jean de Biais, sieur du Quesnay, maire de Caen strictement conforme au registre de délibérations de l'Hôtel de Ville et édité seulement en extraits par P. Carel en 1886.
« Mme Foisil n'a guère pu exploiter les archives judiciaires locales à cause de l'absence d'inventaire des séries conservées dans les dépôts départementaux et, pour les papiers du bailliage de Coutances, des destructions dues aux bombardements de 1944 »



bigot


Mémoires du président Bigot de Monville sur la sédition des nu-pieds
et l'interdiction du Parlement de Normandie en 1639 / publiés avec une introduction et des notes,
Robert Langlois, vicomte d'Estaintot
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k11631b.r=
http://www.rouen-histoire.com/Academie/Acad_Fich.php?id=538

seguier-diaire
Diaire ou Journal du voyage du chancelier Séguier en Normandie
après la sédition des Nu-Pieds (1639-1640) : et documents relatifs à ce voyage et à la sédition /
publiés pour la première fois d'après les manuscrits de la Bibliothèque royale
par Amable Floquet Rouen 1842
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1027544

 


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 juin 2016

AD50 - Nu-Pieds La répression



Relation de la répression de la révolte des Nu-pieds - Didac’Doc 15, Archives de la Manche 01.2011 (page 6)
http://www.manche.fr/archivesDepartementales/didacdoc.aspx
http://www.manche.fr/archivesDepartementales/imageProvider.aspx?private_resource=3836626&c-d=a&fn=didacdoc_15.pdf


16 juillet : Charles Le Poupinel, sieur de la Besnardière, lieutenant civil et criminel au Bailliage et Présidial de Coutances, est  assassiné à Avranches, soupçonné à tort d’apporter l’édit d’établissement de la gabelle


Répression de la révolte des Nu-pieds (Jean de la Rue, vicaire de Saint-Michel-de-Montjoie)
28 novembre 1639
« Monsieur Guacien passa par ce pais et alloit combattre les Nu-piés d’Avranches et les assiegea le jour Sainct André et emporta la victoire ce mesme jour fut tué le marquis de Courtomer par Piès Nus et plusieurs braves hommes et estoit pour la rebellion que il avait faite au Roy »
8 mars 1640
« Ce huitieme jour de mars 1640 Charles le Roy sieur de la Potherye conseiller du Roy condamna la pluspart des bourgeois d’Avranches a estre faicts mourir d’autant que il avoient levé les armes contre le roy et faict aussy plusieurs maux »


+ extrait du compte rendu de l’ouvrage de M. Foisil par Le Roy Ladurie
   http://www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1973_num_28_3_293382_t1_0795_0000_4

+ chronologie des Rumeurs, émotions, tumultes et séditions en Normandie sous Richelieu


nddc-condamnes

dessin figurant en marge d'actes de décès de condamnés
dans les registres de catholicité de l'église ND des champs (AD50, 5 Mi 1797)




Posté par clioweb à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

1639 : La révolte des Nu-Pieds

 

nupieds-carte-caillard

Géographie de la révolte des Nu-Pieds, Michel Caillard, Annales de Normandie 1963



- La révolte des Va-Nu-Pieds (parfois appelés Nu-Pieds) est un soulèvement populaire qui toucha la Normandie en 1639 à la suite de la décision de Louis XIII d’instaurer la gabelle dans le Cotentin à la place du privilège de quart-bouillon. Sur ordre de Richelieu qui veut faire un exemple, cette sédition est férocement réprimée par le colonel Jean de Gassion. Le chancelier Pierre Séguier dirige la répression sur le plan judiciaire.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Révolte_des_va-nu-pieds
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_de_Gassion
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_S%C3%A9guier



- Brice Evain
(Rennes 2) : Raconter la révolte : l’exemple des Nu-Pieds de Normandie (XVIIe-XIXe siècle)


une intervention dans le cadre de la Journée d'étude ANR CURR,
organisée par G. Aubert et S. Jettot - Rennes 16.06.2016

Dire et raconter les révoltes à l'époque moderne

« Si les motifs politiques, religieux ou sociaux à l'origine de ces mouvements ont été abondamment étudiés, si la sociologie des acteurs a donné lieu à des analyses fécondes, un travail conséquent reste à faire concernant la manière dont ces révoltes ont été lues et transmises à travers des textes de contemporains »
http://www.sites.univ-rennes2.fr/cerhio/IMG/pdf/2-_Dire_et_raconter_les_re_voltes.pdf
(une publication des actes a été évoquée)


Brice Evain distingue 4 registres :
. La sédition, « littérature d'action » (Christian Jouhaud)
  une ordonnance du général Nud-pieds + textes manuscrits
- La répression, le retour à l'ordre, désigner pour abolir
- Le témoignage (chroniques, journaux, mémoires des contemporains - Séguier, Bigot de Monville)
- La postérité de l'événement, histoire et mémoire


Brice Evain prépare une thèse
Dire et écrire la révolte en France et en Angleterre (XVIIe - XIXe siècle) -
sous la direction de Gauthier Aubert +  Brodie Waddell
http://www.sites.univ-rennes2.fr/cerhio/spip.php?article1771

il a publié dans les Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest
2014 La seconde vie de Marion du Faouët [Texte intégral]
2015 : CR Solange Rameix Justifier la guerre. Censure et propagande dans l’Europe du XVIIe siècle (France-Angleterre)
http://abpo.revues.org/2732


- Les révoltes du XVIIe ont été au coeur d'une controverse opposant Boris Porchnev et Roland Mousnier.
  (lutte des classes ou société d'ordres)
Les « Nu-Pieds » : Boris Porchnev, Les soulèvements populaires en France de 1623 à 1648.
CR Pierre Gouhier, Annales de Normandie, n°4, 1964
http://www.persee.fr/doc/annor_0003-4134_1964_num_14_4_6151_t1_0501_0000_5


- Michel Caillard. Recherches sur les soulèvements populaires en Basse-Normandie (1620-1640)

et spécialement sur la révolte des Nu-pieds.
Cahier des Annales de Normandie n°3, 1963. A travers la Normandie des XVIIe et XVIIIe siècles
http://www.persee.fr/doc/annor_0570-1600_1963_hos_3_1_3630

- Madeleine Foisil, La Révolte des Nu-Pieds et les révoltes normandes de 1639 - PUF 1970
CR François Lebrun Annales de Bretagne. no 2-3, 1970.
CR Guy Lemarchand Annales de Normandie, n°4, 1970
CR E. Le Roy Ladurie,  Annales ESC N. 3, 1973
http://clioweb.canalblog.com/tag/foisil

Baptiste Etienne. Les Rouennais face aux guerres civiles : Nu-Pieds et Fronde (1639-1652).
Les Normands et la guerre, actes du 49e congrès organisé par la FSHAN Rouen, 15-18 octobre 2014


- Relation de la répression de la révolte des Nu-pieds - Didac’Doc 15, Archives de la Manche 01.2011

http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/06/20/33990718.html

 

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Caen, plans anciens

 

 

Caen-Plan1705

Plan de la ville et du château de Caen en Normandie.
Mis à jour par Nicolas de Fer
Géographe de sa Majesté Catholique et de Mgr le Dauphin avec Privilège du Roy 1705
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/32/Caen_Plan1705.jpg

 

Caen, plans anciens reproduits dans Wikipedia

Caen, Histoire
http://fr.wikipedia.org/wiki/Caen#.Etymologie

Histoire de Caen
http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_Caen


Le vray Pourtraict de Caen en 1575 par François de Belleforest

Caen par Matthäus Merian, publié en 1657

Cadomus-Caen durant le Grand Siècle (1672)

Caen à l’époque classique (Nicolas de Fer, 1705)

château et fortifications urbaines - 1695-1713 coll Roger de Gaignières
Caen, la ville classique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_Caen

Atlas Trudaine

Caen en 1817

Plan de Caen à la Belle Époque
F. de la Brugère, in Atlas National, Fayard et Fils, Paris, 1896


 

caen-plansanciens

http://fr.wikipedia.org/wiki/Caen#.Etymologie

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 juin 2016

Interdire de manifester ?

 

- Interdiction de manifester:  « Les déclarations de Valls et Hollande marquent une rupture avec le droit constitutionnel »
entretien avec Danielle Tartakovsky, Les Inrocks 17.06.2016
http://www.lesinrocks.com/2016/06/17/actualite/interdiction

« La rue a montré qu’elle était capable de venir à bout d’un ministre du gouvernement, sans que ce soit vécu comme une crise politique majeure, du type 1968 ou 1934. Entre 1984 et 1995, une dizaine de lois ou de projets de lois sont tombés... Après 1995, des hommes politiques ont théorisé la manifestation comme un référendum d’initiative populaire. A partir de là, la question du nombre de manifestants devient un problème majeur pour la presse...

L’inconscient populaire est désormais acquis à l’idée que plus une manifestation est massive, plus elle a de chances d’obtenir satisfaction. Mais la rue ne gouverne pas, comme l’a dit Raffarin pendant le mouvement des retraites. En 2010, le pouvoir a tenu, et a cassé en même temps l’instrument de la mobilisation. Depuis, cette tension entre le pouvoir et la rue est permanente, et l’utilisation du 49-3 la rend d’autant plus violente, car il accentue le sentiment d’impuissance et d’impasse ».


- Le dominé comme victime : sociologie, autonomie et responsabilité.
A propos de la sociologie des attentats. Samg blog Médiapart 26.01.2016 -
http://blogs.mediapart.fr/sami-guettai/blog

Pour J. C. Passeron et Claude Grignon, « L'analyse culturelle mène au populisme et l'analyse idéologique (domination) mène au misérabilisme » (Le savant et le populaire, 1989). Depuis ce livre, la question sociale s'est lentement effacée pour laisser place à la question raciale


- A propos du black bloc : médias de masse et désir d'horizontalité, SAMG, blog Médiapart, 16.06.2016
http://blogs.mediapart.fr/sami-guettai/blog

L’usage de la violence (cf. le black bloc, Berlin) peut parfois être perçu comme un mode d’action efficace pour attirer l’attention des médias.
Avec des conséquences dramatiques et des effets très pervers.
Ce sont alors les médias qui fabriquent leurs stars et qui décident de la lecture d’un mouvement collectif. L'intérêt pour la nouveauté,  la dépendance vis à vis de l'immédiateté et le besoin de révolution idéologique annuelle réduisent les idées au statut de marchandise.

« Ce n'est pas avec les médias de masse, ni en préférant l'illusion réconfortante d'un mouvement capable de fonctionner sans têtes dirigeantes que quiconque sera en mesure de faire naître un courant populaire d'opposition proposant une autre politique ».

.

Posté par clioweb à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

1789 : Le serment du Jeu de Paume

 

David-SermentduJeudePaume

 

Le serment du Jeu de Paume (43 tweets Mathilde Larrère)
http://storify.com/LarrereMathilde/le-serment-du-jeu-de-paume
http://twitter.com/LarrereMathilde/status/744767621577445376


Le serment du Jeu de Paume, Les députés présents
http://fr.wikipedia.org/wiki/Serment_du_Jeu_de_paume
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/archim/0003/dafanch01_pc45003469_2.jpg


Le serment du Jeu de Paume
+ détails pour David - en illustrations grâce à Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Serment_du_Jeu_de_paume


L'esquisse de David, Histoire par l'image
Les signataires, une animation
extrait du procès-verbal
http://www.histoire-image.org/etudes/serment-jeu-paume-20-juin-1789


Autres gravures :
Helman 05.09.1792
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6942692w

Berthault d'après Prieur, 1802
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84106361


Le serment, fac-similé du texte et des signatures, Armand Brette 1891,  Internet Archive
http://archive.org/details/lesermentdujeud00bretgoog

table des matières p 159
Liste des signataiares à partir de la page 101 (ou page 5)
Liste par baillage, sénéchausée, ville ou pay page 128 (ou page 33)

http://ia801400.us.archive.org/7/items/lesermentdujeud00bretgoog/lesermentdujeud00bretgoog.pdf


.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 juin 2016

Affordance: Facebook et le suicide

 


Quand Facebook lutte contre le suicide.
Qui n'a rien à faire sur Facebook
.
Olivier Ertzscheid, Affordance 17.06.2016
http://www.affordance.info/mon_weblog/2016/06/facebook-lutte-contre-suicide.html


extraits :
Facebook vient d'annoncer le déploiement de son bouton anti-suicide, en service depuis un an aux Etats-Unis, à l'ensemble des utilisateurs du réseau social.

« Pour lutter contre le suicide, contre le terrorisme, contre l'incitation à la haine nous avons avant tout besoin de politiques publiques de prévention, d'accompagnement, de traitement et de soin pensées sur le long terme »

Pourquoi demander à des sociétés commerciales de faire ce que les sociétés et les Etats ne se donnent plus les moyens de faire ?
Pourquoi laisser croire que des algorithmes lutteront efficacement contre les tendances suicidaires ?


« Oui nous avons et aurons tous et toujours un certain nombre de choses à cacher. Mais pas au nom d'une possible "dissimulation" hors la loi. Au nom d'un principe fondamental de discrétion.
Alors au sens propre comme au sens figuré, pour nous-mêmes comme pour les autres, efforçons-nous d'être ... discrets ».

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 juin 2016

AD 14 - Guillaume prince des Normands

 

guillaume-princedesnormands

Moi Guillaume prince des Normands
Trésors des abbayes caennaises (1066-1204)
exposition, Archives du Calvados 17 juin - 23 sept 2016



- L'exposition se décompose en trois grandes parties :

- Des trésors de parchemin
Les chartes médiévales les plus anciennes conservées par les Archives du Calvados

- Caen de 1066 à 1204
La ville et les abbayes caennaises au XIe siècle

« Le mythe des rois anglo-normands »
La postérité de Guillaume et de ses successeurs.


Exposition du 17 juin au 23 septembre aux Archives du Calvados, 61 rue de Lion-sur-Mer à Caen.
entrée gratuite, lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h


- Parmi les annonces, sur la même page web

AD 50 - Saint Louis et la Normandie".
AD 76 (sept-dec 2016) - Traverser la Manche. Mille ans de relations anglo-normandes
Université Caen, Fac Droit (octobre) - Le Parlement de Normandie, 5 siècles d’archives
AD 50 (dec 2016-avril 2017) - Voyage archéologique dans la Manche - érudits du XIXe


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 juin 2016

Bac HG 2016

 

Bac HG 2016
http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/06/16/bac-2016-decouvrez-les-sujets-d-histoire-geo_4951415_4401467.html


Bac HG 2016, série ES-L

sujet 1 : Les mémoires, lecture historique
En vous appuyant sur l’étude menée au cours de l’année, vous traiterez le sujet 1a ou le sujet 1b :
Sujet 1a : l’historien et les mémoires de la seconde guerre mondiale en France
Sujet 1b : l’historien et les mémoires de la guerre d’Algérie
ou
Sujet 2 : En vous appuyant sur les exemples étudiés au cours de l’année, vous traiterez le sujet suivant :
médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l’affaire Dreyfus

croquis de géographie
Les dynamiques territoriales des Etats-Unis



Bac HG 2016, série S
sujet 1 :  Le Proche et Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la seconde guerre mondiale
ou   
sujet 2 : La gouvernance européenne depuis le traité de Maastricht

Deuxième partie : réalisation d’un croquis de géographie
croquis de géo
Le continent africain : contrastes de développement et inégale intégration dans la mondialisation

 

Posté par clioweb à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Marc Bloch 16 juin 1944

 

bloch-febvre

Marc Bloch (1886-1944) et Lucien Febvre (1878-1956)
les fondateurs des « Annales d'histoire économique et sociale » en janvier 1929


.
L'historien et résistant Marc Bloch est assassiné par les Allemands le 16 juin 1944 à Saint-Didier-de-Formans (Ain),
en même temps que 29 autres résistants.
Sa femme décède le 2 juillet à Lyon.


