27 août 2019

Théseée reconnu par son père

 

thesee-roti

Théseée reconnu par son père
Hippolyte Flandrin (1809-1864) - détail -


Couvrez ce sexe
, série Libération 6/7 16.08.2019
http://art.rmngp.fr/fr/library/artworks/hippolyte-flandrin_thesee-reconnu-par-son-pere_huile-sur-toile_1832

Elève d'Ingres,
prix de Rome 1832
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hippolyte_Flandrin


Comment contourner une censure tatillonne ?
En masquant la nudité derrière une feuille de vigne ou un rôti …:-)

Courbet aura davantage d'audace pour l'Origine du monde...

mention de
Cache-sexe : le désaveu du sexe dans l'art
Sylvie Aubenas, Philippe Comar
La Martinière 2014.
https://www.babelio.com/livres/Aubenas-Cache-sexe--Le-desaveu-du-sexe-dans-lart/668461


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


03 février 2014

Comment fait-on l'amour au cinéma ?

 

Comment fait-on l'amour au cinéma ? Le Monde Culture 30.01.2014
http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/01/30/comment-fait-on-l-amour-au-cinema_4357296_3246.html


Les censeurs ont assis leur pouvoir sur le cinéma quelques années après sa naissance. Aux Etats-Unis, de 1934 à 1965, le code Hays impose un puritanisme dont le symbole le plus absurde reste l'obligation pour les couples, même mariés, de ne pas partager le même lit. Le code résulte d'une démarche des studios.

« Under the Hays Code (1930-1968), people kissing in American films could no longer be horizontal; at least one had to be sitting or standing, not lying down. In addition, all on-screen married couples slept in twin beds... and if kissing on one of the beds occurred, at least one of the spouses had to have a foot on the floor »« Adultery, sometimes necessary plot material, must not be explicitly treated, or justified, or presented attractively ». « Many scenes cannot be presented without arousing dangerous emotions on the part of the immature, the young or the criminal classes. « Excessive and lustful kissing, lustful embraces, suggestive postures and gestures, are not to be shown ».
http://www.und.edu/instruct/cjacobs/ProductionCode.htm
voir http://en.wikipedia.org/wiki/Motion_Picture_Production_Code

En France, en 1959, Alain Resnais a montré sans ambiguïté la passion charnelle dans Hiroshima mon amour. En 1966, la censure interdit La Religieuse, adapté de Diderot par Jacques Rivette. Après 1968, les barrières sautent alors sous les coups des contestataires, qui font de la levée des interdits un enjeu politique. Aux Etats-Unis, plusieurs décisions de justice font reculer la censure. Au début des années 1970 on peut tout montrer au cinéma.

En 1975, les films pornographiques ne sont plus seulement interdits aux moins de 18 ans, mais ils sont frappés par un régime fiscal punitif.
Pour le cinéma, la présence du sexe à l’écran devient un tabou. L’article évoque les films de Lars von Trier, Catherine Breillat, Alain Guiraudie et Bruno Dumont ...

[ Une hypocrisie facile à constater : aux USA, les pères la pudeur s'enflamment quand un sein apparaît à l'écran. Par contre, installer une série TV dans une morgue ne leur pose aucun problème. Pas plus que la course jamais finie à l'horreur des crimes et des criminels. Un moyen de légitimer l'enfermement de plus de deux millions de personnes dans des prisons gérées par des entreprises privées ?]


.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 février 2014

La phobie de l'Egalité

 

- L'école prise entre rumeurs et mensonges
http://www.liberation.fr/societe/2014/01/28/l-ecole-prise-entre-rumeur-et-mensonges_976228
En primaire, les obscurantistes de la droite la plus réac partent en croisade contre l'égalité filles-garçons (cf journée de retrait de l'école, JRE2014). Ils ne reculent devant aucun délire et naviguent entre amalgame, méprise et mauvaise foi.

- La « théorie du genre », fantasme repoussoir de la droite réac - Libération 28.01.2014
http://www.liberation.fr/societe/2014/01/28/la-theorie-du-genre-fantasme-repoussoir-de-la-droite-reac_976222

« Les études de genre (gender studies) ont pour objectif de mettre en évidence tout ce qui, dans le masculin et le féminin, est construit historiquement, culturellement et socialement, au-delà de la simple biologie. Le terme a été utilisé les féministes pour contester les rôles et les tâches traditionnellement assignés aux femmes.
Les études de genre mettent en évidence la construction précoce des stéréotypes sexués. Dès la crèche, les qualités attribuées aux filles ou attendues d'elles (jolies, douces) ne sont pas les mêmes que celles des garçons (forts, courageux…). Les premières sont encouragées à pratiquer des loisirs sages, qui reproduisent des comportements dits " féminins " (poupée, dînette), tandis qu'il est admis que les garçons courent, crient, occupent plus d'espace ou jouent aux petites voitures.
Ces études permettent également de remettre en cause la division des rôles dans la sphère domestique » (Le Monde)


