11 mai 2011

La diversion par les chiffres


- Education : la manip des chiffres - Véronique Soulé, Libération 09/05/2011

Luc Chatel aime brandir les statistiques pour justifier ses mesures. Il semble en réalité faire diversion, afin que personne ne s’attarde trop sur ses échecs. Faute d’avoir convaincu (que l'obsession de la suppression des postes ne guidait pas toute sa politique), le ministre brandit donc des chiffres mirobolants, censés masquer une série d’échecs.

http://www.liberation.fr/societe/01012336247-education-la-manip-des-chiffres

.
Un budget trompeur

http://www.liberation.fr/societe/01012336245-un-budget-trompeur

- Des dépenses enjolivées

http://www.liberation.fr/societe/01012336251-des-depenses-enjolivees

Des profs dénigrés

« Un rapport de la Cour des comptes avait fait scandale en 2005 en parlant de 32 000 enseignants qui n’étaient pas devant des élèves, sous-entendant qu’ils ne faisaient rien. Ses détracteurs avaient dénoncé l’amalgame, entre des heures de décharge syndicale, des congés maladies, des enseignants en surnombre, etc. Le directeur des personnels enseignants du ministère avait même protesté et le rapport avait été enterré ».

http://www.liberation.fr/societe/01012336250-des-profs-denigres


Des effectifs inadaptés

http://www.liberation.fr/societe/01012336249-des-effectifs-inadaptes

une élue UMP : " On n’est pas nécessairement professeur d’anglais au collège toute sa vie. Il faut pouvoir s’ouvrir à d’autres disciplines et à d’autres niveaux. Aller du collège au primaire. Ou l’inverse ".

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,