02 août 2017

1914 : la marche à la guerre

 

1914, L'assassinat de Jaurès, la marche à la guerre

L'Humanité
, juin - août 1914 - BNF

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date1914

autres quotidiens :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/02/03/34887633.html



huma-140629

Sarajevo 28 juin 1914 - L'Humanité 29.06.1914
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k253869c.item




huma-140731

31 juillet 1914
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k253901k.item

 

huma-140801

01 août 1914
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k253902z.item

 

huma-140802

02 août 1914
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k253903b.item

 

huma-140803

03 août 1914
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k253904q.item

 

huma-140804

04 août 1914
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2539053.item

 

huma-140805

05 août 1914
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k253906g.item

 

huma-140806

06 août 1914
La mort de Jaurès, Les condoléances, les obsèques à Albi
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k253907v.item

 

huma-140807

07 août 1914
Jaurès, les obsèques à Albi
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2539087.item

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


31 juillet 2017

31 juillet 1914 : Jaurès assassiné

 

jaures-assassine-ml

31 juillet 1914 : Jaurès assassiné - Mathilde Larrère, Twitter
http://twitter.com/LarrereMathilde/status/891900150830026752




Les deux morts de Jean Jaurès
Antoine Perraud, Mediapart, 21, 23, 25 juillet 2014
http://www.mediapart.fr/journal/dossier/france/les-deux-morts-de-jean-jaures



23 nov 1924 : La « panthéonisation » de Jean Jaurès
Rituel et politique sous la IIIe République
Avner Ben-Amos octobre 1990
http://terrain.revues.org/2983


Une mémoire disputée après 1920 entre SFIO et PCF, entre socialistes et communistes.
La difficile panthéonisation de Jaurès
http://www.jaures.eu/ressources/sur_jaures/jaures-au-pantheon-la-difficile-pantheonisation-de-jaures/
http://www2.assemblee-nationale.fr/decouvrir-l-assemblee/histoire/1914-1918/hommage-a-jean-jaures#node_4169



jj-popu301124

Le Populaire 30.11.24
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k818810w.item

 

1924, Le deuxième assassinat de Jean Jaurès,
Paul Vaillant-Couturier, L'Humanité 23.11.1924
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k401532d.item

« Répétons-le pour la centième fois, Jaurès tombé au service d’une prolétariat qui voulait la paix, n’appartient pas plus à M. Renaudel qu’à Herriot. Par sa légende et par sa mort, c’est à la Révolution qu’il appartient.
C’est ce que Paris ouvrier et révolutionnaire notifiera ce soir aux exploiteurs de sa mémoire. Seule, la Révolution a le pouvoir d’exalter les morts tombés pour sa cause. »

 

jj-huma-241124

L'Humanité 24.11.1924
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k401533s.item




rappels :

- La page Clioweb consacrée à Jean Jaurès a été mise à jour
http://clioweb.free.fr/jaures/jaures.htm

- Les billets du blog Clioweb
http://clioweb.canalblog.com/tag/jaures


.

.

Posté par clioweb à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 février 2015

Jean Jaurès (1859-1914)

 

- La page Clioweb consacrée à Jean Jaurès a été mise à jour,
avec un sommaire des billets consacrés sur ce blog au dirigeant socialiste et à Jaurès2014
http://clioweb.free.fr/jaures/jaures.htm


- Jaurès, un rebelle ? Marion Fontaine, RDV Blois 2014
http://www.rdv-histoire.com/IMG/mp3/10-10_-_18h_a_19h_-_jaures_un_rebelle.mp3


- Une page de France-Culture rappelle
. Les 4 émissions consacrées par La Fabrique en mars,
. La grain à moudre du 31.07.2014

. dans un multimédia pas très réussi, 4 thèmes :
les dates clés, une pensée politique, Jaurès aujourd'hui, images et livres
http://www.franceculture.fr/page-jaures-pensee-et-posterite



jaures-carmaux

Jean Jaurès, député de Carmaux, apôtre et martyr de la paix
Gabriel Pech sculpteur - source Commons

 

Posté par clioweb à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 août 2014

Les défenseurs de la paix 1899–1917

 

