02 juin 2012

Facebook, utopie ou dystopie ?

 


Facebook, entreprise utopique ou illusoire ? dossier Le Monde, Opinions
Après une introduction en Bourse problématique (l'action a chuté de 38 à 28 $) et un choc entre la culture du "hacking" et celle de la finance, les médias sociaux et la communauté des internautes n'affrontent-ils pas une crise qui touche à leurs valeurs ?
http://www.lemonde.fr/idees/ensemble/2012/05/31/facebook

Daniel Kaplan : Facebook, un média social voué à la disparition
« Facebook transforme en marchandise tout ce qui avait jusqu'ici échappé au commerce - le lien, l'expression légère, le partage d'expériences sensibles - . Pour le vendre, il doit le standardiser, en limiter les nuances : on aime ou on n'aime pas, on est amis proches ou connaissances, on publie ou on partage. Pour changer le lien en or, Facebook doit oublier les raisons mêmes de son succès, à savoir, l'effacement des barrières strictes entre les statuts relationnels, entre les formes de communication ».
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/05/31/un-reseau-social-voue-a-la-disparition_1710612_3232.html
La version intégrale du texte de Daniel Kaplan sur le site de la FING

Evgeny Morozov , Immature idéologie de la transparence

« Nous ne produisons pas des services pour gagner de l'argent ; nous gagnons de l'argent pour produire de meilleurs services » affirme Mark Zuckerberg. Selon le prospectus d'introduction en bourse, « le but affiché de l'entreprise n'est pas de maximiser les profits, mais d'avoir de l'impact sur la société ». Pour Evgeny Morozov, « ces propos correspondent bien à l'idéalisme de pacotille qui règne dans la Silicon Valley, où tout le monde se voudrait un hybride de Steve Jobs et de Mère Teresa ! »
«  Un monde dominé par Facebook sera peut-être, effectivement, "plus ouvert et plus connecté", mais il risque aussi d'être plus immature, plus anxieux, plus morne. Mais cela les utopistes hédonistes de Facebook ne l'ont pas encore compris. Et peut-être ne le comprendront-ils jamais ».


- Robert Ebguy, Essor d’un web alternatif - Les communautés coopératives (Diaspora et One Social Web) permettent
d'échapper à la marchandisation généralisée et au pillage commercial des données privées. Il n'est plus nécessaire de passer obligatoirement par la surveillance et le péage publicitaire d'un serveur central.
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/05/31/essor-d-un-web-alternatif_1710614_3232.html


- Paul Mathias : « Donner de la voix, sur les réseaux, c'est presque essentiellement ajouter le souffle d'un murmure à la clameur d'un monde ».


- A Fort Lee (NJ), Marcher ou écrire des sms, il faut choisir, Le Monde
http://www.lemonde.fr/vous/article/2012/05/25/marcher-ou-ecrire-il-faut-choisir_1706523_3238.html

Une ville américaine interdit aux piétons d'envoyer des textos. L'amende coûte 85 $.
http://www.slate.fr/lien/54925/interdit-textos-pietons-sms-fort-lee


.
.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,