10 août 2017

Marc Bloch, Les rois thaumaturges

 

mb-thauma-3


Marc Bloch, Les rois thaumaturges.

Étude sur le caractère surnaturel attribué à la puissance royale
particulièrement en France et en Angleterre
Strasbourg et Paris 1924

3 éditions : 1924, 1961, 1983

 



mb-thaumaturges

 
- Marc Bloch, Les rois thaumaturges
L’ouvrage a été numérisé par les Classiques des sciences sociales (Jean-Marie Tremblay)

La table des matières.  Avant-propos.  Introduction.
Index alphabétique des noms.  Table des illustrations.
texte au format word, pdf et epub

http://classiques.uqac.ca/classiques/bloch_marc/rois_thaumaturges/rois_thaumaturges.html
http://classiques.uqac.ca/classiques/bloch_marc/bloch_marc.html

 

Qu'est-ce qu'un roi thaumaturge / un roi guérisseur ? Jacques Le Goff, Le Point 18.12.2008
http://www.lepoint.fr/culture/2008-12-18/interview-jacques-le-goff-les-secrets-des-rois-guerisseurs/249/0/301033

extraits :
"C'est un roi qui touche et guérit les écrouelles, qui sont des glandes tuberculeuses à l'aine.
Ce pouvoir serait acquis par le sacre du roi à Reims.
A Saint Denis, le roi touche la tête des malades et prononce la formule "le roi te touche, Dieu te guérit ".
Y a-t-il vraiment eu des guérisons ?  On n'en sait rien. Nous sommes dans le domaine de la croyance et de la foi.
Des miracles sont attribués aux saints (Marcoul à Corbeny pour les écrouelles).
Mais le roi n'est pas un saint, il est seulement sacré. L'Eglise surveille la monarchie.
La lente laïcisation des esprits, la Réforme (puis les Lumières) mettent le caractère sacral du roi à mal et le pouvoir thaumaturge en prend un coup.
Voltaire rappelle que la princesse de Soubise, maîtresse de Louis XIV, ne fut pas guérie " quoiqu'elle eût été très bien touchée ".
[
Au Moyen-Age, la médecine est plus que rudimentaire.
d'où l'attente de miracles et la place du culte des saints (Marcoul)
Aujourd'hui, la médecine scientifique dispose d'outils très efficaces,
mais les rebouteux et les guérisseurs occupent toujours une place importante ]



- Marc Bloch. Les Rois Thaumaturges.
compte rendu François-Louis Ganshof
Revue belge de philologie et d'histoire, 1926
http://www.persee.fr/doc/rbph_0035-0818_1926_num_5_2_6383_t1_0611_0000_2

« Il nous semble notamment que l'importance de la « royauté sacrée », clef de voûte du système politique médiéval, exigeait que le problème fût étudié en lui-même et pour lui-même, qu'il fût abordé de front ; les diverses manifestations de ce caractère surnaturel - parmi lesquelles le toucher des écrouelles et les anneaux médicinaux - venaient alors à leur place, une place importante sans doute, mais secondaire.
Or M. Bloch a fait tout le contraire : c'est le toucher des écrouelles qui est à l'avant-plan ; c'est en l'étudiant et afin de pouvoir le comprendre, que l'auteur analyse la nature « quasi-sacerdotale » du pouvoir royal. Dans l'exposé, l'essentiel se trouve ainsi, sinon sacrifié à l'accessoire, du moins relégué à une place où il est moins bien mis en lumière. L'argumentation y perd en relief et en clarté ».

- Le toucher des écrouelles : médecine, thaumaturgie et corps du roi au Grand Siècle
Stanis Perez, EHESS - RHMC 2006
http://www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2006-2-page-92.htm
La « médicalisation » du toucher ne peut être tenue pour seule responsable de la lente disparition du rituel. L’indifférence progressive des sujets, comme du roi, pour cette cérémonie lourde de contraintes et d’ambiguïtés, a eu sans doute plus d’effet : disons que le toucher des écrouelles a connu une « mort sénile »


- Avoir raison avec Marc Bloch, E Laurentin, France-Culture 01.08.2017
Etienne Anheim
Murielle Gaude-Ferragu
http://www.franceculture.fr/emissions/avoir-raison-avec-marc-bloch



.

..

