25 juin 2014

Après le 6 juin 2014

 

Dans un communiqué sur le bilan logistique et humain des commémorations du 70ème anniversaire, la préfecture se félicite du succès des 22 cérémonies officielles et de l'affluence record (800 000 personnes du 5 au 8 juin dans le Calvados). http://normandie.canalblog.com/archives/2014/06/09/30039038.html

Autour du 6 juin, plus d'un millier de cérémonies locales ont eu lieu dans l'ensemble de la région
en présence de vétérans américains (4 à Vire en 2014, 81 en 2004) (ou anglais).
Elles ont prolongé ce qui a déjà été fait en 1994 ou en 2004.
Elles ont permis des retrouvailles ou de nouvelles rencontres.

Elles ont attiré à nouveau l'attention sur l'histoire de la seconde guerre mondiale. La presse locale a publié à nouveau beaucoup de récits et de témoignages. En oubliant souvent qu'elle avait fait de même en 2004, en 1994 ...
http://clioweb.canalblog.com/tag/photosnormandie

Dans les cérémonies internationales conçues pour les médias globalisés, l'histoire n'a pas la priorité.
La TV en continu s'est délectée de l'arrivée des têtes couronnées au château de Bénouville. Les magazines en couleur ont exploité le vert de la reine Elizabeth ou le jaune  de Maxima.
L'histoire bataille se porte aussi bien que les défilés en costumes. Plus de 200 ouvrages sont publiés cette année. L'histoire de l'humanité se limiterait-elle à celle d'une supposée culture de guerre ? N'existerait-il pas d'histoire possible en dehors de celle des témoins (des acteurs ?) des conflits meurtriers ?
Les mémoires submergent le reste. « Nous ne vous oublierons pas ». L'injonction au souvenir est vraiment excessive. Le supposé devoir de mémoire se comprend sur le plan familial ou national. Mais c'est oublier que la meilleure réponse à cette préoccupation, c'est encore de faire une histoire rigoureuse à hauteur d'homme.


Le Nouvel Obs a cherché « les 5 phrases qui resteront dans l'histoire »,
. L'hommage aux civils
. « La France n'oubliera jamais ce qu'elle doit aux Etats-Unis »
. « Omaha Beach. La Normandie. C'était la tête de pont de la démocratie »
. « Le sort de l'humanité s'est joué le 6 juin 44 »
. En Ukraine, « cesser au plus vite de l'effusion de sang ».
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140606.OBS9781/d-day-les-5-phrases-du-jour-qui-resteront-dans-l-histoire.html
L'hommage aux victimes civiles a parfois été présenté comme une nouveauté. Il a existé de telles cérémonies dès 1945 en Normandie. Et dès juin 1954, René Coty, le Havrais leur rendait un hommage national
Dans cette histoire que le magazine voudrait voir écrite par les médias, le DDay est seul mis en avant, comme si le front russe n'avait pas joué un rôle déterminant, comme si la lutte contre le Japon militariste n'avait pas existé dans le Pacifique.


Lors du colloque Le Débarquement, de l'événement à l'épopée, plusieurs intervenants ont rappelé que le cinéma (Le jour le plus long, Ryan) avait plus de poids que les historiens dans la fabrique de l'imaginaire (cf le para de Ste-Mère-Eglise).
http://clioweb.canalblog.com/tag/debarquement
Les musées et mémoriaux se situent à proximité du littoral, en liaison avec le dday.
L'histoire de la bataille de Normandie, longue et meurtrière, attire beaucoup moins les touristes.


« 70 ans plus tard, quel est l’héritage de l’Opération Overlord en termes de liberté (et ...de solidarité) ? »
Les patrons n'ont pas oublié de tirer leur épingle du jeu et de vanter l’Alliance Transatlantique économique.
http://freedomsolidarityforum.amchamfrance.org/programme/
http://www.racailles.info/2014/06/le-70eme-anniversaire-du-debarquement.html

Sur la TV en continu, les chroniqueurs patronaux n'ont pas manqué de chiffrer le coût de ces cérémonies et de se désoler d'une exploitation mercantile trop peu rentable selon eux.

Enfin, L'Est Républicain qui sait repérer l'essentiel dans l'actualité a titré le 09.06.2014 :
Un vétéran de 92 ans victime d’un vol le jour de l’anniversaire du Débarquement
http://www.estrepublicain.fr/guerre-et-conflit/d-day
Tags :Défense/Armée/Montbéliard/A la Une/A la Une Franche-Comté/Diaporama/D-Day

..

