19 février 2014

Genre : cessons de reculer

 

12 000 signatures en faveur de l’égalité, du genre et de la liberté
Collectif Genre, Recherche, éducation : la bonne rencontre - Libération rebonds, 16.02.2014
http://www.liberation.fr/societe/2014/02/16/12-000-signatures-en-faveur-de-l-egalite-du-genre-et-de-la-liberte_980611

extraits :
« La rumeur court depuis plus d’un mois, les contre-vérités circulent, les prises de parole s’enchaînent, se reprennent, se contredisent, s’oublient. Certains récupèrent ces mouvements d’opinion, d’autres menacent, d’autres encore retrouvent avec nostalgie leurs livres d’enfance et les stéréotypes de leur jeunesse. On brocarde, sans les connaître, des ouvrages de la littérature enfantine, on lance des anathèmes, on ricane quand le mot «genre» est prononcé, on manipule à coup d’affirmations les plus choquantes et les moins fondées. Pendant ce temps, d’autres font pression sur les bibliothécaires, d’autres encore sur les professeurs des écoles, les enseignants des collèges et des lycées, les chercheurs, les parents d’élèves ».

« Le genre est une question et non une réponse. C’est un concept que les scientifiques du monde entier utilisent pour étudier les sociétés et analyser la manière dont elles fabriquent la distinction entre les hommes et les femmes et créent, dans les différents champs des pratiques humaines (travail, éducation, santé, sexualité, loisirs, soin aux autres, etc.), des hiérarchies, des inégalités, des injustices. En tant que telle, cette méthode d’investigation n’impose rien, elle ouvre de nouvelles perspectives d’analyse. Parce que le genre est un outil scientifique, sa remise en question, sous l’effet de certaines pressions, n’est pas admissible. Si demain les créationnistes descendent dans la rue, allez-vous proscrire l’usage du terme d’«évolution» dans les manuels scolaires et à l’université ? »

« Défendre cette égalité et ces libertés, Mesdames et Monsieur les ministres (Najat Vallaud-Belkacem, Geneviève Fioraso, Valérie Fourneyron et M. Vincent Peillon), c’est, dans un front commun entre vos quatre ministères, redonner leur sens aux mots, c’est refuser de laisser à certains le pouvoir de changer la langue ».

« Nous attendons de votre part non seulement une position ferme de soutien à la liberté de l’enseignement et de la recherche ainsi qu’un engagement réaffirmé dans la lutte contre les discriminations, mais nous attendons aussi des propositions et des avancées … et  une condamnation ferme de toutes les intimidations contre les enseignants et les chercheurs ».

Mesdames et Monsieur les ministres, aujourd’hui, nous attendons des actes.

L'adresse de la pétition : http://petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2014N45876

.

Posté par clioweb à 07:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,