14 septembre 2015

Le dessin de presse dans l'histoire

 

Guillaume Doizy, « Le dessin de presse dans l’histoire, le crayon armé ? »
à voir ou revoir sur YouTube - 2 h 50 - 3 h 25
http://www.youtube.com/watch?v=Ur0irQJMjc0

Le texte de l'intervention sera publié sur le site
http://www.caricaturesetcaricature.com/


Quel a été le poids de la caricature dans l'histoire depuis 1830 ?
Quelle reconnaissance sociale du rôle des dessinateurs ? à partir de quand ?


La caricature a d'abord une dimension subversive.
Elle est très virulente au début de la Monarchie de Juillet.
Un dessin de Charles Philipon connaît un succès énorme :
il illustre la métamorphose de Louis-Philippe en poire (14.11.1831)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Philipon

Mais en 1835, l'attentat de Fieschi est suivi de lois très répressives.
La Caricature cesse de paraître. Le Charivari est vendu pour une somme dérisoire.
Le pouvoir a réussi à museler les dessinateurs et à faire taire son opposition.

En 1881, les républicains font le choix de la liberté de la presse
La caricature entre dans la grande presse, elle perd sa dimension de contestation
(faire une exception pour L'assiette au beurre.
http://www.assietteaubeurre.org/
http://fr.wikipedia.org/wiki/L'Assiette_au_beurre


Pendant la Grande Guerre, la caricature est mise au service de la haine du peuple voisin.
Par la suite, les dictatures la mettent au service de leur propagande.
Elle prend une dimension oppressive.


L'Affaire Dreyfus permet de relativiser le rôle de la caricature.
Les dessins antisémites sont peu nombreux lors de la condamnation du capitaine.
Ils sont nombreux et violents en 1898, au moment de la condamnation de Zola.
Ils appellent même au meurtre.
Heureusement, ils n'ont pas empêché la réhabilitation du capitaine.
Il ne faut donc pas surévaluer l'impact politique de la caricature


Dans le cas des réactions aux 12 caricatures publiées le journal danois Jyllands-Posten (30.09.2005)
il faut tenir compte du calendrier, du contenu des dessins, des instrumentalisations politiques.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Caricatures_de_Mahomet_du_journal_Jyllands-Posten

5 000 personnes ont défilé à Copenhague, à l'appel des imams locaux.
Mais il faut attendre 5 mois pour voir une crise médiatique à l'échelle internationale.
Il faut rappeler le contexte au Moyen-Orient, en Iran, en Irak, en Palestine.
Les dessins servent d'alibi
Dans le dossier à charge, 3 autres dessins insupportables non publiés ont été ajoutés aux 12 du journal danois.

Internet n'a rien à voir avec cette crise.
C'est la TV satellitaire qui donne un écho mondial à ce type de protestation.
Cela avait déjà été le cas à propos du livre de Salman Rushdie.

On assiste alors à une double instrumentalisation, à la fois de la part
des Etats du Moyen-Orient, et d'une partie des médias occidentaux.

Le 11 janvier 2015, la réaction a été de très grande ampleur.
Mais la présence de dictateurs a permis une récupération
qui a discrédité en partie le combat mené par les dessinateurs de Charlie-Hebdo.



poire



.
.

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


02 mars 2015

L'historienne et Twitter

 

Twitter, academia and me, Laura O’Brien U of Sunderland,   .ac.uk
http://frenchhistorysociety.co.uk/blog/?p=348
http://twitter.com/lrbobrien

Twitter pour l’historien ?
a steady stream of news, « advertising seminars, lectures and jobs, announcing a new book or article, or seeking help, advice or just some much-needed support from other historians »
Un conseil : éviter de se répandre en « teaching frustrations on social media »

Laura O’Brien a publié The republican line - Caricature and French republican identity, 1830–52
http://www.manchesteruniversitypress.co.uk/cgi-bin/indexer?product=9780719089350


Le blog de la Society for the Study of French History
mentionne aussi
Constance Bantman on anarchist networks 1880-1914 (mp3)
http://frenchhistorysociety.co.uk/blog/?p=314

Le Bureau des archives des victimes des conflits contemporains (BAVCC) in Caen
http://frenchhistorysociety.co.uk/blog/?p=259


Conférences annuelles SSFH :
http://frenchhistorysociety.co.uk/conference.htm
2015 : Turning Points in French History
2014 : History and the Senses
2013 : Solidarities, Entanglements and Conflict in French History.
2012 : France and Its Neighbours: Towards a Transnational History
2011 Celebrating France

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 janvier 2015

La caricature et les pouvoirs

 

