21 janvier 2012

Ecrans noirs contre Sopa-Pipa

 

- Mercredi dernier, c'était jour de « blackout » sur le web pour les anglophones.
Il s'agissait de protester contre les projets de loi Sopa (Stop Online Piracy Act) et Pipa (Protect IP Act) et le danger d'enfermement du web américain derrière un bouclier numérique liberticide.
http://www.ecrans.fr/SOPA-l-Internet-en-berne,13892.html
http://www.ecrans.fr/Etats-Unis-la-Maison-Blanche-et-un,13880.html


- Sopa-Pipa : les géants américains du Web contre la loi antipiratage
Branle-bas de combat outre-Atlantique où les principaux acteurs de l’Internet ont décidé de se mobiliser contre les projets de loi antipiratage Sopa (Stop Online Piracy Act) et Pipa (Protect IP Act). Hier, Google, Microsoft, Mozilla, Wikipédia, le réseau social Reddit, la plateforme de publication WordPress ainsi que des dizaines d’autres sites américains ont organisé ce qui a été présenté comme la plus grande manifestation en ligne de l’histoire du Web. Au programme, bannières anti-Sopa-Pipa, messages de protestation, pétitions mais aussi fermeture temporaire de certains sites comme la version anglaise de Wikipédia ou de Reddit.

Bien que la vocation de cette loi soit la lutte contre le téléchargement illégal et la protection des intérêts des ayants-droit, son application dans l’état est suffisamment large et souple pour laisser craindre de graves atteintes à la liberté d’expression sur la Toile et de possibles entraves à la libre concurrence entre les sites. L’administration américaine a pris position contre la loi Sopa et indiqué que le président userait de son droit de véto si d’aventure le Sénat la votait le 24 janvier prochain.

La position de la Maison Blanche a provoqué leur colère. Rupert Murdoch, le puissant patron du groupe News Corps (studios de la 20th Century Fox, la chaîne TV Fox, le Wall Street Journal) s’en est pris à Barack Obama, l’accusant de s’être « rallié aux grands argentiers de la Silicon Valley qui menacent tous les créateurs de logiciels de piratage et de vol pur et simple » et à Google qualifié de « leader du piratage ».
http://www.futura-sciences.com/fr/news/


- « Comment ferait-on sans Wikipédia ?
Ici, à Ecrans.fr, on a déjà visité la version francophone de l’encyclopédie une quinzaine de fois depuis ce matin, et savouré plus encore que d’habitude le bonheur de trouver n’importe quelle information, indispensable ou inutile, en une poignée de secondes ».

Le Guardian a chargé un de ses journalistes, Patrick Kingsley, de jouer le rôle d’une Wikipédia humaine en plongeant le nez dans son Encyclopaedia Britannica et dans son Who’s Who pour trouver ses réponses. À l’ancienne.
http://www.ecrans.fr/Un-seul-Wikipedia-vous-manque-et,13897.html

 

25/01/2012 - Les geeks font plier le Congrès - Le Monde technologies
Des géants du Web et des millions d'internautes se sont alliés contre Hollywood pour faire échouer PIPA et SOPA, deux projets de loi qui durcissent la répression du téléchargement illégal. Les votes sur les deux projets ont été ajournés.

La guerre ne fait que commencer, mais la Silicon Valley, les geeks libertaires et les blogueurs de l'Amérique profonde ont remporté une victoire politique mémorable sur la vieille économie d'Hollywood et des médias classiques. NetCoalition résume l'événement en une phrase : « L'Internet s'est mobilisé, comme seul l'Internet peut le faire ».


.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14 janvier 2012

Wikipedia, le bazar libertaire

 

WP-LM-140112

Peut-on vraiment faire confiance à Wikipédia ?
Wikipedia fait la Une du Monde ce week-end.


Wikipedia, le bazar libertaire
- Fi des critiques ! Wikipédia avance. Le Monde 14/01/2012
http://www.lemonde.fr/technologies/2012/01/14/
L'article de Frédéric Joignot, dans Le Monde (Magazine, Cultures et idées), est organisé en 4 parties :
- La récente levée de fonds,
- Le rappel des principes,
- L'évocation de plusieurs dérapages dénoncés en 2007,
- La stratégie actuelle de Wikimedia France (Wiki loves monuments, partenariats avec la BNF, Beaubourg, Cluny, Toulouse...).

