03 septembre 2016

Osher : US Pictorial Maps

 

osher-ww2

25. US Navy, Bureau of Naval Personnel, World War 2 in the North Sea Area
NavWarMap No.3 (1944). Stephen J. Hornsby Collection
Hambourg, la Ruhr, Stuttgart, Munich.
Pour Munich, le détour par le nord de l'Allemagne est-il vraiment plausible ?

et en France Pairs, Rouen, Le Havre, Lorient, St Nazaire et Montluçon

http://www.oshermaps.org/map/4000171


Andrew Knapp (U. Reading) a publié « les Français sous les bombardements alliés 1940-1945 », Tallandier

Nantes sous les bombes, 16 septembre 1943
http://clioweb.canalblog.com/tag/nantes1943




The Osher Map Library a présenté une exposition sur
The Golden Age of American Pictorial Maps


The exhibition is now closed but can be seen on the web.
http://oshermaps.org/exhibitions/pictorial-maps

It was organized in seven parts :
Early Maps,
Maps of Place and Region,
Maps to Instruct,
Maps to Amuse,
Maps for Industry,
Maps for War,
and Maps for Post­war America

.

 

Posté par clioweb à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30 juin 2015

Quand les cartes mentent (ou pas)

 

maps-lie-wiseman

Chris Lamphear Healthiest vs Unhealthiest - United States Map
Red = unhealthiest states, White = healthiest states, based on 21 health factors measured in 2005.
Health Care State Rankings, Morgan Quinto Press

http://www.3icreative.com/psych/health-statistics.html


- When Maps Lie,
  Andrew Wiseman, Citylab.com (via Seth Dixon, twitter)
AW teaches cartography and GIS at the George Washington U. in Washington, D.C.

Quand les cartes mentent
dans leur conception,
ou dans leur usage public et médiatique,
par manque de qualification ou par manipulation délibérée
http://www.citylab.com/design/2015/06/when-maps-lie/396761/

Don’t trust a title
The source is important
Heat and density maps can confuse
What is the cartographer trying to show? What are they trying to hide?
The way the data is distributed is important
Choropleth maps can be tricky
Base data is important, too
But maps are still good

« None of this means that all maps are bad, or that we should always be suspicious of them, or that only experts should make maps.
Maps are inherently interesting and fun (so is geography!), but a little bit of thought and increased awareness of how they can manipulate or obscure is a good thing, too. Just like advertisements and political campaigns, we shouldn’t trust maps (or the data behind them) inherently, but they can still be powerful, interesting and amusing »



- L’article rappelle l'ouvrage de Mark Monmonier, How to Lie With Maps, 1ere édition Chicago 1991
http://www.markmonmonier.com/bio.htm

Comment faire mentir les cartes, ou du mauvais usage de la géographie 1993
compte rendu
http://www.persee.fr/doc/spgeo_0046-2497_1994_num_23_3_3317

version anglaise en ligne en pdf (187 p) :
http://trabajofindemaster.pbworks.com/f/Monmonier+M.-How+to+Lie+with+Maps.pdf

maps-lie-1991     maps-lie-1996



- A Tale from the Map Vault, Jeffrey Murray
http://www.collectionscanada.gc.ca/education/008-3060-e.html

allied-bombings

dont Figure 7. "Allied air offensive against Germany."
(Library and Archives Canada, NMC 86740)



- Parmi les cartes (qui ne mentent pas) sélectionnées par Citylab
http://www.citylab.com/posts/maps/

. An Incredibly Detailed Map of Europe's Population Shifts
http://www.citylab.com/politics/2015/06/incredibly-detailed-map-europes-population-shifts/396497/

bbsr-bevolkerung

Durchschnittliche jahrliche Bevorelkerungsentwicklung von 2001-2011 in % in dem Gemeinden
http://www.bbsr.bund.de/BBSR/DE/Home/Topthemen/bevoelkerung_europa.html
http://www.demografie-portal.de/SharedDocs/Aktuelles/DE/2015/150612_BBSR_Bevoelkerungsentwicklung_Europa.html
(avec zoom)
http://blog.tagesanzeiger.ch/datenblog/index.php/9150/wo-die-bevoelkerung-in-europa-waechst-und-schrumpft


