26 janvier 2021

Thoreau, Désobéir - Paquot LMD

 

Désobéir, Thierry Paquot, Le Monde diplomatique 2005

https://www.monde-diplomatique.fr/2005/01/PAQUOT/12016


Henry David Thoreau 1817-1862

https://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_David_Thoreau

La désobéissance civile

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_D%C3%A9sob%C3%A9issance_civile

https://fr.wikisource.org/wiki/La_D%C3%A9sob%C3%A9issance_civile


Civil Disobedience, Henry David Thoreau, 1817-1862

https://en.wikipedia.org/wiki/Civil_Disobedience_(Thoreau)

Art. X.—RESISTANCE TO CIVIL GOVERNMENT.

https://en.wikisource.org/wiki/Aesthetic_Papers

https://en.wikisource.org/wiki/Aesthetic_Papers/Resistance_to_Civil_Government


« Occuper une usine afin d’empêcher les déménageurs, à la solde du patron qui délocalise, d’emporter les machines ; arracher les plantes génétiquement modifiées pour protéger la santé de chacun ; marier des homosexuels ; siéger en silence dans une assemblée ou occuper pacifiquement la chaussée le temps d’un sit-in sont quelques-unes des actions politiques que l’on associe bien souvent à la « désobéissance civile ». Une attitude pas si nouvelle que cela...


Un jour de juillet 1846, à Concord (Massachusetts, Etats-Unis) — où il était né en 1817 —, Henry David Thoreau croise Samuel Staples, gendarme municipal, qui lui réclame le montant de ses impôts et s’apprête même à lui avancer l’argent nécessaire pour s’en acquitter. David Thoreau, qui réside depuis près de deux ans dans une cabane au cœur de la forêt de Walden et qui se rend à la ville pour récupérer ses souliers chez le cordonnier, est quelque peu interloqué. Il rétorque qu’il refuse, par principe, de verser de l’argent à l’Etat alors même qu’il est en désaccord avec la politique de cet Etat et qu’il ne souhaite absolument pas contribuer à financer la guerre contre le Mexique. Il est donc arrêté et doit passer la nuit au poste, malgré le versement de l’impôt par une « mystérieuse » femme (certainement sa tante, Maria Thoreau).

Plutôt populaire dans cette bourgade convertie aux idées novatrices de Ralph Emerson (1803-1882) et des intellectuels gravitant autour de lui et de la revue The Dial, David Thoreau se doit de relater son expérience et d’argumenter son acte. Il rédige « La relation de l’individu à l’Etat », texte qu’il présente lors d’une conférence à Concord en janvier 1848. Elizabeth Peabody — belle-sœur du romancier Hawthorne — la publie dans sa revue, Aesthetic Papers, en mai 1849, sous le titre de « Résistance au gouvernement civil », qui, dans les œuvres complètes de Thoreau publiées après sa mort en 1862, deviendra La Désobéissance civile . Ce texte polémique, à dire vrai, tomba vite dans l’oubli, et Thoreau lui-même n’y fit plus référence.

Plutôt populaire dans cette bourgade convertie aux idées novatrices de Ralph Emerson (1803-1882) et des intellectuels gravitant autour de lui et de la revue The Dial, David Thoreau se doit de relater son expérience et d'argumenter son acte. Il rédige « La relation de l'individu à l'Etat », texte qu'il présente lors d'une conférence à Concord en janvier 1848. Elizabeth Peabody - belle-soeur du romancier Hawthorne - la publie dans sa revue , Aesthetic Papers, en mai 1849, sous le titre de « Résistance au gouvernement civil », qui, dans les oeuvres complètes de Thoreau publiées après sa mort en 1862, deviendra La Désobéissance civile (1). Ce texte polémique, à dire vrai, tomba vite dans l'oubli, et Thoreau lui-même n'y fit plus référence.


Cest Léon Tolstoi qui, on ne sait trop comment, le lut et invita les Américains, dans une lettre publiée par la North American Review, au début du XXe siècle, à renouer avec cette attitude courageuse et exemplaire d'un individu osant affronter l'Etat lorsque celui-ci fait fausse route. Peu auparavant, un étudiant indien à l'université d'Oxford, Mohandas K. Gandhi, végétarien, se rapproche d'autres végétariens, dont Henry S. Salt, biographe de Thoreau, qui lui prête cette brochure. Gandhi est enthousiasmé et, devenu avocat en Afrique du Sud, la publie dans sa revue, Indian Opinion, le 26 octobre 1907. Par la suite, et jusqu'à son assassinat en 1948, il ne cessera de prôner la désobéissance civile, qu'il associe à la pratique de la non-violence.

Thoreau a été impressionné par Bronson Alcott, citoyen de Concord peint par sa fille Louisa May sous les traits du docteur March dans Little Women, qui déclarait haut et fort sa décision de ne pas régler son impôt tant que son gouvernement ne mettrait pas un terme à l'indigne politique esclavagiste. On raconte qu'un squire Samuel Hoar régla la note, mais l'essentiel est ailleurs : l'idée qu'un seul citoyen puisse se dresser contre son gouvernement, en son âme et conscience, afin d'être en accord avec les principes constitutifs de son Etat était définitivement reconnue.


