12 octobre 2012

La bureaucratisation du monde




La bureaucratisation du monde à l'ère néo-libérale (La Découverte, 09.2012).
Béatrice Hibou, l'auteur, est l'invitée de Sylvain Bourmeau - La suite dans les idées, 06.10.2012
http://www.franceculture.fr/emission-la-suite-dans-les-idees
l'émission en mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16260-06.10.2012-ITEMA_20407638-0.mp3

La bureaucratisation envahit notre quotidien avec ses normes, ses règles et ses procédures..
L'entreprise aujourd'hui est une "machine" à créer des normes (Audit, Reporting, flexibilité, contrôle etc..)

L’invasion des pratiques bureaucratiques dans l'ensemble de la société,
et pas seulement dans l’administration se fait à la fois
- par le haut, du fait de la circulation des élites converties au New Public Management du secteur public aux grandes entreprises privées (cf la domination, l’école de Francfort)
- par le bas, du fait du consentement des acteurs, par obéissance résignée ou par intérêt.

Le néo-libéralisme ne parle pas du monde réel, mais invente sa propre fiction. Il euphémise les inégalités, les normes et les contrôles. Il impose sa vision du monde. Son vocabulaire (cf la « gouvernance » au lieu du « gouvernement ») est parfois analysé par ses adversaires comme une forme de dépolitisation et une avancée des modèles gestionnaires. C’est en réalité une politisation intense, une autre forme de la politique. Les mots choisis pour décrire les conflits pèsent pleinement sur les rapports de force au sein de la société.


dans la présentation de l'ouvrage par l'éditeur, reprise sur Liens-Socio :
« La bureaucratie néolibérale ne doit pas être comprise comme un appareil hiérarchisé propre à l'État, mais comme un ensemble de normes, de règles, de procédures et de formalités (issues du monde de l'entreprise) qui englobent l'ensemble de la société. Elle est un vecteur de discipline et de contrôle, et plus encore de production de l'indifférence sociale et politique ».
http://lectures.revues.org/9233

La table des matières : http://www.editionsladecouverte.fr/La_bureaucratisation


- Patrick Pelloux décrit les conséquences de la T2A (tarification à l'acte) sur les hôpitaux : les médecins passent une partie de leur temps à coder leur activité au lieu de soigner les patients. Les politiciens ont avancé la réduction des dépenses de santé comme faux prétexte. En réalité, le déficit continue à se creuser et la bureaucratie explose.
Au-delà de ce mode de gestion et de tarification, « La volonté néolibérale était de faire de l’hôpital une entreprise, ce qu’il n’est pas et ne sera jamais ». Charlie Hebdo, 10.10.2012

..

Posté par clioweb à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,