19 février 2012

Pourquoi ficher les gens honnêtes ?

 

Carte d’identité : déjà en haut de la fiche - Libération

« La carte en débat au Parlement contiendra une puce électronique dite «régalienne», dans laquelle seront insérées des informations d’état civil et des données biométriques (deux empreintes digitales et photographie du visage) relatives à son détenteur. Une autre puce, facultative, est aussi prévue pour permettre une identification de son porteur dans le cadre des démarches administratives en ligne et du commerce électronique. Ces données seront stockés dans une base centralisée dont les usages font débat ».


Le débat parlementaire autour de la création d’un titre national biométrique relance la polémique sur la multiplication de fichiers en France.
« Dès le mois de décembre, la Ligue des droits de l’homme a fait part de ses inquiétudes avec le Syndicat de la magistrature et le Syndicat des avocats de France : «L’ensemble de la population verra donc ses données biographiques et biométriques d’identité fichées au ministère de l’Intérieur. C’est une disposition démesurée et dangereuse pour les libertés publiques.» »
En octobre 1940, Vichy avait rendu obligatoire la «carte d’identité de Français» ...
http://www.liberation.fr/societe/01012390740-carte-d-identite-deja-en-haut-de-la-fiche


Traque - François Sergent

« La traque des «gens malhonnêtes» ne peut justifier pareil recel de données privées quand on connaît les usages faits avec les quelque 80 fichiers recensés en France, sans compter ceux qui ne le sont pas. Leur accès n’est jamais proprement réglementé, ni leur mise à jour assurée, et encore moins leur destruction. Fiché un jour, fiché toujours, comme le montre le Stic, qui confond condamnés, gardés à vue, victimes ou simples témoins et est bourré d’erreurs. Sans compter le risque d’usages privés et rétribués de ces données ». [Les medias ont évoqué récemment une pratique curieuse du ministère : la vente à des entreprises privées des données figurant sur les cartes grises ]


Pierre Piazza s’interroge sur la «biométrisation» du pays
:
« Est-il légitime de vouloir ainsi biométriser la France entière, alors même qu'en 2010 seulement 651 cas d’usages frauduleux de cartes d’identité ont été constatés ? »
http://www.liberation.fr/societe/01012390744-l-histoire-montre-de-nombreux-detournements

 
.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


28 septembre 2011

Fichés


fiches13

 Fichés - expo AN - La Fabrique photo 13


- Fichés ? Photographie et identification du Second Empire aux années 1960
Expo aux Archives nationales jusqu'au 27décembre 2011

"Au sein de cette multitude d’individus identifiés, les visages photographiés, aux regards tantôt inquiets, tantôt stupéfaits, fermés, séducteurs, insolents, parfois bouleversants, restituent à ces destins obscurs ou célèbres leur inaliénable dignité individuelle".

dans l'émission, notamment :
. Les techniques de Bertillon (photos face profil, fichage des mensurations, circulation de ces infos).
. Le fichage des nomades (1912, carnet anthropométrique)
. L'encartement de la société (licences sportives, cartes professionnelles...) 
. Durant la 2GM, la carte d'identité de Français est imposée par Vichy en oct 40, les faux papiers réalisés par la Résistance, le ""fichier juif"" - fichier Tulard. Les 2,5 M de fiches du Fichier central ont été saisies par les nazis, avant de partir en 1945 en URSS.
. Le fichage durant la guerre d'indépendance de l'Algérie.
Des mesures qui concernaient d'abord des criminels récidivistes, puis tous les nomades, puis tous les étrangers sont étendues à tous les habitants du pays en 1921 (et 1940). En 1995, les fichiers restent départementaux. Avec le numérique, le fichage devient national et les fichiers sont croisés ; de plus les vérifications nécessaires, les mises à jour ne sont pas toujours faites avec rigueur. 

L'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10076-28.09.2011-ITEMA_20311529-0.mp3

Un parcours en 28 photos pour un aperçu de l'exposition
http://www.franceculture.com/emission-la-fabrique-de-l-histoire-identites-de-papiers-34-2011-09-28.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/André_Tulard

La carte nationale d'identité (1917, 1921, 1940, 1955...)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_nationale_d'identité_en_France


faux-papiers

Faux papiers réalisés par les Résistants - Fichés Expo AN - La Fabrique photo 18


- Et le fichage au quotidien, en 2011

- Fiches cancans dans un collège de Montreuil - Libération - 24/09/2011
En Seine-Saint-Denis, appréciations et ragots ont accompagné des élèves entrant en sixième.
http://www.liberation.fr/societe/01012361728-fiches-cancans-dans-un-college-de-montreuil

- Le fichage dans une entreprise :
http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/09/23/un-fichier-humiliant
http://paper.li/Iquentin/1312642704#

Sans oublier la pression du lobby de la biométrie et les contraintes multiples mises en place pour les passeports et les cartes d'identité.

- Alex Türk, un Janus quitte la tête de la Cnil -
Télérama 28 septembre 2011 parle de sept ans de gouvernance schizophrène

« Côté pile, c’est le panoptique, la surveillance des surveillants. Côté face, ce serait un mobile de Calder suspendu au plafond d’un l’hémicycle. Türk est atteint d’un mal étrange, un dédoublement de la personnalité entre le sénateur et le président de la commission. Le premier vote sans remords les lois Hadopi et Loppsi (malgré l’avis négatif de la Cnil). Le second, lui, défend âprement son intégrité quand le législateur veut le déshabiller de force ».
http://www.telerama.fr/medias/le-janus-alex-turk-quitte-la-tete-de-la-cnil,73179.php


.

Posté par clioweb à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

  1