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


09 août 2017

Marc Bloch sur France-Culture

 

Marc Bloch : une page de France-Cu recense les émissions concernant le co-fondateur des Annales :
http://www.franceculture.fr/personne-marc-bloch

- Avoir raison avec Marc Bloch
Série E Laurentin juillet-août 2017
. Réflexions d'un historien sur les fausses nouvelles de la guerre
. Les Rois thaumaturges
. La Société féodale
. L'Etrange défaite
. Apologie pour l'histoire
http://www.franceculture.fr/emissions/avoir-raison-avec-marc-bloch

- Les Caractères originaux de l'histoire rurale française
A l'occasion de la réédition du livre de Marc Bloch
Les Lundis de l'histoire 27.02.1989 rediffusion 19.04.2017
avec Duby, Le Roy Ladurie Toubert et Pitte
http://bit.ly/2rUaJTk

- Cinq personnages du passé pour aujourd'hui
Jacques le Goff sur
Marc Bloch, rénovateur de l'Histoire et résistant - 24.12.1999
http://www.franceculture.fr/creation-sonore/nuit-du-jeudi-17-decembre-2015-au-vendredi-18-decembre-2015


- Collège de France  janvier 2017, 2 cours de Patrick Boucheron
24.01.2017 - Fictions Politiques (3/12) Archéologie des erreurs collectives
http://www.college-de-france.fr/site/patrick-boucheron/course-2017-01-24-11h00.htm
31.01.2017 - Fictions Politiques (4/12) : Rompre le charme du théologico-politique
http://www.college-de-france.fr/site/patrick-boucheron/course-2017-01-31-11h00.htm


des émissions non disponibles en ligne, sauf rediffusion à attendre

- Marc Bloch. Mélanges historiques , CNRS éditions (2011), préface de Yann Potin.
A la mémoire de Marc Bloch
Lundis de l'histoire, 30.05.2011


La Fabrique de l'histoire, 22.05.2006 - Semaine spéciale Marc Bloch - 1/3 clefs et orientations
regards donc sur les multiples identités, les "projections" que l'oeuvre de Marc Bloch invite à faire,
et inventaire des "paternités" qu'on lui attribue (polémique à l'appui, parfois...).
Bertrand Muller - Peter Schottler - André Burguière - Olivier Dumoulin
http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/semaine-speciale-marc-bloch-13

23.05.2006 Semaine spéciale Marc Bloch - 2/3 Marc Bloch médiéviste
Jacques Le Goff - Claude Gauvard - Patrick Boucheron
http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/saison-29-08-2005-23-07-2006?p=3

24.05.2006 Semaine spéciale Marc Bloch - 3/3
Le travail de l'historien, les questions, les méthodes, les sources
L'engagement politique
L'aventure commune des Annales avec Lucien Febvre, la distance et la proximité avec Maurice Halbwachs,
le regard critique de Bloch sur l'institution et certaines de ses structures, comme l'agrégation.
François Hartog - Annette Becker - Olivier Dumoulin
http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/semaine-speciale-marc-bloch-33


.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 août 2017

L Febvre : combats pour l'histoire

 

Lucien Febvre, Combats pour l'histoire 1952
table des matières
http://classiques.uqac.ca/classiques/febvre_lucien/Combats_pour_lhistoire/Combats_pour_lhistoire_tdm.html

L'ouvrage en word ou en pdf
http://bit.ly/2ujH8zY
http://classiques.uqac.ca/classiques/febvre_lucien/Combats_pour_lhistoire/Combats_pour_lhistoire.html


Sur Bloch (et la Méditerranée de Braudel)
Lucien Febvre, Vers une autre histoire, 1949 Combats pour l'histoire p 477sq

extraits :
« Tout le monde s’y est mis. Il y a eu ces méthodologistes impénitents qui découvrirent, aux environs de 1880-1890, que l’histoire, après tout, n’était qu’une méthode. La méthode historique. Laquelle n’était rien d’autre que la méthode critique. Et donc pas le moins du monde un monopole des historiens. D’où suivait que l’histoire, s’évanouissant, perdait tout contenu et toute réalité. Ce qui, entre parenthèses, dispensait les historiens de se poser la redoutable question : « Qu’est-ce que l’histoire ? »»

« Le problème d’organiser en fonction de leur importance présumable le chaos des événements. De mettre un peu d’ordre dans la masse confuse et indistincte des notions et des faits, des permanences, des cohérences et des contingences qui, sans plus d’exigences critique ni de discrimination, se réclament de l’histoire. Le problème n’est pas résolu. Mais le voilà posé à jamais sur le terrain des réalités ».