En 1940, il participe comme capitaine à la bataille de France.
Il analyse les causes de la débâcle de 1940 dans L'étrange défaite.
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/defaite.htm

Du fait de la politique antisémite de Vichy, il est exclu de l'université.
Carcopino le rétablit dans ses fonctions, à Clermont puis à Montpellier.
Marc Bloch s'engage dans la Résistance et devient un des dirigeants du mouvement Franc-Tireur.


- Sa thèse porte sur Rois et serfs. Un chapitre d’histoire capétienne.
Lire Bronislaw Geremek, « Marc Bloch, historien et résistant » 1986 http://cmb.ehess.fr/49

« Après les années 1909-1912 passées à la Fondation Thiers et après l’interruption due à la guerre ce projet devait n’être réalisé qu’en partie lorsqu’en 1920 Marc Bloch soutint sa thèse Rois et serfs. Un chapitre d’histoire capétienne. Mais ces premiers travaux se situaient encore en grande partie dans cette tradition des historiens de la campagne auxquels Lucien Febvre reprochait en 1932, impitoyablement, que « leurs paysans ne labouraient que des cartulaires, avec des chartes en guise d’araires ». Marc Bloch, peu à peu, dépassait cette problématique et faisait éclater ses cadres classiques. Il cherchait l’élément humain, l’élément social, en reprenant la formule de Fustel de Coulanges que « l’histoire est la science des sociétés humaines »
+ http://www.marcbloch.fr/roisetserfs.html

- « Le troisième livre, Les rois thaumaturges a été reconnu ces dernières années comme le chef d’œuvre de Bloch : Georges Duby, en 1974, a écrit que ce livre permet de considérer Marc Bloch comme l’inventeur de l’histoire des mentalités, Jacques Le Goff en 1983 le considère comme le livre précurseur de l’anthropologie politique historique. Cela me permet d’être bref ».
Toujours Geremek http://cmb.ehess.fr/49


- Apologie, Les caractères originaux, la société féodale, l'étrange défaite,
plusieurs ouvrages de Marc Bloch sont accessibles sur le web grâce au travail de JM Tremblay et des internautes
http://classiques.uqac.ca/classiques/bloch_marc/bloch_marc.html


- Sur les persécutions antisémites de Vichy,
sur l'engagement de Marc Bloch dans la Résistance (mouvement Franc-Tireur), sur son assassinat le 16 juin 1944,
lire le site de l'association Marc Bloch - http://www.marcbloch.fr/


- Marc Bloch, un historien et ses livres
Journée d’étude du 4 avril 2007
Université Paris 1 Panthéon Sorbonne - Salle 1
http://lamop.univ-paris1.fr/W3/Marc%20Bloch.pdf
Etienne Bloch, Le destin de la bibliothèque de Marc Bloch
Les livres de Marc Bloch présents à la Bibliothèque Halphen
Marc Bloch et le paysage, ou le paysage comme livre
Marc Bloch et la sociologie


- « Écrire l¹histoire, enjeux et défis »
En février 2012, au Val-de-Reuil et à Rouen,
un colloque a porté sur sa vie et sur le métier de l'historien
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/01/22/23304566.html


- Marc Bloch et les antisémites :

« Je suis Juif, sinon par la religion, que je ne pratique point, non plus que nulle autre, du moins par la naissance. Je n’en tire ni orgueil ni honte, étant, je l’espère, assez bon historien pour n’ignorer point que les prédispositions raciales sont un mythe et la notion même de race pure une absurdité particulièrement flagrante, lorsqu’elle prétend s’appliquer, comme ici, à ce qui fut, en réalité, un groupe de croyants, recrutés, jadis, dans tout le monde méditerranéen, turco-khazar et slave.
Je ne revendique jamais mon origine que dans un cas : en face d’un antisémite.

Mais peut-être les personnes qui s’opposeront à mon témoignage chercheront-elles à le ruiner en me traitant de « métèque ». Je leur répondrai, sans plus, que mon arrière-grand-père fut soldat, en 1793; que mon père en 1870, servit dans Strasbourg assiégé ; que mes deux oncles et lui quittèrent volontairement leur Alsace natale, après son annexion au IIeme Reich; que j’ai été élevé dans le culte de ces traditions patriotiques, dont les Israélites de l’exode alsacien furent toujours les plus fervents mainteneurs; que la France, enfin, dont certains conspireraient volontiers à m’expulser aujourd’hui et peut-être (qui sait?) y réussiront, demeurera, quoi qu’il arrive, la patrie dont je ne saurais déraciner mon cœur . J’y suis né, j’ ai bu aux sources de sa culture, j’ai fait mien son passé, je ne respire bien que sous son ciel, et je me suis efforcé, à mon tour, de la défendre de mon mieux ».

Présentation du témoin, L'étrange défaite, I, p 31
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/defaite.htm



.

Posté par clioweb à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 juin 2016

Qui sont les ouvriers d’aujourd’hui ?

 

- Qui sont les ouvriers d’aujourd’hui ?
Perrine Mouterde, Le Monde 07.06.2016
http://www.lemonde.fr/emploi/article/2016/06/07/qui-sont-les-ouvriers-aujourd-hui_4941062_1698637.html

Maçons, chauffeurs, soudeurs, jardiniers, métalliers, commis de cuisine, dockers, ostréiculteurs… Selon l’Insee, la France compte 6,3 millions d’ouvriers, 20,5 % des emplois (40 % vers 1970). En moins de quinze ans, l’industrie a perdu près de 1,4 million d’emplois.

La moitié d’entre eux travaillent désormais dans le tertiaire. La frontière entre ouvriers et employés est devenue floue, mais les ouvriers sont plutôt des hommes (80%), les employées des femmes (75 %).
Plus d’un ouvrier sur 2 est un enfant d’ouvrier.

« Des jeunes travaillent six mois dans une usine, puis sont au chômage, puis se retrouvent deux mois dans une société de surveillance, ajoute Henri Eckert. Ils vivotent d’emplois ouvriers en emplois non ouvriers. Ce sont des précaires avant d’être des ouvriers. »

Les ouvriers sont peu visibles dans les médias.
Syndicats et partis politiques qui parlaient en leur nom ont perdu leur influence et leur rôle social.

« Invisibles et souvent précaires, privés d’une représentation forte et valorisante, les ouvriers n’ont pourtant pas disparu. Pour Cédric Lomba, la notion de classe [populaire] a un sens. La bourgeoisie est la classe la plus mobilisée pour défendre ses intérêts, mais ce n’est pas parce que les autres classes sont moins mobilisées qu’elles n’existent pas ».


- Dans les entrepôts, la folle cadence des ouvriers de la logistique
Perrine Mouterde s’est intéressé le 6 juin aux 700 000 « nouveaux ouvriers ».
30 % des salariés sont des intérimaires, le secteur applique « la chasse aux temps morts », celle des débuts du fordisme dans l’industrie automobile.
http://www.lemonde.fr/emploi/article/2016/06/06/dans-les-entrepots


- Moi, Anthony, ouvrier d’aujourd’hui, dans « raconter la vie », la collection initiée par Pierre Rosanvallon
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/04/03/29583259.html


- Luttes sociales, la vie d’après, Le Monde 17.05.2016
http://www.lemonde.fr/emploi/article/2016/05/17/luttes-sociales-la-vie-d-apres_4920495_1698637.html


.

Posté par clioweb à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 juin 2016

Dorothea Lange : An American Odyssey

 

dorothealange-auto-cal

Dorothea Lange en Californie en 1936
FSA photo by Rondal Partridge LoC
http://en.wikipedia.org/wiki/File:Dorothea_Lange_atop_automobile_in_California.jpg

appareil  Graflex 5x7 Series D
http://www.graflex.org/articles/series-d/
http://www.jamieyoungphoto.com/cameras%20graflex%201.html


Dorothea Lange, documentaire de Dyanna Taylor diffusé par la chaîne Histoire 14.06, 18.06, 22.06.2016
"les traits flamboyants d'une bourlingueuse qui a fait de l'attention aux humbles sa ligne de conduite" TRMA

Dorothea Lange:  Grab a Hunk of Lightning premiered on PBS’s American Masters in August 2014.
http://www.pbs.org/wnet/americanmasters/dorothea-lange-about-the-film/3096/
http://docuwiki.net/index.php?title=Dorothea_lange:_grab_a_hunk_of_lightning



dorothea

Elizabeth Partridge, Dorothea Lange: Grab a Hunk of Lightning
Her lifetime in Photography

Additional resources
http://grabahunkoflightning.com/more-about-lange/



Dorothea Lange (1895-1965), article wikipedia en anglais
http://en.wikipedia.org/wiki/Dorothea_Lange


Les photographes de la Farm Security Administration
« Initially created in the USA as the Resettlement Administration (RA) in 1935 as part of the New Deal, the Farm Security Administration (FSA) was an effort during the Depression to combat American rural poverty ».
Eleven photographers would come to work on this project (listed in order in which they were hired): Arthur Rothstein, Theo Jung, Ben Shahn, Walker Evans, Dorothea Lange, Carl Mydans, Russell Lee, Marion Post Wolcott, Jack Delano, John Vachon, and John Collier.
These eleven photographers all played a significant role. They produced images that breathed a humanistic social view of the society. Their images are now regarded as « a national treasure »
http://en.wikipedia.org/wiki/Farm_Security_Administration

La Grande Dépression est au coeur du livre Les raisins de la colère, le roman de Steinbeck et le film de John Ford.
Voir ou revoir la comparaison des deux camps d'hébergement des migrants (le privé, le gouvernemental), ou écouter Henry Fonda.
http://en.wikipedia.org/wiki/The_Grapes_of_Wrath
http://fr.wikipedia.org/wiki/Raisins_de_la_col%C3%A8re.
Le film en 6 parties, à condition de subir les publicités de dailymotion
http://www.dailymotion.com/video/x7jjoz_les-raisins-de-la-colere-1_webcam

 


dorothea-pickers

Dorothea Lange An American Odyssey - CT Anderson
http://www.youtube.com/watch?v=yrODn0f1z0g

 

lange-mm

"Destitute pea pickers in California. Mother of seven children. Age thirty-two. Nipomo Ca "
Florence Owens Thompson et trois de ses enfants :
en partant de gauche, Ruby (4 ans), Norma (1 an) dans les bras de sa mère, Katherine (5 ans)
photo Dorothea Lange - mars 1936

Migrant Mother est analysée vers la 27e minute

lange-5

La série de photos avec Florence Thompson et ses enfants (LoC - Commons)
La photographe se rapproche de la mère
et met l'accent sur son visage (les fillettes sont vues de dos)
http://en.wikipedia.org/wiki/Florence_Owens_Thompson#The_other_five_photographs

 

dorothea-mm-flo      -    dorothea-mm-girl

à gauche, la très célèbre photo - détails
http://en.wikipedia.org/wiki/Florence_Owens_Thompson



Rappel : Dorothea Lange, Migrant Mother http://clioweb.canalblog.com/tag/migrantmother


.


Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 juin 2016

Le Front populaire et les femmes

 

L’Espoir brisé. 1936, les femmes et le Front populaire, Louis-Pascal Jacquemond, Belin
entretien dans Le Monde des livres 09.06.2016


En 1936, les femmes ne sont ni électrices ni éligibles
Léon Blum nomme trois femmes au gouvernement :
Cécile Brunschvicg, sous-secrétaire d'État à l'Éducation nationale
Irène Joliot-Curie, sous-secrétaire d'État à la Recherche scientifique (elle démissionne le 28.09.1936
Suzanne Lacore, sous-secrétaire d'État à la protection de l'enfance
http://www2.assemblee-nationale.fr/decouvrir-l-assemblee/histoire/le-suffrage-universel/


Après les accords Matignon [6-7 juin 1936], les femmes qui travaillent peuvent élire des délégués voire être déléguées.
Mais patrons et syndicats ne facilitent pas cette évolution.
Rien n'est fait pour réduire l'inégalité des salaires.

Avec le Front populaire, les femmes ont acquis une expérience, conquis des citadelles...
Elles participent aux combats politiques, et beaucoup participeront à la Résistance.
La mixité dans les loisirs, le sport, prépare les mutations ultérieures.
Et surtout,  les femmes gagnent alors la bataille de l’opinion.
Léon Blum obtient l'accord de la Chambre des députés pour le droit de vote des femmes, mais il ne fait pas changer d'avis les sénateurs.

Par la suite, la loi de février 1938 reconnaît à la femme un certain nombre de capacités juridiques, comme s’inscrire seule à la faculté, posséder un passeport...
Loi du 18 février 1938 : Modification des textes du Code Civil relatifs à la capacité de la femme mariée
art 215 : La femme mariée a le plein exercice de sa capacité civile.
http://tinyurl.com/zabmqpj

Mais l'obsession nataliste l'emporte (loi de 1920 interdisant IVG et contraception, Code de la famille en 1939)
La loi de 1920 a gravement perturbé la sexualité de deux générations de couples, jusqu'en 1967 (loi Neuwirth) et 1974 (loi Veil) -
Elle a été imposée par la majorité très conservatrice du Bloc national.
Sexualités vécues. France 1920-1970, Anne-Claire Rebreyend, Clio , 18 - 2003
http://clio.revues.org/622
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/11/28/31044261.html

Le droit de vote des femmes est établi en 1944.

« Le rendez-vous avec le Front populaire est manqué, mais, dans les faits, les femmes ont gagné quelque chose ».


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 juin 2016

1936 : La loi instituant les 40 heures

 

40h-huma13061936

La Chambre a voté la semaine de 40 heures
L'Humanité, 13 juin 1936 - Gallica
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4067434/f1.item



- La semaine de 40 heures
-
Les débats parlementaires
   
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63118090/f1.item.zoom

Résumé des débats dans L'Humanité du 13 juin 1936
(une et page 2)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4067434/f2.item.zoom


- Loi du 21 juin 1936 
instituant la semaine de quarante heures
dans les établissements industriels et commerciaux
et fixant la durée du travail dans les mines souterraines
(en grande partie incorporée dans le code du travail).

Loi adoptée le 12 juin à la Chambre des députés (408 voix contre 160),
le 18 juin au Sénat (176 voix contre 80). Elle est promulguée le 21 juin 1936

La loi est appliquée progressivement.

En août 1938, le gvt Daladier peut suspendre la loi dans les entreprises d'armement.

En novembre 1938, par décret-loi, Paul Reynaud met fin aux 40 heures, porte la durée légale à 41h30. La CGT appelle à la grève (30.11.1938) mais perd la bataille.
http://www.legifrance.gouv.fr/


Article 1 - Le chapitre II (Durée du travail) du titre 1er du livre II du Code du travail est modifié comme suit :

Art. 6 - Dans les établissements industriels, commerciaux, artisanaux et coopératifs ou dans leurs dépendances, de quelque nature qu'ils soient, publics ou privés, laïques ou religieux, même s'ils ont un caractère d'enseignement professionnel ou de bienfaisance, y compris les établissements publics hospitaliers et les asiles d'aliénés, la durée du travail effectif des ouvriers et employés de l'un ou de l'autre sexe et de tout âge ne peut excéder quarante heures par semaine.
Art. 7 - Des décrets rendus en conseil des ministres, après avis de la section professionnelle ou des sections professionnelles compétentes du conseil national économique, déterminent par profession, par industrie ou par catégorie professionnelle, pour l'ensemble du territoire ou pour une région, les modalités d'application de l'article précédent.
Ces décrets sont pris, soit d'office, soit à la demande d'une ou plusieurs organisations patronales ou ouvrières intéressées. Dans l'un et l'autre cas, les organisations patronales et ouvrières intéressées doivent être consultées ; elles doivent donner leur avis dans le délai d'un mois. Ces décrets sont révisés dans les mêmes formes.
Ils devront se référer, dans le cas où il en existe, aux accords intervenus entre les organisations patronales et ouvrières intéressées.
Art. 8 - Dans les mines souterraines, la durée de présence de chaque ouvrier dans la mine ne pourra excéder trente-huit heures quarante minutes par semaine.
Art. 9 - Un décret rendu en conseil des ministres dans les mêmes conditions que celles prévues à l'article 7, détermine les modalités d'application de l'article précédent, notamment le mode de calcul de la durée de présence.
Art. 10 - L'application des dispositions des articles 6 à 9 ne porte aucune atteinte aux usages ou aux conventions collectives de travail qui fixeraient des limites inférieures.

