30 mars 2017

MZF - Les luttes et les rêves

 

Déborah Cohen, « Les oubliés du roman national », La Vie des idées 24.03.2017.
http://www.laviedesidees.fr/Les-oublies-du-roman-national.html

à propos de l'ouvrage de
Michelle Zancarini-Fournel, Les luttes et les rêves.
Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours
, La Découverte, 2016


« L’histoire populaire instaure non seulement un autre rapport aux sources et aux acteurs du passé, mais elle exige une autre narrativité, plus vivante, attachée à transmettre les émotions des acteurs et la complexité de leurs motivations (cf. Howard Zinn, E. P. Thompson, E. Hobsbawm, Marcus Rediker). Elle propose un pas de côté par rapport à l’histoire officielle, une histoire qui occulte, transforme ou oublie...
Elle présente le rôle des dominés, mais aussi le jeu des dominants avec la loi.

- Une subjectivation des identités sociales et politiques. Cette histoire s’écrit d’abord à partir de figures individuelles... « on voit des êtres en action pour changer leur vie, ou cherchant des espaces de liberté au sein de l’oppression... »

- Comment luttent les hommes et les femmes ?
La lutte est celle des associations (pour le Droit au logement par exemple), des coordinations (d’infirmières ou de ruraux) et mouvements (de sans-papiers). La violence existe, mais elle apparaît comme un dernier recours...

« La lutte se nourrit aussi de la mémoire des luttes passées. Dans les émeutes des campagnes du Nord et de l’Ouest en 1816-1817, ce sont les principes révolutionnaires que l’on entend. En Algérie la poésie indigène a conservé le souvenir précis des « enfumades » de 1844-45. La mémoire des communards, celle des grèves de mineurs en 1948, celle de Charonne pour le PCF, continuent de se transmettre dans les familles ou les collectifs militants, malgré leur occultation par l’histoire française officielle ou, comme c’est le cas pour les luttes du Larzac, malgré la pétrification dans un écomusée. La grande fresque que livre aujourd’hui Michelle Zancarini-Fournel participe aussi de la préservation d’une mémoire vivante, susceptible d’armer les luttes à venir »


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


05 décembre 2016

MZF - Les luttes et les rêves

 



zancarini-luttes

Les luttes et les rêves
Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours
Michelle Zancarini-Fournel, Le Découverte


- Les luttes et les rêves, table des matières détaillée
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Les_luttes_et_les_r__ves-9782355220883.html

I  - Les subalternes face à l’autorité royale (1685-1789)
1685, vies ordinaires, peuple social peuple politique
II  - Le peuple politique entre révolutions et restaurations (1789-1830)
III  - Espoirs d’un monde nouveau (1830-1871)
IV - Conscience de classe, conscience de race (1871-1914)
V  - Entre deux guerres, une embellie fugace (1914-1948)
VI - Un autre monde est-il possible ?
l'envers des Trente Glorieuses, le moment 1968,
Agir dans la France néolibérale et postcoloniale (1981-2005)

en couverture, Berry-au-Bac(Aisne)  1936
Grève 1936 des locotracteurs électriques CGTVN à l'écluse de la Marne
http://ronfleur.centerblog.net/6412117-berry-au-bac-manifestants-greve-1936-locotracteurs
http://papidema.fr/accueil/canal/expl/greve-berry.php
http://papidema.fr/traction_vn_10.php#greve-berry
https://fr.wikipedia.org/wiki/Berry-au-Bac


- Epopée de la France d'en bas
article de Dominique Kalifa dans Libération livres 01.12.2016

une histoire des dominés (paysans, ouvriers, femmes, colonisés ou immigrés)
l'histoire des résistances au pouvoir est privilégiée
les classes populaires de ce pays n'ont jamais cessé d'être façonnées par les migrations,
migrants de l'intérieur d'abord, puis migrants de l'étranger

Au moment où la droite ne parle que de roman national, MZF propose un roman social,
celui des gens de peu qui ont forgé l'histoire du pays avec leur sueur et leurs luttes.


L'histoire populaire intéresse les éditeurs :
cf. le succès des ouvrages d'Howard Zinn en anglais ou en français,
d'Eric Hobsbawn en anglais ou en français

- Gérard Noiriel, Une histoire populaire de la France du XIVe siècle à nos jours
l’ouvrage paraîtra en mars 2017 chez Agone
http://agone.org/memoiressociales/unehistoirepopulairedelafrance/

- Le Monde diplomatique a publié en 2014 un manuel d'histoire critique (1830 à nos jours).
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/09/03/30522609.html

Le MD a aussi publié en 2016 un manuel d'Economie critique
http://boutique.monde-diplomatique.fr/manuel-d-economie-critique.html
http://www.monde-diplomatique.fr/2016/09/LAMBERT/56201

I. L'économie, une science comme les autres ?
II. Produire plus, toujours plus !
III. Le pont et la cale
IV. Partage des richesses : espoirs et impasses
V. L’emploi, à quel prix ?
VI. Le marché ou la construction d’une évidence
VII. Mondialisation : la mise en concurrence des peuples
VIII. Monnaie, une énigme sonnante et trébuchante
IX. Dette : le chantage
X. Finance : l’insoutenable promesse


- Les capacités d'archivage du web sont immenses.
Le stockage des revues universitaires en histoire ou en géo en est une illustration : cf Persée + OpenEdition

Il est dommage que les historiens de métier n'aient pas encore investi le web
pour publier des ouvrages et des articles sur les thèmes étudiés par cette histoire populaire.
Aux USA, ceux qui trouvent Wikipedia trop à gauche :-) ont mis en ligne une version réac. :-)


.
.

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,