22 mai 2018

CNRD2019 : Répressions et déportations...

 

cnrd


CNRD 2019 :  « Répressions  et  déportations  en  France  et  en  Europe - 1939-1945 - Espaces  et histoire »

Une brochure officielle sera mise en ligne à  la  rentrée  2018

 

.

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


15 janvier 2018

CNRD 1997 : Les femmes dans la Résistance

 
CNRD :

1968 : «  Le rôle des femmes dans la Résistance. »
1997 : «  Les femmes dans la Résistance. »
FdR 2001 : les 50 ans du CNRD
http://www.fondationresistance.org/documents/cnrd/Doc00181.pdf


Grandes lignes du dossier proposé en 1997 par la Fondation de la Résistance (source JPH)
(une mise en ligne de ce dossier a été sollicitée) :


- Pourquoi les femmes ont-elles participé aussi activement à la Résistance ?

Après une première phase d'abattement désespéré consécutive à la Défaite, les
femmes ont réagi comme la majorité des Français
Mais les femmes avaient en outre des raisons plus spécifiques d'entrer en Résistance

Assommées par l'ampleur de la défaite, nombreuses furent les femmes qui firent d’abord confiance au maréchal Pétain
... mais la honte de la collaboration et l'humiliation firent peu a peu réagir

La suppression des libertés les plus élémentaires les révolte
( droit de circuler librement et d'exprimer ses opinions )

Responsables du ravitaillement des familles,
les femmes subissaient plus que quiconque les contraintes liées à la pénurie et au rationnement.
Elles étaient scandalisées de voir les Allemands se servir partout largement.

Les femmes étaient particulièrement sensibles aux persécutions raciales

Le gvt de vichy entendait confiner les femmes au foyer


Comment les femmes ont-elles participé à la Résistance ?

- La montée en puissance fut progressive
des initiatives individuelles dans les premiers temps de l’occupation
A partir de 1941, mouvements et réseaux se constituent en organisations structurées
1942, la Résistance s’amplifie et s’organise
1943 : les actions militaires s’intensifient
1944 : les FFI deviennent une véritable armée combattant au grand jour


La Victoire ne marqua pas un point final pour les résistantes

- L’action des comités féminins :
l’organisation de manifestations contre les rigueurs du rationnement,
la lutte contre le STO,
l’assistance aux plus démunis

- Les femmes prirent de grandes responsabilités dans la presse clandestine, assurant la rédaction et la diffusion des journaux

- Elles jouent un rôle important dans la fabrication des faux papiers nécessaires aux clandestins,

- La participation des femmes aux réseaux de renseignement, d’action et d’évasion devient de plus en plus intense à partir de 1941

- Les femmes prirent part aux combats durant lesquelles elles reçurent l’aide d’autres femmes, notamment les infirmières

- Les femmes de la Résistance ont été durement éprouvées par la répression ennemie


Quelques figures de résistantes

Bertie Albrecht
http://fr.wikipedia.org/wiki/Berty_Albrecht
exposition 2000
http://www.fondationresistance.org/pages/accueil/berty-albrecht_exposition8.htm
dossier pédagogique de l'exposition
http://www.fondationresistance.org/pages/action_pedag/berty-albrecht-dossier-pedagogique-exposition_dossier-thematique-18.htm

Les Religieuses Augustines de Malestroit


Anne-Marie Bauer

Devenue « Claudine » du Réseau Action B.C.R.A, sa rigueur, son efficacité et son courage font d'elle un agent très apprécié.
Son travail de routine (disait-elle) n'était autre qu'une activité dangereuse très importante : codage et décodage de messages,
liaisons diverses (sur sa bicyclette) et, ô combien dangereux, les repérages pour les parachutages dans plusieurs départements.
C'est elle qui prépare, entre autres, les premiers parachutages qui se dérouient en Corrèze.

France Bloch-Sérazin
Madeleine Braun
membre de la direction collégiale du rnouvement Front National de Lutte pour l'Indépendance Nationale " avec Piene Villon et Georges Marat
Carmen Buatell
Réfugiée espagnole à Marseille était entrée dans la Résistance en août 1941 à peine âgée de 17 ans.
déportée à Ravensbruck


Danielle Casanova
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article569

Mère Elisabeth de l'eucharistie

Marie Dubois

Une petite serveuse bretonne, fut la première femme condamnée à mort. Elle avait deux jeunes enfants
Elle convoie 1 M dans 1 sac mais n'a pas 5 F pour acheter à manger.

