01 mai 2014

Histoire des programmes d'histoire

 

Histoire des programmes d'enseignement de l'histoire (surtout de 1815 à 2011)
sur le blog Historiographie et épistémologie de l'histoire
http://crheh.hypotheses.org/337


En ligne également,
Patrick Garcia , Christian Delacroix, Deux siècles d'histoire enseignée, EspacesTemps 66-67, 1998
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/espat_0339-3267_1998_num_66_1_4044
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/issue/espat_0339-3267_1998_num_66_1

Patricia Legris, « Les programmes d’histoire en France : la construction progressive d’une citoyenneté plurielle (1980-2010),
Histoire de l’éducation 126  2010
http://histoire-education.revues.org/2155

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


05 septembre 2013

Peillon philosophe ou ministre

 

- Le style "Peillon", un certain flou - M. Baumard, Le Monde Education 02.09.2013
« On voulait un ministre, on a eu un philosophe ». Sébastien Sihr (SNUIPP-FSU)
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/09/02/le-style-peillon-un-certain-flou_3469615_3232.html


- Le cartable bien chargé de Vincent Peillon pour 2013-2014 - Le Monde Education 02.09.2013
« Durant sa première année scolaire, Vincent Peillon a rebâti les grandes lignes d'une formation des enseignants, et lancé le chantier des rythmes scolaires. Le suivi de ces deux dossiers, qui ne sont ni l'un ni l'autre à bon port, aurait pu l'occuper une année encore, si l'heure n'avait sonné de repenser les zones d'éducation prioritaires (ZEP), de redéfinir le collège et le métier d'enseignant, mais aussi de réécrire les programmes. Quatre dossiers politiquement délicats ».
« Des assises académiques vont avoir lieu dès l'automne ».
« Outre l'urgence de moderniser l'école française, Vincent Peillon a l'obligation d'avancer assez vite pour que ces débats qui concernent le cœur traditionnel de l'électorat socialiste ne viennent pas polluer la campagne des élections municipales de mars 2014, déjà assez mal engagée pour la gauche ».
http://www.lemonde.fr/education/article/2013/09/02/le-cartable-bien-charge-de-vincent-peillon-pour-2013-2014_3469642_1473685.html

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 décembre 2012

HG séries S - 2013-2015

 

Le projet d'arrêté pour la Première S 2013-2014 et Terminale S 2014-2015

(il sera soumis au CSE le 13 décembre 2012)
- sources Sud et Aggiornamento

http://aphgcaen.free.fr/regionale/HG-sérieS-2012.pdf


rappel : APHG - 01.10.2012
Propositions pour des Aménagements de programme d'HG en lycée
pour les années de transition 2013-2014

La commission des lycées et le Comité réfléchissent à des propositions pour la future réforme des lycées dans le cadre de la refondation de l’école.
Document final du 1er octobre, issu des travaux du groupe de propositions de l’APHG sur l’enseignement en lycée
http://tinyurl.com/aphg-propo-pgm2015
A compléter par le compte rendu du travail de la Commission Lycées du 24.11.2012
.

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 novembre 2012

SES : Non au gavage

 

ses-non-gavage


Quelque deux cents professeurs de SES ont manifesté mercredi 28 novembre 2012 à Paris à l'appel de l'APSES pour dénoncer les programmes et les épreuves de bac mis en place au temps de Chatel.

« Munis de plumes, de becs de canard et d'entonnoirs, ils ont dénoncé le gavage des élèves en vue de l'épreuve du baccalauréat. Le même jour, un appel national à la grève était lancé dans la discipline ».

« Ils réclament un allègement immédiat de trois chapitres en Terminale, ainsi que la refonte des programmes de première et de terminale pour la prochaine rentrée et un changement de statut de la discipline en seconde, actuellement enseignée comme cours d'exploration ».
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20121128/ses-denoncer-le-gavage-des-eleves


ses-demesures

 

ses-pgm-non-soutenables

source des photos : https://groups.google.com/forum-apses/


- Le Monde Education :- « Au ministère, l'affaire est tranchée : on ne modifie pas des programmes en cours d'année, encore moins des épreuves du baccalauréat. En revanche, un groupe d'experts se réunira prochainement ... »
115 profs de SES contestent l'analyse de l'APSES et se présentent comme les défenseurs de l'assise scientifique des SES. http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/2012/11/29/


- Billet de Bruno Faidutti - 24.11.2012 - http://faidutti.com/blog/
« Pour rassurer des enseignants angoissés à l’idée de “mal” juger, ou simplement de juger, les élèves, pour rassurer des élèves angoissés de ne pas savoir exactement comment ils étaient jugés, on a voulu objectiver les notations des enseignants, et standardiser les contenus de leurs cours. ... cela conduit ... à juger les élèves non pas sur leurs capacités d’analyse ou de réflexion globale mais sur leur détermination à apprendre et réciter servilement un cours … »

Faute de corpus unique en sciences sociales,  les mêmes sujets sont traités et retraités avec « des différences qui relèvent plus du vocabulaire que de la démarche scientifique – le développement durable est traité en géographie et en économie, l’innovation technique en économie et en histoire, les inégalités en sociologie et en géographie, et bien souvent en littérature, avec Balzac ou Zola  ».


