lyceens-stmichel-11dec

Bld Saint-Michel mardi 11 déc. :
lycéens (à genoux) mains derrière la tête pour rappeler les événements de Mantes
vidéo Public Sénat - http://www.youtube.com/watch?v=x7s-hk88PtU

Près de 450 lycées sont perturbés en France, mardi 11 décembre, parmi lesquels 60 sont bloqués, selon un bilan du MEN communiqué à la mi-journée. Dans le sillage des « gilets jaunes », les lycéens manifestent pour la deuxième semaine de suite pour protester contre certaines réformes dans l’éducation, notamment celle du baccalauréat, le nouveau système d’accès à l’enseignement supérieur Parcoursup ou encore le service national universel (SNU)

Les 3 organisations lycéennes — l’UNL, la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL) et le Syndicat général des lycéens (SGL) demandent à être reçues par le premier ministre « dans les prochains jours ». L’UNL avait appelé à un « mardi noir » dans les lycées.

4 organisations (de lycéens, de personnels, d’avocats et de parents d’élèves) ont, par ailleurs, dénoncé une « recrudescence » des violences commises à l’encontre des jeunes en marge des mobilisations. Rodrigo Arenas, co-président de la FCPE : « Les policiers sont là pour protéger nos enfants, pas les humilier. [comme à Mantes]

 

.