Les défenseurs de la paix 1899–1917. Approches actuelles, nouveaux regards - (source JMG, IHA)

Le colloque international qui a eu lieu en janvier 2014 à l'IHA est en partie disponible en vidéo à l'adresse :
http://www.dhi-paris.fr/fr/home/manifestations/podcast/les-defenseurs-de-la-paix.html
(dont
dessiner le refus de la guerre 1914–1918
La doctrine solidariste de Léon Bourgeois
La SFIO face à la loi de trois ans: Conjuguer antimilitarisme et défense de la patrie
Bertrand Russell, un apôtre du pacifisme

Trois textes prolongent ce colloque :
Rémi Fabre, 1914 sonne comme un échec des pacifismes en France - L'Humanité,  17 Janvier, 2014
http://www.humanite.fr/tribunes/1914-sonne-comme-un-echec-des-pacifismes-en-france-557169

Rémi Fabre, Les pacifismes avant 1914 - BNF
Le pacifisme juridique et bourgeois - Les "sans-patrie" : hervéistes, syndicalistes-révolutionnaires et anarchistes - Les pacifismes socialistes et les tentatives de synthèse de Jaurès - Été 1914 : des pacifismes impuissants
http://expositions.bnf.fr/guerre14/arret/02_1.htm

Rémi Fabre, Jean Jaurès n'était pas un pacifiste intégral, entretien, Réforme, 31.07.2014
http://www.reforme.net/une/societe/jean-jaures-netait-pacifiste-integral
Jaurès au congrès de Bâle (24.11.1912), pages 10-11
http://issuu.com/lepoint2013/docs/le__point_292


- Paul d'Estournelles, Ferdinand Buisson et Léon Bourgeois animent un pacifisme juridique dont l'influence est réelle mais limitée (conférences de la Paix de La Haye en 1899 et 1907)

- L'antimilitarisme est plus virulent et plus bruyant. Il dénonce l'armée comme machine à abrutir, comme instrument pour briser les grèves. En 1908, lors du congrès de Marseille, la CGT envisage la grève générale révolutionnaire comme réponse à une déclaration de guerre. De 1905 à 1912, Gustave Hervé joue le rôle de général de l'anti-patriotisme.

- Au sein du Parti socialiste,
Marcel Sembat et Albert Thomas sont membres de La Paix par le droit.
Edouard Vaillant plaide pour la grève générale.
Jean Jaurès est un orateur hors pair, un théoricien et un stratège dans la lutte pour la paix. Dans L’Armée nouvelle (1910), il préconise le remplacement de l’armée de caserne dominée par la caste militariste des officiers par une armée démocratique fondée sur des milices et l’exercice périodique de tous les citoyens. Pour lui, « un peu d’internationalisme éloigne de la patrie ; beaucoup d’internationalisme y ramène ».
« Si le pacifisme de Jaurès n’a donc rien d’absolu, il trouve dans L’Armée nouvelle, comme dans tous ses discours et interventions de l’époque, des accents d’une rare éloquence pour avertir des dangers d’une grande guerre européenne, dont il a de façon frappante pressenti l’horreur, la dimension cataclysmique. Et il ne manque pas de développer la stratégie que doivent mener les socialistes et les travailleurs de tous les pays pour, selon la formule du congrès de Stuttgart, "maintenir la paix par tous les moyens". Une stratégie qui passe par la combinaison des moyens démocratiques et des moyens révolutionnaires, et par le rassemblement de toutes les forces du camp de la paix, du pacifisme juridique au syndicalisme révolutionnaire ».


rappels : Le Nathan de terminale en 1962 détaille sur 4 pages les tentatives de paix de 1916 et 1917 :
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/paix-14-18.pdf
Y ajouter les Quatorze Points de Wilson : http://clioweb.canalblog.com/tag/14points

.

06 août 2014

Les deux morts de Jaurès

 
« Ne le pleurez pas ». C’est, à propos de Jaurès, une provocation
d’un des avocats de son assassin (que la justice acquitte en 1919).

