Clioweb, le blog

02 septembre 2015

Réfugiés, migrants et murs

 

Le mur qui efface les migrants, Olivier Ertzscheid, Affordance.info 01.09.2015
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2015/09/le-mur.html

extraits :

- « Les mots ne désignent pas seulement la réalité. Ils décident de notre manière de l'appréhender, de la traiter, et de la documenter ».
« Le migrant n'est ni un réfugié que nous aurions le devoir d'accueillir, ni un immigré venu affoler nos sens patriotiques en mode le bruit et l'odeur »



-  1989, c’est l’année de la chute du mur et de la naissance du web.
« 25 ans plus tard, nous ne savons que construire des murs » ou contempler celui de Facebook vendu depuis 2004.
« En 1989, il y avait environ onze murs, barrières ou clôtures dressés, aujourd'hui, on en compte une cinquantaine », selon Courrier international

- Facebook a publié les photos de quatre cadavres d'enfants sur les plages de Lybie.
« un cadavre d'enfant choque moins la milice du code qu'un sein allaitant »


- « Migrants », la même requête sur Google images, Twitter et Facebook.

La réponse de Google est « saturée de réalité. Celle d’hommes, de femmes et d’enfants en errance et en souffrance » (fuyant la guerre)

Avec Facebook, « la réalité est travestie et édulcorée ». « Le mur de FB a rempli son office : il a retenu, empêché la réalité des migrants d'exister ; il a circonscrit la circulation visuelle de la représentation des migrants, il a permis au milliard de personnes connectées devant ce mur le jeudi 27 août 2015 de regarder ailleurs, de regarder autre chose ».

« Sur la plage de Zouara en Lybie, hier, les enfants dans les vagues étaient terriblement silencieux » écrit Maître Eolas sur Twitter.

refugies-gi

Google Images, « réfugiés » , quelques images sélectionnées...

 

migrants-gi

Google images, « migrants », quelques images sélectionnées

Mutio : « Je suis Charlie, je suis policier, je suis juif, je suis... »
« T'es Migrant, c'est tout » Urtikan.net
http://www.urtikan.net/dessin-du-jour/violences-policieres-contre-les-migrants-a-calais/


.
.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Sedan 1870, capitulation de Napoléon III

 

sedan-1870

Sedan le 2 septembre 1870 : Reddition de l'empereur Napoléon III
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Sedan
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Battle_of_Sedan

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_franco-allemande_de_1870
http://fr.wikipedia.org/wiki/Catégorie:Mémoire_de_la_Guerre_franco-allemande_de_1870_en_France


sedan-napo

« L'ex-Empereur Napoléon III se fait prendre (sic) à Sedan
et livre aux Prussiens une armée française de 80.000 hommes ».
C'est le désastre de Sedan traduit dans les mots de L'histoire par l'image
http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=893
http://www.histoire-image.org/site/rech/resultat.php?mots_cles=Bataille+de+Sedan


Le 4 septembre, Léon Gambetta fit acclamer la déchéance de l’empereur dans l’enceinte du Corps législatif, envahie par la foule.
Au balcon de l’hôtel de ville, accompagné de Jules Ferry, Jules Favre et d’autres députés, Gambetta proclama la République.
Un gouvernement provisoire dit « de défense nationale » fut instauré. La guerre contre la Prusse continue.
La médaille avec le nom des 12 membres de ce gouvernement :
http://www.carnavalet.paris.fr/fr/collections/proclamation-de-la-republique-4-septembre-1870

empire-paix

« L'Empire, c'est la paix ».
Louis-Napoléon Bonaparte, discours de Bordeaux, 9 octobre 1852
dessin de Daumier
http://expositions.bnf.fr/daumier/images/3/148.jpg


.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 septembre 2015

World Economy - PIB par Etat


howmuch

Une infographie inhabituelle publiée dans Les Echos.

 

- One Diagram That Will Change the Way You Look At the US Economy, HowMuch, 21.07.2015
The World Economy divided by Area

The graphic above (Voronoi diagram) represents the relative size of each country’s economy in terms of nominal GDP:
the larger the area, the larger the size of the economy.
The areas are further divided into three sectors: services, industrial, and agricultural.


L'occasion de remonter à la source et d'évoquer les questions habituelles
sur le titre choisi, la validité des chiffres retenues et les choix graphiques.

HowMuch mentionne le "nominal GDP in 2014" et "Voronoi diagram"
"Rest of the World" is not divided into sectors (que dire de l'intérêt actuel des chiffres par secteur ?)
http://howmuch.net/articles/one-diagram-that-will-change-the-way-you-look-at-the-us-economy
GNP (Gross National Product = PNB) - GDP (Gross Domestic Product = PIB)

Un regard sur la seule économie des USA ?
Pourquoi l'absence de regroupement graphique des pays de l'UE ?
Tantôt un chiffre (13,9), tantôt deux chiffres après la virgule (23,32).


- Dans Wikipedia, qui adore les listes (recopie à vérifier)
des chiffres par pays, soit selon le FMI, soit selon la Banque mondiale
http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_countries_by_GDP_(nominal)


- Quels indicateurs ?
Limites du PIB, indicateurs alternatifs
http://fr.wikipedia.org/wiki/Produit_intérieur_brut
http://en.wikipedia.org/wiki/Gross_domestic_product#List_of_other_approaches_to_the_measurement_of_(economic)_progress

pib-etats-2010-sp


- L'Atelier carto de Sciences-Po propose
cette carte du PIB par pays en 2010  classique mais parlante
(Mds $ PPA - chiffres de la Banque mondiale)
http://cartographie.sciences-po.fr/sites/default/files/maps/083_PIB_hab_2010-04.jpg

autres cartes de l'atelier de Sciences-Po en classement artisanal :
http://clioweb.free.fr/carto/cartotheque-scpo2.htm


.

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31 août 2015

Mapping India

 

pondichery-1741
http://www.nationalmuseumindia.gov.in/pdfs/Concept-Note.pdf
- voir aussi en reproduction :
Map of the temple of Jagannatha, Puri, Odisha
Lokapurusha Maps: Geographical regions showcased on the body of the Cosmic Man

 

- Cosmology to Cartography - A Cultural Journey of Indian Maps
National Museum, New Delhi - 11 August – 11 October, 2015

Trois pages de présentation en pdf
:
http://www.nationalmuseumindia.gov.in/pdfs/Concept-Note.pdf

« The exhibition showcases monumental 15th to 19th century paintings alongside some of the earliest historical maps of India featuring a wide variety of material such as painted and printed Indian maps, original manuscripts, scrolls depicting sacred rivers and pilgrimage sites, early examples of the cartography of the Indian sucontinent as seen by ancient European scientists ».



- « Cosmography to Cartography is a selection of 72 maps.
It will draw on the Kalakriti Archive, collected by Shri Prshant Lahoti. The Archive is believed to house India’s most comprehensive private collection of historic maps. Two objects in the exhibition will also be drawn from the collections of the National Museum. The exhibition has been curated by Dr Vivek Nanda and Dr Alex Johnson
http://pib.nic.in/newsite/PrintRelease.aspx?relid=124855
Pilgrimage Map of Vraj - Nathadwara, Mid XIXth
http://thewire.in/2015/08/11/mapping-the-way-india-has-been-viewed-through-the-ages-8220/



india-mapping-past

- Mapping India: Between the lines, The Times of India, 29.08.2015
http://timesofindia.indiatimes.com/city/delhi/Mapping-India-Between-the-lines/articleshow/48726852.cms


rappel : Calcutta au XIXe - Kolkata XIXth
http://clioweb.canalblog.com/tag/calcutta


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

30 août 2015

Escamps 2015 : Fusillés pour l'exemple


En août 1915, au moins 29 soldats ont été « fusillés pour l'exemple »,
dont Auguste Clément le 20 août dans la Meuse
Eric Viot, http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com/
http://tinyurl.com/mh-clement 


A l'initiative de la Ligue des droits de l'homme, section d'Auxerre,
deux journées sont organisées les 14 et 15 novembres 2015 à la salle polyvalente d'Escamps (89240)
en vue de créer une association nationale afin d’obtenir
la réhabilitation collective des « fusillés pour l'exemple » de la Grande Guerre.


Samedi 14 novembre 2015 :
Accueil à partir de 16h30 :
17h45: Mot de bienvenue par Mr André Villiers président du conseil départemental de l'Yonne
et par monsieur le maire d'Escamps
19h00 : Echange entre les participants
20h00 : Spectacle « crosse en l'air »
21h00 : Verre de I'amitié suivi du buffet espagnol

Dimanche 15 novembre 2015
9h30 : Mot de bienvenue par la municipalité
9h45 : Assemblée constituante
12h00 : Fin des travaux

Modalités inscription + pouvoir :
à renvoyer à Joêlle Arvault,5 Avenue du Général Rollet, 89000 Auxerre
Mail : joelle.arvault_orange.fr


escamps-112015

Rappels :

- Fusillés de la Grande Guerre, Base de données des militaires et civils fusillés en application d'une décision de la justice militaire ou exécutés sommairement durant la Première Guerre mondiale - Mémoire des Hommes

- Fusillés sur l'exemple, articles du blog Clioweb


.

 


.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,



29 août 2015

Thot Cursus : encyclopédies

 

Thot Cursus, dossier Encyclopédies
http://cursus.edu/dossiers-articles/dossiers/212/encyclopedisme/

2 articles en accès direct :
- L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert : ce qu'elle peut encore nous apprendre !
« Le projet s'étendra de 1751 à 1772 et comptera 150 auteurs parmi lesquels Voltaire ou Rousseau. Au total 28 volumes seront publiés, dont 17 de textes et 11 de planches »
« ce que l'on apprécie encore dans l'Encyclopédie de Diderot, c'est aussi son manque de neutralité ».

- Wikipédia : la neutralité encyclopédique est-elle possible ?
« Dans des sociétés hyper connectées, où l’information se crée et se diffuse de manière rapide et exponentielle, il est devenu indispensable de mener un véritable travail de réflexion et d’analyse des contenus médiatiques. Ce travail ne peut être fait que par l’élève / lecteur mais qui a besoin d’être informé et sensibilisé à cette question pour y arrive »

des articles payants
Vers une encyclopédie de l'éducation actualisable
Démystifier Wikipédia en y contribuant
Wikipedia, un outil pédagogique dans l'enseignement supérieur


Lumières,
exposition BNF 2006 : http://expositions.bnf.fr/lumieres/

Lien vers la BNF, la fabrique de l'Encyclopédie : http://classes.bnf.fr/dossitsm/fabrency.htm

Diderot et l'Encyclopédie
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/05/31/27297330.html


L'Encyclopédie : http://encyclopédie.eu/
Les planches : http://www.planches.eu/

L'Encyclopédie sur Wikisource
Les planches sur Commons

.

Posté par clioweb à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 août 2015

Refuser l'uberisation du monde

 

Noces du numérique et de l’austérité
Résister à l’uberisation du monde
Evgeny Morozov, Le Monde diplomatique, septembre 2015
http://www.monde-diplomatique.fr/2015/09/MOROZOV/53676

extraits :
«Voici près de dix ans que nous sommes otages de deux bouleversements... Wall Street prône la pénurie et l’austérité ; la Silicon Valley exalte l’abondance et l’innovation. Pas de lien entre les deux ?  En fait, les deux sont entrelacés ».

Avec le numérique, tous nos faits et gestes sont espionnés et viennent alimenter un profil unique monétisable. La technique établit des liens entre des activités dont nous préférerions qu’elles restent séparées.

Les entreprises de techno cherchent à accaparer une part du juteux marché des villes intelligentes.
« Les entreprises privées ont pris l’ascendant sur des collectivités aussi dénuées d’argent que d’imagination. Elles osent leur revendre des données qui ne leur appartiennent pas. Si les villes reprenaient le contrôle de ces données, une entreprise qui ne possède quasiment aucun actif n’atteindrait pas les milliards de valorisation ».

«L’idéologie solutionniste de la Silicon Valley consiste à régler d’urgence par la voie numérique des problèmes qui ne se posent pas ou pas dans ces termes...
Ce n’est parce qu’Uber vient de Californie, région connue pour la piètre qualité de ses transports publics, que l’on doit croire que les véhicules individuels à moteur sont l’avenir des transports. C’est malheureusement ce qui pourrait arriver à cause de la baisse des investissements dans les infrastructures publiques. La solution serait de les rétablir, et pour cela, de combattre les politiques de coupes budgétaires et de permettre aux collectivités de penser les transports de manière plus diversifiée ».


- De l’utopie numérique au choc social Morozov, Le Monde diplomatique, 08.2014
http://www.monde-diplomatique.fr/2014/08/MOROZOV/50714

« Les enjeux sont clairs. Si Google truffe notre maison de jolis capteurs intelligents fabriqués par sa filiale Nest, ce n’est pas nous, c’est Google qui gagnera de l’argent lorsque nous chantonnerons dans une salle de bain branchée » .
« La numérisation de la vie quotidienne combinée à l’avidité déchaînée par la financiarisation laisse présager la transformation de toute chose — notre génome comme notre chambre à coucher — en bien productif. Les communicants célèbrent une économie de partage, alors qu’il s’agit d’une énorme redistribution des cartes.

« Les courageux champions de l’« économie du partage » évoluent dans un univers mental caractéristique du XIXe siècle. Dans leur système, le travailleur, radicalement individualisé, ne bénéficie que d’une protection sociale symbolique ; il assume les risques qui pesaient auparavant sur les employeurs ; ses possibilités de négociation collective se réduisent à néant ».

« Les idiots utiles de la Silicon Valley rétorqueront qu’ils sont en train de sauver le monde. Si les pauvres demandent à s’endetter, pourquoi ne pas les aider ? Que ce besoin de crédit puisse découler de l’augmentation du chômage, de la réduction des dépenses sociales ou de l’effondrement des salaires réels n’effleure pas ces esprits visionnaires. Ni d’ailleurs l’idée que d’autres politiques économiques pourraient inverser ces tendances, et rendre inutiles ces merveilleux outils numériques permettant de vendre toujours plus de dette. Leur tâche unique — et leur unique source de revenus — consiste à créer des outils pour résoudre les problèmes tels qu’ils se présentent au jour le jour, et non à développer une analyse politique et économique susceptible de reformuler ces problèmes pour s’attaquer à leurs causes.
En cela, la Silicon Valley ressemble à toutes les autres industries : à moins qu’elles puissent en tirer profit, les entreprises ne veulent pas d’un changement radical de société. Toutefois, Google, Uber ou Airbnb disposent d’un répertoire rhétorique nettement plus vaste que celui de JP Morgan ou de Goldman Sachs »


- « On devrait traiter la Silicon Valley avec la même suspicion que Wall Street » - Le Monde 16.10.2014
Morozov dénonce le discours des entreprises du numérique,
qui camoufle « une nouvelle forme de capitalisme ».
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/10/16/on-devrait-traiter-la-silicon-valley


- Evgeny Morozov : « L’étreinte de Wall Street sur la Silicon Valley n’a jamais été aussi forte », Le Monde 14.08.2015
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/08/14/evgeny-morozov



- Smartphone, VTC, nettoyage à sec, gâteaux, boisson, etc.
« Uberisation » de la societé : 24h à San Francisco, dans la Mecque de l'économie du partage
Olivier Tesquet, Télérama 13.06.2014
http://www.telerama.fr/medias/j-ai-passe-24-heures-dans-l-economie-du-partage,113661.php

Peut-on vivre en ne comptant que sur les autres ? Dormir dans des draps qui ne sont pas les siens sans aller à l’hôtel ? Picorer dans des assiettes qu’on ne lavera pas sans entrer dans un restaurant ? S’affaisser dans le siège d’une voiture qu’on ne conduira jamais sans monter dans un taxi ? C’est la promesse de l’économie du partage...
Le marché du « jobbing » (arrondir les fins de mois en vendant des services) est déguisé par la pub en « sharing economy ». Un article du New York Times y voyait une économie du désespoir, une fragmentation du travail héritée de la crise financière de 2008 et de la course au néo-libéralisme.
Le numérique entre les mains de qq requins capitalistes arrogants et effrontés ?

- The Dark Side of the Sharing Economy - The New York Times 30.04.2014
http://www.nytimes.com/2014/05/01/opinion/the-dark-side-of-the-sharing-economy.html

In the Sharing Economy, Workers Find Both Freedom and Uncertainty NYT 16.08.2014
http://www.nytimes.com/2014/08/17/technology/in-the-sharing-economy-workers-find-both-freedom-and-uncertainty.html


- L’ubérisation des esprits. blog l'olivier sauvage 19.06.2015
« Le problème n’est pas tant dans le fait de bousculer les marchés et les habitudes...
Que ce soit dans l’hôtellerie Airbnb), le commerce (avec Amazon), les transports (Uber) et d’autres, des milliers d’emploi sont en jeu, parce que ces grandes sociétés américaines se jouent des frontières et des règlementations européennes avec une effronterie sans borne. Seule la désunion des européens permet cela ».
http://blogdeloliviersauvage.wordpress.com/2015/06/19/uber-et-la-uberisation-des-esprits/

.

Posté par clioweb à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 août 2015

Du papyrus à l'hypertexte

 

- 25 août 2015 L'hypertexte a 50 ans. Olivier Ertzscheid, Affordance
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2015/08/lhypertexte-a-50-ans.html

« En Mars 2014 nous avions célébré les 25 ans du web. Mais l'hypertexte, lui, vient de fêter ses 50 ans. Hier en fait. Le 24 Août 1965 Ted Nelson consignait dans un article pour l'Association for Computing Machinery, ce qui est aujourd'hui la première référence connue du terme "hypertexte" dans son acceptation actuelle ».
Olivier Ertzscheid a soutenu en 2002 une thèse intitulée « Les enjeux cognitifs et stylistiques de l'organisation hypertextuelle : le lieu, le lien, le livre ». Il a mis son avant-propos en ligne sur le blog Affordance.info


- En 1999, Christian Vandendorpe a mis en ligne puis publié
Du papyrus à l'hypertexte. Essai sur les mutations du texte et de la lecture, La Découverte, 1999

Une version est disponible en ligne :
http://vandendorpe.org/papyrus/PapyrusenLigne.pdf

Compte rendu de Bertrand Calenge, BBF mars 2000
http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2000-02-0145-013

Notes de lecture par Jean Clément (avec lien vers les fictions hypertextuelles citées)
http://hypermedia.univ-paris8.fr/Groupe/exposes/vandendorpe.htm

Christian Vandendorpe a également publié « De la textualité numérique : l’hypertexte et la fin du livre »
dans RS/SI, vol. 17 1997, nos 1-2-3, p. 271-286.
http://www.ruor.uottawa.ca/bitstream/10393/12811/1/Textualite%20num%C3%A9rique.pdf

« L’hypertexte est né sous le signe d’une double utopie rêvée par Vannevar Bush2, en 1945. La première était de lier dans un vaste réseau la totalité du savoir humain et de le rendre ainsi facilement accessible. La seconde était d’archiver les connaissances sur le modèle de l’esprit humain, par des jeux d’association entre des blocs de texte joints par des liens »

Il souligne l'opposition entre lecture linéaire et tabularité, entre lecture intensive et lecture extensive
L’imprimé est surtout linéaire, mais pas nécessairement (cf les dictionnaires et les encyclopédies, la littérature expérimentale). La linéarité a évolué : page, paragraphe (XI-XIIIe), page de titre vers 1480, pagination (2e moitié du XVIe).
Les magazines et les journaux ont en partie abandonné la linéarité avec une mise en page de type mosaïque
Hypertexte, des fragments reliés par des liens, des lectures personnalisées possibles.

[ Les magazines ont tous exploité la lamentation de Nicholas Carr sur Internet qui rend (encore) plus bête et la disparition supposée de la lecture profonde. Dans des articles obligatoirement courts. Sans mention de la diversité des lectures, entre la lecture linéaire d'un roman, la lecture d'une thèse et une recherche (approfondie) sur un sujet à la bibliographie très riche. Ils ont surtout oublié le rythme imposé par la TV et les publicitaires, la victoire de l'image sur le texte (sauf sur Internet), l'émotion préférée à la compréhension rationnelle.]


- Voir également
Une introduction à l'hypertexte, Hervé Le Crosnier BBF 1991
http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1991-04-0280-002

Pierre Lévy. L'hypertexte, instrument et métaphore de la communication.
Réseaux, 1991, volume 9 n°46-47. pp. 59-68.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/reso_0751-7971_1991_num_9_46_1831

L’hypertexte comme hypermétaphore, Jacques Anis Linx 1999, Revue des linguistes Paris X
http://linx.revues.org/798?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=lhypertexte-comme-hypermetaphore

Francis Pisani,  L'alchimie des multitudes
« Le lien est l’essence du web » : il évite de refaire ce qui existe déjà, il établit des relations entre des données mais plus encore entre des acteurs
http://clioweb.canalblog.com/archives/2008/07/12/9896993.html


.


.
.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 août 2015

1857 : Le procès des Fleurs du Mal

 

Charles Baudelaire : Le procès des Fleurs du Mal par Robert Tenger (directeur littéraire chez Brentano's) [1971]
http://www.youtube.com/watch?v=T_NqXx2Dubw (source @Iquentin)

France-Culture a diffusé l’audio dans la nuit du 5 au 6 août (non accessible en différé)
http://www.franceculture.fr/blog-le-programme-des-nuits-2015-08-04-nuit-d-ete-du-mercredi-05-aout-2015-au-jeudi-06-aout-2015


Les Fleurs du mal, Procès et censure (1857)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Fleurs_du_mal#Procès_et_censure_(1857)

« Moins de deux mois après leur parution, Les Fleurs du mal sont poursuivies pour « offense à la morale religieuse » et « outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs ». Seul ce dernier chef d'inculpation sera retenu. Baudelaire est condamné à une forte amende de trois cents francs, réduite à cinquante par suite d'une intervention de l'impératrice Eugénie.
L'éditeur Auguste Poulet-Malassis s'acquitte, pour sa part, d'une amende de cent francs et doit retrancher six poèmes dont le procureur général Ernest Pinard a demandé l'interdiction (Les Bijoux ; Le Léthé ; À celle qui est trop gaie ; Lesbos ; Femmes damnées [Delphine et Hippolyte] ; Les métamorphoses du Vampire).
Baudelaire fait publier une nouvelle édition en 1861, enrichie de trente-deux poèmes. En 1866, il réussit à faire publier à Bruxelles, sous le titre Les Épaves, les six pièces condamnées accompagnées de seize nouveaux poèmes ».

Ernest Pinard
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernest_Pinard
Le « procureur impérial » est au cœur des procès contre les écrivains.
Il poursuit Flaubert pour apologie de l'adultère dans Madame Bovary.
Il fait censurer Baudelaire qui doit payer 300 F d'amende.
Il s'attaque à Eugène Sue (les Mystères du peuple).
Napoléon III le décore de la légion d'honneur, et en fait un ministre en 1867.


Des pièces du procès à consulter sur Wikisource
http://fr.wikisource.org/wiki/Documents_sur_le_procès_des_Fleurs_du_mal
dont le réquisitoire de Pinard
et la Lettre de Charles Baudelaire à l'impératrice Eugénie lui demandant d'intervenir
afin que soit diminuée l'amende dont avaient été frappées ''Les Fleurs du mal,'' 6 novembre 1857 . Archives nationales, AE/II/1980

La condamnation a été révisée en 1949 seulement
après le vote d’une loi du 25 septembre 1946 ouvrant « un recours en révision
contre les condamnations prononcées pour outrages aux bonnes mœurs commis par la voie du livre »
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Baudelaire


Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal
Édition originale de 1857, illustrée par Rodin en 1887-1888
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/06/14/32213331.html

 

fleursdumal

Baudelaire, épreuves d’imprimerie
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b86108314/f23.image


.

.

Posté par clioweb à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Droits de l'homme : 1789 - 1793 - 1948

 

ddhc-1789

source Commons

 


Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, 26 août 1789
http://clioweb.free.fr/dossiers/ddh/ddhc-1789.pdf

Stéphane Rials, La déclaration des droits de l’homme et du citoyen, Hachette, Paris, 1988

Alphonse Aulard, Histoire politique de la Révolution française ; origines et développement de la démocratie et de la République (1789-1804)
http://classiques.uqac.ca/classiques/aulard_alphonse/hist_pol_revol_fr/hist_pol_revol_fr.html

p 78 - « Il y avait plusieurs projets émanés de La Fayette, Siéyès, Mounier, Target, etc., dissemblables de forme, semblables quant aux principes. Le 12 août, l'Assemblée nomma un Comité de cinq membres pour les fondre en un seul. Le 17, ce Comité présenta son rapport par l'organe de Mirabeau, et ce rapport parut très mal fait. Le rapporteur, secrètement hostile à toute déclaration, proposait l'ajournement après la constitution. Le 18 août, renvoi aux bureaux, et chaque bureau dressa un projet. Le 19, l'assemblée prit pour base le projet du 6e bureau, qu'elle vota, du 20 au 26, avec de graves amendements »


articles Wikipedia :
http://tinyurl.com/wp-ddhc-1789
http://fr.wikipedia.org/wiki/Déclaration_des_droits_de_l'homme_et_du_citoyen_de_1789
http://en.wikipedia.org/wiki/Declaration_of_the_Rights_of_Man_and_of_the_Citizen

Motion de La Fayete
http://www.histoire-image.org/site/rech/album.php?album=17381

Barnave, Castellane, Malouet 01.08.1789
http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/sur%20la-declaration-des-droits-de-l-homme.asp

Guy Putfin. La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.
Recensement et variantes des textes (août 1789 - sept 1791)
In: Annales historiques de la Révolution française. N°232, 1978. pp. 180-200.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahrf_0003-4436_1978_num_232_1_3307


Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe de Gouges, 28.10.1791
http://fr.wikipedia.org/wiki/Olympe_de_Gouges
http://fr.wikisource.org/wiki/D%C3%A9claration_des_droits_de_la_femme_et_de_la_citoyenne


Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793
http://clioweb.free.fr/dossiers/ddh/ddhc-1793.pdf


Déclaration universelle des droits de l’homme, 10 décembre 1948
http://clioweb.free.fr/dossiers/ddh/duhc-1948.pdf

.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

25 août 2015

Cartes isochrones

 

iso-1881

Francis Galton's first known isochronic map 1881
http://en.wikipedia.org/wiki/Isochrone_map


- What is an Isochrone Map ? blog alternativetransport, 07.05.2015
http://alternativetransport.wordpress.com/2015/05/07/what-is-an-isochrone-map/

L'article reproduit deux cartes :
Isochronic Passage Chart by Francis Galton* 1881
Isochrone Map: Austro-Hungarian Empire Railway Network 1912

* Francis Galton (1822-1911) :
http://galton.org/explorer-geographer.html
http://en.wikipedia.org/wiki/Francis_Galton
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Francis_Galton

Des cartes pour évaluer les temps de déplacement, Thot Cursus 24.011.2014
http://cursus.edu/article/24588/des-cartes-pour-evaluer-les-temps/

- Isochrone Map, l'article de Wikipedia reproduit la carte de Galton en 1881
http://en.wikipedia.org/wiki/Isochrone_map
World Travel times in 1881 from London
Francis Galton's first known isochronic map published for the Proceedings of the Royal Geographical Society, 1881

Il existe : Isochronic postal map of the world, 1889

Isochronic Distance Chart, 1904. Average Tariff Chart, 1906
http://www.davidrumsey.com/luna/iso
http://i.imgur.com/9F8bEBq.jpg
https://www.reddit.com/r/MapPorn/comments/27yfn0/isochronic_passage_chart_for_travelers_global_map/

1906
http://imgur.com/EcKy2Kh


isochronic-1914

Isaac Hepworth on Twitter:
Fantastic isochronic map showing 1914 travel times from London around the world
http://twitter.com/isaach/status/520627497881182209

 

Twitter - 27.10.2014 - 09.05.2015 - 12.07.2015 - 24.08.2015, etc.
#isochrone maps, les mentions sont récurrentes
http://twitter.com/search?q=isochrone%20map&src=typd

 

austro-hungarian-railway-1912

Seenthis :
http://seenthis.net/tag/isochrone
#Isochrone #map of the #Austro-Hungarian empire #railway network in 1912
http://seenthis.net/messages/368934


USA travel time 1830 - 1930
http://www.vox.com/2015/3/11/8187033/maps-travel-times

1926 Railway or Tram Timezones of Melbourne, Australia
http://www.cambooth.net/product/1926-tram-train-timezones-melbourne-1926/



A Brief History of Data Visualization, Michael Friendly York U. Toronto
http://www.datavis.ca/papers/hbook.pdf

une appli Google :
http://sandropaganotti.com/generate-an-isochrone-map-using-google-maps-api/


.
.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Hommage à Maurice Agulhon 30.05.2015

 

Hommage à Maurice Agulhon - 30.05.2015

Maurice Agulhon et l’histoire plurielle,
Maurice Agulhon en son temps

Les audios sont disponibles en ligne
dont
Michel Vovelle sur Agulhon et la Révolution française
Agulhon et l’avenir de l’historiographie
(Sylvie Aprile, Mathilde Larrère, Laurent Le Gall, Jean-Noël Tardy)

http://tinyurl.com/p1-crh19-agulhon
http://www.univ-paris1.fr/unites-de-recherche/crhxix/conferences-en-ecoute/hommage-a-maurice-agulhon-30-mai-2015/


.

