27 janvier 2020

27 janvier, Mémoire et Prévention

 

27 janvier,
« Journée européenne de la mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité » 12.2002
« Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste,
        jour de la libération du camp d'extermination nazi d'Auschwitz » ONU, 1.11.2005

« Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité » BO 04.01.2007


Mémoire et histoire,
page du Cercle d'étude 01.12.2011
https://www.cercleshoah.org/spip.php?article206


Les camps d'Auschwitz, articles Wikipedia


« Le 17 janvier 1945 a lieu le dernier appel général.
Y sont présents 67 000 déportés dont 31 800 à Auschwitz I et II et 35 100 dans les camps annexes de Monowitz »
« 7 000 déportés (dont Primo Levi), maintenus dans le camp, survécurent jusqu'à l'arrivée des Soviétiques le 27 janvier 1945 »
   https://fr.wikipedia.org/wiki/Auschwitz#%C3%89vacuation_et_lib%C3%A9ration_du_camp

1,3 million de personnes ont été déportées dans les camps d'Auschwitz ;
1,1 million de déportés y sont morts dont :
   960 000 Juifs ;
   70 000 à 75 000 Polonais non juifs


Auschwitz, 27 janvier 1945, vers midi. Primo Levi raconte... dans La Trève
http://international.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/01/27/auschwitz-birkenau-shoah-primo-levi-13389.html

« C’était quatre jeunes soldats à cheval, qui avançaient aux aguets, les mitraillettes au bras,
le long de la route qui bordait le camp. Quand ils arrivèrent aux barbelés,
il s’arrêtèrent pour regarder, échangeant quelques mots rapides et timides,
et s’adressant des regards unis par un étrange embarras sur les cadavres décomposés,
sur les baraquements décrépis et sur nous, rares survivants. »

- Arte Regards, la Shoah, 75 ans après
    https://www.arte.tv/fr/videos/RC-018462/la-shoah-75-ans-apres/
    le 27.01.2020 :  « Préserver  Auschwitz »
    le soir, les Enfants du 209, rue Saint-Maur Paris Xe

 

auschwitz-enfants-barbeles

Filmer la guerre. Les Soviétiques face à la Shoah 1941-1946
des images tournées après l'ouverture du camp...
voir les articles liés à l'exposition de 2015
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article418

 

vingt139-shoah-sources

L'histoire de la Shoah face à ses sources
dont Passages de témoins
Historiciser les images
La microhistoire au prisme de l’exception
Comptes rendus d’ouvrages sur l’histoire de la Shoah


Vingtième siècle
139, 2018
4 numéros à 56 euros par an
14 * 5 euros le dossier en vente à la découpe :-)


La Destruction des Juifs d'Europe
Raul Hillberg 1961 traduction en français en 1988

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Destruction_des_Juifs_d%27Europe
https://en.wikipedia.org/wiki/The_Destruction_of_the_European_Jews

Raul Hillberg
https://en.wikipedia.org/wiki/Raul_Hilberg


Enseigner l’histoire de la Shoah
  bibliographie (2015?)
http://www.enseigner-histoire-shoah.org/outils-et-ressources/pour-aller-plus-loin/bibliographie.html


Cercleshoah, bibiographies des Petits Cahiers
https://www.cercleshoah.org/spip.php?article4
Livres écrits par des témoins
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article86


Témoins / acteurs, grands entretiens de l'INA
http://clioweb.canalblog.com/archives/2018/09/25/36735482.html

dont Jean Samuel, le pikolo, vidéo et transcription intégrale
https://entretiens.ina.fr/memoires-de-la-shoah/Samuel/jean-samuel/video

.

.
.


