11 juin 2014

Greg Chambat et l'école du FN

 

 

Régression, ségrégation, tradition. Le programme Racine : l'école du FN - source aggior
http://www.questionsdeclasses.org/reac/index.php?post/2014/05/29/


Après avoir retracé, dans un précédent billet, la genèse du Collectif Racine et les orientations politiques de ses animateurs, Greg Chambat analyse le programme du collectif.

Le FN voit dans l'école actuelle « le triomphe du médiocre » et parle de déclin, de ruine, d'abaissement.
Pour expliquer cette faillite, le FN convoque ses ennemis habituels : l'immigration, la gauche, l'idéologie permissive héritée de Mai 1968, des théories pédagogiques aberrantes et des « dogmes euro-mondialistes appliqués aux politiques éducatives. »
GC y voit « un simple copier-coller de la prose des années 30...»

Quelle école voudrait le FN ? « Redresser et remettre au pas l'école, dresser les corps », en finir avec l'égalitarisme, supprimer les étrangers, supprimer les syndicats (une des mesures phares de Vichy) ... restent les enseignants, dont il est bien difficile de se passer mais qu'il faudra rééduquer

.

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


01 avril 2014

Enseigner dans une ville FN

 

- Depuis ce matin je travaille dans une ville FN...
Grégory Chambat, militant CNT éducation, enseignant en collège à Mantes-la-Ville (78)
http://www.questionsdeclasses.org/reac/index.php?post/2014/03/31/Depuis-ce-matin-je-travaille-dans-une-ville-FN

extrait :
« À Mantes-la-Ville, nous avons deux collèges, un lycée professionnel et des dizaines d'école (celles-ci sont gérées par la mairie et seront régulièrement en contact avec les nouveaux élus). Quel sera leur avenir et leur quotidien ?

Pourquoi, et comment, notre travail éducatif local n'a pu empêcher cela ? Combien des électeurs du FN ont passé par nos classes ? Quelle part de responsabilité portons-nous aussi dans ce qui se passe ?
Ici, comme partout, s'enseignent la montée des fascismes dans les années 30, les boucheries nationalistes, les textes des résistants... Mais rien, effectivement, sur les mécanismes du chômage, sur la conscience sociale et la lutte des classes, sur les combats d'hier et d'aujourd'hui pour la dignité et l'égalité, sur la nécessité, pour tout un chacun, de comprendre le monde pour le changer et de le changer pour le comprendre... Au lieu de cela, les discours les plus réactionnaires sur l'école … pénètrent dans les esprits des familles et de certains collègues aussi. Ce n'est pas anodin.

Le nouveau maire FN de Mantes-la-Ville, Cyril Nauth est enseignant, professeur dans un lycée professionnel d'une commune voisine... Est-ce seulement un hasard ?

Je voudrais …partager nos futurs actes de résistance, mais aussi avancer dans le décryptage de cette vague réactionnaire qui n'épargne pas l'éducation … »


- Un autre billet (09.10.2013) rappelle les contre-réformes scolaires du régime de Vichy :
http://www.questionsdeclasses.org/?C-est-la-racaille-eh-bien-j-en
http://www.questionsdeclasses.org/

- suspension des conseils et comités consultatifs (loi du 12 juillet),

- remplacement du recrutement par concours des inspecteurs par une nomination (loi du 2 août),
- rétablissement de l’enseignement congrégationniste (loi du 3 septembre),
- suppression des écoles normales d’instituteurs, ces « séminaires malfaisants de la démocratie » (loi du 18 septembre),
- exclusion des Juifs des emplois universitaires dans le cadre du statut des Juifs (loi du 3 octobre),
- dissolution des syndicats et associations professionnelles de fonctionnaires (loi du 15 octobre)
- et, enfin, introduction de l’enseignement des devoirs envers Dieu dans les programmes des écoles primaires (loi du 23 octobre).
- Suivront l’introduction de l’enseignement religieux comme option et la parité de subvention entre le public et le privé (loi du 6 janvier 1941), et la fin de la gratuité de l’enseignement secondaire (loi et décret du 15 août 1941)

.
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,