« Le livre de Fernand Braudel est le livre d’un homme seul.
Mais qu’on y réfléchisse : combien la mise en pratique des enquêtes collectives par les historiens serait-elle de nature à faciliter cette organisation de l’histoire dont nous sommes si préoccupés ? »


Lucien Febvre. Sur une forme d'histoire qui n'est pas la nôtre : L’histoire historisante
http://www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1948_num_3_1_1593
Combats pour l'histoire, 1952 p 141 sq

« Introduction à l’Histoire, Méthode de l’histoire, Théorie de l’histoire, Défense de l’histoire... - Mais qu’est-ce donc que l’histoire ?
Je vais vous le dire... Vous recueillez les faits. Pour cela vous allez dans les Archives. Ces greniers à faits. Là, il n’y a qu’à se baisser pour en récolter. De pleines panerées. Vous les époussetez bien. Vous les posez sur votre table. Vous faites ce que font les enfants, quand ils s’amusent avec des « cubes », et travaillent à reconstituer la belle image qu’on a brouillée pour eux... Le tour est joué. L’histoire est faite. Que voulez-vous de plus ? — Rien. Sinon : savoir pourquoi. Pourquoi faire de l’histoire ? Et donc, qu’est-ce que l’histoire ?
Vous ne me le dites pas ? Alors je m’en vais ».

« Horreur, s'écriait Albert Dastre ; quand on ne sait pas ce qu'on cherche, on ne sait pas ce qu'on trouve ! »
http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Dastre

 

.

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 août 2017

Avoir raison avec Marc Bloch

 

bloch
Avoir raison avec Marc Bloch
http://www.franceculture.fr/emissions/avoir-raison-avec-marc-bloch


Réflexions d'un historien sur les fausses nouvelles de la guerre
31.07.2017
Annette Becker
Olivier Dumoulin

Les Rois thaumaturges
01.08.2017
Etienne Anheim
Murielle Gaude-Ferragu

La Société féodale
02.08.2017
Florian Mazel

L'Etrange défaite
03.08.2017
Peter Schottler
Christian Ingrao

Apologie pour l'histoire
04.08.2017
Yann Potin (a publié les "Mélanges")
Bertrand Müller, éditeur de la correspondance entre Lucien Febvre et Marc Bloch,

L'ouvrage inachevé est publié en 1949. Les invités mentionnent
Lucien Febvre, Vers une autre histoire, revue de métaphysique et de morale, 1949
Combats pour l'histoire, p 477-499, classiques, http://bit.ly/2vEUhbj


- L'Etrange Défaite
a signé celle de tous les déclinismes, Le Monde, L'été des livres 02.08.2017
+ « Pour Marc Bloch, le présent éclaire le passé », 3 questions à Henry Rousso
http://www.lemonde.fr/livres/article/2017/08/02/l-etrange-defaite-a-signe-celle-de-tous-les-declinismes_5167874_3260.html


- Lire et relire Marc Bloch grâce aux Classiques des sciences sociales (Jean-Marie Tremblay)
http://classiques.uqac.ca/classiques/bloch_marc/bloch_marc.html

mb-defaite



2 citations fréquentes tirées de L'Etrange Défaite, sont aisées à repérer grâce à cette numérisation :
http://classiques.uqac.ca/classiques/bloch_marc/etrange_defaite/etrange_defaite.html

page 104 (version pdf ou version word 2004) :

« Il est deux catégories de Français qui ne comprendront jamais l’histoire de France ,
ceux qui refusent de vibrer au souvenir du sacre de Reims ;
ceux qui lisent sans émotion le récit de la fête de la Fédération »

page 100 (version pdf ou version word 2004) : .

« Quel tollé quand, par l’établissement d’une École d’administration, un ministère de Front populaire prétendit battre en brèche le monopole des « Sciences Po » ! Le projet était mal venu. Mieux eût valu certainement favoriser, par des bourses, l’accès de tous aux fonctions administratives et en confier la préparation aux universités, selon le large système de culture générale qui fait la force du Civil Service britannique. Mais l’idée première était juste. Quelle que soit la nature du gouvernement, le pays souffre si les instruments du pouvoir sont hostiles à l’esprit même des institutions publiques. A une monarchie, il faut un personnel monarchiste. Une démocratie tombe en faiblesse, pour le plus grand mal des intérêts communs, si ses hauts fonctionnaires, formés à la mépriser et, par nécessité de fortune, issus des classes même dont elle a prétendu abolir l’empire, ne la servent qu’à contrecœur ».