Article 2 - Aucune diminution dans le niveau de vie des travailleurs ne peut résulter de l'application de la présente loi, qui ne peut être une cause déterminante de la réduction de la rémunération ouvrière (salaires et avantages accessoires).

Article 3 - Les articles 6 à 13 qui forment actuellement le chapitre II (Durée du travail) du titre 1er du livre II du Code du travail sont abrogés.
Toutefois, les règlements d'administration publique pris en vertu des articles 7 et 8 demeurent applicables jusqu'à l'entrée en vigueur des décrets pris en vertu des articles 7 et 8 tels qu'ils sont modifiés par l'article 1er de la présente loi.
De même, les articles 9 à 13 demeurent applicables jusqu'à l'entrée en vigueur du décret pris en vertu de l'article 9 tel qu'il est modifié par l'article 1er de la présente loi.

Article 4 - La présente loi est applicable à l'Algérie. Des décrets détermineront les conditions de son application dans les colonies et pays de protectorat.

 

- Les 40 heures étaient-elles opportunes ?
dossier de 2 pages dans GREHG, Hachette, Manuel d'histoire, première 1982

Une forte pression syndicale, un désaveu patronal, une application éphémère :

40heures



Une erreur économique ?
Une reprise brisée ? un chômage aggravé ? une mécanisation trop faible ? une mesure dangereuses ?
Un mauvais coup porté à la Défense nationale ? Le Front populaire n'est pas (seul) responsable de la défaire de 1940.
Une leçon ?

 40heures-jugts



- Le débat jamais terminé sur le temps de travail illustre les clivages politiques et idéologiques.

En 1936, il faut tenir compte du contexte international :
Certains socialistes connaissent la politique menée par FD Roosevelt aux USA depuis 1933 (le New Deal).
L'Allemagne nazie sert de repoussoir (dictature, militarisation, interdiction des syndicats, Front du Travail ...)

Par la suite, les enjeux politiques sont aussi évidents :
En 1975, les politiques s'interrogent sur la politique à mener en cas d'alternance et de retour de la gauche au pouvoir.
En 1998, le débat porte sur le passage aux 35 heures.
Aujourd'hui, les 35 heures sont utilisées comme un chiffon rouge capable de fédérer droites et extrêmes-droites.

En 1936, à gauche, les 40 heures sont invoquées pour aider à
- Lutter contre le chômage de masse (et tenir compte de la réalité du chômage partiel dans les petites entreprises)
- Poursuivre la réduction du temps de travail, sans diminuer les salaires,
   en faisant profiter les ouvriers des gains de productivité permis par l'usage des machines
- Permettre l'accès des travailleurs aux loisirs et à la culture

En 1936, la droite et le patronat y voient
- Une forme d'augmentation des salaires, au détriment des profits (et des dividendes distribués aux actionnaires)
- Un alourdissement des charges des entreprises, avec le risque d'une perte de marchés extérieurs
- Une incitation à la paresse...
- une cause de l'impréparation militaire face à l'Allemagne nazie.
Voir la réponse de Raymond Aron :
Le Front populaire a voté des crédits considérables pour les armements. Sur ce point, il faut l'innocenter.



- 2 articles :
.  Alain Chatriot, Le Front populaire et le droit du travail
Les lois sociales, c'est un bond en avant, fruit de la rupture politique du Front populaire,
appuyé sur des débats internationaux mais objet d'âpres négociations sociales.
L'humanité, 29.04.2004 - Un siècle de droits du travail
http://www.humanite.fr/node/304624
Fdn Jaurès : http://jean-jaures.org/nos-productions/le-front-populaire-et-le-droit-du-travail#

. Les socialistes face à l'économie et à la société en juin 1936 - Le Mouvement social
En 1975, pour Michel Margairaz, les 40 heures ont été imposées par la pression des ouvriers,
mais c'est une erreur économique et une faute politique
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56197992/f87.image

 

40h-figaro1306

La Chambre a voté les 40 heures - Le Figaro 13.06.1936
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k409147m.item



.

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

1936 : meneurs ou grèves spontanées ?

 

Pour expliquer la généralisation des grèves, le patronat et la presse de droite évoquent l'action de « meneurs » communistes.

« La vérité est que, dans le moment même où les pouvoirs publics élaborent la législation « sociale » qui doit faire, comme chacun le sait, le bonheur des Français en général, et de la classe ouvrière en particulier, les communistes, qui sont l'aile marchante de l’Internationale marxiste, cherchent à discréditer le gouvernement des socialistes et des radicaux, à tenir leurs propres troupes en haleine, à créer et à maintenir un état d'agitation et de désordre éminemment favorable à la réalisation de leur objectif révolutionnaire. Les chefs communistes peuvent bien jurer leurs grands dieux qu'ils ne sont pour rien dans la continuation des grèves, ni dans la persistance des troubles ; M. Thorez peut bien s'écrier « qu'il faut savoir sortir d'une grève » : le double jeu de la III* Internationale n'en est pas moins évident et certain ».
Le Temps, 13 juin 1936.

[ lire ce qu'écrit Antoine Prost, Les grèves de mai-juin 1936 revisitées, Le Mouvement Social 3/2002 (no 200) ]
http://www.cairn.info/revue-le-mouvement-social-2002-3-page-33.htm

« La thèse d’un « complot communiste » ne mérite pas longue discussion. Elle ne repose sur aucun élément de preuve, alors que nombre d’indications attestent la volonté précoce du P.C.F. de limiter le mouvement, puis de le faire cesser dans l’ordre ».
Côté syndical, tous les témoignages décrivent la CGT comme prise de court par le mouvement.
« Il est donc clair qu’aucune force politique ou syndicale nationale n’a voulu ces grèves. Elles sont venues d’en bas, de la base, et non du sommet, des états-majors. C’est pourquoi on peut les dire spontanées. Ce qu’il ne faudrait pas caricaturer en imaginant que les ouvriers auraient obéi à une sorte d’impulsion soudaine et irrationnelle. Dire que les grèves ont été spontanées, c’est souligner qu’elles ont répondu à des initiatives locales, mais ces initiatives ont été souvent prises par des militants, notamment des unitaires »




Joseph Paul-Boncour, l’ancien ministre socialiste, souligne plutôt la spontanéité du mouvement social.

« Sans nier le rôle des meneurs dans les mouvements sociaux, bons ou mauvais, il faut tenir compte de ce qu'ils comportent de spontané, réactions instinctives de la classe ouvrière devant certains événements. La victoire du Front populaire, en même temps que l'enivrement de revanche contre le 6 février 1934, dont le souvenir était resté mordant, avaient fait concevoir de grands espoirs.

Ces espoirs étaient d'autant plus impatients que, depuis la loi des retraites, les huit heures de Clemenceau (cf. 1er mai 1919), et la loi des assurances sociales, les gouvernements, aux prises avec les difficultés financières, l'instabilité qui en était la conséquence et qui les obligeait à vivre au jour le jour, n'avaient pu réaliser certaines des grandes améliorations sociales installées de longue date dans tant d'autres pays, y compris les pays totalitaires.

Par ailleurs, le grand patronat, qui se monta alors plutôt faible et pusillanime, avait été longtemps assez égoïste et fermé pour que des modérés, des gens de droite, sans parler bien entendu de ces courageux démocrates-chrétiens, dont l'action se confondait de plus en plus avec la nôtre, le lui aient maintes fois reproché.

Les revendications grondaient au lendemain de ce 13 mai 1936. (...) La grève pouvait servir aussi bien à soutenir une affirmation politique qu'à défendre une question de salaires ou d'heures de travail. Rien d'étonnant à ce que l'idée surgit d'en déclencher de multiples pour forcer la main à la fois au gouvernement et au patronat.
Et comme, en période de chômage, les grèves sont vouées à l'échec si l'embauche subsiste, celles-ci se transformèrent vite en « grèves sur le tas». On occupa l'usine pour être sûr que les chômeurs ne viendraient pas prendre la place ».

J. Paul-Boncour, Entre deux guerres : souvenirs sur la IIIe République, Sur les chemins de la défaite, 1935-1940 Brentano 1946
cité par Bouillon, Sohn, Brunet, Le monde contemporain 1914-1945, Bordas, manule teminale 1980

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

11 juin 2016

Politis : Que reste-t-il du Front populaire ?

 

 

 politis-1936

 

1936-2016 : Que reste-t-il du Front populaire, Politis, HS 64

Les années 1930 et aujourd'hui
Non 2016 n'est pas (tout à fait) 1936
Le temps de la haine (Maxime Jourdan)
du krach de 1929 à la montée du fascisme (nazisme ?)

Le paysage politique de 1936
Quand les ouvriers forgeaient une classe
Portrait d'un militant SFIO
Le PCF, plus qu'un parti, une galaxie

Le temps des conquêtes
Les six mois qui ont conduit à la victoire (Danielle Tartakovsky)
Dans les coulisses des accords Matignon (DT)
Bains de mer et oeufs frais pour tout le monde
Sous le Front populaire, Ya de la joie (Jean Vigreux)

La France qui chante et qui déchante
Jean Gabin, l'ouvrier générique
La religion du progrès
Une année sportive très politique (JO de Berlin, Tour de France, FSGT)
Le temps libre : tout un programme (Marion Fontaine)
L'heure des trahisons et des espoirs déçus (JV)

La part d'ombre
La France n'a pas fait front avec l'Espagne républicaine (Serge Wolikow)
Le Front populaire et les colonies : la continuité (OLCG)
Avec les femmes, un rendez-vous manqué (LP Jacquemont)
Du pacifisme à la collaboration
L'union des forces assassinée (fusillade de Clichy, 16.03.1937)

Un difficile héritage
Que reste-t-il des avancées de 1936 ?
Mai 68 : le remake était presque parfait
Les deux gauches et le FP (Ludivine Bantigny)
Un héritage écologique méconnu

hors série coordonné par Maxime Jourdan
(Le Cri du peuple 2005, Mes cahiers rouges de Maxime Vuillaume)
http://www.article11.info/?Entretien-avec-Maxime-Jourdan-La

pour combler le silence relatif sur l'Education :

- L’Ecole est à nous ! ou comment Jean Zay révolutionna l’Éducation Nationale,
documentaire de Stéphane Benhamou, 2015, 52 min
http://www.dailymotion.com/video/x2ns20k


- Les grands travaux du mouvement Freinet pendant la période du Front populaire
À travers les textes de Célestin Freinet parus dans L’Éducateur Prolétarien
Catherine Chabrun, Questions de Classes
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/11/03/32868746.html


.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

1936 : Les unes - 7 au 13 juin

 

L'Humanité 1936
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date1936

Le Populaire
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34393339w/date

Le Figaro 1936
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date1936.r=

Le Temps, Paris-Soir, Ouest-Eclair, Le Matin, L'Action française
http://gallica.bnf.fr/html/und/presse-et-revues/les-principaux-quotidiens

 

Les unes de L'Humanité

Les unes du 24 mai au 6 juin 1936
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/06/06/33922495.html

dimanche 7 juin
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4067379.item
(pour les jours suivants, faire défiler la date en haut d'écran)
Maurice Thorez parlera ce soir au Vel d'Hiv
Bilan d'une semaine : plus de 500 victoires
A l'issue d'une journée de débats passionnés, la confiance est voté par 384 voix contre 2010

lundi 8 juin
La victoire est acquise
L'accord est réalisé entre délégués patronaux et représentants de la CGT
(droit syndical, délégués, hausse de salaires

mardi 9 juin
Pour la reprise du travail, les grévistes discutent les termes du contrat collectif
Hier, 400 000 grévistes dans le Nord et le Pas-de-Calais - Les nouvelles victoires

mercredi 10 juin
Les victoires se succèdent et les pourpalers continuent
Hier, 103 entreprises ont donné satisaction aux grévistes
Cinq projets de loi sont déposés à la Chambre

jeudi 11 juin
Des luttes, des accords, des  victoires
150 000 mineurs obtiennent une augmentation de 12 %

vendredi 12 juin
Qutre des projets gouvernementaux ont été votés hier par la Chambre
Grèves et victoire se multiplient en province et dans la Région parisienne
déclarations de Maurice Thorez (terminer une grève)

samedi 13 juin
Victoire dans la métallurgie et le bâtiment
La Chambre a voté la semaine des 40 heures
A Buffalo, 25 000 Parisiens réunis pour la défense de la paix.
Grande Fête de la Victoire (dimanche 14 juin, stade Buffalo Montrouge)

 

.

 

Posté par clioweb à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

LM : Lointain printemps 1936

 

Lointain printemps 1936, André Loez, Le Monde des livres, 08.06.2016
http://www.lemonde.fr/livres/article/2016/06/08/lointain-printemps-1936_4943356_3260.html


ouvrages recensés
:
Simone Weil, Grève et joie pure
Jean Vigreux Histoire du FP, l'échappée belle
Serge Wolikow, 1936, le monde du Front populaire
Didier Daeninckx Un parfim de bonheur
Nicole Masson, Les victoires du FP, archives Le Populaire
Michel Winock, Le Front populaire expliqué en images


extraits :
« Jean Vigreux restitue ainsi d’autres dynamiques grévistes, moins souvent étudiées, qu’il s’agisse du monde rural qui connaît depuis le début des années 1930 de vives tensions sociales et politiques, ou des colonies, elles aussi engagées dans la dynamique initiée au printemps 1936, avec des arrêts de travail des ouvriers du bâtiment à Alger, puis des dockers d’Oran et même de Cochinchine....

Il explore les effets et les échos parmi ses adversaires : patrons exaspérés par les grèves, antisémites fanatisés par la nomination de Léon Blum à la tête du gouvernement, catholiques hantés par la peur des « rouges », colons inquiets devant des projets de réformes pourtant timides.

L’exacerbation des tensions politiques et sociales françaises dans les années 1930 ne peut en effet se comprendre hors de la séquence inquiétante qui voit se succéder l’arrivée d’Hitler au pouvoir, la guerre entre l’Italie et l’Ethiopie, la guerre d’Espagne et les purges staliniennes. Et la formation même du Front populaire français serait restée impossible sans l’aval du mouvement communiste international ».



Le Hors série 64 de Politis ajoute
Danielle Tartakovsky, Le Front populaire. La vie est à nous. Découvertes Gallimard 1996
Frédéric Monnier, Le Front populaire, La Découverte
Pascal Ory, La Belle Illusion. Culture et politique sous le signe du FP (1935-1938)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/06/10/33944236.html

Le Front populaire : une expérience progressiste et démocratique dans une Europe menacée par Hitler et Staline
bibliographie élaborée par Claire et Jean-Claude Mouret en juin 2006
http://www.sciencespo.fr/bibliotheque/sites/sciencespo.fr.bibliotheque/files/pdfs/front-populaire.pdf


rappels :
Antoine Prost, Les grèves de mai-juin 1936 revisitées, Le Mouvement Social 3/2002 (no 200)
http://www.cairn.info/revue-le-mouvement-social-2002-3-page-33.htm

Aux origines ouvrières du Front populaire, Gérard Noiriel, Le Monde diplomatique juin 2016
Colère ouvrière à la veille du Front populaire, Hésitations entre révolution et élection, Benoît Kermoal, Le Monde diplomatique juin 2006

Léon Blum, le socialisme et la République, Alain Bergounioux
http://clioweb.canalblog.com/tag/leonblum

 

.

.
.
.

