pandemie-sortir-casilli


« Pour sortir de cette crise pandémique
il faut abattre la surveillance de masse
 »
Antonio A Casilli, grand entretien, AOC, 28 mars 2020)
https://tinyurl.com/v9cftge
http://www.casilli.fr/2020/03/28/pour-sortir-de-cette-crise-pandemique-il-faut-abattre-la-surveillance-de-masse-grand-entretien-aoc-28-mars-2020/



extraits : 

« À chaque crise (terrorisme, pandémie), [les états limitent les libertés] ;
et ce parasite de nos libertés publiques se manifeste de manière toujours plus violente…
il faut toujours se demander pendant combien de temps va durer cette limitation nouvelle ...


« À mon sens, le grand succès de la Chine dans ce contexte de pandémie
ce ne sera pas les exploits médicaux, la preuve de sa capacité pharmaceutique,
ni même l’aide internationale qu’elle assure déjà auprès de certains pays
comme l’Italie, mais l’export d’un modèle idéologique.

C’est le pire du Parti communiste chinois qui triomphe :
l’alliance des outils déjà mis en place comme le système de crédit social,
la surveillance généralisée par la reconnaissance faciale,
les applications de contrôle des m
vts de pop dans un contexte de pandémie ».

 

« Ma profonde conviction est que pour sortir de cette crise pandémique
il faut abattre définitivement et sans délai le système actuel de surveillance
de masse numérique. Nous nous en sortirons avec des mesures comme
la généralisation du port du masque dans l’espace public, donc en invalidant
de fait les systèmes de reconnaissance faciale. Nous nous en sortirons
en responsabilisant les citoyens et en les incitant à mettre en place
des formes d’entraide locale, non pas en les menaçant avec les drones
ou d’autres jouets dystopiques. Nous nous en sortirons en garantissant
une application stricte du secret médical... »