07 juillet 2017

Ecouter les derniers rescapés ?

 

743-nahum


>> Les derniers témoignages d'Auschwitz, Fauvelle, Inter, 7h43
http://www.franceinter.fr/emissions/le-7h43/le-7h43-03-juillet-2017

Sur France-Inter, une chronique en 2 mn mentionne
le "travail de mémoire" de Sophie Nahum,
et une dizaine de témoignages à venir en ligne le 16 juillet.



« La mort de Simone Veil nous rappelle tristement
pourquoi il faut écouter les derniers rescapés de la Shoah »
Sophie Nahum, blog Huffington 30.06.2017 : http://bit.ly/2uCvqjU

Ma rencontre avec Elie Buzyn, 17.05.2017
Sur les traces du boxeur d'Auschwitz, 25.02.2015
http://www.huffingtonpost.fr/sophie-nahum/
http://sophienahum.blogspot.fr/

Compte-rendu du film Victor « Young » Perez
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article305


« La plupart des déportés que j'ai rencontrés ont réussi à construire leur vie
et accomplir de grandes choses. Simone Veil en était le plus extraordinaire exemple ».


« Nos enfants ne pourront pas les voir témoigner et cette histoire, si proche de nous,
appartiendra bientôt aux livres d'Histoire. Sa négation sera d'autant plus facile,
que ce qui a été fait est inconcevable pour l'esprit humain ».

L'argument peut être contesté : n'est-ce pas au moment où les témoins ont le plus raconté l'enfer nazi,
dans la décennie 1980, que les faussaires ont été les plus bruyants ?


Ecouter les derniers rescapés ?
Ecouter et réécouter ?

Continuer d'enregistrer les déportés est important.
A condition de ne pas minorer l'importance exceptionnelle du travail déjà accompli,
notamment par le mémorial de la shoah, la Fondation Spielberg, etc...
Une partie des témoignages est disponible sur le site Youtube.


La difficulté principale, c'est celle de l'indexation et du repérage.

Une partie a été exploitée de manière artisanale :
Ainsi, le Cercle d'étude a élaboré plusieurs dvd (gratuits) en liaison avec les thèmes du CNRD :
1 le travail concentrationnaire 2 aide aux juifs, 3 enfants et ados, 4 témoignages 5 répression de la Résistance 6 résister dans les camps
http://www.cercleshoah.org/spip.php?rubrique15&debut_articles_rubrique=10

9 témoignages d’internés et de déportés juifs à télécharger, CEDS
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article142

Aux pages qui font un inventaire de ces vidéos,
il faudrait sans doute ajouter une base de données
qui facilite les repérages en vue d'une utilisation de larges extraits en classe.


Les médias pour le grand public exploitent rarement ces archives.
Leur durée ne convient au rythme imposé par les publicitaires.

A propos de 14-18, Gerd Krumeich, l'historien allemand, expliquait
que les TV n'utilisaient pas les témoignages filmés dans les années 1960.
Pour leurs reportages, il leur fallait le visage d'un acteur toujours vivant,
quelque soit l'intérêt de son témoignage.
Ce genre de pratique a un grave défaut :
il plonge dans l'oubli la parole de tous ceux qui ont disparu. 

Une compensation néanmoins : les fictions, séries et téléfilms, intègrent de plus en plus
l'histoire de la 2 GM et celle de la destruction des juifs d'Europe.


 

ylevy-ceds

Ainsi, pourquoi 2 mn d'Yvette Lévy seulement quand le web continue d'héberger
son témoignage en plus de 2 heures (FMS et Mairie de Paris) en 2004 ?
Elle a aussi témoigné pour l'USC Shoah Fondation, mais la vidéo n'est pas en ligne.
La situatiobn est inverse pour Simone Veil.
http://clioweb.free.fr/camps/yvettelevy.htm

Ida Grinspan, http://www.youtube.com/watch?v=WNSaEr6WtLA


> Les livres d'Histoire ?
Leur mention dans l'article ne semble pas très flatteuse.
Pourtant, la meilleure garantie contre l'oubli,
n'est-ce pas le travail considérable accompli par les historiens ?
Les études sur le nazisme et sur la destruction des juifs d'Europe,
ont été menées à partir de toutes les sources disponibles
(y compris le témoignage de ceux qui ont été plus des acteurs que des témoins) ?
Ce travail considérable trouve peu de place dans les TV destinées au grand public.


