13 décembre 2016

L'Histoire, cartes en ligne

 

charles-quint-lh1


Le site web du magazine L'Histoire comporte une rubrique cartothèque
surtout à partir des productions de Légendes Cartographie
http://www.lhistoire.fr/rubrique/carte
http://www.lhistoire.fr/rubrique/carte?page=1
http://www.legendes-cartographie.com/cartographes



Parmi les cartes mises en ligne :

Rome : des guerres civiles aux dimensions d'un Empire
L'Empire romain d'Auguste à Septime Sévère
Le monde à la mort d'Auguste, en 14 ap. J.-C.
La chute de Rome

Une nouvelle Afrique, IXe-XVe siècle
L’Occident à la fin du Moyen Age : un monde de circulations

La France de François Ier
L'Empire de Charles Quint
La guerre de Sept Ans : première guerre mondiale ?

XVIIIe siècle : L’Europe des académies
Le déclin démographique de l'Irlande

La guerre d'Espagne
Les Juifs de Pologne
6 juin 1944 : le Débarquement en Normandie
Asie : la nouvelle donne de 1949
Géopolitique de l'Asie du Sud et de l'Est

La Russie, l’Ukraine et l’étranger proche
Carte : La Crimée est-elle russe ?

Proche-Orient : Evolution des empires de Sumer au premier siècle de l'Islam
XIXe-XXe : le recul territorial de l'Empire ottoman
16 mai 1916 : l'accord "Sykes-Picot"
Avril 1920 : la conférence de San Remo, le partage de l'Empire ottoman
1950s-1970s : La victoire américaine au Proche-Orient
Bagdad, une ville polycentrique
L'Empire abbasside et ses rivaux

Israël : Évolution des frontières, du partage de l'ONU aux accords d'Oslo (1947-1993)

Participation et évolution du vote aux États-Unis
Situation économique et vote aux États-Unis
États-Unis : la géographie électorale
Le vote des Américains par ville



afrique-med-lh


Une nouvelle Afrique IX-XVeme siècle, L'Histoire
http://www.lhistoire.fr/carte/une-nouvelle-afrique-ixe-xve-siècle



Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


02 décembre 2012

L'Histoire, les sommaires

 

LH-MAYAS


Sur le site de L'Histoire, il existe un moteur de recherche (gratuit - les articles sont en général en accès payant).
Ce moteur est rapide et automatisé, mais il ne sait pas hiérarchiser l'information, par exemple distinguer un article et une brève. Les titres sont noyés sous la citation des premières lignes, et le numéro concerné n'est pas toujours directement visible. Ces défauts viennent en partie d'un défaut d'indexation manuelle préalable.


Un index plus ancien donne accès aux sommaires par numéro ou par Collections
...........http://lecercle.histoire.presse.fr/index/

LH-CHERC

 (On peut aussi taper le chiffre voulu, par ex 
http://lecercle.histoire.presse.fr/index/?num=308
http://lecercle.histoire.presse.fr/index/?num2=56

 

- Grâce à cet index, deux listes détaillées d'articles ont été établies et mises en ligne :
........................ http://clioweb.free.fr/revues/lhistoire.htm

.. Les sujets traités entre juillet 2002 (no 267) et décembre 2012 (no 382) :

........................................... Fichier html .... - .... Fichier pdf
..........(exploiter la fonction recherche de votre lecteur pdf ou de votre navigateur - Chrome indique le nombre d'occurences)


.. Les sujets abordés entre 1978 et 2002

.............    L'Histoire, numéros 1 à 266 - Fichier html  - numéros 1-266  - Fichier xls (avec tri artisanal)

(L'histoire de la Chine, c'est le 300, le Japon le 333, l'Inde le 278, le Brésil le 366)

 LH-370

 

- L'index actuel de L'Histoire permet cependant de compter les occurences d'un terme.

La guerre, c'est 4476 mentions, la paix 1166 (73 titres pour 267-382 contre 9)
Nation, c'est 2202, Français ou français 3182
Plus de 2000 mentions pour le social ( ouvrier 845, paysan 706 ...)
Beaucoup de religion
258 mentions pour shoah, 65 pour holocauste, 1251 pour juif.