Ecouter et lire Antoine Perraud :
. Pourquoi ont-ils tué Jaurès ? Médiapart, 31.07.2014 (25, 41, 56e minutes)
http://www.dailymotion.com/video/x22jhyy_pourquoi-ont-ils-tue-jaures_news

. Les deux morts de Jean Jaurès, Antoine Perraud, Médiapart, 29.07.2014
http://www.mediapart.fr/dossier/france/les-deux-morts-de-jean-jaures
http://democratie-reelle-nimes.over-blog.com/article-comment-jaures-fut-assassine-par-deux-fois-1-3-124204523.html
http://democratie-reelle-nimes.over-blog.com/article-comment-jaures-fut-assassine-par-deux-fois-2-3-124225048.html
http://democratie-reelle-nimes.over-blog.com/article-comment-jaures-fut-assassine-par-deux-fois-3-3-124232280.html

Egalement : Jacqueline Lalouette, Pourquoi Raoul Villain fut acquitté, L’Histoire, n° 397
http://www.histoire.presse.fr/dossiers/jaures/pourquoi-raoul-villain-fut-acquitte-01-03-2014-85965

Charles Silvestre, Le deuxième assassinat de Jean Jaurès. Le procès de l’assassin de Jaurès, Éditions Pagala, 2013.
http://www.humanite.fr/17_03_2011-pourquoi-raoul-villain-t-il-été-acquitté ?
http://www.jaures.eu/ressources/sur_jaures/pourquoi-raoul-villain-lassassin-de-jaures-a-t-il-ete-acquitte/


Antoine Perraud, extraits
La première mort, c'est le 31 juillet 1914, au café du Croissant, rue Montmartre.
« Jaurès est mort de la haine qu'il suscitait chez les jusqu'au-boutistes enragés... En 1914, La Sociale écrit : « S'il y a un chef en France qui soit un homme, M. Jaurès sera "collé au mur", en même temps que les affiches de mobilisation. Sinon, les Français auront l'ennemi devant eux et la trahison dans le dos ».

La seconde, c'est le procès de son assassin (25-29 mars 1919)
« Tout est piteux chez Raoul Villain » (l’assassin).

« Comment sauver pareil client ? L'un des deux avocats de Raoul Villain, Me Henri Géraud, l'une des plus somptueuses barbes de cette IIIe République pileuse à souhait, atteint au prodige dans sa plaidoirie, qui commence ainsi : C'est l'heure où la défense implore… Il s'agit d'implorer la pitié pour un criminel, que la magie du verbe présente telle une victime. Voire un persécuté attirant sur lui la compassion ». Il est comparé à Jeanne d'Arc dont le Vatican annonce la sanctification

Pour l’avocat de l’assassin, « Ne plaignez pas (Jaurès) »
« Me Géraud, labourant le vieux fond chrétien des douze jurés qui boivent ses paroles, réalise un salto arrière oratoire. Citant quelque sainte écriture (" Ne le plaignez pas, car il n'est pas mort comme un lâche "), l'avocat escamote alors Jean Jaurès (dont le fils était tombé au "champ d'honneur"), avec une virtuosité vipérine : « Ne le plaignez pas, puisque cet apôtre du verbe, qui avait parlé toute sa vie, qui avait trop parlé peut-être, dont on avait mal interprété les paroles, a été foudroyé au moment où il prononçait une phrase inachevée, laissant à ses disciples qui suivront son exemple et qui essaieront d'égaler son talent, de reprendre le dernier testament, la dernière pensée… Ne le plaignez pas, car il n'a pas connu nos angoisses, ne le plaignez pas, car il n'a pas connu la douleur de perdre son fils, ne le plaignez pas car il n'a pas vu sombrer le rêve de ses illusions, de sa crédulité peut-être. Ne le plaignez pas, mais surtout ne le vengez pas !... »

Les socialistes pro-guerre métamorphosent Jaurès en « commandeur de la défense nationale ».
« Au moment de plaider, Joseph Paul-Boncour, l'avocat de la partie civile, enfonce une dernière fois le clou : « Parce qu'il avait été attaqué dans son patriotisme, il était de notre devoir de restituer sa figure nationale ». N'eût-il pas été plus judicieux de restituer le combat de Jaurès contre les chantres du carnage ? N'eût-il pas été plus approprié de contester toute légitimation de la guerre chez ceux qui se drapaient dans les plis sanglants de la victoire ? »