Les 2 parties centrales auraient pu être écrites en décembre 2007 (c'était le sujet habituel des étudiants en stage dans la presse). Le débat n'aurait-il pas avancé depuis la charge d'Assouline contre toute forme de démocratie participative ? Lire ou relire aussi Christian Vandendorpe, Eric Bruillard... Un détail : Wikigrill a nettement ralenti ses attaques : un seul sujet est vilipendé en 2011 (au moins 6 l'avaient été en 2008). http://clioweb.free.fr/debats/wikipedia.htm - http://clioweb.canalblog.com/tag/wikigrill

« Ses dangers (ses défauts?) sont inhérents à ses qualités ». Un responsable de Larousse essaie d'opposer à Wikipedia le modèle de l'édition commerciale traditionnelle (« des auteurs convient leurs lecteurs dans un espace Larousse »)

wp-fonds-2005-11

Wikipedia, levées de fonds annuelles (2005-2011)
source : C Gévaudan, Ecrans 03/01/2012 .

La campagne 2011 de collecte de fonds, qui a pris fin le 3 janvier, a battu un record : 20 millions de dollars, soit 15,3 millions d'euros, ont été donnés par 1 million de personnes. Ces dons faits par des particuliers représentent 85 % du financement de l'encyclopédie participative.

Google, Yahoo!, YouTube et Facebook vivent de la publicité et utilisent un marketing coûteux.
Wikipedia fait exception avec ses 95 salariés et sa masse de contributeurs bénévoles.

Les opinions sur Wikipedia sont toujours aussi tranchées, si on s'appuie sur la lecture des réactions des internautes lecteurs.
http://www.lemonde.fr/technologies/reactions/2012/01/14/

L'article est trop discret sur la réalité des usages, qui mériterait une vraie enquête de fond : Que cherchent les internautes au quotidien sur ce site web mutualiste ? Que trouvent-ils ?
 
Le succès de Wikipedia, c'est d'abord une affaire de masse critique : Wikipedia couvre tous les domaines qui peuvent intéresser un internaute d'aujourd'hui, rares sont les sujets qui ne sont pas couverts, surtout pour ceux qui lisent l'anglais.
Les internautes trouvent sans doute avant tout des éléments qui permettent de poursuivre l'enquête et de consulter des sites web plus spécialisés : références bibliographiques, choix de sites web, réponses à des questions ponctuelles qui ne justifient aucune guerre d'édition...
C'est aussi une réussite technique : l'accès aux pages est rapide, sans les messages de saturation qu'envoient parfois les gestionnaires de Twitter.


Les avantages et les limites de Wikipedia ont été identifiés.
Une mériterait davantage d'attention : l'allergie à la concision.

L'article sur l'Affaire Dreyfus, cité par F Joignot, est révélateur.
En français, c'est 34 pages, 22 000 mots, 150 000 signes
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Dreyfus
En anglais, 9 pages, 3500 mots,  25 000 signes
http://en.wikipedia.org/wiki/Dreyfus_Affair
Wikiversité, la version Education, ne semble pas connaître le sujet, pas plus que Wikibooks.

Le recours à la note de bas de page est compréhensible, mais il peut conduire à des excès.

Il faudrait aussi revisiter les relations entre Wikipedia et le monde de l'éducation. Un groupe de travail suit ces relations au sein de Wikimedia France. L'article du Monde parle de démocratisation du savoir et évoque des expériences de contributions rédigées par des étudiants et notées sur le fond et la forme.
FJ cite Jean-Noël Lafargue : « on entendra toujours les défenseurs de l'Internet civilisé se plaindre, car la liberté de faire et de dire inspire la méfiance. Ceux-là préféreront la censure au désordre, n'admettront jamais la valeur pédagogique de l'erreur ou de la mise en danger du savoir établi. Ils ne croient pas à l'éducation mais au dressage ».


Rappelons 3 observations faites en janvier 2009 dans la Chronique internet :

- Ce sont les enseignants qui assurent le succès de Wikipedia, chaque fois qu’ils externalisent un travail pour lequel le temps manque en classe mais négligent de fournir des sources exploitables par les étudiants ou les lycéens.

- Les habitués de cette chronique savent que le web n’empêche ni de lire ni de penser par soi-même. Au contraire, Internet a renforcé le rôle de l’écrit, et les écrans ont toute leur place à côté des livres et des autres médias dans la vie de la culture et la circulation des idées.