Posté par clioweb à 08:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


20 novembre 2019

Primo Levi, Retour à Auschwtiz, 1982



Retour à Auschwitz, Primo Levi, juin 1982

transcription d’un entretien télévisé réalisé avec Primo Levi,
lors de son deuxième retour à Auschwitz, par Daniel Toaff et Emmanuele Ascarelli ;
la transcription a été faite par Marco Belpoliti.
https://journals.openedition.org/temoigner/1457

Extraits :
- « Il y a quarante ans, quel avait été votre premier contact avec Auschwitz ? »

Primo Levi : C’était… comment dire ? C’était lunairement différent, il faisait nuit ; c’était la fin de cinq jours d’un voyage désastreux au cours duquel plusieurs personnes étaient mortes dans le wagon, c’était l’arrivée dans un lieu dont on ne comprenait pas la langue et encore moins la raison d’être.... On avait l’impression d’être en pleine crise de folie, d’être… d’avoir abandonné toute possibilité de raisonnement. Non, nous ne raisonnions plus ». »

« Sur les six cent cinquante que nous étions dans ce train, les quatre cinquièmes sont morts la nuit même ou la nuit suivante, envoyés directement aux chambres à gaz » »

« Il n’y avait aucune échappatoire, l’Europe entière était devenue un énorme piège, c’est cela qui était nouveau et qui a déterminé un changement profond parmi les Juifs, pas seulement en Europe, mais aussi au sein de la communauté juive aux USA, parmi tous les Juifs du monde entier ».

«  la caractéristique du Lager nazi – les autres, je ne sais pas parce que je ne les connais pas, peut-être que dans les camps russes il en est autrement – est de réduire à néant la personnalité de l’homme, à l’intérieur comme à l’extérieur, et pas seulement celle du prisonnier, mais aussi celle du gardien du Lager qui, lui aussi, perd son humanité ; les deux chemins divergent, mais le résultat est identique ».

une gare à la frontière, entre Katowice et Cracovie. Un Polonais, civil, avocat lui demande d’où il venait.

« J’avais dit : « je suis un Juif italien » et il avait traduit « c’est un prisonnier politique italien. Alors j’ai protesté en français ; j’ai dit « je ne suis pas… je suis aussi un prisonnier politique, mais j’ai été déporté à Auschwitz parce que je suis juif, et pas comme prisonnier politique. » Mais il m’a répondu à la sauvette et en français qu’il valait mieux dire comme ça, pour mon bien, parce que la Pologne est un triste pays ».

 
Primo Levi, Ainsi fut Auschwitz. Témoignages (1945-1986)

Avec la contribution de : Leonardo De Benedetti, Traduit par : Marc Lesage,
Texte établi par : Fabio Levi, Domenico Scarpa
https://www.lesbelleslettres.com/livre/3887-ainsi-fut-auschwitz


- Primo Levi, Oeuvres, Robert Laffont 2005

outre « Si c'est un homme », il comprend « La trêve », « Le système périodique », « La clé à molette », « Maintenant ou jamais », « Conversations et entretiens ».

L’adaptation théâtrale de « Si c’est un homme » de Primo Levi (Florence, nov 1966)
http://theatre-shoah-genocides-violences.net/primolevi/adaptation_generale.html

La démolition d’un homme,
dossier péda autour de 5 thèmes
http://theatre-shoah-genocides-violences.net/primolevi/dossier2.html

 

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 novembre 2019

Pierre Lebreton (1899-1942)

 

lebreton-mariage

Pierre et Marguerite Lebreton, 24 nov 1923


LEBRETON Pierre (1899-1942) - matricule 45744 à Auschwitz

blog de l’historienne Claudine Cardon-Hamet
https://politique-auschwitz.blogspot.com/2010/07/lebreton-pierre-joseph-auguste.html


Conscrit de la classe 1919, Pierre Lebreton devance l’appel et s’engage pour une durée de 4 ans le 18 mars 1918.
Il est renvoyé dans ses foyers le 18 mars 1921, puis embauché comme cheminot (cantonnier de voie) en 1922.

Le 4 mai 1942, il est arrêté à Vire par les gendarmes allemands de Flers.