« La partie civile s'enfonce dans la nasse cocardière, avec l'espoir d'acclimater son grand homme au fond de l'air, bleu horizon, du moment. Fallacieusement et illusoirement. La mauvaise foi de la droite française attendait ce reniement pour expliquer que si Jaurès déclenchait tant de justifications contradictoires, son assassin n'était pas blâmable : son geste relevait  d'une légitime erreur de perspective !  C'est très exactement le sens de la prose laborieuse mais scélérate de L'Action française, le 30 mars 1919 »


Dans les discours de Jaurès :
21 janvier 1914 - obsèques de Francis de Pressensé - L'Humanité
« Je demande à tous ceux qui prennent au sérieux la vie, si brève même pour eux, qui nous est donnée à tous, je leur demande : Qu’allez- vous faire de vos vingt ans ? Qu’allez-vous faire de vos cœurs ? Qu’allez-vous faire de vos cerveaux ? »
http://www.jaures.eu/ressources/de_jaures/la-jeunesse-poussee-vers-la-guerre-1914/
http://www.jean-jaures.org/content/download/18737/185203/version/1/file/Note-1-Jaures2014.pdf
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date (l'exemplaire manque)

29 juillet 1914 - Jaurès, discours de Bruxelles :
« Voulez-vous que je vous dise la différence entre la classe ouvrière et la classe bourgeoise? C’est que la classe ouvrière hait la guerre collectivement, mais ne la craint pas individuellement, tandis que les capitalistes, collectivement, célèbrent la guerre, mais la craignent individuellement. (Acclamations) C’est pourquoi, quand les bourgeois chauvins ont rendu l’orage menaçant, ils prennent peur et demandent si les socialistes ne vont pas agir pour l’empêcher. (Rires et applaudissements) »

« Mais pour les maîtres absolus, le terrain est miné. Si dans l’entraînement mécanique et dans l’ivresse des premiers combats, ils réussissent à entraîner les masses, à mesure que les horreurs de la guerre se développeraient, à mesure que le typhus achèverait l’oeuvre des obus, à mesure que la mort et la misère frapperaient, les hommes dégrisés se tourneraient vers les dirigeants allemands, français, russes, italiens, et leur demanderaient: quelle raison nous donnez-vous de tous ces cadavres? Et alors, la Révolution déchaînée leur dirait: « Va-t-en, et demande pardon à Dieu et aux hommes! » (Acclamations) »
http://dormirajamais.org/jaures-1/
http://www.ps.be/Pagetype1/Actus/News/29-juillet-1914-dernier-discours-de-Jean-Jaures-a.aspx

24 novembre 1912 - Jaurès, discours de Bâle
http://dormirajamais.org/jaures/

Autres textes et discours de Jaurès :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/07/23/30296993.html


Anatole France : « On croit mourir pour la patrie ; on meurt pour des industriels »
« Le 18 juillet 1922, L'Humanité rachète les palinodies socialistes du procès de mars 1919, en publiant une lettre magnifique de lucidité signée du vieil Anatole France :  « Ceux qui moururent dans cette guerre ne surent pas pourquoi ils mouraient. Il en est de même dans toutes les guerres. Mais non pas au même degré. Ceux qui tombèrent à Jemmapes ne se trompaient pas à ce point sur la cause à laquelle ils se dévouaient. Cette fois, l'ignorance des victimes est tragique. On croit mourir pour la patrie ; on meurt pour des industriels ».
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4004637/f1.zoom
https://archive.org/details/lepassdelaguerr00richgoog

L'authentique penseur et militant socialiste sera symboliquement assassiné une troisième fois
ce 8 novembre 2014 à Paris affirme Antoine Perraud.


deux rappels :
http://clioweb.free.fr/jaures/jaures.htm
http://clioweb.canalblog.com/tag/jaures

.
.
.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


31 juillet 2014

Jaurès les énerve encore

 

Encore Jaurès… titre Jean-Luc Porquet, dans Le Canard enchaîné 30.07.2014

Il cite un discours de Jaurès à la Chambre des députés, le 7 mars 1895 :

  « Toujours votre société violente et chaotique, même quand elle veut la paix, même quand elle est à l’état d’apparent repos, porte en elle la guerre, comme la nuée dormante porte l’orage. Messieurs, il n’y a qu’un moyen d’abolir enfin la guerre entre les peuples, c’est d’abolir la guerre entre les individus, c’est d’abolir la guerre économique, le désordre de la société présente, c’est de substituer à la lutte universelle pour la vie, qui aboutit à la lutte universelle sur les champs de bataille, un régime de concorde sociale et d’unité ».