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 août 2015

Mapping the Gulag


u

gulag-49-54

Mapping the Gulag, http://www.gulagmaps.org/maps/

 

- Mapping the Gulag
1 géo qui a bcp évolué, des décisions des années 1960 pèsent encore aujourd'hui
http://www.gulagmaps.org/maps/

associé au projet
Women in the Russian Penal System
Judith Pallot Oxford, Dominique Moran Birmingham, Laura Piacentini Strathclyde.
http://www.geog.ox.ac.uk/research/transformations/projects/russia/



- L’URSS et ses goulags - cartes repérées par Ph. Rekacewicz au musée de l’occupation (soviétique) à Riga
http://seenthis.net/messages/400673#&gid=1&pid=1 via @visioncarto 23.08.2015

latvia-deport-2

The main deportation routes and locations of the camps 1940-1950
http://latvianhistory.files.wordpress.com/2012/06/karte_deport_2.jpg

Une version de cette carte a été mise en ligne en 2012
dans l'article Soviet Mass Deportations of June 14 1941
http://latvianhistory.com/2012/06/14/soviet-mass-deportations-of-14-june-1941/
http://latvianhistory.com/


Soviet Mass Deportations from Latvia - 14 juin 1941 - 25 mars 1949
http://www.mfa.gov.lv/en/policy/information-on-the-history-of-latvia/briefing-papers-of-the-museum-of-the-occupation-of-latvia/soviet-mass-deportations-from-latvia



goulag-st-lh

- Une carte dans l'article Nicolas Werth, Goulag les vrais chiffres, L'histoire 169 1993 p 45  

 

gulag-hist

- Gulag, soviet prison camps and their legacy
David Hosford, Pamela Kachurin and Thomas Lamont
A Project of the National Park Service and the National Resource Center for Russian, East European and Central Asian Studies, Harvard University
http://gulaghistory.org/nps/downloads/gulag-curriculum.pdf

Karl Qualls, Teaching the gulag with images
Karl Qualls is Professor of (Russian) History at Dickinson College.
« All images that I use come from the archive of Gulag: Many Days, Many Lives, the web project I completed with my colleagues at the Roy Rosenzweig CHNM at George Mason and with partners at the International Memorial Society and the Gulag Museum at Perm 36 ».

http://blogs.dickinson.edu/karlqualls/2012/02/29/steve-barnes-teaching-the-gulag-with-images/
http://blogs.dickinson.edu/karlqualls/2012/02/15/wilson-bell-on-the-gulag-in-survey-courses/
http://blogs.dickinson.edu/karlqualls/tag/gulag/


- The Virtual Museum of the Gulag is a project of the Research and Information Centre "Memorial" (St Petersburg).
http://www.gulagmuseum.org/start.do?&language=2

 

- Benjamin Pomier, prépa lycée Jean Vilar de Meaux + UMLV
http://www.geodatas.fr/g%C3%A9o-hypokh%C3%A2gne/mondes-et-antimondes/l-archipel-du-goulag/


- Goulag, le peuple des zeks
expo à Genève en 2005
http://www.expo-goulag.ch/cartes/
citation dans Geoconfluences
http://geoconfluences.ens-lyon.fr/doc/etpays/Russie/RussieFaire.htm


- Wikipedia cartes et documents de l'article Gulag
http://en.wikipedia.org/wiki/Gulag
http://en.wikipedia.org/wiki/Gulag#/media/File:ArkhipelagGulag.jpg
Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Gulag


- Marie Fainberg  et Anna Loutsenko
Memorial ou l’émergence d’une société civile en Russie - Mai 2002
http://web.archive.org/web/20090220070924/http://www.ceri-sciences-po.org/archive/mai02/artmfal.pdf


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Pierre Goubert, historien

 

goubert

Pierre Goubert (1915-2012)
source : http://cafehistoria.ning.com/



Pierre Goubert ou comment faire œuvre d'historien
« Comprendre, faire comprendre et faire revivre »
(1/2) Journée d’étude - ENS, Lyon mardi 13 octobre 2015
http://calenda.org/334391


« En fin de compte, le professeur d’histoire que je fus peut s’identifier à une sorte de Maître-Jacques. Simple, vivant, un tantinet bateleur avec les plus jeunes, à qui il s’agit de donner le goût de l’histoire. » (Pierre Goubert, Un parcours d’historien).

« Pierre Goubert Cloutier », Jean-Pierre Goubert
« Pierre Goubert et la vie quotidienne d’Ancien Régime paysan », Daniel Roche
« Pierre Goubert, historien de la ville moderne », Maurice Garden

« L’économie de l’Ancien Régime dans l’œuvre de Pierre Goubert », Guillaume Garner,
« Pierre Goubert, historien de la culture ? », Françoise Dartois-Lapeyre
« La voix écrite de Pierre Goubert », Nicolas Schapira

Conclusions par Igor Moullier


.

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 août 2015

Un éclair et des métaphores

 

Un éclair dans le cloud et des métaphores manichéennes - Affordance.info 20.08.2015
Le 13 août, la foudre a endommagé des disques durs d’un data center belge.
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2015/08/un-eclair-dans-le-cloud.html

Olivier Ertzscheid établit une analogie entre politique de la ville et absence de politique publique de l’internet

« Les politiques publiques ont, de manière réfléchie et patiente, construit ces banlieues (les « quartiers » des animateurs TV) dans lesquelles il est désormais impossible de voir autre chose qu'un stigmate de leur propre échec et de leur propre abandon citoyen ».

« L'absence d'un vrai projet politique de l'internet a, de la même manière, selon les mêmes processus, et hélas souvent avec les mêmes résultats, conduit à l'émergence du « Dark Web ». On y retrouve les données volées d'une citoyenneté fantoche en recherche d'une représentativité que le « web public » - ses plateformes et ses politiques - lui refuse ou lui dénie ».

A l’échec politique s’ajoute la pratique des médias. « A force de vouloir enfermer le web, ses usages et ses représentations, dans le manichéisme de métaphores * pataudes »...[les médias nous considèrent ] « presqu'incapables de filer la seule métaphore qui vaille, celle d'une citoyenneté nouvelle »

* Web profond (deep web) ou web de surface, Dark web ou darknet, informatique en nuage, etc.

 

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 août 2015

Ludovia 2015



« Numérique et éducation, entre appropriations et détournements »
c'est le thème de Ludovia 2015

- Le programme : http://www.ludovia.org/2015/programme-general-2015/
en pdf : http://www.ludovia.org/2015/wp-content/uploads/2015/05/Programme_Ludovia_2015.pdf

- Lundi matin : Démarrage du colloque scientifique
Lundi 24 août après-midi : Accueil
Mardi 25 matin Session I : Ressources, jeux et contenus
Mardi 25 après-midi –Session II : ENT, & Espaces d’apprentissage
Mercredi 26 matin – Session III : Education aux médias et culture numérique
Mercredi 26 après-midi - Session IV : Mobilité et nomadisme
Mercredi soir : Clôture

Pour chaque session, la table ronde est suivie de séances d’ateliers de découverte-
ExplorCamp : 8 sujets ou démonstrations peuvent être organisés en simultané.


- 2 activités retransmises sur le web le lundi

17h30 « Les politiques publiques face aux appropriations et aux détournements dans le numérique éducatif »
Conférence retransmise en direct sur http://www.ludovia.org/2015/

20 h 30 « Numérique & éducation, de détournements en appropriations »
Conférence retransmise sur Internet


- Twitter : http://twitter.com/ludovia12



.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 août 2015

Le tympan de Conques

 


Twitter - Joelle Alazard 19 août 2015


 L'abbatiale Sainte-Foy de Conques, article Wikipedia et liens
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbatiale_Sainte-Foy_de_Conques


conques-t

Le tympan, visite virtuelle, avec super zoom :
http://faculty.vassar.edu/antallon/zoomify/Conques_Tympanum.html
autre visite : http://www.ecliptique.com/conques/

 

conques-christ

Christ en majesté

 

conques-t3jug

Le jugement dernier, d'après l'évangile de saint Matthieu
A gauche, les élus, à droite les damnés

 

conques-jugt

La pesée des âmes par l'archange Saint-Michel.
Un démon triche pour faire pencher la balance.

 

conques-t3d


détail : L'enfer, Satan et les péchés capitaux (luxure, avarice, paresse, medisance...)



L'ensemble des scènes représentées sur ce tympan,
aussi bien les élus (à gauche pour le spectateur) que les damnés à sa droite,
sont décrites en détail par la page web
http://www.tourisme-conques.fr/fr/histoire-patrimoine/eglise-abbatiale/tympan-jugement-dernier.php

Voir également le powerpoint réalisé par Frédéric Hosteing Collège F. Mitterrand Noisy le Grand (Créteil)
http://lettres.ac-creteil.fr/IMG/file/Diable_bon_Dieu/11Seance9.ppt

 

.

 

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 août 2015

Le Paris de Charles Marville

 

marville-bievre
http://www.metmuseum.org/exhibitions/listings/2014/charles-marville

 

- Charles-François Bossu, dit Charles Marville, est né en 1816 à Paris. Il débute comme peintre-graveur. En 1862, il est « Photographe de la Ville de Paris ». Il publie en 1865 l'Album du Vieux-Paris. A sa mort (1879 ?) son atelier est racheté par le photographe Armand Guérinet. Les plaques sont conservées à la Bibliothèque historique de la ville de Paris. Le musée Carnavalet conserve plus de 760 tirages de Marville.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Marville
http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/itiinv/cathedrale/docphotographes/Marville.html

Charles Marville et les chantiers de restauration, L'histoire par l'image
(Sainte Chapelle 1856 + Flèche de Notre-Dame)
http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=855&d=11&t=352


- Plusieurs expositions ont eu lieu aux USA :

Photographs from a Changing 19th-Century Paris
A new National Gallery of Art exhibition in Washington, D.C. highlights the photographs of Charles Marville.
http://www.architectmagazine.com/design/exhibits-books-etc/photographs-from-a-changing-19th-century-paris_o
http://www.parisenimages.fr/en/collections-gallery?recherche=xiv&debut=&fin=&page=4

NGA 2013 http://www.nga.gov/content/ngaweb/exhibitions/2013/marville.html

Charles Marville" Exhibition and New Discoveries Announced by National Gallery of Art
http://artdaily.com/news/42631/-Charles-Marville--Exhibition-and-New-Discoveries-Announced-by-National-Gallery-of-Art
. http://frenchmorning.com/charles-marville-au-met/


Metropolitan 2014 exhibition
http://www.metmuseum.org/exhibitions/listings/2014/charles-marville
http://www.metmuseum.org/exhibitions/objects?exhibitionId={21968755-5DDD-4FEA-81C5-000D8AAAF6B3}&rpp=60&pg=1
http://www.metmuseum.org/exhibitions/objects?exhibitionId={21968755-5DDD-4FEA-81C5-000D8AAAF6B3}&rpp=60&pg=2

Charles Marville (French, 1813–1879) was commissioned by the city of Paris to document both the picturesque, medieval streets of old Paris and the broad boulevards and grand public structures that Baron Georges-Eugène Haussmann built in their place for Emperor Napoleon III. This exhibition presents a selection of around one hundred of his photographs.

Glimpsing a Lost Paris, Before Gentrification, The New York Times 10.03.2014
Charles Marville’s Pictures Show What Was Destroyed
http://www.nytimes.com/2014/03/10/arts/design/charles-marvilles-pictures-show-what-was-destroyed.html

Deux sources pour repérer les photographes de Paris au XIXe :
Napoleon III and Paris The Metropolitan Museum of Art, New York
photos de Paris par Hippolyte Collard, Charles Soulier, Charles Thompson, François Gobinet, Auguste Mestral, Pierre-Ambrose Richebourg, Gustave Le Gray, François Delessert,  Alphonse J. Liébert, Louis Durandelle
http://www.alaintruong.com/archives/2009/06/09/14022617.html

Charles Marville, après
Édouard Baldus wikipedia.fr  wikipedia.en (Metropolitan Museum of Art, 1994)
Gustave Le Gray wikipedia .en  -  wikipedia.fr (BNF - JP Getty Museum, 2002),
et Roger Fenton wikipedia.en  wikipedia.fr (Metropolitan Museum of Art, 2004),
http://caareviews.org/10.3202/caa.reviews.2015.32



- Photographs of Paris dans Commons (details)
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Photographs_of_Paris_by_Charles_Marville

marville-comm

http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Photographs_of_Paris_by_Charles_Marville



- Google Art Project, dont vue du Pont des Saints Pères
http://www.google.com/culturalinstitute/entity/%2Fm%2F0280kt8?hl=fr&projectId=art-project


.


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 août 2015

Peut-on dégoogliser Internet ?


« Google n'est pas qu'un moteur de recherche, une messagerie, ou un média social.
C'est une entreprise (Alphabet) de plus de 53 000 salariés qui travaillent aussi à la création et au développement de voiture sans chauffeur, ou de remèdes contre des maladies graves. Tout comme Facebook ou Amazon...
Qui les contrôlent, ces entreprises ?
Quelle instance peut leur imposer des limites professionnelles et éthiques ? »

« Alors, peut-on dégoogliser Internet ?
Ou en tout cas limiter, réglementer le pouvoir de Google sur le web ? »

Emission du grain à moudre d'été 17.08.2015
avec Andréa Fradin Rue 89, Benjamin Jean, Olivier Babeau
http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre-d-ete-peut-on-degoogliser-internet-2015-08-17

Un débat très intéressant et courtois sur les enjeux économiques, sociaux, culturels et juridiques...
2 éléments :
. Les géants du jour craignent de disparaître, d'où une fuite en avant permanente.
Google a bcp de succès (2/3 des internautes dans le monde, 90 % en France). Mais l'entreprise a connu des échecs retentissants (Wave) et Google + ne concurrence pas vraiment Facebook. http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/echecs-google/
. Les internautes ont une forte part de responsabilité dans la situation actuelle, souvent par simple paresse.


Juste un oubli dans l'émission : les FMN du GAFAM sont expertes en évasion fiscale,
avec l'aide de dirigeants de pays européens comme l'Irlande ou le Luxembourg.
Un enjeu que l'Europe néo-libérale n'a aucune envie d'affronter.

g-impots

Jean-Michel Delambre, Le Canard enchaîné 19.08.2015

. Alphabet a été immatriculée au Dalaware, comme les 2/3 des groupes américains côtés en Bourse et 950 000 entreprises du monde entier.
L'entreprise aura à payer un impôt fédéral, mais aucune taxe locale. Le Canard 19.08.2015

. Facebook n'a payé que 320 000 euros d'impôts sur des bénéfices de l'ordre de 105 M d'euros.
L'astuce ? Ne déclarer que 5 % du chiffre d'affaires réalisé en France.
Le prélèvement fiscal aurait dû s'élever à 35 M.

. Aux Etats-Unis, l'evasion fiscal des entreprises se poursuit selon Le Figaro cité par Le Canard.
D'ici 2024, le manque à gagner est estimé à 34 Mds $.

 

Framasoft a l'ambition de mettre à disposition des internautes une alternative libre à chacun des services privateurs de liberté.
http://degooglisons-internet.org/
http://framablog.org/2015/06/30/ca-degooglise-pepere/

Un moteur à tester :
http://www.qwant.com/

rappel :
D. Cardon, Google, Facebook : Pagerank / Edgerank  -  la guerre des classements
Affordance - Google et FB : ce qui résiste
http://clioweb.canalblog.com/tag/pagerank
.

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

18 août 2015

NYT : Inside Amazon

 

- Inside Amazon: Wrestling Big Ideas in a Bruising Workplace
The company is conducting an experiment in how far it can push white-collar workers to get them to achieve its ever-expanding ambitions.
By Jodi Kantor and David Streitfeld The New York Times 15.08.2015 (déjà 5000 commentaires le 18.08 !)
http://www.nytimes.com/2015/08/16/technology/inside-amazon-wrestling-big-ideas-in-a-bruising-workplace.html


- Le Monde : « Le New York Times a interviewé plus de 100 anciens et actuels employés, décrit une entreprise régulée sciemment par le darwinisme, qui encourage la délation entre collègues, où compter ses heures est une mauvaise idée et prendre du temps pour s’occuper de son père malade du cancer est jugé problématique. « Presque toutes les personnes avec qui je travaille, je les ai vues pleurer à leur bureau », raconte ainsi un employé au journal ».
« Jeff Bezos, a réfuté les allégations du New York Times »
http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2015/08/18/difficiles-conditions-de-travail-chez-amazon-le-prix-du-succes_4728505_1656994.html


- BFM-Business, Titre : « Jeff Bezos défend ses salariés » [qui ne sont nullement attaqués !]
sous-titre : « Jeff Bezos propose à ses salariés de se plaindre directement à lui (par mail) plutôt qu’à la presse »
« Je ne reconnais pas cet Amazon » a répondu Bezos qui qualifie les témoignages du NYT « d’anecdotes »
http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/jeff-bezos-defend-ses-salaries-des-attaques-contre-amazon-907927.html

- Le management selon Jeff Bezos's : Top 10 Leadership Lessons
http://www.forbes.com/sites/georgeanders/2012/04/04/bezos-tips/

Un article du Monde en 2013 sur les conditions de travail dans les entrepôts d'Amazon :
http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/12/16/les-travailleurs-chez-amazon-ont-des-conditions-de-travail-dignes-du-xixe-siecle_3517609_3234.html
Un exemple en logistique via Pierre Rosanvallon, Raconter la vie
http://raconterlavie.fr/collection/moi-anthony-ouvrier-d-aujourd-hui/


- Et chez une autre FMN du numérique :
Chez Facebook, on encourage les salariés à être audacieux. Certains le prennent au mot et se font virer (OE):
Harvard student loses Facebook internship after pointing out privacy flaws
http://www.boston.com/news/nation/2015/08/12/harvard-student-loses-facebook-internship-after-pointing-out-privacy-flaws/zASZFdUjn6PoliUiR9kVHJ/story.html


rappel, sur le blog d'Olivier Ertzscheid :
Algos, robots, boulot
du web ouvert aux jardins fermés
Les 3 côtés obscurs du numérique
Le prochain livreur d'Amazon, c'est vous, etc...
http://clioweb.canalblog.com/tag/affordance


 

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Calcutta au XIXe

 

calcutta-1832

Calcutta 1832
Map of the city and environs of Calcutta constructed chiefly from Major Schalch’s map
and from Captain Prinsep’s Surveys of the suburbs (source JCF)
http://qz.com/478308/heres-what-indias-biggest-cities-looked-like-centuries-ago/



kolkata

Calcutta en 2015 d'après Google Maps ( le Nord est à gauche)


An exhibition in Delhi lends a perspective on the cities' past in India
http://qz.com/478308/heres-what-indias-biggest-cities-looked-like-centuries-ago/


Calcutta 's history
http://en.wikipedia.org/wiki/History_of_Kolkata
version française à enrichir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Calcutta#Histoire

 

Calcutta au XIXe en images
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Kolkata_in_the_19th_century

Historical images
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Historical_images_of_Kolkata

calcutta-grains

Grain boats near Alipore bridge in Calcutta
http://www.oldindianphotos.in/2010/06/grain-boats-alipore-bridge-calcutta.html
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Grain_boats_near_Alipore_bridge_in_Calcutta_by_Francis_Frith.jpg

 

L'article reproduit également des plans de Delhi en 1857 et en 1913
et de Bangalore en 1794

 

Bombay-Frith

Pour Bombay / Mumbai, consulter Wikipedia et le site Old Indian Photos


Mumbai 1888 map
http://commons.wikimedia.org/wiki/Mumbai

History of Mumbai
http://en.wikipedia.org/wiki/History_of_Mumbai

Bombay au XIXe
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Mumbai_in_the_19th_century

Bombay landscape by Francis Frith
http://www.oldindianphotos.in/2010/11/bombay-mumbai-landscape-19th-century.html
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Bombay_landscape_by_Francis_Frith.jpg
http://www.oldindianphotos.in/search/label/Mumbai?max-results=5



31.08.2015 : Cosmology to Cartography - Mapping India - expo National Museum New Delhi 2015
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/08/31/32561501.html


.




.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

17 août 2015

La théorie de la tartine

 

titiou-tartine

Titiou Lecoq a publié en mars La théorie de la tartine (Au diable Vauvert)



Elle était l’invitée de Demorand sur France-Inter 09.08.2015
http://www.franceinter.fr/emission-homo-numericus-ecrire-avec-titiou-lecoq
Elle participait à l'émission du grain à moudre d'été le 27.07.2015

Lire aussi 2 entretiens
Titiou Lecoq:  « Je m’amuse moins qu'avant sur Internet » Cheek Magazine  31.03.2015 (avec photo)
http://cheekmagazine.fr/culture/titiou-lecoq-je-mamuse-moins-quavant-sur-internet/

Titiou Lecoq : « Internet, c’était une vraie cour de récré » Dailymars 25.03.2015
http://www.dailymars.net/titiou-lecoq-interview/


extraits :
« Titiou Lecoq fait partie des pionnières du Web. Depuis des années, elle partage du LOL et des pages de sa vie sur son blog Girls and Geeks. Du dernier mème au compte-rendu de son accouchement, elle a mêlé jour après jour la culture geek à son propre récit d’apprentissage. C’est justement cela que raconte son nouveau roman, La théorie de la tartine : comment le Web a évolué, en même temps que les jeunes adultes qui l'utilisent et muté d’une innocence anar’ à un espace régi par les nouveaux géants capitalistes ».

Marianne est une jeune étudiante qui lit Debord et Baudrillard. En 2006, elle découvre sur le net une sextape postée par son ex. Christophe, un des premiers journalistes Web et Paul un geek qui s’amuse à troller Alain Minc et BHL vont l’aider. En quelques clics, Paul va transformer la vie de l’ex en un véritable cauchemar.  [ Dix ans plus tard, Internet a tout bousculé et la précarité est devenue la règle imposée par les tenants de la privatisation intégrale. ]

« Je ne dis pas que tout était parfait en 2006, mais il y avait un début de contre-culture sur le Web qui a été complètement rattrapé/récupéré par le système économique. À l’époque, j’avais une vingtaine d’années : c’était la merde, je n’avais pas d’argent, mais il y avait une certaine insouciance. J’ai grandi en parallèle d’Internet et il est devenu sérieux en même temps que moi »

« Je fais partie des journalistes web qui ont écrit sur Internet, et au fur et à mesure mes articles étaient de moins en moins pour relayer les mouvements cools, que j’aimais bien, qui m’avaient fait marrer, et de plus en plus des mises en garde sur, attention, la NSA, Google, Amazon, Apple, etc… De fait, c’est ce qui s’est vraiment passé, si tu prends les dix dernières années sur Internet, il y a une espèce de privatisation de l’espace public, plus toutes les lois qui sont passées, l’anonymat n’existe plus sur Internet, c’est pour ça que la deuxième partie du livre, qui se passe maintenant, est très pessimiste ».


La diabolisation  du Web ? En France, pour les élites, la catastrophe a été de découvrir qu’ils n’ont plus le monopole de la parole. Ils continuent de squatter les plateaux TV, mais les internautes n'héistent pas à leur porter la contradiction.

« Les politiques et les médias parlent beaucoup de certains dangers d’Internet, comme les arnaques à la carte bancaire, mais personne ne parle du problème des données personnelles. On n’a pas réussi, en tant que journalistes Web, à sensibiliser les gens (à ce problème ou aux dangers de la loi sur le renseignement) ».

Son inquiétude : s’engager dans une société où ce n’est plus l’humain qui prend ses décisions.
L’anonymat ? Nous avons perdu la guerre, Facebook a gagné
Le clash ? Quand je suis très énervée, je n’envoie pas de mails ou de tweets. Je peux en écrire, mais je l’enregistre en brouillon.


Elle a publié également
Les Morues
Sans télé, on ressent davantage le froid
Chroniques de la débrouille.