. An Imaginary City, 50 Years in the Mapping
Jerry Gretzinger has been working on his 1,500-square-foot map for much of his life.
http://www.citylab.com/design/2015/06/an-imaginary-city-50-years-in-the-mapping/394418/

. Chicago, Baltimore, St Louis, Memphis
Cities Fracture Along Racial Lines
An ongoing project visualizes segregation data in urban areas.
http://www.citylab.com/design/2015/06/in-these-powerful-maps-cities-fracture-along-racial-lines/395852/

. A 19th Century-Style Atlas, Made With 2015 Census Data
données de 2013-2015, une visualisation rétro
Non-English language at home 2013
http://www.citylab.com/design/2015/06/a-19th-century-style-atlas-with-new-census-data/396014/

. The Invisible Borders That Define American Culture - 2012
http://www.citylab.com/politics/2012/04/invisible-borders-define-american-culture/1839/


.

Posté par clioweb à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

15 novembre 2014

39-45 : Sous les bombes



Richard Overy, Sous les bombes. Nouvelle histoire de la guerre aérienne. 1939-1945
Moral d’acier contre les bombes
CR Olivier Wieviorka  Libération 12.11.2014
http://www.liberation.fr/livres/2014/11/12/moral-d-acier-contre-les-bombes_1141585

« Si à Varsovie (1939) comme à Rotterdam (1940) les opérations aériennes furent initialement lancées en appui des offensives terrestres, elles ne tardèrent pas à s’en émanciper pour mener une guerre parallèle. Incapables de monter un débarquement, les Allemands pilonnèrent l’Angleterre à partir de 1940 puis se concentrèrent sur Londres afin de détruire l’industrie britannique et de briser le moral des civils. Faute d’ouvrir un second front impatiemment réclamé par Staline, la Royal Air Force puis son alliée américaine soumirent à leur tour le Reich à un déluge de feu, croyant à l’unisson anéantir l’économie allemande et désolidariser la population de son Führer ».

« Dans l’ensemble,les sociétés résistèrent, au prix d’une militarisation rendue tangible par la discipline et l’uniforme que les pouvoirs exigeaient des volontaires de la défense passive - à la notable exception de l’Italie : l’incurie de l’Etat mussolinien brisa la cohésion d’une société qui, pour s’abriter des bombes, s’appuya sur l’Eglise et sur ses réseaux familiaux ».

Le bilan du bombardement stratégique fut donc au total décevant.

Richard Overy, The Bombing War : Europe 1939-1945, by Richard Overy - 26.09.2013
The bombing campaigns were startlingly inaccurate
http://www.theguardian.com/books/2013/sep/27/bombing-war-europe-richard-overy-review

Richard Overy, The Bombers and the Bombed : Allied Air War Over Europe 1940-1945 - 20.02.2014


rappels :
Nantes sous les bombes 16.09.1943
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/04/05/23937315.html

Andrew Knapp (U. Reading) a publié « les Français sous les bombardements alliés 1940-1945 », Tallandier

Les oubliés du 6 juin 1944, Andrew Knapp, Sylvie Barot, Le Monde 30.05.2014
http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/05/30/les-oublies-du-6-juin-1944_4429409_3232.html
http://clioweb.canalblog.com/tag/knapp

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 juin 2014

Normandie 1944 : victimes civiles

 

1994-civilstues-14

Les victimes civiles du Calvados (1 mars1944 - 31 décembre 1945) - clic droit pour agrandir
source : http://paril.crdp.ac-caen.fr/_PRODUCTIONS/70e/res/carte_civils_calvados.jpg


28.05.2014
- Mémorial des victimes civiles

La Bataille de Normandie a provoqué la mort de 13 632 civils dans les trois départements bas-normands :
8 000 dans le Calvados, un peu moins de 4 000 dans la Manche, un peu plus de 2 000 dans l'Orne.
A titre de comparaison, les Alliés ont perdu 37 000 hommes au cours de la Bataille de Normandie et les Allemands environ 80 000.
http://www.crhq.cnrs.fr/1944/Basse-Normandie.php


« Les pertes civiles engendrées par la Bataille de Normandie s'avèrent sensiblement inférieures à ce que l'on avait avancé ou écrit jusqu'alors. Elles restent néanmoins fort importantes et à coup sûr nettement plus élevées que dans la plupart des autres régions de France. Le déroulement des combats de l'été 1944 nous fournit l'explication de cette constatation. Les affrontements en Normandie ont duré ... les Allemands ont résisté jusqu'à l'extrême limite de leurs forces, et sans doute même au delà » écrivaient J. Quellien, M. Boivin, B. Garnier, G. Bourdin en 1996.