Militant communiste connu des services de police, il figure sur la liste de 120 otages « communistes et juifs » établie par les autorités allemandes. Son arrestation a lieu en représailles au déraillement de deux trains de permissionnaires allemands à Moult-Argences (38 morts et 41 blessés parmi les permissionnaires de la Marine allemande à la suite des sabotages par la Résistance, les 16 et 30 avril 1942)

Il est déporté à Auschwitz dans le convoi du 6 juillet 1942 dit des « 45000 ».
Ce convoi d’otages composé, pour l’essentiel, d’un millier de communistes (responsables politiques du parti et syndicalistes de la CGT) et d’une cinquantaine d’otages juifs.
Affecté à Birkenau, Pierre Lebreton y meurt le 17 août 1942
(la plaque du cimetière de Vire mentionne le 31 décembre 1942)

voir aussi http://www.memoirevive.org/pierre-lebreton-45744/

 

 lebreton1942

Plaque dans le monument aux morts 14-18
(cimetière St Benoît, Vire)

lebreton-plaque

 


.
.

Posté par clioweb à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 septembre 2019

Primo Levi, Ainsi fut Auschwitz


primo-levi-bl

Ainsi fut Auschwitz - Témoignages (1945-1986)
Primo Levi, Les belles lettres 02.2019
http://www.lesbelleslettres.com/livre/3887-ainsi-fut-auschwitz

Texte établi par : Fabio Levi, Domenico Scarpa
Traduction
: Marc Lesage,

« Un recueil de témoignages, d’enquêtes et d’analyses approfondies
qui, grâce à la cohérence, à la clarté de son style, à la rigueur de sa méthode,
nous rendent le Primo Levi que nous avons appris à reconnaître
comme un auteur classique de la littérature italienne »

La table des matières est disponible sur le site web de l’éditeur
http://www.lesbelleslettres.com/livre/3887-ainsi-fut-auschwitz

« Le présent recueil, qui montre le cheminement de Levi
et rappelle que le silence est dangereux, mérite qu’on s’y plonge ». En attendant Nadeau 02.07.2019
http://www.en-attendant-nadeau.fr/2019/07/02/auschwitz-temoignages-levi/


rappels :

- Primo Levi ou et mon tout est un homme, documentaire William Karel
pour la série un siècle d'écrivains (Bernard Rapp), 1997

- http://www.cercleshoah.org/spip.php?article28
- http://clioweb.canalblog.com/tag/primolevi

- wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Primo_Levi
http://it.wikipedia.org/wiki/Primo_Levi

 

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 juillet 2019

DNB2019 : les sujets

 

DNB2019 HG

- Histoire - rafle du Vel d’Hiv
et convois de France vers Auschwitz

- Géo - Organisation et dynamiques d’une aire urbaine en France
            Les territoires ultra-marins français

- EMC – engagement des citoyens – budget participatif de Floirac

http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/info/brevet-2019-le-sujet-d-histoire-geographie-et-d-enseignement-moral-et-civique.html

 

auschwitz-convois

Auschwitz, carte des convois depuis toute l’Europe
carte sans indication de source et de date.

 

convois-auschwitz-mds

 2 cartes ont sans doute servi à partir du site web du MdS (source NM) :
Itinéraires des convois vers Auschwitz (en couleurs)
Les camps d’internement en France
http://www.enseigner-histoire-shoah.org/outils-et-ressources/chronologie-et-cartes/cartes.html

 

auschwitz-convois-gilbert2
Les convois sont aussi figurés sur la carte
de Martin Gilbert, Atlas de la Shoah, Aube 2005


- La cartographie de la 2 GM est un exercice très difficile.

- Passer d'un original couleur à une carte monochrome,
c'est affaiblir gravement l'intérêt d'une carte.

La carte utilisée pour le DNB garde le tracé des voies ferrées de la carte Gilbert,
avec des voies venant de Bordeaux et de Marseille se rejoignant à Nancy
(ou bien à Paris puis direction Metz dans la carte MdS).
Westerbork est localisé dans la carte Gilbert.