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 août 2015

Khaldei , Berlin 2 mai 1945

 

khaldei-berlin-flag

Raising a flag over the Reichstag
Le drapeau soviétique flottant sur le toit du Reichstag
http://en.wikipedia.org/wiki/Raising_a_flag_over_the_Reichstag

 

Les photos de Khaldei semblent contrôlées par Getty, d'où la difficulté de les afficher sur le web.
Google images donne cependant à voir qqunes de la trentaine de photos prises par Khaldei à Berlin.

Et 2 sites web affichent plusieurs photos :
Photos of War and Victory by Yevgeny Khaldei
http://rbth.co.uk/multimedia/2015/05/07/khaldei_95525.html

Khaldei, Lumiere exhibition
http://lumieregallery.net/wp/258/yevgeny-khaldei/

Karambolage 11.06.2015 comparaison de deux versions de la photo
http://www.arte.tv/magazine/karambolage/fr/la-photo-evgueni-khaldei-karambolage


Le Drapeau rouge sur le Reichstag, une photo-symbole savamment fabriquée
Renaud Février, L’Obs 15.008.2015
http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20150812.OBS4091/le-drapeau-rouge-sur-le-reichstag-une-photo-symbole-savamment-fabriquee.html

La photo prise par Khaldei à Berlin le 2 mai 1945 est publiée le 13 mai dans Ogoniok (« La Petite Flamme »). Avec des soldats plantant un drapeau sur le toit du Reichstag, elle met en scène la victoire des soviétiques sur les nazis. Un des soldats a une montre à chaque poignet. La censure a obligé le photographe a retoucher le cliché.
Pendant 50 ans, officiellement les trois soldats étaient officiellement le Géorgien Meliton Kantaria, et les Russes Mikhaïl Egorov et Alekseï Bérest.
Aujourd’hui, c’est Alexis Kovalev un Ukrainien, Leonid Gorychev de Minsk et Abdulhakim Ismailov du Dagestan.


L’article cite 2 sources
. Pierre Bellemare et Jérôme Equer « Histoire secrète des 44 photos qui ont bouleversé le monde ».

. Khaldeï, L'armée rouge en noir et blanc, Libération 09.09.1995
http://www.liberation.fr/culture/1995/09/09/khaldei-l-armee-rouge-en-noir-et-blanc-le-photographe-sovietique-de-la-seconde-guerre-expose-a-perpi_144652

« Je suis né en 1917 en Ukraine. D'une famille juive. Ma première blessure, je l'ai reçue à un an pendant un pogrom: la balle a traversé mon corps et elle a coûté la vie à ma mère qui me tenait dans ses bras... J'ai vu le massacre de 7.000 juifs, à Kerch en Crimée en juin 1942. Et mon père et mes trois sœurs ont été fusillés par les nazis en Ukraine, avec 75 autres personnes ».
[à la suite du pacte germano-soviétique], « J'ai pu acquérir un Leica, avec un objectif 35 mm ! C'est avec lui que j'ai suivi la guerre, je ne m'en suis jamais séparé »

1995 à Perpignan, Jean-François Leroy (Visa) a organisé la rencontre entre Joe Rosenthal, auteur du cliché historique représentant les soldats plantant un drapeau américain sur l’île d’Iwo Jiwa le 26 février 1945, et Evgueni Khaldei, immortalisant un soldat communiste brandissant l’étendard soviétique sur le Reichstag, le 2 mai 1945 »
http://etudesphotographiques.revues.org/397


2005 Expo au MAHJ Evgueni Khaldei Photographe de l'armée rouge
http://www.mahj.org/fr/3_expositions/

Evgueni Khaldeï, chantre et victime de l'idéologie stalinienne, Le Monde 13.08.2005
http://www.lemonde.fr/culture/article/2005/08/13/evgueni-khaldei-chantre-et-victime-de-l-ideologie-stalinienne_679884_3246.html

2008, retro Khaldei à Berlin, au Martin Gropius Bau
http://www.lepetitjournal.com/varsovie/actu-varsovie/29000-evgueni-khaldei-martin-gropius-bau.html

2009 - Ces photos qui ont suscité la controverse Jean-Marie Wynants Le Soir 24.09.2009
Le Botanique expose à Bruxelles une série d'images qui, de 1839 à nos jours, ont choqué, dérangé, suscité procès ou controverses.
http://web.archive.org/web/20090928131934/http://portfolio.lesoir.be/v/culture/Photographie/photo_controverse240909/630926_RedacSel5_Khaldei_jpg_0KQD54FX.JPG.html
http://web.archive.org/web/20090927045222/http://www.lesoir.be/culture/arts_plastique/2009-09-24/photos-suscite-controverse-729046.shtml

2009 - Exposition Controverses, Photos à histoires à la BNF
p 10 http://www.bnf.fr/documents/dp_controverses.pdf


2015 : Yevgeny Khaldei » The Banner of Victory, Rosphoto Saint-Petersburg
http://www.photography-now.com/exhibition/107998

 

khaldei-berlin

Google images : http://tinyurl.com/pbooy2q


.
.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 août 2015

Japon : Le déni de la défaite

 

2015 - Déni de défaite au Japon - Le Monde 13.08.2015
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/08/13/deni-de-defaite-au-japon_4723763_3216.html

Akihito, l’empereur du Japon (81 ans) a exprimé, samedi 15 août, de « profonds remords » pour la Seconde guerre mondiale, à l’occasion du 70e anniversaire de la capitulation. Mais trois ministres se sont rendus au sanctuaire controversé de Yasukuni - Le Monde 15.08.2015
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/08/15/japon-deux-ministres-visitent-le-sanctuaire-controverse-de-yasukuni_4725756_3216.html


1945 le 15 août, discours d'Hiro-Hito. L'empereur accepte la capitulation et échappe à une destitution ou un procès.
Le document officiel est signé le 2 septembre.
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1725
. Un tribunal militaire international juge les principaux dirigeants :
28 sont accusés, 7 sont condamnés à mort et exécutés en 1948 (dont Tojo Hideki, ex-premier ministre).
. Par la loi fondamentale de 1947 le Japon « renonce à jamais à la guerre en tant que droit souverain de la Nation » (article 9).


Le trou de mémoire des nationalistes L'histoire 413, jt 2015
http://www.histoire.presse.fr/special-asie-pacifique-1931-1945/trou-memoire-nationalistes-01-07-2015-136387
En 1995 le premier ministre Murayama déclare que le Japon avait « infligé à de nombreux pays, notamment à [ses] voisins asiatiques, des peines et des dommages immenses, au travers de guerres d'agression ou d'une domination coloniale ».

« 70 ans après la 2GM, ombres et lumières de la pensée japonaise d’après-guerre »
Un récent colloque international vient d’avoir lieu à Tokyo, à la Maison franco-japonaise.
http://calenda.org/329007


Depuis soixante-dix ans, la perception de la défaite (requalifié en après-guerre) est au Japon un enjeu politique.
La gauche et la majorité de la population estiment qu’il faut tirer les leçons du militarisme.
« Les intellectuels japonais de l’immédiat après-guerre ont fait preuve d’une lucidité peu commune pour décrypter l’ultranationalisme ».
« Aucun historien ne remet en cause la dimension d'agression de la guerre contre la Chine ou la réalité du massacre de Nankin, même si des discussions sur le nombre de victimes persistent »

La droite proclame qu’il n’y a rien à apprendre de la défaite.
Elle considère la capitulation comme imméritée : à ses yeux, le Japon impérial avait le grand dessein de contrer l’impérialisme occidental.

Shinzo Abe veut tirer un trait sur les dispositions pacifiques et veut pouvoir déployer des troupes combattantes à l’étranger. Il n’a pas les moyens d’une réforme constitutionnelle, mais l’armée japonaise dispose d’un budget équivalent à celui de la France.

« Plusieurs facteurs favorisent le regain de vigueur de ce « déni de défaite » : l’arrivée de nouvelles générations qui n’ont pas connu la guerre, ce qui est le cas de la majorité des parlementaires ; la mémoire de celle-ci qui s’estompe ; les inquiétudes des jeunes (aggravation des inégalités, isolement social) ; la montée d’un populisme de droite qui se veut rassembleur ; l’absence d’une opposition politique crédible après la faillite de l’arrivée au pouvoir du Parti démocrate (2009-2012)… »

« Shinzo Abe cherche à mettre l’histoire au service du prestige national. Sa politique risque d’attiser les antagonistes régionaux (avec la Chine et la Corée du Sud, qui dénoncent la remilitarisation du ­Japon). Elle reste mal acceptée par les Japonais qui demeurent, dans leur grande majorité, attachés au pacifisme constitutionnel ».

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 août 2015

10 ans de web (2006-2015)



- L'internet libre est-il devenu l'internet du divertissement ? du grain à moudre d'été,  27.07.2015
http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre-d-ete-l-internet-libre-est-il-devenu-l-internet-du-divertissement-2015-07
Philippe Aigrain, La Quadrature du Net
Benoît Thieulin, Conseil National du Numérique.
Nicolas Demassieux, directeur d'Orange Labs
Titiou Lecoq, auteur La théorie de la tartine

Le Grain à moudre part du texte du blogueur iranien Hossein Derakhshan.
Il décrit sa redécouverte du web après 6 ans passées en prison.
http://clioweb.canalblog.com/tag/Derakhshan

En 2006, la connexion se faisait à domicile ou au bureau, par ordi.
Aujourd’hui, la connexion peut être permanente (smartphone, medias sociaux, bases de données et big data).

En 2006, la connexion se faisait à domicile ou au bureau, par ordi.
Aujourd’hui, la connexion peut être permanente (smartphone, medias sociaux, bases de données et big data).

Un succès phénoménal de l''Internet : cf. le succès de Wikipédia, la mise en ligne des bases de donnés, les usages de la photo numérique, la très grande diversité des pratiques, le temps passé, etc.

Les pionniers avaient l’espoir de changer le monde, de ne pas subir la marchandisation et en France, d’échapper au modèle imposé par l’Etat et F-Telecom pour le minitel. Ce rêve a été fracassé : le monde est entré dans le web, la massification s’est faite à l’image de l’humanité, avec ses qualités et ses travers. Le commerce est devenu omniprésent, comme la pub ou le spam : cf. les sujets sélectionnés au quotidien par Télématin.
Le modèle des industries culturelles domine largement : la parole et les profits pour quelques-uns, la téléréalité pour la masse, les coupures publicitaires pour tous.

Le web industriel du capitalisme numérique n’a plus rien à voir avec le web artisanal des pionniers. Les FMN sont expertes en évasion fiscale. Elles exploitent la technologie pour détruire le salariat et les droits sociaux (GAFAM, NATU). Le capitalisme numérique génère des fortunes colossales (Bill Gates, Larry Page, Serge Brin, Mark Zuckerberg, Steve Jobs, etc.)
 (sur le capitalisme de surveillance, cf. les analyses d’Olivier Ertzscheid sur le blog Affordance.info)
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/politique-des-algorithmes/

La dépolitisation est efficace : tous les enjeux sensibles sont habillés d’une apparence technique (cf. la neutralité du net, la protection des données personnelles, le droit à l’oubli, le refus des pseudos chez Facebook...).
Aucun débat public d’envergure n’est possible (cf. l’insuffisance de la mobilisation contre le Patriot Act à la française). Cet échec ressemble à un autre : l’incapacité à faire changer les choix politiques de l’Europe ultra-libérale actuelle. Cela n'empêche pas Thieulin de plaider en faveur d’une repolitisation de ces enjeux.


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 août 2015

Lagasnerie, L'art de la révolte

 

assange-snowden-manning

Julian Assange, Edward Snowden et Bradley Manning
http://www.lesinrocks.com/2013/07/10/

 

« L’idée de Wikileaks est de radicaliser l’exigence démocratique :
dès que l’Etat met en place des systèmes qui se déroulent à l’abri du contrôle des citoyens,
nous ne sommes plus dans une démocratie ».

« Si on se contente de ramener Assange, Snowden et Manning à la tradition, bien répertoriée,
des lanceurs d’alerte, on s’interdit de comprendre le déchaînement de la répression à leur encontre
et l’enthousiasme mondial autour de ces figures ».

Geoffroy de Lagasnerie L’art de la révolte, Snowden, Assange, Manning , Fayard 14.01.2015
http://geoffroydelagasnerie.com/category/snowdenassangemanning/

A propos de ce livre,
- un article des Inrocks, 24.01.2015 15 jours après Charlie
Pour le philosophe Geoffroy de Lagasnerie, Assange, Manning et Snowden inventent de nouvelles pratiques de subversion.
http://www.lesinrocks.com/2015/01/24/actualite/politique/assange-manning-et-snowden-un-nouveau-rapport-la-politique-11549015/


- un entretien récent avec Nicolas Demorand, Homo numericus 26.07.2015
(on y parle Loi sur le renseignement, Patriot Act et Freedom Act...)
http://geoffroydelagasnerie.com/2015/07/26/audio-entretien-sur-france-inter-avec-nicolas-demorand-a-propos-de-lart-de-la-revolte/
http://www.franceinter.fr/reecouter-diffusions/1111263

[La France dirigée par le PS adopte un Patriot Act - loi sur le renseignement - au moment où les USA tentent de prendre un peu leurs distances avec la politique de GW Bush et de son administration.
Combien de temps faudra-t-il pour revenir à un Etat davantage soucieux des libertés individuelles ?
Ne faudrait-il pas accorder davantage d'importance au mépris du droit par les FMN et le capitalisme numérique (vie privée, paradis fiscaux) ? ]

.
.

12 août 2015

Hervé Le Crosnier, Culture numérique 2014-2015

 

hlc201415


- Hervé Le Crosnier, Cours commun de culture numérique 2014-2015
filmé par le CEMU.
internet, néodoc, sociabilité, démocratie, communs.
Les cours 2009-2010 et 2012-2013 sont aussi archivés en ligne
http://www.canal-u.tv/producteurs/cemu//culture_numerique-2014-2015


- Hervé Le Crosnier, publications
http://www.iscc.cnrs.fr/spip.php?article1139

Une introduction aux communs de la connaissance, recueil d'articles
http://tempsdescommuns.org/

A qui appartient la connaissance ?
article d'Hervé Le Crosnier dans le dossier " La connaissance ", revue Les Possibles, éditée à l'initiative du CS d'Attac
http://france.attac.org/nos-publications/les-possibles/numero-7-ete-2015/dossier-la-connaissance/article/a-qui-appartient-la-connaissance
.
http://france.attac.org/actus-et-medias/le-flux/article/septieme-numero-des-possibles-la-revue-editee-a-l-initiative-du-conseil


- Culturenum, notes de synthèse par des étudiants
http://culturenum.info.unicaen.fr/

.

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

L'Obs Photos mythiques

 

Ces photos mythiques qui ont marqué l'histoire - L'Obs août 2015
http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/
connaissez-vous l'histoire « secrète » (sic) de ces clichés « mythiques » (resic)

L'icône du tsunami : le destin d'une mère... et d'une photo
Cyril Bonnet L'Obs .09.08.2015
Yuko Sugimoto, la madone des décombres, photo par Tadashi Okubo pour le quotidien "Yomiuri Shimbun"
Deux jours après la catastrophe, la jeune femme de 28 ans est à la recherche de son fils Raito, 4 ans
http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20150725.OBS3182/l-icone-du-tsunami-le-destin-d-une-mere-et-d-une-photo.html


JO de 1968 : deux poings levés... et un troisième homme, acteur lui aussi
Quentin Sedillo L'Obs 89 05.08.2015

Tommie Smith et John Carlos sont aussitôt sanctionnés
Le poing levé de Tommie Smith et de John Carlos, leur vaut de passer du statut de star à celui de paria. Dès le lendemain, ils sont bannis du village olympique par Avery Brundage
Le troisième sportif, l'Australien Peter Norman, qui a doublé Carlos dans les derniers mètres. Il est un acteur à part entière de la scène.
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150805.OBS3729/jo-de-1968-deux-poings-leves-et-un-troisieme-homme-acteur-lui-aussi.html

Le Che, guerrier héroïque : comment une photo finit sur nos t-shirts
http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20150716.OBS2717/photo-le-che-guerrier-heroique-comment-une-photo-finit-sur-nos-t-shirts.html

Churchill, Roosevelt et Staline à Yalta : mais où est donc de Gaulle ?
Omayra Sanchez, morte sous les yeux du monde
La fillette et le vautour : le photographe sur le banc des accusés
http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20150716.OBS2681/la-fillette-et-le-vautour-le-photographe-sur-le-banc-des-accuses.html

Le Drapeau rouge sur le Reichstag, une photo-symbole savamment fabriqué
Khaldei, Berlin 2 mai 1945
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/08/16/32493802.html

Tian An Men : 5 juin 1989 L’homme seul face aux tanks
http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20150713.OBS2580/l-homme-de-tiananmen-un-acte-de-bravoure-entre-dans-l-histoire.html


.


.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

11 août 2015

Le capitalisme de la surveillance

 

Du droit à l'oubli au capitalisme de la surveillance. Affordance.info 07.08.2015
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/08/droit-a-loubli-capitalisme-surveillance.html


Pour Olivier Ertzscheid, le « droit à l'oubli » est une imposture lexicale. Il s'agit en fait d'un « droit au déréférencement ».
Il mentionne les rhétoriques utilisées par Google, aussi bien pour contourner ce déférencement que pour accepter la censure chinoise.

OE analyse la dernière initiative de Microsoft : un « identifiant publicitaire unique » (appelons-le IPU) qui vous est attribué à l'activation de Windows 10.
Dans ce « capitalisme de surveillance » (Soshana Zuboff) les réglages de l’utilisateur sont écrasés. Il faut avoir fait des études d’informatique pour réussir à désactiver les options de traçage et garder le contrôle...

Pour OE, 3 grands axes déjà identifiables structureront le futur « Digital Labor »  :
le capitalisme de la surveillance et le contrôle total de la privacy par les FMN du GAFAM
le salariat algorithmique préempté par le modèle d'une partie des NATU (AirB'B et Uber donc)
une nouvelle classe, le cognitariat, et sa version sombre, le lumpen-cognitariat
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/06/les-coolies-de-la-pop-economie.html

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 août 2015

10 août 1792



thuillerie1792


Journée du 10 aoûst 1792 au Château des Thuillerie : [estampe 1792]
http://gallicalabs.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6948732t

Images de la Révolution française : catalogue du vidéodisque, 1990, 2102-2108
Dessin : G. Texier (1750?-18..)
gravé par Madame Jourdan  (17..-1... ; graveur)
Éditeur : Pierre Jean, marchand d'estampes, rue Jean de Beauvais (A Paris)
Éditeur commercial : Pierre Jean (1754-1829)
Collectionneur : Carl de Vinck (1859-1931)
Un siècle d'histoire de France par l'estampe, 1770-1870. Vol. 29 (pièces 4856-5017)

 

Bertaux-Tuileries-1792

Jean Duplessis-Bertaux (1747–1819)
Prise du palais des Tuileries le 10 août 1792, Salon des artistes français, Paris, 1793
Versailles ; musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Commons : http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:10th_of_August_1792
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/joconde_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=000PE009579
http://www.histoire-image.org/pleincadre/index.php?i=203

 

10aout-gerard

Le 10 août 1792. Baron Gérard, dessin pour un concours de 1794
Louvre : http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/le-10-aout-1792
L'histoire par l'image : http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=1056


En vidéo :
La prise des Tuileries, en images dans Les années Lumière de Robert Enrico 1989 (vers la 7mn)
http://www.youtube.com/watch?v=heJ4TcmEUS8

La Marseillaise, Jean Renoir 1938 (source @ML)
http://www.youtube.com/watch?v=ceYXjhFc8XE
 


procope16aout1792

procope16

Pour les amis du Procope, le café parisien, l'attaque des Tuileries a eu lieu le 16 août 1792, pas le 10 août 1792.
Une erreur gravée dans le marbre ne se corrige pas.
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Café_Procope

 

La Journée du 10 août 1792
http://fr.wikipedia.org/wiki/Journée_du_10_août_1792
http://en.wikipedia.org/wiki/10_August_(French_Revolution)
La Révolution est confrontée aux difficultés (fuite manquée du roi - Varennes 20 juin 1791), dette héritée de l'Ancien Régime, question religieuse...). Elles sont aggravées par l’entrée en guerre contre « le roi de Bohême et de Hongrie (20 avril 1792) et les premières défaites).


Le 1er août 1792, les Parisiens découvrent le manifeste du duc de Brunswick :
« si le château des Tuileries est forcé ou insulté, que s'il est fait la moindre violence, le moindre outrage à leurs Majestés, le roi, la reine et la famille royale, s'il n'est pas pourvu immédiatement à leur sûreté, à leur conservation et à leur liberté, elles en tireront une vengeance exemplaire et à jamais mémorable, en livrant la ville de Paris à une exécution militaire et à une subversion totale »
http://fr.wikisource.org/wiki/Manifeste_de_Brunswick

Le peuple parisien répond par l'attaque et la prise des Tuiliries.
La Législative vote la suspension des pouvoirs du roi, met fin à la monarchie constitutionnelle et convoque une nouvelle constituante.

La Convention est élue entre le 2 au 6 septembre.
Elle se réunit le 21 septembre, elle proclame la République au lendemain de la victoire de Valmy


rappel : Sur la recherche par images sur le 10 août 1792,
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/01/29/29148248.html

 

.

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 août 2015

Nagasaki 9 août 1945

 

Nagasaki-1945

Nagasaki, avant et après le bombardement
http://en.wikipedia.org/wiki/Atomic_bombings_of_Hiroshima_and_Nagasaki


Le second bombardement atomique américain sur une ville japonaise a eu lieu le 9 août 1945. Parti de Tinian, le bombardier B-29 Bockscar devait initialement larguer la bombe « Fat Man » sur la ville de Kokura mais son pilote, Charles Sweeney, décida de se reporter sur la cible secondaire de Nagasaki du fait de la couverture nuageuse sur la ville.
La bombe (à plutonium)  fut larguée à 11 h 02 heure locale. L'explosion eut lieu entre les deux cibles potentielles : l'aciérie et la fabrique d'armes de Mitsubishi au nord et l'usine de torpilles Mitsubishi-Urakami au sud. Le retour vers Tinian étant impossible faute de carburant de réserve, Sweeney décida d'atterrir d’abord à Okinawa, alors sous occupation américaine.

Les estimations vont de 35 000 à 80 000 personnes tuées (pour une ville peuplée de 170 à 250 000 personnes).
Le 15 août 1945, l’empereur Hirohito accepte la capitulation sans conditions

http://en.wikipedia.org/wiki/Atomic_bombings_of_Hiroshima_and_Nagasaki

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bombardements_atomiques_d'Hiroshima_et_Nagasaki


- Michael Lucken, 1945 - Hiroshima - Les images sources. Hermann 2008
CR sans concession par Claude Baillargeon,  http://etudesphotographiques.revues.org/2891

« Yamahata Yosuke était stationné à quelques heures de Nagasaki. Il  fut chargé en compagnie d’un écrivain et d’un dessinateur d’une mission documentaire dans la ville par le service d’information de l’armée. Il est clair que ses images répondaient au mandat « de rassurer la population sur sa capacité à la résistance et d’aviver la haine de l’ennemi ». Le rapprochement inédit qu’établit Lucken entre certaines photographies de Yamahata et les dessins des mêmes victimes effectués par son collègue Yamada Eiji en dit long sur les intentions partagées des deux hommes ».

 

09.08.2015 :
- « Representatives from 75 countries, including U.S. Ambassador Caroline Kennedy, were among those gathered under a tall white canopy to shade them from the sun on a 31-degree-Celsius (88-degree Fahrenheit) morning at Nagasaki Peace Park.
As a bell tolled, they observed a minute of silence at 11:02 a.m., the time when the a U.S. B-29 plane dropped the atomic bomb, killing more than 70,000 people and helping to prompt Japan's World War II surrender ».
« With Prime Minister Shinzo Abe in the audience, a representative of Nagasaki bomb survivors told an annual ceremony that security legislation introduced by Abe's government goes against the wishes of the survivors »
http://www.wvnstv.com/story/29742796/nagasaki-marks-70th-anniversary-of-atomic-bombing


- Nagasaki, the Forgotten City, Susan Southard, The New York Times, Aug 7, 2015
http://www.nytimes.com/2015/08/08/opinion/nagasaki-the-forgotten-city.html

« Mr. Taniguchi and a small number of hibakusha ... speak publicly about their survival. They do not tell their stories to promote Japan’s victimization, or to minimize the attack on Pearl Harbor, or the suffering and deaths of Asian civilians and Allied military personnel at the hands of brutal Japanese soldiers. Rather, they speak to eliminate ignorance about the realities of nuclear war and to eradicate nuclear stockpiles across the globe ».
« The official narrative remains the dominant opinion of most Americans. In that story, Nagasaki fades in memory; we should not let it. Our time to understand the survivors’ experience of nuclear war is running out. Only they can tell us what it was like, and their lives are coming to an end ».

[ Les acteurs qui vont disparaître, l'accent sur la victimisation... les arguments ont déjà été utilisés pour la guerre européenne.
Avec trop souvent un réel mépris à l'égard du travail des historiens de métier.
Pour le Japon, les nationalistes ont intérêt à attirer l'attention du monde entier sur les seules victimes. Cela peut permettre de faire oublier une guerre d'agression particulièrement barbare. ]

 


NagasakiHypocentre
Très gra

Panoramic view of the monument marking the hypocenter
http://en.wikipedia.org/wiki/Atomic_bombings_of_Hiroshima_and_Nagasaki

.

de

 

Posté par clioweb à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 août 2015

Hiroshima, 6 août 1945 8h15

 

hirosh

Life Photos hosted by Google (2008 ?) http://images.google.com/hosted/life (taper Hroshima bomb)
Boston.com, The big picture, 2009, 64 years ago (34 photos)

Atomic bombings of Hiroshima and Nagasaki (August 1945)
http://en.wikipedia.org/wiki/Atomic_bombings_of_Hiroshima_and_Nagasaki

Hiroshima Genbaku dome and destructions, 05.10.1945 : http://cdni.wired.co.uk/620x413/g_j/hiroshima1-crop_620x413.jpg
Hiroshima in ruins (+ damage map) : http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Hiroshima_in_ruins

 

- Le 6 août 1945, à 8h15, Little Boy est largué dans le ciel de Hiroshima - Libération 06.08.2015
Environ 70 000 personnes sont mortes ce jour-là et presque autant dans les mois qui ont suivi
Trois jours plus tard, le 9 août à 11 heures du matin, le bombardier Bockscar a largué Fat Man au-dessus de Nagasaki.
La bombe a tué entre 60 000 et 80 000 personnes.
Le 15 août 1945, l’empereur Hirohito accepte la capitulation sans condition.
http://www.liberation.fr/monde/2015/08/06/a-8h15-little-boy-est-largue-dans-le-ciel-de-hiroshima_1359217


Michael Lucken, Les Japonais et la guerre
, Fayard 2013
compte rendu : http://www.parutions.com/index.php?pid=1&rid=4&srid=7&ida=15766


- Hiroshima : The Aftermath Hiroshima, la véritable (sic) histoire, Lucy van Beek  Arte+7 et    11.08.2015 8h55
http://www.arte.tv/guide/fr/054197-000/hiroshima-la-veritable-histoire

« Little Boy était-elle un "mal nécessaire" pour forcer les Japonais à capituler ?Hiroshima (le documentaire) démontre que le pays de l’empereur Hirohito avait de toute façon déjà perdu la guerre et s’apprêtait à négocier. »
La véritable histoire ?? encore un titre emprunté au sensationnalisme des médias de l'hexagone.
Le Japon s'apprêtait à négocier ?
Le documentaire dénonce avec vigueur la propagande américaine. Un peu moins celle de la dictature japonaise.
Pourquoi cette obsession actuelle de chercher de mauvaises excuses à des militaires qui n'ont reculé devant aucune atrocité (cf. Nankin) ? Pour permettre au  Japon, le pays agresseur qui a mis à feu et à sang l'ensemble de l'Asie-Pacifique, de se poser en victime innocente après Hiroshima ?