- D'où viens-tu Charlie ?
http://blogs.mediapart.fr/edition/bookclub/article/140115/d-ou-viens-tu-charlie

Le texte de Marie-Eve Thérenty et Guillaume Pinson porte surtout sur le XIXe [Une allusion est faite à Médias 19, une structure qui fédère les chercheurs qui étudient la culture médiatique au 19e siècle et en tout premier lieu au journalisme] - http://www.medias19.org/
A la liste des journaux numérisés, http://www.medias19.org/index.php?id=10576
ajouter 89 numéros du Charivari : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34452332k/date
et 24 ans de La caricature (1881-1904) : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32737409c/date

La presse est étroitement surveillée sous l’Empire et sous la Restauration.
Louis-Philippe autorise en retour la complète liberté de la presse... La Caricature et Le Charivari en profitent... Honoré Daumier, Gavarni, Traviès, Cham, ces caricaturistes ont un public connivent qui partage une culture de l’humour commune construite pendant des annéee (Mais) en septembre 1832, un rédacteur du journal La Caricature fait un bilan sur un an : 23 procès, 7000 francs de frais et d’amende, treize mois de prison effective pour le directeur de la rédaction, Charles Philipon.... Après l’attentat de Fieschi en 1835, la caricature politique va être muselée  et les dessinateurs se reconvertir dans la caricature sociale.

Napoléon III réprime beaucoup sous l’Empire autoritaire cf La Lune et les portraits-charges dessinés par André Gil.
Après la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881, l’image peut se développer sans contrainte et sans censure... En quelques années, toute une nouvelle génération de caricaturistes de grand talent émerge avec Forain, Willette, Léandre, Steinlen, Hermann-Paul, Ibels, Albert Guillaume.


L’Assiette au beurre sort son premier numéro le 1er avril 1901 et apporte une vision corrosive de l’actualité. Antimilitariste « elle mène aussi par la caricature contre l’Eglise catholique, un combat violent, sans nuances et sans tact »
Virulent, oui
revoir le clergé : http://www.assietteaubeurre.org/cra/crabis_jpg/cra_p8_9_q40.jpg
et l’armée : http://www.assietteaubeurre.org/dressage/dress_p6.htm
Mais les adversaires (les ennemis ?) de la République font-ils l’économie de la violence et de la mauvaise foi ?
voir : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b90170816
et et en 1906 : http://clioweb.free.fr/dossiers/1905/evron.jpg


- Liberté de conscience et respect de la laïcité, Jean-Paul Scot, L'Humanité 09.01.2015
http://www.humanite.fr/liberte-de-conscience-et-respect-de-la-laicite-562193

Le dernier supplicié pour blasphème fut en 1766 le jeune chevalier de La Barre. La Révolution a supprimé ce délit. La Restauration l’a rétabli en 1815, la Monarchie de Juillet y a mis fin. En République laïque et démocratique, le blasphème n’existe pas.

« Ce sont les religions qui interdisent le blasphème car elles prétendent avoir le monopole de la vérité et du sacré. Ce sont elles qui diabolisent ce que les croyants d’autres religions ou les incroyants considèrent comme de simples moqueries irrévérencieuses ou des critiques intellectuelles »..

« Il ne faut pas confondre tolérance et laïcité. La tolérance est une concession du Prince... En proclamant la liberté de conscience et l’égalité des droits entre tous les hommes, l’Assemblée constituante a jeté les bases de .. la laïcité, que la loi de séparation des Églises et de l’État a consacrée en 1905 (La République reconnaît la liberté de conscience) ».


- Suspects, vous avez dit suspect, JC Martin
http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-clement-martin/140115/suspects-vous-avez-dit-suspects


Et des éléments de controverse :

- Schlomo Sand : « Je ne suis pas Charlie », 13.01.2015
http://www.ujfp.org/spip.php?article3768
« il faut être un assassin cruel et pervers pour tuer de sang-froid des personnes innocentes et désarmées, mais il faut être hypocrite ou stupide pour fermer les yeux sur les données dans lesquelles s’inscrit cette tragédie ».