Liberté, 1430 mentions, égalité 528, fraternité 141


- Les sujets abordés dans les dossiers des 20 derniers numéros :
361 La Guerre de Sécession
362 Eichmann devant ses juges
363 Michelet, 10 bonnes raisons de le lire
364 Al Andalous, le paradis perdu
365 Le siècle des réfugiés
366 Le Brésil
367 L’âge d’or de l’Afrique (IX-XVe)
368 Le travail, malédiction ou libération ?
369 Les derniers jours de l’URSS
370 Les Etrusques 
371 Sociétés coloniales, côté femmes
372 Le suaire de Turin 
373 1812 : pourquoi les Russes ont battu Napoléon
374 Les Jansénistes
375 La Syrie depuis 5000 ans
376 Atlas des Amériques
377  La Vendée : enquête sur les crimes de la Révolution
378 Jérusalem, de Canaa aux Lieux  saints
379 1942 : Opération Torch, les Alliés débarquent en Afrique du Nord
380 La Guerre de Cent Ans, 2 nations face à face (Calais, Azincourt)
381 Khmers rouges - Cambodge 1975 - de l’utopie à l’apocalypse
382 Les Mayas, une autre mesure du temps


.
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

01 décembre 2012

Aux armes lycéens ! - suite

 


Annette Wieviorka, « L'enseignement de l'histoire en question », Études, 2012/11 Tome 417, p. 475-483
http://www.cairn.info/revue-etudes-2012-11-page-475.htm

L'analyse reprend et prolonge l'article Aux armes lycéens ! publié par L'Histoire en mars 2012

Extraits :
« Le cours d’histoire devrait être l’occasion de se dégager de l’air du temps, de réfléchir, d’analyser, de tenter de comprendre, de prendre la mesure du temps en prenant soin de la chronologie qui le structure. La conception qui se dégage des programmes de 2011 est au contraire une conception doloriste d’une histoire
tentant à faire communier les adolescents dans la souffrance du passé ... »

« On peut traiter de la Grande Guerre sans évoquer Pétain ou Clémenceau, sans parler de l’Alsace et de la Lorraine, et sans expliquer le patriotisme ou le nationalisme. La psychologie règne en maître. Les hommes sont « traumatisés » comme le sont les sociétés. Il n’est pas question de la révolution bolchevique, ni d’ailleurs du traité de Versailles. Rien ne permet de comprendre le monde qui naît de cette guerre, sinon que tout le monde a beaucoup souffert ».
« La Seconde Guerre mondiale suit la première, sans transition. Sa particularité est d’être un « degré supplémentaire dans la guerre totale »...

« L’usage de la notion de « guerre totale » est devenu l’étalon de mesure de l’importance d’une guerre... Dans une concurrence des conflits comme il existe une concurrence des victimes, chaque chercheur proclame « sa » guerre totale. De la Seconde Guerre mondiale à celle de 14-18, nous sommes remontés à la guerre de Sécession, puis à la campagne napoléonienne de Russie. Nous attendons que les antiquisants revisitent les guerres du Péloponnèse ou la guerre des Gaules pour en faire les premières « guerres totales ». Cette notion met entre parenthèse le politique ».
« Le terme « d’anéantissement », lui non plus, ne va pas de soi. Et pour cause. Il englobe toutes les victimes, les combattants comme les victimes des bombardements... »

« Les nouveaux programmes laissent penser que c’est la « folie des hommes » qui cause des génocides. Avec un tel présupposé, enseigner l’histoire reviendrait à extirper le mal présent en chacun de nous en communiant avec les souffrances des hommes du passé. À cette aune, toutes les souffrances de toutes les guerres se valent. C’est la défaite de la pensée, de la volonté de comprendre, de l’intelligence ».

« Les auteurs de manuels ont bien perçu la difficulté de décrire des guerres sans chronologie et sans contexte... »

Cette dérive est mise en relation avec les injonctions politiques : lire la dernière de Guy Môquet, confier à un élève de CM2 la mémoire d'un enfant victime de la Shoah, 11 novembre célébration des soldats morts dans toutes les guerres, Histoire de France réduite à l'identité nationale avec une Maison installée dans les locaux des Archives nationales ...

« Nous écrivons ce texte alors que François Hollande vient d’être élu président de la République. Parmi ses engagements figurent ceux de rétablir la formation des enseignants et de réintroduire l’enseignement de l’histoire en classe terminale scientifique. Pour le reste – les programmes d’histoire, les archives… – il est encore trop tôt pour savoir si une nouvelle politique sera mise en place. Mais nous souhaitons insister sur le fait qu’une politique en matière d’histoire forme un tout. C’est une politique de l’archive. C’est la liberté de la recherche et le respect des enseignants et des chercheurs. C’est un enseignement qui permet aux élèves de se situer dans le temps et de savoir de quelle histoire est fait le monde dans lequel ils vivent ».


.

24 octobre 2012

L'internaute et ses entraves

 

Internet est un exceptionnel outil pour le travail intellectuel. Même ses détracteurs ont appris à s'en servir. Pourtant, pour l'internaute, les embûches ne manquent pas.

Quelques illustrations, avec des couacs récents constatés à Blois :

- Pour qu'un ordi en réseau puisse lire une simple clé USB, il a fallu faire appel au responsable réseau, qui a dû taper à 3 reprises un mot de passe admin !!!

- Un conférencier avait prévu de présenter 20 photos.
L'amphi avait un vidéoprojecteur, mais pas d'ordi...
Il a dû parler des images sans les montrer.
Plus simple pour un enregistreur audio... :-)

- Un autre s'est fait volé son ordi lors d'une réunion à Paris.
Il avait oublié la couple ceinture et bretelle :
Une copie du powerpoint aurait pu être sauvegardée sur le web (cloud computing).
Lui aussi a replongé dans les délices de la parole magistrale de ses débuts.


Ces embûches ont des sources multiples : 

- Elles peuvent venir des marchands : le contenu intéressant est alors planqué derrière la carte bleue.
Les sites commerciaux ont appris à utiliser la pub, et certains sites repèrent l'usage d'écrans multiples.

L'exemple de Cairn.info a déjà été cité : vendre à la découpe les articles d'une revue en numérique
(5 euros pièce, par ex un hommage à Pierre Goubert) , cela permet de mulitplier par 4 ou 5 le prix de la version papier de la revue. Voilà une bien curieuse exploitation des économies liées au numérique.
Etudes rurales sur l'archéogéograhie , ce serait plus de 50 euros.
Et 3 articles d'Olivier Ertzcheid, accessibles en ligne, sont facturés 47 euros (plus 10 jours d'attente) - cf Inisgate
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2012/10/lettre-a-linist.html
et la suite
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2012/10/


- Elles peuvent venir des informaticiens :
Comparer l'accès différé à un reportage TV : une mise en ligne pirate sur Youtube est instantanée, par l'accès au JT sur la chaîne qui l'a produit.
Voir aussi l'exemple du moteur de recherche de la revue L'Histoire

Les informaticiens excellent à inventer des obstacles : mot de passe, listes noires, version du logiciel ...
C'est le cas dans certains lycées où tous les blogs sont mis d'emblée en liste noire.
Les informaticiens des FMN essaient de coller aux usages des internautes. Dans l'Education, on a parfois l'impression que l'inverse l'emporte : les techniciens semblent d'abord payés pour imaginer des chausse-trappes et empêcher de bosser, pas pour faciliter le travail des profs et des élèves.


- Enfin, la bureaucratie se porte très bien, dans le public comme dans le privé. Avec comme prétexte fréquent la responsabilité du chef (en fait l'ouverture du parapluie en cas de sujet sensible).

Un exemple décrit récemment dans l'Education : un chef nommé au temps de Chatel a mené une guerre d'usure pour rendre impossible le travail d'une équipe de professeurs. Une solution de secours existe néanmoins ; mais il faut 15 jours pour qu'un échelon local prenne en compte une demande de modification et la transmette à l'échelon supérieur.
Avec un site web mis à jour en ftp, avec un blog comme celui-ci chez Canalblog, en temps normal, toute modification est prise en compte et affichée immédiatement.

A suivre

 

 

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Un moteur de recherche interne ...

 

- Le magazine de référence des passionnés d'histoire vient de modifier son moteur de recherche
En temps normal, un lecteur attend une liste de titres d'articles sur un sujet, et le numéro de la revue.

Une requête sur paysans trouve 732 éléments, à lire au rythme de 15 fiches par page (donc près de 50 écrans à consulter) et 9 sur Moriceau paysans. Dans un mode liste, avec 60 lignes par page, 12 pages suffiraient.

Dans une première version, le numéro de la revue n'apparaissait qu'en passant la souris sur le titre.
Rien n'est dit sur l'ordre d'affichage des articles.
Si vous voulez faire améliorer ce moteur,
envoyez vos suggestions à olivier.thomas@histoire.presse.fr

Un essai a été fait du côté de Google (recherche personnalisée)
http://clioweb.free.fr/iweb2.htm
La recherche est rapide, mais Google n'aime pas les adresses longues : il les tronque après http://www.histoire.presse.fr/
faisant disparaître l'information utile (/lhistoire/380/)

Naguère BCDI en ligne permettait de contourner ces problèmes. Mais la version gratuite semble avoir disparu du site du CRDP de Poitiers.

2 fichiers personnels artisanaux listent les articles majeurs des 273 numéros,
et le sujet des dossiers suivants (274-342).
Ils seront complétés et mis en ligne en version html.
http://clioweb.free.fr/revues/lhistoire.xls
http://clioweb.free.fr/revues/lhistoire1.xls


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,