Lettre à MM. Petit et Macron,
et à tous les tenants de la compétition comme mode de fonctionnement des sociétés humaines
 
https://www.petitions.fr/recherche__non_a_une_loi_inegalitaire


Dans une tribune publiée par Les Echos (26/11/2019), le président du CNRS appelle de ses vœux
« une loi ambitieuse, inégalitaire - oui, inégalitaire -, une loi vertueuse et darwinienne »

Plusieurs chercheurs lui répondent et appellent à la signature d’une pétition
(E. Porcher, M. Elias, F. Massol, P. Jarne, S. Barot) :

Cette tribune conclut :

« A l'heure où les acteurs de la recherche et de l'enseignement supérieur se doivent d'être des parangons de rigueur scientifique pour contrer la montée des nouveaux obscurantismes, l'irruption d'un projet de réorganisation du monde de la recherche fondé sur une adhésion dogmatique à des idées néfastes, qui s'appuient sur des postulats systématiquement contredits par les données, suggère une incompréhension, feinte ou patentée, du métier de chercheur par ceux qui aimeraient le régenter.

Ne nous méprenons pas sur la justification pseudo-darwinienne donnée à ce projet, renforcer l'inégalité ne saurait augmenter la productivité académique, mais permettra bel et bien d'appliquer la maxime latine Divide et Impera : diviser pour mieux régner. Et régner sur une recherche publique vidée de ses forces vives n'améliorera certainement pas le rang de la France dans les classements académiques qui servent de bréviaires aux défenseurs de ce projet ».

 

Le Monde a publié des tribunes d'autres chercheurs :

https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/12/06/le-darwinisme-social-applique-a-la-recherche-est-une-absurdite_6021868_3232.html

https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/12/05/frederic-restagno-alors-je-ne-suis-pas-un-bon-chercheur_6021808_3232.html

copie temporaire en accès librehttp://clioweb.free.fr/presse/1temp/lm/cnrs-absurdite.pdf



.