Posté par clioweb à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

expos : 1936 Le Front populaire



1936-mhv-fp-ninr

1936 : Nouvelles images, nouveaux regards sur le Front populaire
Musée de l'histoire vivante, Montreuil
http://fr.calameo.com/read/0046483792dabe2574fa0
http://www.museehistoirevivante.fr/expositions/exposition-en-cours/1936-nouvelles-images-nouveaux-regards-sur-le-front-populaire

 

1936-FP-photos

1936 le Front populaire en photographies
dossier de presse 40 pages en pdf
http://presse.paris.fr/wp-content/uploads/2016/04/1936-Le-Front-populaire-en-photographie-DP-200416.pdf



photographes

Thérèse Bonney (1894-1978)

Marcel Bovis (1904-1997)
Robert Capa (1913-1954)
Henri Cartier-Bresson (1908-2004)
Marcel Cerf (1911-2010)
France Demay (1903-1963)
Robert Doisneau (1912-1994)
Pierre Jamet (1910-2000)
Andre Kertesz (1894-1985)
François Kollar (1904-1979)
Germaine Krull (1897-1985)
Noël Le Boyer (1883-1967)
Sam Lévin (1904-1992)
Boris Lipnitzki (1897-1971)
Eli Lotar (1905-1969)
Mirkine Léo (1910-1982)
Gaston Paris (Dates inconnues)
René-Jacques (1908- 2003)
Willy Ronis (1910-2009)
Emile Savitry (1903-1967)
David Seymour dit Chim (1911-1956)
Fred Stein (1909-1967)


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

1936 : Il faut savoir terminer une grève

 

- 1936 : Il faut savoir terminer une grève
Maurice Thorez, gymnase Jean Jaurès, 11 juin 1936
in Christophe Prochasson - Olivier Wieviorka , La France du XXe siècle, Documents d'histoire - Le Seuil 2011
version pdf : http://clioweb.free.fr/dossiers/1936/thorez-terminer.pdf

La signature des accords Matignon n'arrête pas le mouvement de grèves.
Le 11 juin, on compte deux millions de grévistes.
Le 6 juin, Léon Blum a condamné les occupations d'usines
Le 11 juin, Maurice Thorez prononce le célèbre : il faut savoir terminer (une grève).

« Si le but maintenant est d'obtenir satisfaction pour les revendications de caractère économique tout en élevant progressivement le mouvement des masses dans sa conscience et son organisation, alors il faut savoir terminer [une grève] dès que satisfaction a été obtenue. Il faut même savoir consentir au compromis si toutes les revendications n'ont pas encore été acceptées, mais si l'on a obtenu la victoire sur les plus essentielles et les plus importantes des revendications.
Il faut savoir organiser, préparer l'avenir [...] ».
« Nous ne devons pas risquer que se disloque la cohésion des masses, la cohésion du Front populaire. Nous ne devons pas permettre que l'on puisse isoler la classe ouvrière ».

- Importantes déclarations de Maurice Thorez à l'assemblée des communistes parisiens
L’Humanité 12.06.1936 via Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k406742r.item

« A ce propos, Maurice Thorez rappelle qu'il faut savoir terminer une grève, dès l’instant où les revendications essentielles ont été obtenues. Il faut savoir même consentir aux compromis afin de ne perdre aucune force, et notamment ne pas faciliter les campagnes d'affolement et de panique de la réaction ».


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juin 2016

1936 - Grands magasins en grève

 

1936-huma1106-mag-printemps

Au Printemps, des artistes sont venus apporter leur concours aux grévistes.
Miss Paris, dans son tour de chant, se fait applaudir
L'Humanité, 11 juin 1936
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k406741c.item

« Les accords Matignon, connus le lundi 8 juin au matin, n’arrêtent pas une seconde vague de grèves.
Au contraire, elle s’étend à de nouvelles professions. Les grands magasins sont entrés en grève le 6;
le 8, ce sont le bâtiment parisien et les assurances, tandis que des négociations immédiates évitent que les banques ne débrayent.
Au milieu de la semaine on compte un million et demi de grévistes ».
Antoine Prost 2002
http://www.cairn.info/revue-le-mouvement-social-2002-3-page-33.htm



 1936-gdsmagasins1

 Dans les grands magasins où l'on campe
Calmes et dignes, unis et forts, les grévistes s'organisent L'Humanité, 09.06.1936
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4067392/f2.item


extraits de L'Humanité, 9 juin 1936

« Tous les matins, on nettoire, on balaye. Si on fait un bal, sitôt après, on remet tout en place...»
« Dans les rayons tout est en ordre...Quelle belle leçon de calme, de dignité donnent ces milliers de reclus volontaires dans ces lieux, au milieu de ces richesses entassées, dont ils savent, comme le leur disait Vaillant-Couturier le soir même, qu'elles constituaient un héritage qui leur est destiné, à ces hommes et ces femmes luttant pour le pain et faisant en même temps de si noble façon leur apprentissage de classe dirigeante ! »

« Filles de travailleurs exploités, les vendeuses des Galeries, en souriant, luttent pour leur pain et parlent un langage nouveau. Et si elles l'apprennent si vite, n'est-ce pas qu'elles le pensaient depuis longtemps ? »


- La grève à La Samaritaine
. vue par Marcel Brient, chambre syndicale des employés CGT de la région parisienne
http://clioweb.free.fr/dossiers/1936/1936-Samaritaine-Brient.pdf

« M. Gabriel Cognacq explose, tape sur la table, parle d'ingratitude...
Nous l’interrompons : « Il n'y aurait jamais eu de grève sans le système américain ».
M. Cognacq se croit victime des forces du mal... »


. vue par Gabriel Cognacq le patron de la Samaritaine - Note du 27 juin 1936
http://clioweb.free.fr/dossiers/1936/1936-Samaritaine-Cognacq.pdf

« Votre direction veut ignorer les sympathisants de cette grève. Il y en a eu d'ailleurs si peu, si elle s’en rapporte aux très nombreuses lettres qui lui parvenaient depuis quelques jours d’occupants se disant occupants involontaires ».


juin36-lefranc

in : Juin 1936, L’explosion sociale du Front populaire
présentée
par Georges Lefranc, Archives Julliard n° 22, 1970




..

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Le massacre d'Oradour

 

vie-avec-oradour

[Robert Hébras] Une vie avec Oradour, documentaire de Patrick Séraudie 2011

Le massacre d'Oradour-sur-Glane
Le Centre de la Mémoire
 
Oradour-sur-Glane, village martyr
 
Robert Hébras, Une vie avec Oradour, 2011
Joachim Gauck à Oradour, 4 septembre 2013

Sarah Farmer, Oradour : arrêt sur mémoire, Calmann-Lévy‎ 1994
.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 juin 2016

Bac HG 2016 Europe-Afrique

 

Bac HG 2016 Europe-Afrique (source EC-aggior)



Bac 2016 HG Série S :

Le continent américain : entre tensions et intégrations régionales
ou
L'inégale intégration des territoires dans la mondialisation


La gouvernance économique mondiale depuis le sommet du G6 de 1975
acteurs, remise en cause

. caricature de Plantu 27 janvier 2002
. article Les Brics ont lancé leur banque de dvt - Le Monde 16 juillet 2014

gouv-2016-S



Bac 2016 HG série ES-L

Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne de 1875 à 1945 **
ou
Le Proche et Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la 2GM


L'Inde face aux défis de la population et de la  croissance
La démographie indienne, bénédiction ou calamité ?
texte Les Echos 04.12.2013
tableau stat sur populatoin et croissance en Asie du Sud et de l'Est

 

inde-2016a

inde-2016-b



**
Thème 2 – Idéologies et opinions en Europe de la fin du XIXe siècle à nos jours 
Question - Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875 (6-7 h)
Lecture de la question par Eduscol
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/H-G_2015/97/0/Ress_Hist_TermES-L_Theme2_socialisme_503970.pdf

L’Allemagne a été choisie parce qu’elle est un pays emblématique des questions qui se posent depuis le XIXe siècle à tous les socialistes européens : l’affrontement entre réformistes et révolutionnaires y est particulièrement marqué ; le mouvement ouvrier y croise des enjeux majeurs comme la démocratisation et l'unité nationale. Pour autant, l’étude du socialisme et du mouvement ouvrier s’y inscrit dans un contexte national très spécifique et fortement évolutif.

En Allemagne, l’essor du socialisme et du mouvement ouvrier est lié à l’industrialisation. L’aspiration collective à une société plus juste s’y incarne dans une idéologie socialiste transformée par la pensée marxiste. Dans l’opposition puis au pouvoir, les socialistes contribuent à l’amélioration de la condition ouvrière. Toutefois, dès l’origine, syndicats et formations socialistes sont déchirés entre des aspirations révolutionnaires et le désir d’une action politique légale. Partis et syndicats militent en faveur d’une transformation radicale de la société et de changements concrets destinés à améliorer la vie des ouvriers dans le cadre du système économique existant. Le congrès de Gotha en 1875 associe ainsi une stratégie révolutionnaire et des propositions réformistes ; en 1891, le congrès d’Erfurt confirme l’orientation marxiste des socialistes tout en présentant des revendications pour la mise en oeuvre d’une démocratie parlementaire et l’amélioration de la condition ouvrière. Ce choix stratégique consacre la rupture entre le SPD et les partisans d’une révolution (Spartakistes, puis KPD). Le contexte révolutionnaire des lendemains de la Première Guerre mondiale conduit à la scission du mouvement ouvrier. Cette division des socialistes entre révolutionnaires et réformistes, qui concerne toute l’Europe dès 1904 (congrès d’Amsterdam) et se cristallise après la révolution bolchevique autour de la question de l’adhésion à la Troisième Internationale, a des conséquences particulièrement graves en Allemagne.

La répression menée par le gouvernement hitlérien, dès 1933, anéantit le mouvement ouvrier que le gouvernement nazi tente de contrôler par la répression et l’encadrement (Front du travail).

Après la Seconde Guerre mondiale, l’opposition entre socialistes et communistes réapparaît et redevient frontale. En Allemagne de l’ouest, entre 1945 et 1949, tandis que les communistes se marginalisent, le SPD, bénéficiant de la tertiarisation et de l’essor des classes moyennes, s’affirme comme un parti réformiste. Il est accompagné dans cette voie par les syndicats, constitués en puissantes confédérations. En RDA, le SED dispose du monopole politique et place sous sa dépendance les autres formations. Les syndicats sont inféodés au parti unique, la grève est interdite, les manifestations réprimées (1953).

Avec la réunification, les antagonismes s’estompent du fait de l’effacement des communistes, mais les socialistes comme les syndicats doivent s’adapter à un nouveau paysage politique et social (montée du chômage notamment dans les Länder de l’est, multiplication des activités à temps partiel, hausse du nombre des indépendants, préoccupations environnementales qui se traduisent par le poids des « verts »…) et aux problématiques liées à l’Europe et au contexte de la mondialisation. Alors que le SPD est depuis longtemps un parti de gouvernement, les ex-communistes du PSD gardent une influence dans les nouveaux Länder et l’émergence de « Die Linke » confirme la présence d’une gauche plus radicale dans le paysage politique. Le modèle allemand du partenariat social est ébranlé.

 

.

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 juin 2016

Les Accords Matignon 7 juin 1936

 

.

080636-huma

L'Humanité, 8 juin 1936
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k406738p.item
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date1936

 

accords-mat-af

L'action française, 8 juin 1936 source Gallica

La CGPF (Confédération générale de la production française) a été créée le 19 mars 1919
Elle devient le 4 août 1936 la confédération générale du patronat français (CGPF) présidée par C-J Gignoux.
Le Conseil national du patronat français (CNPF) créé en décembre 1945 est rebaptisé Medef en 1998
(Seillère 1998-2005, Parisot 2005-2013 puis Gattaz 2013- ).

mars 1936 : Réunification de la CGT et de la CGTU lors du congrès de Toulouse (2 mars-5 mars)
déc 1947 :  nouvelle scission de la CGT et naissance et la confédération « CGT-Force Ouvrière » (FO).



Les Accords Matignon, 7 juin 1936
site de l'Assemblée nationale
http://www2.assemblee-nationale.fr/static/evenements/1936/Les_accords_de_Matignon7juin36.pdf


« Les délégués de la Confédération générale de la production française et de la CGT se sont réunis sous la présidence de Monsieur le Président du Conseil, et ont conclu l’accord ci-après, après arbitrage de Monsieur le Président du Conseil :

Art.1. La délégation patronale admet l’établissement immédiat de contrats collectifs de travail.

Art.2. Ces contrats devront comprendre notamment les articles 3 à 5 ci-après.

Art.3. L’observation des lois s’imposant à tous les citoyens, les employeurs reconnaissent la liberté d’opinion, ainsi que le droit pour les travailleurs d’adhérer librement et d’appartenir à un syndicat professionnel constitué en vertu du livre III du Code du travail. Les employeurs s’engagent à ne pas prendre en considération le fait d’appartenir ou de ne pas appartenir à un syndicat pour arrêter leurs décisions en ce qui concerne l’embauchage, la conduite ou la répartition du travail, les mesures de discipline ou de congédiement (...)

Art.4. Les salaires réels pratiqués pour tous les ouvriers à la date du 25 mai 1936 seront, du jour de la reprise du travail, rajustés suivant une échelle décroissante commençant à 15% pour les salaires les moins élevés pour arriver à 7% pour les salaires les plus élevés, le total des salaires de chaque établissement ne devant, en aucun cas, être augmentés de plus de 12% (...)

Art.5. En dehors des cas particuliers déjà réglés par la loi, dans chaque établissement comprenant plus de dix ouvriers, après accord entre organisations syndicales, ou, à défaut, entre les intéressés, il sera institué deux ou plusieurs délégués ouvriers selon l’importance de l’établissement. Ces délégués ont qualité pour présenter à la direction les réclamations individuelles qui n’auraient pas été directement satisfaites, visant l’application des lois, décrets, règlements du Code du travail, des tarifs de salaires, et des mesures d’hygiène et de sécurité (...)

Art.6. La délégation patronale s’engage à ce qu’il ne soit pris aucune sanction pour faits de grève.

Art.7. La délégation confédérale ouvrière demande aux travailleurs en grève de décider la reprise du travail dès que les directions des établissements auront accepté l’accord général intervenu et dès que les pourparlers relatifs à son application auront été engagés entre les directions et le personnel des établissements ».



La semaine de 40 heures, les congés payés font partie du programme du Front populaire.
Ils ne sont pas mentionnés dans les Accords,
mais les lois sont votées rapidement.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Accords_Matignon_(1936)


Front populaire, les lois adoptées en juin 1936

http://www2.assemblee-nationale.fr/14/evenements/2016/80eme-anniversaire

La semaine de 40 heures, loi du 12 juin 1936, promulguée le 21 juin 1936
discussion d'un projet de loi tendant à instituer la semaine de 40 heures dans les établissements industriels et commerciaux et à fixer la durée du travail dans les mines souterraines.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63118090/f1.item.zoom

Les  congés payés, loi du 11 juin 1936, promulguée le 20 juin
Loi instituant un congé annuel payé dans l'industrie, le commerce, les professions libérales, les services domestiques et l'agriculture -
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5714372q/f2.item

Conventions collectives
Les  11 et 19 juin 1936, la Chambre des députés discute et adopte, par un vote à main levée, le projet de loi relatif à la convention collective de travail.
Pour l'industrie et le commerce, la loi du 24 juin 1936 complète la loi de 1919.