Un détail : La dimension politique est occultée. Lors du quinquenant précédent, une campagne persistante a voulu rendre les sciences sociales responsables d'un désamour de l'entreprise (privée). La coupure entre Economie (néo-classique) et Sociologie est une réponse à ces idéologues (cf Pébereau).



Voir aussi la revue de presse de Sésame : http://sesame.apses.org/index.php


.

 

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 octobre 2012

Programmes d'histoire et idéologie

 

blois-hist-ideologie

E. Laurentin, M. Lefevre, N. Offenstadt, A. Prost


Blois 2012 - Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

.
La table ronde en 3 fichiers de 30 minutes chacun
:

30 premières minutes : hideo1.mp3 - http://dl.free.fr/vRZ6pBUe8
30 suivantes : hideo2.mp3 - http://dl.free.fr/vAXE0DnXU
Questions dans l'assistance : hideo3.mp3 - http://dl.free.fr/vycwBXoBu


- Vers la 24e minute - Antoine Prost

1968 a politisé la réforme scolaire ; le clivage droite-gauche rend impossible toute mutation nécessaire.
Il cite aussi le programme Braudel 1959, et le double choix, idéologique et pédagogique.
L'événementiel politique (1914-1945 et non 1940-1960) a rapidement submergé la partie civilisations

« Pour qu'un programme d'histoire soit enseignable,
il faut qu'il soit aussi évaluable, donc qu'il donne lieu à des exercices
auxquels on puisse mettre des notes.
dans les programmes actuels je suis un peu inquiet,
J'attends avec curiosité les épreuves que l'on va donner au bac » (sic, c’est déjà connu pour les 1ere S).

L'extrait en audio (5 Mo) : http://hg9.free.fr/blois/prost.mp3


- Entre 27 et 33e minute - Nicolas Offenstadt 
Ne pas se tromper de débat : ce que les auteurs du Figaro Magazine veulent,
c'est imposer leur lecture nationaliste (xénophobe ?) de l'histoire.
Or l'histoire n'a pas de vocation identitaire.

Un programme, c'est un équilibre difficile entre 3 éléments
. un contenu défini positivement
. un état de la recherche et de l'historiographie
. une demande sociale et une prise en compte des débats contemporains (cf la colonisation)

L'élaboration d'un programme, c'est un travail de professionnels, d'historiens en fonction
de l'état de la recherche ; ce n'est pas la simple addition d'opinions sur la lecture du passé.


- Vers la 40e minute, Antoine Prost :
« Il faut surtout ne pas bouger les programmes tout de suite,
Il faut laisser aux routines le temps de se rôder,
elles sont faites pour être révisées par des lectures ou par la pratique (Pour la Ve République, insister plutôt sur 1958 ou sur 1962 ?)
Il faut permettre le tâtonnement qui évite que le travail ne devienne harassant ».


[La table ronde vient après la polémique lancée par le Figaro Magazine à partir des thèses de la droite extrême.
Voir aussi Le Monde des livres : La France est une invention - http://clioweb.canalblog.com/tag/certitudes

Lionel Janjeau commente l'analyse d'A. Prost
http://lioneljeanjeau.canalblog.com/archives/2012/10/22/25391909.html

De plusieurs conversations au salon du livre d'histoire, il ressort que la rupture avec les dégâts de la chatelisation pourrait aussi buter sur les manuels : le coût et les délais de fabrication inciteraient à ne pas trop bousculer les programmes chatel et à les corriger seulement à la marge ... Ceux qui ont subi la déstructuration en flux tendus risquent d'être fortement déçus.
En 2010, le programme de 2de a été élaboré en 4 semaines, les manuels rédigés en 5 ou 6 semaines. Etait-il alors si urgent de répondre à un calendrier électoraliste (mettre le bac chatel en place pour la présidentielle 2012) ?

Sur le forum Aggiornamento, Vincent Capdepuy pose une question dérangeante :
L'enseignement d'histoire-géographie pourrait-il se passer de programmes ?
https://groups.google.com/forum/?fromgroups=#!topic/aggiornamento-histgeo/N-Z2JWuQdo0

Avant de supprimer les programmes, il serait peut-être possible de les élaborer de façon plus efficace dans un relatif consensus.
L'essentiel a été dit sur les attaques répétées de la droite extrême, nostalgiques d'une histoire identitaire.
Sur le terrain, les critiques des profs ont porté sur la logique interne (faire étudier Auschwitz avant de s'intéresser à Hitler et au nazisme, s'occuper de religion et politique aux USA depuis 1890 sans se soucier des pré-requis indispensables).
Les programmes ont aussi pâti des dégâts provoqués par une chatelisation accélérée (supp de postes, de la formation initiale...) appliquée de manière zélée par une bureaucratie néo-libérale et des sous-chefs soucieux de leur carrière.