Pourquoi Tallinn pour les déportés de France ? Tallinn (en version alld - Reval - prend la place de Narva.
Rome et Salonique envoient les trains de déportés vers Auschwitz via Budapest.
départs de Sepsiszentgyorgy vers Cluj et Debrecen

convois-pologne-detail

Itinéraires des convois de trains vers Auschwitz (détail)

- Pour l'Allemagne nazie, dans la carte monochrome du DNB, 
Il manque le tracé des frontières de 1937 pour l'Autriche, la Tchéco et la Pologne

- La frontière orientale représente sans doute l'ancienne limite des pays baltes
(avec détour par Pskov :-)...  Pas l'avancée maximale des troupes nazies.

- Les camps d'internement dans la France occupée
sur la carte DNB, camps de Vittel et Ecrouves dans l'Est de la France
voir la carte de Jo Saville 1997-2004
http://www.tampow3945.com/carte-des-camps-1939-1945-.php

 .

camps-belin1983

Autres cartes via le web :
http://clioweb.free.fr/camps/cartescamps.htm

 


.

Posté par clioweb à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


17 février 2019

La nouvelle école polonaise d’histoire de la Shoah


La nouvelle école polonaise d’histoire de la Shoah

Jeudi 21 et vendredi 22 février 2019, 10 h – 19 h
colloque à l'EHESS, 105 bd Raspail, Paris 6e
et au Collège de France

Dans la Pologne occupée
Les juifs à Varsovie sous l’occupation allemande
Auschwitz : études de cas
Savoirs, transmissions, témoignages
Jalons d’une mémoire et d’une contre-mémoire


programme détaillé :
http://www.ihmc.ens.fr/nouvelle-ecole-polonaise-histoire-shoah.html
http://www.ihmc.ens.fr/IMG/pdf/190221-nouvelle-ecole-polonaise-histoire-shoah-programme.pdf

.

shoah-pologne



 

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 septembre 2018

Ida Grinspan (1929-2018)

 

 ida-cercle


Ida Grinspan, 14 récits d’Auschwitz - 2005
http://www.youtube.com/watch?v=z3R3ZFGsBqE


Ida a pu être dans les longs entretiens de l'INA pour la FMS
une copie est peut-être là :
http://www.youtube.com/watch?v=WNSaEr6WtLA

 


« Une peine immense nous étreint. Notre camarade Ida Grinspan est partie.
Très grande figure du témoignage sur Auschwitz,
inlassablement, elle a semé des graines de tolérance et d'amitié.
Des dizaines de milliers d'élèves s'en souviennent ».
Union des Déportés d'Auschwitz‏ @UnionAuschwitz
http://memoiresdesdeportations.org/fr/personne/grinspan-ida


De nombreux messages de condoléances sur Twitter,
à la suite d'un tweet de Delphine Batho.
http://twitter.com/search?l=&q=%22Ida%20Grinspan%22%20since%3A2018-09-23%20until%3A2018-09-26&src=typd

 

Un blog : http://idagrinspan.over-blog.fr/

Ida Grinspan, témoignage 2006 (+ 2009 l’affaire de Parthenay) – Cercleshoah
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article60
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article703

Ida Grinspan, choix de liens sur le blog Clioweb
http://clioweb.canalblog.com/tag/ida

 
Ida Grinspan, « Après Auschwitz » (en Suisse grâce à l’ADIR) - source CV
Voix et Visages, n•247, nov-déc. 1995. http://www.citadelle.com/images/Dossier_CNRD_2015_MRD_compressé.compressed.pdf

 

Témoignage recueilli en 2004
par le Mémorial de la Shoah et la Mairie de Paris
(1 h 46 mn)
http://www.youtube.com/watch?v=WNSaEr6WtLA

Ida Grinspan, l’arrestation


Ida Grinspan [Fensterszab] est née en1929 à Paris, de parents juifs polonais. Sa mère a été déportée le 27 juillet 1942, son père a été déporté le 31 juillet 1944. Tous deux ont été assassinés par les nazis.