Marie-Madeleine Fourcade
Adelaïde / Haïdi Hautval
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article611


Noor Inayat Khan

http://fr.wikipedia.org/wiki/Noor_Inayat_Khan
https://www.couleur-indienne.net/Noor-Inayat-KHAN-une-princesse-indienne-espionne-morte-pour-la-France_a256.html

Paulette Jacquier
http://resistanceenisere.eklablog.com/focus-sur-paulette-jacquier-a131038342
http://www.tracesdhistoire.fr/16.html

Suzanne Laygue
(épouse du Dr Emile Laygue, Argentat), Jane Kayser soignent maquisards et résistants blessés

Germaine Le Lièvre
http://museedelaresistanceenligne.org/media5746-Plaque-en-hommage-A

Lise Lesèvre
agent de liaison pour 8 départements du Nord-Ouest, arrêtée au Mans le 31.01.1944,
déportée à Ravesbruck, rapatriée le 27 mai 1945, elle s'éteint le 17 août

Simone Michel-Lévy

http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/spip.php?article181787
(En 2015, j'en ai parlé dans la Chronique internet, en mettant une photo d'avant 1939
moins sinistre que celle de la Gestapo)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/04/10/23976580.html

Emilienne Mopty
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89milienne_Mopty
http://www.resistance62.net/mopty_emilienne.htm

Solange Vigneron

Née le 16 juillet 1919 à Senones (Vosges) ; morte le 11 mai 1944 à Cologne (Allemagne) par décapitation ; ouvrière du textile ; militante syndicaliste CGTU, puis CGT ; militante communiste ; résistante.
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?page=demande_autorise&id_article=134583&id_mot=


La Libération, le temps de la reconnaissance de la nation pour toutes ces femmes qui avaient tant donné.

Conclusion


cnrd1997-FdR

cnrd1997-legende

.

.

Posté par clioweb à 18:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 décembre 2017

CNRD 2018 : le dossier du MRN

 

CNRD2018

Le dossier du Musée de la Résistance Nationale (Champigny) pour le CNRD 2018 est disponible en ligne
http://www.musee-resistance.com/wp-content/uploads/2017/10/MRN-Resistance_CNRD-2017-2018_web.pdf

dont
S’engager dans la France libre
S’engager dans la Résistance intérieure
Les motivations
Les formes de l'engagement.
Nombreuses références au rôle des femmes (autant d'occurences que celles de Français Libres).

+  Eléments complémentaires
+  Ressources du CNRD des années précédentes

http://www.musee-resistance.com/cnrd/cnrd-2017-2018/

 FT-Grenier

 

.

Posté par clioweb à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 octobre 2017

CNRD 2018 : S'engager

 

cnrd2018

CNRD2018 S'engager pour libérer la France

dossier (catalogue ?) de 36 pages par Fdn FL
http://bit.ly/2x9E4Yv

 

1seulepatrie

 

L'affiche ? « Un seul combat pour une seule patrie »
"Affiche de propagande de la France libre
réalisée par Knopf en Grande-Bretagne" via Google images.



fdn-fl


Pour accéder au téléchargement, c'est à droite... :-)

http://www.france-libre.net/site/catalogue/common/data/catalogue.pdf
L'adresse web parle deux fois de « catalogue », pas de « dossier » ni de « CNRD »

cnrd2018-twitter

Twitter ne sait pas centrer les images.
Que voit-on sur ce tweet de la FMD ?
La Fondation de la France libre qui a coordonné la brochure.
Pas S'engager, le thème de cette année. :-)



En dernière page de la brochure sont mentionnés également
la Fondation Charles de Gaulle, la Fondation de la Résistance, la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, l’APHG, de nombreux musées et centres de ressources,
et les personnes qui ont participé à son élaboration.

cnrd2018-membres


sommaire de la brochure :

I - S’engager : les débuts et les pionniers

La France défaite en 1940
La géographie d’une France divisée
La naissance de la France libre
Fiche parcours :
Parcours des volontaires de 1940
Les premiers ralliements dans l’Empire
Fiche ressources :
Les écrits intimes de Français libres
S’engager : « faire quelque chose en France »
S’organiser pour agir dans l’urgence
Fiche ressources :
Les lettres de fusillés