2 rappels :
La transcription de la conférence de Geremek lue en 1986 est en ligne,
la publication des actes du colloque de 2012 est attendue
http://clioweb.canalblog.com/tag/marcbloch

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 juin 2017

Marc Bloch 16 juin 1944


.

L'historien et résistant Marc Bloch a été assassiné par les Allemands le 16 juin 1944
à Saint-Didier-de-Formans (Ain), en même temps que 29 autres résistants.
Sa femme décède le 2 juillet à Lyon.


Marc Bloch 1886-1944. De l'histoire au martyre.
Lucien Febvre, Annales d'histoire sociale. 1945
http://www.persee.fr/doc/ahess_1243-258x_1945_num_8_1_3143

« ...il n'y a pas deux Marc Вloch - celui qui s'est effondré le 16 juin 1944, à l'heure où le soir tombait sur le Val de Saône, sous les balles de ces quatre tueurs de la Gestapo, deux en civil, deux en uniforme, qui mitraillaient par derrière, quatre à quatre les patriotes - et l'autre : l'autre qui enseignait, en Sorbonne, à ses disciples, l'Histoire, cette Histoire, maîtresse de haute culture, de large curiosité humaine - de fraternité de doctrine et, par dessus tout, de hautaine probité d'esprit ?
Un seul Marc Bloch .. »

 

stdidier-formans

Le monument aux résistants fusillés à Roussille, Saint-Didier-de-Formans (Ain)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Didier-de-Formans
http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/spip.php?article179387

L'autre vie de Marc Bloch, documentaire Olivier Pasquet, France 3 2001
http://www.youtube.com/watch?v=tKDLg_O1nTA

 


Le site web de l'association Marc Bloch ne semble plus accessible.
Plusieurs versions ont été archivées par l'incontournable Internet Archive.
http://web.archive.org/web/20160604053850/http://www.marcbloch.fr/


Marc Bloch et les représentations de l'historien

10/04/2013 Ivan A / Lindsay F
Marc Bloch, historien et résistant, ressemble à un homme de son temps.  
Mais sa pensée, elle, brille d’une lueur qui éclaire encore notre temps présent.
Q
uel portrait iconique promouvoir aujourd'hui ?
http://tetes.hypotheses.org/224


Plusieurs ouvrages ont été numérisés par JM Tremblay pour les Classiques des sciences sociales
dont L'Etrange défaite + Apologie pour l'histoire ou métier d'historien
http://classiques.uqac.ca/classiques/bloch_marc/bloch_marc.html



Marc Bloch (1886-1944), Ecrire l’histoire, enjeux et défis
Un colloque de 2012 à Rouen et au Val-de-Reuil
Les actes sont en cours de publication.

Le programme :
http://grhis.univ-rouen.fr/grhis/?event=hommage-marc-bloch-2
dont
« Écrire l’histoire d’un historien : Marc Bloch, enjeux et défis » (F.-O. Touati, université de Tours)
« Marc Bloch et ses archives » (B. Müller, Genève)
« Marc Bloch et l’enseignement de l’histoire » (A. Burguière, EHESS)
« Marc Bloch et la réalité » (Olivier Dumoulin, Caen)
« Marc Bloch et le paysage » (S. Leturcq, Tours)
« Paysannerie et seigneurie au Moyen Âge » (G. Brunel, AN)
« Les rois thaumaturges » (Ph. Lardin Rouen)

intervenants et sujets abordés :
http://felix.lettres.pagesperso-orange.fr/cmb/cmbpresent.html

extrait de la biblio :
Carole Fink, Marc Bloch. Une vie au service de l'histoire, PU Lyon 1997
Marc Bloch : a Life in History
CR Adriaan Verhulst, Revue belge de philologie et d'histoire 1992
http://www.persee.fr/doc/rbph_0035-0818_1992_num_70_2_5746_t1_0564_0000_2
Olivier Dumoulin, Marc Bloch, Sciences Po, 2000.
CR Christian Delacroix RHMC 2000
http://www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2000-4-page-855.htm
F-O Touati, Marc Bloch et l'Angleterre, Boutique de l'Histoire éditions, 2007


Les Caractères originaux de l'histoire rurale française, réédition 1989
Les Lundis  27.02.1989, rediffusé Nuits France-Culture 19.04.2017
avec Duby, Le Roy Ladurie, Toubert, Pitte
http://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/les-lundis
Plusieurs émissions sont annoncées fin juillet sur F-Culture.


