« Les disciplines fondamentales doivent redevenir la priorité numéro un : le français bien sûr, dont on constate une dégradation continue de la qualité grammaticale, orthographique et lexicale, mais aussi le calcul et les grands repères historiques et géographiques de la Nation. Il faut rétablir un volume horaire hebdomadaire plus important pour l'enseignement du français, envisager tout au long de la scolarité un suivi et une évaluation plus systématiques afin de vraiment relever le niveau. Sur les mathématiques, de la primaire à la sortie du bac, il faudra bien trouver le moyen de résoudre l'énigme que constituent d'un côté l'existence d'une élite de chercheurs, produit d'un environnement national manifestement porteur, et l'espèce de complexe d'infériorité que ressentent tant d'élèves face à cette discipline, majeure pour l'innovation et la formation d'ingénieurs en quantité et en qualité. Pour l'histoire et la géographie, il faut d'urgence mettre un terme à la dérive européiste qui défigure la captation par les futurs Français de leur propre pays et qui, au nom de la lutte contre un nationalisme aujourd'hui imaginaire, entend inculquer aux élèves des connaissances inutiles pour ne pas dire douteuses quant à leur valeur scientifique ».

Nicolas Dupont-Aignan répond à Jean-Paul Brighelli, le nouveau délégué national à l'instruction publique de DLF
https://twitter.com/dupontaignan/status/551126398392606721
http://mobile.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/education-nicolas-dupont-aignan-on-nage-en-pleine-culture-de-l-excuse-11-12-2014-1888823_1886.php


Enseigner & apprendre l’histoire de l’Europe, c’est un séminaire à Blois en 2000 et un dossier publié par la revue Vingtième siècle ,
à télécharger et à lire grâce au site web Persée.
http://clioweb.free.fr/debats/europe2000.htm

au sommaire 
Le séminaire européen de Blois, Jean-Pierre Rioux
La « voix romaine », Rémi Brague
Une histoire à repenser, John Horne
Histoire de l'Europe et histoire des nations, Guy Hermet
Une histoire problématique, une histoire du temps présent, Robert Frank
Les vertus du bilatéral, Étienne François
Histoire, citoyenneté et démocratie,  Dominique Schnapper
Comment l'enseigner ? Dominique Borne

Comment faire cette histoire sans tomber dans un roman européen reproduisant les dérives du roman national ?
Pour l'instant, l'histoire scolaire sait faire du bi-national (le manuel franco-allemand).
Pas vraiment de l'histoire de l'Europe.

 

.