08 mai 2013

Une morale du flou ?

 

Morale laïque : que c’est flou !
Monique Dagnaud, Télos 7 mai 2013
http://www.telos-eu.com/fr/societe/education/morale-laique-que-cest-flou.html

Le rapport commandé par Peillon dresse un constat d’échec de l’Education civique.  Pourtant, « …si l’on met bout à bout toutes les occasions de décliner et rappeler les principes qui organisent la vie collective, l’école paraît innervée par l’esprit civique. Doit-on alors ajouter un cours supplémentaire pour pallier certains dysfonctionnements, pour affirmer des valeurs communes – dignité, liberté, égalité, solidarité, laïcité, esprit de justice, respect et absence de toute forme de discrimination –, alors que tout professeur qui se respecte est, par essence, nourri et animé par ce vade-mecum intellectuel ? Doit-on tout revoir à zéro pour rajouter une profondeur conceptuelle au champ de l’éducation civique ? »

« Développer l’esprit critique, intention martelée par Vincent Peillon, n’est-ce pas la force motrice qui est censée orienter toute la formation scolaire ? »

« Ne devrait-on pas plutôt conforter, rationaliser et aménager l’existant, en particulier en faisant évoluer le rôle et le statut de l’enseignant, plutôt que de céder à la tentation habituelle de la rue de Grenelle : empiler les disciplines »


[ Plutôt d'accord sur l'analyse de la tactique utilisée par Peillon (Pas de bilan sérieux, confrontant intentions initiales et les conditions concrètes de travail, impression de corporatisme, profs de philo contre profs d’HG).
D’accord aussi sur l’alternative proposée (d’abord « aménager l'existant » et lui donner les moyens de plus d’efficacité).

La charge serait plus crédible si le « flou » ne déformait pas la réalité.
Ainsi, pourquoi parler d'ECJS en collège, et non d'Education civique ?
Classe de 3e, Education civique, la citoyenneté démocratique dont « Enseigner les valeurs »
http://eduscol.education.fr/cid60611/ressources-pour-classe-troisieme.html

Pourquoi ne pas rappeler les débuts de l’ECJS, le travail en groupe, la recherche documentaire, le débat argumenté,
et un programme qui prenait appui sur plusieurs disciplines déjà enseignées, dont les SES, la philo, l’HG afin déviter toute forme de bachotage ? Pourquoi ne pas rappeler le refus de noter les opinions des lycéens lors du bac ?
Sans oublier le fait qu’au lycée, l’ECJS sert souvent à compléter les services des enseignants.
https://eduscol.education.fr/cid56547/ressources-pour-l-ecjs-au-lycee-general.html ]


Monique Dagnaud enseigne à l'EHESS : Industries de l’image et culture de masse : de la télévision à Internet. Elle a écrit sur la TV, sur la Teuf, sur la génération Y. Elle plaide en faveur d'une mutation radicale du métier de professeur.
http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2012/ue/286/

Le « flou », la « gare de triage » sont des expressions présentes dans d’autres articles :
La réforme des rythmes scolaires : le cas d’école de l’impuissance politique - 25.01.2013
« 4 . Une école dans laquelle les enseignants seraient plus présents dans le quotidien et dont le service s’étalerait sur davantage de mois durant l’année »
http://www.slate.fr/story/67587/rythmes-scolaires-reforme-peillon-impuissance-politique
http://www.slate.fr/source/monique-dagnaud

La vraie crise de l’école, Télos, 27 février 2013
« Cette stratégie floue aboutit à perdre sur tous les tableaux »
« le système fonctionne comme une gare de triage »
http://www.telos-eu.com/fr/societe/education/la-vraie-crise-de-lecole.html

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,