Bronislaw Geremek, « Marc Bloch, historien et résistant »
conférences Marc Bloch 1986
http://cmb.ehess.fr/49
extraits :
Geremek propose « une réflexion rapide sur le message contenu dans l’œuvre de Marc Bloch et sur son actualité, en prenant appui sur trois ouvrages » :
Les caractères originaux de l’histoire rurale française,
La société féodale,
Les rois thaumaturges.

« Par dessus tout, on sera sensible à l’effort pour atteindre toujours, derrière ses manifestations matérielles, l’élément social par excellence. J’entends : l’élément mental. »
« Marc Bloch ne considérait pas l’histoire sociale comme un domaine à part, mais partageait avec Lucien Febvre la conviction que l’histoire « est sociale tout entière, par définition ».

« La vie de Marc Bloch se présente aussi comme un message sur la place de l’historien dans la cité. Elle ne va pas de soi. L’historien en sait trop sur le jeu politique, sur l’écart entre les programmes et les réalisations, entre le voulu et le possible, pour ne pas éprouver une certaine gêne à s’engager. Il n’en sait que trop, aussi, sur les abus de l’utilisation de l’histoire à des fins douteuses pour ne pas vouloir que sa discipline se tienne à l’écart du forum. Marc Bloch, qui dilexit veritatem, pensait que la poursuite de la vérité doit prédisposer à la défendre et à la servir dans la vie, que l’histoire et l’historien doivent être au service du vrai et du juste, de la liberté et de la fraternité des hommes. Je ne crois pas être infidèle à sa pensée en disant que, après tout, on peut mourir pour Dantzig. Je crois ce message important : il est fondé sur l’unité de la vie et de l’œuvre d’un grand historien »

Les (autres) conférences Marc Bloch
http://www.ehess.fr/fr/conférences-marc-bloch
http://cmb.ehess.fr/

2017 - Luc Boltanski, EHESS,  « Pragmatique de la valeur et structures de la marchandise ».
http://www.sorbonne.fr/luc-boltanski-sorbonne-conference-marc-bloch/

2016 - Nancy Fraser - Sur les contradictions sociales du capitalisme contemporain :
De la famille, du féminisme, et de leurs relations avec le néo-libéralisme

2015 - Andrew Abbott - L’avenir des sciences sociales - [Texte intégral] - [Vidéo]
2014 - Simon Schaffer - Les cérémonies de la mesure : repenser l’histoire mondiale des sciences -
2013 - Hans Magnus Enzensberger - L’Histoire et les histoires Ou comment écrire les histoires et l’Histoire



marcbloch-amb
http://web.archive.org/web/20160604053850/http://www.marcbloch.fr/



.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,


16 juin 2016

Marc Bloch 16 juin 1944

 

bloch-febvre

Marc Bloch (1886-1944) et Lucien Febvre (1878-1956)
les fondateurs des « Annales d'histoire économique et sociale » en janvier 1929


.
L'historien et résistant Marc Bloch est assassiné par les Allemands le 16 juin 1944 à Saint-Didier-de-Formans (Ain),
en même temps que 29 autres résistants.
Sa femme décède le 2 juillet à Lyon.


En 1940, il participe comme capitaine à la bataille de France.
Il analyse les causes de la débâcle de 1940 dans L'étrange défaite.
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/defaite.htm

Du fait de la politique antisémite de Vichy, il est exclu de l'université.
Carcopino le rétablit dans ses fonctions, à Clermont puis à Montpellier.
Marc Bloch s'engage dans la Résistance et devient un des dirigeants du mouvement Franc-Tireur.