II - S’engager : s’organiser pour agir

Des résistances à la Résistance
Des Français libres engagés dans un État en formation
Les Français libres, des combattants sur tous les fronts
Mouvements, réseaux, lutte armée : une montée en puissance
Formes d’engagements résistants
Les conditions de l’engagement
Fiche ressources :
La presse clandestine en ligne


III - S’engager : participer à la libération de la France

Les prémices de la Libération
La France à la veille du Débarquement
La libération militaire de l’été à l’automne 1944
Victoire alliée, victoire des Alliés, victoire de la France
S’engager pour une France nouvelle
Préparer le retour d’un État de droit
Prendre le pouvoir et restaurer la République :
avec ou sans les résistants ?



dans ce dossier, comptage de qq occurences :

s'engager, 49 occurences
libérer 19
France 229

Occupation 33
Allemand 47
nazi nazie nazisme 7

Vichy 38
Pétain 10

République 19

Résistance 161
résistant 55
femme / femmes 12
clandestin / clandestinité 41

arme / armée 120
action 60
réseaux 20
combat combattant 72 lutte 32

France Libre, 85 occurences
de Gaulle 75
communiste ou communistes 22

réseau Canopé 12
CNRD 59


.

Posté par clioweb à 19:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 juillet 2017

Quelle évolution du CNRD ?

 

- Concours national de la Résistance et de la Déportation
arrêté du 23-6-2016 - J.O. du 28-6-2016
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=103870


- La Refondation du CNRD (concours national de la Résistance et de la Déportation), Tristan Lecocq, IGEN

http://le-souvenir-francais.fr/la-lettre/la-refondation-du-concours-national-de-la-resistance-et-de-la-deportation/

Avant 2010, la 2 GM occupait trois chapitres dans un manuel de première :
la guerre mondiale, la France dans la 2 GM, la destruction des juifs par l'Allemagne nazie

Depuis Chatel, 1 seul chapitre met l'accent sur une guerre d'anéantissement.

1. Un concours adapté aux programmes, des procédures simplifiées, de nouveaux participants
« les thèmes annuels proposés seront adossés aux programmes d’enseignement, dans leur triple dimension académique, didactique et pédagogique »

2.Un concours mieux préparé, mieux harmonisé, mieux valorisé
« L’enseignement de la Résistance et de la Déportation comme objets d’histoire, en collège et dans les lycées, la réflexion sur les mémoires de la Résistance et de la Déportation comme objets d’histoire, le recul critique par rapport à un savoir en permanente évolution sont ainsi au cœur de la rénovation du CNRD »


- La revue Historiens & Géographes publie la tribune de Franck Schwab (APHG Lorraine)
http://www.aphg.fr/CNRD-vers-la-lobotomie

Dans un article mis en ligne le 30 mars 2017 sur le site du Souvenir français et intitulé « La refondation du CNRD », l’Inspecteur général Tristan Lecoq présente aux membres de cette honorable association ce que devrait être le nouveau Concours national de la Résistance et de la Déportation mis au point par les services de l’Education nationale. L’époque est aux refondations. Après avoir « refondé » l’école et peut-être avant de refonder la République - voire l’Europe - il fallait sans doute chercher à « refonder » le CNRD, même si, rappelons-le, celui-ci continue de se porter comme un charme puisqu’il est toujours, et de très loin, le premier concours scolaire du pays. Or, qui dit refondation du CNRD dit forcément redéfinition de ses objectifs. Les voici crûment formulés : « Le concours porte sur la résistance à l’occupant et à ses vassaux, sous toutes ses formes, extérieure et intérieure, militaire et politique, du 18 juin 1940 à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il porte sur la déportation et l’extermination des Juifs d’Europe par les nazis, ses étapes et ses espaces, ses processus et ses appareils, ainsi que la déportation d’autres minorités telles que les Tziganes. » Et c’est tout, fin des objectifs !