- L’écart entre certains discours médiatiques et les usages sociaux est impressionnant. Chaque polémiste regarde Wikipedia de sa seule fenêtre : un universitaire veut y voir une thèse ou un manuel du supérieur, un professeur de collège ou de lycée y cherche le manuel idéal. Or ceux qui utilisent Wikipedia savent que ce n’est ni une thèse ni un manuel, mais un simple outil efficace de vulgarisation, accessible à tous, partout et tout le temps, dont le contenu dépend de ceux d’entre nous qui ont décidé de lui consacrer bénévolement du temps personnel et familial. 

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 décembre 2011

Knol va disparaître



knol

"Gutenberg a permis aux hommes de lire et Knol leur a permis d’écrire !"


En décembre 2007, Google annonce le lancement de Knol, son encyclopédie.
http://www.ecrans.fr/Google-Qui-s-y-Knol,4715.html

En juillet 2008, le chef de produit affirmait : « Nous espérons sur le long terme, que les encyclopédies
telles que Wikipedia utiliseront nos articles comme références ».
« Knol n’a pas encore enflammé le Net » constatait Stephen Shankland (CNET) le 4 février 2009. 

Voilà 3 semaines, le 22/11/2011, Google a jeté l'éponge
http://fr.wikipedia.org/wiki/Knol
http://www.ecrans.fr/Le-KO-de-Knol-le-Wikipedia-de,13592.html


3 différences majeures entre Knol et Wikipedia :
. un article était en principe sous la responsabilité de son initiateur supposé être un expert
. un article pouvait être noté par les internautes ;
. une rétribution était envisagée pour les contributeurs.

Sur la liste H-Français, les allusions à un usage de Knol ont été peu nombreuses.
Cela tient peut-être à la faiblesse des contenus engrangés.
cf en Histoire : http://knol.google.com/k/knol-accueil-du-portail-histoire#

knol-hist1


Wikipedia a atteint plus rapidement la taille critique, notamment en ouvrant largement les portes aux internautes.
Les avis à son égard sont toujours tranchés et les critiques acerbes (cf Couturier dans Les Matins à propos de Blandine Kriegel, la fille de Maurice Kriegel-Valrimont et la nièce d'Annie Kriegel, l'historienne).
http://www.babelio.com/auteur/Blandine-Kriegel/60022


Knol va rejoindre au cimetière Google des produits comme Google Wave, Google Labs, Sidewiki, Google Bloc-Notes, Google Desktop, Google Buzz, Code Search ...
On peut être un géant de la marchandisation par la pub et se planter :-):-)

knol-hist2


Google Search Timeline disparaît également.

Users will be able to restrict any search to particular time periods using the refinement tools on the left-hand side of the search page. Additionally, users who wish to see graphs with historical trends for a web search can use http://google.com/trends or http://google.com/insights/search/ for data since 2004.
For more historical data, the "Ngram Viewer" in Google Books offers similar information.
http://books.google.com/ngrams/


.

 

Posté par clioweb à 10:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2011

Wikimedia et les enseignants

 


Remis Mathis était hier soir l'invité de Frédéric Martel sur France-Culture (vers la 30e minute).
Au menu, les relations entre Wikipedia/Wikimedia et les enseignants

L'émission au format mp3
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10183-16.10.2011-ITEMA_20315537-0.mp3

Soft Power, le blog
http://www.franceculture.com/blog-soft-power.html
http://www.franceculture.com/blog-soft-power-2011-10-14-focus-sur-wikipedia.html

http://www.franceculture.com/emission-soft-power-sotheby-s-livre-numerique-respect-mag-wikipedia-2011-10-16.html

Wikimédia France a embauché Carol-Ann O'Hare,
une chargée de mission sur l’Education et la Recherche.