Il faut deux mois aux alliés pour libérer Vire, le 8 août. Deux semaines plus tard, Paris est libéré, Bruxelles est atteint le 3 septembre.
« dans une très large mesure, c'est la Normandie qui a payé le prix de la libération de la France ; et il fut particulièrement élevé ».


- En 2004, l'association NormandieMémoire a mis en ligne une page Victimes civiles,
avec une recherche possible par nom de famille et par lieu (pour Vire, taper par ex Halbout) :
http://www.normandiememoire.com/fr_FR/content/view/id-78-victimes-civiles
http://www.normandiememoire.com/fr_FR/content/view/id-66-carte-des-victimes-civiles


- Olivier Quéruel a mis en ligne la liste des (410) Virois tués le 6 juin 1944 (12 pages en pdf, version 2013)
Il faut y ajouter plus de 80 non-Virois qui se trouvaient dans la ville à cette date.
http://tinyurl.com/vire44-tues
extrait :
169 HALBOURT Jules Joseph                                        né  le 01/03/1882     mort le 06/06/1944     Bombardement (de Vire)
170 HALBOURT Marie Joséphine Félicité BECHEREL           19/02/1891     06/06/1944                  Bombardement
Jules et Marie sont tués rue des cordeliers. Jules est né à St Manviue. Le mariage avait eu lieu à Brécey le 2 mai 1910

171 HALBOUT Marie Thérèse Alberte GUILLAIS                  16/05/1904     06/06/1944                 Bombardement
168 HALBOUT Jean Gérard François                                     23/05/1928     06/06/1944                Bombardement
MT Halbout et son fils sont tués 2, rue aux fèvres, en même temps que Denise Guillais, sa belle soeur née en 1908
et ses enfants (Richard est né en 1930 à Vink - Annam, Danielle en 1932 à Hanoi)


03.06.2014 - suite

Les oubliés du 6 juin 1944, Andrew Knapp, Sylvie Barot, Le Monde 30.05.2014
http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/05/30/les-oublies-du-6-juin-1944_4429409_3232.html
version temporaire : http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lm/knapp-oublies.pdf


Oui, les auteurs ont raison, la propagande de Vichy a été redoutable.

cf. Nimbus libéré, le dessin animé de Raymond Jeannin
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/roffat.htm

Les Alliés semblent avoir largué des tracts pour mettre la population en alerte.
A Vire, ils sont arrivés dans les champs. Un sous-préfet zélé a interdit d'avertir les habitants.
Plus de 400 personnes ont été tuées lors des bombardements, dont le premier à 20 h 03.

Le sujet n'est ignoré ni du souvenir ni de la grande histoire :
Les historiens de l'université de Caen ont enquêté et publié plusieurs ouvrages en 1996
dont Les Victimes Civiles de Basse-Normandie dans la Bataille de Normandie
http://www.crhq.cnrs.fr/_index.php?page=edition/sgm-vc&suite=
Sur le site du CHRQ de Caen, on peut rechercher un nom à partir de la liste établie
http://www.crhq.cnrs.fr/1944/recherche.php

Des monuments ont été établis (Saint-Lô en 1969, Vire en 1960).
http://www.saint-lo.fr/Agenda/Commemorations/Ceremonie-de-commemoration-du-6-juin-1944
http://clioweb.free.fr/dossiers/vire/vire-500.jpg

Des listes de victimes sont en cours d'installation (à Vire le 6 juin 2014)


vire-500

Vire - Monument à la mémoire des virois morts pour la France (Porte-Horloge)
http://clioweb.free.fr/dossiers/vire/vire-500.jpg

.
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 mai 2014

Normandie 1944 : civils et libérateurs

 

Ce week-end à Caen, un festival / « salon » du livre où les intermittents ont donné de la voix.

caen-liv-interm



1120256

Les dessinateurs ont beaucoup de succès,

20323

 mais les choix techniques sont toujours surprenants : P. Assouline avait droit à un amphi en dur,
mais les trois tables rondes avaient lieu au milieu d'un voile bleu,
et ajoutaient au brouhaha général, comme dans un (coûteux) hall de gare.