Le nouveau concours reste donc strictement centré sur la résistance des Français à l’occupant en faisant totalement l’impasse sur la dimension européenne du phénomène (pour la refondation de l’Europe, ce sera une autre fois...) alors qu’il aurait sûrement pu être judicieux de faire travailler les élèves sur la résistance allemande. Surtout, il limite désormais l’étude de la déportation au seul cas des personnes qui ont été déportées pour ce qu’elles étaient et qui appartenaient donc à ce que les historiens appellent aujourd’hui la « déportation de la persécution » : les Juifs et les Tsiganes, en premier lieu, mais aussi les membres de ces « autres minorités » que sont par exemple les homosexuels ou les Témoins de Jéhovah. A l’inverse, le futur concours va maintenant faire entièrement l’impasse sur l’« autre déportation », celle des personnes qui ont été déportées pour ce qu’elles faisaient et qui ont appartenu à ce que les historiens appellent la « déportation de répression ». Exit donc du concours le déporté résistant qui s’est battu pour la liberté et pour une certaine idée de l’Homme et de la société jusqu’à l’intérieur des camps de concentration. Plus rien désormais sur ces refondateurs de la République et sur leur expérience terrible du système concentrationnaire nazi. A l’heure où les programmes d’éducation morale et civique mettent l’accent sur la notion d’engagement, c’est tout à fait surprenant et c’est même, disons-le, quasiment scandaleux.

Nuit et Brouillard ; connais plus ; Charlotte Delbo et ses compagnes entrées à Auschwitz en chantant La Marseillaise : connais pas ; Robert Antelme : connais pas ; par voie de conséquence, Buchenwald, Dachau, Ravensbrück, Natzweiler, Mauthausen : connais plus. Et puisque parler des camps, c’est toujours parler d’Europe : Jorge Semprun, connais pas ; Boris Pahor : connais pas ; Ernst Wiechert : connais pas... Ce n’est plus de refondation dont il est question ici mais d’oblitération, voire même de lobotomisation de toute une partie de notre cerveau : celle où se trouve la mémoire de la déportation résistante que le concours a pourtant vocation à entretenir au même titre que la mémoire de la Shoah. Alors certes, en risquant volontairement leur vie pour le pays, les déportés résistants ont eu le mauvais goût d’avoir partie peut-être trop liée avec ce prétendu « roman national » tant décrié par certains « beaux esprits » de l’historiographie actuelle pour qui l’histoire de France n’est qu’une construction idéologique dépourvue de toute crédibilité (d’ailleurs, c’est bien connu, la France n’existe pas et personne n’a jamais eu envie de mourir pour elle). Mais faut-il que le concours « refondé » aille dans le même sens en reniant toute une partie de ce qui a fait jusqu’à aujourd’hui son identité ?

Peut-être pouvons nous rappeler, pour finir, ce que disait en 2009 dans la revue Le Déporté (n° 562) un autre inspecteur général de l’Education nationale récemment disparu qui fut, entre 1993 et 2001, le dernier déporté résistant ayant présidé le jury du CNRD. A la question « quel regard portez-vous sur la société actuelle ? », Jean Gavard - puisque c’est de lui dont il s’agit - répondit : « Je pense que si tout continue ainsi, un jour nous irons dans le mur. J’ai peur que ce qui se passe en ce moment nous ramène vers des tendances totalitaires. Car si les difficultés augmentent encore, il y aura toujours un homme providentiel qui prétendra sauver tout le monde. En France, on a cette inclination-là ; rechercher l’homme providentiel. L’Histoire nous l’a appris : Napoléon III, le général Boulanger et même Pétain car, à ses débuts, il a été accepté. Le risque existe, c’est certain. C’est pourquoi je pense que mes amis déportés résistants et tous ceux qui acceptent de travailler à nos côtés ont un rôle important et majeur à jouer. » Mais non, mais non cher Jean, l’Education nationale ne le pense pas puisque la mémoire de votre déportation, comme celle du Père Jacques, que vous avez fréquenté à Mauthausen, ou la mémoire de la déportation de Germaine Tillion à Ravensbrück - pourtant très officiellement célébrée lors de la dernière panthéonisation - disparaissent du concours que vous avez présidé. Et ne nous répondez pas, je vous prie : « Nous n’avons sûrement pas fait tous ces sacrifices pour aboutir à cette société de consommation qui s’étale sous nos yeux. Nous rêvions d’une société infiniment plus fraternelle. » Il faut être de son temps, savoir évoluer, que diable ! Répétez après nous : « Je refonde, tu refondes, nous refondons... »

Franck Schwab,
Rédacteur au Patriote Résistant
Ancien lauréat départemental du CNRD avec ses classes.
Le Patriote Résistant
n° 919 - mai 2017. Tous droits réservés.