 

080636-figa

Le Figaro, 8 juin 1936 - source Gallica

 

080636-af3

L'action française, 8 juin 1936 source Gallica

 

- Les grèves de mai-juin 1936 revisitées , Antoine Prost, Le Mouvement Social 3/2002 (no 200)
http://www.cairn.info/revue-le-mouvement-social-2002-3-page-33.htm

AP y voit une réponse ouvrière à la pression patronale et à la taylorisation sans contrepartie salariale.
Avec les conventions collectives, le lieu de travail sort de la sphère privée. «l’entreprise n’est plus une grande famille, et les ouvriers ne sont plus des domestiques, des serviteurs... » Le contrat de travail est d’ordre public.
A comparer avec la loi-travail qu’Hollande veut imposer en 2016


- Aux origines ouvrières du Front populaire, Gérard Noiriel, Le Monde diplomatique juin 2016

« Le 3 mai 1936, le gouvernement de Léon Blum parvenait au pouvoir dans une France affaiblie par la crise économique et menacée par la guerre. Cette date constitue le point de départ politique du Front populaire. Mais elle occulte les conditions d’émergence et les racines sociales d’un mouvement de grèves sans précédent, qui permit des avancées considérables ».
Pour GN, le mouvement de grèves ne commence pas le 3 mai 1936, après la victoire électorale du FP mais en 1933 (Renault-Billancourt)
« Les luttes sociales et l’action collective dans les entreprises paient ».
« Le Front populaire montre que les représentations collectives de la société sont bouleversées quand la classe ouvrière fait entendre sa voix ».


.

07 juin 2016

Normandie - 6 juin 1944 - 6 juin 2016

 

 

4442

 Saint-Charles-de-Percy 6 juin 2016


4445

Lieutenant J.K. Maguire
Irish Guards  killed on the 4th August 1944  Age 21

 

4434

 

4438

 

4424

4429

 

4439

Saint-Charles-de-Percy 6 juin 2016

 

6juin-mb

Vire 6 juin 2016

 

 4459

Vire 6 juin 2016

4455

Vire 6 juin 2016

 

4462

Vire 6 juin 2016


La cérémonie viroise dans Ouest-France

 


D-Day, choix de liens
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/dday.htm


Normandie 1944-2014
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/normandie44.htm


Vire 1944
http://clioweb.free.fr/dossiers/vire/vire-44.htm
Vire, les bombardements du 6 juin.
Le témoignage des Virois - Vire-FM 1984
http://clioweb.free.fr/dossiers/vire/vire6644.htm

06.06.2014 : inauguration de plaques listant les victimes civiles à Vire
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/06/06/30024804.html

 

 

Montchamp-060644

Fusillés de la prison de Caen, 6 juin 1944

72e D-Day. Cérémonie en mémoire des 87 prisonniers fusillés à Caen - Ouest-France maville

Parmi les 87 fusillés, 15 noms sont mentionnés sur le monument de Montchamp (dont Henri Morel)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/06/07/33928072.html



6 juin 1944 et après
http://clioweb.canalblog.com/tag/6juin

Timbres et commémorations de 1944
http://clioweb.canalblog.com/tag/timbres44

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

6 juin 1944 : Fusillés à la prison de Caen

 

Fusillés de la prison de Caen, 6 juin 1944


06.06.2016 - 72e D-Day - Cérémonie en mémoire des 87 prisonniers fusillés à Caen
http://www.caen.maville.com/actu/actudet_-72e-d-day.-ceremonie-en-memoire-des-87-prisonniers-fusilles-a-caen



fusilles-caen-44

Une liste des 87 fusillés dont les corps n'ont pas été localisés à ce jour
http://tinyurl.com/fusilles1944-Caen

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?insee=14118&dpt=14&idsource=38454&table=bp06
http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?idsource=38454

 

 

Montchamp-060644



15 noms figurent sur le monument de Montchamp

dont Henri Morel, arrêté le 31/05/44 à la suite d'une enquête de routine concernant son commis Camille LAMOUREUX, interné à la prison de Caen comme otage - fusillé dans la cour de la prison - Domicilié à Montchamp, marié deux enfants, agriculteur, marchand de chevaux et maire du village.
Dans une commune voisine, un collaborateur notoire n'a pas survécu à la Libération.

AUVRAY Roger
* BIZÉ René Gaston Henry Auguste
CAULET François
* LAIR Alexis
* LAIR Gustave Henry
* LAMOUREUX Camille Marcel Louis
* LE FOLL Olivier Marie
LEPETIT Camille
LOSLIER René Félix Alexis Georges
MADORET Georges
MÉNOCHET Pierre
* MONSION Jean
* MOREL Henri
* VINCENT Marcel Albert
(il manque un nom à cette liste)

rappel : délation et dénonciations pendant la 2GM :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/04/24/20967771.html

 

 

postel-legoff

Yves Le Goff et Roland Postel font partie des fusillés.
Ils appartenaient au réseau Arc-en-Ciel
http://www.onac-vg.fr/files/uploads/deux-resistants-de-la-prefecture-du-calvados.pdf 

 

 

fusilles44

Juin 1944 - Alarme sur les prisons de France - Témoignage chrétien n° 12 - TDC
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/fusilles.htm
.

 
.

Posté par clioweb à 07:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 juin 2016

L'Humanité : unes 24 mai-6 juin 1936

 

huma-0606b

L'Humanité, samedi 6 juin 1936
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date1936.item

 

Front populaire
Titres de L'Humanité en Une (24 mai - 6 juin 1936)


24 mai 1936
Elle aura sa revanche (La Commune de Paris)
Au Mur, à partir de 13 heures, pour fêter la victoire
Pour le pain, pour la paix, pour la liberté
Les soviets partout !

25 mai
600 000 au Mur
un défilé de neuf heures
Enthousiasme - Force - Discipline

26 mai
La volonté disciplinée des masses assurera la réalisation du programme du Rassemblement populaire
Le grand succès des communistes belges

27 mai
Pour le respect de la volonté du peuple
Les 72 élus communistes ont tenu, hier, leur première réunion dans une atmosphère de travail allègre
Pour une France libre, forte et heureuse
Le soulèvement national arabe en Palestine
Hier 6 000 grévistes

28 mai
Le syndicat patronal accepte de discuter avec les représentants des ouvrier
Dans l'ordre, le calme et la discipline, la grève s'est continuée ou s'est étendue au cours de la journée d'hier à...
Les impôts des topazes

29 mai
Les impôts des topazes
Métallurgie : Le syndicat patronal accepte de discuter avec les représentants des ouvriers
Dans l'ordre, le calme et la discipline, la grève a continué ou s'est étendue au cours de la journée d'hier à :
Boulogne (Renault, Farman, JJ Carnaud) - Courbevoie (La Licorne) Issy (Nieuport, Gévelot) - Gennevilliers (Gnome et Rhône) - St-Ouen (Lavalette) - La Courneuve (Fouché) - Nanterre (SIMCA) - Paris (Citroën) - Arcueil (Hanriot) - Meudon et Sèvres (Renault ) - Toulouse (Dewoitine) - aux camps d'aviation de Toussus-le-Noble et Buc. Dans de nombreuses usines, vive agitation.

30 mai
La grève sur place pour le pain - Victoire aux usines Renault - Victoire chez Gnome et Rhône

31 mai
En masse à La Courneuve
Les 50 000 ouvriers de 35 usines, dont Citroën, sont à leur tour victorieux

1er juin
Assises de Huyghens - Léon Blum : Nous exécuterons le programme de Rassemblement populaire
Après la grève sur le tas, les pourparlers sur le contrat collectif dans la métallurgie parisienne sont engagés entre délégués ouvriers et patronaux
A La Courneuve, une foule immense acclame les sportifs et l'aviation populaire.
Marcel Cachin exposant le projet communiste réclamant un milliard pour le sport est longuement acclamé.

mardi 2 juin:
Oui, la Française doit voter
La nouvelle chambre est rentrée hier
Le patronat de la métallurgie parisienne a dû reconnaître officiellement le droit syndical et la liberté d'opinion
Le congrès socialiste se clôt par un vote unanime


3 juin
Hier, 35 victoires - 200 entreprises en grève
Le mouvement s’étend : chimie, alimentation, bâtiment, livre, agriculture, employés, techniciens
et gagne la province : Lille, Orléans, Bourges, Béziers, Rouen, etc...
Augmentation de 10 % du salaire, reconnaissance du droit syndical et des délégués d’ateliers, 15 jours de vacances payées aux usines Gnome et Rhône dans le 13e...
Chiappe, Henriot, Bouisson, Doriot doivent être invalidés.


4 juin
200 000 travailleurs défendent leur pain.
Hier 80 victoires nouvelles. Le mouvement s’élargit encore.
12 000 grévistes dans l’agglomération lilloise
Presque toutes les entreprises sont en lutte à St-Denis, Pantin, Arcueil, Ivry, Nanterre, St-Ouen, Puteaux, Argenteuil, Le Bourget, Aubervilliers, Bezons, Vitry, Colombes etc.
danse en ronde chez Olida

5 juin
Le ministère Léon Blum est constitué
Hier,  75 victoires ; 500 000 grévistes en France

6 juin 1936
L’ordre assurera le succès
Hier 107 victoires !
Par dizaines de milliers, les grévistes rejoignent les syndicats
200 000 grévistes dans le Nord (100 000 à Lille, 40 000 à Roubaix, 28 000 à Valenciennes,
des milliers à Denain, Avion, Lens, Liévin, Maubeuge, etc.
dans la région parisienne, le mouvement s’est étendu  aux grands magasins : le Printemps, les Galeries Lafayette (photo), le Bon Marché, le Bazar de l’Hôtel de Vile, etc.

Le gouvernement annonce le dépôt d’une série de projets de lois faisant droit aux revendications populaires :
40 heures, congés payés, contrats collectifs
révisions des décrets-lois, nationalisation industries de guerre, réforme de Banque de France
Les communistes interviennent contre les mal élus

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 juin 2016

1936 : Le gvt Léon Blum



popu-0506b

Le Populaire, 5 juin 1936 - source Gallica
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date1936

Le 4 juin 1936, Léon Blum est nommé président du Conseil par Albert Lebrun

Son gouvernement est annoncé le 5 juin dans la presse.
Il comporte 33 ministres et sécrétaires d’Etat (20 socialistes, 13 radicaux)
Édouard Daladier, ministre de la Défense nationale est vice-président du Conseil
Yvon Delbos aux Affaires étrangères,
Vincent Auriol aux Finances
Roger Salengro est ministre de l’Intérieur
Jean Zay à l’Education nationale

Léo Lagrange, nommé sous-secrétaire d'État aux Sports et aux Loisir
Les femmes n’ont pas le droit de vote, mais Suzanne Lacore, Irène Joliot-Curie et Cécile Brunschvicg sont secrétaires d’Etat.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Front_populaire_(France)



huma-0506b

L'Humanité vendredi 5 juin 1936 : Le ministère Léon Blum est constitué.
Hier, 75 victoires, 500 000 grévistes en France
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date1936

 

blum-0506a 

blum-0506b
Le Figaro 5 juin 1936 - source Gallica

 

fig-0506b

Le Figaro 5 juin 1936 - source Gallica
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date1936

 

af-0506c

L'Action Française organe du nationalisme intégral, 5 juin 1936 - source Gallica
Béraud prépare la charge antisémite de Vallat à la Chambre contre Léon Blum ("Le nouveau maître")
http://gallica.bnf.fr/html/und/presse-et-revues/les-principaux-quotidiens


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 juin 2016

1936-2016 : Les grèves de 1936

 

Antoine Prost, " Les grèves de mai-juin 1936 revisitées ", Le Mouvement Social 3/2002 (no 200)
http://www.cairn.info/revue-le-mouvement-social-2002-3-page-33.htm

    Trois vagues de grèves et un accord
        Les débuts
        Des grèves venues d’en bas
    Les causes du mouvement
        Le temps court du Front populaire
        Le temps médian de la crise économique
        Le temps long de la taylorisation
    Signification des occupations
        Une visée révolutionnaire ?
        La lutte et la fête
        Espace privé, espace public

Antoine Prost rappelle les trois vagues de grève :
- Les grèves de mai (11-13 Bréguet Le Havre et Latécoère Toulouse, usines d'aviation et auto dernière semaine de mai)
- Les grèves du début juin : 150 usines en grève le soir du 2 juin, extension en province (Lille, Nantes).
Nouveaux secteurs : les grands magasins parisiens le 6 juin, la veille des Accords Matignon, le bâtiment et les assurances le 8, le lendemain des Accords. 1,5 millions de grévistes vers le 10 juin.

- Une 3eme vague se produit fin juin et début juillet 1936. Elle concerne plutôt des petites entreprises.

Les grèves n'ont pas affecté les services publics de l'Etat, ni les chemins de fer ni les Postes


Les causes -
L'explosion sociale de 1936 ne vient pas d'un complot du PCF, de la CGT ou de l'extrême gauche. Pour AP, elle est sur le plan social, l'aboutissement d'une puissance mobilisation qui a conduit à la victoire du Front populaire aux élections de 1936.

AP y voit une réponse ouvrière à la pression patronale. « La crise de 1929 n'a pas plongé les ouvriers dans la misère, mais elle s'est traduite par une surexploitation systématique, par une intensification des cadences, par un renforcement des contraintes disciplinaires ». La course à la productivité (taylorisation) n’a pas été compensée comme aux USA par des hausses des salaires (fordisme)

Les conquêtes ouvrières portent sur le temps (40 heures par semaine, 15 jours de congés payés). Le temps libre n’est plus un privilège de la bourgeoisie. L’instauration des délégués ouvriers introduit un contre-pouvoir au sein des entreprises. « Le travail a repris après les grèves, mais pas comme avant ».


Les occupations, une visée révolutionnaire ?

Les patrons ont vu dans les occupations d'usine une atteinte au droit de propriété et un début de soviétisation.

Pour AP, l'occupation est une arme tactique :
elle permet de protéger l’outil de travail ; elle prévient l’appel aux « jaunes ».
« L’usine occupée, gardée par les piquets, se vit aussi comme une place assiégée. La fête, quand elle éclate, est bien une vraie fête et la joie des grévistes une vraie joie, mais cela n’empêche pas que la fête est organisée : pour le comité de grève, c’est aussi une façon de maintenir le moral en combattant l’ennui autant que le désordre ».
cf. Simone Weil :  « La grève est en elle-même une joie »

« L'occupation et la fête [relative] dépassent la simple lutte revendicative pour affirmer l'existence et la force d'un groupe solidaire (la classe ouvrière) et amener le patronat et l'encadrement à reconnaître à tous ses membres une existence propre, des besoins légitimes et de la considération ».
« Au cœur de la satisfaction profonde qui donne aux occupations leur caractère exceptionnel et inoubliable, il n'y a pas seulement le sentiment d'une dignité retrouvée et affirmée, haut et fort, mais l'émotion d'une fraternité et d'une communauté de destin ».


Un patron d’usines de coton en Côte d’Or oblige ses salariés grévistes à signer un acte de contrition.
Mais Juin 1936, c’est surtout la délégitimation du paternalisme.
« L’entreprise n’est pas une grande famille, et les ouvriers ne sont pas des domestiques, des serviteurs; ils ne s’engagent pas pour autre chose que pour un travail déterminé, payé d’un salaire déterminé. Ils n’attendent pas de bienfaits de leurs patrons et ne leur doivent en contrepartie aucun service, aucune allégeance. Le contrat de travail est d’ordre public, et son contenu doit faire l’objet non d’une négociation personnelle impossible entre chaque salarié et l’employeur, mais d’une négociation entre syndicats et patronat. La grande nouveauté, en ce sens, ce sont les conventions collectives, et il est révélateur qu’elles ne se généralisent qu’à partir du Front populaire, alors qu’elles ont été instituées par une loi de 1919 ».

Le lieu de travail sort ainsi de la sphère privée.
Le contrat de travail n’institue pas un lien personnel de subordination, mais un lien fonctionnel de production. Du coup, la détermination même du salaire en est affectée : elle ne relève plus du bon vouloir ou de la générosité patronale, mais de la convention collective, et des procédures obligatoires de conciliation et d’arbitrage sont mises en place pour trancher les désaccords ».