- Au rôle du Japon dans la 2 GM s'ajoute un autre enjeu essentiel :
celui du nucléraire, de ses usages (miltaire ? civil ?) et de la course aux armements qui accompagne rapidement la guerre froide.

Relire Albert Camus, l’ éditorial de Combat, 8 août 1945.

http://www.matisse.lettres.free.fr/artdeblamer/tcombat.htm

extraits : « Il va falloir choisir, dans un avenir plus ou moins proche, entre le suicide collectif ou l'utilisation intelligente des conquêtes scientifiques ».
« Qu'on nous entende bien. Si les Japonais capitulent après la destruction d'Hiroshima et par l'effet de l'intimidation, nous nous en réjouirons. Mais nous nous refusons à tirer d'une aussi grave nouvelle autre chose que la décision de plaider plus énergiquement encore en faveur d'une véritable société internationale, où les grandes puissances n'auront pas de droits supérieurs aux petites et aux moyennes nations, où la guerre, fléau devenu définitif par le seul effet de l'intelligence humaine, ne dépendra plus des appétits ou des doctrines de tel ou tel État ».

combat-8aout1945

 

- Hiroshima Peace Memorial Museum
http://www.pcf.city.hiroshima.jp/index_e2.html

Le dôme de Genbaku (bombe atomique), le mémorial de la paix d'Hiroshima, auparavant palais de l'industrie
http://en.wikipedia.org/wiki/Hiroshima_Peace_Memorial
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dôme_de_Genbaku



- Dans la presse en août 2015 :
Les silences américains sur Hiroshima, Le Monde 06.08.2015
http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/08/06/les-silences-americains-sur-hiroshima_4713605_3232.html

Hiroshima : le combat des « hibakusha » contre l’oubli, Le Monde 05.08.2015
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/08/05/hiroshima-le-combat-des-hibakusha-contre-l-oubli_4712659_3216.html

Hiroshima : montrer ce qui aveugle, Le Monde 05.08.2015
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/08/05/montrer-ce-qui-aveugle_4712639_3216.html

«Mokusatsu» Un mot équivoque, deux bombes et l'entrée en guerre de l'URSS, Slate 02.09.2014
http://www.slate.fr/story/91073/mokusatsu-erreur-traduction-seconde-guerre-mondiale
Déclaration de Potsdam, 26.07.1945 : «Nous appelons le gouvernement du Japon à prononcer aujourd'hui la capitulation sans conditions de toutes les forces armées japonaises. [...] Sinon, le Japon subira une destruction rapide et totale.»
Dans le cabinet de guerre, les 4 chefs militaires refusent de capituler
Suzuki, le Premier ministre : ignorer l'ultimatum (mokusatu). « Et poursuivre résolument nos efforts pour conduire cette guerre au succès.»
Très prisé par les politiciens japonais pour son caractère équivoque, le terme mokusatu il peut vouloir dire «ne pas tenir compte de» ou «ignorer», mais aussi «sans commentaire», voire parfois «traiter avec mépris».

Deux bombes détruisent Hiroshima le 6 août et Nagasaki le 8 août.
Staline déclare la guerre au Japon le 8 août
La course aux armements nucléaires peut commencer.
le sens d’un mot pèse peu face au sens de l’Histoire


- Et un rappel :
Très suspectes photos d'Hiroshima...
En 2008, Le Monde, à la suite de la Repubblica avait pris des photos du séisme de 1923 pour celles du bombardement de 1945, à partir d’une confusion dans l'annonce de l'achat d'une collection par la très conservatrice Hoover Institution à Stanford
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/hiroshima.htm


Michael Lucken,
1945 - Hiroshima - Les images sources. Hermann 2008
Ces photos ont été prises à Hiroshima par Matsushige Yoshito le 8 août, à Nagasaki par Yamahata Yôsuke qq jours après l’explosion.
Elles ont été prises dans un but documentaire (militaire ou médical), elles sont soumises à la censure. Elles obéissent aux directives militaires (« rassurer la population sur sa capacité à la résistance et aviver la haine de l’ennemi ». Par la suite, les clichés de Matsumoto Eiichi et d’Ogawa Torahiko montrent le traitement des blessés dans les centres de secours. A partir de la mi-septembre, la censure est exercée par les troupes américaines d’occupation.
Ces photos ne sont pas à voir uniquement comme des illustrations. Elles sont aussi l’expression d’une culture et de son histoire : dans une histoire de la désolation, elles viennent à la suite de l’incendie de Tokyo en 1881, du séisme de 1923, des bombardements du printemps 1945. Pour les Japonais d’aujourd’hui, elles ont pris un rôle symbolique.
CR sans concession par Claude Baillargeon,  http://etudesphotographiques.revues.org/2891

 

allait

une jeune mère allaitant un nourrisson

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 août 2015

Le Familistère, une utopie réussie ?

 

familistere-guise

Le Familistère ou palais social
http://www.h2oarchitectes.com/images/h2o_architecture__571.jpg



- Le Familistère de Guise, une utopie sociale réussie, Les Echos (sic) 03.08.2015
Spécialiste français des poêles en fonte, Jean-Baptiste Godin a bâti à la fin du XIXe siècle un modèle de société idéale : le Familistère, installé dans l’Aisne.
L’un des rares exemples d’utopie réalisée, qui durera plus de quatre-vingts ans.

Diaporama de 15 vues (dont la pouponnière et une école sans catéchisme)
http://www.lesechos.fr/journal20150803/lec1_idees_et_debats/021188953943-familistere-de-guise-utopie-sociale-reussie-1141739.php


- Le Familistère de Guise (à partir de 1858)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Familistère_de_Guise
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Baptiste_André_Godin

- Le familistère de Guise, une utopie réalisée, le site officiel en .com
http://www.familistere.com/


- Familistère de Guise : voyages en utopies, Aggior, 8.11.2014
http://aggiornamento.hypotheses.org/2422

« Visiter le Familistère de Guise est une invitation impérieuse à contourner la prescription tant ce que l’on y voit résonne dans les problématiques actuelles : celle du partage des fruits du travail, celle du droit à la ville et de l’habiter. Un objet d’histoire né d’une longue expérience qui nous parle d’aujourd’hui ».

« remettre la question sociale au cœur de l’histoire scolaire et déconstruise la vulgate sur le progrès technique »

- Godin (1817-1888) et le familistère : un entrepreneur et son entreprise au XIXe siècle
http://disciplines.ac-bordeaux.fr/histoire-geo/?id_category=20&id_rubrique=49&id_page=250


Bernard Baissat, Jean-Baptiste André Godin, l’homme qui réalisa son utopie, vidéo en ligne, 58 min., 2005
http://bbernard.canalblog.com/archives/2013/01/08/26097966.html


Jessica Dos Santos, L’utopie en héritage. la société du familistère de Guise, de la mort de Jean-Baptiste Godin à la dissolution de l’association (1888-1968), Thèse de doctorat d’histoire sous la direction de Jean-François Eck, soutenue à l’Université Lille III le 12 octobre 2012
http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00862866/document (844 pages)
CR Entreprises et Histoire 2012
http://www.cairn.info/revue-entreprises-et-histoire-2012-4-page-95.htm

Jean-François Draperi, Godin, Inventeur de l'économie sociale. Mutualiser, coopérer, s'associer, Valence 2008 Michel Lallement, Le travail de l'utopie. Godin et le Familistère de Guise, Paris : Les Belles Lettres, 2009

guise-tournaire

Guise, photo Vincent Tournaire, Survol de France, 06.06.2009
http://www.survoldefrance.fr/affichage.php?search=guise&autocompletion=1

 

rappel : Robert Owen (1771-1858), New Lanark
http://www.newlanark.org/world-heritage-site/
http://web.archive.org/web/20140102190636/http://robert-owen.com/

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 août 2015

A UK Museum of Immigration ?

 

Is it time Britain had a museum of immigration ? The Guardian, 04.08.2015
http://www.theguardian.com/uk-news/2015/aug/04/is-it-time-britain-had-a-museum-of-immigration?


Paris has one.
New York has one.
Could an immigration museum combat the widespread ignorance surrounding this centuries-old issue ?
The Guardian meet the MPs and activists fighting to make it happen :
Barbara Roche, the former Labour immigration minister, and Sophie Henderson, an immigration lawyer, etc.

 

Princelet-Street

London already has its own « museum of conscience »,
19 Princelet Street (also known as the Museum of Immigration and Diversity)
http://www.19princeletstreet.org.uk/

adopting

Adopting Britain, with its theme of « 70 years of migration » is a temporary show at the Southbank Centre
London already has its own similar museum, 19 Princelet Street in Spitalfields
http://www.southbankcentre.co.uk/whatson/adopting-britain-1000878

 

ellisisland

For other immigration museums, the heritage and atmosphere of their physical surroundings has been the key to their success.
At Ellis Island Museum in New York, visitors are taken through a recreation of the experience of the 12m new immigrants
who entered the USA via this gateway between 1892 and 1924.
http://en.wikipedia.org/wiki/Ellis_Island
.http://www.nps.gov/elis/index.htm
.

 

Tenement_Museum

Also in New York, the Lower East Side Tenement Museum shows the conditions in which some of those immigrants lived.
http://www.tenement.org/

 

 

colonies-1931

1931 - Musée des Colonies

cnhi

2007 : CNHI - Musée de l'histoire de l'immigration
http://fr.wikipedia.org/wiki/Musée_de_l'histoire_de_l'immigration
http://www.histoire-immigration.fr/
In Paris, the CNHI museum waited seven years for its formal inauguration by the President


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 août 2015

La nuit du 4 août 1789

 

assemblee-4aout

Assemblée Nationale - Abandon de tous les privilèges, à Versailles, séance de la nuit du 4 au 5 août 1789
BNF Gallica - http://gallicalabs.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8410804r



- « Art.1er - L'Assemblée nationale détruit entièrement le régime féodal.
Elle décrète que, dans les droits et les devoirs tant féodaux que censuels, ceux qui tiennent à la main-morte réelle ou personnelle, et à la servitude personnelle, et ceux qui les représentent, sont abolis sans indemnité ; et tous les autres sont déclarés rachetables, et le prix et le mode de rachat seront fixés par l'Assemblée nationale. Ceux desdits droits qui ne sont points supprimés par ce décret continueront néanmoins d'être perçus jusqu'au remboursement ».
Assemblée nationale, Décret relatif à l'abolition des privilèges, 11 août 1789, premier des 18 articles
http://fr.wikisource.org/wiki/Décret_relatif_à_l’abolition_des_privilèges


Jean-Pierre Hirsch, La Nuit du 4 août, coll. Archives-Julliard »,‎ 1978
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nuit_du_4_août_1789
http://en.wikipedia.org/wiki/Abolition_of_feudalism_in_France

 

4-lib

Liberté de la France : séance du 4 août 1789... : estampe / non identifié
BNF Gallica, http://gallicalabs.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84108055/f1.item.zoom


La nuit du 4 août vue par Michelet : « La nuit était avancée, il était deux heures. Elle emportait, cette nuit, l'immense et pénible songe des mille ans du Moyen-âge. L'aube, qui commença bientôt, était celle de la liberté ».
http://www.mediterranee-antique.fr/Auteurs/Fichiers/MNO/Michelet/Revolution_Francaise/T1/T1_24.htm


grandepeur

La Grande Peur, in Michel Vovelle, La chute de la monarchie, 1787-1792, Points Histoire 1972 p129
http://www.archives18.fr/article.php?laref=131


La Nuit du 4 août est une réponse politique à la Grande Peur. En juillet, les paysans se soulèvent : ils brûlent des châteaux, ils détruisent les terriers. Avec l'abolition des privilèges personnels ou des droits dits réels, l'Assemblée nationale espère mettre fin à l'insurrection rurale.

Georges Lefebvre, La Grande Peur de 1789, 1937 reed. 1970
Georges Lefebvre au travail. journée d’étude IHRF, La Révolution française 2.2010
http://lrf.revues.org/146

 

- La Nuit du 4 août, entretien avec Michel Biard, 17.03.2012
http://agentsdentretiens.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=217:entretien-avec-michel-biard-la-revolution-francaise

La Grande Peur, qui commence le 20 juillet déferle sur deux tiers à trois quarts du pays, villes et campagnes.
Les ruraux dénoncent le régime seigneurial et ses excès.
« Lors de la Nuit du 4 août, pour calmer ces fureurs rurales, la Constituante décrète l’abolition des privilèges et d’une partie des droits des seigneurs. Toutefois, des décrets ultérieurs distinguent avec le plus grand soin des droits abolis purement et simplement (pour l’essentiel les droits seigneuriaux) et d’autres droits que les ruraux doivent racheter (les droits féodaux). Racheter, cela signifie que, pour être libérés de ces droits et donc obtenir enfin une propriété pleine et entière, ils doivent verser au seigneur des montants représentant 20 à 25 fois les paiements annuels, le tout devant être réglé en une seule fois et sans le moindre système de crédit. Dès l’automne 1789, au moment où justement les agents des seigneurs prélèvent une partie des droits, nombre de départements s’enflamment à nouveau et les luttes rurales ne vont plus cesser jusqu’en 1792-1793. Il faut, en effet, attendre le 17 juillet 1793 pour que la Convention nationale vote un décret abolissant pleinement et définitivement tous droits des seigneurs ».

- L’abolition des droits féodaux en France
Jean-Jacques Clere, Cahiers d'histoire 94-95 2005
http://chrhc.revues.org/1227

« Œuvre de compromis, les décrets des 4, 6, 7, 8 et 11 août 1789 reposaient sur une contradiction insurmontable : ils faisaient la promesse de détruire entièrement le régime féodal en même temps qu’ils garantissaient aux seigneurs le maintien d’un certain nombre d’autres droits. Cette contradiction ne cessa de s’amplifier pendant toute la durée de la Constituante ».

« La Législative hérite de la question... La loi du 28 août 1792 marque la fin d’une distinction juridique essentielle depuis le Moyen Age : la distinction entre la propriété éminente du seigneur et la propriété utile du tenancier. Le droit de propriété parvenait à l’unité. Incompatible avec le nouveau régime, le droit féodal était moribond ».

« La Convention décide l’abolition définitive du régime féodal
le décret du 29 floréal an II dans lequel la Convention décide : « Toute redevance ou rente entachée originairement de la plus légère marque de féodalité est supprimée sans indemnité quelle que soit sa dénomination, quand même elle aurait été déclarée rachetable par les lois antérieures »

 



4delire

Nuit du 4 au 5 août 1789
ou le délire patriotique - BNF Gallica, http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b69439979
(sur le web, en 2015, la nuit du 4 août est surtout revendiquée par les ennemis de la démocratie)



Voir également
Archives numériques de la Révolution française - FRDA
Environ 20 Images indexées à partir du vidéodisque de 1989 mis en ligne à Stanford

- dans Google (images) copier coller le titre, sans modifier la transcription, ajouter Gallica à la recherche.
un exemple : - N.o 32 4 aout, la nuit mémorable de l'abolition de tous les privilèges... : [estampe] [entre 1795 et 1798]
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84956146

- Nuit du 4 au 5 août 1789 ou le délire patriotique [estampe] [1789]
- L' Aristocratie interdite, lisant contr-elle tant d'arrets dans son dépit cherche médite contre nous les plus noirs projets : [estampe] [1789 ou 1790]
- [Evénement des seize et dix-sept août 1789] [dessin] [ca 1789]
- Evénements des 16 et 17 août 1789 M. Walche appaise des furieux, qui veulent ravager son chateau de Chassenon, en leur faisant préparer un repas : [estampe] [1789-1791]
- Retablissement de legalité entre les differentes conditions dame aristocrate, pompeusement califourchonée sur sa noblesse et trouvant mauvais que la canaille l'arrête dans sa marche : [estampe] [ca 1789]
- Souffrez, soumettez vous, pervers aristocrate au joug de la raison, à la loi démocrate : l'univers couroucé, vous voit avec mepris, il n'a pour vos plaintes, qu'un dédaigneux souris : [estampe] [1789 ou 1790]
- ABANDON DE TOUS LES PRIVILÉGES ASSEMBLÉE NATIONALE // IV. AOUT // MDCCLXXXIX [1789]
- Dame aristocrate califourchonée sur sa noblesse et trouvant mauvais que la canaille l'arrête dans sa marche [estampe] [ca 1789]
- Liberté de la France séance du 4 août 1789... : [estampe] [ca 1789]
- Désespoir des pensionnaires [estampe] [1790]
- Dédié à la noblesse savonnée la marque des sots... : [estampe] [1790]
- Assemblée Nationale abandon de tous les privilèges, à Versailles, séance de la nuit du 4 au 5 aout 1789 [présentée et dédiée à l'Assemblée nationale, le 19 octobre 1790, par Helman,...] : [estampe] [1790]
- Mr Necker, ne pouvant se resoudre d'abandonner son ecusson, et protestant contre le décret qui le suprime [estampe] [1790]
- Seance du 19 juin 1790 l'Assemblé nationale décrete que la noblesse héréditaire est pour toujours abolie, qu'en conséquence, les titres de prince, duc, comte, marquis, viconte, vidame, baron, chevalier, messire, ecuyer, noble et tous autres titres semblables, ne seront pris par qui que ce soit, ni donnés à personne, que tous les citoyens ne pourront prendre que le vrai nom de leur famille... : [estampe] [1790]
- Ma finte Monsieur, je crois que vot habit d'officier m'irois ben [estampe] [1790]
- [Aristocrate arrêté dans sa fuite par le peuple armé] [estampe] [1790]
- Le Tems donnant les cendres au clergé et a la noblesse [dessin] [ca 1790]
- L' Abolition des titres de noblesses par le decret de l'Assemblée nationale en juin 1790 [estampe] [1790]
- Dédié à la noblesse savonnée la marque des sots... : [estampe] [1790]



La nuit du 4 août. Michel Vovelle, La chute de la monarchie 17887-1792, Points Histoire 1972, pages 132-133

« L'historiographie romantique nous a transmis le souvenir d’une commotion collective, d'un mouvement d’enthousiasme quasi imprévisible, élément d’une histoire du miracle où l’effusion généreuse des élites nanties répondrait à la grande peur des pauvres. Ce miracle avait été bien préparé. Le 3 août, le Comité des rapports ne savait encore que proposer un rétablissement de l'ordre par la force. Dans la nuit du 3 août, des concertations entre les leaders du parti patriote, réunis au sein du « club breton », aboutissent à la mise au point d'un scénario où l’initiative est habilement laissée à des membres de la noblesse libérale, pour proposer une transaction. Dans la séance de nuit du 4 août 1789, la parole est prise d'abord par le vicomte de Noailles, puis par le duc d'Aiguillon qui se rencontrent pour formuler une offre, d’une générosité mesurée. Établir l'égalité, et tout d’abord l’égalité devant l’impôt. mais au-delà, détruire les privilèges qui constituent le régime « féodal » ; les uns, qui pèsent sur la personne, seront abolis sans contrepartie ainsi la corvée ou la mainmorte; les autres « droits réels », qui pèsent sur la terre, représentent une propriété, contre-partie d'une concession puis d'un contrat initial supposés, à ce titre, on offre de les déclarer rachetables. Il en va ainsi pour les champarts et plus largement pour tous les droits les plus onéreux au paysan. Habile distinction, assurant le succès d’un projet qui déchaîne l'enthousiasme. On ne s'en tient pas là : nobles et prélats, dans un climat d'effusion croissante, proposent l’égalité des peines, l'abolition de la vénalité des charges et l'égale admission à tous les emplois, puis l'abolition des justices seigneuriales puis la suppression des droits de chasse, de garenne et de colombiers. Par contact, la renonciation s’étend à tous les domaines privilégiés de ce qui devient dès lors l’ « Ancien Régime », chacun, les mauvaises langues le notent, s'empressant à sacrifier les privilèges du voisin. Le clergé y perd la dîme et le casuel, les provinces et les villes leurs exemptions, états et franchises.

L’apparente table rase s’achève dans l’enthousiasme d’une nuit blanche. Au matin on fit les comptes, et du 5 au 11 août c'est dans le cadre d’un âpre marchandage que furent rédigés les décrets définitifs. On ne revient pas sur le principe puisqu'on déclare d’entrée : « L’Assemblée nationale détruit entièrement le régime féodal ». Mais dans la fixation des modalités d’application, les aristocrates trouvent chez certaines têtes du parti patriote (Sieyès ou Mirabeau) des appuis apparemment inattendus. Les clauses du rachat des droits réels ne sont pas faites pour le faciliter : le seigneur n’a pas à faire la preuve de ses titres, l’unanimité doit être réalisée chez tous les membres de la communauté paysanne pour que l’émancipation ait lieu... Puis le clergé défend âprement la. dîme, sans succès d'ailleurs, enfin, la suppression des corporations, prématurément proposée, disparaît de la rédaction définitive

La déception la plus lourde affecte les paysans : marché de dupes, penseront-ils, que cette abolition qui se solde par un rachat onéreux. voire impraticable. Mais la pratique commence à corriger l'inachèvement du nouveau droit et dès lors se dessine un mouvement de refus collectif d’acquitter les prestations anciennes.
Quelles que soient les limites de sa portée, la nuit du 4 août conserve une importance majeure dans le déroulement de la Révolution et plus largement dans l'histoire de la France moderne. Dans leur complexité, les stratifications institutionnelles qui faisaient de la France une nation incomplète inachevée, s’effacent d'un coup. L’ancien régime social d’une société d’ordres fait place à l’égalité civile appelée par la philosophie des Lumières ».


- Fabio Freddi, « La presse parisienne et la nuit du 4 août », in Annales historiques de la Révolution française, 1985
Deux thèmes sont très présents dans la presse : la crainte de l’anarchie populaire, le combat contre le despotisme royal. Marat s’intéresse davantage au fossé entre l’aristocratie de l’argent et le petit peuple
http://www.persee.fr/articleAsPDF/ahrf_0003-4436_1985_num_259_1_1099/article_ahrf_0003-4436_1985_num_259_1_1099.pdf

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

04 août 2015

Sa triviale image sur le métal



Quand on interdisait les appareils photo sur les plages, Andréa Fradin Rue89 03.08.2015
http://rue89.nouvelobs.com/2015/08/03/quand-interdisait-les-appareils-photo-les-plages-260494

Narcissisme inculte, images volées au détriment de la vie privée, dévalorisation de l’art :
plus d’un siècle avant les selfies et les médias sociaux, la photographie essuyait déjà une pluie de reproches.
Dans Rue 89, série de l’été sur les catastrophes technos qui n’ont pas (toujours) eu lieu


extrait :
« Depuis 1900, des millions et des millions de personnes figent leur famille, leurs enfants, leurs vacances sur papier – ou écran. Et mettent en scène leur vie, autant qu’ils le font aujourd’hui sur Instagram ou Facebook. Comme le rappelle The Smithsonian, les mariages et les diners ont vite été pensés pour bien paraître aux yeux du monde.
La seule différence, c’est que personne, ou pas grand monde, n’avait accès à ces milliards de clichés. Quelques amis ; trois, quatre, membres de la famille demandant à parcourir l’album photo qui trônait alors dans le salon. Et pas davantage.
Désormais, c’est potentiellement le monde entier qui voit vos clichés intimes... »

Les critiques accompagnent toute l’histoire de la photo :
« La société immonde se rua, comme un seul Narcisse, pour contempler sa triviale image sur le métal » écrit Baudelaire qui se fait tirer le portrait à de nombreuses reprises par Nadar ou Carjat.
Pour La Revue des deux mondes, les photographes s’étendent « longuement et complaisamment sur les brindilles », dans « une exactitude indiscrète et cancanière sur les détails dont on n’a que faire ».
Aujourd’hui, le selfie concentre les récriminations. « Le phénomène en lui-même est moins important que son accompagnement médiatique ». Pour André Gunthert, c'est à la fois le signe d'un trouble dans notre échelle de valeurs et l'indication que l'image, longtemps méprisée par les lettrés, est devenue quelque chose d'important.


baud-carjat

Baudelaire photoraphié (Carjat, Nadar...) - Google Images
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Baudelaire


.




.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 août 2015

Besançon 1943 : les Fusillés de la citadelle

 

Le 26 septembre 1943, 16 résistants sont fusillés à la citadelle de Besançon
après jugement par le Tribunal militaire allemand. Parmi ceux-ci :

- 4 membres du groupe FTP Marius Vallet (du nom du premier fusillé de la citadelle) : Jean Compagnon, Balthazar Robledo (fondateur du groupe), Saturnino Trabado et Paul Paqueriaud. Ce dernier faisait le lien avec les :

- 12 membres du groupe FTP Guy Mocquet (mal orthographié, du nom de Guy Môquet) : Raymond Aymonnin, Henri Fertet (Compagnon de la Libération), Philippe Gladoux, Jean-Paul Grappin, René Paillard, Léon Puget, Roger Puget, Marcel Reddet, Gaston Retrouvey, Georges Rothamer, René Roussey et Marcel Simon, le chef du groupe.