- Sa thèse porte sur Rois et serfs. Un chapitre d’histoire capétienne.
Lire Bronislaw Geremek, « Marc Bloch, historien et résistant » 1986 http://cmb.ehess.fr/49

« Après les années 1909-1912 passées à la Fondation Thiers et après l’interruption due à la guerre ce projet devait n’être réalisé qu’en partie lorsqu’en 1920 Marc Bloch soutint sa thèse Rois et serfs. Un chapitre d’histoire capétienne. Mais ces premiers travaux se situaient encore en grande partie dans cette tradition des historiens de la campagne auxquels Lucien Febvre reprochait en 1932, impitoyablement, que « leurs paysans ne labouraient que des cartulaires, avec des chartes en guise d’araires ». Marc Bloch, peu à peu, dépassait cette problématique et faisait éclater ses cadres classiques. Il cherchait l’élément humain, l’élément social, en reprenant la formule de Fustel de Coulanges que « l’histoire est la science des sociétés humaines »
+ http://www.marcbloch.fr/roisetserfs.html

- « Le troisième livre, Les rois thaumaturges a été reconnu ces dernières années comme le chef d’œuvre de Bloch : Georges Duby, en 1974, a écrit que ce livre permet de considérer Marc Bloch comme l’inventeur de l’histoire des mentalités, Jacques Le Goff en 1983 le considère comme le livre précurseur de l’anthropologie politique historique. Cela me permet d’être bref ».
Toujours Geremek http://cmb.ehess.fr/49


- Apologie, Les caractères originaux, la société féodale, l'étrange défaite,
plusieurs ouvrages de Marc Bloch sont accessibles sur le web grâce au travail de JM Tremblay et des internautes
http://classiques.uqac.ca/classiques/bloch_marc/bloch_marc.html


- Sur les persécutions antisémites de Vichy,
sur l'engagement de Marc Bloch dans la Résistance (mouvement Franc-Tireur), sur son assassinat le 16 juin 1944,
lire le site de l'association Marc Bloch - http://www.marcbloch.fr/


- Marc Bloch, un historien et ses livres
Journée d’étude du 4 avril 2007
Université Paris 1 Panthéon Sorbonne - Salle 1
http://lamop.univ-paris1.fr/W3/Marc%20Bloch.pdf
Etienne Bloch, Le destin de la bibliothèque de Marc Bloch
Les livres de Marc Bloch présents à la Bibliothèque Halphen
Marc Bloch et le paysage, ou le paysage comme livre
Marc Bloch et la sociologie


- « Écrire l¹histoire, enjeux et défis »
En février 2012, au Val-de-Reuil et à Rouen,
un colloque a porté sur sa vie et sur le métier de l'historien
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/01/22/23304566.html


- Marc Bloch et les antisémites :

« Je suis Juif, sinon par la religion, que je ne pratique point, non plus que nulle autre, du moins par la naissance. Je n’en tire ni orgueil ni honte, étant, je l’espère, assez bon historien pour n’ignorer point que les prédispositions raciales sont un mythe et la notion même de race pure une absurdité particulièrement flagrante, lorsqu’elle prétend s’appliquer, comme ici, à ce qui fut, en réalité, un groupe de croyants, recrutés, jadis, dans tout le monde méditerranéen, turco-khazar et slave.
Je ne revendique jamais mon origine que dans un cas : en face d’un antisémite.

Mais peut-être les personnes qui s’opposeront à mon témoignage chercheront-elles à le ruiner en me traitant de « métèque ». Je leur répondrai, sans plus, que mon arrière-grand-père fut soldat, en 1793; que mon père en 1870, servit dans Strasbourg assiégé ; que mes deux oncles et lui quittèrent volontairement leur Alsace natale, après son annexion au IIeme Reich; que j’ai été élevé dans le culte de ces traditions patriotiques, dont les Israélites de l’exode alsacien furent toujours les plus fervents mainteneurs; que la France, enfin, dont certains conspireraient volontiers à m’expulser aujourd’hui et peut-être (qui sait?) y réussiront, demeurera, quoi qu’il arrive, la patrie dont je ne saurais déraciner mon cœur . J’y suis né, j’ ai bu aux sources de sa culture, j’ai fait mien son passé, je ne respire bien que sous son ciel, et je me suis efforcé, à mon tour, de la défendre de mon mieux ».

Présentation du témoin, L'étrange défaite, I, p 31
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/defaite.htm



.