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


24 mai 2014

colloque Le Débarquement 2/2

 

mm-caen-05-2014

Monument aux marins du débarquement - http://www.wikimanche.fr/Utah_Beach
U.S. Navy Monument at Utah Beach (Rebecca Bugge)
https://www.flickr.com/photos/dameboudicca/5672187775/

 

Le Débarquement : de l’événement à l’épopée - CRHQ - Mémorial de Caen

Le programme
du colloque (21-23 mai 2014) en pdf :
http://www.crhq.cnrs.fr/fichiers-attaches-colloques/2014/sgm-mai.pdf

- La guerre des nerfs ... d'une bataille annoncée
- Retrouver le 6 juin (stratégie, économie, combattants)
(lors des opérations, les allemands ont tué 600 civils. Moins que les alliés... disait Peter Leeb).
- Les représentations de la bataille, dont le 6 juin à la TV.
Une mise en scène politique (cf en 1964, de Gaulle est absent, mais va en Provence...), très influencée par C. Ryan et D. Zanuck
- Débarquement et identités nationales : image(s) de soi dans le miroir de l’Histoire
- Faire (re)vivre l'épopée : enjeux mémoriaux et économiques


Le colloque 2014 vient à la suite de celui de 2011 :
Normandie - 6 juin 1944 : l’émergence d’une mémoire collective ?
Les actes devraient être publiés. Pour l'instant, aucun prolongement n'est disponible sur le web ;
dans la presse, Ouest-France et Liberté de Normandie se feront sans doute l'écho de ce colloque.


Quelques idées entendues, quelques liens vers des archives citées par les intervenants :

« D-Day », « Jour J », « 6 Juin » ou « Débarquement », l'offensive alliée de 1944 en Normandie est devenue une référence internationale. Un nombre important de chefs d'Etat vient la commémorer surtout lors des anniversaires décennaux.
Le Conseil régional milite en faveur de l'inscription des plages du Débarquement au patrimoine de l'Unesco.

L'histoire de l'opération militaire est connue.
cf. Olivier Wieviorka Histoire du débarquement, CR Le Monde 05.06.2009
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Normandie
Pour Bernd Wegner, la défaite des nazis était prévisible dès 1941.
Le colloque a évoqué l'angle économique et a souligné le lien avec la production industrielle de masse aux USA.
Le moral des troupes a été abordé (AWOL, désertions), tout comme les violences de guerre.

L'accent a été mis sur l'évolution des représentations.
La brutalité et les traumatismes ont cédé la place à l'exaltation de la paix et du combat pour la liberté.
Jord Echternkamp - Ainsi vers 1985, l'Allemagne a changé de point de vue (Richard von Weizsäcker) : l'invasion (de l'Europe occupée par les nazis) et la défaite allemande a cédé la place à la capitulation des nazis, à la libération de l'Allemagne et au retour du pays dans le cercle des démocraties.


Le colloque a souligné la place difficile de l'historien aujourd'hui.

- Les choix mémoriels des dirigeants politiques sont déterminants.
Marc-Olivier Baruch a présenté les usages décennaux à partir des choix faits par la Poste pour les timbres : http://tinyurl.com/pq4v39x
En 1964, le général de Gaulle va le 15 août en Provence, mais il ne fait pas le déplacement en Normandie. L'ambassadeur américain lit un texte au ton vigoureux.

Hélène Harter - En 1984, Reagan prononce un discours remarqué à la Pointe du Hoc (rédigé par Peggy Noonan)
http://www.reagan.utexas.edu/archives/speeches/1984/60684a.htm
http://stephane.delogu.pagesperso-orange.fr/reagan.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Peggy_Noonan
http://en.wikipedia.org/wiki/Pointe_du_Hoc

- Dans l'opinion publique, l'image dominante est celle installée par Zanuck dans le film Le jour le plus long, à partir de l'ouvrage de Cornélius Ryan. Spillberg y a ajouté la brutalité de la bataille. - Frédérique Ballion, Dominique Briand, Muriel de la Souchère.
Cette dernière a écrit : L’influence de la fiction américaine sur le récit télévisuel français du débarquement de Normandie : Du Jour le plus long au Soldat Ryan - http://communication.revues.org/4892
[Le jour le plus long sera à nouveau diffusé sur France 3 le 5 juin 2014]

- Françoise Passera, Pascal Buléon - En dehors du Mémorial, les très nombreux musées donnent davantage de place aux collections d'armes et à la dimension strictement militaire qu'à une histoire globale du débarquement.
A noter leur concentration sur le littoral.

Une carte des musées de la seconde guerre mondiale en France a été publiée
dans l'Atlas historique de la France pendant la Seconde Guerre mondiale
Voir aussi une liste des musées (pdf) - site resistance-massif-central

- Le poids de la mémoire (des mémoires) est très important (cf. la demande de classement des plages).
 Les historiens ont beaucoup travaillé sur la bataille de Normandie, à l'intérieur. Une réalité peu prise en compte dans les médias.  http://tinyurl.com/nstvblj

- Et les commémorations sont soumises à la mise en spectacle de masse et aux exigences de la télévision commerciale ou publique (cf Drucker et Ardisson à Sainte-Mère-Eglise en 2004) (cf. Muriel de la Souchère) - http://tvmag.lefigaro.fr/

. .