De 1940 à 1944, elle vit à Lié, en Poitou.
Elle raconte son arrestation par 3 gendarmes français en janvier 1944 :

« Un dimanche soir, à minuit passé, 3 gendarmes arrivent où j'habite et disent à ma nourrice : « on vient arrêter la petite juive qui vit chez vous ». Tel quel. Aussi longtemps qu'elle a vécu, ma nourrice m'a raconté ce dialogue que je connais par cœur. Alors elle répond, « mais ce n'est pas possible, vous n'allez tout même pas arrêter cette gamine ! ». J'ai à ce moment-là 14 ans et 2 mois. Alors le brigadier lui répond sèchement : « nous on a des ordres, si on la trouve pas, on prend votre mari ».

Elle vient dans ma chambre ; j'ai entendu du bruit, je ne sais pas exactement ce qui se passe, j'ai un peu peur que ce soit cela mais je n'ai pas de certitude. Elle arrive dans ma chambre, elle vient m'expliquer, elle me dit : « les gendarmes sont là, ils viennent t'arrêter, et ils ont dit que si on te trouvait pas, on emmenait Paul ». Alors le temps d'un éclair, j'ai réalisé que nous sommes au rez-de-chaussée, je peux passer par la porte fenêtre, je peux me sauver, à l'insu des gendarmes, je peux aller chez n'importe quel voisin, ils m'ouvriront parce qu'ils m'aiment bien, mais quand elle me dit qu'on menace d'emmener son mari, je ne peux pas envisager de partir et de faire arrêter son mari à ma place.

Elle ne s'en tient pas là. C'est elle qui va réveiller les voisins. Parmi les proches voisins, il y a l'adjoint au maire. Il arrive, il commence à discuter avec les gendarmes, il essaie de les convaincre de dire qu'on ne m'a pas trouvée. Ce n'est pas pour rien que le capitaine a envoyé trois gendarmes : chacun a peur des deux autres. Ils n'ont rien voulu savoir, ils m'ont embarquée. Ces mêmes gendarmes m'ont emmenée dans un dépôt à Niort où on avait regroupé des juifs de tous âges. D'après les archives, on sait qu'on était 58. On nous a fait dormir dans un grand dépôt, sur des lits de camp.

Le lendemain après-midi, ma nourrice est arrivée. Un gendarme qui gardait le dépôt l'a laissée passer. Ma nourrice pleurait encore. Elle m'a raconté ce qui s'était passé : dès le matin, elle est allée voir le curé du village, elle lui a raconté mon arrestation. Sans hésitation le curé lui a fait un faux certificat de baptême.

Avec ce faux certificat, elle est allée à la Kommandantur de Niort. Elle a été reçue par le chef. Elle lui a expliqué qu'elle hébergeait une petite d'origine juive qui maintenant était convertie, qu'elle avait été arrêtée probablement par erreur. Le chef l'a écoutée, il ne l'a pas interrompue. Et puis, il lui a dit, avec un sourire narquois : « Ah oui, d'accord Madame, mais par qui a-t-elle été arrêtée ? » Elle a bien été obligée de dire que c'était par la gendarmerie française. Alors il s'est moqué franchement d'elle : « mais Madame, vous comprendrez très bien que si c'est la gendarmerie française qui l'a arrêtée, je ne puisse pas intervenir »

« Interrogée à Niort pour lui soutirer l’adresse de son père et de son frère aîné, elle est transférée à Drancy, qu'elle quitte pleine d'espoir : on lui dit que "ceux qui ont de la famille déportée vont la rejoindre".