Une stèle leur rend hommage en forêt d'Aveney. Elle a été inaugurée le dimanche 18 mai 1947. (source C. Vast + internet)


Les exécutions :
http://mairie-chouzelot.fr/histoire_1914_18_39_45.html
7h36
René Paillard (né le 13 avril 1925), lettre à ses parents, à Léon son camarade, à l'abbé Vernerey, curé d’Avanne, à Louis Vauthier son oncle
Gaston Retrouvey (né le 20 novembre 1924),  à ses parents
Henri Fertet (né le 27 octobre 1926), à ses parents
Marcel Reddet (né le 17 mars 1926), à ses parents, à sa soeur, à ses oncles et tantes, à son beau-père, au curé de Pugey
7h56
Philippe Gladoux, (né le 10 janvier 1926), à sa mère et son frère, à ses oncle et tante
Jean Grappin (né le 8 mai 1922), à ses parents
Raymond Aymonin (né le 7 janvier 1923), à ses parents
Jean Compagnon (né le 24 décembre1922), à ses parents
8h10
Marcellin Puget (né le 6 février 1914), à ses parents
Roger Puget (né le 23 janvier 1921, à ses parents
René Roussey
Georges Rothamer (né le 16 mars 1919), à ses parents et à sa femme
8h25
Saturnino Trabado
Balthazar Robledo
Paul Paquériaud (le 12 mars 1908), à sa femme et ses enfants
Marcel Simon (né le 27 février 1920), lettre à ses parents, au curé de Pugey, à son frère et à sa sœur, à André Ligier, son cousin, à son parrain Armand Butter
http://museedelaresistanceenligne.org/media4235-DerniA
http://lesamitiesdelaresistance.fr/lien23/045-besancon.pdf


- Besançon : Leur grand-père, ce héros, L’Est républicain 16.02.2015
http://www.estrepublicain.fr/doubs/2015/02/16/leur-grand-pere-ce-heros

La famille d’un résistant espagnol fusillé à la Citadelle en 1943, Saturnino Trabado, a ignoré ses faits d’armes pendant plus de 70 ans. Ses petites-filles étaient reçues hier à Besançon


« De leur grand-père, elles ne savaient que peu de choses. Qu’il avait fui le franquisme et quitté sa Galice natale en 1939, en laissant derrière lui sa femme et son petit garçon de 3 ans. Qu’il était employé en France, à Larnod dans le Doubs, aux établissements de travaux publics Carmille. Et qu’il était mort, quelque part dans le chaos du conflit ».

« A l’automne dernier, en effectuant des recherches sur internet, Mercè et Nùria tombent sur le blog de Jean-Jacques Compagnon, neveu de Jean Compagnon, l’un des fusillés ».

Twitter : Merces et Nuria Trabado, accueillies à la @CitadelBesancon où leur grand-père Saturnino a été exécuté en 1943
http://twitter.com/cecilevast/status/566999536640753665


La répression de la Résistance en Franche-Comté, CNRD 2010
http://www.fondationresistance.org/documents/cnrd/Doc00146.pdf


vast-fusilles

Cécile Vast, « Je vais être fusillé ce matin... »
La citadelle de Besançon sous l’Occupation :
lieu et symbole de la répression de la Résistance en Franche-Comté (1941-1944)

L’ouvrage est consacré aux cent résistants fusillés à la citadelle de Besançon entre 1941 et 1944.
http://www.citadelle.com/images/FicheFusillesMRD_v3.pdf


.

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

02 août 2015

Besançon 1943 : Henri Fertet, résistant

fertet

Twitter : Inscriptions nazies et xénophobes au collège Henri Fertet de Sancey-le-Grand
http://www.macommune.info/article/inscriptions-nazies-et-xenophobes-au-college-henri-fertet-de-sancey-le-grand-127548


Henri Fertet 1926-1943) est un des 16 résistants fusillés par les nazis à la citadelle de Besançon le 26 septembre 1943. Il participait au groupe de résistance « Guy Mocquet » dirigé par Marcel Simon à proximité de Besançon. (source C. Vast + internet)

La dernière lettre écrite par Henri Fertet à ses parents
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/fertet.pdf

« Chers parents,

Ma lettre va vous causer une grande peine, mais je vous ai vus si pleins de courage que, je n'en doute pas, vous voudrez encore le garder, ne serait-ce que par amour pour moi.

Vous ne pouvez savoir ce que moralement j'ai souffert dans ma cellule, ce que j'ai souffert de ne plus vous voir, de ne plus sentir peser sur moi votre tendre sollicitude que de loin. Pendant ces 87 jours de cellule, votre amour m'a manqué plus que vos colis, et souvent je vous ai demandé de me pardonner le mal que je vous ai fait, tout le mal que je vous ai fait.
Vous ne pouvez vous douter de ce que je vous aime aujourd'hui car, avant, je vous aimais plutôt par routine, mais maintenant je comprends tout ce que vous avez fait pour moi et je crois être arrivé à l'amour filial véritable, au vrai amour filial. Peut-être après la guerre, un camarade vous parlera-t-il de moi, de cet amour que je lui ai communiqué. J'espère qu'il ne faillira pas à cette mission sacrée.

Remerciez toutes les personnes qui se sont intéressées à moi, et particulièrement nos plus proches parents et amis ; dites-leur ma confiance en la France éternelle. Embrassez très fort mes grands parents, mes oncles tantes et cousins, Henriette. Donnez une bonne poignée de main chez M. Duvernet ; dites un petit mot à chacun. Dites à M. le Curé que je pense aussi particulièrement à lui et aux siens. Je remercie Monseigneur du grand honneur qu'il m'a fait, honneur dont, je crois, je me suis montré digne. Je salue aussi en tombant, mes camarades de lycée. A ce propos, Hennemann me doit un paquet de cigarettes, Jacquin mon livre sur les hommes préhistoriques. Rendez " Le Comte de Monte-Cristo " à Emourgeon, 3 chemin Français, derrière la gare. Donnez à Maurice André, de la Maltournée, 40 grammes de tabac que je lui dois.

Je lègue ma petite bibliothèque à Pierre, mes livres de classe à mon petit papa, mes collections à ma chère petite maman, mais qu'elle se méfie de la hache préhistorique et du fourreau d'épée gaulois.

Je meurs pour ma Patrie. Je veux une France libre et des Français heureux. Non pas une France orgueilleuse, première nation du monde, mais une France travailleuse, laborieuse et honnête. Que les Français soient heureux, voila l'essentiel. Dans la vie, il faut savoir cueillir le bonheur.

Pour moi, ne vous faites pas de soucis. je garde mon courage et ma belle humeur jusqu'au bout, et je chanterai Sambre et Meuse parce que c'est toi, ma chère petite maman, qui me l'as apprise.

Avec Pierre, soyez sévères et tendres. Vérifiez son travail et forcez-le à travailler. N'admettez pas de négligence. Il doit se montrer digne de moi. Sur trois enfants, il en reste un. Il doit réussir.

Les soldats viennent me chercher. Je hâte le pas. Mon écriture est peut-être tremblée ; mais c'est parce que j'ai un petit crayon. Je n'ai pas peur de la mort ; j'ai la conscience tellement tranquille.

Papa, je t'en supplie, prie. Songe que, si je meurs, c'est pour mon bien. Quelle mort sera plus honorable pour moi que celle-là ? Je meurs volontairement pour ma Patrie. Nous nous retrouverons tous les quatre, bientôt au Ciel. « Qu'est-ce que cent ans ? "

Maman, rappelle-toi :

« Et ces vengeurs auront de nouveaux défenseurs
qui, après leur mort, auront des successeurs. »

Adieu, la mort m'appelle. Je ne veux ni bandeau, ni être attaché.
Je vous embrasse tous. C'est dur quand même de mourir.

Mille baisers. Vive la France.
Un condamné à mort de 16 ans - H. Fertet

Excusez les fautes d'orthographe, pas le temps de relire »



Le 9 décembre 1943, au micro de la BBC, Maurice Schumann rend hommage aux fusillés.
La lettre a été reproduite dans des journaux clandestins nationaux. François Marcot a retrouvé une vingtaine de copies de la lettre.
Elle a été diffusée sous forme de tract  par le Front National, le mouvement de résistance proche des communistes
copie du tract dans le fichier : http://lesamitiesdelaresistance.fr/lien23/045-besancon.pdf


- Le destin d’Henri Fertet
source : http://lesamitiesdelaresistance.fr/lien23/045-besancon.pdf

« Fils d’instituteurs, Henri Fertet est né dans le Doubs, à Seloncourt, le 27 octobre 1926 ; ses parents y enseignent. Après des études primaires dans sa commune natale, il gagne le Lycée Victor Hugo de Besançon en 1937. Cet élève intelligent et appliqué se passionne pour l’Histoire et l’archéologie. Au cours des vacances d’été 1942, le jeune homme intègre un groupe de résistance dirigé par un agriculteur de 22 ans, Marcel Simon, secrétaire de la Jeunesse Agricole Chrétienne (JAC) locale, à Larnod (à quelques kilomètres de la citée bisontine).
En février 1943, le groupe désormais formé d’une trentaine de membres intègre l’organisation des Franc-Tireurs et Partisans (FTP) sous le nom de Groupe-Franc Guy Mocquet (en hommage rendu au plus jeune des fusillés de Châteaubriant, en octobre 1941) qui se structure rapidement dans l’objectif de la lutte clandestine.

Henri Fertet (enregistré sous le pseudonyme de Émile, matricule 702) participe comme chef d’équipe à trois opérations. C’est tout d’abord l’attaque du poste de garde du Fort de Montfaucon, le 16 avril 1943, dans l’intention de s’emparer d’un dépôt d’explosifs ; l’opération entraîne la mort d’une sentinelle allemande. Le 7 mai suivant, il intervient ensuite à proximité de Besançon dans la destruction d’un pylône haute tension.
Le 12 juin 1943 enfin, sur la route Besançon-Quingey, il prend part à l’attaque du commissaire des douanes allemand, Rothe, dans le but de lui subtiliser arme, uniforme et papiers. Henri Fertet tire sur le commissaire, le blesse mortellement. L’arrivée inopinée d’une moto l’empêche de se saisir des documents.

Activement recherché, le groupe subit rapidement de plein fouet une vague d’arrestations successives. Les nazis s’emparent de sa personne le 3 juillet suivant, à trois heures du matin, alors qu’il se trouve chez ses parents à l’école de Besançon-Velotte. Henri est enfermé à la prison bisontine de la Butte. Jugé par un tribunal de guerre allemand, le 18 septembre, il est le plus jeune des prévenus, ce qui ne l’empêche évidemment pas de se voir condamné à mort en même temps que quinze autres de ses vingt-trois co-inculpés ; sept autres seront déportés (seuls trois survivent à l’enfer). Le 26 septembre 1943, après 87 jours d’emprisonnement et de torture, Henri Fertet est fusillé à la Citadelle Vauban avec quinze camarades ».

Par décret du 7 juillet 1945, Henri Fertet est fait compagnon de la Libération à titre posthume
http://www.ordredelaliberation.fr/fr_compagnon/342.html

L'article de Wikipedia fait allusion au suicide de sa mère et de son frère cadet en 1980.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Fertet

- Le musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon a recueilli l’ensemble des archives de la famille Fertet en septembre 2014, de la part de sa nièce. Trois établissements scolaires portent le nom de Fertet dans l’académie : l’école de Velotte à Besançon, dont le père d’Henri Fertet était l’instituteur, le collège de Sancey-le-Grand et le lycée professionnel de Gray en Haute-Saône.


- Les fusillés de la Citadelle, 26 septembre 1943 - 26 septembre 2013
http://missiontice.ac-besancon.fr/hg/spip/spip.php?article1293

Le site académique propose une étude (Lettres Histoire) de la lettre d’Henri Fertet
. Ce que dit la lettre :
Les conditions de détention
Le discours de « l’enfant adolescent »
De l’amour filial à l’amour de la Patrie
Comparer les champs lexicaux des paragraphes 2 et 4
Qualités morales mises en avant et valeurs défendues
L’évocation de la mort dans les 3 derniers paragraphes

. Ce que ne dit pas la lettre :
sur les actions menées par les résistants, sur la postérité de cette lettre


.
.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

01 août 2015

Régions : le choix de Hollande

 

regions-libe


Les régions choisies par F. Hollande selon Libération



- Quelles sont les capitales des nouvelles régions ? Libération 31.07.2015, 13h04
http://www.liberation.fr/politiques/2015/07/31/regionales-la-liste-des-capitales-devoilees_1356821
[une carte à lire avec prudence : Aix serait un rectorat de référence pour la Région, Nice un rectorat ordinaire]
extrait :
« En Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, par exemple, si Toulouse obtient la préfecture de région, Montpellier peut se consoler avec la chambre régionale des comptes, le rectorat coordinateur, l’Agence régionale de la santé (ARS), la Direction régionale des affaires culturelles et celle de la jeunesse et des sports.
Rouen, notamment sous l’impulsion de l’homme fort de la ville, Laurent Fabius, obtient la préfecture de région, Caen obtient des compensations. Le rectorat de région, l’ARS ou la direction régionale des affaires culturelles seront basés à Caen ».


- Régions : et les nouvelles capitales sont... Le Monde 31.07.2015, 12h30
http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/07/31/manuel-valls-choisit-les-nouvelles-capitales-regionales_4706302_823448.html

[ Les questions ne manquent pas sur l'intérêt de la conjonction de la politique (nationale et locale) et de la technocratie.
En quoi la taille d'une unité administrative serait-elle essentielle : cf. en Allemagne la Bavière et Brême, ou aux USA la Californie ou le Maine.
Et les salariés de l'Etat ou des Régions peuvent légitimement s'inquiéter sur les mutations qui leur seront imposées, à moyen ou long terme.
Quant aux citoyens, ils verront les décisions concernant leur destin leur échapper chaque jour un peu plus... ]



- Côté académies : Caen, Montpellier Aix Besançon Nancy
un commentaire sur Twitter
http://twitter.com/hashtag/shadokacademy?src=hash



fig-flou-regions

Le grand flou de la réforme territoriale. Le Figaro 01.08.2015
.. des questions demeurent, notamment sur les économies engendrées.

Qu'écrivait Le Figaro lors du rapport Balladur ?
Que disait le PS des modifications proposées alors par la droite ?


.

 

 




.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 juillet 2015

Oshermaps : Women in Cartography

 


osher-wic

 Women in Cartography :
Celebrating 400 Years of Unsung Contributions to the Mapping World
Osher Maps Library, South Maine

March 26, 2015 to October 22, 2015
http://www.oshermaps.org/exhibitions/women-in-cartography



« This exhibition recognizes and celebrates the long overlooked role of women in the world of mapping; bringing their stories, accomplishments, and most importantly their maps to light. Curated by Alice Hudson, former Chief of the Map Division at the New York Public Library, Women in Cartography showcases the works of better-known women cartographers such as Marie Tharp, who, in partnership with Bruce Heezen, created the first scientific map of the entire ocean floor, and, Agnes Sinclair Holbrook who created the Hull-House maps, statistical cartographic presentations of social data from the immigrant rich Near West Side neighborhoods of Chicago ».

WiC checklist (pdf)
http://oshermaps.org/sites/default/files/WiC-Checklist.pdf

I. Women in the Early Modern Map Trades **
II. Women and the Modern Mapping of Place
III. Women and Pedagogy
IV. Women, CIties, and Spatial Analysis

 

The Osher Map Library and Smith Center for Cartographic Education [OML] is an an integral part of a the University of Maine. The OML is is committed to preserving the cartographic heritage of the state, region, and nation for future generations, and to making that heritage accessible to the University, the people of Maine, and to all other students, scholars, and visitors.
http://www.oshermaps.org/about

K 12 Education :
Field Trips, Online Lessons, Curriculum series, additional materials
http://www.oshermaps.org/education-k12

Exhibitions
The Art of the Hand-Drawn Map 2015
http://www.oshermaps.org/exhibitions/hand-drawn-map
Envisioning the World: The First Printed Maps, 1472-1700 - 2010
American Treasures, I, II, III
Maps of Spain from the Enggass Collection 1999
Africa: A Continent Revealed 1998
The World Before and After Columbus 1992
http://www.oshermaps.org/exhibitions




**
I. Women in the Early Modern Map Trades
1. Coletta (née Kaerius [van der Keere]) Hondius, engraver
2. Marie Catherine Haussard, engraver
3. Elizabeth Haussard, engraver
4. Eva van Alphen Elzevier, printer
5. Selina Price Hall, publisher
6. Elizabeth Lenthall Stone, lithographer
7. Supplement to New-York Journal, no. 2013 (June 2, 1785)
8. Weduwe [widow of] Joannis Cnobbaert, publisher
9. Elizabeth Lowe, publisher
10. Elizabeth Verseyl Visscher, publisher
11. Mary Ann Rocque, publisher
12. Penelope Steel, chart and bookseller

II. Women and the Modern Mapping of Place
13. Katherine Dudley, cartographer
14. Elizabeth Shurtleff
15. Mildred Burrage
15b. William Willis
16. Jane Crosen
17. Ruth Rhoads Lepper [Gardner], cartographer & publisher
18. Ruth Rhoads Lepper [Gardner], cartographer & publisher
19. Ruth Rhoads Lepper [Gardner], cartographer & publisher
20. Helen Prentiss Huckins
21. Constance Brown

III. Women and Pedagogy
22. Emily Hill
23. Mary Hall
24. Anna Seile, publisher
25. Emma Willard, author
26. Marinda Branson Moore
27. Sarah Sophia Cornell

IV. Women, Cities, and Spatial Analysis
28. Agnes Sinclair Holbrook
29. Agnes Sinclair Holbrook
30. Agnes Sinclair Holbrook
31. Ilonka Karasz
32. Paula Scher
33. Toy Lasker
34. Phyllis Pearsall
35. Ruth Taylor [White]
36. Joni Seager
37. Barbara Petchenik
38. Photo of Marie Tharp by Steve Sagala
39. Marie Tharp and Bruce Heezan
40. Marie Tharp and Bruce Heezan
41. Anne Potenzo Mountford
42. Photo of Anne Potenzo Mountford
43. Emily Garfield

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

30 juillet 2015

Women in Carto : Emma Willard

 

osher-1827

25. Emma Willard, author - Map No. 1. The World as Known to the Ancients - 1827

Women in Cartography - Osher Maps 2015 Exhibition
III. Women and Pedagogy
http://www.oshermaps.org/exhibitions/women-in-cartography/section-three



Map No. 1. The World as Known to the Ancients.
So Arranged as to Show by the Characters & Colours Used during Which of the Six Epocha's into Which Ancient Time is Divided, Each Century Become Known.
Entered according to act of Congress 5th. Day of September 1827 by Oliver D. Cooke & Co. of the State of Connecticut.

In William C. Woodbridge and Emma Willard, Ancient Atlas, to Accompany the Universal Geography (Hartford: Belknap and Hamersley, 1827)
Hand-colored copper engraving, 29 x 44


Emma Willard was a respected pioneer in women's education in the U. S. In 1821 she founded the first academy for girls, the Troy Female Seminary, or Emma Willard School. Graduates from Troy went on to found women's colleges across America, offering ever more formal and professionally related curricula as the world of work became more open to women. She wrote many works that all appeared in multiple editions, such as Universal Geography, Geography for Beginners, Abridged History of the United States, and Astronography; or Astronomical Geography.


willard-rumsey

Cartes d'Emma Willard reproduites sur le site de David Rumsey


Les 9 documents :
http://www.davidrumsey.com/luna/servlet/view/all/who/Cooke,+Oliver+D.+%26+Co./

Map-No-I
http://www.davidrumsey.com/luna/servlet/detail/RUMSEY~8~1~219116~5504530:Map-No--I--Countries-Known-To-The-A?qvq=w4s:/who/Cooke,+Oliver+D.+

Map-No-II
http://www.davidrumsey.com/luna/servlet/detail/RUMSEY~8~1~219122~5504531:Map-No--II--The-World-As-Known-To-T


.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 juillet 2015

Petrarque : La démocratie et les inégalités

 

Rencontres de Pétrarque 2015 :
20.07 : Les Klarsfeld
21.07 : Liberté - Comment concilier sécurité et libertés ?
22.07 : Égalité : Les inégalités mettent-elles en péril la démocratie ?
23.07 : Fraternité - Que faut-il sacrifier pour vivre ensemble ?
24.07 : Existe-t-il encore des valeurs universelles ?
http://www.franceculture.fr/emission-les-rencontres-de-petrarque-2


22.07.2015 : Egalité - Les inégalités mettent-elles en péril la démocratie ?
Claude Halmos, Alexis Spire, Jean-Marc Daniel, François-Xavier Bellamy


18eme minute :
Alexis Spire, la sociologie au niveau des guichets
AS s'intéresse moins aux discours officiels des élites administratives qu'aux pratiques quotidiennes de leurs subordonnés

A.Spire, Étrangers à la carte, 2005
http://barthes.ens.fr/clio/revues/AHI/livres/alspir.htm

Alexis Spire, Faibles et puissants face à l'impôt, Raisons d'agir, 2012
http://lectures.revues.org/10190
http://www.alternatives-economiques.fr/faibles-et-puissants-face-a-l-impot_fr_art_1183_62011.html


AS propose de reformuler la question :
Ne pas se demander si la démocratie est mise en cause par l'accroissement des inégalités,
mais pourquoi l'accroissement constant des inégalités ne remet pas en cause l'ordre social ?

Ces inégalités ne concernent pas seulement le revenu et le patrimoine.
Elles forment système, elles sont territoriales, elles touchent le capital culturel, les formes de résistance, etc...
Devant l'impôt, l'inégalité n'est pas seulement comptable. Les libéraux veulent faire croire à une fuite générale
devant l'impôt alors que tous n'ont pas le même rapport à la domination et le même accès aux formes d'évasion fiscale.

Pour AS, il faut politiser la question.
La droite fait tout pour discréditer l'égalité ; elle lui oppose l'égalité des chances, l'équité ; elle feint de confondre égalité et uniformité / nivellement.

Aujourd'hui, une partie de cette droite milite même en faveur de l'inégalité.
C'est le cas dans ce débat : FX Bellamy, prof de prépa, maire-adjoint de Versailles dresse un réquisitoire de l'Ecole au nom de l'égalité des chances, mais vante une inégalité dans l'offre scolaire.

La gauche a abandonné ce combat global pour l'égalité, elle se contente souvent d'enjeux ponctuels.
Du coup, les inégalités sont opaques, parcellisées, fragmentées.
Aucune structure ne les rattache à des enjeux structurels et à des actions collectives déterminées.
Il n'y a donc plus de combat victorieux sur ce terrain.

JMD commence en douceur. Mais l'idéologie arrive au galop, avec l'habituel refrain sur la détestation de Keynes, de l'Etat et des services publics.
52e : Pour le chantre de la privatisation intégrale, il faut briser le monopole de l'Education nationale et suivre le modèle de Cameron (free schools).

AS souligne l'hypocrisie des "libéraux" madelinistes : en France, ce sont des fonds publics qui assurent le fonctionnement de l'école privée catholique.
AS rappelle que l'Etat social reste un filet de sécurité efficace en cas de crise et qu'il peut servir de rempart contre les inégalités.


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 juillet 2015

Texas : l'histoire, une arme politique


 
Texas : l'histoire scolaire, une arme aux mains des politiciens.

- Texas' New History Textbooks Are a Disaster
Zak Cheney-Rice 08.07.2015
http://mic.com/articles/121939/new-texas-history-textbooks-will-play-down-slavery


- Texas : Schools should teach that slavery was ‘side issue’ to Civil War
Emma Brown, The Washington Post, 05.07.2015

Texas' new social studies textbooks will not mention
A) Jim Crow laws,
B) the Ku Klux Klan or
C) the primary role slavery played in launching the U.S. Civil War
http://www.washingtonpost.com/local/education/150-years-later-schools-are-still-a-battlefield-for-interpreting-civil-war/2015/07/05/


- Texas Conservatives Win Curriculum Change

ZCR cite aussi le New York Times du 12.03.2010 à propos de l’élaboration du curriculum.
« After three days of turbulent meetings, the Texas Board of Education on Friday approved a social studies curriculum that will put a conservative stamp on history and economics textbooks, stressing the superiority of American capitalism, questioning the Founding Fathers’ commitment to a purely secular government and presenting Republican political philosophies in a more positive light ».

http://www.nytimes.com/2010/03/13/education/13texas.html

Dans ce curriculum de sciences sociales, Thomas Jefferson a été effacé et remplacé par Thomas d'Aquin et Calvin.
Friedman et Hayek sont célébrés.


Un exemple :
Texas Essential Knowledge and Skills for Social Studies
Subchapter C. High School
http://ritter.tea.state.tx.us/rules/tac/chapter113/
http://ritter.tea.state.tx.us/rules/tac/chapter113/ch113c.pdf

extraits
:
The student is expected to
. explain the contributions of the Founding Fathers such as Benjamin Rush, John Hancock, John Jay,
John Witherspoon, John Peter Muhlenberg, Charles Carroll, and Jonathan Trumbull Sr

. analyze major military events of World War II, including the Battle of Midway, the U.S. military advancement through the Pacific Islands,
the Bataan Death March, the invasion of Normandy, fighting the war on multiple fronts, and the liberation of concentration camps;
. describe the causes and key organizations and individuals of the conservative resurgence of the 1980s and 1990s,
including Phyllis Schlafly, the Contract with America, the Heritage Foundation, the Moral Majority, and the National Rifle Association;

. analyze the causes and effects of changing demographic patterns resulting from legal and illegal immigration to the United States


Les manuels élaborés sur ordre de la majorité politique et achetés par l'Etat du Texas influencent fortement les Etats voisins.
Ils préparent une génération marquée par une vision très orientée de l'histoire des USA et du monde.

« Texas’s social studies standards are more politicized than any other state », said Jeremy A. Stern, a historian who reviewed state standards for the conservative-leaning Thomas B. Fordham Institute in 2011.
« History can be a weapon », said the sociologist James W. Loewen, and it has been used « against all of us. It makes us all stupid about the past and thoughtless about the present ».


rappels :
- Le curriculum d'histoire made in USA, Samuel Kuhn
http://aggiornamento.hypotheses.org/1754

- Construction et négociation de l’identité nationale.
Une étude comparatiste des programmes et des manuels scolaires d’histoire pour le primaire en France et aux États-Unis (1980-2010)
Rachel Hutchins, Histoire@Politique, n° 26, mai-août 2015
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=26
http://idea-udl.org/members/hutchins/

.

.