>> Les derniers témoignages d'Auschwitz
http://www.facebook.com/LesDerniers.org

Le titre est déjà utilisé en 2004 : « Derniers témoins, Auschwitz-Birkenau, 1945-2005 »

Il rappelle une obsession des médias voilà qq années :
repérer les derniers poilus encore en vie, et guetter leur décès...

La figure imposée du dernier poilu, Nicolas Offenstadt LMD 2008
http://www.monde-diplomatique.fr/2008/04/OFFENSTADT/15816


 .

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


15 mai 2013

1941 : La « rafle » du billet vert


 

Premières « rafles » et camps d'internement en zone occupée en 1941
Le 14 mai 2013, le Cercle d'étude de la déportation et de la Shoah a organisé une journée d'étude
qui a eu lieu à la Mairie de Parishttp://www.cercleshoah.org/spip.php?article262

Le 14 mai 1941, à Paris, 3 747 hommes sont convoqués et arrêtés par la police de Vichy (6500 convocations - les billets verts - ont été envoyées). Ils sont ensuite transférés et internés dans les camps de Beaune-la-Rolande et Pithiviers.
Les hébergés développent une activité culturelle intense, ils assurent les corvées et s'organisent pour exercer leur métier. Certains peuvent travailler dans les fermes ou une sucrerie. Les familles obtiennent de pouvoir leur rendre visite, au moins dans les premiers mois. Près de 800 réussissent à s'évader, mais beaucoup seront à nouveau arrêtés. La très grande majorité sera déportée lors de premiers convois en juin et juillet 1942 et assassinée à Auschwitz.
(d'après Les camps du Loiret, sur le site web Un exil ordinaire via Internet Archive)

 

14-salle

L'auditorium de l'Hôtel de Ville - Yvette Lévy au 2d rang

- Katy Hazan, La « rafle » du billet vert et l’année 1941

14-katy

Katy Hazan, Marie-Paule Hervieu, Raphaël Esrail


- Illusions perdues, 1941-1942, Fragments d’une vie en sursis, Les camps d’internement du Loiret, projection du film-documentaire de Jean Michel Plouchard, 2011, 52 min - Le début est disponible en extrait vidéo sur  Youtube
Intervenants dans le docu : Hélène Mouchard-Zay, Benoît Verny, Zysman Wenig, Emile Fragerman, Henri Minczeles
Monique Hepner, Laurence Scebat, Berthe Burko-Falcman, Claude Ungar, Michel Wenig, Hélène et Albert Gotlib
http://www.youtube.com/user/jmplouchard


14-zay

Katy Hazan, Marie-Paule Hervieu, Hélène Mouchard-Zay, Jean-Michel Plouchard

pelcman

Leibus Pelcman, à Beaune la Rolande, deux jours avant sa déportation le 25 juin 1942.
Sur la photo, sa femme et ses deux filles.
Il n'a jamais connu la plus jeune.
Source JM Plouchard, Illusions perdues 1941-1942


- Les campagnes antisémites dans Le Matin, Agathe Demersseman, MRN Champigny

« A Pithiviers, les juifs dont du camping ... forcé » titre Le Matin du 18 mai 1941
qui multiplie les allusions au rationnement alimentaire (« la viande n'est pas indispensable »)
lui opposant un  hébergé souriant portant 3 pains (extrait d'une photo sur la vie du camp) ...
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k587104p  - http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb328123058/date
Le Matin comporte aussi la photo de l'enregistrement des juifs par quatre gendarmes au camp de Pithiviers.
Autres versions sur le site MemoiresVives.net et sur  le blog de JM Plouchard


- Destins d’artistes. L’art dans les camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande (mai 41– juillet 42)
En 2008, Claude Ungar a été commissaire de l'expo
Derniers souvenirs, Objets des camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande, 1941-1942
http://www.fondationshoah.org/FMS/spip.php?article583
dont Histoire@Politique a publié un compte rendu à lire en ligne.