- Charlie à tout prix ? Frédéric Lordon, blog Monde diplo
Texte est tiré d’une intervention à la soirée « La dissidence, pas le silence ! », organisée par le journal Fakir à la Bourse du travail à Paris le 12 janvier 2015 - http://blog.mondediplo.net/2015-01-13-Charlie-a-tout-prix

- En lisant l'ami Lordon...
Réponse de Daniel Schneidermann à Frédéric Lordon, Arrêt sur images 14.01.2015 :
http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=18421

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

23 juillet 2014

Jaurès et la caricature

 

jaures-guesde

Brillant match d’éloquence entre MM. Jean Jaurès et Jules Guesde.
Henri SOMM, 1900, CNM Jean Jaurès, Castres
http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=358

 

jaures-eloy

Croquis pour servir à illustrer l’histoire de l’éloquence.
ELOY-VINCENT 1910, CNM Jean Jaurès, Castres
http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=358

 

jj-souvenez

Jaurès détesté par les nationalistes
"Souvenez-vous donc !..."
Le Petit Journal 22 juin 1913
http://clioweb.free.fr/jaures/jjmanuel.htm



La caricature et Jaurès

Histoire par l'image :
http://www.histoire-image.org/pleincadre/index.php?i=358

site des amis des musées de Castres (archive 2007)
http://www.amis-musees-castres.asso.fr/jaures/caricature/index.html


Jean Jaurès (en) caricatures - 65 panneaux
(physionomie, socialisme, dreyfus, religion, tribunicien, pacifiste...)
http://www.caricadoc.com/article-exposition-jaures-caricatures-118798667.html
Google images : http://tinyurl.com/n2bfs4n


.

Posté par clioweb à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 février 2012

Marguerite Steinheil et Félix Faure

 

France 3 a diffusé la Maîtresse du Président avec Christine Réali. Au delà de la mort du « César qui finit Pompée », une occasion de replonger dans la France de la Belle Epoque. Faure meurt le 16 février 1899. Lors de ses obsèques, Paul Déroulède et la Ligue des patriotes tentent un coup d'Etat contre la République. Alfred Dreyfus doit sa grâce à Emile Loubet, le successeur de Faure.
Sur l’homme d’affaire et le républicain, lire l’article de Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Félix_Faure

Lire également l’article sur Marguerite Steinheil (née Japy, la famille d'industriels). En 1908, après le meurtre de sa mère et de son mari, elle est accusée, jugée et acquittée. Elle part ensuite vivre à Londres ; elle épouse le 6e baron Abinger et meurt en 1954.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marguerite_Steinheil


steinheil

Portrait de Madame Steinheil en 1899 par Léon BONNAT (1833-1922) - Musée Bonnat à Bayonne
http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=1183

reali

JP Sinapi, La maîtresse du président, avec Cristiana Reali et Didier Besace
source http://www.leblogtvnews.com

 

-  Twitter supprime plusieurs comptes parodiques et critiques de NS - Huffington Post
http://www.huffingtonpost.fr/2012/02/20/twitter-supprime-plusieur_n_1288505.html

- Satire et vexation : « La caricature a toujours maltraité les Présidents » - Rue 89
A propos de l'ouvrage « Présidents, poil aux dents », 150 ans de caricatures présidentielles - Guillaume Doizy et Didier Porte, éd. Flammarion, 2012.
Certains étaient d'emblée caricaturaux : cf Paul Deschanel, ou plus récemment outre-Atlantique un certain GWB...

casimir

Parmi les dessins reproduits, Casimir Périer :
élu après l'assassinat de Sadi Carnot en 1894, il démissionne six mois plus tard.
l'argent de la Compagnie des Mines d'Anzin coiffe Marianne en lieu et place du bonnet phrygien.
Félix Faure a été aussi très caricaturé.
http://www.rue89.com/rue89-culture/2012/02/19/la-caricature


Voir également la page « Présidents, poil aux dents »
de l'excellent site http://www.caricaturesetcaricature.com/

(par exemple Grant et Thiers dans L'Eclipse)

 

napo4

Alfred Le Petit ; LEFMAN sc. (sculpsit, pour graveur) - Le Pétard - article wikipedia
Napoléon IV, Empereur des français par la grâce de Dieu
distribue à ses fidèles sujets les récompenses dues à leur dévouement.
source :  culture.gouv.frhttp://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0141/m500202_04-509156_p.jpg

( Wikipedia : Alfred Le Petit s'attaque à Napoléon III avec férocité...
Dessinateur et patron de presse, il collabore dans un esprit républicain avancé
et très anticlérical au Grelot et au Charivari...
Après avoir soutenu le général Boulanger et pris parti contre Dreyfus,
il espère une carrière de peintre académique, mais échoue dans cette voie... ).


.

 

Posté par clioweb à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 mars 2011

Napoléon et l'Europe


napoleon_bonn
Napoleon und Europa : Traum und Trauma
Napoléon et l'Europe : le rêve et la blessure - Bonn, jusqu'au 25 avril 2011


un aperçu en images de l'exposition de Bonn sur le site web de la Fabrique
http://www.franceculture.com/2011-03-10-napoleon-le-reve-et-la-blessure.html

bonn_7

http://www.franceculture.com/2011-03-10-napoleon-le-reve-et-la-blessure.html

 

- Visite avec un micro dans la Fabrique du vendredi 11 mars 2011.