C'est cette idée que va, à son tour, revendiquer David Thoreau. Dans les premières lignes de son libelle, il indique à quel point la présence d'un quelconque gouvernement correspond à un déficit de conscience chez les citoyens. « La seule obligation qui m'incombe, à juste titre, affirme-t-il, consiste à agir en tout moment en conformité avec l'idée que je me fais du bien. » Plus loin, il illustre ce principe moral en expliquant qu'une nation dite « libre » ne peut avoir un sixième de sa population réduit à l'esclavage et qu'il est par conséquent « grand temps pour les honnêtes gens de se rebeller et de songer à la révolution ».

Comme il existe des lois injustes, le juste trouve sa véritable place en prison, près des victimes d'un gouvernement inique, Quant aux fonctionnaires qui veulent servir le bien, ils se doivent de démissionner ... Thoreau avoue payer volontiers la taxe pour l'entretien des routes ou pour l'école, mais il n'admet pas de financer une guerre, qui, de fait, contribue à renforcer les Etats du Sud esclavagistes ».


.

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


27 octobre 2012

HG 1ere - Allégements 2012-2013


message publié sur le forum Aggioramento :

1. Nous pouvons, enfin, vous communiquer des informations officielles concernant les allégements annoncés en classes de première CF plus bas.
Nous avons réalisé ces allégements sur les bases suivantes :
. maintien en l’état du thème  1 des deux programmes car leur traitement est certainement bien avancé à cette date ;
. équilibre des allégements entre  histoire et géographie ;
. suppression d’items qui ne remettent pas en cause l’esprit général des programmes.
Au total, ces allégements portent sur une quinzaine d’heures environ. Nous n’avons pas réorganisé le découpage horaire général des programmes afin de laisser aux professeurs le choix d’utiliser le temps libéré en fonction de leur projet pédagogique.
       
Un arrêté sera publié au BO prochainement
.

2. Nous confirmons par ailleurs que l’épreuve anticipée de première S reste dans sa formulation actuelle.


3. Face à une certaine confusion qui persiste, semble-t-il, concernant les croquis et schémas possibles en géographie pour cette épreuve anticipée, nous avons accepté de fournir la liste suivante des  questions sur lesquels pourront porter les croquis et schémas pour la session anticipée 2013 ;
vous pouvez diffuser cette liste :


Les  parties de programme suivantes pourront être l’objet d’un sujet de croquis :
« Potentialités et contraintes du territoire français (ultramarin compris) »
« Mouvements de population, urbanisation, métropolisation »
« Dynamiques de localisation des activités et mondialisation »
« La connexion inégale du territoire français à l’Europe et au monde par les réseaux de transport et le numérique »
« Disparités et inégalités socio-spatiales dans l’UE »
« Une façade maritime mondiale : la Northern Range ».

Les parties de programme  suivantes pourront être l’objet d’un sujet de schéma
:
« La région où est situé le lycée »
« Un territoire de l’innovation »
« Roissy : plate-forme multimodale et hub mondial »
« Le développement d’un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale »
« Paris, ville mondiale ».



4. Une précision à propos de l’oral de contrôle des élèves de terminale S redoublants.
Nous vous avons déjà indiqué que les élèves qui conservent leur note d’HG  et qui décident de passer l’oral de contrôle en HG, seront interrogés sur l’ancien programme de terminale qu’ils auront suivi en 2011-2012 (BO du 12 janvier).
Mais certains d’entre vous nous ont interrogés sur le cas des élèves qui ne conserveront pas leur note et passeront l’épreuve anticipée de première (il semblerait qu’ils soient plus nombreux que prévus). Nous avons fait le point avec la DGESCO : si ces élèves décident de passer l’HG à l’oral de contrôle, ils seront interrogés sur le nouveau programme de première sur lequel ils ont passé l’écrit de l’épreuve anticipé.


[…]

2. Les allégementsA CONFIRMER par une publication BOEN

L’annexe de l’arrêté du 21 juillet 2010 susvisé et l’annexe de l’arrêté du 14 juin 2011 sont ainsi modifiées :

« Dans la colonne intitulée « questions » du thème 3  de la partie « histoire »,
les mots « La fin des totalitarismes.» sont remplacés par les mots « la fin des régimes totalitaires. »

Dans la colonne intitulée « mise en oeuvre » du thème 3  de la partie « histoire »,
les mots « 
Les totalitarismes face aux démocraties dans les années 1930. » sont supprimés.

Dans la colonne intitulée « mise en oeuvre » du thème 3  de la partie « histoire »,
les mots « La sortie progressive du totalitarisme en URSS : Khrouchtchev, la déstalinisation et ses limites ; Gorbatchev, de la Glasnost à la disparition de l’URSS.»
sont remplacés par les mots « Gorbatchev et la fin de l’URSS. »

Dans la colonne intitulée « mise en oeuvre » du thème 4  de la partie « histoire »,
les mots « 
- Le partage colonial de l’Afrique à la fin du XIXe siècle »
et les mots « Deux études : - La fin de l’empire des Indes.» sont supprimés.

Dans la colonne intitulée « mise en oeuvre » du thème 2  de la partie « géographie »,
les mots « 
- Les espaces de production agricole en lien avec les marchés européens et mondiaux.» sont supprimés.

Dans la colonne intitulée « mise en oeuvre » du thème 3 de la partie « géographie »,
les mots « 
- Europe, Europes : un continent entre unité et diversité.» sont supprimés.

Dans la colonne intitulée « mise en oeuvre » du thème 4 de la partie « géographie »,
les mots « 
- Une aire de relation de l’Union européenne : la Méditerranée.»
et les mots « - La France, pôle touristique mondial. » sont supprimés.


.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,