 

Posté par clioweb à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Les Lettres de Rivesaltes

 

lettres-rivesaltes

"Les Lettres de Rivesaltes" sont un projet artistique confié à Anne-Laure Boyer
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article421

 

Tous ceux qui souhaitent décrire leur propre expérience en lien avec le camp de Rivesaltes et des lieux similaires peuvent envoyer un courrier. Chaque lettre sera photocopiée en plusieurs exemplaires, mise sous enveloppe cachetée. Dans l’espace d’exposition, chaque visiteur pourra en choisir une au hasard , y inscrire son adresse, la poster dans la boîte aux lettres de l’exposition, et la recevoir chez lui quelques jours plus tard.

Les lettres reçues avant le 30 août 2015 seront utilisées dès le début de l’exposition à l’automne 2015.
Les suivantes, jusqu’au 31 décembre, seront diffusées de février à juin 2016.


A Rivesaltes, ont été enfermés successivement des Républicains espagnols, des Juifs, des Tsiganes d’Alsace-Moselle, des recrues de la Wehrmacht, des prisonniers allemands, des collaborateurs, des trafiquants, des réfugiés soviétiques. Ensuite, Rivesaltes a été un camp de transit pour des militaires en partance vers l’Indochine et l’Algérie. Puis, cela a été un centre pénitentiaire pour des prisonniers du FLN ; en 1962 un centre de rétention de harkis, main d’oeuvre bon marché pour les agriculteurs et industriels de la région, enfin un centre de rétention de sans-papiers de 1986 jusqu’en 2007.


memorial-rivesaltes

Mémorial du camp de Rivesaltes
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article421


.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 juillet 2015

Provins : la politique de la peur ?

 

Christian Jacob, seigneur en sa demeure de Provins
Sofia Fischer, Libération  21.07.2015
Dans sa ville de Seine-et-Marne, le député-maire, chef de file des députés Les Sarkozystes à l’Assemblée, se voit reprocher une gestion par la peur et des méthodes déloyales.
http://www.liberation.fr/politiques/2015/07/21/christian-jacob-seigneur-en-sa-demeure-de-provins_1351552

Depuis que sa sœur s’est présentée sous l’étiquette PS aux départementales, face au poulain de Christian Jacob le libraire son commerce s’est vu retirer systématiquement tous les marchés gérés par la municipalité. Soit 50 000 euros de commandes. La mairie a lancé un appel d’offres emporté sans surprise par une papeterie de Meaux, le fief de Copé.

« ici, si on se lève, on a la tête coupée. Il faut montrer patte blanche et prendre sa carte au parti. Ici, c’est la Corse.»
« une fois qu’on a installé la peur, c’est bon, on peut se retirer. Le système marche tout seul.»


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juillet 2015

FC - Pastoureau : Les animaux

 

bestiaires



Les Animaux ont aussi leur histoire
, Michel Pastoureau et Mathilde Wagman,
France-Culture, juillet-août 2015, dimanche 12h-12h30
L'ours, le coq, le cochon, la baleine, le corbeau
A écouter en différé
http://www.franceculture.fr/emission-les-animaux-ont-aussi-leur-histoire


Michel Pastoureau vu depuis France-Culture :
Les couleurs (2013), les animaux de Noël (2013), l'éléphant (2013), la licorne (2013), le porc (2012), l'homme et l'abeille (2012)
http://www.franceculture.fr/oeuvre-bestiaires-du-moyen-age-de-michel-pastoureau


Parmi les ouvrages :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Pastoureau

Une histoire symbolique du Moyen Âge occidental, Le Seuil 2004
et sur l'histoire des couleurs :
Figures et couleurs. Études sur la symbolique et la sensibilité médiévales, Le Léopard d'Or, 1986.
Couleurs, images, symboles. Études d'histoire et d'anthropologie, Le Léopard d'Or, 1989.
L'Étoffe du diable, une histoire des rayures et des tissus rayés, Seuil (Point Essais), 1991
Dictionnaire des couleurs de notre temps, Bonneton, 1992
Bleu. Histoire d'une couleur, Le Seuil, 2002.
Le Petit Livre des couleurs avec Dominique Simonnet, Panama, 2005
Noir : Histoire d’une couleur, 2008.
Les Couleurs de nos souvenirs, Le Seuil, 2010
Vert. Histoire d'une couleur, Le Seuil, 2013

pastoureau-couleurs

 

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 juillet 2015

Les Guignols décapités ?

 

guignols

http://www.20minutes.fr/television/diaporama-8854-repliques-cultes-guignols-info

 

Canal + : « Les Guignols » décapités, les auteurs historiques virés Le Parisien 25.07.2015
Si le programme satirique de Canal + a été sauvé, tous ses auteurs historiques sont virés !
Et d'autres têtes tombent au sein du groupe Canal.
http://www.leparisien.fr/tv/canal-les-guignols-decapites-les-auteurs-historiques-vires-25-07-2015-4969753.php

La pièce a débuté fin juin.

Acte I Vincent Bolloré, actionnaire majoritaire de Vivendi, qui possède Canal +, veut la tête des « Guignols ». Trop coûteux ou trop fielleux avec certains politiques ?
... mais le soutien aux caricaturistes est massif.

Acte II : Bolloré fait machine arrière. « Il n'est pas question ni de céder les Guignols à quiconque ni de les abandonner »,
Maxime Saada annonce leur maintien, mais en crypté. L'argument avancé : muscler les programmes attractifs pour les abonnés. Mais alors pourquoi proposer les épisodes gratuitement sur Dailymotion dans la foulée de leur diffusion ?

Acte III : à défaut de supprimer « les Guignols », Bolloré les décapite.
Une information que la chaîne et le groupe Vivendi refusent de confirmer.


.

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 juillet 2015

HD - The Web We Have to Save

 

The Web We Have to Save, Hossein Derakhshan, Matter 14.07.2015
The rich, diverse, free web that I loved — and spent years in an Iranian jail for — is dying.
Why is nobody stopping it?
http://medium.com/matter/the-web-we-have-to-save-2eb1fe15a426

Six ans après, Internet se recroqueville, Hossein Derakhshan, Liberation 20.07.2015
http://ecrans.liberation.fr/ecrans/2015/07/20/six-ans-apres-internet-se-recroqueville_1351044

« A sa sortie de prison, Hossein Derakhshan, blogueur iranien, ne retrouve plus le réseau décentralisé qu’il utilisait. Aux idées ont succédé les «likes», aux textes un flux continu d’images ».

« Autrefois, Internet était une chose suffisamment sérieuse et puissante pour m’envoyer derrière les barreaux. Aujourd’hui, c’est apparemment à peine plus qu’un loisir ».

« Il y a six ans, le lien hypertexte était ma monnaie à moi. Il représentait l’esprit ouvert et interconnecté du Web... Les blogs incarnaient la décentralisation, avec un système de nœuds et de réseaux ».
« Le like a tué le lien ». Les algorithmes nous proposent toujours plus de ce que nous avons laissé entendre apprécier. Deux valeurs dominent le flux d’informations : la nouveauté et la popularité. Avec 300 likes, Facebook peut nous connaître mieux que notre compagne ou compagnon ; le monde paraît bien prévisible, pour les gouvernements et pour les entreprises. Et la prévisibilité, c’est le contrôle

« Il y a de moins en moins de texte à lire sur les réseaux sociaux, et de plus en plus de vidéos et d’images à regarder.. Le web actuel se rapproche du petit écran : linéaire, passif, programmé et replié sur son propre nombril. Son avenir, c’est la télévision »

- Après six ans en prison, un blogueur iranien redécouvre Internet, et s’en plaint, Big Browser, 16.07.201
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/07/16/apres-six-ans-en-prison-un-blogueur-iranien-redecouvre-internet-et-sen-plaint/
.
http://tinyurl.com/derak-blog


- Olivier Ertzscheid, Internet, le jour d’après, Affordance.info, 21.07.2015
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/07/internet-le-jour-dapres.html
« C'est un article qui tourne en boucle sur les réseaux. Probablement l'article à lire du mois de Juillet. Repéré d'abord par Jean-Marc Manach sur Big Browser, il est - notamment - disponible sur Ecrans »
« Où avons-nous passé nos 6 dernières années ? Où avons-nous passé nos 6 dernières années pour ne pas avoir compris qu'avec le lien hypertexte, c'était en fait tout le projet politique du web qui était en train de mourir ? Qu'avec l'essor des logiques de "like" et la verticalité attentionnelle des différents écosystèmes qui font du "défilement" leur principal mode d'interaction (ou de non-interaction), c'étaient des pans entiers de la toile qui étaient en train de se délier, de se "dé-filer" ? »

- « Six ans après, le vieux blogueur a le spleen. Moi, perso, ça va ». Vincent Glad 22 juillet 2015
« Dans cette version web de Goodbye Lenine, Hossein Derakhshan déplore que le like ait remplacé le lien, qu’à l’autorité morale du blogueur se soit substitué la démagogie du like:.. Il est un peu facile de rejeter la faute sur le méchant Facebook pour ne pas dire le fond de sa pensée, à savoir que la massification du web à volé notre paradis perdu. Internet est désormais dominé par les ménagères de moins de 50 ans ...»

- L’internaute est devenu fainéant, Alexandre Lechenet, Libération 21.07.2015
http://ecrans.liberation.fr/ecrans/2015/07/21/l-internaute-est-devenu-faineant_1351618




.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juillet 2015

Caen MBA - Estampes XVI-XVIIIe




callot-louvre

Gravure des joutes nautiques annuelles sur la Seine à Paris par Jacques Callot en 1630.
Sur la gauche, la tour de Nesles. Sur la droite le Louvre avec la tour du Bois.
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Jacques_Callot_-_Vista_do_Louvre.jpg

- Pour découvrir les techniques de l'estampe (Caen MBA, service éducatif)
http://mba.caen.fr/espace-pedagogique#documents
. Lexique des techniques de l'estampe
. Gravure en relief / Gravure en creux
. La linogravure
. Lithographie / Sérigraphie
. La lithographie
. La sérigraphie
. La presse à taille-douce
. Technique indirecte : l’eau-forte
. La xylographie ou gravure sur bois
. La gravure sur bois, technique de Munch

- Un voyage dans l'Europe des XVIIe et XVIIIe siècles
Choix de gravures de la collection Mancel - Caen 2007-2008
http://paril.crdp.ac-caen.fr/_PRODUCTIONS/ressources_culturelles/pdf/museeba_gravure.pdf

Bernard Mancel (1798-1872) est un libraire plongé dans la vie littéraire caennaise.
Après 1844 , il participe à Rome aux ventes des collections du cardinal Fesch, oncle de Napoleon Ier. Il lègue par testament ses collections à la ville de Caen.
extraits :
« La collection ainsi constituée contient 492 volumes et 50 245 estampes :
- 190 pour les Français (Ecole de Fontainebleau, Callot, Nanteuil, Bourdon, Mellan, Demarteau,Moreau le Jeune, caricatures de la Révolution, Daumier, Boilly, Garvarni)
- 99 pour les Allemands, Flamands et Hollandais (Aldegrever, Altdorfer, Dürer, Brueghel, Lucas de Leyde, Cock, Goltzius, Rembrandt)
- 88 pour les Italiens (Mantegna, Raimondi, Roberta, Tempesta, Della Bella, Tiepolo, Piranese...)
- 22 pour les Anglais (Gravure dite de manière noire et portrait) et Espagnols (Goya et Ribera)

Dans le fonds Mancel cohabitent :
- les oeuvres originales des grands peintres-graveurs et graveurs : Durer, Callot, Rembrandt, Hollar, Goya...
- les œuvres d’interprétation d’après Rubens, Carrache, Le Guerchin, Raphael, Titien, Van Dyck, Poussin, Champaigne...
- des volumes formant un tout homogène par exemple la Galerie Farnèse d’après Carrache, les Batailles d’apres Van der Meulen ;
- des recueils de portraits, de vues topographiques, des scènes de batailles, de costumes, de fastes royaux, d’ornements...
Diverses techniques y sont représentées »

au sommaire :
La collection Mancel
Les techniques de la gravure, du criblé à la sérigraphie
La gravure, mode de reproduction ou mode d'expression
Fonction sociale de la gravure

Graveurs et vues de ville aux XVIIème et XVIIIème siècles
1. Jacques Callot (Nancy 1592 - Nancy 1635)
2. Stefano Della Bella (Florence 1610 - Florence 1664)
3. Israël Silvestre : un témoin précieux pour les historiens
(Nancy 1621 – Paris 1691)
4. Gabriel Perelle (Vernon v. 1602 – Paris 1677)
5. Canaletto, Guardi, Brustoloni : Un exemple de gravure "d'interprétation"
6. Giovanni Battista Piranesi dit Piranèse
Dossier réalisé par le Service educatif du Musée des Beaux-Arts (Polin, de Foresta, Guitard, Leger)


- La gravure allemande à la Renaissance
http://mba.caen.fr/sites/default/files/dossier_pedago_la_gravure_allemande_a_la_renaissance-28.11.14_08.03.15.pdf

2. AD comme Albrecht Dürer

3. L'Allemagne aux XVe et XVIe siècles p. 6
3.1 Les crises surmontées de la fin du Moyen Age
3.2 L'expression culturelle d'une ère de contrastes
3.3 L'Allemagne de la Renaissance
3.4 La réforme (1517 – 1555)
4. Chronologie : l'Allemagne sous les règnes de Maximilien Ier et Charles Quint
5. Carte du Saint Empire romain germanique : la Réforme en Allemagne

6. Un chef-d'oeuvre de la gravure : Melencolia I, par Caroline Joubert p. 16
6.1 Melencolia I : une iconographie complexe
6.2 Le Typus melancholicus et la théorie des quatre tempéraments
6.3 La Melancholia generosa ou la mélancolie réhabilitée

7. Le statut de l'artiste à la Renaissance : monogramme et signatures
8. Les techniques de la gravure dans la première moitié du XVIe siècle
9. Pistes pédagogiques


L'amour dans la gravure des XVIe et XVIIe siècles

- L’estampe, l’art du multiple, bibliographie BNF
http://www.bnf.fr/documents/biblio_estampe.pdf


brustoloni

Giambattista Brustoloni, Venise : le Bucentaure quitte San Nicoló di Lido, vers 1766
Eau-forte, Musée des Beaux-Arts de Caen
cf. 5. Canaletto, Guardi, Brustoloni : Un exemple de gravure d''interprétation



.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

22 juillet 2015

Caen MBA : Art et Mythologie



Le site web du Musée des Beaux-Arts de Caen propose des dossiers par thème :
- L’eau dans la peinture
- La peinture de paysage
- Les animaux
- La Bible et les saints dans la peinture
- La mythologie
- Le portrait
- Natures mortes et vanités

Ainsi, le dossier « La mythologie » dans les œuvres exposées au musée des Beaux-Arts de Caen
a été réalisé par Karine Guihard et Fabienne Lincet
http://mba.caen.fr/sites/default/files/uploads/pdf/caen-mba-parcours_mythologie-2013.pdf

au sommaire
- Les sources de la mythologie gréco-romaine
   L'Iliade et l'Odyssée
   Virgile et l'Énéide
   Ovide et les Métamorphoses

- Parcours dans les collections
   Les dieux et déesses : Vénus, Apollon, Mercure, Neptune et Amphitrite
   Les mortels et les dieux
   Récits d'amour et d'aventure
   Les mythes liés à la guerre de Troie  (cf. Enée)

- Tableau synoptique des sources des oeuvres du musée
- Comment aborder une œuvre à sujet mythologique ?

- Prolongements pédagogiques en Lettres, en histoire, histoire des arts, langues anciennes


venus-haarlem-1614

Cornelisz Van Haarlem (1562-1638)
Vénus et Adonis, 1614 [salle 2]
Source : Ovide, Les Métamorphoses, Livre X (529-559)
http://mba.caen.fr/sites/default/files/uploads/van_haarlem-venus_et_adonis-xviie_siecle-caen-mba-2014.pdf


> Observer : le cadrage serré ; la posture des amants ; le jeu de regards amoureux et de gestes entre eux ; les détails : le chien, l’arc, les ongles de Vénus et sa physionomie.
> Comprendre : scène où Vénus cherche à retenir Adonis qui s’apprête à partir à la chasse, elle craint une fin funeste pour lui.


rappel : Ovide, les Métamorphoses et l'histoire de l'art
http://clioweb.free.fr/dossiers/ovide/ovide.htm


.



.

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 juillet 2015

Caen MBA : Les vanités

 

Moreelse-MMP-Caen

Johan MOREELSE (Vers 1603-1634), Marie-Madeleine pénitente - source MBA Caen


A partir d'une mention sur Twitter de Vanity (Profane Love), un tableau du Titien - 1515


Le tableau de Moreelse est étudié en deux pages par Annick Paulin
dans le Parcours Natures mortes et vanités
http://mba.caen.fr/sites/default/files/uploads/caen-mba-parcours_natures_mortes_et_vanites-2015.pdf
http://mba.caen.fr/espace-pedagogique#documents

Il est cité dans l'étude de Vanité, l'oeuvre de Nicolaes van Veerendael (Anvers 1640 – Anvers 1691)  
http://mba.caen.fr/sites/default/files/uploads/pdf/veerandael-vanite-xviie_siecle-caen-mba-2012.pdf


« Johann Moreelse est un peintre originaire d'Utrecht, enclave catholique dans une nation calviniste; c'est ce qui lui permet de faire le voyage d'Italie vers 1620. Il y connaît une certaine notoriété, mais rentrant à Utrecht, il travaille dans l'atelier paternel et nous n'avons donc que peu de tableaux signés de lui.
Il meurt de la peste en 1634 ».

« Observer : Marie-Madeleine est représentée en buste (certainement allongée) avec du rose aux joues et aux lèvres, le torse nu ... ses cheveux sont dénoués ; elle est accoudée sur un livre reposant sur un crâne ; une expression mélancolique et interrogative se dégage de son visage ».
« Comprendre : Une vanité avec figure humaine : Marie-Madeleine (pécheresse Marie de Magdala ? Marie de Béthanie ?) incarne la nature humaine marquée par le péché originel mais offre aussi l’exemple du repentir jailli de l’amour de Dieu ».

« La Marie-Madeleine de Moreelse conserve quelques signes de séduction :
.  Elle a gardé le rouge aux joues et aux lèvres.
. Son torse, nu, même s'il n'est pas provocateur, rend magnifiquement présent le corps féminin : la lumière rend la chair rayonnante.
. Son regard et ses sourcils froncés manifestent une émotion, difficile à déterminer : regarde-t-elle le crucifix avec compassion ? Ou bien est-elle surprise par les anges qui viennent lui faire entendre leur concert ? Ou bien a-t-elle peine à se détacher du monde: est-elle harcelée par des fantasmes ?
 Mais elle reste avant tout une pénitente... »

Sur les vanités, dans la biblio :
Alain Tapié (dir.), Les vanités dans la peinture au XVIIe siècle, catalogue d'exposition, Caen, MBA 1990

Vanités d’hier et d’aujourd’hui : une poétique de l’éphémère, Jean-Claude Laborie et Line Cottegnies, Episteme 2012
(vanités en peinture et en littérature)
http://episteme.revues.org/355


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 juillet 2015

Ferry 1870 : de l'égalité d'Education

 

grelot-libpresse

La liberté de la presse, Le Grelot, n°48
http://expositions.bnf.fr/presse/grandmobile/pre_328.php
autres dessins d'Alfred le Petit sur Commons

 
- La liberté de la presse, Le Grelot, n°48
Alfred Le Petit, 10 mars 1872.
« Alfred le Petit dépeint un personnage assez proche de l’Anastasie de Gill, quoique visiblement dépassé par la vitalité d’une jeune presse indisciplinée, portant journaux en corolle et plume et encrier au chapeau. La censure se prénomme alors Victorine ».
« La presse. – Tu m'avais promis de me laisser marcher toute seule, na.
Victorine. – Je t'avais promis… je t'avais promis… oui je te l'avais promis,
mais si tu crois tout ce qu'on te promet ! »

- Jules Ferry, « De l’égalité d’Education ».
Extrait de la conférence donnée à la salle Molière, 10 avril 1870
à lire en ligne sur Wikisource
http://fr.wikisource.org/wiki/De_l'égalité_d'Education


Ce sont deux des sujets abordés l'an passé par le numéro spécial
de la revue Parlement[s] Revue d'histoire politique, n° 22 (2014-3)
dans le cadre de la préparation de la question de contemporaine aux concours (Capes Agrégation)
« Citoyenneté, république, démocratie en France de 1789 à 1899 »
http://tinyurl.com/parlt22
Table des matières : http://histoire19.hypotheses.org/1262

L’iconographie utilisée est disponible gratuitement en ligne
(et parfois déjà présente sur le web grâce à Gallica ou aux internautes)
http://www.parlements.org/histoire_politique_en_images/n22_citoyennete_republique_democratie_1789_1999.htm

sur le web, une biblio estivale à Lyon 3 (P. Bourmaud, O. Chatelan, P. Chopelin, P. Delisle, G. Legoullon)

Cette revue illustre une nouvelle fois un usage toujours aussi surprenant du numérique :
La revue imprimée est vendue 30 euros le numéro.
Tarifée à la découpe en numérique, elle coûterait 80 euros (20 articles à 4 euros l'un)
Pas de longue traîne (beaucoup d’acheteurs à petits prix)
mais soit un abonnement global vendu à des universités qui manquent de moyens
et soit pour les autres lecteurs, un péage contestable mais très lucratif.
Le numérique attire toutes les lamentations, mais il sert de vache à lait.


Extraits de l'introduction, accessible en ligne :

« Ce numéro embrasse les grandes problématiques de la question : la construction d’un modèle politique aux échelles nationale et internationale, la difficulté de la France à trouver un régime idéal et à sortir du cycle des révolutions et des crises sociales, politiques et identitaires, le rôle et la place des oppositions depuis celles qui acceptent les institutions et le modèle de société jusqu’à celles qui les rejettent et qui aspirent à les mettre à bas, la politisation des Français, l’impact des mutations sociales et culturelles sur les réflexions et sur les pratiques politiques (industrialisation, exode rural, progrès de l’instruction, développement des média…), la construction plus ou moins réussie et complète d’une démocratie en acte et son encadrement (spirituel, institutionnel, électoral…), les contours de la citoyenneté (les pauvres, les femmes, les populations colonisées, les étrangers…), l’articulation du national et du local, les interactions sociales, le rôle individuel et collectif des acteurs et des actrices dans ces débats et dans ces pratiques ».

« Les textes courts et signifiants sont capitaux au CAPES et notre numéro en comprend de nombreux (extraits d’essais politiques, textes officiels, discours, articles de presse, chansons…). Les images occupent aussi une place centrale dans cette épreuve et ce numéro spécial en offre une palette large et diversifiée (tableaux, statues, affiches, caricatures, assiettes historiées…). On trouvera même ici des statistiques dans un siècle qui commence à dénombrer et à recenser dans le cadre de l’affirmation de l’État ».

parlt22-c



.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 juillet 2015

Jean Lacouture (1921-2015)

 

lac-lm

Le Monde 18.07.2015

 

- Jean Lacouture, journaliste et biographe - Luc Cedelle, Le Monde 17.07.2015
http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2015/07/17/mort-de-jean-lacouture-eminent-journaliste-et-biographe_4687210_3382.html

« En combien de temps ce champion de l'écriture véloce – et néanmoins soignée – eût-il lui-même troussé, au format convenu, le récit de sa vie ? Debout, en un quart d'heure, ainsi qu'il tapait l'édito de politique étrangère du Monde au début des années 1960 ? « C'est tellement amusant d'écrire !», disait-il, un brin cabotin, lorsque, dans son âge avancé, il était interrogé sur son exceptionnelle facilité. Jean Lacouture, mort le 16 juillet à l'âge de 94 ans, ne pourra donc plus s'amuser. Mais il laisse une œuvre de grand journaliste et de biographe. Et une belle trace dans les annales du métier ».


Journaliste de référence, il combat le colonialisme, tout comme Simonne Miollan rencontrée au Maroc. Le couple est familier de Ho Chi Minh, Nasser, Bourguiba ou Ben Barka, etc. « Sur la révolution culturelle maoïste, il fut intensément aveugle... Il tarda à réaliser la dérive génocidaire des Khmers rouges »

« En 1965, il débute sa carrière parallèle de biographe, avec un premier De Gaulle (3 volumes suivront 20 ans plus tard). Au total, il signera pas moins de dix-huit biographies – notamment celles de Léon Blum, André Malraux, Hô Chi Minh, Mauriac, Montaigne, Montesquieu… qui à elles seules auraient suffi à combler une vie de travail ».


- Portrait de Jean Lacouture par Judith Perrignon - Libération, 22 mai 2003
http://www.liberation.fr/culture/2003/05/22/son-pantheon-est-decousu_434373


- Mitterrand, Une histoire de Français
1 - Les risques de l'escalade 2 - Les vertiges du sommet

« Le relatif échec de Mitterrand est bien celui de ma génération. Mendès France, lui aussi, n'avait atteint en 1955 qu'une part de ses objectifs. Mais il était investi d'une telle noblesse, il était sorti les mains tellement propres de l'aventure, qu'il n'y a plus que la lumière qui demeure ».

« Ce métier file un mauvais coton. Le journalisme d'aujourd'hui a tort de se prendre pour la police, pour la justice, pour la diplomatie secrète et pour tout ce qu'il n'est pas... La transparence, c'est la barbarie. Elle aboutirait à nous faire vivre en un aquarium »
entretien Télérama 12.09.1998


- Jean Lacouture, point final, Laurent Joffrin Libération

« Ainsi s’efface dans l’élégance un héraut de la gauche des libertés, fidèle à ses idées et encore plus à ses amis, épicurien du Midi et spartiate de l’écriture, chaleureux et exigeant, colérique et généreux. Ainsi s’éloigne sans tapage une forme de journalisme que les esprits forts récuseront sans l’avoir connu, proche de la littérature, dans la confidence des puissants, mais d’une sagacité rare et d’un agrément de lecture dont on fera bien de s’inspirer avant de donner des leçons. D’autant que les incertitudes de l’engagement étaient chez lui compensées par cette qualité parfois oubliée qui reste le fondement de ce métier : l’honnêteté intellectuelle ».
http://ecrans.liberation.fr/ecrans/2015/07/17/jean-lacouture-point-final_1349702


13.08.2015
Dans un hommage d'André Versaille, une citation surprenante :
« Carl Bernstein et Bob Woodward ont réalisé une enquête formidable. Mais que deux journalistes se servent d’une histoire abjecte pour faire tomber Nixon, un président - que j’ai toujours détesté, mais qui n’en était pas moins un homme d’État utile aux États-Unis -, qui sera remplacé par un crétin notoire puis par un homme trop faible, me laisse perplexe. Il y a des vérités fondamentales devant lesquelles doit s’incliner la raison d’État : la condamnation d’un l’innocent, l’usage de la torture, le trucage électoral ; il y en a d’autres dont la révélation tonitruante aboutit à détruire, sans nécessité absolue, les fondements du système démocratique. Quand le crime n’est pas monstrueux, la raison d’État doit l’emporter sur la vérité »
http://www.andreversaille.com/


lac-libe

 Libération - AFP 17.07.2015

lac-sud

Sud-Ouest martèle : Bordelais, né à Bordeaux, élève des Jésuites...