Après un voyage en train dans la promiscuité et la puanteur, elle arrive à Birkenau, le 13 février 1944. Débarrassée deux ans plus tôt de ses nattes, Ida paraît plus âgée que ses 14 ans, et évite ainsi la chambre à gaz, où étaient envoyés d’office les moins de 15 ans. Elle comprend qu'elle ne retrouvera pas sa mère.
Affectée à un commando des pierres, puis des pommes de terre, elle travaille ensuite dans une usine d’armement. En janvier 1945, les Allemands évacuent Auschwitz, et une terrible « marche de la mort » emmène Ida jusqu’à Breslau (aujourd’hui Wroclaw, en Pologne), puis à Ravensbrück. Malade du typhus, elle est envoyée dans une annexe du camp, à Neustadt, où elle est soignée par Wanda, une infirmière polonaise déportée pour résistance. "Je l’ai cherchée pendant cinquante-six ans." Mais lorsque Ida la retrouve enfin à Varsovie, elle est dans le coma depuis deux jours.
En mai 1945, c’est en brouette que les soldats soviétiques l’évacuent vers un hôpital militaire. Rapatriée au Bourget en avion, elle apprend que son père, déporté mi-1944, ne reviendra pas ».

Depuis les années 1980. Ida témoigne régulièrement dans les écoles.

Ida Grinspan : « J'ai pas pleuré » - 1 h 43 en 18 séquences
Le Monde.fr 25.07.2005 : les derniers témoins racontent ( vidéo non disponible en 2018)
http://www.lemonde.fr/shoah-les-derniers-temoins-racontent/visuel/2005/07/25/ida-grinspan-j-ai-pas-pleure_668597_641295.html

En 2002, Ida Grinspan a publié « J'ai pas pleuré » , écrit avec Bertrand Poirot-Delpech (Robert Laffont).
En 2003, Marceline Loridan-Ivens a réalisé La Petite Prairie aux bouleaux (traduction du polonais Brezinka, Birkenau en allemand)
http://www.lemonde.fr:80/web/vi/0,47-0@2-641295,54-668597@51-672973,0.html


(Pas) Le temps de dire merci

A quelques heures près, le destin n'a pas permis qu'une ancienne déportée juive, Ida Grinspan, puisse remercier Wanda Ossowska, l'infirmière polonaise qui lui avait sauvé la vie, au camp de Neuestadt, en 1945.
Au lendemain de la journée annuelle de la déportation (dimanche 29 avril 2005), ce rendez-vous manqué illustre la nouvelle ère de mémoire qui va s'ouvrir avec la disparition des derniers témoins directs. Le temps de l'ouï-dire commence. Bertrand Poirot-Delpech raconte.
http://www.lemonde.fr/shoah-les-derniers-temoins-racontent/article/2005/07/25/le-temps-de-dire-merci_674531_641295.html

Wanda évoquée par Ida dans Mémoires des déportations
http://memoiresdesdeportations.org/fr/video/wanda?temoin=100
Ida Grinspan

http://memoiresdesdeportations.org/fr/personne/grinspan-ida

 

 

ida-obs

 

 ida-paspleure



En 2010, un maire-adjoint (ancien gendarme) de Parthenay a tenté (en vain) de la censurer.

Le texte de la lettre publiée dans Après Auschwitz

http://www.cercleshoah.org/spip.php?article60




.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 janvier 2018

Journée du 27 janvier 2018

 

auschwitz-2009

Auschwitz 2009 - source documentaire Auschwitz Projekt

 

auschwitz-1945

Evacuation du complexe d’Auschwitz. Photo Dominique Dufourmantelle - Cercleshoah
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article128



- Traces de mémoire - pédagogie et transmission
une publication de mémoire d’Auschwitz ASBL - asso sans but lucratif (2016 ou 2017)
http://www.auschwitz.be/images/_bulletin_pedagogique/traces_visiter-auschwitz.pdf

Auschwitz illustre la coexistence de deux systèmes distincts : le système du camp de concentration (plutôt Auschwitz I) et le système de centre de mise à mort immédiate (Birkenau). Y ajouter l'usine de la Buna à Monowitz (Auschwitz III, cf Primo Levi ou Simon Igel) et les commandos (Bobrek pour Simone Veil, Blechhammer pour le père de J-M Lilienfeld, pour Jules Fainzang etc.)
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article497
Le dossier belge évoque les expériences pseudo-médicales dans le Block 10 destinées à tuer des hommes ou des femmes (mutilations, stérilisations). Les SS médecins/bourrreaux s’appelaient entre autres Carl Clauberg et Horst Schumann.

