31 mai 2012

L'école n'enseigne toujours pas à voir



- L’histoire des arts : un enseignement insatisfaisant

L’APAHAU  publie un Livre blanc sur L’ enseignement de l’histoire des arts (pluriel) dans les écoles, collèges et lycées. Une formation humaniste et sensible à réinventer,
selon cette Association des Professeurs d’Archéologie et d’Histoire de l’Art des Universités.
Le livre blanc au format pdf  : http://blog.apahau.org/fichiers/livre_20blanc
L'association et le blog : http://www.apahau.org/


au sommaire de ce bilan très critique :
. Enjeux : des diverses « utilités » de l’histoire de l’art (singulier)
. Les impasses de la situation existante *
. 4 propositions de l'APAHAU
.....1 : Enseigner une discipline
.....2 : Former et recruter les enseignants
.....3 : Définir un programme
.....4 : Evaluer

* un exemple, l'opinion sur les outils en ligne (page 20)°:
« Globalement, le sentiment des enseignants par rapport aux outils en ligne est celui d’une dispersion et d’une superficialité des contenus. La réflexion sur la pédagogie et les usages possibles des TICE y est riche et souvent pertinente, mais les apports relevant spécifiquement de l’histoire de l’art sont quant à eux très faibles.
Les principaux reproches sont les suivants :
– La fabrication des contenus relève souvent du recyclage ;
– L’analyse formelle est minimale, et le vocabulaire utilisé n’est pas celui, spécifique, de l’histoire de l’art ;
– Les exemples choisis sont le plus souvent canoniques ;
– Les savoirs sont systématiquement favorisés au détriment des méthodes.
Le même constat s’impose ici : une telle situation est logique dès lors que les sites pédagogiques ne sont pas conçus par des historiens de l’art disposant d’un accès à l’historiographie et aux méthodes les plus récentes, et ayant expérimenté au cours de leur formation diverses méthodologies ».


Le livre blanc résumé par Vincent Nocé dans Libération :
« Aucun programme, zéro recrutement, pas de formation obligatoire des maîtres, pas d’Agrégation ni même d’intégration de ce domaine dans les autres concours, pas encore de matière au bac, et un matériel pédagogique faiblard. L’enseignement est laissé à la bonne volonté des maîtres ».
Il rappelle la tribube de Pierre Rosenberg qui estimait que « L'école apprend à lire, mais elle n'enseigne pas à voir »
http://www.liberation.fr/culture/2012/05/29/l-histoire-de-l-art-a-l-ecole-et-au-chateau

Le communiqué reproduit par André Gunthert (Culture visuelle) :
« Au terme de différentes enquêtes et entretiens, il ressort que cet enseignement reste très flou dans son contenu intellectuel et ses pratiques pédagogiques et ne satisfait guère dans sa forme actuelle. Comme tous les autres enseignements, il doit s’appuyer sur une discipline, pour être efficace. Or l’histoire de l’art a mis en œuvre des compétences et des outils pour apprendre à voir une image, que ce soit les chefs d’œuvres du passé ou les créations contemporaines, du cinéma au design ».
http://culturevisuelle.org/icones/2406

A quoi sert l’histoire des arts ? interroge également André Gunthert (31.05.2012)
http://culturevisuelle.org/icones/2408/



L’APAHAU demande la création d'une commission mixte Education-Culture, avec des universitaires, des associations, de l'initiative privée. Elle souhaite « attirer l’attention de tous sur un potentiel formidable, à portée de main, que la puissance publique peut enfin décider d’encourager ».

« Une telle politique de relance d’un enseignement de l’histoire des arts digne de ce nom serait le signe d’un engagement fort pour la jeunesse, un geste plein de confiance pour l’épanouissement personnel du jeune écolier collégien ou lycéen, pour développer son aptitude à comprendre une image et donc le quotidien qui l’entoure, pour l’aider à prendre conscience d’un patrimoine pluriel, objet privilégié d’échange entre la France, l’Europe et le monde ».


- Le second Festival de l'histoire de l'art (singulier) a lieu à Fontainebleau ce week-end
http://clioweb.canalblog.com/tag/festivaldhistoiredelart


- 01.06.2012 : A lire samedi dans un supplément en 4 pages de Libération :

Berlin s’invite à Fontainebleau
http://www.liberation.fr/culture/2012/05/31/berlin-s-invite-a-fontainebleau

Berlin, la ville de tous les possibles pour les artistes ?
http://www.liberation.fr/culture/2012/05/31/berlin-la-ville-de-tous-les-possibles-pour-les-artistes

«Au XXe siècle, le voyage devient l’exil»
http://www.liberation.fr/culture/2012/05/31/au-xxe-siecle-le-voyage-devient-l-exil
.

 

Posté par clioweb à 13:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,