 

knapp-mills

Un table ronde abordait le rapport des civils à leurs libérateurs :
Andrew Knapp (U. Reading) a publié « les Français sous les bombardements alliés 1940-1945 », Tallandier
Alice Mills (retraitée, U. Caen) a enquêté sur les « Soldats noirs américains, Normandie 1944 ».


Le débat a été révélateur.
Une intervenante a reproché à l'ancien maire de ne pas avoir porté jusqu'au staff d'Obama le souvenir d'un Antillais qui a participé au débarquement. Un autre a réagi sur les bombardements (« inutiles et meurtriers » selon lui), les viols et les exécutions.

Les clichés ont la vie dure (cf l'opposition supposée entre bombardements anglais (« précis ») et américains).

Une tentation serait de mettre en cause la place faite à l'histoire de la 2GM depuis Chatel.
L'âge des débatteurs ne le permet pas ; il s'agissait plutôt d'un rejeu de la récente campagne des municipales.

La vraie difficulté tient sans doute à des lectures victimaires, partielles et partiales et à l'oubli des contextes.
Des lectures qui minorent le poids de l'occupation et de la répression nazies.
Pour les soldats noirs, la réalité du racisme aux USA a été évoquée (sans le mot semble-t-il), le poids d'une éducation colonialiste en France a été passé sous silence.

Pour les bombardements, la propagande de Vichy a laissé des traces : pour 1944, revoir l'Oeil de Vichy
ou le dessin animé "Nimbus libéré" (Raymond Jeannin sur "les libérateurs qui apportent la guerre et la mort" :-) ), prolongeant ainsi un discours de Pétain à Nancy en mai (en substance, "la guerre revient, ne vous en mêlez pas").
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/roffat.htm

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 avril 2012

1943 : Nantes sous les bombes

 

rue-calvaire

Nantes 1943, rue du Calvaire - source : http://kia.cd.st/photos-eto-nantes-a3482319
(à l’arrière plan, en direction de l'Est, l’église Saint-Nicolas)


Nantes sous les bombes alliées,
Une histoire oubliée de la France en guerre
le documentaire de François Gauducheau
a été projeté en avant-première au Mémorial de Caen (04.04.2012).
La diffusion sur France 3 est prévue en septembre 2012.
http://www.francoisgauducheau.fr/projets_01.htm

Le 16 septembre 1943, le bombardement allié sur Nantes a tué 963 habitants.
Le port était sans doute visé,
mais les destructions majeures ont eu lieu au centre-ville, notamment rue du Calvaire

« Le premier largage est effectué à 16h02, d'une altitude de 5000 mètres, par un bombardier qui, localisant très mal son objectif, lâche ses bombes trop tôt, autour du parc de Procé, à trois kilomètres en amont du site visé. Les deux vagues suivantes, déportées vers l'ouest, pilonnent le port à hauteur de Chantenay, alors que deux autres, déroutées, arrosent l'aéroport de Château-Bougon.
Enfin, l'un des derniers groupes de l'escadrille manque également son objectif et libère toute sa cargaison de bombe sur le centre de Nantes. Une déferlante meurtrière s'abat sur la ville, balayée par le souffle infernal des bombes incendiaires et à gaz ».