Can History be open source ?
Le phénomène Wikipédia : une utopie en marche
Wikipédia : la rejeter ou la domestiquer ?
Les débats autour de Wikipedia (surtout 2006-2008) :
http://clioweb.free.fr/debats/wikipedia.htm

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 octobre 2011

Wikipedia.it ne répond plus

 

it-itwp


Depuis quelques jours, la Wikipédia en italien ne répond plus.
Toutes les requêtes pointent vers une page unique  :
un Manifeste rédigé par les contributeurs italiens proteste contre le vote au Sénat d'une « Loi sur les écoutes » et de son  
alinéa n° 29 (dal comma 29 del cosiddetto DDL intercettazioni). - source SN
http://it.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:Comunicato_4_ottobre_2011


Le manifeste en anglais
http://it.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:Comunicato_4_ottobre_2011/en
Le manifeste en français
http://it.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:Comunicato_4_ottobre_2011/fr

Un article explique le contexte de ce Manifeste
http://wikitrekk.blogspot.com/2011/10/wikipediait-sur-le-point-de-disparaitre.html

 

it-wp

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


27 août 2011

Commons présentée en vidéo

 

- Une vidéo pour mieux connaître Commons, la médiathèque de Wikimedia.
Framablog a traduit la présentation réalisée en italien par Christian Biasco et a ajouté des sous-titres en français.
http://www.framablog.org/index.php/post/2011/08/23/wikimedia-commons

(un conseil technique : taper " Commons Category Daumier " pour accéder à la page 
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Honoré_Daumier
(remplacer Daumier par l'artiste étudié...)

 

commons-frama

source : Christian Biasco, traduction Famablog
http://www.framablog.org/index.php/post/2011/08/23/wikimedia-commons


.
- La WikiGuida di Wikipedia, une autre vidéo présente Wikipedia, toujours en italien.
Une traduction en français est en ligne.

wp-biasso

source : http://www.youtube.com/wikimediaitalia#p/a/u/2/qoLBZ7_vY-k

 

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 août 2011

Wikipedia à l'Université

 

- Wikipedia Aims Higher

 HES2011-sageross
Photo Sage Ross - Commons

The Wikipedia in Higher Education Summit/Documentation
http://outreach.wikimedia.org/wiki/Wikipedia_in_Higher_Education_Summit
a eu lieu à Boston (Simmons College) et a réuni 120 participants les 8 et 9 juillet 2011.
3 articles en rendent compte, dont celui de Steve Kolowich : Wikipedia Aims Higher
http://outreach.wikimedia.org/wiki/Wikipedia_in_Higher_Education_Summit/Documentation

Voir également dans cette page wiki, les vidéos (avec le défaut habituel : filmer le conférencier ou son support ?)
et les supports de présentation.


.
The future of Wikipedia in Education is now
.

wp-global


During the 2010–11 academic year, the Wikimedia Foundation started an experimental pilot project (the Public Policy Initiative) to explore the challenges and opportunities of student-based Wikipedia-editing on a larger scale. More than 800 students from 22 U.S. universities contributed about 5,600 pages of high quality content to the English Wikipedia.
http://outreach.wikimedia.org/wiki/Public_Policy_Initiative

« We have built a strong knowledge base about running a class-based program as well as the tools needed to implement it (training handbooks, brochures on how to start editing, how-to videos, sample syllabi, etc.) » note Frank Schulenburg

Beginning in 2011 the Global Education Program will follow.
We are planning to have more than 10,000 students enrolled in our program by 2013... The Ambassador training will be put online. Tools that enable participants to share their materials and best practices more effectively will be developed.
Frank Schulenburg, Global Education Program Director
http://blog.wikimedia.org/2011/07/29/for-wikipedia-in-education-the-future-is-now/

 
.

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 mars 2011

Facebook n'aime pas Courbet


- « L’Origine du monde » de Courbet interdit de Facebook - Libération 17/02/2011
http://www.liberation.fr/medias/01012320551-l-origine-du-monde-de-courbet-interdit-de-facebook

L'artiste danois : http://www.frodesteinicke.dk/

Dans Google images, taper Frode Steinicke Courbet
http://www.google.fr/images?hl=fr&q=Frode%20Steinicke%20Courbet&um=1&ie=UTF-8&source=og&sa=N&tab=wi

fb_courbet

source : Google images


- Le compte Facebook d'un artiste supprimé après la publication d'une photo de L'Origine du monde
Le Monde - 16.02.11
« Facebook interdit toute représentation de nu »
« Facebook intervient lorsque les utilisateurs lui signalent des contenus comme litigieux »
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/02/16/

Une censure stupide réveille les débats légitimes sur la liberté d'expression, dans un climat malsain de pudibonderie.
Elle a aussi un effet positif : sur le web, l'attention est massivement attirée par Courbet, l'homme et l'artiste. Pas seulement parce que certains de ses tableaux peuvent choquer ceux qui font commerce de la pudeur offensée.