« Ce qui frappe sans doute le plus dans l’épisode du Front populaire, c’est l’adéquation des conquêtes ouvrières à la situation économique, sociale et politique. L’occupation s’inscrit dans l’exact prolongement des manifestations qui scandent l’ascension de ce grand mouvement social et politique. Les 40 heures et les congés payés répondent à la surexploitation entraînée par la crise économique dans des entreprises en voie de rationalisation. Ils donnent réalité et consistance au temps privé des salariés.
Symétriquement, les conventions collectives et les délégués d’atelier instituent un nouveau régime du contrat de travail, conçu comme contrat d’ordre public dans des entreprises qui restent la propriété de leurs actionnaires. L’extension de l’espace privé de la vie ouvrière s’accompagne du passage dans l’espace public du travail ouvrier. Par quoi s’introduit, dans l’univers du travail, une modernité décisive où les salariés conquièrent leur dignité d’hommes libres ».

.

03 juin 2016

TH : Privatising the Digital Past

 

Privatising the Digital Past
Tim Hitchcock, DH, London
http://historyonics.blogspot.fr/2016/06/privatising-digital-past.html


La numérisation des archives a été confiée à des multinationales.
Cette privatisation incite les historiens à faire une lecture occidentale et conservatrice de l'histoire.

extraits :
« It is easier to find details of the Gordon Riots of 1780 online, than it is to locate the archives of the Mau Mau uprising and its suppression; easier to look up the financial records of 19th c. slave holders; than the records of Apartheid.  Easier to trace a 19th-century history of glorified empire, than the messy details of decolonisation »

This conservative way has given « new breath to old ideas and old texts ». 
« It is now easier to read books and articles written in the 1940s and 1950s - easier still for works from before 1923 - than it is to access material from the 1980s and 1990s ».

« Without intent and purpose, by the privatisation of the digitization by corporations we have made normal London’s lack of central planning and governance - it’s democratic deficit ...  We have made normal the idea that a great city can survive without effective democratic systems – leaving a powerful financial elite largely free of democratic accountability ».

« because that digital memory is inherently conservative we build the cultural inequalities that we inherited from a much more small-minded and bigoted era directly into the DNA of the Online »



Tim Hitchcock, Sussex U.
http://www.sussex.ac.uk/profiles/336034
http://www.sussex.ac.uk/profiles/336034/publications

Le blog - http://historyonics.blogspot.fr

The Old Bailey online - Data Mining with Criminal Intent
http://withcriminalintent.blogspot.fr/

Tim Hitchcock / Robert Shoemaker (2015) - Making History Online.
The internet offers real opportunities for bridging the divide between the academy and a wider audience.
http://sro.sussex.ac.uk/56991/



.

Posté par clioweb à 18:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

1910-2016 : crues de la Seine

 

zouave-02062016

Le Zouave du Pont de l'Alma, l'eau au dessus du genou - jeudi 2 juin 2016 13 h

zouave03062016
Le Zouave le vendredi 3 juin 2016  vers 8 h du matin (source twitter)
16 heures : forte affluence pour photographier le zouave

 

 

crue-1910-artnouveau


La crue de 1910 en cartes postales
http://paris1900.lartnouveau.com/cartes_postales_anciennes/la_crue_de_1910.htm


La crue de 1910 en cartes postales
http://www.pariszigzag.fr/paris-insolite-secret/photos-crue-seine-paris-1910

Exposition Paris inondé en 1910 - 05.02.2010
http://parisparis.in/paris-inonde-en-1910-exposition-la-galerie-des-bibliotheques

dont une photo prise depuis la Tour de l'horloge de la gare de Lyon 29.01.1910 (Obs)
http://referentiel.nouvelobs.com/file/6879379.jpg



L'article de Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Crue_de_la_Seine_de_1910

La Seine atteint son maximum (8,62 m) le 28 janvier 1910. 20 000 immeubles sont inondés. La moitié du réseau métropolitain existant à l'époque est inondée. La montée s'est faite en une dizaine de jours, la décrue a pris plus d'un mois.


Le lien vers le rapport général établi par Alfred Picard en juin 1910
http://www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/le-rapport-picard-analyse-de-la-a234.html


En  avril 1920, Henri Chabal achève la rédaction d’un plan d’aménagement de 23 réservoirs en Champagne
http://archives-histoire.centraliens.net/pdfs/revues/rev562.pdf

Lacs de la Seine - réservoirs et retenue en cas de crue
La décision fut prise après les inondations de 1924. Les premiers ouvrages furent construits sur l’Armançon, la Cure et l’ Yonne.
Puis le barrage de Champaubert-aux- Bois fut mis en service en 1938.
La mise en eau du lac réservoir Seine a été effectuée en 1966
http://www.lacs-champagne.fr/fr/content/la-cr%C3%A9ation-des-lacs-r%C3%A9servoirs

 

 

EBTP-Seine-lacs


source : http://seinegrandslacs.fr/sage

 

.

Posté par clioweb à 08:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 juin 2016

Néogéographie, amateurs & technologie

 

internet-2005-vj

 

Amateurisme cartographique et géographique à l’heure du web 2.0
Questionnement autour de la néogéographie
Henry Bakis et Jérémie Valentin
http://netcom.revues.org/556


Un texte de 2010, un colloque de 2009 au Sénégal.

« La néogéographie une géographie naïve dopée par le web 2.0 » ?
La néogéographie, une utilisation d’outils de plus en plus intuitifs par des internautes qui n’ont pas forcément appris les normes de la géo scientifique.
Pourquoi un tel investissement ? Utiliser des outils professionnels, être le premier à géoréférencer un lieu, partager sa connaissance vécue d’un espace...

L’univers de la néogéographie s’articule autour d’actions spécifiques :  annoter géoreférencer représenter cartographier construire diffuser  réagir commenter contester. De ce panel d’actions découle plusieurs thématiques, comme la géolocalisation, la multiplication des géo-données, la néogéographie, la géographie amateur, l’émergence d’un savoir non institutionnalisé, la réactivité, voire le détournement des géo-données…

Parmi les questions : quelles formes de validation des données ? quels usages de technologies puissantes ? quels acteurs et utilisateurs ? quelles représentations de l’espace et de la société ? Les technologies modifient-elles les comportements des usagers et leurs mobilités ? Quel impact sur les politiques appliquées aux territoires ?


- sur un sujet voisin
Tous cartographes : l'exemple de l'épidémie carto suscitée par la flambée de la maladie à virus Ebola
Sébastien Bourdin EMN - Géoconfluences 20.05.2016
http://tinyurl.com/zmkd9ls


- L'occasion de consulter la revue Netcom

parmi les thèmes abordés :
Tracer sa route à l'heure du numérique
Représenter des populations et des territoires en mouvement
Les données environnementales en libre accès
Nouveaux usages numériques et territoires
Dimensions socio-spatiales des TIC en Inde
Sociétés africaines de l'information



 

tweets-maires

Tweets publiés par les maires d'Ile de France en juin 2015
(les maires ou leurs communicants) ?
Nicolas Douay, Aurélien Reys et Sabrina Robin - Netcom 29, 2015 3-4
http://netcom.revues.org/2089

 

- Le plan du métro comme métaphore spatiale et cognitive dans la visualisation
Audilio Gonzales-Aguilar et Coleta Vaisman - Netcom 2015
http://netcom.revues.org/2084

london-underground

Le métro de Londres - La carte schématisée d'après Beck 1933 et la réalité spatiale

 

- Montpellier, 17 et 18 novembre 2016
Cartographie et Géomatique, un enseignement renouvelé ?
rencontre organisée par la commission « Enseignement » du Comité Français de Cartographie
http://enscarto2016.sciencesconf.org/


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 juin 2016

BDP-14 : Autour de Gaza

 

GazaStripmap2

Gaza Strip, Wikimedia Commons

 

Dans le cadre des Ateliers de l'info, un projet initié par la Bibliothèque du Calvados
http://bdp.calvados.fr/cms/accueilBDP/la-vie-des-bibliotheques/l-actualite-des-bibliotheques/les-ateliers-de-l-info-autour-de-gaza


- « La guerre et la guérison à Gaza »
Une exposition photographique à partir d'un reportage d’Heidi Levine entre juillet 2014 et janvier 2015. Prix Bayeux-Calvados 2015
http://www.a-l-oeil.info/blog/2015/10/10/la-photojournaliste-heidi-levine-recoit-deux-prix-a-bayeux/

 

levine-gaza-2014

« A Palestinian woman overlooks the destruction in Shujayea at dawn Aug. 8, 2014 »
Heidi Levine / Sipa Press
http://heidilevine.photoshelter.com/gallery/Gaza-War-Protective-Edge-2014/G0000BRT8ZWa_hMk


« C'était la troisième guerre que je couvrais à Gaza en cinq ans. J'ai photographié la violence, la mort, la destruction, la souffrance et la perte, devenu cyclique. ..
Quand les armes se taisent, les photojournalistes ont la possibilité de revenir sur les scènes de violences collectives et de creuser plus profondément afin d'identifier les souffrances des personnes. »
Je suis retournée à Gaza, pour voir de mes yeux comment les survivants subissaient les séquelles de l'horreur...

Mon intention étant de mettre en évidence la façon dont les habitants de Gaza parvenaient à reprendre le cours de leur vie. En vivant avec les familles, j'ai cherché les références visuelles de la résilience humaine qui se dégage de la douleur et des tonnes de gravats. J'ai observé leur rétablissement progressif émotionnel et physique là où les obstacles rendaient cela impossible... »
http://www.ouest-france.fr/normandie/conde-en-normandie-14110/gaza-en-photos-la-mediatheque-jusquau-31-mai-4195713
http://www.bibamagazine.fr/culture/photographie/reportage-heidi-levine-photographie-la-guerre-pour-parler-de-la-paix-51199


- Deux tables rondes
Condé-sur-Noireau 31 mai 2016
Blainville-sur-Orne 1er juin 2016

Elles sont animées par le journaliste Rémi Mauger avec la participation de :

 

clarens-31052016

 

. Katia Clarens, auteur d’Une saison à Gaza, Voyage en territoire assiégé, JC Lattès 2011
http://www.editions-jclattes.fr/une-saison-gaza-9782709635769
« Une prise d’otages à l’échelle d’un pays, un conflit militaire mais qui implique toute une nation de civils, des bombardements incessants, et pourtant aucune frontière ouverte pour permettre un exode. Voilà ce qu’incarne l’embargo d’Israël sur Gaza »

L’auteur a été journaliste grand-reporter au Figaro Magazine de 2002 à 2012.
http://www.lecteurs.com/article/interview-de-katia-clarens-journaliste-reporter/1241431
http://fr.wikipedia.org/wiki/Katia_Clarens

Gaza : la vie, quand même - Katia Clarens et Valérie Lucas. Un oeil sur la planète, 3 octobre 2011
http://www.leblogtvnews.com/article-un-reportage-d-un-oeil-sur-la-planete-derange-la-communaute-juive-86135570.html

Les petites reines de Kaboul - Arte 06.02.2016
http://info.arte.tv/fr/afghanistan-les-petites-reines-de-kaboul



. Ahmad Dari, artiste palestinien de Jérusalem, poète, calligraphe et musicien

2015 : http://www.mcm44.org/spip.php?evenement376
2012 : http://www.lanouvellerepublique.fr/2012/11/08/La-calligraphie-l-art-subtil-d-Ahmad-Dari


. Erik Laloy, agrégé de philosophie, a découvert la question des réfugiés palestiniens à Beyrouth où il enseignait à l'époque de Septembre noir (1970). Lors de la riposte israélienne à la seconde intifada en 2002, il s'est engagé dans l'Association France Palestine Solidarité et y a mené de nombreuses missions en Israël et Palestine



conde-31mai

Table ronde, Médiathèque de Condé-sur-Noireau - 31 mai 2016


Rappels :
Autour de Gaza : http://clioweb.canalblog.com/tag/gaza

Palestine et Palestiniens : http://clioweb.canalblog.com/tag/palestine

Palestine, Visions Carto : http://visionscarto.net/tag/palestine

WestBank-GazaMap2007-(Settlements)

Palestine - West Bank et Gaza 2007
http://en.wikipedia.org/wiki/Israeli-Palestinian_conflict

 

archipel-bousac

L'archipel de Palestine orientale, Julien Bousac, Le Monde diplomatique 30.04.2009
http://thelede.blogs.nytimes.com/2009/05/07/the-west-bank-archipelago/?_r=0




..

Posté par clioweb à 08:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Bac HG 2016 Washington + Liban

 

Bac 2016 HG - ES-L Washington
http://www.letudiant.fr/bac/conseils-methodo/bac-les-sujets-d-histoire-geographie-tombes-a-washington-series-l-et-es.html
http://www.letudiant.fr/bac/bac-les-sujets-tombes-a-washington.html

La mondialisation en fonctionnement : processus, acteurs, débats.
ou
Le continent africain face au développement et à la mondialisation.

Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale
. carte à commenter
+ extrait du livre blanc Churchill de 1939


Série S - Washington
http://www.letudiant.fr/bac/bac-s/bac-s-le-sujet-d-histoire-geographie-tombe-a-washington.html

Composition de géographie
L'Asie du Sud et de l'Est : les défis de la population et de la croissance.
ou
La mondialisation : acteurs, flux, débats.

Doc histoire
La gouvernance économique mondiale au début du XXIe
Extraits de l’intervention de Pascal Lamy, ancien président de l'OMC 28 octobre 2013.
Après avoir identifié le document, vous présenterez et expliquerez le point de vue de l’auteur
sur les liens entre la mondialisation et la gouvernance mondiale.



03.06.2016 - Sujets HG tombés au Liban
http://www.letudiant.fr/bac/bac-les-sujets-tombes-au-liban.html


Liban 2016 HG ES-L
compo Histoire
La gouvernance économique à l'échelle mondiale depuis 1944
ou
Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus

docs de Géo
L’Afrique : les défis du développement
À l’aide des deux documents et de vos connaissances, montrez les atouts et les potentialités de l’Afrique pour assurer son dvt,
mais aussi les défis qu’elle rencontre et les limites de ce dvt.
doc 1 :
Situation socio-économique du Ghana pour le Ministère des Affaires étrangères du Canada en 2015.
doc 2 « Principaux ports de marchandises en Afrique en 2011 »


Liban 2016 HG série S
Compo Géo
USA-Brésil : les dynamiques territoriales
ou
Le Sahara : ressources, conflits

doc histoire La Chine et le monde depuis 1949
discours F. Hollande, 27 mars 2014 (extraits)
http://www.elysee.fr/declarations/article/discours-de-commemoration-du-50eme-anniversaire-des-relations-diplomatiques-franco-chinoises/

 


rappel, Pondichéry
http://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/bac-2016-pondichery-les-sujets-et-les-corriges-en-histoire-geographie-series-es-l.html

composition Géo
Le continent africain face au dvt et à la mondialisation
ou
EU - Brésil : dynamiques territoriales

doc histoire : progamme SPD Bad Godesberg 1959

Liban SES
Quels peuvent-être (sic) les effets des conflits sociaux sur le changement social
UEM et contraintes budgétaires
Lutte contre les discriminations
A l'aide de vos connaissances et du dossier vous montrerez que le progrès technique est facteur de croissance.


Liban philo

http://www.letudiant.fr/bac/bac-les-sujets-tombes-au-liban.html
L
Est-on prisonnier de la langue dans laquelle on parle ?
L’esprit doit-il quelque chose au corps ?
texte Hegel
ES :
Suis-je l'esclave de mes désirs ?
Une société juste peut-elle accepter des inégalités ?
texte de Russell sur Science et religion
S
Sait-on ce qu'on désire ?
L'esprit dépend-il de la matière ?
Mill, De la liberté 1859

Washington philo
http://www.letudiant.fr/bac/bac-les-sujets-tombes-a-washington.html
ES-L
Une vérité scientifique peut-elle être approximative ?
Peut-on être soi-même devant les autres ?
Extrait de Marx
S
Travailler, est-ce seulement mettre en œuvre des techniques ?
Peut-on ne pas admettre la vérité ?
Texte Diderot

.

