- Facebook : données c’est donner
Camille Gévaudan, Libération Médias, 11.02.2013
« La quantité de données que Facebook collecte chaque seconde sur chaque internaute du monde entier donne le vertige… »
http://www.ecrans.fr/Facebook-donnees-c-est-donner,15948.html
http://www.liberation.fr/medias/2013/02/11/facebook-donnees-c-est-donner_881141

extraits :
« Cette pub pour le fast-food de votre quartier n’est pas arrivée là par hasard…
Et si une bannière vous propose, comme par hasard, un chalet pour cinq personnes dans les Alpes, c’est sans doute lié aux trois membres FB que vous avez déclaré comme étant vos enfants …»

1. Des techniques de Sioux
« seconde ruse : cacher la surveillance de vie privée derrière une formidable nouveauté. La dernière en date est la carte cadeau FB (Libération du 5 février), à dépenser dans des enseignes partenaires qui s’empresseront de cafter quels produits achète l’internaute quand il éteint son ordi ».

2. Des posts restants
« On dirait que les cases vides démangent les internautes : à partir du moment où il existe un champ de texte pour renseigner sa «ville d’origine», son «sport préféré» ou le nom de l’école primaire fréquentée il y a vingt ans, une envie irrésistible nous pousse à le remplir …»

3. Amis ou ennemis ?
« Ils ne font pas exprès, les pauvres… mais sur FB, nos amis sont nos pires ennemis. En nous «taguant» sur une photo de vacances, par exemple, ils ajoutent sans le savoir nos caractéristiques biométriques au grand répertoire des visages du monde. Heureusement, la reconnaissance faciale est désormais suspendue dans l’Union européenne… Mais les amis continuent les dégâts. Quand ils nous identifient dans un statut géolocalisé, ils caftent notre position. Quand ils nous ajoutent à un «groupe» d’internautes, ils associent notre nom à ceux des autres membres du cercle sans qu’il soit possible de réfuter ou d’effacer ce lien virtuel ».
http://www.liberation.fr/medias/2013/02/11/amis-ou-ennemis_881143

4. Des navigations sous surveillance
« La règle générale est simple à retenir : sur le Web, tout ce qui est estampillé du petit «f» de Facebook est une caméra de surveillance déguisée en fonctionnalité drôlement pratique. Autant dire qu’Internet tout entier est piégé ».
http://www.liberation.fr/medias/2013/02/11/des-navigations-sous-surveillance_881144

5. Des murs qui ont des oreilles


- Cyril Delabruyere, Formation à Facebook au CDDP85, 27 pages à télécharger :

- « Soyez Net sur le Net ». Un test en huit étapes mis en ligne pour la Mairie de Paris. Libération Ecrans
exemple de question : « Si cette photo de votre page FB était affichée en plein centre-ville, seriez-vous à l’aise ? »
http://www.ecrans.fr/Connaissez-vous-page-Facebook,15931.html


- Mourir, éteindre peut-être - Pierre Marcelle - Libération  
Ludivine, dont le corps a été retrouvé dans un bois de Pernant (Aisne), avait clos son profil Facebook et désactivé son portable. « Cette façon de faire pourrait bien devenir un acquis social ... Ludivine fut jusqu’au terme de son temps, outre consciencieuse, une jeune femme résolument moderne ».
http://www.ecrans.fr/Mourir-eteindre-peut-etre,15955.html


rappel : FB, un cas d'école.


facebook

Lire le décryptage par Thierry Joliveau d'une carte promotionnelle du média social (dec 2010).
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/02/04/20302536.html


.

.