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Vernet : vue du port de la Rochelle

 

vernet-014rochelle

Vue du port de La Rochelle, prise de la petite rive – Joseph Vernet 1762 musée de la Marine, Paris
http://utpictura18.univ-montp3.fr/GenerateurNotice.php?numnotice=A0642
Il existe une copie du tableau par Edouard Pinel (1806-1884)




- Livret du Salon de 1763 :
    « Par M. Vernet, Académicien.
   90. Vûe du Port de la Rochelle ; prise de la petite Rive. Les deux Tours qu’on voit dans le fond, sont l’entrée du Port qui asséche en basse marée. Pour jetter quelques variétés dans les habillemens des Figures, on y a peint des Rochelloises, des Poitevines, des Saintongeoises, & des Olonnoises. La Mer est haute, & l’heure du jour est au coucher du Soleil. Ces deux Tableaux [avec le Port de Rochefort] appartiennent au Roi, & sont de la Suite des Ports de France, exécutée sous les ordres de M. le Marquis de Marigny. »


- Présentation multimedia au musée de la Marine
http://www.musee-marine.fr/programmes_multimedia/vernet/

« Une oeuvre de propagande :
Ce tableau nous ment ! En effet, le vieux port de La Rochelle qui date du 17e siècle souffre d’envasements réguliers et ne peut accueillir autant de gros navires... A l’époque de Vernet, le port est peu à peu abandonné par les bâtiments les plus importants, obligés de mouiller en rade. Pour le peintre cependant, il ne peut être question de représenter un bassin à moitié vide ! La série des Ports de France doit proposer une image idéalisée de la France maritime. Il choisit donc de peindre l’activité intense d’un port de commerce tourné vers les colonies ».


- dossier ac-Poitiers
L’Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle : l’exemple du port de La Rochelle
classe de Quatrième, programme 2010, mise en ligne 16.02.2012

Etude du port de La Rochelle au XVIIIe s (présentation en pdf 1.4 Mo) - détail des activités, plan ancien et exemples de marchands.
Questionnaire élève
http://ww2.ac-poitiers.fr/hist_geo/spip.php?article1137

« La  Rochelle est  au XVIIIe  siècle un des grands ports de la métropole française.
Les  navires  y rapportent  des  denrées  des  colonies :  des fourrures et des peaux du Canada ou du sucre des Antilles. Pour  leurs  exploitations,  les  Rochelais  vont  chercher  des esclaves en Afrique (traite négrière) »


- Wikipedia : Vernet, Vues des ports de France
Le tableau fait partie d’une commande de 24 tableaux, payés chacun 6 000 livres. Pour chaque tableau, Vernet reçoit un cahier des charges précis ; on lui demande ainsi de représenter au premier plan les activités spécifiques à la région. Entre 1753 et 1765, Joseph Vernet se déplace dans dix ports : Marseille, Bandol, Toulon, Antibes, Sète, Bordeaux, Bayonne, La Rochelle, Rochefort et Dieppe. Il réalise au total quinze tableaux. Jean-François Hue, son élève, se voit confier la tâche de terminer la série : entre 1792 et 1798, il exécute une série de six tableaux sur le thème des ports de Bretagne.
Les tableaux sont exposés au musée de la Marine depuis 1943 (Jean Abrial ou Henri Bléhaut), sauf deux à voir au musée du Louvre : Entrée du port de Marseille 1754, et Deuxième vue de Toulon 1755
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vues_des_ports_de_France
Commons : http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Vues_des_ports_de_France
http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Joseph_Vernet#Les_Ports_de_France

voir aussi l'article Histoire de la Rochelle (tours au XVIIe d'après Juste Lisch en 1864, tableau de Corot en 1851)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_La_Rochelle

Autres vues de Vernet grâce au Web Gallery of Art :
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/v/vernet/claude/index.html

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 juillet 2015

Capa et le DDay : la fin d'une légende ?


 

capa-9

 


- Robert Capa : comment la légende des photos du débarquement s’est effondrée
par Théo Chapuis, Konbini, 18.07.2015

A partir des faux négatifs montrés par TIME pour le 70e, une question et une enquête
menée le trio A.D Coleman, J. Ross Baughman, Rob McElroy :
Les négatifs de 1944 ont-ils été vraiment ruinés en labo ?
ou bien le photographe a-t-il réagi en homme au milieu de l'enfer ?

Robert Capa et le D-Day, la fin d'une légende de la pop culture ?
après les doutes sur  la Mort d’un Soldat Républicain ?
http://www.konbini.com/fr/inspiration-2/robert-capa-jour-j/

Mort d’un Soldat Républicain
t http://en.wikipedia.org/wiki/The_Falling_Soldier


- Patrick Peccatte, Les photos du D-Day de Robert Capa – blog Déjà Vu 24.06.2015
une autre histoire et de nouvelles interprétations
http://dejavu.hypotheses.org/2298



.

 

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 juillet 2015

Jack Goody (1919-2015)

 

goody

L'anthropologue Jack Goody (1919 -2015) vient de décéder
http://grafosfera.blogspot.fr/2008/01/jack-goody-y-la-escritura.html


Jack Goody
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_Goody
http://en.wikipedia.org/wiki/Jack_Goody

il a publié notamment
La Raison graphique. La domestication de la pensée sauvage, Minuit, 1979.
Pouvoirs et savoirs de l’écrit, La Dispute, 2007.
Il montre les conséquences sur les processus cognitifs de l'invention de l'écriture. Il étend ce type d'analyse à des champs très variés des cultures humaines : la famille, les fleurs, la cuisine, les images.
cr : http://www.scienceshumaines.com/la-raison-graphique_fr_12953.html

Le vol de l'Histoire, Gallimard, NRF, 2010
Il montre comment l'Europe a réalisé une mainmise sur la construction de l'histoire mondiale en faisant croire qu'elle avait été le lieu de toutes les inventions de la modernité
cr Dissidences : http://dissidences.hypotheses.org/2656
JF Revel, http://www.laviedesidees.fr/Le-recit-du-monde.html

The Logic of Writing and the Organization of Society 1986, cr http://www.erudit.org/revue/cd/1989/v30/n1/042947ar.pdf
Jack Goody, Pouvoirs et savoirs de l’écrit, cr Isnard, L’Homme, 189 - http://lhomme.revues.org/21208

Démocratie, valeurs et modes de représentation  parJack Goody Diogène 2006  2004-2 
http://www.cairn.info/revue-diogene-2004-2.htm

jg-ecritures

Un colloque Écritures : sur les traces de Jack Goody, a eu lieu à l’ENSSIB en janvier 2008
ouvrage sous la direction d'Eric Guichard, présentation et table des matières
http://barthes.enssib.fr/EJG/

Conférence de Jack Goody, 04.06.2008
http://barthes.enssib.fr/articles/Goody-Enssib-AIL-4juin08.pdf

 


- La matière des idées,
Entretien avec Jack Goody pour la revue Vacarme (2009)
http://www.vacarme.org/article1814.html

Jack Goody et l'empire de la littératie (1h53)  Canal-U 09.2012
http://www.canal-u.tv/video/canal_socio/jack_goody_et_l_empire_de_la_litteratie_version_integrale.11211

.

 

Posté par clioweb à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

V. Jolivet et la géo au Québec

 


Dépaysement d’une (universitaire) géographe
Enseigner la géographie humaine au Québec en venant de France
Violaine Jolivet, U de Montréal, Echogéo 15.07.2015
http://echogeo.revues.org/14292
.
Transmettre, faire comprendre et aimer la géo, 
avec des contrats de recherche de court terme
ou avec une recherche non subventionnée ?
Dans Echogéo, elle a publié sur la trajectoire en 2007, sur La Floride et Cuba en 2010


extraits :
Pays francophone, continent nord-américain, géographie d’interface ?

qc-gottman
1958-1959 : Jean Gottmann - Pierre Camu


- « La géographie est probablement la discipline qui, au Canada français, s'abreuve le plus aux sources de la France » (Hamelin, 1962)

- Dès les années 1970, la géo québécoise s’apparente davantage à une géo américaine, transformée comme beaucoup de géographies occidentales par des courants venus des États-Unis et notamment celui de l’analyse spatiale. Par l’adoption de méthodes quantitatives et la numérisation des outils cartographiques, l’aspect utilitaire et pratique de ses formations et la nature même des espaces et territoires étudiées, la géo québécoise est pleinement ancrée dans son continent.

- Guy Di Méo, conférence UQAM, 11.03.2015 : « j'apprécie les collègues québécois qui ont joué un rôle crucial dans l'évolution de la géographie au cours du XXe siècle, en servant d'interface entre les pratiques anglo-saxonnes et les pratiques franco-allemandes»


« La recherche, telle qu’elle est majoritairement pratiquée au Québec et a fortiori en Amérique du Nord est encadrée par deux impératifs : le calendrier court de la recherche-projet et la place incomparable de « l’éthique » ... Les contrats de recherche sont très prisés par beaucoup de professeurs et d'étudiants...
Le professeur qui se consacre à la recherche non subventionnée sera donc considéré par les uns et les autres comme quantité négligeable ! (Sanguin 1983). Pourtant, c’est le plus souvent sur cette « quantité négligeable » que repose la difficile tâche de transmettre une géographie, de la faire aimer et comprendre ».


violainejolivet

http://archives.cerium.ca/Chercheurs-de-l-Universite-de

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 juillet 2015

Nationalisme et histoire scolaire

 

Construction et négociation de l’identité nationale.
Une étude comparée des programmes et des manuels scolaires d’histoire pour le primaire en France et aux États-Unis (1980-2010)
Rachel Hutchins, Histoire@Politique, n° 26, mai-août 2015
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=26

L’auteur « examine la forme que prend le nationalisme dans les deux pays et les valeurs qu’il véhicule, révélant, entre autres, une approche française qui applique des méthodes inspirées des travaux d’historiens et vise à promouvoir la solidarité, tandis que les manuels américains, sous l’impulsion des mouvements conservateurs des trente dernières années, prônent une vision de la mémoire nationale fondée sur une unité fantasmée ».

« Alors que de nombreux chercheurs dans plusieurs disciplines réclament l’enseignement d’une histoire scolaire cosmopolite afin de transmettre des sentiments d’appartenance au-delà de l’État-nation, l’engagement nationaliste de l’histoire scolaire en France et aux États-Unis ne fait que se réaffirmer. Ce constat confirme l’idée selon laquelle tout ce qui semble menacer la nation, que ce soit la perte de pouvoir politique en faveur des instances supranationales ou la possibilité de changement du caractère national lié aux évolutions démographiques, a tendance à renforcer la cohésion nationale et l’intensité des expressions du nationalisme »

Rachel Hutchins est maître de conférences en civilisation américaine à l’Université de Lorraine.
Début 2016, elle publiera chez Routledge « Nationalism and History Education : Curricula and Textbooks in the United States and France »



Histoire@Politique, n° 26, mai-août 2015
dossier : L'Europe en barbarie
Coordination : Sylvain Kahn et Laurent Martin
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=26

dont
Le pessimisme culturel. Civilisation et barbarie chez Freud, Elias, Adorno et Horkheimer
Barbarie(s) en représentations : le cas français (1914-1918)
Massacre sur quotas : « l’opération 00447 » (URSS, 1937-1938)
Les violences concentrationnaires au prisme de la cruauté (1933-1945) : le cas d’Otto Moll
Passeurs de l’indescriptible : Lemkin, Fry, Karski, 1941-1944Lemkin,
La violence anti-juive en Pologne au sortir de la 2 GM

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 juillet 2015

Les créanciers humilient la Grèce

 

Le texte des décisions imposées à la Grèce par les créanciers (source : internet + Apses)
FR : http://fr.scribd.com/doc/271435068/L-accord-europeen-sur-la-Grece
EN : http://www.consilium.europa.eu/en/press/press-releases/2015/07/pdf/20150712-eurosummit-statement-greece/


Zone euro • Accord à Bruxelles : un plan d'aide humiliant pour la Grèce - Courrier I.
http://www.courrierinternational.com/article/zone-euro-accord-bruxelles-un-plan-daide-humiliant-pour-la-grece

Serge d'Agostino, La défaite de la Grèce, la défaite de l’Europe - La Tribune
http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/la-defaite-de-la-grece-la-defaite-de-l-europe-491792.html


Ce que la Grèce nous a appris (revue de presse),
André Gunthert Image sociale, 14.07.2015
http://imagesociale.fr/1770

Wolfgang Münchau, Greece’s brutal creditors have demolished the eurozone project, Financial Times, 13.07.2015
Stripped of ambitions for a political and economic union, the bloc changes into a utilitarian project
http://www.ft.com/cms/s/0/e38a452e-26f2-11e5-bd83-71cb60e8f08c.html

The (Amended) Founding Principles Of The European Union, Tyler Durden
http://www.zerohedge.com/news/2015-07-13/amended-founding-principles-european-union


Yanis Varoufakis, Our battle to save Greece, New Statesman, 13/07/2015
http://www.newstatesman.com/world-affairs/2015/07/yanis-varoufakis-full-transcript-our-battle-save-greece
. traduction Mona M. « Cette interview est édifiante et instructive à plusieurs égards. Elle montre le fonctionnement proprement insupportable de l'UE et de la Zone Euro, et elle révèle que Varoufakis avait un autre plan que la majorité du gouvernement pour affronter l'Hydre, ce qui l'a conduit à démissionner après le référendum ». http://blogs.mediapart.fr/blog/monica-m/140715/yanis-varoufakis-sur-leurogroupe-et-sur-sa-demission
. traduction Julien Ballaire :
http://blogs.mediapart.fr/blog/julien-ballaire/130715/notre-combat-pour-sauver-la-grece-interview-de-yanis-varoufakis-au-new-statesman



cadtm-grece

CADTM, dossier Grèce dans le Bulletin du 15.07.2015
http://cadtm.org/Bulletin-electronique
dont Grèce : À qui profite la crise ?
Une restructuration conditionnée par des mesures néo-libérales est un mauvais accord pour la Grèce

CADTM - Comité pour l'Annulation de la Dette du Tiers Monde
2 place De Bronckart
4000 - Liège- Belgique
http://cadtm.org/Francais

 


rappel : Discours de Pierre Mendes-France contre le traite de Rome, Assemblée nationale, 18 janvier 1957
http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/discours-de-pierre-mendes-france-145788
http://www.pouruneconstituante.fr/spip.php?article526

.

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 juillet 2015

Le Havre 2015 photos AlazardJ

 

A voir sur Twitter,
Le Havre en photos prises par Joëlle Alazard
http://twitter.com/search?q=from-AlazardJ-since-2015-07-10-until-2015-07-14
 http://twitter.com/AlazardJ

 

- Maison de l’Armateur

une demeure construite à partir de 1790, propriété de plusieurs négociants, transformée en musée en 2006.
http://www.lehavre.fr/annuaire-des-equipements/maison-de-larmateur

ja-lh-armateur

 
La plasticienne Phet Cheng Suor
http://tinyurl.com/pkff8fv

expo : Café Coton Chocolat 300 ans de négoce
http://www.lehavre.fr/actualites/les-musees-historiques-presentent-cafe-coton-chocolat-300-ans-de-negoce-au-havre
http://www.lehavre.fr/node/35926



- Musée Malraux,

collections permanentes : Isabey, Boudin, Sérusier, Dufy etc...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Musée_art_moderne_André-Malraux


ja-lh-dufy

                               Sérusier

jh-lh-dufy

                                     Dufy

http://twitter.com/search?q=Le_Havre_from_AlazardJ&src=typd
http://twitter.com/MuMaLeHavre



- MuMa : Lyonel Feininger
L'arpenteur du monde

ja-lh-feininger

#LyonelFeininger

feininger-muma2015

 http://www.muma-lehavre.fr/fr/expositions/lyonel-feininger-larpenteur-du-monde



feininger

http://www.lyonel-feininger.com/

Né à NY en 1871, étudie à Hambourg, Berlin et Paris. Il travaille comme caricaturiste, se marie, divorce, se remarie et vit en Allemagne, Il est inhluencé par le cubisme, il enseigne au Bauhaus de 1919 à 1933. Une grande retrospective lui est consacrée à Berlin en 1931. Il est chassé par les nazis (qui voient son oeuvre comme un art dit « dégénéré »). Il s'exile aux Etats-Unis où le Moma lui consacre une autre retrospective en 1944. Il meurt en 1956.
http://en.wikipedia.org/wiki/Lyonel_Feininger

http://twitter.com/hashtag/LyonelFeininger

http://twitter.com/hashtag/LeHavre?src=hash

Autres photos et images du Havre et de Sainte-Adresse le 19.07.2015
sur le compte twitter http://twitter.com/peccadille


.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 juillet 2015

Plans anciens d'Anvers

 

anvers-1572

Anvers, Braun and Hogenberg (1572) - Historic Cities
http://clioweb.canalblog.com/archives/2010/07/03/18493595.html

 

A Portrait Unmasked: The Iconology of the Birds’ Eye View of Antwerp by Virgilius Bononiensis (1565)
as a Source for Typological Research of Private Buildings in XVth- and XVIth-Century Antwerp
http://fic123cultuurbox.blogspot.fr/2015/06/4592-belgie-antwerpen-drawing-city.html
 http://www.museumplantinmoretus.be/Museum_PlantinMoretus-drawing
. http://users.telenet.be/historysite/images/1565_bonon_put-beeld_small.jpg


Citadel of Antwerp commissioned by the duke of Alva
http://www.milant.be/antwerp-citadel/
Spaanse omwalling met citadel van Alva, 1568
Hertog van Palma, 1585 -  Anvers circa 1800 - Lebeauplan 1850
http://www.antwerpendoorgrond.be/detail/info/spaanse_omwalling

 

anvers-commons


Plans anciens d'Anvers, old maps of Antwerp, Commons

http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Old_maps_of_Antwerp

1567
um 1570 Wolf-Dietrich-Klebeband Städtebilder
1572 Braun & Hogenberg
1576 : the sack of Antwerp, the Spanish Fury, sac d’Anvers, Furie espagnole
http://en.wikipedia.org/wiki/Sack_of_Antwerp
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_Quatre-Vingts_Ans

1584
1598
1610
1624 Claes Jansz.Visscher
1641, by Jean Gaspard Gevaerts (1593-1666)
1649 Blaeu
1722
1730 Panoramic View Probst, Georg Balth; Vind, Aug; Werner, F B
1740
1708-1745
1888
1906
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Old_maps_of_Antwerp


Historical images
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Historical_images_of_Antwerp


Antwerp, Wikipedia :
http://en.wikipedia.org/wiki/Antwerp

Googe images :
http://tinyurl.com/gima-anvers

Plans anciens d'Anvers
http://www.skyscrapercity.com/showthread.php?t=574215&page=2&langid=6


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juillet 2015

carto : ICHC 2015 - Anvers

 

ichc-2015-pr

Anvers, 1933 map, made by the "Bestuur der  Wegenis",

a department of the city administration in Antwerp.
http://zoeken.felixarchief.be/zHome/Home.aspx?id_isad=248960



International Conference on the History of Cartography

ICHC 2015, Anvers, 12-18 juillet 2015
(370 euros l'inscription, close depuis le 15 juin)

The 26th International Conference on the History of Cartography is organized
under the main heading ‘Theatre of the World’.
Inspiration was derived from the title of the very first modern atlas,
which was published in 1570 by the Antwerp mapmaker Abraham Ortelius (1527-1598)

Four theatrical dimensions Space, Time, Imagination and Spectacle
http://www.ichc2015.be/en/conference-themes/

Le programme :
http://www.ichc2015.be/gallery/documents/ichc-2015-pocket-programme.pdf

Borders and frontiers
Historical maps in h
Historical GIS
Cartographic discoveries
Mapping the malleable
Mapping between science and imagination


Exhibitions linked with the history of cartography.
http://www.ichc2015.be/en/exhibitions/

The World in a Mirror
Drawing the City
The Seven Seas
Abraham Ortelius under the spell of Classical Antiquity
Geographical Initiatives in Antwerp (late 19th century)
Pearls of Surveying

AG de l'International Society for the History of the Map (ISHMap)
http://ishm.elte.hu/

 Les conférences précédentes, depuis 1964 :
http://www.maphistory.info/ichcintro.html


anvers2015


Anvers 2015, Google Maps


.

.

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

11 juillet 2015

Pont-St-Esprit 1951 : le pain poison

 

midi-pse-pain1951

 

Quand le pain empoisonne
Enquête sur un fait divers dans la France de l’après-guerre

Durant l’été 1951, un empoisonnement alimentaire marque une petite ville des bords du Rhône. Son origine liée au pain. Intoxication, vertiges, insomnies et surtout des visions hallucinatoires de flammes ou d'animaux. Près de 300 personnes (sur 4 200 habitants) seront frappées par ce mal mystérieux, cinq succomberont.
Pour Isabelle Oswald et Olivier Puel, chercheurs à l'INRA, les syndromes de l'ergotisme ne font aucun doute.
voir aussi : http://scienceabilly.com/2014/01/07/le-pain-de-seigle-a-lergot-cette-brioche-hallucinogene/


- Steven L. Kaplan, Le pain maudit. Retour sur la France des années oubliées 1945-1958, Paris, Fayard, 2008

Steven L. Kaplan est le spécialiste de l'histoire du pain en France
http://fr.wikipedia.org/wiki/Steven_Kaplan
Il mène une recherche originale sur le pain dans la France de l’après Seconde Guerre mondiale.
« Le pain resurgit ici pour rappeler que la France, en quête de modernisation, n’échappe ni à son histoire, ni aux soucis de ses citoyens ordinaires » : l’alimentation, les peurs liées à la consommation, l’héritage du corporatisme, la meunerie gérant un marché considérable en liaison avec l’Etat.
http://www.laviedesidees.fr/Quand-le-pain-empoisonne.html

Steven Kaplan sur France 24 (11 mn)
http://www.midilibre.fr/2015/07/08/pont-saint-esprit-ce-soir-a-la-tele-pour-son-pain-maudit,1187529.php


- Vent de folie à Pont-Saint-Esprit. Un village empoisonné par la CIA ?
Pont-Saint-Esprit 1951, documentaire de Olivier Pighetti
http://www.france3.fr/emissions/documentaires/diffusions/08-07-2015_339357

Olivier Pighetti utilise l'affaire de Pont-Saint-Esprit pour « revenir longuement sur les expérimentations en matière nucléaire entreprises par l'armée américaine sur ses propres soldats ; et surtout sur celles menées en secret par la CIA sur les populations civiles, en particulier au sein des pénitenciers ou des établissements psychiatriques ».

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 juillet 2015

Chansons de Montéhus (1872-1952)


 

 montehus-17e

Montéhus, biographie et 4 chansons en audio
http://www.www.dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net/fiches_bio/montehus/montehus.htm

Le site web de Paul Dubé & Jacques Marchioro :
http://www.dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net




A partir de tweets de @LarrereMathilde 
http://twitter.com/search?q=Montehus&src=typd


- Montéhus
, Gaston Mardochée Brunswick (1872-1952)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Montéhus

«Dans ses chansons au style vif, entraînant, Montéhus s'oppose à la guerre, à l'exploitation capitaliste, à la prostitution, à la misère, à l'hypocrisie religieuse, à l'impôt sur le revenu...
Il défend la cause des femmes. La chanson La grève des Mères fut interdite par la justice en octobre 1905 et Montéhus condamné pour « incitation à l'avortement », 15 ans avant la loi répressive de 1920 ». http://fr.wikisource.org/wiki/La_Grève_des_Mères

- A la suite de la mutinerie lors de la révolte des vignerons du Midi en 1907,
il compose Gloire au 17eme - Lire l'analyse sur lhistgeobox :
http://lhistgeobox.blogspot.fr/2010/03/205-gaston-montehus-gloire-au-17ieme.html

« Salut, braves pioupious,
Chacun vous admire et vous aime !
Salut, salut à vous,
A votre geste magnifique !
Vous auriez, en tirant sur nous,
Assassiné la République ».

Sur la révolte des vignerons et la mutinerie,
lire Rémy Pech et Jules Maurin, Les Mutins de la République, Privat, 2007
http://fr.wikipedia.org/wiki/Révolte_des_vignerons_de_1907

Pendant la Grande Guerre, Montéhus change de bord et devient le chantre zélé de l'Union sacrée.
Il compose des chansons belliqueuses (La Dernière victime, La Voix des mourants, La Vision sanglante, Debout les Morts !, etc.)

En 1923, il compose La Butte Rouge (en référence à la butte de Bapaume)
En 1936, il soutient Léon Blum et le Front populaire.
En 1942, il es contraint de porter l’étoile jaune.
En 1952, il meurt à Paris, oublié de tous.


- Au temps où Montéhus chantait, Quartiers Libres, mai 1999
http://www.des-gens.net/Au-temps-ou-Montehus-chantait

 


montehus-cd

Montéhus : Le chansonnier humanitaire. double cd  EPM 1992 (morceaux vendus en ligne)
http://www.epmmusique.fr/fr/chanson-francaise/1512-montehus-montehus.html

http://www.jechantemagazine.com/ARCHIVES/MONTEHUS.html

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

09 juillet 2015

Colos, société et politiques

 

st-denis-sthil

Les jeux dans le parc - Caisse des Ecoles de la Ville de Saint-Denis
Colonie de vacances à Saint-Hilaire-de-Riez
http://www.retro-colo.fr/cartes/les-jeux-dans-le-parc-colonie-de-vacances-a-saint-hilaire-de-riez.php
http://www.retro-colo.fr/

 

Les colos des cocos, Le Monde 07.07.2015
http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/07/07/les-colos-des-cocos_4674497_3224.html

La volonté d'offrir des vacances aux enfants fut une vraie bataille pour les municipalités [de la banlieue rouge : Ivry, Romainville, Argenteuil, Saint-Denis, etc.]. Plus de 60 000  enfants seront envoyés dans 586 établissements de vacances en 1954. Une politique qui a longtemps fait leur fierté... à la fois, une « machine à fabriquer la santé » et un « lieu de sociabilité militante ». Aujourd'hui encore, les anciens colons racontent leur émerveillement quand ils ont découvert l'océan, le dépaysement loin des parents et les plaisirs des jeux au grand air

« Il a fallu moderniser ces bâtiments au fil des années. Parfois vendre un bout de terrain pour construire un autre édifice. Se diversifier en proposant des séjours familiaux. La physionomie des centres a changé. Puis la fréquentation a baissé, les restrictions budgétaires sont arrivées, mais surtout le destin de ces colonies a basculé au gré des alternances politiques, selon que la ville propriétaire était toujours aux mains du PCF ou de la droite ».

