17 février 2016

Le CNNum change de patron

 

« Benoît Thieulin : «Il y a plusieurs mondes numériques possibles»  Amaelle Guiton, Libération 15.02.2016
http://www.liberation.fr/futurs/2016/02/15/benoit-thieulin-il-y-a-plusieurs-mondes-numeriques-possibles_1433554

Mounir Mahjoubi vient de succéder à Benoît Thieulin à la tête du Conseil national du numérique.
L’un dresse son bilan, l’autre annonce les chantiers à venir.


BT : je pense que nous avons fait le job pour la « neutralité du net »
« Nous avons travaillé sur la fiscalité, le financement des start-up, l’éducation »... nous avons échoué sur la reconnaissance juridique des biens communs, sur la loi sur le renseignement.


Dans le nouveau CNNum, il y a surtout des entrepreneurs. Le monde du logiciel libre n’est pas représenté.
2 sujets envisagés par MM : les PME-PMI, les plates-formes d’engagement

BT :  « Il faut (faudrait ?) construire un monde dans lequel il y a du collectif et des communs, ce qui n’a rien à voir avec une vision californienne hypercapitaliste, libertarienne de remise en cause des Etats. C’est à l’Europe de relever ce défi ,et la France doit avoir un rôle »

 

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30 janvier 2016

Bayart : Le web et l'enfermement

 

Dans l'émission Les Matins du 29.01.2016, à partir d'1h52,
Politique et numérique : les connexions dangereuses ?
avec Benoït Thieulin (CNNum) et Benjamin Bayart (La quadrature).

Le site web de F-Culture a été bouleversé.
La lecture est encore plus émiettée que dans l'interface 2010
Dommage que cette partie de l'émission ne soit pas documentée ni écoutable séparément.


Thieulin se félicite de la loi République numérique votée en première lecture par l'Assemblée.
Il suggère de mesurer la loyauté des plateformes
et de créer une agence de notations pour mesurer l'impact des api et des algorithmes.


vers 1h58 -
Bayart ne le suit pas sur ce terrain.

Il mentionne l'ouvrage de Dominique Cardon,
A quoi rêvent les algorithmes - Nos vies à l'heure des big data - Seuil 2015
http://www.liberation.fr/debats/2015/10/09/dominique-cardon-en-calculant-nos-traces-les-algorithmes-reproduisent-les-inegalites-entre-les-indiv_1400735

BB se méfie des mots utilisés dans les médias quand ils ne sont pas compris par le grand public.

Le biais existe, il conduit à une vision faussée : si vous racontez vos vacances sur Facebook,
seuls ceux qui acceptent FB pourront y accéder (et engraisser Zuckerberg - 12 dollars par utilisateur actif écrit Libération)
D'une manière générale, BB dénonce l'enfermement des internautes par les grands systèmes clos
(les jardins fermés écrivait Olivier Ertzscheid).
Il cite la posture pudibonde de l'Apple store (FB en est aussi)
Ces plateformes ne sont pas là pour faire de l'internaute un être de raison et éclairé,
mais pour vendre le maximum de publicité ciblée et engranger des profits énormes
(cf. Facebook affole les compteurs, Libération Ecrans à nouveau).

Il existe des alternatives qui font le même travail,
mais encore faut-il que les internautes les adoptent
au lieu de plébisciter au quotidien les plateformes des multinationales US.

Wikipedia, c'est un cas où le modèle contributif a éclipsé tous les autres (Universalis, le Quid).
Sans recours à la publicité.
C'est le seul qui répond aux attentes des internautes, qui permet les mises à jour permanentes,
et qui montre ce qu'Internet permet quand il n'est pas centralisé pour le profit d'une multinationale.




Benjamin Bayart, Internet, rente et copyright - liberté et censure - Neutralité du Net
http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/benjamin-bayart-internet-rente-et-42595

2011 : Benjamin Bayart: protéger la biodiversité du Net
http://owni.fr/2011/08/10/benjamin-bayart-proteger-la-biodiversite-du-net/

RMMl 2007 : Apple et le Minitel 2.0
http://www.360emedia.fr/2010/04/22/au-fait-cest-quoi-le-minitel-2-0/

02.2014 - La surveillance généralisée, Benjamin Bayart, entretien La Taverne des Pirates
http://wiki.april.org/w/La_surveillance_g%C3%A9n%C3%A9ralis%C3%A9e_-_B._Bayart_-_La_Taverne_des_Pirates

 

 .
.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 août 2015

10 ans de web (2006-2015)



- L'internet libre est-il devenu l'internet du divertissement ? du grain à moudre d'été,  27.07.2015
http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre-d-ete-l-internet-libre-est-il-devenu-l-internet-du-divertissement-2015-07
Philippe Aigrain, La Quadrature du Net
Benoît Thieulin, Conseil National du Numérique.
Nicolas Demassieux, directeur d'Orange Labs
Titiou Lecoq, auteur La théorie de la tartine

Le Grain à moudre part du texte du blogueur iranien Hossein Derakhshan.
Il décrit sa redécouverte du web après 6 ans passées en prison.
http://clioweb.canalblog.com/tag/Derakhshan

En 2006, la connexion se faisait à domicile ou au bureau, par ordi.
Aujourd’hui, la connexion peut être permanente (smartphone, medias sociaux, bases de données et big data).

Un succès phénoménal de l''Internet : cf. le succès de Wikipédia, la mise en ligne des bases de donnés, les usages de la photo numérique, la très grande diversité des pratiques, le temps passé, etc.

Les pionniers avaient l’espoir de changer le monde, de ne pas subir la marchandisation et en France, d’échapper au modèle imposé par l’Etat et F-Telecom pour le minitel. Ce rêve a été fracassé : le monde est entré dans le web, la massification s’est faite à l’image de l’humanité, avec ses qualités et ses travers. Le commerce est devenu omniprésent, comme la pub ou le spam : cf. les sujets sélectionnés au quotidien par Télématin.
Le modèle des industries culturelles domine largement : la parole et les profits pour quelques-uns, la téléréalité pour la masse, les coupures publicitaires pour tous.

Le web industriel du capitalisme numérique n’a plus rien à voir avec le web artisanal des pionniers. Les FMN sont expertes en évasion fiscale. Elles exploitent la technologie pour détruire le salariat et les droits sociaux (GAFAM, NATU). Le capitalisme numérique génère des fortunes colossales (Bill Gates, Larry Page, Serge Brin, Mark Zuckerberg, Steve Jobs, etc.)
(sur le capitalisme de surveillance, cf. les analyses d’Olivier Ertzscheid sur le blog Affordance.info)
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/politique-des-algorithmes/

La dépolitisation est efficace : tous les enjeux sensibles sont habillés d’une apparence technique (cf. la neutralité du net, la protection des données personnelles, le droit à l’oubli, le refus des pseudos chez Facebook...).
Aucun débat public d’envergure n’est possible (cf. l’insuffisance de la mobilisation contre le Patriot Act à la française). Cet échec ressemble à un autre : l’incapacité à faire changer les choix politiques de l’Europe ultra-libérale actuelle. Cela n'empêche pas Thieulin de plaider en faveur d’une repolitisation de ces enjeux.


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,