- 2002  le Conseil de l'Europe proclame le 27 janvier
« Journée européenne de la mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité »

- 2005 L’AG de l’ONU fait du 27 janvier
une « Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'Holocauste »
http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/commemorations/27_janvier.htm

2018 - Le 27 janvier a lieu la journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité. Chaque année, le ministère chargé de l'Éducation nationale invite la communauté éducative à engager une réflexion avec les élèves sur l'Holocauste et les génocides reconnus, en liaison avec les programmes scolaires.
http://www.education.gouv.fr/cid50448/27-janvier-journee-de-la-memoire-des-genocides-et-de-la-prevention-des-crimes-contre-l-humanite.html

A l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste, commémorée chaque année le 27 janvier, l’UNESCO a réaffirmé son engagement dans la lutte contre l’antisémitisme, le racisme et toute autre forme d’intolérance.
http://fr.unesco.org/news/memoire-enseignement-holocauste-prevenir-intolerance


.- Devoir de mémoire ?

La thèse de Sébastien Ledoux est apparemment peu lue par les medias.
L'expression Devoir de mémoire continue de sévir dans les médias locaux.
Est-il possible de rappeler que le support le plus efficace pour se souvenir,
c'est l'histoire, l'histoire écrite par des historiens de métier
et l'histoire enseignée à l'Ecole (cf. le programme Chatel en Terminale ES-L)


Histoire, mémoire et politiques mémorielles, H. Rousso et S. Ledoux
CR Martine Giboureau mai 2016
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article517

À quoi servent les politiques de mémoire ? Sarah Gensburger et Sandrine Lefranc
CR par Martine Giboureau
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article647
- Notre monde vit comme s'il n'avait tiré aucune leçon de la Shoah
tribune de PMA Cywinski, Le Monde 26.01.2018
http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/01/26/notre-monde
La tribune du directeur du musée d'Etat d'Auschwitz passe sous silence un contexte essentiel : celui de la guerre froide
« Les formes nouvelles d’un discours de haine » ont peut-être à voir avec l’histoire et avec les conséquences de certains choix en économie.

. Témoignages en vidéos
.. Choix de sources de vidéos par le Cercle
vidéos (dont grands entretiens INA) + films + biblio
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article128#outil_sommaire_2

.. Holocauste, des milliers de témoignages ont été filmés et mis en ligne
USC Shoah Foundation - Visual History Archive > 55,000 videos
Holocaust testimonies + Armenian Genocide + Nanjing Massacre + Rwanda + Guatemala
sfi.usc.edu/vha

. 950 Interviews aus der Sammlung der USC Shoah Foundation
http://transcripts.vha.fu-berlin.de/?locale=de


. En 2018, les TV ont été discrètes le 27 janvier.
  Un samedi soir est peu propice à la mise en avant de l'histoire et de la mémoire de l'Holocauste.
  Par contre, plusieurs documentaires ont été programmés et diffusés le mardi 30 janvier :-)


.
rappels :
http://clioweb.canalblog.com/tag/shoah

Yvette Lévy : http://clioweb.canalblog.com/tag/yvettelevy

Mémoires des massacres, colloque Caen 2017, conclusion par Stéphane Michonneau
http://clioweb.canalblog.com/tag/massacres


.