Le fichier au format mp3 (vers la 14e minute)
Le web est décidément un outil essentiel pour permettre à la radio de jouer à la TV du pauvre... :-):-)

 

- Sur le site web de la Bundeskunsthalle de Bonn,
http://www.bundeskunsthalle.de/index.htm?ausstellungen/napoleon/index.htm

Generation Bonaparte
Faszination und Abscheu
Leibliche und symbolische Geburt
Der Traum vom Weltreich
Blut und Sex. Europa, auch eine Familienangelegenheit
Raum, Recht, Religion.
Objekte der Begierde : Napoleon und der europäische Kunst- und Gedächtnisraub
Das Reich der Zeichen
Duelle
Nationen – Emotionen
Symbolischer und leiblicher Tod
Projektionen. Eine „geteilte“ Ikone – Napoleon in den Erinnerungskulturen Europas
http://www.bundeskunsthalle.de/ausstellungen/napoleon/ms/index.htm

Les commentaires sont en allemand (et en anglais). 

Behind the Art, Une courte vidéo, avec Christian Baptiste, le directeur du musée de l'Armée et le musée Napoléon de Thurgau.
http://www.kah-bonn.de/ausstellungen/napoleon/behind-the-art.htm
http://www.napoleonmuseum.tg.ch/

L'exposition devrait normalement être présentée au Musée de l'Armée (Invalides) à Paris en 2012.


- Napoléon, l'iconographie 
http://www.napoleon.org/fr/galerie/iconographie/index.asp

ex, oeuvres du baron Antoine-Jean Gros,
Jaffa : http://www.napoleon.org/fr/galerie/iconographie/files/jaffa_gros.asp
Eylau : http://www.napoleon.org/fr/galerie/iconographie/files/gros_eylau.asp

parmi les caricatures :
Le diable ... http://www.napoleon.org/fr/galerie/iconographie/files/diable_bercant_Napoleon1.asp
Gulliver : http://www.napoleon.org/fr/galerie/iconographie/files/roi_Brobdingnag_Gulliver3.asp

 

Posté par clioweb à 15:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

28 septembre 2009

Tom Paine 200 - Expos Carnavalet

Tom Paine : A festival of events to celebrate the life of Thomas Paine
on the 200th anniversary of his death
http://www.tompaine200.org.uk/
http://www.tompaine200.org.uk/links.html

rappel : Why don't we teach about Tom Paine?
http://www.schoolhistory.co.uk/forum/index.php?showtopic=11533

.
2 expositions à Carnavalet

- La Révolution Française, Trésors cachés du musée Carnavalet
"Sélectionnées parmi plus de 25 000 oeuvres, l’exposition regroupe 200 pièces d’une grande variété (dessins, gravures, peintures, objets d’art, sculptures) autour d’oeuvres phares comme le projet de David (1748-1825) pour un rideau de l’Opéra représentant le Triomphe du peuple français.

trcaches

Elle suit un parcours chronologique retraçant les grands événements, tels le Serment du Jeu de Paume, la prise de la Bastille, ou encore la fête de la Fédération. Des séquences thématiques viennent scander la visite : le rôle des femmes, les personnages célèbres, le vandalisme, la question religieuse, la mode, les projets architecturaux…"

caches

http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=72497

.
- Caricatures anglaises au temps de la Révolution et de l’Empire :

dupuy

"À l’aube de la Révolution française, la caricature anglaise, empreinte d’une rare irrévérence, fascine autant qu’elle exaspère et domine la production satirique européenne. Sa liberté de ton est indissociable de la liberté de la presse d’outre-manche qui commente aussi bien les événements britanniques que ceux du continent. Les figures du sans-culotte et de Bonaparte, les soubresauts de la France en ébullition, allaient lui fournir autant de sujets lui permettant d’assouvir ses réflexes patriotiques et ses besoins de nouveauté.
Replacées dans leur contexte historique, ces oeuvres à la saveur colorée et à l’humour souvent très cru, permettent au visiteur de saisir la formation des stéréotypes nationaux et d’apprécier la vision combative et satirique des événements de France livrée par des artistes tels James Gillray, Isaac et George Cruikshanks ou encore Thomas Rowlandson".
http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=72501

.
Expositions du 30 septembre 2009 au 3 janvier 2010
http://ihrf.univ-paris1.fr/spip.php?article406

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,