Posté par clioweb à 07:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 mai 2016

OpenEdition & humanités numériques

 

Zoom sur les humanités numériques - La Grande Table 2 - 30.05.2016
http://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/marin-dacos-edition-electronique-ouverte
invité, Marin Dacos, directeur du Centre pour l’édition électronique ouverte, lauréat de la médaille de l'innovation 2016 du CNRS

Qans quelle mesure le numérique peut-il révolutionner la production et la diffusion du savoir scientifique ?
Quel rôle peuvent jouer les humanités numériques grâce au dialogue entre les sciences humaines et sociales et le numérique ?


OpenEdition, 4 plate-formes
http://www.openedition.org/
Livres en SHS - 2754 livres
Revues - 431 revues
Hypothèses - 1514 carnets
Calenda - 31961 événements


- Avec le numérique, l'accès aux revues est très élargi ;
il n'est plus restreint aux seuls spécialistes d'un domaine
ou bien à ceux dont l'université a les moyens de payer des abonnements.

- La validation par les pairs est possible et facilité matériellement.

Deux enjeux :
. Faire que les revues puissent financer leurs dépenses.
Inventer des modèles économiques dans un secteur sous perfusion de crédits publics (souscription, freemium)  
. Ne pas laisser quelques mastodontes définir seuls les règles du jeu.
Fédérer les acteurs et leur donner un poids réel face aux multinationales.

 

dacos-comment

 


.

.

Posté par clioweb à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2016

Verdun : 1 commémoration conservatrice ?

 

Battle-Verdun-map


Battle of Verdun, GDR, Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Battle_of_Verdun_map.png




- Verdun une passion française (un creuset des fractures françaises ?) Le Monde 29.05.2016
http://www.lemonde.fr/histoire/visuel/2016/05/29/verdun-une-passion-francaise_4928577_4655323.html

- Le mythe Verdun
, Paul Jankowski (Brandeis U.) Le Monde 27.05.2016
http://www.lemonde.fr/histoire/visuel/2016/05/27/le-mythe-verdun_4927868_4655323.html

Il existe plusieurs mythes Verdun – beaucoup, même.
Après 1916, côté français, le récit dominant met en relief les poitrines françaises contre les obus allemands.
cf. le film « Verdun. Souvenirs d’histoire » de  Léon Poirier en 1931
Côté allemand, les ouvrages nationalistes esquivent le rôle de l’artillerie et ...vantent la détermination des soldats, leur impatience même à se lancer à l’assaut des lignes françaises.

En 1964, Georges Pompidou, parle non de sacrifice et d’union, mais de l’absurdité de la guerre. C’est une litanie de souffrance et d’horreur, déjà présente dans le récit pacifiste des années 1920.
1966 : de Gaulle rend hommage aux combattants de Verdun dans une cérémonie strictement française.
Il reconnaît le rôle de Pétain mais rappelle « les défaillances condamnables » au soir de sa vie.
1984 : une poignée de main illustre le rapprochement franco-allemand et l’Europe
En 2016, Hollande et Merkel parleront d'Europe.
Le succès de la commémoration du 6 juin 1944 a quelque peu éclipsé les initiatives prises autour de l’anniversaire du début de la Grande Guerre.

Français, Britanniques, Australiens, Canadiens ou Allemands arpentent sans fin le terrain en car, en voiture ou à pied, de monuments en musées, de cimetières en parcours de tranchées. A Verdun, les touristes trouveront un Mémorial rénové, un Centre de la paix et surtout un champ de bataille-linceul

Paul Jankowski, Verdun, 21 février 1916, Gallimard, coll. « Les Journées qui ont fait la France », 2013,
http://www.crid1418.org/bibli/?p=228
Jankowski, Paul. Verdun. The Longest Battle of the Great War.
New York (February 2014) and Oxford (April 2014)
http://global.oup.com/academic/product/verdun-9780199316892?cc=fr&lang=en&#

- Verdun, ils ne passeront pas, documentaire de Serge de Sampigny
- Antoine Prost et Gerd Krumeich ont publié Verdun 1916 (Tallandier, 2015),
Antoine Prost :
« En 1984, La réconciliation franco-allemande renforce la lecture victimaire de la guerre. En même temps que les deux pays soulignent le sacrifice commun de millions d'hommes, le mythe de Verdun perd sa dimension nationale. L'horreur inspirée par la mort de masse renvoie à la responsabilité passée des nations, tandis qu'elle fonde l'appartenance à une nouvelle entité politique: l'Europe ». L’Express 14.01.2016
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/verdun-l-hyperbataille_1751062.html
http://www.la-croix.com/Culture/Verdun-un-mythe-francais-2016-02-19-1200741347



- Une commémoration globalement conservatrice - Le Figaro 28.05.2016 (source FC)
http://www.lefigaro.fr/vox/histoire/2016/05/27/31005-20160527ARTFIG00286-audoin-rouzeau-verdun-le-devoir-de-memoire-l-a-emporte-sur-le-devoir-d-histoire.php

A Verdun, « es combattants ont vécu une indicible horreur qu'aucun chiffre ne peut suffire à exprimer (sic) : 163.000 Français et 142.000 Allemands y sont morts »

« Le site de l'immense affrontement n'a cessé de connaître une série de « recharges sacrales » successives, depuis les années 1920 jusqu'à nos jours :
en 1927, l'ossuaire de Douaumont est inauguré, avant même son achèvement en 1932 ;
en 1929, la ville inaugure en grande pompe le monument «A la Victoire et aux soldats de Verdun»;
pour le vingtième anniversaire, dans la nuit du 12 au 13 juillet 1936, 30.000 anciens combattants venus de toute l'Europe se réunissent sur le champ de bataille pour un grand rassemblement pacifiste ;
en 1966, De Gaulle est à Douaumont où, dans un discours inouï, il aborde de front la question Pétain et la relation franco-allemande ;
le 22 septembre 1984, sans un mot, Mitterrand saisit la main du chancelier Kohl tout en faisant face, longuement, à la nécropole étendue devant eux ;
Chirac se rend à son tour à l'ossuaire en 2006. Sarkozy fait de même à l'occasion du 11 novembre 2008 ».


« La commémoration a évolué: ainsi le message s'est-il transformé, en se dénationalisant peu à peu. Pour autant, en historien, il est permis de regretter que l'autre grande bataille de l'année 1916 - la Somme, si mal connue des Français - ne soit pas commémorée en même temps que Verdun. C'est d'ailleurs ce qu'avait proposé le conseil scientifique de la Mission du Centenaire, sans être écouté tant il est vrai que les historiens de la Grande Guerre ont été peu entendus par le pouvoir politique depuis 2013 »

L’année 1916 est marquée, certes, par Verdun, mais aussi par la bataille de la Somme, qui commence le 1er juillet et sonne l’heure de gloire des Britanniques dans la Grande Guerre... les deux batailles mènent à la guerre sous-marine et au siècle des Américains.

Le devoir de mémoire l'aura emporté sur le devoir d'histoire, au prix d'une commémoration globalement conservatrice.

 

verdun-sar-2016
Le Figaro a utilisé une copie d'écran des Sentiers de la Gloire.
commentaire d'un lecteur :
LauMal
« Bien joué, la photo tirée d'un film antimilitariste des années ´50 en guise d'illustration.
Encore du grand travail de stagiaire... »

 

.


Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

29 mai 2016

Giono à Verdun

 

« Depuis huit jours les corvées de soupe ne reviennent plus. Elles partent le soir à la nuit noire et c'est fini, elles se fondent comme du sucre dans du café. Pas un homme n'est retourné. Ils ont tous été tués, absolument tous, chaque fois, tous les jours sans aucune exception.
On n'y va plus. On a faim. On a soif.
On voit là-bas un mort couché par terre, pourri et plein de mouches mais encore ceinturé de bidons et des boules de pain passées dans un fil de fer. On attend. que le bombardement se calme. On rampe jusqu'à lui. On détache de son corps les boules de pain. On prend les bidons pleins. D'autres bidons ont été troués par les balles. Le pain est mou. Il faut seulement couper le morceau qui touchait le corps.
Voilà ce qu'on fait tout le jour. Cela dure depuis vingt-cinq jours.

Depuis longtemps il n'y a plus de ces cadavres garde-manger. On mange n'importe quoi. Je mâche une courroie de bidon. Vers le soir, un copain est arrivé avec un rat. Une fois écorché, la chair est blanche comme du papier. Mais, avec mon morceau à la main j'attends malgré tout la nuit noire avant de manger.
On a une occasion pour demain : une mitrailleuse qui arrivait tout à l'heure en renfort a été écrabouillée avec ses quatre servants à vingt mètres en arrière de nous. Tout à l'heure on ira chercher les musettes de ces quatre hommes. Ils arrivaient de la batterie. Ils doivent avoir emporté à manger pour eux.
Mais il ne faudrait pas que ceux qui sont à notre droite n'y aillent avant nous. Ils doivent guetter aussi de dedans leur trou. Nous guettons. L'important c'est que les quatre soient morts. Ils le sont. Tant mieux.
Cela dure depuis trente jours ».

Jen Giono  Ecrits pacifistes - « Recherche de la pureté » 1939 -
extrait dans Nathan, Histoire 1ere, 1988 p 121
http://parismyope.blogspot.fr/2011/02/vitraux-de-guerre.html

Narration et première personne chez Giono
Thèse Mohamed Hedi Marzougui - Lyon 2 1999
http://theses.univ-lyon2.fr/documents/lyon2/1999/mmarzougui/info

Jean Giono (1895-1970)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Giono

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 mai 2016

La privatisation du supérieur ?

 

cisco-khomri

http://twitter.com/MyriamElKhomri/status/736110980825026561

Lire les nombreuses réactions sur Twitter



Et si on inversait (aussi) la hiérarchie des normes dans l'enseignement supérieur ?

http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2016/05/et-si-on-inversait-aussi-hierarchie-normes-enseignement-superieur.html


Olivier Ertzscheid commente avec vigueur un tweet où Myriam El Kohmri
« ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social » (sic)
se félicite d’avoir sous-traité à une entreprise privée la formation de 200 000 personnes aux métiers des réseaux numériques

En mode « ça ose tout » [une ministre d'un gouvernement dit de gauche ose se vanter de] « passer des contrats léonins avec des acteurs privés en expliquant qu'on n'a plus les moyens les crédits et les postes pour faire faire le boulot par les acteurs publics ».

D'ici la prochaine élection, « on aura achevé de flinguer le droit à un service public de la formation mais on aura en contrepartie largement financé (sur fonds publics) Cisco, Amazon, Microsoft et Elsevier qui, c'est vrai, en avaient grandement besoin ».

 

.

Posté par clioweb à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 mai 2016

Journée de la Résistance 2016



- La Résistance en France, JP Husson Histoire et mémoires
Qui étaient les résistants ?
L'organisation de la Résistance,
son rôle dans la Libération du pays
http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/bac/2GM/sujets/02resistance.htm

 
- Le Dictionnaire historique de la Résistance, dir François Marcot, bouquins 2006
http://www.fondationresistance.org/pages/rech_doc/dico.htm

- Laurent Douzou, La Résistance française, une histoire périlleuse 2005
(voir aussi le point sur l'historiographie en 2015 dans Historiens&Géographes 430)


resistance-douzou


Le web archive surtout des références.
On peut aussi y trouver des copies de thèses, des articles,
des sites web en très grand nombre, une illustration de l'énorme travail d'histoire mené par les acteurs et leurs proches ...

Cécile Vast, Une histoire des Mouvements Unis de Résistance (de 1941 à l’après-guerre). Essai sur l’expérience de la Résistance et l’identité résistante,


2GM : La Résistance en France, bibliographie
et articles associés (2 GM, résistants, journaux, femmes, Limousin, Réseaux et mouvements, etc.)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Résistance_intérieure_française#Bibliographie

3 pages de bibliographie et de documentation
dans La Lettre 31 Les jeunes dans la Résistance - 2002
http://www.fondationresistance.org/documents/cnrd/Doc00070.pdf

 

- Jean Moulin, héros et figure fédératrice
http://classes.bnf.fr/heros/arret/03_4_1.htm
Le discours d'André Malraux, 19 décembre 1964
http://fr.wikisource.org/wiki/Discours_du_transfert_des_cendres_de_Jean_Moulin_au_Panthéon


- Résister à Hitler - Résistants et Résistance
Marc Bloch, Jean-Pierre Vernant, Germaine Tillion, Lucie Aubrac etc.
une sélection de sites web à la suite de la polémique déclenchée en 2007 autour de Guy Môquet
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/resistants.htm

 

lucie-classe

Lucie Aubrac, Vannes 2000 
http://clioweb.canalblog.com/tag/aubrac


 

- dossier Histoire de La Résistance,
Historiens & Géographes 430, Mai-Juin 2015 et 431 sept-oct 2015
sommaire des deux parties du dossier
(historiographie, organisations, valeurs, Genre, Enseigner, etc.)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/05/27/33877806.html


- Chercheurs en Résistance : pistes et outils à l’usage des historiens,
Julien Blanc et Cécile Vast [dir.], PUR 2014
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/04/17/31905372.html

Résistance et sociétés - blog jt 2011-mai 2014
Centre d'histoire et de recherches sur la Résistance (CH2R)
http://ch2r.hypotheses.org/

- La Résistance contre le nazisme en Allemagne,
Lettre 42, sept 2005
http://www.fondationresistance.org/pages/lettres/pdf/lettreresistance42.pdf
+ biblio
http://www.fondationresistance.org/documents/dossier_them/Doc00001.pdf

Des Allemands contre Hitler
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/05/12/32041355.html

Cercle d'étude -
La Rose Blanche - Les pirates de l’Edelweiss - Ernst Friedrich - Résistance par le "Travail allemand"
Rosenstrasse : La résistance des femmes allemandes - Aide aux juifs persécutés sous le nazisme à Berlin
http://www.cercleshoah.org/spip.php?rubrique66


http://www.cercleshoah.org/spip.php?article215

http://clioweb.free.fr/camps/allnazie.htm

 

resistance-femmes-2001    resistance-jeunes2002

L'action clandestine, les droits de l'homme, les jeunes, les femmes, les étrangers le monde rural, etc.
La Résistance dans le Concours de la Résistance (CNRD)
http://tinyurl.com/z5wnk4t


- Les Lettres de la Fondation de la Résistance (depuis le n° 20)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/05/27/33877505.html

Les dossiers récents 72-81 :
maquis - CNR - mouvements - réseaux - France libre - Photographies - Résistances antérieures
Poches de l’Atlantique - L'épuration - Sortir de la guerre - JP Melville
http://www.museedelaresistanceenligne.org/pedago_espace.php?pave=3

 Approches de la Résistance
gloassaire, portraits, thèmes...
http://www.fondationresistance.org/pages/rech_doc/approche.htm




besancon-citadelle-2015

MRN Champigny, CHRD Lyon, Besançon, des musées de la Résistance et de la déportation
http://fr.wikipedia.org/wiki/Musée_de_la_Résistance_et_de_la_Déportation

 

- Les cérémonies à Montchamp (14) en avril de 2011 à 2016
 
http://clioweb.canalblog.com/tag/Montchamp 

 

journée-resistance-19e

Journée nationale de la Résistance 27.05.2016
Paris Mairie19e
15h30 éditeurs et écrivains de la Résistance
cercleshoah.org/spip.php?artic

 

 

 

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Lettres de la Fondation de la Résistance

