08 février 2011

Le livre numérique et la radio

Les livres numériques : pourquoi vous n’y échapperez pas...
France-Inter, lundi 7 février 2011 - 01 45 24 7000
au format mp3 : http://media.radiofrance-podcast.net/

Quand sur une radio publique, une émission baptisée «« Service Public »» entreprend de parler du livre numérique, à quoi pensent les auditeurs qui laissent un commentaire (environ 200 au total, une fois enlevés les doublons) : à la lecture, à l'objet livre, à la différence entre lecture sur papier et lecture sur écran, au plaisir, à l'échange et au partage, aux bibliothèques, à la vie intellectuelle, à la circulation des idées ....

De quoi parle l'émission et ses invités (un économiste, un communicant chez Hachette, un VP du syndicat de la librairie), en réduisant chacun d'entre nous à un cons-ommateur taillable et corvéable ? ... de parts de marché, de DRM et de piratage, de coûts du m2 dans l'immobilier parisien, de lutte pour le contrôle des profits..

Cherchez l'erreur....

« Moi, je lis un livre ou j'écoute de la musique. Je ne les consomme pas » écrit un internaute.
Parmi les adresses citées par les auditeurs internautes,
Les Classiques des sciences sociales (JM Tremblay) : http://classiques.uqac.ca/
On pourrait ajouter Wikisource ou le
projet Gutenberg

.

Lire également :

Christian Vandendorpe, Du papyrus à l'hypertexte - Essai sur les mutations du texte et de la lecture, 1999 - http://vandendorpe.org/papyrus/papyrus.html

Educnet, La lecture sur écran
http://www.educnet.education.fr/dossier/lecture-sur-ecran

Posté par clioweb à 07:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


23 juillet 2010

Livre numérique et livre relié

Le livre numérique a-t-il détrôné le livre papier aux Etats-Unis ?

Dans Le Monde Technologies 22/07/2010, Damien Leloup met en perspective une annonce d'Amazon :
(le blog donne l'adresse du communiqué sur le site de l'entreprise)
Ces trois derniers mois, pour 100 livres reliés vendus, l'entreprise américaine a vendu 143 livres électroniques sur le support Kindle. En fait, les livres reliés ne représentent qu'environ 35 % des ventes, le livre de poche 56 %. L’édition numérique n’atteindrait que 8,5 % des ventes (1 % en France).

L’annonce illustre surtout la concurrence sévère entre Amazon et Apple. Google attend en embuscade. Google Livres (en partie gratuit) pourrait servir de tremplin à Google Editions.

Parmi les raisons évoquées pour le retard de la France : « Le téléchargement illégal est aussi souvent plus simple que l'achat légal avec des sites plus difficiles à trouver mais qui ne nécessitent le plus souvent ni inscription ni paiement ».
Ajouter le prix trop élevé et une offre éclatée (31 plates-formes différentes).

Posté par clioweb à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :