23 février 2021

La laïcsation des écoles publiques

 

Le dessin L’Enlèvement des crucifix dans les écoles de la ville de Paris

publié par la Presse illustrée date en réalité de février 1881

A Paris, en 1880, Ferdinand Hérold, le préfet de la Seine, a mené sans prévention et sans ménagement
« l’enlèvement des crucifix, vierges, tableaux et autres signes religieux »,

Histoire par l’image, avril 2016 + tweet 02.2021
https://histoire-image.org/fr/etudes/enlevement-crucifix-ecoles


Par la suite, « la loi du 28 mars 1882, édicte l’obligation, pour les enfants des deux sexes,
de fréquenter l’école de 6 à 13 ans et organise un enseignement laïc » :

- une « instruction morale et civique » remplace la morale religieuse,
- une histoire nationale s’installe à la place d’une histoire vantant les religieux …
- les signes religieux disparaissent des salles de classe des écoles publiques …


L'enseignement de l'histoire nationale à l'école primaire avant la IIIe République
Annie Bruter, Histoire de l’Education, n° 126, 2010
https://www.cairn.info/revue-histoire-de-l-education-2010-2.htm

L'exemple des grands hommes de l'histoire de France à l'école et au foyer (1814-1914).
Christian Amalvi . Romantisme, 1998, n°100. pp. 91-103.
http://www.persee.fr/doc/roman_0048-8593_1998_num_28_100_3292


.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


10 décembre 2020

Paul Langevin (1872-1946)

 

Langevin

Paul Langevin photo Henri Manuel
https://wellcomecollection.org/works/zgyqfn98


Les archives de Paul Langevin viennent d’être mises en ligne

ESPCI Paris - École municipale de physique et de chimie industrielles

https://www.espci.psl.eu/fr/actualites/2020/archives-paul-langevin-un-tresor-en-ligne

 

Paul Langevin (1872-1946), physicien, humaniste et pédagogue

https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Langevin

 

Président de la Ligue des droits de l'homme de 1944 à 1946, (VP à partir de 1927)
président de l'Union rationaliste de 1938 à 1946
fondateur du journal La Pensée, avec Georges Cogniot, en 1939.

Chargé de réforme de l'enseignement (plan Langevin-Wallon)
(le psychologue Henri Wallon reprend la direction après 1946)

président du Groupe français d'éducation nouvelle de 1936 à 1946


.

.

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 décembre 2020

1905 - Liberté de conscience

 

 La loi de 1905 :

« Art 1 - La République assure la liberté de conscience.
                Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public.

Art. 2. - La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte... »

http://clioweb.free.fr/dossiers/1905/1905.htm

 

inventaires1906

http://clioweb.free.fr/dossiers/1905/1905.htm#inventaires

 

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 décembre 2020

1850 : Hugo contre le parti clérical


1850 : Victor Hugo contre la loi Falloux

http://clioweb.free.fr/textes/hugo1850.htm


« Dieu dans l’éducation, le pape à la tête de l’Église, l’Église à la tête des civilisations. » comte de Falloux , Mémoires
Au prétexte de la liberté d'enseigner, Falloux donne au clergé le contrôle de l’éducation.

 

Le 15 janvier 1850, dans l’assemblée législative où le parti dit de l’ordre domine,
Victor Hugo attaque vigoureusement le projet de loi Falloux.

extraits :

« Messieurs, toute question a son idéal.
Pour moi, l'idéal de cette question de l'enseignement, le voici : l'instruction gratuite et obligatoire » ...

«...  je veux ... la liberté de l'enseignement ; mais je veux la surveillance de l'État, et comme je veux cette surveillance effective, je veux l'État laïque, purement laïque, exclusivement laïque. L'honorable M. Guizot l'a dit avant moi, en matière d'enseignement, l'État n'est pas et, ne peut pas être autre chose que laïque »

« Ah ! je ne vous confonds pas [le parti clérical] avec l'Église, pas plus que ne confonds le gui avec le chêne. (Très-bien !) Vous êtes les parasites de l'Église, vous êtes la maladie de l'Église. (On rit.) »


« Ah ! nous vous connaissons ! nous connaissons le parti clérical. C'est un vieux parti qui a des états de services. (On rit.) C'est lui qui monte la garde à la porte de l'orthodoxie. (On rit.) C'est lui qui a trouvé pour la vérité ces deux étais merveilleux, l'ignorance et l'erreur. C'est lui qui fait défense à la science et au génie d'aller au-delà du missel et qui veut cloîtrer la pensée dans le dogme. Tous les pas qu'a faits l'intelligence de l'Europe, elle les a faits malgré lui. Son histoire est écrite dans l'histoire du progrès humain, mais elle est écrite au verso. (Sensation.) Il s'est opposé à tout. (On rit.) »  

« … C'est lui qui a persécuté Harvey pour avoir prouvé que le sang circulait. De par Josué, il a enfermé Galilée ; de par saint Paul, il a emprisonné Christophe Colomb. (Sensation.) Découvrir la loi du ciel, c'était une impiété ; trouver un monde, c'était une hérésie. (Très-bien ! très-bien !) C'est lui qui a anathématisé Pascal au nom de la religion, Montaigne au nom de la morale, Molière au nom de la morale et de la religion ... » 

« Et vous voulez être les maîtres de l'enseignement ! Et il n'y a pas un poète, pas un écrivain, pas un philosophe, pas un penseur que vous acceptiez ! Et tout ce qui a été écrit, trouvé, rêvé, déduit, illuminé, imaginé, inventé par les génies, le trésor de la civilisation, l'héritage séculaire des générations, le patrimoine commun des intelligences, vous le rejetez ! Si le cerveau de l'humanité était là devant vos yeux à votre discrétion, ouvert comme la page d'un livre, vous y feriez des ratures (Oui ! oui !) convenez-en ! (Mouvement prolongé.) »

 

 victorhugo1849

Victor Hugo en 1849 ou 1850 - lithographie JB Lafosse (détail)
http://parismuseescollections.paris.fr/fr/maison-de-victor-hugo/oeuvres/victor-hugo-1


.
A lire également :

1877 - Léon Gambetta - Le cléricalisme, voilà l'ennemi :
http://clioweb.free.fr/textes/gambetta1877.htm

1883 - Jules Ferry, Lettre aux instituteurs :
http://clioweb.free.fr/textes/ferry1883.htm

1905, la séparation
art 1 : La République assure la liberté de conscience
http://clioweb.free.fr/dossiers/1905/1905.htm

.


Voltaire et Le chevalier de la Barre (1745-1766)  -
    http://clioweb.canalblog.com/tag/Voltaire

 

Voltaire et Jean Calas
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Calas

Peyrot « Tempête sur la laïcité ». Cahiers pédagogiques N° 431 2005
     http://www.cahiers-pedagogiques.com/Tempete-sur-la-laicite

La laïcité selon Henri Pena-Ruiz
     http://clioweb.free.fr/debats/laicite-penaruiz.htm

Science, expertise et décision politique
Sylvestre Huet, blog Sciences 2
conférence lors de la remise de prix 2015 de l’Union rationaliste
    http://sciences.blogs.liberation.fr/2015/11/24/le-prix-2015-de-lunion-rationaliste/

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

01 novembre 2020

Jaurès et l'éducation : 1903-1904

 

Jean Jaurès : Discours à la jeunesse – Albi 1903

« L’humanité est maudite, si pour faire preuve de courage elle est condamnée à tuer éternellement. Le courage, aujourd’hui, ce n’est pas de maintenir sur le monde la nuée de la Guerre, nuée terrible, mais dormante dont on peut toujours se flatter qu’elle éclatera sur d’autres. Le courage, ce n’est pas de laisser aux mains de la force la solution des conflits que la raison peut résoudre ; car le courage est l’exaltation de l’homme, et ceci en est l’abdication. Le courage pour vous tous, courage de toutes les heures, c’est de supporter sans fléchir les épreuves de tout ordre, physiques et morales, que prodigue la vie. Le courage, c’est de ne pas livrer sa volonté au hasard des impressions et des forces ; c’est de garder dans les lassitudes inévitables l’habitude du travail et de l’action. Le courage dans le désordre infini de la vie qui nous sollicite de toutes parts, c’est de choisir un métier et de le bien faire, quel qu’il soit : c’est de ne pas se rebuter du détail minutieux ou monotone ;

(...) Le courage, c’est d’être tout ensemble et quel que soit le métier, un praticien et un philosophe. Le courage, c’est de comprendre sa propre vie, de la préciser, de l’approfondir, de l’établir et de la coordonner cependant à la vie générale. (...) Le courage, c’est de dominer ses propres fautes, d’en souffrir, mais de n’en pas être accablé et de continuer son chemin.

Le courage, c’est d’aimer la vie et de regarder la mort d’un regard tranquille ; c’est d’aller à l’idéal et de comprendre le réel ; c’est d’agir et de se donner aux grandes causes sans savoir quelle récompense réserve à notre effort l’univers profond, ni s’il lui réserve une récompense. Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ; c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. »

Le discours a été prononcé par Jean Jaurès,
député du Tarn et vice-président de la Chambre des députés,
à la distribution des prix du Lycée d’Albi, en juillet 1903.

http://clioweb.free.fr/jaures/jaures-jeunesse-1903.pdf
https://fr.wikisource.org/wiki/Discours_à_la_jeunesse_(1903)

 

L'enseignement laïque, Jean Jaurès, Castres en 1904.

extrait :

« Et si la démocratie fonde en dehors de tout système religieux toutes ses institutions, tout son droit politique et social, famille, patrie, propriété, souveraineté, si elle ne s'appuie que sur l'égale dignité des personnes humaines appelées aux mêmes droits et invitées à un respect réciproque, si elle se dirige sans aucune intervention dogmatique et surnaturelle, par les seules lumières de la conscience et de la science, si elle n'attend le progrès que du progrès de la conscience et de la science, c'est-à-dire d'une interprétation plus hardie du droit des personnes et d'une plus efficace domination de l'esprit sur la nature, j'ai bien le droit de dire qu'elle est foncièrement laïque, laïque dans son essence comme dans ses formes, dans son principe comme dans ses institutions, et dans sa morale comme dans son économie.

Ou plutôt, j'ai le droit de répéter que démocratie et laïcité sont identiques. Mais, si laïcité et démocratie sont indivisibles, et si la démocratie ne peut réaliser son essence et remplir son office, qui est d'assurer l'égalité des droits, que dans la laïcité, par quelle contradiction mortelle, par quel abandon de son droit et de tout droit, la démocratie renoncerait-elle à faire pénétrer la laïcité dans l'éducation, c'est-à-dire dans l'institution la plus essentielle, dans celle qui domine toutes les autres, et en qui les autres prennent conscience d'elles-mêmes et de leur principe ?

Comment la démocratie, qui fait circuler le principe de laïcité dans tout l'organisme politique et social, permettrait-elle au principe contraire de s'installer dans l'éducation, c'est-à-dire au cœur même de l'organisme ? Que les citoyens complètent, individuellement, par telle ou telle croyance, par tel ou tel acte rituel, les fonctions laïques, l'état civil, le mariage, les contrats, c'est leur droit, c'est le droit de la liberté. Qu'ils complètent de même, par un enseignement religieux et des pratiques religieuses, l'éducation laïque et sociale, c'est leur droit, c'est le droit de la liberté. Mais, de même qu'elle a constitué sur des bases laïques l'état civil, le mariage, la propriété, la souveraineté politique, c'est sur des bases laïques que la démocratie doit constituer l'éducation.

La démocratie a le devoir d'éduquer l'enfance ; et l'enfance a le droit d'être éduquée selon les principes mêmes qui assureront plus tard la liberté de l'homme. Il n'appartient à personne, ou particulier, ou famille, ou congrégation, de s'interposer entre ce devoir de la nation et ce droit de l'enfant. Comment l'enfant pourra-t-il être préparé à exercer sans crainte les droits que la démocratie laïque reconnaît à l'homme si lui-même n'a pas été admis à exercer sous forme laïque le droit essentiel que lui reconnaît la loi, le droit à l'éducation ? Comment plus tard prendra-t-il au sérieux la distinction nécessaire entre l'ordre religieux qui ne relève que de la conscience individuelle, et l'ordre social et légal qui est essentiellement laïque, si lui-même, dans l'exercice du premier droit qui lui est reconnu et dans l'accomplissement du premier devoir qui lui est imposé par la loi, il est livré à une entreprise confessionnelle, trompé par la confusion de l'ordre religieux et de l'ordre légal ? Qui dit obligation, qui dit loi, dit nécessairement laïcité. Pas plus que le moine ou le prêtre ne sont admis à se substituer aux officiers de l'état civil dans la tenue des registres, dans la constatation sociale des mariages, pas plus qu'ils ne peuvent se substituer aux magistrats civils dans l'administration de la justice et l'application du Code, ils ne peuvent, dans l'accomplissement du devoir social d'éducation, se substituer aux délégués civils de la nation, représentants de la démocratie laïque.

« L’enseignement laïque »,
Discours du citoyen Jaurès au lycée de Castres, 30 juillet 1904,
L’Humanité, 2 août 1904

L’éducation rationnelle, besoin essentiel et nécessité vitale de la République,
Démocratie et laïcité,
Liberté et lumière.
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2502922

https://www.marxists.org/francais/general/jaures/works/1904/07/laique.htm


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23 octobre 2020

Jaurès et la laïcité

 

Jaurès et la laïcité scolaire – Jean-Paul Scot

http://www.jaures.eu/syntheses/jaures-et-la-laicite-scolaire-jean-paul-scot/


L'école laïque, l'école de la raison


- La Laïcité, par légitime défense
(1889)

http://www.jaures.eu/ressources/de_jaures/la-laicite-par-legitime-defense-1889/

« les écoles publiques appartiennent à la nation et à la liberté.
Si nous mettions seulement le petit doigt dans l’engrenage des ambitions cléricales,
nous y passerions bientôt tout entiers »


- Instruction, morale et laïcité (1892)


L’instruction morale à l’école.

article dans La Dépêche en juin 1892.

http://www.jaures.eu/ressources/de_jaures/instruction-morale-et-laicite-1892/


- « L’enseignement laïque »,

Discours du citoyen Jaurès au lycée de Castres, 30 juillet 1904, L’Humanité, 2 août 1904

L’éducation rationnelle, besoin essentiel et nécessité vitale de la République,
Démocratie et laïcité, Liberté et lumière.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2502922

https://www.marxists.org/francais/general/jaures/works/1904/07/laique.htm


- Pour la Laïque, L’éducation, un acte de foi en l’autonomie et en la raison (1910)

http://www.jaures.eu/ressources/de_jaures/leducation-un-acte-de-foi-en-lautonomie-et-en-la-raison/

 

.

Posté par clioweb à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 juin 2020

Jules Ferry

 

déboulonner les statues ?
Le point de vue de Mona Ozouf
https://twitter.com/cavousf5/status/1271495304551030785
et la réponse de Guillaume Mazeau
https://twitter.com/search?q=mazeau


Jules Ferry, une conférence de Mona Ozouf à la BNF 22 mars 2003
https://www.bnf.fr/fr/mediatheque/jules-ferry

actualité de Jules Ferry, Concordances de temps, 28.08.2012
https://www.franceculture.fr/emissions/concordance-des-temps/actualite-de-jules-ferry
« il a été à son époque un acteur politique à peu près constamment impopulaire,
pour ne pas dire haï. « Ferry famine », « Ferry Tonkin », « Ferry sans Dieu »...
Et il a subi 2 attentats.

Jules Ferry – La liberté et la tradition – Mona Ozouf (Gallimard) - 2014
http://amisbiblioplehedel.fr/jules-ferry-la-liberte-et-la-tradition-mona-ozouf-gallimard/


Un des fondateurs de la IIIe République commence sa carrière après le coup d’état du 2 déc 1851.
Il s’interroge sur l’échec des républicains lors de 3 défaites : 1793, 1848, 1851
La conférencière cite Condorcet, Auguste Comte, Edgar Quinet..

Pour installer une république durable,

- il met en avant l'unité nationale, la politique et l'histoire passant avant la religion et la théologie.
   (la dimension sociale est plutôt négligée par les républicains opportunistes)

- il s’appuie sur la liberté, celle de la presse, des municipalités, des syndicats.

- il met en place une école primaire obligatoire, gratuite et laïque

- L’expansion coloniale pour restaurer la puissance d’une France vaincue à Sedan en 1870.
En 1885, il justifie la conquête coloniale (par des races dites supérieures)
Il est vigoureusement combattu par Clemenceau.


Mona Ozouf évoque le rapport sénatorial sur la question algérienne

Jules Ferry et la question algérienne en 1892
(d'après quelques inédits).
Ageron Charles-Robert. Revue d’histoire moderneet contemporaine, tome 10 N°2, Avril-juin 1963
https://www.persee.fr/doc/rhmc_0048-8003_1963_num_10_2_2848

 « Une Commission sénatoriale extraordinaire décida d'envoyer une délégation en Algérie, conduite par Jules Ferry en personne.
L,e voyage d'enquête dura 53 jours, du 19 avril au 4 juin 1892 ; la délégation, composée de sept sénateurs, parcourut plus de 4 000 km
et recueillit les avis et doléances des colons et des musulmans dans quelque 102 centres différents ».

« de l'ensemble des réformes en faveur des indigènes préconisées par Jules Ferry, rien ou presque rien n'était passé dans les faits : ni la réforme de l'administration communale, ni celle des impôts arabes, ni la restauration de la justice musulmane, ni l'octroi de droits de représentation plus étendus aux musulmans. Ie programme de scolarisation par la multiplication des écoles françaises avait seul reçu un commencement d'application, mais il fut vidé de ses intentions libérales à l'endroit de l'école arabe ».


.


Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 août 2018

Les 2 morts de Jean Jaurès




jaures-huma-01081914

L'Humanité, samedi 1er août 1914 via Gallica

1914, L'assassinat de Jaurès, la marche à la guerre -
clioweb 2017
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/08/02/35534404.html



Les deux morts de Jean Jaurès
Antoine Perraud, Mediapart, 21, 23, 25 juillet 2014
http://www.mediapart.fr/journal/dossier/france/les-deux-morts-de-jean-jaures


Mentions de Jean Jaurès sur Twitter en 2017 (25 juillet – 15 août)
http://twitter.com/search?l=&q=jaur%C3%A8s%20since%3A2017-07-25%20until%3A2017-08-15&src=typd

Mentions Twitter en 2018, période équivalente
http://twitter.com/search?l=&q=jaur%C3%A8s%20since%3A2018-07-25%20until%3A2018-08-01&src=typd


Les cahiers Jaurès
http://www.cahiers.jaures.info/sommaire.php?id=28
dont Cahiers 149, 1998 : 40 ans de recherches jaurésiennes (1959-1999)
version numérisée : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6226767p/f5.image.texteImage

Cahiers 154, l’Affaire Dreyfus, histoire (II)