Posté par clioweb à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 décembre 2015

Marc Bloch et les réactionnaires

 

 

« Le candidat Nicolas Sarkozy s’y était essayé, Jean-Marie Le Pen également s’était approprié les propos de Marc Bloch. Voici que Marion Maréchal-Le Pen à son tour puise dans le même seau pour faire frémir le sentiment patriotique de ses propos chauvins et islamophobes : « Qui n’a pas vibré au sacre de Reims et à la fête de la Fédération n’est pas vraiment Français !» (Le Figaro, 2 décembre 2015)

« ... Assurément la pensée de M. Bloch n’est pas réductible à un repli identitaire, elle n’est pas soluble dans la pensée nationaliste et islamophobe du Front national. Elle en est même l’antidote ! »
http://ihtp.hypotheses.org/1430


Voir la page 103 dans cette version mise en ligne.
Marc Bloch, L’étrange défaite. Témoignage écrit en 1940
Société des Éditions Franc-Tireur, Paris, 1946
http://classiques.uqac.ca/classiques/bloch_marc/etrange_defaite/etrange_defaite.html


2009, 2012, 2015 les réactionnaires ont tenté de récupérer l'héritage de Marc Bloch :
Voir : http://clioweb.canalblog.com/tag/marcbloch


marcbloch

Marc Bloch (1886-1944)
L'historien, le résistant est tombé sous les balles nazies le 16 juin 1944.

 

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 avril 2015

Enzensberger, L'Histoire et les histoires

 

L’Histoire et les histoires
Hans Magnus Enzensberger  
XXXVe Conférence Marc-Bloch, 4 juin 2013
http://cmb.ehess.fr/444

L'auteur oppose deux extraits de textes sur l'Allemagne de Weimar :
celui de l'historien Hans-Ulrich Wehler,
celui du romancier Alfred Döblin (Berlin Alexanderplatz, 1929)

« Le compte rendu de l'historien est singulièrement déserté par les êtres humains. Il donne l'impression d'être aussi mort qu'un paysage de Giorgio De Chirico. Les gens, dont c'est l'histoire qui est en jeu, n'apparaissent que comme des figures accessoires, comme une masse obscure au fond du tableau : le travail , les investisseurs.
En revanche, chez Döblin, le premier plan grouille de monde... »
« L'historien dit le manque de capitaux, les conflits entre capital et travail, le romancier décrit un magasin de chaussures ».
« L’historien préfère le plan de grand ensemble, alors que Döblin consacre quatre pages à un coin de rue »
« Tandis que Döblin met donc en relief le confus et le disparate, le savant recherche l'ordre et la maîtrise... »

« ...notre faculté de représentation a quelque chose d’un gant. Sans imagination historique, le passé demeure une pure abstraction. Pour l’éveiller, l’intérêt scientifique ne suffit pas. Il y faut une capacité qui s’apparente à l’empathie »

«  Linguistic turn, , semantic turn, iconic turn ou encore spatial turn... les prolongements de la postmodernité ont tendance à se mouvoir comme le hamster dans sa roue... Que les théoriciens n’aient pas le vertige, à force de tourner ainsi en rond, voilà qui prouve leur sens de l’équilibre. Hélas, je n’ai jamais pu vraiment suivre leurs exercices sportifs ».

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 juin 2014

Marc Bloch, 16 juin 1944


bloch


L'historien et résistant Marc Bloch est mort sous les balles allemandes le 16 juin 1944 à Saint-Didier-de-Formans (Ain). Sa femme décède le 2 juillet à Lyon.

En 1940, il participe comme capitaine à la bataille de France.
Il analyse les causes de la débâcle de 1940 dans L'étrange défaite.
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/defaite.htm
Du fait de la politique antisémite de Vichy, il est exclu de l'université.
Carcopino le rétablit dans ses fonctions, à Clermont puis à Montpellier.
Marc Bloch s'engage dans la Résistance et devient un des dirigeants du mouvement Franc-Tireur.
Il est arrêté par la Gestapo le 8 mars 1944, abattu par les Allemands en même temps que 29 autres résistants.


rappels :

Marc Bloch, l'historien et l'homme d'action
http://www.marcbloch.fr/

Classiques des Sciences Sociales : ouvrages de Marc Bloch
http://classiques.uqac.ca/classiques/bloch_marc/bloch_marc.html

Bronislaw Geremek Marc Bloch, historien et résistant, juin 1986 : http://cmb.ehess.fr/49

Conférences Marc-Bloch - http://cmb.ehess.fr/
2013 - Hans Magnus Enzensberger, L’Histoire et les histoires Ou comment écrire les histoires et l’Histoire
3 juin 2014 - Simon Schaffer (Cambridge), Les mesures et leurs rituels. Pour une histoire mondiale des sciences
http://www.canal-u.tv/video/ehess/36econference-marcbloch-simon_schaffer

schaffer
Simon Schaffer, 36e conférence Marc Bloch


Marc Bloch - http://clioweb.canalblog.com/tag/marcbloch



.
.

