29 juin 2013

Le déni du Monde ?

 

glob-msh
Penser Global, MSH, Paris mai 2013


3 pistes suggérées dans le dernier billet du blog Histoire Globale


- Les sciences sociales converties au global ?
http://blogs.histoireglobale.com/lhistoire-globale-en-debats_2952 (3eme partie)

Laurent Testot sur « Penser global » (le colloque de la Fondation MSH, du 15 au 17 mai 2013 à Paris) et la revue.
http://penserglobal.hypotheses.org/


- L’histoire globale, une métadiscipline ?
http://blogs.histoireglobale.com/lhistoire-globale-en-debats_2952 (2eme partie)

Philippe Norel sur l’article de Laurent Berger (Une science sociale pluriséculaire et transdisciplinaire)
http://blogs.histoireglobale.com/lhistoire-globale-une-discipline-pluriseculaire-et-transdisciplinaire_2935

Le texte a été publié dans « La place de l’ethnologie en histoire globale »
par la revue Monde(s)  (qui n'est pas disponible en ligne)
http://www.monde-s.com/
http://www.monde-s.com/programmation/dernier-numero


- L’histoire globale est-elle une menace pour l’enseignement de l’histoire en France ?
http://blogs.histoireglobale.com/lhistoire-globale-en-debats_2952 (1ere partie)

Dans Le déni du Monde (Aggiornamento HG), Vincent Capdepuy commente « Difficile enseignement de l’histoire », le dernier numéro de la revue Le Débat 175
Selon Pierre Nora, si l’histoire nationale est difficile à enseigner aujourd’hui, c’est qu’elle a été attaquée par « des historiens jeunes, et parfois moins jeunes » animés « par un ressentiment à l’égard de la France ».

Pour Vincent Capdepuy, « l’antagonisme entre histoire nationale et histoire globale est pour partie une fiction ».

« Une question mérite d’être posée : quelle est aujourd’hui l’influence réelle de l’histoire globale dans l’enseignement de l’histoire en primaire et dans le secondaire, à part les quelques heures consacrés au Songhaï ou Monomotapa en classe de cinquième ? À peu près nulle. Et ceci pour la bonne raison que l’histoire globale, malgré des contributions majeures et parfois anciennes, reste en France marginalisée et sujette à suspicion ».

« S’il faut enseigner le Monde, c’est parce que [la France n'est pas une île fermée] le Monde est notre présent et qu’il est l’horizon de nos élèves. Cela fait plus d’un demi-siècle qu’on le répète et il serait temps d’arrêter de faire des Français des étrangers au Monde »... « la spécificité de l’histoire globale tient précisément à poser qu’il y a un moment où cette échelle globale devient pertinente en raison des interconnexions croissantes entre les sociétés humaines »

Le blog Histoire Globale est aussi sur Facebook :
https://www.facebook.com/HistoireGlobaleLeBlog

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,