Posté par clioweb à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

25 septembre 2017

Raphael Esrail L'espérance d'un baiser

 

raphael-cavous

Le négationnisme m'a obligé à mettre mon « habit de lumière »

Raphaël Esrail, le président de l'UDA était l'invité de l'émission C'est à vous, sur France 5,
vendredi 22 septembre 2017, 16e - 26e,
après un interminable matraquage par la pub commerciale
http://www.france.tv/france-5/c-a-vous/saison-9/248447-c-a-vous.html

 

Plusieurs supports possibles

- Une copie vidéo temporaire des 10 minutes de témoignage (environ 100 Mo) :
http://www.dropbox.com/s/1wb2qcndd2jcixv/RaphaelEsrail.ts?dl=0


- Une version audio au format mp3 - taille modeste (5 Mo)
 http://clioweb.free.fr/camps/raphael-cavous.mp3

- une transcription en deux formats :
pdf :
http://clioweb.free.fr/camps/raphael-cavous.pdf
odt :
http://clioweb.free.fr/camps/raphael-cavous.odt


- Parmi les autres témoignages de Raphaël Esrail disponibles sur le web :

2011 - 14 récits d'Auschwitz

http://www.youtube.com/watch?v=VoHufRKKvUo


- Raphaël Esrail, résistant et déporté, président de l'UDA - Cercleshoah 04.10.2011
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article159

avec le récit de la tentative d'évasion avec Ernest lors de la marche de la mort
« ... A Gleiwitz, on les fait monter dans des wagons à charbon ouverts ou des wagons à bestiaux. Il neige, il fait froid sur les plates formes. Des gens ont les pieds gelés. Ils essaient de se réchauffer les uns les autres. Ils ont faim, ils ont soif, et quand on a soif, on devient fou, ils ont mangé de la neige. Il y a des morts.
Le camp de Gross-Rosen est atteint...
...  Au bout de 7 jours, sans manger et sans boire, ils arrivent à Zwickau. Ils trouvent des prisonniers français, mais ceux-ci ne peuvent pas leur donner à boire. Raphaël est dans un wagon avec Ernest et un étudiant. Ils ne voulaient pas mourir comme des rats. Envisageant de se faire aider par les prisonniers français, il tente de s’évader avec Ernest, le troisième n’a pas sauté. Ils mangent de la neige. Arrêtés par un type de l’organisation Todt, ils sont emmenés chez le garde-barrière. La police allemande arrive. Ernest dit qu’il est français, il reçoit une balle dans la tête. Raphaël dit qu’il est né en Turquie, il est épargné.
Un SS venu du convoi lui retire sa ceinture... Le SS entre dans un bistrot, lui, reste dehors. Il faisait moins 25 ou moins 30°. Une femme le regarde par la fenêtre. Ses yeux étaient implorants. Le SS l’amène à la gare, le chef SS du convoi lui fait une manchette qui l’étourdit.
- "Pourquoi ne l’as-tu pas descendu ?" dit-il au SS.
Raphaël remonte dans son wagon en direction de Dachau ».


- Raphaël Esrail, la mémoire ou la vie, L'Humanité, 27.01.2015
http://www.humanite.fr/raphael-esrail-la-memoire-ou-la-vie-563726
Le DVD Shoah mémoire demain contient plus de huit heures de témoignages des rescapés filmés sur le site même d’Auschwitz-Birkenau - 2009

.

baiser-raphael

Raphaël Esrail, L'espérance d'un baiser, Robert Laffont 2017
http://www.laffont.fr/site/l_esperance_d_un_baiser_&100&9782221202210.html

 


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 juillet 2017

Sarah Montard

 

sarah2010

Sarah Montard témoigne à Granville en 2010

Lors de la rafle du Vel d'Hiv, sa mère et elle ont pu s'échapper.
En 1944, elle a été dénoncée et déportée à Auschwitz


Témoignage en 3 parties
, pour le Mémorial de la Shoah
(après la pub ... même sur ce sujet, l'argent et le commerce passent avant la mémoire et le devoir d'histoire :-)....


partie 1
http://www.dailymotion.com
partie 2
http://www.dailymotion.com/
partie 3
http://www.dailymotion.com/


Chassez les papillons noirs,
Cercle d'étude de la déportation et de la shoah :
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article173

sur ce blog, http://clioweb.canalblog.com/tag/sarahmontard

 

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,