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


15 septembre 2016

CNRD 2017 : la négation de l'Homme

 

cnrd2017-brochureFMD

La brochure coordonnée par la FMD
pour le CNRD 2017 est disponible en ligne

(32 pages au format pdf)
http://tinyurl.com/fmd-cnrd2017



Parmi les sujets abordés :

Première partie : De l’idéologie
dont
L’endoctrinement
du rôle de la police
L’individu n’a de valeur qu’en fonction de son apport à la « communauté raciale »
Incitation à la haine des juifs
La guerre à l’Est, une campagne d’extermination
Une propagande raciste suggestive, initiée par les régimes ralliés aux idées du national-socialisme, comme le régime de Vichy, favorise l’expression d’un racisme et d’un antisémitisme latents


Deuxième partie : De la pratique. La négation de l’Homme à l’oeuvre

l’entreprise de déhumanisation
la mort civique
le rituel d’arrivée
le fouet
un travail harassant, des coups, des cris

l’extermination
banaliser le crime de masse
 la mort n’a pas de signification
les expériences pseudo-médicales
les assassinats


Troisième partie : Du triomphe de l’Homme (et du droit ?)

Rester des hommes
Conserver son autonomie et sa faculté de choix en situation extrême
Refuser l’avilissement
Nuremberg : Le procès des médecins
Élaboration de la Déclaration universelle des droits de l’Homme par René Cassin


Parmi les sites web
Le site officiel
http://www.reseau-canope.fr/cnrd/

Le cercle d'étude de la déportation et de la shoah
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article527

 

sur le site de la FMD, un aperçu des expositions :
http://www.fmd.asso.fr/web/

La Déportation dans les camps nazis 1933 - 1945
http://fondationmemoiredeportation.com/expo-la-deportation-dans-les-camps-nazis/

La fin du système concentrationnaire : Le retour à la liberté des déportés
http://fondationmemoiredeportation.com/expo-la-liberation-des-camps-de-concentration/

rappel : La déportation dans les camps nazis
http://clioweb.free.fr/camps/deportes.htm

 

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 mai 2016

CNRD 2017 : la négation de l'Homme

 

- CNRD 2017 : « La négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi »


Robert Antelme, L'espèce humaine
http://clioweb.free.fr/camps/antelme.htm
« Nous sommes tous, au contraire, ici pour mourir. C’est l’objectif que les SS ont choisi pour nous.
Ils ne nous ont ni fusillés ni pendus mais chacun, rationnellement privé de nourriture, doit devenir le mort prévu, dans un temps variable »

Primo levi, Si c'est un homme
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article28
http://clioweb.free.fr/camps/deportation1.htm

voir la page en cours de rédaction du Cercle d'étude :
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article527



- Le 10 novmbre 2015, un rapport a été remis au MEN par une mission de réflexion
sur l'organisation du CNRD (Concours National de la Résistance et de la Déportation)
(Anne Anglès, Jean-Yves Daniel, Hélène Waysbord, Charles-Jacques Martinetti)

Le rapport en 94 pages (daté de juillet 2015) :
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/154000800.pdf


« Dès l'édition 2016-2017, le CNRD concernera davantage d'élèves, dans un plus grand nombre d'établissements et dans toutes les filières de l'enseignement secondaire ».
« Son organisation territoriale... favorisera une meilleure valorisation des travaux des élèves ».
http://www.education.gouv.fr/cid102014/-la-negation-de-l-homme


cnrd-rapport072015

 

 


.

Posté par clioweb à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 janvier 2016

Résister par l'art et la littérature

 

resister-art

Résister par l'art et la littérature
détail d'Autoportrait de Jean Daligault fait à Trêves en août 1944 - MRD Besançon
La brochure de la Fondation de la Résistance est en ligne



Le CNRD, le site du Ministère
http://eduscol.education.fr/cid45607/concours-national-resistance-deportation.html

La brochure de la Fondation de la Résistance (36 pages, sommaire sur ce blog, le 15.10.2015)
pdf : http://www.fondationresistance.org/catalogue_2015_2016/common/data/catalogue.pdf

http://www.fondationresistance.org/catalogue/index.html


CNRD 2016, Résister par l’art et la littérature
Les artistes, les mots du CNRD,
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article457
Le CNRD
http://www.cercleshoah.org/spip.php?rubrique53