- Education sexuelle et genre : 5 intox décryptées - Le Monde 28.01.2014
(dont « la masturbation serait encouragée dès la maternelle »)
http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/01/28/cinq-intox-sur-la-theorie-du-genre_4355738_823448.html
- Education sexuelle et genre : 5 (autres) intox décryptées
.  des « sextoys» sont-ils utilisés en primaire ?
. un partenariat avec une association pro-« gender »
.
le film Tom Boy en CE2 ?
. le livre Papa porte une robe va-t-il rentrer au programme du CP-CE1 ?
. Vincent Peillon veut-il « arracher les enfants à leurs déterminismes » ?
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/01/31/

Non, vos enfants ne devront pas se masturber à la maternelle - Libération, 28.01.2014
voir l'exploitation délirante d'initiatives menées en Allemagne et en Suisse.
http://www.liberation.fr/societe/2014/01/28/non-vos-enfants-ne-devront-pas-se-masturber-a-la-maternelle_976035


- Deux points de vue opposés :
. La réussite scolaire passe par la fin des stéréotypes, Marie Duru-Bellat, sociologue -
http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/01/30/
. Cette théorie relève d'une idéologie sectaire, Chantal Delsol, philosophe
http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/01/30/
« Théorie du genre » : l'UMP dénonce le boycott de l'école... et le PS :-)


« L'aigreur, la haine et la rancœur sont de sinistres moteurs » écrit Mara Goyet. « L'Ecole ne parvient pas à tout résoudre … mais elle ne fait pas régresser, elle ne pervertit pas », elle n'enseigne pas le crétinisme et la déculturation.
http://maragoyet.blog.lemonde.fr/2014/01/30/3799/

Face à l'hystérie collective et aux délires des nostalgiques de l'inégalité, que faire ?
- Tenter de répondre par des arguments rationnels ?
- Faire défendre l'égalité par un ministre de l'éducation nationale ?
- ou comme Titiou Lecocq affirmer :
« J’en ai ras le bol qu’on doive s’excuser à cause de la (soit-disant) théorie du genre »
http://m.slate.fr/story/82929/colere-gender


« On ne  naît pas femme on le devient » Simone de Beauvoir
rappel : http://clioweb.canalblog.com/tag/genre

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

14 août 2013

Stoler : La race et le sexe

 

La race et le sexe - entretien Nouvel Obs, 07.08.2013
http://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20130807.OBS2467/la-race-et-le-sexe.html

Un colon peut-il coucher avec une indigène, lui faire des enfants ?
L'Américaine Ann Laura Stoler révèle la face cachée des empires coloniaux.


3 sources pour les «colonial studies» :
- La Grande-Bretagne des années 1960 (la culture populaire, Stuart Hall)
- Edward Said sur la représentation de l'Orient
- Un groupe de chercheurs indiens de Calcutta : l'histoire vue côté des colonisés.

« Puisque les races n'existent pas dans la réalité biologique, il faut les construire avec des lois et d'abord des lois sexuelles. Qui est un enfant légitime et qui ne l'est pas ? Qui a le droit de coucher avec qui ? Qui rentre dans la maison du colon blanc ? »
« Le Blanc représente sa race dans une compétition des virilités fabriquée de toutes pièces par l'imaginaire colonial ».

ann-stoler

Ann Laura Stoler - source : http://www.newschool.edu/



.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 avril 2010

Internet, révolution culturelle

Internet, révolution culturelle (Le grand bouleversement, l'invention d'une culture, un rêve d'industriels)
Manière de voir 109, Le Monde diplomatique. Février-Mars 2010.
Plusieurs articles de ce dossier peuvent être consultés en ligne.
(ceci n'est pas un poisson :-):-) )

Quelques exemples :
Internet déstabilise tout l’édifice social. Le web est à l’origine d’un grand chambardement multiforme ; il modifie en profondeur les habitudes culturelles. Les anciens équilibres sont balayés :
La vente des disques CD s’effondre (150 millions en 2002, 90 en 2006), mais pas celle des dvd …
Le livre comme point d’ancrage d’une pensée cohérente et articulée est menacé,
La tyrannie de la réactivité aggrave la crise du journalisme de marché,
Facebook est un « laboratoire idéal pour tester les limites de la tolérance à la surveillance ».
Dans « Le monde selon Google » (P Lazuly), la réponse à une requête n’est pas la principale référence sur le sujet, mais son acceptation la plus largement référencée. http://www.monde-diplomatique.fr/2003/10/LAZULY/10471

Quelle est la source de ce chambardement selon les auteurs ?
Les mutations du capitalisme de la connaissance, un des pans du capitalisme financier.