Jaurès 2014
http://www.jaures.eu/tag/jaures-2014/


Les titres des articles publiés par Jean Jaurès
2671 notices dans L’Humanité,
887 dans La Dépêche,
642 dans La Petite République
http://www.jaures.info/bibli/

Jaurès, L'enseignement laïque, Castres 1904
http://clioweb.canalblog.com/tag/castres


Textes et discours de Jaurès

transcrits sur le site Rallumer tous les soleils,
avec entrée par date ou par thèmes :
http://www.jaures.eu/category/ressources/de_jaures/

 

jaures-caric-castres

caricatures au temps de Jaurès, musée de Castres


 Jaurès sur le web :
http://clioweb.free.fr/jaures/jaures.htm

 

.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Jaurès, L'enseignement laïque 1904

 

laicite-jaures-castres1904

« L’enseignement laïque », Discours du citoyen Jaurès au lycée de Castres, 30 juillet 1904, L’Humanité, 2 août 1904
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2502922.item


Jaurès et la laïcité scolaire, article de JP Scot (sybthèse sans date, 2014 ?)
http://www.jaures.eu/syntheses/jaures-et-la-laicite-scolaire-jean-paul-scot/

http://www.jaures.eu/category/syntheses/


Le texte en ligne sur un blog de Médiapart
https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/180115/jean-jaures-leducation-laique-discours-de-castres-juillet-1904

des extaits en ligne
Rallumer :
http://www.jaures.eu/ressources/de_jaures/democratie-et-laicite-jaures-1904/
marxists
http://www.marxists.org/francais/general/jaures/works/1904/07/laique.htm



.

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 juillet 2018

La seule solution, c'est la laïcité !

 


La seule solution, c'est la laïcité ! Henri Pena-Ruiz, Marianne 23.06.2018
http://www.marianne.net/societe/la-seule-solution-c-est-la-laicite

Auteur du "Dictionnaire amoureux de la laïcité", le philosophe Henri Pena-Ruiz explore les ressorts de ce concept à vocation universelle, menacé de toutes parts, mais indispensable pour assurer la paix et la liberté dans nos sociétés contemporaines.


Marianne : Certains plaident aujourd'hui pour une « laïcité ouverte, apaisée, positive, assouplie ».
Que cela signifie-t-il à vos yeux ?

Henri Pena-Ruiz : Celles et ceux qui éprouvent le besoin d'adjoindre un adjectif au mot « laïcité » sont en fait des adversaires de l'idéal laïque. Quand on dit : « Je suis partisan de la liberté ou de l'égalité », on ne précise pas une « liberté ouverte » ou « une égalité ouverte ». Dire que la laïcité doit être ouverte, c'est sous-entendre que sans adjectif elle est fermée. La laïcité n'a à être ni souple, ni douce, ni intransigeante, ni dure : elle a à être elle-même.

La laïcité, c'est l'indépendance réciproque de l'autorité religieuse et du pouvoir politique, qui articule la liberté de conscience et l'égalité de traitement des athées, des divers croyants et des agnostiques. Que s'est-il passé dans l'histoire quand ces principes n'ont pas été observés, c'est-à-dire quand, au nom de la religion, on a voulu dicter la loi à partir de la foi ? L'histoire répond : ce fut une vallée de sang et de larmes. L'Occident chrétien a inventé les bûchers de l'Inquisition, la notion de peuple déicide, qui a fait dégénérer l'antijudaïsme religieux en antisémitisme, l'index des livres interdits, la censure de l'art et de la science, le massacre des « hérétiques ».

Au XVIIIe siècle, la philosophie du droit naturel, dont les sources ne sont pas chrétiennes, a établi que tout être humain est porteur de droits. « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits » (Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789). La révolution des droits de l’homme accouche ainsi de la liberté de conscience


une copie de l'article :
http://www.laicite-republique.org/IMG/pdf/180622mariannepena.pdf


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,