10 novembre 2014

F-Telecom et la déstabilisation positive (sic)

 

La stratégie de harcèlement qui a miné France Telecom (Challenges, 08.11.2014)
Après quatre ans d’enquête judiciaire sur les méthodes managériales de l’ancienne direction, les documents saisis sont accablants.
http://www.challenges.fr/entreprise/20141105.CHA9829/la-verite-sur-la-strategie-de-harcelement-qui-a-mine-france-telecom.html

La procédure en cours concerne Lombard et Wenes son numéro 2, le DRH Barberot.
22.000 emplois (de fonctionnaires) devaient être supprimés.
Parmi les méthodes utilisées, la "déstabilisation positive" (sic) :
une mutation sur un site lointain, des tâches dévalorisantes incitant à la démission.
Si elle était renvoyée en correctionnelle, l’affaire France Telecom, unique par sa dimension, déboucherait sur un procès fleuve.

résumé par André Gunthert sur Twitter :
L'abjecte stratégie néolib : pourrir le job pour mettre les fonctionnaires dehors.
Hier Fce Telecom, demain l'Université

autre lien sur Twitter
Des forces de l’ordre très bleu marine, Regards 05.11.2014
La mort de Rémi Fraisse est une conséquence logique des politiques de répression actuelles, fondées sur l’impunité des forces de l’ordre – mais aussi aggravées par la radicalisation de celles-ci, de plus en plus séduites par l’extrême droite.
http://www.regards.fr/web/des-forces-de-l-ordre-tres-bleu,8037
.

Posté par clioweb à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,