« Tant que, dans chaque nation, une classe restreinte d’hommes possédera les grands moyens de production et d’échange, tant qu’elle possédera ainsi et gouvernera les autres hommes, tant que cette classe pourra imposer aux sociétés qu’elle domine sa propre loi, qui est la concurrence illimitée, la lutte incessante pour la vie, le combat quotidien pour la fortune et pour le pouvoir ; tant que cette classe privilégiée, pour se préserver contre tous les sursauts possibles de la masse, s’appuiera ou sur les grandes dynasties militaires ou sur certaines armées de métier des républiques oligarchiques ; tant que le césarisme pourra profiter de cette rivalité profonde des classes pour les duper et les dominer l’une par l’autre, écrasant au moyen du peuple aigri les libertés parlementaires de la bourgeoisie, écrasant ensuite, au moyen de la bourgeoisie gorgée d’affaires, le réveil républicain du peuple ; tant que cela sera, toujours cette guerre politique, économique et sociale des classes entre elles, des individus entre eux, dans chaque nation, suscitera les guerres armées entre les peuples. C’est de la division profonde des classes et des intérêts dans chaque pays que sortent les conflits entre les nations ». [...]
http://www.jaures.eu/ressources/de_jaures/le-capitalisme-porte-en-lui-la-guerre-1895/


La droite (Guaino) et un candidat d'extrême droite ont tenté de récupérer la notoriété de Jaurès. La presse nationaliste d'avant 1914 a violemment combattu le dirigeant socialiste. Son héritière d'aujourd'hui n’est pas avare en coups de pied de l’âne.

En 2009, un chroniqueur du Figaro livres écrit : « Le 31 juillet, Jaurès est assassiné par un déséquilibré, sans doute intoxiqué par l'atmosphère du moment, mais sans lien, contrairement à la légende, avec la droite nationaliste » (sic).
Dans Le Figaro Magazine du 21.02.2014, Sevillia copie Rioux : Jaurès ? « son incurable optimisme et son culte naïf des Lumières - la raison, le progrès, la fraternité universelle - font aussi de lui un homme qui, vivant largement dans ses rêves, peine à appréhender le réel ».
Et Zemmour, qui agit sans doute beaucoup,  ajoute le 19.06.2014 : « son assassinat a donné un sens à sa vie, qui fut celle d'un homme qui parle mais n'agit pas ».

« Et voilà pourquoi, même si la droite s’échine à le récupérer, au fond elle l’abhorre » écrit Jean-Luc Porquet qui conclut :
« La preuve que Jaurès n'est pas tout à fait mort, c'est qu'il les énerve encore ».

.

Posté par clioweb à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 juillet 2014

Jaurès, Rallumer tous les soleils

 

Textes et discours de Jaurès
transcrits sur le site Rallumer tous les soleils,
avec entrée par date ou par thèmes :
http://www.jaures.eu/category/ressources/de_jaures/