Les tableaux de Gustave Courbet dans le Web Gallery of Art
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/c/courbet/index.html

Gustave Courbet : http://www.gustave-courbet.fr/index.php

Courbet, L'exposition de 2007  au Grand Palais

 
- L'Origine du monde, le tableau de Courbet sur Wikipedia,
en anglais, en allemand, en français
http://en.wikipedia.org/wiki/L%27Origine_du_monde
http://de.wikipedia.org/wiki/Gustave_Courbet
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Origine_du_monde
.

Mais « pourquoi des groupes consacrés au tableau existent-t-ils sur Facebook, alors que l'artiste danois a vu son compte supprimé ? » ajoute Le Monde Technologies, 17/02/2011  Par simple hypocrisie ? Par manque de courage ?  

facebook_origine

http://www.facebook.com/pages/LOrigine-du-monde/111171715569569
28 personnes aiment çà...

[ Qu'aiment les internautes ?
Le tableau ? L’artiste ? Le sujet ? La reproduction ? L’auteur de la page ? L'hébergeur Facebook ?
Dans le cas de l'histoire de la déportation, à quoi s'applique le « j'aime» ? A la déportation ? A la rigueur du travail de l'historien ?
Si les commerciaux utilisaient des traductions rigoureuses et sans ambiguïté de « I like » et ne rabaissaient pas le verbe « aimer » à un simple slogan mercantile, leur gestion de la censure morale serait peut-être moins facilement et moins souvent épinglée…]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par clioweb à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 janvier 2011

Wikipédia incontournable

En dix ans, Wikipédia est devenue incontournable
Le Monde - 15.01.11

Depuis 2003, la Wikimedia Foundation est propriétaire des machines, des noms de domaine, et de la marque. Florence Devouard a présidé la WMF entre 2006 et 2008. L'actuel président est l'Allemand Ting Chen.

Wikipedia se professionnalise. A la suite de l'appel aux dons, le budget 2011 doublera à 16 M $.
Un troisème centre de serveurs sera installé (Virginie ?)
http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/01/15/en-dix-ans-wikipedia-est-devenue-incontournable_1466043_3234.html

- Côté encyclos traditionnelles, Alain Beuve-Méry parle de Larousse et de l'Universalis (sans mentionner le succès du dvd, davantage abordable que la version papier).
Il cite aussi ... Knol...
"Pour les concurrents de Wikipédia, la meilleure manière pour exister consiste d'ailleurs à se concentrer sur des thématiques spécialisées".
A quels exemples peut-il se référer ?

Posté par clioweb à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 janvier 2011

Wikipedia a dix ans

TEN_WP

.
- Extrait du message de Jimmy Wales transcrit et traduit par Framablog :
« ...Nous avons des millions d’articles dans des centaines de langues. Environ 400 millions de gens visitent le site tous les mois et c’est quelque chose de tout simplement stupéfiant.
Si vous n'avez pas encore contribué, cliquez sur Modifier
[ ou mieux créez un compte et cliquez sur Modifier].
Vous voyez des erreurs ? Corrigez-les.
Tous les internautes vous en sauront gré ».
http://www.framablog.org/index.php/post/2011/01/14/wikipedia-10-ans
Framablog ajoute : Bon anniversaire et grand merci, et plutôt dix fois qu’une !

Wikipedia, c'est à ce jour :
1 055 942 articles en français
3,529,142 articles in English
649 735 en russe
50 000 en latin pour Vicipaedia
C'est aussi   
Wikimedia Commons (8,143,141 freely usable media files)
Wikisource (EN:160,118 texts - FR:63 651 textes)
etc...
.
- Wikipédia, bulle de savants,
D Camille Gévaudan, Libération Ecrans
http://www.ecrans.fr/Wikipedia-bulle-de-savants,11767.html

Dans Libération, Camille Gévaudan rappelle que Wikipedia ne devrait pas fonctionner, et pourtant elle marche.
Son usage est devenu un réflexe, aussi bien pour une date ponctuelle que pour la découverte et l'exploration d'un sujet plus ample.