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

23 mai 2014

Colloque Le Débarquement 1/2

 

deb2014

 

Au Mémorial de Caen, trois jours de colloque.
Le Débarquement, de l'événement à l'épopée
http://www.memorial-caen.fr/événements/

Le programme du colloque (21-23 mai 2014) en pdf :
http://www.crhq.cnrs.fr/fichiers-attaches-colloques/2014/sgm-mai.pdf

Mercredi 21 mai : La guerre des nerfs avant le Débarquement : chronique d’une bataille annoncée trois ans à l’avance
14h50 David Welch, U. Kent), La propagande au Royaume-Uni
15h15 Jean-Luc Leleu, U Caen, Entre craintes et espoirs. Propagande et opinion publique en Allemagne face à l’« Invasion »

16h20 Christian Delporte, Versailles, Le dernier assaut de la propagande collaborationniste
16h45 Aurélie Luneau, Le Débarquement, entre illusions et désillusions : une attente de quatre ans pour les auditeurs de la BBC

Jeudi 22 mai - Au-delà des mythes : retrouver le 6 juin
9h00 Bernd Wegner, Hamburg, Hitler’s European fortress, 1941-1944 (La forteresse européenne de Hitler 1941-1944)
9h25 Adam Tooze, Yale, Le 6 juin, sous l’angle économique
9h50 Peter Lieb, RMA Sandhurst, Ampleur et limites de la violence en Normandie

11h00 Olivier Wieviorka, ENS Cachan, L’US Army et les pertes psychiatriques
11h25 Stephen Hart, RMA Sandhurst, The morale of the Second British Army in Normandy, June-August 1944

Jeudi 22 mai, après-midi : Les représentations de la bataille : écrire et réécrire l’Histoire
14h00 Brian Holden-Reid, King’s College, Préparer la prochaine guerre : une bataille devenue une « référence professionnelle » à l’heure de la Guerre froide
14h25 Frédérique Ballion, U. Bordeaux, La genèse du Jour le plus long (1962) : de la vérité historique à la représentation cinématographique, naissance d’un mythe
14h50 Dominique Briand, ESPE Caen, Le 6 juin 1944 à l’écran : dramaturgie et fiction de l’événement

16h00 Muriel de la Souchère, Le Débarquement à la télévision française
16h25 Bertrand Lécureur, L’image du Débarquement et de la Bataille de Normandie dans les guides touristiques européens édités de 1945 aux années 2000 (étude comparative : Allemagne, France, Royaume-Uni, États-Unis)

Vendredi 23 mai - Débarquement et identités nationales : image(s) de soi dans le miroir de l’histoire

9h00 Marc Olivier Baruch, EHESS, La France et le 6 juin 1944 : représentations et usages de l’événement
9h25 Hélène Harter, Rennes 2, 1984, la force d’un symbole : le discours de Ronald Reagan
9h50 Jörg Echternkamp, Halle, Le Débarquement et la culture mémorielle en Allemagne : entre défaite et libération

11h00 François Cochet, Metz, Modernité et gigantisme du 6 juin

Faire (re)vivre l’épopée : enjeux mémoriaux et économiques
14h15 Jean Quellien, Caen, Genèse et développement d’une politique touristique
14h40 Pascal Buléon, MRSH Caen, La place du 6 juin dans l’économie locale
15h05 Françoise Passera, Caen, Les musées de la Bataille : lieux d’histoire, de mémoire et de sociabilité

16h00 Conclusion
Jean-Luc Leleu, CNRS - CRHQ, Université de Caen

mm-prepas

Le Mémorial en chantier pour le 6 juin.

 


.

Posté par clioweb à 07:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mai 2014

1944 : PhotosNormandie

 

photosnormandie1944

Un des 22 planches présentant les photos des National Archive pour 1944
https://www.flickr.com/photos/photosnormandie/archives/undated/1944/
https://www.flickr.com/photos/photosnormandie/archives/undated/1944/page1/



Depuis 2007, PhotosNormandie présente sur Flickr
les photos de la base Archives Normandie 1939-1945 mise en ligne en 2004,
mais disparue depuis du web (à cause du coût de l'hébergement marchand ?).

Parmi les entrées possibles :
- Les albums (Manche 1312 photos, Calvados 668, Orne 138) :
https://www.flickr.com/photos/photosnormandie/sets/

- Les tags : ruine (au singulier de préférence) :
https://www.flickr.com/photos/photosnormandie/tags/ruine/
L'ensemble des tags :

https://www.flickr.com/photos/photosnormandie/tags/

- Des photos indexées par Google images