tours-vigreux

Le Congrès de Tours, Jean Vigreux,
café virtuel APHG Lille, 02.12.2020
avec David Noël  via Zoom


- Congrès de Tours, dec 1920

3 camps : partisans de l’adhésion à la 3e Intern,
Longuet,
maintien de la 2e intern (Blum)
message de Zinoviev
rôle de Clara Zetkin
https://fr.wikipedia.org/wiki/Congr%C3%A8s_de_Tours

scission syndicale  CGT - CGTU, dec 1921 
   https://fr.wikipedia.org/wiki/Conf%C3%A9d%C3%A9ration_g%C3%A9n%C3%A9rale_du_travail_unitaire


- Camarades ! La naissance du Parti communiste en France
.
Romain Ducoulombier, Perrin, 2010
CR Jean-Numa Ducange, Notes de lecture de la revue Le Mouvement social 28.03.2020

https://lms.hypotheses.org/10147

« Continuité ou rupture avec les travaux d’Annie Kriegel ? Ducoulombier, en avançant l’hypothèse d’une « régénération » du socialisme français, veut montrer que l’attraction du bolchevisme doit être comprise comme un choix répondant au désarroi provoqué par 1914. L’historien affirme que la « greffe » extérieure ne tient pas, car le choix des militants français ne peut être compris indépendamment de leurs espérances et valeurs d’avant-guerre. Pourtant, la préface de Marc Lazar invite à douter de l’incompatibilité des deux hypothèses »


- Gouverner à gauche : entre conquête et exercice du pouvoir ? Cent ans après le congrès de Tours
Blois, Fdn Jaurès, oct. 2020
https://www.youtube.com/watch?v=eknIHlhoRao

Romain Ducolombier, Sophie Coeuré, Jean-Numa Ducange, Jean Vigreux, Eloise Dreuere, Seger Wolikov

« Il y a un siècle, en décembre 1920 à Tours, la gauche française se déchire autour de la question de la solidarité avec la Russie bolchévique : socialistes et communistes se séparent. À plusieurs reprises ils s’affrontent, parfois avec virulence, pour être la première force à gauche. La question des alliances se pose entre frères ennemis pour gouverner le pays (1936, 1945, 1981, 1997). Ainis que celle des identités : que faire de l’internationalisme, de l’idéal révolutionnaire et plus généralement du changement social et politique lorsque socialistes et communistes dirigent le pays ? »

À lire :
* Sophie Cœuré, « Cadre national, réseaux internationalistes et cartes mentales du monde au congrès de Tours »,
Mil Neuf cent, N° 38, 2020.
À Quoi sert un congrès politique ? Le congrès de Tours et ses échos européens
https://www.revue1900.org/spip.php?rubrique58

* Maurice Thorez, Journal, 1952-1954, Fayard, août 2020
   (coordonné par Jean-Numa Ducange, Jean Vigreux, Éloïse Dreure, etc.) :
      http://www.fayard.fr/histoire/journal-1952-1964-9782213713014

* Le parti rouge : une histoire du PCF 1920-2020,
Roger Martelli, Jean Vigreux, Serge Wolikow, Armand Colin, sept 2020
   http://www.armand-colin.com/le-parti-rouge-une-histoire-du-pcf-1920-2020-9782200625887

* Léon Blum, Le Congrès de Tours. Le socialisme à la croisée des chemins. 1919-1920,
Folio Histoire, oct 2020 (préface de Romain Ducoulombier) :
http://jean-jaures.org/nos-productions/le-congres-de-tours-le-socialisme-a-la-croisee-des-chemins-1919-1920


Le parti des communistes. Histoire du Parti communiste français de 1920 à nos jours, Marseille,
Julian Mischi, Hors d'atteinte, coll. « Faits & idées », 2020, 720 p., ISBN : 9782490579594.

CR - Léo Rosell
https://journals.openedition.org/lectures/45562

Je veux me battre partout où il y a de la vie,
Clara Zetkin, Hors d'atteinte, Marseille, parution 18 février 2021


.

.