Les projets de programmes de SES font l’objet de très vives critiques :
ils aggravent les défauts de programmes Chatel,
et ils sont une négation du pluralisme en vigueur dans la recherche en sciences sociales.

Une pétition lancée par l’APSES a réuni plus de 5 000 signatures en moins de 10 jours, dont 450 universitaires.
Parmi les chercheurs signataires de la pétition, M Aglietta, C Baudelot, S Beaud, S Bonnery, P Corcuff,
D Meda, P Mercklé, P Merle, L Mucchielli, C Peugny, T Piketty, F Truong etc.

 

Le samedi 1er décembre 2018,
au Lycée Claude Monet, 1, rue du Docteur-Magnan, Paris 13ème, l’APSES organise
un après-midi d’échanges et de mobilisation pour que ces projets soient profondément revus

- Introduction : Présentation par l’APSES des résultats de la consultation des collègues, bilan des actions entreprises. Intervention de Stéphane Beaud

- Table ronde 1 : Regards d’économistes, sociologues et politistes

- Table-ronde 2 : Analyse des programmes par les organisations syndicales

- Conclusion : Perspectives pour une refonte des projets de programmes.

http://www.apses.org/samedi-1er-dec