 

http://www.museedelaresistanceenligne.org/pedago_espace.php?pave=3

84 Jean-Pierre Melville
83 Sortir de la guerre
81 L’épuration
80 Les poches de l'Atlantique et de la mer du Nord"
79 L'héritage des résistances antérieures
78 Photographies et Résistance
77 La France libre
76 Les réseaux
75 Les mouvements
73 Le CNR
72 Les maquis


http://www.fondationresistance.org/pages/lettres/lettres-0.htm

71 2012 Mémoire et réflexions
70 Communiquer pour Résister
69 Raymond Aubrac
68 Pierre Sudreau
67 photographies clandestines à Ravensbrück
66 Mémoire de la Résistance et de l'occupation
65 la Mémoire de la Résistance à travers la bande dessinée
64 2011  1961-2011. 50e anniversaire du CNRD
63 des résistants historiens
62 La répression
61 1961-2011 50 ans
60 L’Occupation et la Résistance dans le nord de la France et en Belgique
59 Ecrire sous l’Occupation - photo 2009
58  Ecrits intimes et mémoires
57 Druon / Ravanel
56 Dukson, "un oublié de l'histoire" de la Libération
55 2008 "Une République née des idéaux de la Résistance".
54 Faire l’histoire de la Résistance
53 Les musées Résistance Déportation 2GM
52 Jean Mattéoli
51 L’aide aux personnes persécutées
50 Le SOE
49 Lucie Aubrac
48 Le nouveau site internet de la Fondation
47 2006 dictionnaire historique de la Résistance
46 Projet de musée en ligne.
45 Dictionnaire historique de la Résistance
44 colloque Caen 2005 La répression
43 Résistance et monde rural 2005
42 Résistance en Allemagne
41 Les musées
40 L’héritage de la Résistance
39 Jean-Bernard Badaire 2004
38 La Résistance et le débarquement en Provence
37 1944: les Français, la Résistance, la Libération
36 La mémoire de la 2GM en France
35 "Les Résistances, miroirs des régimes d'oppression" colloque Besançon 2003
34 Jean Cavaillès, un philosophe dans la guerre
33 Politique de répression, systèmes judiciaires et internements en France sous l'Occupation (1940-1944)
32 Jacques Decour - sauvetage des archives privées
31 Les jeunes dans la Résistance.
30 colloque la 2 GM nouvelles perspectives 2002
29 Louis François
28 de Gaulle-Anthonioz - Bretagne
27 Les femmes dans la Résistance 2001
26 Sauver les archives privées
25 Ouverture du site internet de la Fondation - La bataille de la Mémoire
24 Paul Cousseran préfet
23 Naissance et unification de la Résistance française
22 Résistance et résistants en Touraine 2
21 Résistance et résistants en Touraine 1
20  Les débuts du concours de la Résistance (1955-1965)



.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Marceau Pivert : Tout est possible

 

Tout est possible
Marceau Pivert, Le Populaire 27 mai 1936
http://www.marxists.org/francais/pivert/works/1936/05/pivert_19360527.htm


Qu'on ne vienne pas nous chanter des airs de berceuse : tout un peuple est désormais en marche, d'un pas assuré, vers un magnifique destin.
Dans l'atmosphère de victoire, de confiance et de discipline qui s'étend sur le pays, oui, tout est possible aux audacieux.
Tout est possible et notre Parti a ce privilège et cette responsabilité tout à la fois, d'être porté à la pointe du mouvement.
Qu'il marche! Qu'il entraîne ! Qu'il tranche ! Qu'il exécute ! Et aucun obstacle ne lui résistera !

Il n'est pas vrai que nos amis radicaux puissent, ou même désirent, s'opposer à certaines revendications d'ordre économique, comme la nationalisation du crédit, de l'énergie électrique ou des trusts. Il n'est pas vrai qu'ils soient destinés à servir de terre-neuve aux compagnies d'assurances.! Le goût du suicide politique n'est pas tellement développé sous la pression croissante des masses vigilantes.

Il n'est pas vrai que nos frères communistes puissent, ou même désirent, retarder l'heure de la révolution sociale en France pour répondre à des considérations diplomatiques d'ailleurs dignes d'examen. On ne freinera pas, on ne trahira pas la poussée invincible du Front populaire de combat.

Ce qu'ils appellent du fond de leur conscience collective, des millions et des millions d'hommes et de femmes, c'est un changement radical, à brève échéance, de la situation politique et économique. On ne pourrait pas impunément remettre à plus tard sous prétexte que le programme du Front populaire ne l'a pas explicitement définie, l'offensive anticapitaliste la plus vigoureuse.

Les masses sont beaucoup plus avancées qu'on ne l'imagine; elles ne s'embarrassent pas de considérations doctrinales compliquées, mais d'un instinct sûr, elles appellent les solutions les plus substantielles, elles attendent beaucoup; elles ne se contenteront pas d'une modeste tisane de guimauve portée à pas feutrés au chevet de la mère malade... Au contraire, les opérations chirurgicales les plus risquées entraîneront son consentement; car elles savent que le monde capitaliste agonise et qu'il faut construire un monde nouveau si l'on veut en finir avec la crise, le fascisme et la guerre.

Des camarades temblent à l'idée que, devant le congrès national du Parti, un sectarisme de mauvais aloi contrarie tout effort de synthèse loyale. Mais la synthèse est facile, si l'on veut bien se placer dans le cadre des préoccupations fondamentales des masses qui animent le mouvement du Front populaire. Tout est possible, là aussi. Il suffit de traduire en décision la volonté du peuple; il suffit de donner un mandat précis à nos délégués au gouvernement. Abrogation des décrets-lois; dissolution des ligues fascistes et arrestation de leurs chefs; amnistie; contrats collectifs; vacances payées, etc., oui. Mais, en outre, on ne comprendrait pas que le retour, par décret, au service d'un an, ne soit pas immédiat. Il n'y a qu'à relire les discours de Daladier, de Blum, de Thorez contre les deux ans pour être convaincu de cette nécessité. Cette mesure aurait un immense retentissement dans la jeunesse, sur les finances et dans le monde. Nous y tenons absolument.

D'autre part, sans aborder les problèmes financiers, ne peut-on pas donner quelques avertissements à messieurs les nouveaux émigrés; par exemple, à ces capitalistes lyonnais qui achètent des immeubles à Genève, alors que six mille appartements sont vacants dans cette ville ? Ce n'est certes pas un placement de rapport que vont chercher en Suisse ces bons patriotes. Il n'est pas difficile, pourtant, grâce à notre ami Nicole, de retrouver la trace de ces mutations.

Toutes les opérations à caractère spéculatif de ces trois derniers mois devront donc donner lieu à enquête, et il ne faudra pas hésiter à sanctionner les déserteurs du franc en confiscant leurs biens.

De même chez nos "munitionnaires". Croient-ils donc, eux aussi, que nous ignorons leurs trafics ? Et les ministres en exercice qui "expédient les affaires courantes" en passant par télégramme sept ou huit millions de matériel de 380, de manière que tout soit terminé avant le 31 mai, croient-ils que nous allons endosser une telle succession sans mettre un peu en vedette le Russe blanc qui passe de tels contrats ?

Et cette mystérieuse commande de mousquetons fabriqués par nos manufactures nationales, vendus à la Pologne, puis rachetés après usage, à la même Pologne (au prix de 435 francs pièce ?). Les fils d'archevêque qui ont conduit cette opération s'imaginent-ils qu'il suffit de déplacer in extremis un haut fonctionnaire courageux pour que le silence se fasse sur leurs pirateries ?

Tout ceci, à titre d'exemple, et simplement comme critérium. Si, par hasard, des personnes trop prudentes voulaient nous mettre en garde, sous prétexte de ne pas gêner le gouvernement, nous leur répondrions que c'est là méconnaître la volonté de combat qui inspire le Parti, depuis le plus modeste militant jusqu'à ses chefs les plus éminents. Cette volonté de combat, à elle seule, est un élément dynamique dans la bataille qui s'engage: il faudra que le congrès l'exprime en termes catégoriques et concrets. Les mauvais serviteurs du socialisme ne seraient pas ceux qui, quoi qu'il arrive, entendent conserver leur franc-parler, mais ceux qui voudraient transformer en couvent silencieux un grand parti de démocratie prolétarienne ouvert à toutes les idées, et tout entier dressé dans un décisif combat de classe.

Car tout est possible, avec un tel Parti fidèle à son objet, à sa structure et à ses principes.

Enfin, tout est possible encore dans le domaine pour lequel nous devons loyalement reconnaître une certaine supériorité du parti communiste: le travail de masse. Bien loin de vouloir affaiblir notre Parti, nous voulons, au contraire, le mettre au niveau de ses obligations en modernisant et adaptant ses techniques de propagande et de pénétration dans les masses populaires. Il n'y a aucune raison pour que nous soyons incapables de porter dans tous les milieux la pensée socialiste. Non pas en fraude, par tolérance, mais par décision régulière: non pas d'une manière anarchique, mais selon un plan systématique. Les liens entre le gouvernement et le Parti, entre le Parti et les masses seront d'autant plus solides que la confiance réciproque développera les contacts et les échanges dans tous les sens.

Voilà pourquoi nous sommes favorables à la création de Comités populaires entraînant dans le mouvement toutes les énergies démocratiques et prolétariennes sans gêner, bien au contraire, le développement du Parti ni des syndicats.

Tout est possible : la croissance des effectifs et du rayonnement du Parti, le renforcement de son unité, le respect absolu de sa liberté intérieure, la discipline totale de son action extérieure, la hardiesse et l'énergie de ses délégués au gouvernement, l'ardeur passionnée des enthousiasmes soulevés par ses décisions successives…

Tout est possible, maintenant, à toute vitesse…
Nous sommes à une heure qui ne repassera sans doute pas de sitôt au cadran de l'histoire.
Alors, puisque TOUT est possible, droit devant nous, en avant, camarades !

 


Tribune du Parti :
Tout est possible, Marceau Pivert, Le Populaire 27 mai 1936
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8223090/f6.item



pivert1

pivert2

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

H&G 2015 : La Résistance

 

dossier La Résistance,
Historiens & Géographes 430, Mai-Juin 2015
http://www.historiens-et-geographes.fr/la-revue/No-430-mai-juin-2015/DOSSIER-La-Resistance-1ere-partie
Coordination : Jean-Marie Guillon et Bruno Leroux - 1re partie

Première Partie
- Introduction : Sébastien Albertelli, Julien Blanc, Jean-Marie Guillon, Bruno Leroux, Cécile Vast

- L’historiographie de la Résistance Laurent Douzou
- La Résistance en France, les étapes d’un processus de lutte de libération Jean-Marie Guillon
- L’effondrement et les débuts de la Résistance Julien Blanc
- Résistance intérieure et Résistance extérieure Sébastien Albertelli
- Résistance et population François Marcot
- Les organisations de la Résistance Jean-Marie Guillon et Bruno Leroux

- La diversité géographique de la résistance intérieure
Introduction : Bruno Leroux
a. La résistance en Alsace-Moselle Alfred Wahl
b. La résistance dans le Nord-Pas-de-Calais Yves Le Maner
c. La résistance en Bretagne Christian Bougeard et Jacqueline Sainclivier
d. La résistance en Provence Jean-Marie Guillon
e. La résistance à Lyon Laurent Douzou, Etienne Fouilloux et Dominique Veillon
f. La résistance à Paris Bruno Leroux et Christine Levisse-Touzé
g. La résistance en Ile-de-France Bruno Leroux et Christine Levisse-Touzé



La Résistance
Historiens & Géographes 431, sept-oct 2015
http://www.historiens-et-geographes.fr/la-revue/No-431-septembre-octobre-2015/Sommaire-no-431

Seconde partie
Coordination : Jean-Marie Guillon et Bruno Leroux - 2e partie

- La Résistance et la question de l'étrangeté. Héroïsation du souvenir, brouillages de la mémoire. Pierre Laborie
- Enseigner l'histoire de la Résistance ; le cadre du 70e anniversaire de la Résistance, de la Libération de la France et de la Victoire.  Tristan Lecocq
- Résistance et République. Jean-Marie Guillon
- Les valeurs de la Résistance. Cécile Vast
- Résistance et genre. Catherine Lacour-Astol
- La répression en France occupée 1940-1944. Thomas Fontaine


Pistes pédagogiques
Etudier un mouvement de résistance à travers la presse clandestine. Hélène Staes
Les carnets de Gleb Sivirine, chef du maquis Vallier. Emeline Vanthuyne
Le discours du général de Gaulle à l'Hôtel de Ville de Paris le 25 août 1944. Bruno Leroux
Les photographies de la Résistance intérieure. Leroux et Frantz Malassis

Le Chagrin et la Pitié . Chronique d'une ville française sous l'Occupation, un film documentaire de Marcel Ophuls, 1969 : contexte, intentions, réception. suivi d’une filmographie sélective La Résistance et les comportements des Français vus par le cinéma (1945-années 1970), Cécile Vast
Le Concours national de la Résistance et de la Déportation. Hélène Staes
Sources nouvelles Bruno Leroux
Bibliographie.

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 mai 2016

Mur des Fédérés 1936 - 2016

 

 

1936-mur-renault

Paris 24 mai 1936  Mur des Fédérés
ici Vétérans et Amis de la Commune + grévistes des usines Renault - cliché R-V
http://tinyurl.com/hfkx636

 

Une autre photo est davantage reproduite : les chefs de la gauche au Mur des Fédérés le 24 mai 1936
http://tinyurl.com/RV-Mur1936

au 2d rang de cette seconde photo : Maurice Thorez, Léon Blum, Marcel Cachin...Jacques Duclos
au 3e rang, Marceau PivertTout est possible » 27 mai 1936) et Zyromski


600 000 manifestants défilent dans Paris, cette démonstration relance le mouvement de grèves
amorcé vers le 12 mai, à la suite des sanctions pour grève le 1er mai 1936

15 jours plus tard, Léon Blum forme son premier gouvernement et conduit aux Accords Matignon.

 2016 - Montée au Mur des Fédérés
Samedi 28 mai 2016 14h30
avec les chefs de la gauche, comme le 24 mai 1936 ??
http://www.commune1871.org/spip.php?page=evenement&id_article=759



Réhabilitation de la Commune et des communards
http://www.commune1871.org/

« En ce 145e anniversaire de la Commune de Paris, nous revendiquons plus que jamais la nécessité de la réhabilitation de la Commune, des communardes et des communards »

« Notre volonté, dans la perspective du 150e anniversaire de la Commune, de voir une station de métro porter le nom de « Commune de Paris-1871 », ne peut que nous conforter dans notre démarche.

Rétablir dans leurs droits les communardes et les communards, c’est donner un sens à leur combat pour une société plus juste. C’est aussi un engagement à faire connaître ce moment de l’histoire où pour la première et seule fois dans notre pays, le pouvoir fut exercé par le peuple pour le peuple.

Oui, nous en sommes persuadé(e)s, la Commune n’est pas morte ! »

 

 

commune-mur

Le Mur des Fédérés 1871-2008
Association des Amis de la Commune de Paris
http://www.commune1871.org/bulletins/pdf/Bulletin_34.pdf

 

commune-cercueils

La semaine sanglante tweeter + storify LarrereMathilde
http://storify.com/LarrereMathilde/la-semaine-sanglante

Autre photo (avant censure ?)
http://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/5e/10/b4/5e10b405836381becf2a9c50e63c075c.jpg

La répression, version aseptisée de Maximilien Luce en 1903
http://www.histoire-image.org/etudes/ecrasement-commune

Paul Klenck, Les crimes de l'exécutif, Thiers en boucher, un couteau sanglant à la main,
à la suite de l'exécution de Louis Rossel, Théophile Ferré et le sergent Pierre Bourgeois
(Musée AH St Denis - TDC n° 72, 18 mars 1971 )
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/03/18/20661634.html

 

 

commune-hommes


Delescluze Pyat Flourens Courbet Pottier Vallès etc.
des hommes de la Commune (image cliquable)
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Les_hommes_de_la_Commune.jpg

 

 

LMGirardet

Louise Michel (1830-1905), une vie de militante -
http://clioweb.free.fr/dossiers/48-14/louisemichel.htm

 

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,