extremeorient32

Extrême-Orient, Extrême-Occident - http://extremeorient.revues.org/


Dans un excellent Salon noir, 07.03.2012
Shinichi Fujimura et la falsification du site paléolithique de Kami-Takamori
invités : Arnaud Nanta et Emmanuel Poisson
Une émission à écouter en différé sur l'archéologie au Japon et en Asie.
L'émission au format mp3
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10267-07.03.2012-ITEMA_20350409-0.mp3


- Le 5 novembre 2000, une affaire de faux archéologique sans précédent éclata au Japon. Shinichi Fujimura, un célèbre archéologue est démasqué : il a été surpris en train de mettre des objets Jomon dans une couche paléolithique pour démontrer une présence très ancienne de l'homme dans le NE du Japon... [on parle de salage d'un site de fouille]

« Shinichi Fujimura is a Japanese former amateur archaeologist who claimed he had found a large number of stone artifacts dating back to the Lower Paleolithic and Middle Paleolithic periods. These objects were later revealed as forgeries : On November 5, 2000, the newspaper Mainichi Shimbun published pictures of Fujimura digging holes and burying the artifacts his team later found. The pictures had been taken one day before the finding was announced. Fujimura admitted his forgery in an interview with the newspaper».
http://en.wikipedia.org/wiki/History_of_Kumamoto_Prefecture#Prehistoric_Kumamoto

« Fujimura was a self-taught amateur archaeologist who began digging as a hobby in the 70s. When he found a 40,000-year-old stoneware (the oldest to ever be found in Japan), his hobby as an archaeologist transformed into a full-fledged career. Over the next 20 years, Fujimura worked on over 180 digs in Japan and became known as one of the country’s top archaeologists. He was nicknamed ‘’God’s Hands’ because he possessed an unbelievable luck in finding Paleolithic artifacts. He would soon also be known as one of the country’s top hoaxers and source of global disgrace ». Avec photos reproduites
http://www.withoutwax.org/Without_Wax/Blog/Entries/2008/12/10_Gods_Hands.html


Lire Arnaud Nanta - Comprendre l’affaire de falsification d’outils paléolithiques de 2000.
Histoire de l’archéologie paléolithique et de l’homme fossile au Japon (l'accès est payant, seule la présentation est en accès libre)
http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=EXTRO_032_0193

« Cette affaire de falsification mit en cause près de vingt-cinq années de travaux, ainsi que l'affirmation d'une présence humaine « japonaise » remontant à 600 000 ans. L’enquête menée par l’Association japonaise d’archéologie montra que Fujimura Shinichi, vice-directeur du Centre de recherche sur la culture paléolithique du Tôhoku au moment des faits, avait réalisé des truffages systématiques depuis 1976, voire intégralement falsifié certains sites.
Pour autant, une analyse visant à comprendre les causes profondes, les motivations et la dynamique de cette affaire de faux ne pourrait se limiter à un seul homme. Le présent article réfléchit tout d’abord sur la place et le rôle de « l’archéologie nationale » au sein des États-nations modernes, puis retrace l’histoire de la recherche paléolithique et de l’homme fossile dans le Japon du premier XXe siècle. Après 1949, la recherche sur le paléolithique se développa dans le Nord-Est en opposition avec le reste de l’archéologie japonaise, davantage portée sur la Protohistoire ».


L'émission Le Salon noir aborde de nombreux enjeux :
les relations de l'histoire et de la politique (chauvinisme, identité nationale...),
les conditions de travail des archéologues (quelles attentes de la société ? quels modes de financement ?),
le rapport entre archéologues amateurs et universitaires,
la place des médias ...

takamori

source : Arnaud Nanta - http://extremeorient.revues.org/

.
- Parmi les mentions faites par Vincent Charpentier :
André Vayson de Pradenne, Les fraudes en archéologie préhistorique, J. Millon, (L'Homme des Origines), (1e éd. 1932, rééd 1993)
http://fr.wikipedia.org/wiki/André_Vayson_de_Pradenne

jomon

Japan, Jomon period, source Wikipedia


Préhistoire du Japon
Périodes Jomon (- 14000 -300)
Yayoi from about - 400 or 300 jusquà +250
http://en.wikipedia.org/wiki/History_of_Japan

Au Royaume-uni, la tromperie de l'homme de Piltdown
http://en.wikipedia.org/wiki/Piltdown_Man
http://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_de_Piltdown


L'archéologie complice du nazisme

http://clioweb.canalblog.com/archives/2010/03/05/17122488.html

En 1943, l'archéologue Saint-Just Péquart rejoint la Milice. À la Libération, il a été condammé par la Cour martiale de Montpellier et fusillé le 11 septembre 1944.
http://www.ladepeche.fr/article/2010/09/30/917400-l-etrange-destin-des-pequart.html
Le Salon noir en 2007 sur le sujet : http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources-multimedias/Emissions-de-radio/Le-Salon-noir/Radio-Le-Salon-noir-archives-2007/p-9997-L-aventure-archeologique-de-la-famille-Pequart-1923-34.htm