Internet enfante les géants de l’après-crise. Selon Dan Schiller (article payant) « Internet constitue le moyen le plus vigoureux dont dispose le capitalisme pour diffuser ses modes de relations sociales » et pour « impulser une nouvelle course aux profits ». La domination américaine reste écrasante (19 entreprises sur les 25 premières sur le marché du logiciel et d’Internet) . http://www.monde-diplomatique.fr/2009/12/SCHILLER/18572

Pour Robert Darnton les industries culturelles vont tomber du « ciel des Lumières » et plonger dans « le marigot du capitalisme global ». Le Web sert  « d’outil de privatisation du savoir public ». Grâce à la numérisation, Google va « se retrouver en position de monopole ». http://www.monde-diplomatique.fr/2009/03/DARNTON/16871

H Le Crosnier analyse les « Mouvements tectoniques sur la Toile : Google, Yahoo et Microsoft à la recherche d’un modèle économique ». Il s'intéresse également à « L’ère de l’ informatique en nuages : une nouvelle division du travail numérique ». Il constate que dans cette « industrie lourde », en 2008, une ferme de serveurs consomme autant d'énergie et d'eau qu'une fonderie d'aluminium.
http://www.monde-diplomatique.fr/2008/03/LE_CROSNIER/15673
http://www.monde-diplomatique.fr/2008/08/LE_CROSNIER/16174
http://www.monde-diplomatique.fr/2008/08/LE_CROSNIER/16175

La mise en concurrence des salariés crée de nouvelles précarités : cf le « Télétravail à prix bradés sur Internet » selon P Lazuly (centres d’appel, MTurk d’Amazon). http://www.monde-diplomatique.fr/2006/08/LAZULY/13745

« Aussi longtemps que l'accès à Internet et la capacité de monter un site ne seront pas plus équitablement distribués dans la société, le gouvernement électronique, les forums de quartier et les blogs pourraient bien, à l'inverse de ce qu'escomptent leurs artisans, aggraver la fracture sociale » E Klinenberg, Une révolution en trompe-l'oeil, 2007 (ou Ce rêve envolé d’une information égalitaire : Les bénéficiaires inattendus du miracle Internet). http://www.monde-diplomatique.fr/2007/01/KLINENBERG/14333

.
Le tableau d'ensemble dressé par Le Monde diplomatique depuis plus de dix ans paraît bien sombre. « Pour pertinents qu’ils soient, il est frappant de constater à quel point ces arguments de gauche s’inscrivent dans une longue tradition de critique de la culture de masse ».

Toujours selon ces auteurs, les innovations permises par l’irruption des réseaux restent tâtonnantes et peu organisées : La seconde partie (L’invention d’une culture) s'intéresse au sort de l'intérêt général, à l'avenir des « biens communs » de l'humanité. Joost Smiers interroge le durcissement des règles du droit d'auteur. Pour lui, « les créateurs comme le public auraient tout à gagner d'une remise à plat du système actuel, résultat d'une philosophie dévoyée ».
Les autres articles évoquent la libération de la parole, l’essor sans précédent du travail coopératif (logiciels libres), la chasse menée par les hackers aux dérives et aux atteintes aux droits de l’homme, la diffusion de la culture numérique.
Modeste consolation, même un censeur de Wikipedia se prend à imaginer la transposition sur le terrain politique de la coordination des enthousiasmes individuels. http://www.monde-diplomatique.fr/2009/04/O_NEIL/16985

L’informatique a-t-elle un sexe ? « La persistance des clichés et la rareté des modèles identificatoires amènent trop souvent les filles à penser que ce métier n’est pas pour elles ». Isabelle Collet interroge l'application du genre à Internet (elle a publié L’informatique a-t-elle un sexe ? Hackers, mythes et réalités, L’Harmattan, Paris, 2006).
http://www.monde-diplomatique.fr/2007/06/COLLET/14834

Pour La Science a publié L'ère d'Internet - Les enjeux du réseau global - lire le sommaire en ligne

rappel : Internet, l'effroi (28 mars 2010)