Posté par clioweb à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 novembre 2012

L’œuvre de Marc Bloch dévoyée

 

mb-febvre

Marc Bloch, Lucien Febvre
Correspondance publiée par Bertrand Muller, Fayard éditeur

 

- L’œuvre de Marc Bloch dévoyée - Libération 12.11.2012
http://www.liberation.fr/politiques/2012/11/12/l-oeuvre-de-marc-bloch-devoyee_859924

« A la lecture du Figaro Histoire numéro 4, mes cheveux se sont dressés sur la tête » écrit Suzette Bloch, la petite fille de l'historien. « Marc Bloch, le grand historien qui a payé de sa vie son engagement dans la résistance contre les nazis, est mis par Le Figaro sur le même plan que le maurassien pro-mussolinien et antisémite Jacques Bainville, membre de l’Action française, journal de l’ultradroite monarchiste ».

Des journalistes peu scrupuleux attribuent à l’historien et résistant, chassé de l'université au nom de la politique antémite du régime de Vichy,  une formule de Pétain dans le discours du 20 juin 1940 (« l’esprit de jouissance l’a emporté sur l’esprit de sacrifice »).

Suzette Bloch remet en contexte la phrase rapprochant le sacre de Reims et la fête de la Fédération :
« Surtout, quelles qu’aient pu être les fautes des chefs, il y avait dans cet élan des masses vers l’espoir d’un monde plus juste, une honnêteté touchante à laquelle on s’étonne qu’aucun cœur bien placé ait pu rester insensible. Mais, combien de patrons, parmi ceux que j’ai rencontrés, ai-je trouvé capables, par exemple, de saisir ce qu’une grève de solidarité, même peu raisonnable, a de noblesse : passe encore, disent-ils, si les grévistes défendaient leurs propres salaires ». **


Lors de la conférence d'Oliver Loubes sur Jean Zay, allusion à Augustin Fliche, l'ultra-conservateur de l'histoire de l'église, qui veut "purifier" sa Fac de Lettres de Montpellier après l'inauguration par Jean Zay :-). Carole Fink mentionne son peu d'empressement pour accueillir Marc Bloch en 1941.
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/fink-bloch.jpg


- Lire également Liberté pour les manuels d’histoire - Libération Rebonds
... « dans un Etat démocratique, le pluralisme est le meilleur garant de l’indépendance et de la qualité des manuels ».
http://www.liberation.fr/societe/2012/11/12/liberte-pour-les-manuels-d-histoire_859927


- La vague brune, l’histoire et l’école - L’Humanité 02.11.2012
« de la loi du 23février 2005 enjoignant les professeurs à souligner les « aspects positifs de la colonisation » au projet de Maison de l’histoire de France, en passant par la lecture de la lettre de Guy Môquet, le débat sur l’identité nationale ou le soutien de la mairie de Paris au Métronome de Lorànt Deutsch, les signes d’une instrumentalisation nauséabonde de l’histoire se multiplient depuis quelques années »
http://www.humanite.fr/societe/la-vague-brune-l-histoire-et-l-ecole-507658
Sur le site Aggiornamento :
- Dossier Figaro Histoire
- Vague brune sur l'histoire de France


** - Le texte est cité dans Clioweb, 27.10.2009 : Marc Bloch, Reims et la Fête de la Fédération
http://clioweb.canalblog.com/archives/2009/10/27/15583910.html

En novembre 2009, avec Nicolas Offenstadt, Suzette et Yves Bloch ont publié dans Le Monde la tribune :
« M Sarkozy, laissez Marc Bloch tranquille ».


L'étrange défaite
, comme d'autres ouvrages de Marc Bloch, est disponible
en numérique sur le site web Les classiques des sciences sociales - autre entrée

Marc Bloch, historien et homme d'action.
Le site de l'association Marc Bloch : http://www.marcbloch.fr/


Dans Wikipedia, une biographie de l'historien,
la liste des publications de Marc Bloch,
un choix d'ouvrages sur Marc Bloch
(Carole Fink, Olivier Dumoulin, Massimo Mastrogregori, Ulrich Raulff, Peter Schöttler...).

 

mbloch

Étienne Bloch, Marc Bloch, 1886-1944, une biographie impossible
Culture & Patrimoine en Limousin.

Peter Schottler, Marc Bloch : Historiker und Widerstandskämpfer
(historien et combattant de la Résistance), 1999


.
.

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,