Jaurès : les socialistes et les attentats anarchistes – Piège grossier (1893)
Jaurès et le Maroc : contre l’expédition marocaine (16.06.1911)
Jaurès et le Maroc : contre l’aventure marocaine (24 janvier 1908)
Jaurès et le Maroc : contre le protectorat (28 juin 1912)
Jaurès : la politique coloniale de la France et la civilisation arabe (1 février 1912)
Jaurès contre la politique française au Maroc (mars 1908)
Jaurès et la presse, à travers quelques citations
Jaurès et l’Affaire Durand – Enfin ! (16/02/1911)
Jaurès et l’Affaire Durand – L’erreur judiciaire (10/12/1910)
Comment juger les révolutionnaires (Jaurès, 1904)
Révolution socialiste et évolution socialiste (Jaurès, 1899)
Face à la guerre, la grève générale… (Jaurès, 18 juillet 1914)
Jaurès aux soldats de France – Jaurès et l’armée 23 janvier 1898 La Lanterne
La paix et le socialisme (Jaurès, discours dit « de Berlin », 9 juillet 1905)
L’ordre sanglant (Jaurès – Maroc, avril 1912)
Les socialistes et le pouvoir – les conditions de la participation (1914)
Sur la République coopérative (Jaurès – A l’œuvre – 1910)
Services publics et classe ouvrière (Jaurès – l’Humanité – 1911)
Législatives 1914 : réformes sociales et combat pour la paix
Jaurès à Bruxelles, le 29 juillet 1914
Jaurès et le droit de l’enfant (1901) ; & l’enseignement laïque
Quand la finance corrompt la presse et trompe l’opinion (Jaurès & l’Humanité)
Tyrannie du peuple ou tyrannie du capital ? (Jaurès, 1894)
Un journal pour traduire la pensée de la classe ouvrière… juillet 1894
Le capitalisme porte en lui la guerre (7 mars 1895)
Le syndicalisme et le socialisme (septembre1913)
Toujours socialiste et toujours républicain (1893)
Hier et demain – De la Commune à la Révolution sociale (1907)
A la jeunesse, face à l’idée socialiste (1903)
La République de la démocratie et du suffrage universel Albi (juillet 1903)
Profession de foi du candidat Jaurès en 1910
Rayons et ombres : l’hommage aux combattants de la Commune (36 mai 1912)
Patriotisme et internationalisme (1911)
Le devoir d’un député socialiste Lille (1903)
La liberté souveraine de l’esprit (Jaurès, janvier 1895)
Socialisme et liberté (1 décembre 1898)
La Laïcité, par légitime défense (1889)
Nous ne voulons pas que la République soit pour le prolétariat une duperie (Jaurès, 7 octobre 1905)
L’armée, cette idole tarée (novembre 1897)
Jaurès et le « péril jaune » (Colonialisme et Asie – années 1905)
De la démocratie politique à la démocratie sociale (le bilan social du 19e siècle)
Contre la peine de mort (1908)
Les massacres d’Arménie (novembre 1896)
L’impôt sur le revenu : pourquoi ? pour qui ? (1913)
Le théâtre social – le théâtre comme moyen de lutte sociale (décembre 1900)
A la jeunesse poussée vers la guerre (janvier 1914)
Vers l’avenir (Jaurès parle de Zola, juin 1908)
Les batailles électorales – les violences du pouvoir (années 1895)
La patrie, les patries, de la guerre à la fédération (1911)
Contre la guerre, que peuvent les peuples ? (1911)
Contre la guerre : l’arbitrage ou la révolution ! Stuttgart (août 1907)
Le prolétariat contre la guerre Stuttgart (août 1907)
Le patriotisme européen (1905)
Le patriotisme – et la préférence nationale ! (août 1905)
Vers la République sociale (1906)
L’engagement dans l’Affaire Dreyfus (1898)
Jaurès, les socialistes et l’Affaire Dreyfus (1900)
Aux origines de l’Affaire Dreyfus (1898)
C’est toujours la République sociale qui a été mon idéal (1904)
Jaurès contre Casimir-Perier, contre l’oligarchie bourgeoise (novembre 1894)
Le but du socialisme (1901)
Le socialisme et la vie (1901)
La guerre sociale (1906)
Jaurès et les retraites (1910-1911)
Sang froid nécessaire (31 juillet 1914)
L’oscillation au bord de l’abîme (30 juillet 1914)
Appel à l’unité socialiste (1897)
J’appelle les vivants ! (Discours au Congrès de Bâle, 24 novembre 1912)
Jaurès répond aux attaques sur la communion de sa fille (1901)
La chaîne est au cœur de ces hommes… (1911)
Un perpétuel appel à l’assassinat… (1913)
Contre la loi de trois ans (1913)
Le principe de la lutte de classe (1900)
L’éducation, un acte de foi en l’autonomie et en la raison (janvier 1910)
Préface à Action socialiste – quand Péguy publiait Jaurès
L’Homme, entre Marx et l’Univers… (1901)
République, démocratie et laïcité Castres (30 juillet1904)
Les compétitions coloniales – Jaurès et le colonialisme (17 mai 1896)
Discours de Vaise – discours de Jaurès, le 25 juillet 1914
Notre but : l’humanité (éditorial du 1er numéro de l’Humanité, 1904)
De la République au Socialisme (21 novembre 1893)
L’Etat financier et l’Etat démocratique (Panama et corruption…, 8 février 1893)
Instruction, morale et laïcité (juin 1892)
Université et politique (7 juillet 1894)
République et socialisme – Jaurès et Engels (1901)
Jaurès et l’évolution révolutionnaire – 1901
Jaurès et les droits des femmes (1907-1908)
Justice ! (11 mars 1906, au lendemain de la catastrophe de Courrières)
L’Etat socialiste et l’Etat patron (1895)
L’Etat socialiste (et les fonctionnaires) (1895)
Jaurès contre les lois scélérates (anarchisme et corruption  juillet 1894)
Le triomphe de la politique d’affaires (1894)
La classe moyenne et la question sociale (mars 1889)
La concentration capitaliste (mars 1889)
Face aux rapines coloniales : ni diversion ni équivoque mai 1911
Préface aux Discours parlementaires (1904)