MRD Besançon, Portofolio CNRD 2015-2016
http://www.citadelle.com/images/20151221_Portfolio_CNRD_2015-2016_compress%C3%A9.pdf

dossier CHRD Lyon
http://www.chrd.lyon.fr/static/chrd/contenu/pdf/pedago/CNRD/CHRD_CNRD_2015.pdf


Musée de la Résistance en ligne - Aeri
ressources nationales, ressources locales
http://museedelaresistanceenligne.org/pedago_espace.php?pave=4&concours=a

Nantes, sitographie 2015-2016
http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/histoire-geographie-citoyennete/ressources/sitographie-du-cnrd-2015-2016-724321.kjsp?RH=PEDA
(existe aussi pour 2010-2014)


rappel, blog Clioweb 15.10.2015 
http://clioweb.canalblog.com/tag/cnrd

.

Posté par clioweb à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

15 octobre 2015

Résister par l'art et la littérature

 

resister-art

Résister par l'art et la littérature
détail d'Autoportrait de Jean Daligault fait à Trêves en août 1944 - MRD Besançon
La brochure de la Fondation de la Résistance est en ligne

 

Concours National de la Résistance et de la déportation
CNRD 2015-2016 :
Thème : « Résister par l’art et la littérature »

- Les pistes proposées par le Cercle d'étude
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article457


- Le sommaire de la brochure de la Fondation de la Résistance
http://www.fondationresistance.org/catalogue/index.html

Avant-propos

I - Art et littérature pour combattre dans la France occupée
• Conditions de la création littéraire et artistique sous l’Occupation
• Au début de la résistance : des tracts littéraires
• La littérature et l’art dans la presse clandestine
• La résistance des écrivains
• Contourner la censure et jouer avec les mots

Focus : Les Éditions de Minuit
Focus : Le silence de la mer de Vercors et l’écrivain Édith Thomas

• La poésie au coeur de la résistance littéraire
• Exposer ou s’exposer ? Résistance et arts plastiques
Focus : René Iché adresse La déchirée au général de Gaulle

• Dessins et caricatures : une arme de guerre psychologique
• Résister en musique
• Témoigner de l’insupportable
• La littérature et l’art pour vivre l’expérience résistante
Jean Moulin, alias Romanin, artiste

II - Art et littérature, armes de la France libre
• Défendre les valeurs humanistes de la culture française
• La France libre affirme son identité grâce aux arts plastiques
• La littérature combattante des Français libres
• Les artistes au service de la France libre
• Créer pour mobiliser
Focus : Joseph Kessel, auteur d’hymnes à la Résistance

III - Art et littérature pour continuer le combat et survivre dans les prisons et les camps
• Dans les prisons
• Dans les camps d’internement
• En déportation
Focus : Germaine Tillion, Le Verfügbar aux Enfers
Focus : Boris Taslitzky, un peintre dans l’internement et la déportation

Liens cités :

Canope : http://www.reseau-canope.fr/cnrd/
INA : http://fresques.ina.fr/jalons/

CDG : http://www.charles-de-gaulle.org
France Libre : http://www.france-libre.net/concours-national-de-la-resistance-et-de-la-deportation-2016/
OdL : http://www.ordredelaliberation.fr
ECPAD : http://acp.ecpad.fr/concours-national-de-la-resistance-et-de-la-deportation/

IMEC : http://www.imec-archives.com/linstitut/
USC Shoah : http://sfi.usc.edu/french (Spielberg)

.
.

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

19 juin 2015

CNRD 2016 : Résister par l'art et la littérature

 

Concours National de la Résistance et de la déportation

CNRD 2015-2016 :
Thème : « Résister par l’art et la littérature »
La brochure sera élaborée par la Fondation de la Résistance et diffusée en octobre 2015
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=90108


Les thèmes de 1961 à 2010
http://www.memoire-net.org/article.php3?id_article=158

2010/2011 : « La répression de la Résistance en France par les autorités d'occupation et le régime de Vichy ».
2011-2012 : « Résister dans les camps nazis »
2012-2013 « Communiquer pour Résister (1940-1945) ».
2013-2014: « La libération du territoire et le retour à la République ».
2014-2015 : « La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de l'univers concentrationnaire ».

http://www.fondationresistance.org/

http://www.cercleshoah.org/spip.php?page=recherche&recherche=CNRD

 

silence-mer

source MRN - CRDP de Créteil - Google images


.


.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,