Dans La CroixUne histoire sans fin, Laurent Wirth met en avant la liberté pédagogique.
Pour l'HG en première S, les profs ont plutôt vu leurs conditions de travail se dégrader, avec un danger de déqualification et une mise en tutelle par des directives souvent contradictoires. L'inspection s'est attribuée le monopole de l'interprétation de la lettre et de l'esprit supposé du texte officiel, pourtant construit autour de choix toujours discutables.
 

Alors que faire ?
. Regarder ce qui se fait ailleurs, au Québec, en Suisse, en GB ou en Allemagne ?
(cf le plan d'études en Suisse romande pour les 15-18 ans : http://www.plandetudes.ch/web/guest/histoire
. Revenir à la situation d'avant 1980 où les programmes étaient très concis ?
(Le décodage était fait surtout par les profs et les éditeurs.
Les manuels n'étaient pas encore décortiqués par des polémistes professionnels, ligne par ligne, mot par mot, image par image ...

. Dans tous les cas, il est essentiel de prendre en compte la dimension pédagogique, et donc la culture des lycéens, pas seulement les pistes explorées par la recherche universitaire ou le lobbying de groupes politiques et/ou mémoriels. 

A suivre. ]


Ecouter l'ensemble de la table ronde (120 Mo)
http://dl.free.fr/getfile.pl?file=/NpqP4Mie

La vidéo offocielle devrait être mise en ligne rapidement sur le site
http://www.canalc2.tv/series.asp?idSerie=39
ou http://www.canalc2.tv/evenements.asp


blois-hist-ideologie2

Une partie de l'assistance dans l'amphi de la Halle aux Grains - photo DL

.

Posté par clioweb à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14 septembre 2012

Conseil des programmes, le retour

 

« Le Conseil national des Programmes pourrait bien renaître de ses cendres. Le ministre Vincent Peillon a annoncé jeudi 13 septembre qu’il remettrait en place une instance chargée de préparer les programmes sur lesquels plancheront les générations à venir d’élèves ». Le Monde, blog education

Le CNP a été supprimé par Fillon en 2005. L’inspection générale a repris la main, mais sous la tutelle du cabinet du ministre et de la Degesco.
On connaît les résultats pour les programmes de SES et d'HG (cf la classe de première), avec une élaboration en flux hypertendus, après l'annonce politique de la suppression de l'HG en Terminale S. On sait le mépris des avis formulés lors des consultations. Pour les lycéens de S, silence total sur l'histoire de la France après 1962, oubli de toute étude sérieuse de la mondialisation en  géographie.



.

Posté par clioweb à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 août 2012

Evaluation : abrogation du décret Chatel

 

- Evaluation des profs : abrogation du décret Chatel du 7 mai 2012

Le décret chamboulant l'évaluation des enseignants, vigoureusement critiqué en janvier par les syndicats et publié malgré tout par Chatel le 7 mai, au lendemain de la défaite de Sarkozy (!), a été abrogé le 27 août.
http://www.liberation.fr/societe/2012/08/29/le-decret-sur-l-evaluation-des-enseignants-supprime


- Nos collègues de SES qui se battent depuis 2008 contre la chatelisation de leur discipline
demandent un moratoire du futur programme de Terminale et des futures épreuves du bac.

Ils ont été reçus par deux conseillers du ministre de l'Education.
Le compte rendu de l'entrevue du 24 août donne l'impression d'une rupture dans les méthodes et d'une écoute attentive.
Mais ""M Daniel indique qu’il est indispensable de faire le bilan de la mise en œuvre des nouveaux programmes avant tout changement""

Une structure type Conseil National des Programmes pourrait réapparaitre dans la loi d'orientation.
"Cela fixerait alors un cadre global pour permettre la réécritures de certains programmes scolaires".



- Selon Le Canard enchainé, la banque Morgan Stanley est prête à débourser 250 000 euros pour une conférence de 45 minutes, « photos comprises ». Faites le calcul : cela donne la minute de NS à 5 555 euros.
http://www.rue89.com/rue89-politique/2012/08/29/morgan-stanley
.
- Et Bic créa le stylo-bille pour femmes - Rue 89
http://www.rue89.com/rue69/2012/08/28/et-bic-crea-le-stylo-bille-pour-femmes-234909

.

