05 février 2014

Hongrie : l'Ecole selon Orban


Le pouvoir hongrois imprime sa marque sur l’école
Viktor Orban met la main sur les manuels - Le Monde 04.02.2014
http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/02/04/le-pouvoir-hongrois-imprime-sa-marque-sur-l-ecole_4359846_3214.html

extraits :
« La « profession de foi nationale  – préambule de la nouvelle Constitution – est distribuée à tous les écoliers de 13 ans à 14 ans »

« Les 120 000 enseignants du primaire, du secondaire et des écoles maternelles sont désormais sous la tutelle d'un « Institut Klebelsberg », du nom du ministre qui a bâti le système éducatif au début du régime ultraconservateur de Miklos Horthy, dans les années 1920 »

« Le gouvernement s'attaque maintenant aux manuels scolaires, qu'il juge pléthoriques... il n'y aura plus le choix qu'entre deux ouvrages par matière et par niveau, contre quinze actuellement, et ils seront conçus par une commission où, sur douze membres, ne figure qu'un seul enseignant : les autres seront délégués par les ministères, ou par la très réactionnaire Académie hongroise des arts ».

.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


21 février 2012

Président, sportif et plagiaire

 

- Le président hongrois, sportif et plagiaire de haut niveau - Le Monde 18.02.2012
extraits :
« Le 11 janvier, le site du magazine économique HVG révélait que la thèse de doctorat de M. Schmitt sur " Les Jeux olympiques des temps modernes ", qui lui avait valu, en 1992, les félicitations du jury, était traduite presque mot pour mot, erreurs comprises, d'un ouvrage publié en 1987, à Lausanne et en français, par le Bulgare Nikolaï Georgiev : soit 180 pages sur 215, auxquelles il faut ajouter 17 pages empruntées à un sociologue allemand ».

« ... Orban voulait se débarrasser de l'incommode président Laszlo Solyom, un juriste conservateur qui aurait pu freiner son activisme législatif. Deux mois après le scrutin, il l'a fait remplacer, via un vote de pure forme au Parlement, par l'ancien bretteur qui avait animé ses meetings électoraux ».
http://www.lemonde.fr/europe/2012/02/18/le-president-hongrois-sportif-et-plagiaire


- Christian Wulff, le président allemand, discrédité, est contraint à la démission - Le Monde 18.02.2012
http://www.lemonde.fr/europe/2012/02/18/christian-wulff


.

Posté par clioweb à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 février 2012

La culture de la haine

 

kertesz-2007-segesvari

Imre Kertèsz - source Wikimedia Commons


- « Il évoque son désarroi face à la situation d'un pays gangrené par la culture de la haine ».
Il ne s'agit pas d'un pays en campagne présidentielle,
ni des USA où l'extrême-droite se déchaîne contre Obama qu'elle caricature en prétendu «socialiste»,
mais de la Hongrie, une fatalité, selon Imre Kertész, l'écrivain, Prix Nobel 2002 - Le Monde 10.01.2012
http://www.lemonde.fr/livres/2012/02/09/imre-kertesz-la-hongrie-est-une-fatalite

- Ivan Jablonka, enfant du silence
Rencontre - Le Monde des livres 09.02.12 | 11h39
« L'émotion naît de la découverte, dans des archives conservées à Varsovie, du dossier judiciaire et pénitentiaire de son grand-père, Matès Jablonka, où se trouvent consignés les faits et gestes du jeune militant communiste jusqu'en 1937. Elle s'accroît avec la découverte du couple dans les fichiers de la Sûreté nationale, au ministère de l'intérieur (qui les surveille alors en tant qu'étrangers et non en tant que juifs), puis dans le registre de la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris, après leur première arrestation pour présence illégale sur le territoire, le 11 mai 1939 - "Je les vois et je sens leur peur", écrit Ivan Jablonka. "Je crois que je suis devenu historien pour faire un jour cette découverte." »
http://www.lemonde.fr/livres/2012/02/09/ivan-jablonka-enfant-du-silence

cf aussi la Fabrique de l'histoire du lundi 6 février et Les Lundis de l'histoire du 20.02.2012 (à venir)

 

- Valeurs - « Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance». NS - Rome 20 décembre 2007 - http://clioweb.free.fr/debats/laicite.htm

Pourquoi certains politiciens utilisent-ils des mots qui désignent ce qu'ils détestent et détruisent ? Dans la Fabrique, ce matin, Johann Chapoutot rappelait le Menschenmaterial (le matériel humain) des nazis, un ancêtre des actuelles ressources dites humaines.

Une tactique électoraliste à très court terme semble vouloir doubler le FN sur sa droite et mettre en avant la xénophobie (la haine de l'étranger), la stigmatisation des chômeurs (produits par une politique thatchérienne), une vision rétrograde de la famille ... Face à une telle dérive,  face à la démolition méthodique de l'école de la République, les hussards noirs n'ont rien à faire avec les valeurs de Gueantdertal (Charlie Hebdo) : elles sont la négation de la plus élémentaire humanité.

reac

Libération, Une du vendredi 10 février 2012

.

Posté par clioweb à 14:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 janvier 2012

Ne pas laisser dériver la Hongrie

 

- Il y aura de nouveau une République - Le Monde 03/01/2012
Comme pour sortir d'un horrible cauchemar, les Hongrois, enfin, se réveillent.
http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/01/03/hongrie-forte-mobilisation-de-l-opposition_1625092_3214.html

Lundi 2 janvier, des dizaines de milliers de manifestants ont occupé l'avenue Andrassy, les Champs-Elysées de Budapest, pour protester contre l'entrée en vigueur de la nouvelle Constitution. Unique en son genre au sein de l'Union européenne (UE), celle-ci cimente le règne de la droite nationaliste, affaiblissant les instruments de contrôle démocratique - alternance électorale, justice, Cour constitutionnelle ou banque centrale. Les manifestants reprochent au premier ministre, Viktor Orban, d'abuser de sa majorité des deux tiers en verrouillant les institutions

- L'Europe ne doit pas laisser dériver la Hongrie - Le Monde 03/01/2012
http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/01/03/l-europe-ne-doit-pas-laisser-deriver-la-hongrie_1625077_3214.html


- Le Danemark prend pour six mois la présidence de l'Union européenne - Le Monde  2 janvier 2012
http://www.lemonde.fr/europe/2012/01/02/le-danemark-

 

Posté par clioweb à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mai 2011

Hongrie, politique et histoire

 

- Hongrie: 2011, Annus miserabilis de la mise en loi de l’histoire
Paul Gradvohl, U Nancy 2 - source E.A., cvuh

La situation est donc contradictoire et incertaine. Le gouvernement caresse l’opinion la plus nationaliste - qui croit qu’il y a plus de 50% de Hongrois en Transylvanie et que les Juifs mènent un complot anti-national sans doute aidés par les criminels tsiganes- et tente d’établir un ordre bétonné qui ne tolère que difficilement les opinions divergentes (loi sur les médias, procureurs soumis au ministre, Cour constitutionnelle neutralisée, etc.), mais garde en même temps des structures institutionnelles propres, en principe, à un État de droit.
Or, l’introduction progressive, en trois étapes ** , de la « politique historique » (de Viktor Orban et des nationalistes) aboutit à une impasse. 

** 1re étape: fin du contrôle civique de l’accès aux documents des services secrets
2e étape: dispersion des dossiers personnels des victimes
3e étape: suspension de l’histoire entre le 19 mars 1944 et le 23 mai 1990
http://www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?id=1199

.
Les héritiers Renault assignent l'Etat en justice : Le Monde 12/05/2011

Les héritiers de Louis Renault « ont déposé, devant le tribunal de grande instance de Paris, une assignation destinée à obtenir l'indemnisation du préjudice matériel et moral causé par la nationalisation-sanction prononcée à la Libération ».

« Ils ont longtemps pensé que la réhabilitation de leur grand-père passerait par les historiens. Aujourd'hui, ils sont convaincus que seule la justice peut forcer une porte que la mémoire collective a, selon eux, verrouillée trop tôt. A charge et à décharge ».

Les Renault attaquent l'Etat :  http://louisrenault.com/articles_2007_2011.html
Lire également, sur ce blog, les Renault et le Centre de la Mémoire d'Oradour :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/03/04/20543510.html

.
- Belgique 
« 
Au 333e jour de la crise politique belge, l'ensemble des partis démocratiques flamands, hormis les Verts, s'est rallié, jeudi 12 mai, à un texte déposé par l'extrême droite du Vlaams Belang prônant une amnistie pour ceux qui ont collaboré avec l'occupant nazi entre 1940 et 1945 ». 
En 1943, 2 048 collaborateurs étaient engagés dans la Légion wallonne, 2 944 dans la Légion flamande et quelque 13 800 autres Belges servaient sous les couleurs de la Wehrmacht. Après la guerre, plus de 400 000 dossiers furent ouverts pour des faits de collaboration et 57 000 menèrent à un procès. On fusilla 105 personnes en Flandre, 122 en Wallonie et 14 à Bruxelles, relèvent les historiens Fred Stevens et Axel Tixhon (La Belgique pour les nuls, éd. First, 2010).
Le Monde 14/05/2011 - source ldc -cvuh

 

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,