Un second bombardement a lieu le 23 septembre 1943 au matin.
http://www.nantes.fr/bombardements-de-1943

THURSDAY, 16 SEPTEMBER 1943
(Eight Air Force): VIII Bomber Command Mission 97: 5 targets in France are hit:
    1. 131 of 147 B-17's dispatched hit two targets in Nantes; 79 hit Nantes harbor installations at 1502-1512 hours and 52 hit Nantes/Chateau-Bougon Airfield at 1509-1512 hours; they claim 22-2-5 Luftwaffe aircraft; 7 B-17's are lost, 1 is damaged beyond repair and 47 are damaged; casualties are 9 WIA and 60 MIA. This mission is escorted by 79 P-47's; they claim 2-0-1 Luftwaffe aircraft and suffer no losses or casualties.
http://www.8thafhs.org/combat1943.htm


Le trajet des bombardiers alliés :
http://scharch.org/Rich_Scharch/missions/070_map_1943-09-16.jpg
http://scharch.org/Rich_Scharch/TSgt%20RG%20Scharch.htm

La liste des victimes d'après Paul Caillaud, Nantes sous les bombardements (Éditions du Fleuve, Nantes, 1946, page 45)
http://www.archives.nantes.fr/pages/DOSSIERS_DOCS/bombardements_1943/page1.htm


Parmi les liens de l'article de Wikipedia,
un extrait de France Actualités illustre la vigueur de la propagande de Vichy
(cf la mention du COSI, le comité ouvrier de secours immédiat.
Dans L'ombre de Pétain (France 2, 4/6/1994),
le documentaire d'Alain de Sedouy et de Michel Folin,
le cosi est présenté comme une émanation de la Milice, avec un cas de spoliation d'une famille juive à Limoges]

Le documentaire utilise des extraits de Nimbus libéré, le dessin animé de Raymond Jeannin, 1944 (1'30) qui illustre cette propagande violemment antisémite.

[ Le documentaire croise plusieurs points de vue, celui des aviateurs (dont Norman Schroeder dont l'avion est abattu) et celui des Nantais (les témoignages sont surtout à charge contre la stratégie du commandement allié).
Cette stratégie a été débattue après la projection, avec la différence entre les bombardements de 1943 contre l'Allemagne nazie (usines et villes), et ceux de 1944 (soutien tactique aux troupes de débarquement).

Le sous-titre "16 septembre 1943, les morts oubliés" fait partie des clichés lassants : les titreurs paresseux adorent vanter une histoire prétendument taboue, ou méconnue, ou oubliée. En fait, elle était juste oubliée de celui qui a besoin d'un titre accrocheur, et qui confond sa propre ignorance avec celle du reste de la société.
Dans le cas de Nantes, les sources ne manquent pas, en librairie ou sur le web. Pierre Facon a fait la distinction entre une histoire prise en compte au niveau local, mais non intégrée à une mémoire nationale ].

US Army Air forces in WW2 : http://www.ibiblio.org/hyperwar/AAF/

.
Sur Nantes, les écrits de la traite et de l'esclavage, François Gauducheau a réalisé Mémoire Blanche en 1992
cf la présentation dans un article de Ouest-France en décembre 1995

.
Toujours au Mémorial de Caen, dans l'après-midi, une conférence-débat avait pour thème : Les bombardements aériens de la Seconde Guerre mondiale sont-ils des violences de masse ? Le cas des bombardements en Europe de l’Ouest.
http://en.wikipedia.org/wiki/Strategic_bombing_during_World_War_II



nantes-decre

Les grands magasins Decré après le bombardement de 1943 -  source : skyscrapercity
voir aussi Les hommes qui ont fait Decré

nantes-centre.

source : Google Maps.


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 mars 2012

39-45 - Bombes, violence de masse ?



Mémorial de Caen - Mercredi 4 avril

- 14-17 h - Les bombardements aériens de la Seconde Guerre mondiale sont-ils des violences de masse ? Le cas des bombardements en Europe de l’Ouest - Conférence débat

- 19h15 - Nantes sous les bombes alliées, une histoire oubliée de la France en guerre
Projection-débat
Débat sur « La France sous les bombes alliées, 1940-1945 »
http://www.memorial-caen.fr/agenda

Posté par clioweb à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 avril 2011

Les essais nucléaires (1945-1998)


A Time-Lapse Map of Every Nuclear Explosion Since 1945
210 pour la France, cf 1960 ou 1995...
http://www.youtube.com/watch?v=LLCF7vPanrY

essaisnucleaires

 

Atomic Bomb Testing After World War II
http://www.youtube.com/watch?v=ccNH3tadDdo
http://www.youtube.com/watch?v=JwBcZ-aLymo

 

 

 

Posté par clioweb à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,