Le centre de Saint-Denis ressemble encore à une ruche : il est ouvert toute l’année, altenant colonies et classes  vertes, accueillant stages et week-end d’intégration. http://centresdevacancessaintdenis.fr/saint-hilaire-de-riez5/


[ L'article met davantage l'accent sur les affrontements politiques que sur la place des colonies dans une société urbaine et industrielle.
Des allusions trop rapides sur « l'apprentissage d'une sociabilité militante » ne soulignent pas assez la mutation des modes de vie.
Et les moniteurs n'étaient pas seulement des surveillants de baignade. Ils avaient un rôle important dans la mise en place des activités et dans la vie collective. Pour au moins une génération, les colos ont permis la diffusion des méthodes actives (cf. les CEMEA) et elles ont participé à une formation très concrète des futurs enseignants. Un élément qui manque aux ESPE actuelles.
]

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 juillet 2015

Vire : Un oeil sur le crime - 4


vire-oeil-crime2015

Un oeil sur le crime,
Alphonse Bertillon, précuseur de la police scientifique
exposition Musée de Vire (29.04 - 01.11.2015)
http://museedevire.blogspot.fr/p/nos-expositions-temporaires-leau-eden.html


Au sommaire de l'expo :

Le « bertillonnage », une méthode révolutionnaire
1 - Les malfaiteurs confondus par la police
2 - La preuve par l’image
3 - Signalement
4 - Traces, indices et scènes de crime
5 - L’affaire Dreyfus
6 - Un modèle pour les polices du monde entier
7 - Populations sous surveillance
8 - Caricaturé !

Le dossier de presse :
http://drive.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GQUNGbzZUMTlHZTQ/view
http://www.cesdip.fr/IMG/pdf/Expo_UN_OEIL_SUR_LE_CRIME_dossier_de_presse.pdf


.


Posté par clioweb à 09:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Bertillon et le fichage policier - 3

 

berti-photo

L'atelier de photographie d'Alphonse Bertillon à la préfecture de police - 1890
http://criminocorpus.revues.org/2716


Martine Kaluszynski, « Alphonse Bertillon et l’anthropométrie judiciaire. L’identification au cœur de l’ordre républicain » http://criminocorpus.revues.org/2716 (avec bibliographie)

Pierre Piazza, Alphonse Bertillon et l’identification des personnes, 1880-1914 *
http://criminocorpus.org/fr/musee/alphonse-bertillon/


Pour identifier des personnes, Bertillon mobilise 4 techniques :
- l’anthropométrie, enrichie par des typologies nouvelles de l’oreille, du nez ou de l’iris ;
- le signalement descriptif de plus en plus détaillé, assimilé à un « portrait parlé » du visage et du corps ;
- le relevé des marques particulières sur le corps (cicatrices, tatouages...)
- la photographie, avec la mise en place d'un protocole contraignant (vues de face et de profil)
La photographie géométrique (ou métrique) permet d’archiver l’état des lieux lors des premières constatations après un crime ou un délit.

Les résultats alimentent un fichier central géré par le Service de l’identité judiciaire (créé en 1893).
En France, le casier judiciaire a été organisé par la circulaire du 6 novembre 1890, légalisé par les lois du 5 août 1899 et du 11 juillet 1901.
« Le bertillonnage a contribué à pourvoir de structures techniques et scientifiques un Service de l’Identité judiciaire qui, par la rigueur de son savoir et la sensibilité de ses instruments, porte à son point de perfection l’art de constater, d’identifier et de comparer ».

En théorie, le fichage par cet appareillage policier ne concerne que les seuls récidivistes.
Dans la pratique, le fichage a été progressivement élargi.
Il a servi en Indochine, pour tenter de contrôler la population colonisée et les migrations en cours.
En 1912, il a été utilisé pour le carnet anthropométrique des nomades


« L’historiographie récente a mis en lumière la diversité de ses innovations et son influence dans la constitution de procédés nouveaux d’identification entre 1882 et 1914. L’anthropométrie judiciaire, le relevé des marques corporelles, le « portrait parlé », la photographie signalétique et l’ensemble des techniques réunies sous le terme de bertillonnage ont contribué à la répression de la criminalité mais, plus encore, participé à la mise en place d’une organisation et d’une bureaucratie policière nationale et internationale... Bien que destiné à l’origine aux récidivistes, le bertillonnage est donc caractéristique d’une vraie technique républicaine de gouvernement qui s’adresse à l’ensemble de la société ».


photo-nomades

Le bertillonnage est mis au service de l'encartement des « Bohémiens » :
il prend en compte implicitement les  « signes de race »
dans le « carnet anthropométrique d’identité des nomades » établi par la loi du 16 juillet 1912
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20111018.OBS2711/photos-fichage-une-si-longue-histoire.html


« Malgré des résultats probants, la méthode anthropométrique n’est pas d’emblée officiellement reconnue. Une petite partie de l’opinion publique commence à s’émouvoir des dérives engendrées par l’extension de sa mise en œuvre, en pointant notamment l’atteinte à l’intimité et à la pudeur faite aux personnes que l’on déshabille pour être mensurées ». D'autres dénoncent la logique préventive, avant toute comparution en justice. On reproche parfois au bertillonnage de prendre la suite de la marque infamante au fer rouge supprimée en 1832.


À peine savourée, tout juste atteinte, la suprématie du bertillonnage fut remise en cause par une méthode d’identification cette fois-ci infaillible : l'étude des empreintes digitales... Elle a été introduite dans le district de Hooghly au Bengale par William Herschel qui en était l’administrateur. Sir Francis Galton (dir. du labo d’anthropologie de Londres) se sert de cette initiative pour l'appliquer en Angleterre.


La logique de l'identification, née au XIXe siècle, a depuis constamment alimenté les discours nationalistes, avec des prolongements xénophobes, voire racistes. Aujourd’hui, d’autres techniques ou technologies (biométrie, vidéosurveillance, etc.) s’inscrivent dans cette filiation. Ce phénomène... « amène à s’interroger sur les conséquences qu’induisent la tendance à promouvoir toujours plus le développement de technologies qui troublent les frontières, pourtant classiques, entre sécurité et liberté, entre police et justice ou entre répression et surveillance ».

 

En 2010, Criminocorpus a mis en place le projet Bertillon, avec la mise en ligne d'une partie de l'oeuvre de Bertillon.
http://criminocorpus.hypotheses.org/1724
http://criminocorpus.hypotheses.org/tag/alphonse-bertillon

Bertillonnage, bibliothèque de Criminocorpus
http://criminocorpus.org/fr/bibliotheque/collections/police-scientifique-bertillonnage/

Pierre Piazza a coordonné l'ouvrage Bertillon, bertillonnage et polices d'identification
(avec des articles sur l'Indochine et le monde colonial, sur la Guyane), Criminocorpus 2014
http://criminocorpus.revues.org/341

* Pierre Piazza, Alphonse Bertillon et l’identification des personnes, 1880-1914
Alphonse Bertillon (1853-1914)
La loi de 1885 sur les récividistes
L'anthropométrie judiciaire
Le service photographique de la préfecture de police de Paris
Identification anthropométrique dans les prisons
La méthode du  « portrait parlé »
Les empreintes digitales face à l'anthropométrie
Le développement international d'une police d'identification
L'identification anthropométrique des morts
Le carnet anthropométrique des « nomades » (1912)
Bertillonnage et identification civile des populations
L'anthropométrie dans l'espace colonial français
Bertillon au regard de la presse
L'identité judiciaire, un phénomène culturel
http://criminocorpus.org/fr/musee/alphonse-bertillon/


1914 -2014 Bertillon, aux origines de la police scientifique,
une expo a été présentée aux Arts et Métiers en mai 2014
http://criminocorpus.hypotheses.org/7432


. .

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 juillet 2015

Bertillon accusateur de Dreyfus - 2

 

berti-redan

Le redan d’Alphonse Bertillon présenté lors du conseil de guerre de 1894 (premier procès Dreyfus)
Source : Archives Poincaré, Nancy. Un redan est une forteresse bastionnée constituée d’angles saillants et rentrants.
http://images.math.cnrs.fr/Des-mathematiciens-dans-l-affaire.html


- Des mathématiciens dans l’affaire Dreyfus ? Autoforgerie, bertillonnage et calcul des probabilités
Laurent Rollet, Images des mathématiques, CNRS, 20 avril 2013
http://images.math.cnrs.fr/Des-mathematiciens-dans-l-affaire.html

« Quatre personnalités de premier plan pour les mathématiques et la physique qui affichèrent publiquement leur soutien au programme de la Ligue nationaliste : Camille Jordan (1838-1921), Georges Humbert (1859-1921), Pierre Duhem (1861-1916) et Charles Hermite (1822-1901)... Leur ralliement semble plutôt s’expliquer par un attachement profond aux valeurs traditionnelles : patrie, armée, Église. Humbert et Jordan étaient ainsi de fervents catholiques. Duhem, pour sa part, était un monarchiste convaincu et défenseur d’un nationalisme revanchard. »

« Côté dreyfusard, le biologiste Émile Duclaux (1840-1904) fut probablement un des premiers scientifiques à s’engager publiquement. En Janvier 1898, le mathématicien Jules Andrade (1857-1933). Professeur à la Faculté de Rennes, il publia dans l’Aurore, le 16 janvier 1898 (trois jours après « J’accuse »), une lettre ouverte au général Auguste Mercier (1833-1921) qui avait été ministre de la Guerre au moment de la condamnation de Dreyfus. Tout comme lui, Mercier avait été formé à l’École polytechnique, et c’est donc à son « camarade » qu’Andrade adressait ces propos pour le moins acerbes, invoquant la vérité et la probité scientifiques. A la suite de cette lettre, il fut mis à pied durant plusieurs mois et muté de Rennes à Montpellier ».
http://images.math.cnrs.fr/Des-mathematiciens-dans-l-affaire.html


- Bertillon et l’autoforgerie
Rapport de MM. Les experts Darboux, Appell et Poincaré, mars-nov 1904
F. Macé-Bertin & G. Giangrande, 2011
La révision du procès de Rennes, tome 3
http://henripoincarepapers.univ-lorraine.fr/bibliohp/?a=on&art=Rapport-Darboux
extraits :
http://www.math.unicaen.fr/irem/IMG/pdf/cr_lecture_affaire_dreyfus.pdf
http://www.maths.ed.ac.uk/~aar/dreyfus/dreyfusfrench.pdf


- Le système Bertillon - Les critiques contre ce système
http://www.police-scientifique.com/dreyfus/le-systeme-bertillon-dans-l-affaire-dreyfus

« Les théories développées à ce sujet par M. Bertillon et ses disciples non seulement n’ont aucun fondement, mais elles montrent, sur un exemple qui peut être compris de tout le monde, le parti pris, le manque absolu de critique et d’esprit scientifique, le goût de l’absurde que nous avons constatés dans toutes les parties du système soumis à notre examen »


- Arrêt de la Cour de cassation, Chambres réunies, 12 juillet 1906
Présidence de M. Ballot-Beaupré, Premier président
http://www.courdecassation.fr/IMG/File/arret_dreyfus_12_juillet_1906.pdf
http://histoire.comze.com/dreyfuscassation1906.doc

extraits des 14 pages :
« Attendu, toutefois, qu'à l'appui de l'accusation, les principaux témoins à charge se sont fondés sur un travail de l'expert Bertillon, prétendant démontrer géométriquement et à l'aide du calcul des probabilités que le Bordereau était un document truqué, forgé par Dreyfus ; que celui-ci, usant d'un gabarit placé sous le papier pelure, aurait tracé, comme le révèleraient des coïncidences et des repérages, une écriture géométrique, dont la clef serait le mot « intérêt » qu'il aurait pris dans une lettre dite « du buvard », saisie à son domicile le 15 octobre 1894, émanée de son frère Mathieu Dreyfus et présentant une encoche qui serait, selon le lieutenant-colonel du Paty de Clam, « mathématiquement superposable » à une encoche du Bordereau lui-même ;

Attendu que Bertillon a édifié son système, non d'après l'original du Bordereau, mais d'après un document artificiel, le Bordereau reconstitué par lui ;
Que c'est cette reconstitution qui a servi de base à l'argumentation du capitaine Valério parlant dans le même sens devant le Conseil de guerre de Rennes et à celle d'un autre officier, le commandant Corps, qui, dans un travail publié plus tard, a proposé un autre système, en désaccord du reste avec celui de Bertillon ;

Attendu que, par ordonnance du 18 avril 1904, le président de la Chambre criminelle a commis les membres de l'Institut Darboux, secrétaire perpétuel de l'Académie de sciences, Appel, doyen de la Faculté des sciences de Paris, et Poincaré, professeur à la même Faculté, pour examiner, en provoquant toutes précisions et explications de la part de leurs auteurs, les études graphologiques de Bertillon, Valéroio et Corps, ainsi qu'une brochure dénommée : « la Brochure verte », dont l'auteur, se disant ancien élève de l'Ecole polytechnique, ne s'est pas fait connaître et n'a pu être retrouvé ;

Attendu que les trois experts ont dressé, à l'unanimité, un rapport dans lequel ils établissent que la reconstitution du Bordereau effectuée par Bertillon est fausse ; que « ces planches sont le résultat d'un traitement compliqué, infligé au document primitif, et d'où celui-ci est sorti altéré, après avoir subi une série d'agrandissements et de réductions photographiques, et même de calcages, recalcages, découpages, collages, gouachages, badigeonnages et retouches » ;

que le rapport aboutit aux conclusions suivantes :
« Tous ces systèmes sont absolument dépourvus de toute valeur scientifique :
1° parce que l'application du calcul des probabilités à ces matières n'est pas légitime ;
2° parce que la reconstitution du Bordereau est fausse ;
3° parce que les règles du calcul des probabilités n'ont pas été correctement appliquées ;
en un mot, parce que leurs auteurs ont raisonné mal sur des documents faux »
; [...]

[...] Par ces motifs,
Annule le jugement du Conseil de guerre de Rennes qui, le 9 septembre 1899, a condamné Dreyfus à dix ans de détention et à la dégradation militaire, par application de l'article 76 et 463 [du code] pén[al] et 1er de la loi du 8 juin 1850 ;
Dit que c'est par erreur et à tort que cette condamnation a été prononcée ;
Donne acte à Dreyfus de ce qu'il déclare renoncer à demander à l'indemnité pécuniaire que l'art[icle] 446 [du code d']inst[ruction] crim[inelle] permettrait de lui allouer ;
Ordonne qu'en conformité de cet article le présent décret sera affiché à Paris et à Rennes et sera inséré au Journal officiel, ainsi que dans cinq journaux au choix de Dreyfus ;
Autorise Dreyfus à le faire publier aux frais du Trésor et aux taux des insertions légales dans cinquante journaux de Paris et province, à son choix ;
Ordonne que l'arrêt sera transcrit sur les registres du Conseil de guerre de Rennes et mention sera faite en marge de la décision annulée. »

Le supplément de L'illustration du 21 juillet 1906est présenté dans l'exposition. Il comporte des extraits et des fac-similés (pièce 371, pièce des chemins de fer, pièce du télémètre, le redan ci-dessus, le gabarit Bertillon, etc...)
Certains numéros de L'illustration sont numérisés : http://onlinebooks.library.upenn.edu/webbin/serial?id=illusfr
Il existe une version commerciale (plus de 200 euros par an) : http://www.lillustration.com/


- Roger Mansuy et Laurent Mazliak, « L’analyse graphologique controversée d’Alphonse Bertillon dans l’affaire Dreyfus. Polémiques et réflexions autour de la figure de l’expert », in Pierre Piazza, Aux origines de la Police Scientifique : Alphonse Bertillon, Editions Karthala
Article cité par Martine Kaluszynski, « Alphonse Bertillon et l’anthropométrie judiciaire. L’identification au cœur de l’ordre républicain », http://criminocorpus.revues.org/2716
« Déjà avec l’affaire Dreyfus, où Bertillon fut l’expert accusateur et hostile, des questions se posent sur l’utilisation de ses méthodes et sur l’instrumentalisation politique de celles-ci »

berti-rennes2

Bertillon à Rennes, Lithographie de Ch-P Renouard, 1899
coll. P. Piazza

- « Bertillon n'est qu'un homme entre les hommes, vaniteux, ambitieux et sans scrupules... Non seulement il s'offre pour une nouvelle étude du bordereau, mais pour des services de tous genres. C'est bientôt, entre Du Paty et lui, une collaboration régulière, de tous les instants ».
Joseph Keinach, Histoire de l'Affaire Dreyfus, t. 1 (1911)
http://www.histoire.presse.fr/recherche/bertillon-affaire-dreyfus-01-11-1987-95519


rappel : L'Affaire Dreyfus sur internet :
http://clioweb.free.fr/dossiers/dreyfus/dreyfus.htm

 http://clioweb.canalblog.com/tag/dreyfus


.
.

.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 juillet 2015

Bertillon accusateur de Dreyfus - 1

 

 

dreyfus-pj-23121894

Le capitaine Dreyfus devant le conseil de guerre, Le Petit Journal 23.12.1894
illustrations de l'article L'Affaire Dreyfus dans Wikipedia

 

d’après l’exposition « Un oeil sur le crime », Musée de Vire (29 avril au 1er nov 2015)
et un texte de Pierre Piazza.
http://museedevire.blogspot.fr/p/nos-expositions-temporaires-leau-eden.html


L’exposition viroise « Un oeil sur le crime » évoque le rôle discutable de Bertillon lors de l’Affaire Dreyfus

En septembre 1894, une lettre trouvée dans les poubelles de l’ambassade d’Allemagne déclenche une enquête : le général Mercier, ministre de la guerre et l’Etat-Major accusent le capitaine Alfred Dreyfus d’espionnage au profit de l’Empire allemand.

dreyfus-bordereau-1894

Le bordereau, photo du 13.10.1894 - source Wikipedia

 

berti-1912

Fiche anthropométrique d’Alphonse Bertillon réalisée en 1912

http://criminocorpus.revues.org/2716


Les militaires confient à Alphonse Bertillon l’analyse du « bordereau ». Le précurseur de la police scientifique a publié des textes sur  la comparaison des écritures et l’identification graphique ; il s’érige en spécialiste de la graphologie. Convaincu de la culpabilité de cet officier, Bertillon expertise les fragments de cette correspondance anonyme. A partir de cette pièce essentielle du procès, il développe la thèse complexe de « l’autoforgerie » : il veut prouver une falsification de son écriture par Dreyfus lui-même.

vire-berti-vi

Exposition Un oeil sur le crime, une vitrine consacrée à l'Affaire Dreyfus

dreyfus-interet-ku
Des mathématiciens dans l’affaire Dreyfus ? Autoforgerie, bertillonnage et calcul des probabilités
Laurent Rollet, 20 avril 2013
http://images.math.cnrs.fr/Des-mathematiciens-dans-l-affaire.html

Lors du premier Conseil de Guerre, en décembre 1894, les juges militaires adoptent les conclusions de Bertillon, sans toujours saisir les subtilités de ses démonstrations : Dreyfus aurait contrefait son écriture. Condamné au bagne pour intelligence avec une puissance étrangère, Alfred Dreyfus est dégradé en janvier 1895 dans la cour de l'Ecole militaire, puis déporté sur l’île du Diable, en Guyane.


Ceux qui sont convaincus de l'innocence du capitaine doivent alors mener un combat très long et très difficile.
En janvier 1898, L'Aurore publie le J’accuse d’Emile Zola qui relance l’affaire.
Ensuite la révélation des faux fabriqués par le colonel Henry provoque en juin 1899 l’annulation par la Cour de Cassation du jugement de 1894.

En France, l’opinion est profondément divisée. Pour les antidreyfusards, l'armée ne peut se tromper ; l'antisémitisme est très développé (cf. Maurice Barrès en 1895 (« Que Dreyfus est capable de trahir, je le conclus de sa race »). Les dreyfusards se battent pour la justice et le droit. Ils reprochent à Bertillon de soutenir un mensonge d’Etat. Son antisémitisme est souligné. On ironise sur ses compétences (supposées) d’expert en écritures ; des rumeurs circulent sur sa probité.

Des élus du Conseil municipal de Paris réclament la démission de Bertillon : « l'anthropomètre » incarne à leurs yeux toutes les dérives de la Préfecture de police de Paris. Défendu par le Préfet de police Louis Lépine, il se voit confirmé in extremis dans ses fonctions, mais on lui retire la responsabilité du service de l'identification graphique désormais rattachée au Laboratoire de toxicologie dirigé par Jules Ogier.


rennes-siecle-26081899


rennes-berti-1         rennes-berti-2

Le Siècle, 26.08.1899
source Gallica : http://gallicalabs.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k744084r.item


En août 1899, lors du procès de révision qui a lieu à Rennes, Bertillon maintient ses positions, malgré les railleries dont font l’objet ses explications complexes et tortueuses souvent qualifiées de « délirantes » par ses adversaires. Elles seront définitivement mises en cause en 1904 avec la publication d’un long rapport commandé par la Chambre criminelle de la Cour de cassation. Henri Poincaré, Paul Appell et Gaston Darboux, trois illustres mathématiciens, dénoncent dans ce rapport le caractère particulièrement approximatif des calculs de probabilités mobilisés par Bertillon dans ses différents exposés. Ce rapport constituera une pièce essentielle motivant la réhabilitation juridique définitive de Dreyfus par la Cour de cassation en 1906.

Moment intense de division politique de la France, l'affaire Dreyfus a aussi fait émerger des questions sensibles : la place de l'expert dans le procès, sa toute puissance face à des juges et à des jurés non spécialistes, la valeur qu’il convient d’accorder à une expertise produite par un scientifique obstiné susceptible d'être trop influencé par ses convictions.


A suivre...


vire-oeil-crime2015

exposition « Un oeil sur le crime », Musée de Vire (29 avril au 1er nov 2015)
dossier de presse :
http://drive.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GQUNGbzZUMTlHZTQ/view
http://www.cesdip.fr/IMG/pdf/Expo_UN_OEIL_SUR_LE_CRIME_dossier_de_presse.pdf

rappel : L'Affaire Dreyfus sur internet :
http://clioweb.free.fr/dossiers/dreyfus/dreyfus.htm
..


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 juillet 2015

Un selfie à Auschwitz-Birkenau ?

 

selfie-ab-levine

selfie at the entrance to Auschwitz, in front of the ever-famous Arbeit Macht Frei sign. Forward 04.07.2015
La photo est un montage de Nikki Casey

 


Will a Selfie at Auschwitz Make You Free?
Alexandra Levine, Forward, July 4, 2015
http://forward.com/culture/311188/will-selfies-make-you-free-debating-the-appropriateness-of-narcissistic-pho/

A selfie at the entrance to Auschwitz, in front of the ever-famous Arbeit Macht Frei sign ?
« Maybe that person (making a selfie) is just trying to document the story in a peculiar yet effective way ».

« More than 50 locations worldwide have formally banned selfie sticks...
But what about protecting the sanctity of a place and the feelings of those who visit?
There are no selfie stick bans at Auschwitz ».

Le Forward (« News that Matters to American Jews ») s'intéresse beaucoup aux selfies :
When Selfies Get Out of Control - The Assimilator – Forward.com Aug 28, 2013
Holocaust Selfies Are an (Awful) Thing - The Assimilator – Forward Nov 21, 2013
What's Wrong With These Selfies? Everything. - Opinion – Forward Dec 1, 2013

Auschwitz Selfies? No Big Deal, IMHO (In My Humble Opinion) - Emily L. HauserJuly 3, 2014
"A handful of selfies - no matter how ill-advised - are not among those problems. The kids are, in a word, alright".
http://forward.com/opinion/201192/auschwitz-selfies-%C2%A0no-big-deal-imho/

Sans oublier celui aux obsèques de Mandela
http://forward.com/opinion/189130/mr-obama-your-selfie-sent-all-the-wrong-messages/


Alexandra Levine écrit :
« When I left Auschwitz, I couldn’t formulate sentences or articulate thoughts. But over the days that followed, I thought about how my visit to Auschwitz was so much more real than learning about it ten times over in Hebrew school, then again in elementary school, and again in high school and college. It suddenly struck me that in the next ten-or-so years, the last Holocaust survivors — many of whom we’ve had the honor of interviewing, hearing at lectures and getting to know in more intimate settings - may pass. My own children will learn only from textbooks, never from a survivor, and that’s a scary thing ».

Le mépris habituel d'un journaliste à l'égard du travail réalisé par les historiens ?





.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Bac 2015, Physique et Philo en colère


- « Les enseignants de Physique-Chimie chargés de la correction de l’épreuve du baccalauréat S sont vent-debout contre la nature des exercices retenus pour évaluer plus de 170.000 candidats et la façon dont le Ministère a géré, pour la seconde année consécutive, les moyennes catastrophiques attribuées aux premières copies corrigées.
L’instant de vérité est arrivé. Il n’est pas agréable. Après trois années de mise en œuvre de ce programme, rejeter la faute sur des enseignants qui l’auraient mal compris ne tient plus. Nous assumons notre responsabilité en adressant à l'Inspection générale une lettre de protestation sur l'épreuve de bac 2015 et sa correction . Nous attendons de sa part une réponse rapide, actant sa volonté de sortir par le haut d'une crise plus profonde dont l'épreuve du baccalauréat en question n'est que le révélateur ».
http://tinyurl.com/udppc-bac2015
http://www.udppc.asso.fr/national/index.php/actualites-udppc/672-lettre-ouverte-de-l-udppc-a-l-inspection-generale-concernant-l-epreuve-de-physique-chimie-au-bac-s-metropole-et-sa-correction


- «Yes we Kant!»: les profs de philo sont en colère
http://www.liberation.fr/societe/2015/07/03/yes-we-kant-les-profs-de-philo-sont-en-colere_1342948

Une centaine de professeurs de philo se sont rassemblés vendredi devant le ministère.
Brandissant des banderoles « Yes we Kant ! », « Je pense donc je suis en colère »
« Les manifestants ont protesté contre les conséquences de la réforme Chatel de 2010, qui selon eux «met en jeu la survie» de l’enseignement de la philo.
Le Collectif réclame notamment le retour aux classes dédoublées pour une partie des cours et la fin de cours communs à plusieurs séries ».


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,