.

Posté par clioweb à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

23 juillet 2014

Jaurès et la caricature

 

jaures-guesde

Brillant match d’éloquence entre MM. Jean Jaurès et Jules Guesde.
Henri SOMM, 1900, CNM Jean Jaurès, Castres
http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=358

 

jaures-eloy

Croquis pour servir à illustrer l’histoire de l’éloquence.
ELOY-VINCENT 1910, CNM Jean Jaurès, Castres
http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=358

 

jj-souvenez

Jaurès détesté par les nationalistes
"Souvenez-vous donc !..."
Le Petit Journal 22 juin 1913
http://clioweb.free.fr/jaures/jjmanuel.htm



La caricature et Jaurès

Histoire par l'image :
http://www.histoire-image.org/pleincadre/index.php?i=358

site des amis des musées de Castres (archive 2007)
http://www.amis-musees-castres.asso.fr/jaures/caricature/index.html


Jean Jaurès (en) caricatures - 65 panneaux
(physionomie, socialisme, dreyfus, religion, tribunicien, pacifiste...)
http://www.caricadoc.com/article-exposition-jaures-caricatures-118798667.html
Google images : http://tinyurl.com/n2bfs4n


.

Posté par clioweb à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Publications sur Jaurès

 

Publications sur Jaurès, l'homme et son oeuvre :

Ouvrages et revues sur Jaurès - site Jaurès 2014
http://www.jaures2014.fr/comment-bibliographie.php

La Société d'études jaurésiennes : textes et études autour de Jaurès
http://www.jaures.info/

- Cahiers Jean Jaurès, 1995-2000 scannés par Gallica
dont 40 ans de recherches jaurésiennes (1959-1999) - mode image - feuilleter en mode swf

La Société d'études jaurésiennes a publié 134 bulletins jusqu'en 1994.
Les Cahiers nés en 1991 publient des dossiers ou des actes de colloque :
Illustrer la Révolution en 1991, Abolir la peine de mort. Le débat de 1908 en 1992 et Jaurès et la défense nationale en 1993.
En 1995, sur proposition de Vincent Duclert, la SEJ décide d'unifier Bulletin et Cahier, de publier des Cahiers trimestriels / Cahiers Jaurès

Sommaires des Cahiers Jaurès
207-208, Lire L'Armée nouvelle
200, Pourquoi Jaurès ?
191,Histoires du socialisme
180, Jaurès et l'utopie
179, Jaurès et l'Allemagne.
175-176, La séparation des Eglises et de l'Etat
174, Hommage à Madeleine Rebérioux
155, Jaurès philosophe. Colloque - Paris 1999
154, L'affaire Dreyfus, Histoire (II)
152, Les «petites patries» dans la France républicaine
151, «J'accuse... ! » & Les Preuves. Colloque de Médan - 30 mai 1998
150, Jaurès et l’État – Colloque international – Castres, 9 et 10 octobre 1997
149, 40 ans de recherches jaurésiennes (1959 - 1999)
139 Jaurès et l'Amérique latine
136 et 137 L'Affaire Dreyfus

