Primo Levi (1919-1897) - Télérama 2442 - 30 octobre 1996
(lors de la sortie du film La Tève, de Francesco Rosi ?)
« Pourquoi cet optimiste qui malgré l'enfer des camps
avait gardé une foi inébranlable dans la raison s'est-il suicidé le 11 avril 1987 ? »
http://www.telerama.fr/cinema/films/la-treve,27412.php

Primo Levi est mort le 11 avril 1987 à Turin.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Primo_Levi

En octobre 1943, il participe à la Résistance dans le Val d'Aoste (mouvement Justice et Liberté).
Son groupe est arrêté le 13 décembre. Pour éviter d'être fusillé comme résistant,
Primo Levi préfère « déclarer sa condition de citoyen italien de race juive ».
Il est interné dans le camp de Fossoli, près de Modène, puis déporté en février 1944 vers Auschwitz.
Il échappe à la mort et ne revient à Turin que le 19 octobre 1945.


uomo-levi

Il rédige Si c'est un homme en 1946. Le premier tirage a lieu en octobre 1947 (2500 exemplaires).
L'ouvrage a connu un succès considérable après 1963
http://fr.wikipedia.org/wiki/Si_c'est_un_homme

 

Dans un Appendice rédigé en 1976, il répond à des questions posées par des lycéens et des étudiants.

Question : Comment s’explique la haine fanatique des nazis à l’égard des juifs ?

«... dans la haine nazie, il n’y a rien de rationnel : c’est une haine qui n'est pas en nous, qui est étrangère à l’homme, c’est un fruit vénéneux issu de la funeste souche du fascisme, et qui est en même temps au-dehors et au-delà du fascisme même. Nous ne pouvons pas la comprendre; mais nous pouvons et nous devons comprendre d’où elle est issue, et nous tenir sur nos gardes. Si la comprendre est impossible, la connaître est nécessaire, parce que ce qui est arrivé peut recommencer, les consciences peuvent à nouveau être déviées et obscurcies : les nôtres aussi.

C’est pourquoi nous avons tous le devoir de méditer sur ce qui s’est produit ».

La suite du texte en ligne et un choix de liens :
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/primolevi.htm

dont
Primo Levi ou et mon tout est un homme
, documentaire William Karel
pour la série un siècle d'écrivains (Bernard Rapp), 1997
 

Primo Levi, écrivain et témoin, conférence par Daniela Amsallem pour le Cercle d'étude 2002
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article28
Daniela Amsallem, « Mes deux rencontres avec Primo Levi »,
Témoigner. Entre histoire et mémoire 119  2014 - http://temoigner.revues.org/1454

 

cis-primolevi

et le Centre international Primo Levi, Turin, depuis 2008
Auschwitz, oeuvres, archives, science, photos, leçon, jeunes...
http://www.primolevi.it/
.

.