14-ungar

Claude Ungar, l'exemple d'Icek Blikzylberg d'après les mentions sur une assiette-souvenir



- La France des camps (1938-1946), projection du documentaire de Denis Peschanski, réalisé par Jorge Amat, 2009, 85 min
Le producteur Phares et Balises a mis en ligne 5 extraits vidéo

 14-amat

Marie-Paule Hervieu, Jorge Amat

14-salle2

14-ginette

Ginette Kolinka



D'autres photos, à voir en vue d'ensemble ou en diaporama sur Dropbox
http://www.dropbox.com/sh/0r5n5ne6g0w5s58/Od44VpfliQ


Sur le web, deux sources majeures sur les rafles de 1941 :

* Le Cercle d'étude :
- La "rafle" du billet vert et l’ouverture des camps d’internement du Loiret, 08.06.2011 avec
Benoît Verny, historien
Berthe Burko-Falcman, témoin de l’arrestation de son père, Aron Falcman
Claude Ungar, commissaire de l’exposition
"Derniers souvenirs et objets des camps de Pithiviers et de Beaune-La-Rolande en 1941 et 1942"
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article188

- Quand l’Etat français était antisémite.
Conférence de Marc-Olivier Baruch. Témoignages de Colette Brull et Jacques Ullman, 03.10.2007
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article20

- Le sauvetage des enfants, exposé de Sabine Zeitoun,
témoignages de Georges Loinger, Betty Saville, Dominique Laury - mai 1999
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article34


* Le Cercil et ses publications :

cercil

- Les camps du Loiret
Le rôle des camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande dans l’internement et la déportation des Juifs de France.
Un excellent dossier de 8 pages en pdf
(merci Internet Archive)

- 2008 : visite du camp de Pithiviers et d'une ferme de Sologne - N Grenon, Cercil - YV-FR
- Lettres d'un interné au camp de Pithiviers - Kalma Apfelbaum (1906-1942), Co-édition Belin-Cercil 2005
- Interné d’office, Abraham Zoltobroda - Les cahiers d’Abraham Zoltobroda, éditions du Cercil, 2007
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article85
- Une petite fille privilégiée, une enfant dans le monde des camps (1942-1945)
Francine Christophe, Editions Cercil 1995

La liste des convois : http://www.ville-pithiviers.fr/

Deux articles (à compléter) dans la version française de Wikipedia :
Pithiviers - http://fr.wikipedia.org/wiki/Pithiviers_(camp_de_transit)
(avec photo prise depuis le château d'eau)
Beaune-la-Rolande - http://fr.wikipedia.org/wiki/Beaune-la-Rolande_(camp_de_transit)


En livre ou sur le web, le travail des historiens est présent et les témoignages directs ou indirects sont très nombreux. 
Sur une page du Mémorial de Caen, voir trois objets du souvenir :
Chez les hébergés au camp de Pithiviers
Porte-plume au camp de Pithiviers
Une maquette de bateau
http://paril.crdp.ac-caen.fr/_PRODUCTIONS/memorial/enfants_shoah/co/survivre_erman.html


..

24 septembre 2012

Drancy, vu et vécu de l'intérieur

 

cercle-deportation



Mercredi 10 Octobre 2012 à 14 h 30


Lycée Condorcet
salle polyvalente Francis Poulenc
8 rue du Havre -  75009 PARIS
(Métro Saint-Lazare ou Madeleine)


Conférence de Michel Laffitte
Historien, docteur de l'EHESS,
 co-auteur avec Annette Wieviorka du livre À l’intérieur du camp de Drancy, éd. Perrin, 2012

.
Le camp de Drancy
.
vu et vécu de l'intérieur

.
La Cité de la Muette, devenue camp de Drancy, fut du 20 août 1941 au 17 août 1944
le principal lieu de rassemblement, d’internement
et de déportation des Juifs vers les camps de concentration et d’extermination.
.

Témoignages de  :
Yvette LÉVY déportée en 1944, à Auschwitz-Birkenau, avec des enfants des Maisons de l'UGIF.
 Victor PÉRAHIA  interné à Drancy vingt mois avec sa mère, avant leur déportation à Bergen-Belsen.

 

ENTREE LIBRE

Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz, 73 avenue Parmentier, 75011 Paris
site web : http://www.cercleshoah.org

télécharger l'affiche en format pdf

Les conférences et projections organisées par le Cercle d'étude depuis 1997


------------------------------------------------------------------------------------------------------


France 3 : Drancy 1941-1944, un camp aux portes de Paris

Un documentaire écrit et réalisé par Philippe Saada.
avec l’aide de l’historien Michel Laffitte.
diffusion Lundi 1 octobre 2012 à 23h30


.


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,