Posté par clioweb à 07:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juin 2012

Collectif de défense de l'HG



- Les profs du Collectif de Défense de l’HG
http://www.collectif-defense-hg.org

demandent pour l’année scolaire 2012/2013,
un allègement du programme existant en première
et dès la rentrée 2012, l’ouverture d’un travail de réflexion
et de réécriture des programmes d’HG en lycée et en collège,
avec la participation active des enseignants.

"Nos attentes sont claires et avant tout dictées par notre respect pour les élèves"
écrivent ces collègues dans une lettre envoyée le 06.06.2012 - cité sur Aggior

La lettre ouverte à Vincent Peillon, le ministre de l’Éducation
http://www.collectif-defense-hg.org/spip/IMG/pdf/Lettre_au_ministre-2.pdf


- Le site comporte également la synthèse d'une enquête menée dans l'académie de Besançon
auprès des profs d'HG de la première chatel
http://www.collectif-defense-hg.org/spip/IMG/pdf/Bilan_enquete_programmes_1ere-3.pdf


.

Posté par clioweb à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 mars 2012

Pour une autre méthode

 

« Pour une autre méthode d'élaboration des programmes scolaires »

« De nombreux programmes scolaires sont aujourd’hui l’objet de polémiques publiques et de contestations fortes notamment parmi les enseignants chargés de les mettre en œuvre.

Cette situation est le fruit d’une politique éducative brutale qui considère que l’élaboration des programmes peut être menée dans l’urgence et laisse très peu de place au débat et à la concertation. Elle résulte d’une conception des réformes du système éducatif qui écarte toute discussion démocratique sur les contenus à enseigner et les compétences à acquérir, ignore les travaux de recherche en éducation et, dans le second degré, pour des raisons budgétaires et idéologiques, part des structures.

Il faut en finir avec l’écriture de programmes scolaires, confisquée par quelques « experts » ou responsables, sans réelle concertation avec les professionnels de l’enseignement et de la recherche. Il faut sortir de cette méthode qui impose des choix éducatifs contestés à l’ensemble du système éducatif et qui conduit à publier des textes ignorant jusqu’aux avis du Conseil supérieur de l’éducation (CSE), sans même tenir compte d’amendements votés très majoritairement.
Il appartient, certes, à la représentation nationale de fixer les finalités et missions de l’école, lieu de formation de tous les futurs citoyens. Mais les programmes scolaires du premier et du second degré, vecteurs de ces objectifs, structurent l’enseignement. Ils doivent être mobilisateurs pour les élèves, cohérents entre eux et conçus en complémentarité pour créer du sens et construire une véritable culture.

C’est pourquoi les enseignants doivent être associés à leur construction conjointement et dans un esprit d’ouverture avec les didacticiens et les universitaires de la discipline, et avoir les moyens de se les approprier afin de pouvoir en faire des outils puissants et efficaces au service des élèves.
Comment imaginer que ce qui sera enseigné ne soit l’objet d’aucun débat sérieux, d’aucune consultation réelle, d’aucune interrogation avec les personnels sur leur faisabilité, d’aucune articulation avec les conditions matérielles de leur mise en œuvre ?

Les organisations signataires lancent un appel pour une autre méthode de construction et d’écriture des programmes scolaires qui soit démocratique, transparente, plus respectueuse de « l’expertise » enseignante, et plus conforme aux intérêts des élèves. Inscrite dans un temps suffisamment long pour permettre un bilan de l’existant et une large consultation des enseignants, ouverte à la pluralité des regards et des approches (pédagogiques, disciplinaires, didactiques, sociologiques…), cette méthode doit prévoir la confrontation, le suivi de la mise en œuvre et la vérification régulière de la pertinence des programmes enseignés avec, en particulier, les personnels et l’ensemble des organisations syndicales et associations de spécialistes.

Elles demandent au ministre de l’Éducation Nationale, d’ouvrir dès maintenant le chantier de cette rénovation et d’en établir un calendrier qui inclura la remise à plat urgente des programmes les plus contestés ou considérés comme infaisables par les enseignants ».

Organisations signataires
- des syndicats de personnels de l’éducation :
- des associations et des collectifs de spécialistes
- des associations pédagogiques
voir la page http://www.snes.edu/


et source :


Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 avril 2011

Programmes : le tour des matheux

Terminale S : d’éminents mathématiciens contestent les nouveaux programmes.
http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2011/04/26/

Après les profs de SES, ce sont les matheux qui entrent dans la danse.

Selon plusieurs d'entre eux « les ambitions affichées » par ce projet de programme « ne seront en aucun cas réalisables compte tenu des horaires assignés et des contenus proposés ». 

Les signataires déplorent l'improvisation actuelle, regrettent l'absence d'expérimentations préalables à la rédaction des programmes scolaires.

http://www-fourier.ujf-grenoble.fr/~demailly/communique_math_TS_2011.pdf

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,