 - Jaurès ou la nécessité du combat - Rallumer tous les soleils
http://www.jaures.eu/
Ressources
textes et discours de Jaurès
textes de Péguy & sur Péguy
textes sur Jaurès
Sur la guerre – et pour la Paix
Sur la République sociale

 
Gilles Candar, « Jean Jaurès et le réformisme », Histoire@Politique 13, janvier-avril 2011
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=13

Gilles Candar, Jaurès et l’Extrême-Orient
La patrie, les colonies, l’Internationale
http://www.jean-jaures.org/content/download/16237/158087/version/1/file/extremeorient_candar.pdf
http://www.jean-jaures.org/Publications/Essais/Jaures-et-l-Extreme-Orient

Jaurès et les patrons
http://www.jean-jaures.org/Publications/Essais/Jaures-et-les-patrons

Alain Chatriot, Jaurès face aux paysans.
http://www.jean-jaures.org/Publications/Essais/Jaures-face-aux-paysans

Jaurès, du Tarn à l'Internationale.
Gilles Candar Jean-Numa Ducange Marion Fontaine Emmanuel Jousse.
http://www.jean-jaures.org/Publications/Essais/Jaures-du-Tarn-a-l-Internationale

Vincent Duclert, Jean Jaurès. Combattre la guerre, comprendre la guerre.
http://www.jean-jaures.org/Publications/Essais/Jean-Jaures.-Combattre-la-guerre-comprendre-la-guerre

Elisa Marcobelli, La France de 1914 était-elle antimilitariste ?
http://www.jean-jaures.org/Publications/Essais/La-France-de-1914-etait-elle-antimilitariste

 
Jaurès et la classe ouvrière, J. et le socialisme,
J. et la République, J. et la laïcité, J. et la guerre,
Jaurès historien, Jaurès orateur, etc...
notes de Benoît Kermoal sur le site de la Fondation Jean Jaurès
http://www.jean-jaures.org/2014-annee-Jaures/Les-notes


rappels :
conférences d'historiens : http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/06/18/30098816.html
Jaurès sur le web : http://clioweb.free.fr/jaures/jaures.htm

.

Posté par clioweb à 07:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Jaurès, Textes sur le Web

 
- La Société d'études jaurésiennes : Discours, articles, études, colloques...
http://www.jaures.info/

- Textes de Jaurès sur Wikisource :
http://fr.wikisource.org/wiki/Jean_Jaurès

Histoire socialiste de la France contemporaine
Histoire socialiste de la Révolution française (posthume, 1924)
Les Preuves (1898)
Pour la laïque (1892)
Discours à la jeunesse (1892)
Patriotisme et internationalisme (1895)
Images : http://commons.wikimedia.org/wiki/Jean_Jaurès

Jaurès, discours à la jeunesse, Albi, 31 juillet 1903
http://clioweb.free.fr/jaures/jaures-jeunesse-1903.pdf



- Classiques des Sciences Sociales
Jean Jaurès, “République et socialisme” (1893).
Jean Jaurès, Discours parlementaires. Recueillis et annotés par Edmond Claris.
http://classiques.uqac.ca/classiques/jaures_jean/jaures_jean.html


- Rallumer tous les soleils - Jaurès ou la nécessité du combat -
textes et discours de Jaurès : http://www.jaures.eu/category/ressources/de_jaures/
(une liste des textes et discours : http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/07/23/30296993.html )


- L'édition des Œuvres de Jean Jaurès,
présentation par la société des études jaurésiennes
http://www.jaures.info

- Jaurès, Articles, discours, conférences indexés par Gallica


- La laïcité selon Jean Jaurès
Discours de Castres, 30 juillet 1904, L’Humanité 2 Août 1904
http://clioweb.free.fr/jaures/jjlaicite.htm


- Jaurès, Combattre la guerre , comprendre la guerre
http://www.jean-jaures.org/Publications/Essais/Jean-Jaures.-Combattre-la-guerre-comprendre-la-guerre

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,