De fait, on peut souligner un succès pluriel :
- Chaque internaute (souvent via Google) trouve une réponse à ses questions chaque fois que d'autres internautes l'ont précédé dans sa curiosité. La mobilisation de millions de mains anonymes sert la diffusion d'une culture de masse. Une culture parfois dénigrée mais qui n'a nullement à rougir face aux rediffusions de la TV commerciale sur la TNT.

- Une double réussite technique :
Lors de votre dernière recherche, Wikipedia probablement fourni une réponse dans l'instant.
Il faut imaginer la puissance de l'infrastructure nécessaire (datas centers, ordis, tuyaux), et vanter la simplicité de l'interface en wiki. http://techblog.wikimedia.org/2010/09/wmf-engineering/
Après Tampa, et Amsterdam, un nouveau datacenter pour la WMF :
http://darkoneko.wordpress.com/2010/07/12/

Le tout est financé aujourd'hui par des dons, pas par la publicité commerciale.
Voir Pour la bonne cause, une vidéo sur le site Nouvo.ch :
http://www.nouvo.ch/2011/01/pour-la-bonne-cause-wikip%C3%A9dia

- 2 défauts sont cependant à noter :
. La brutalité de certains patrouilleurs et celle de Salebot, le robot automatisé qui surveille les modifications ; les chamailleries interminables des guerres d'édition...

. Wikipedia ne cible pas un public précis ; les incitations à la concision sont trop rares.

Néanmoins, à condition de ne pas y chercher les subtilités de la dernière controverse historiographique, à condition de ne pas en attendre le manuel de votre classe de collège ou de lycée ( ou les manuels utiles pour préparer le capes), nul doute que Wikipedia a déjà répondu et répondra à vos questions.
« Chaque polémiste regarde Wikipedia de sa seule fenêtre : un universitaire veut y voir une thèse ou un manuel du supérieur, un professeur de collège ou de lycée y cherche le manuel idéal. Or ceux qui utilisent Wikipedia savent que ce n’est ni une thèse ni un manuel, mais un simple outil efficace de vulgarisation, accessible à tous, partout et tout le temps, dont le contenu dépend de ceux d’entre nous qui ont décidé de lui consacrer bénévolement du temps personnel et familial ». Chronique Internet, à propos de Wikigrill

.
- Wikipedia a dix ans. JN Lafargue, pour Owni (source : Michel)
http://owni.fr/2011/01/14/wikipedia-a-10-ans/

Pour JNL, Wikipedia est devenue une institution, une porte d'entrée difficilement évitable.
Avec les défauts et les qualités d'une institution

Wikipedia est aussi un réseau social, où les contributeurs sont égaux, certains l'étant davantage que d'autres.

Il évoque et regrette le clash fréquent entre le spécialiste universitaire d'un domaine et le morveux qui connaît tout à Wikipédia et à ses rouages mais strictement rien au sujet traité.

Il rappelle l'atelier à Paris VIII sur l'art contemporain et les arts numériques. L'expérience a duré cinq ans.

.
-  Avec 1 176 120 articles, Wikipedia en allemand arrive en deuxième position. (Nicole sur la liste HF)

« La plus grande oeuvre des hommes » titre l'hebdomadaire Die Zeit en première page de son édition papier.
« Des centaines de milliers de personnes participent chaque jour à  la rédaction de l'Encyclopédie la plus vaste du monde ».

Cependant, la version allemande connait des problèmes spécifiques (historiques) par rapport aux autres versions. Elle est en quelque sorte bridée par sa rivalité avec l'encyclopédie Brockhaus. Elle doit chercher à  se rapprocher du modèle anglais, estiment les responsables allemands. La version allemande est composée de grands articles, alors que les autres versions sont constituées de petits articles. Les liens vers les autres versions sont mal faits. "Wikipedia ist in einer Sackgasse" : Martin Haase estime que Wikipedia.de est dans un cul de sac, mais cela devrait s'arranger.
http://www.zeit.de/digital/internet/2011-01/wikimedia-wikipedia

pour explorer plus avant ce thème : http://www.zeit.de/themen/digital/wikipedia/index

.
- En 2006, le regretté Roy Rosenzweig a écrit : « Can History be Open Source ? Wikipedia and the Future of the Past ».
Une adaptation en français a été faite à plusieurs mains et mise en ligne.
Par la suite, les débats n'ont pas manqué, avec souvent une bonne dose de mauvaise foi.
http://clioweb.free.fr/debats/wikipedia.htm

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :