- Caméras de surveillance : textes, mensonges et vidéo - Le Canard enchaîné 01.08.2018

Le 18 juillet, 3 flics ont été mis en examen pour avoir transmis à AB une vidéo.
Ces images auraient dû être détruites automatiquement au bout de 30 jours.

La police a pris l’habitude de faire son marché parmi les images des 2 739 caméras sur la voie publique et celles des 33 430 caméras partenaires dans les gares, les musées, les grands magasins…
Le patron de la cellule Synapse a juré ne pas savoir que l’analyse de ces images était interdite en dehors d'une réquisition par un juge.

La CNIL va-t-elle sévir contre la Préfecture de police ?


- 36 000 yeux espions - Le Canard enchaîné 01.08.2018
depuis 2009, le parc des caméras a été multiplié par 33 :
parkings appartenant à la Mairie de Paris, cités HLM, caméras de la RATP, de la SNCF, de centres commerciaux.
Un comité d’éthique est chargé de traquer les abus…
Ses membres sont dénués de pouvoir et ils n’ont réussi à pondre que 2 rapports en 9 ans.


.