10 novembre 2012

Wikipedia vue par France 2

 

F2-WP


"Faut-il croire en Wikipédia ?" - Envoyé Spécial. 08.11.2012
Croire en ??
http://envoye-special.france2.fr/les-reportages-en-video/faut-il-croire-en-wikipedia-08-novembre-2012-4655.html


- Pierrot le Chroniqueur a regardé France 2 avec un oeil critique :
http://wikirigoler.over-blog.com/article-wikipedia-faut-il-croire-a-envoye-special-112249503.html


- Pierre-Carl Langlais a participé au reportage.
Il a assisté à « la rencontre de deux planètes : Wikipédia et la télévision. Deux cultures différentes et deux manières différentes de refléter la réalité qui cultivent une certaine méfiance réciproque ».
Il conclut : « à défaut de renseigner parfaitement le fonctionnement de l’encyclopédie Envoyé spécial est parvenu à dresser un constat assez objectif. C’est déjà beaucoup ».
http://blogs.rue89.com/les-coulisses-de-wikipedia/2012/11/11/  (ou dans les coulisses de la TV ?)


- Quand France 2 plaque sa culture du sensationnel sur les outils du quotidien, le pire est assuré.
(le reportage a été vendu par Ligne de mire production)
Une pub en prime time,
mais aussi 500 créations de comptes
et un taux inédit d'assoulineries à supprimer.

Une TV publique saura-t-elle un jour informer et faire débattre sans caricaturer ?


- En fin de reportage, deux affirmations qui méritent discussion

. L Bonod : « Les lycéens doivent penser par eux-mêmes ».
N'est-ce pas un éloge virtuel de la table rase ? L'éducation, n'est-ce pas aussi faire découvrir la façon dont nos prédécesseurs ont posé les questions et tenté d'y répondre ?

. JF Sirinelli : « Wikipédia ? Il lui manque la réflexion ... »
  La réflexion ou la caution de tous les universitaires ?


F2-SIRI
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-François_Sirinelli

 

F2-WM

Wikimedia France, préparation de l'appel aux dons


.

Posté par clioweb à 07:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


28 septembre 2012

Wikipedia : Too Sophisticated ?

 

Wikipedia ‘s Writing. Tests Show It is Too Sophisticated for Its Audience (tw : MD)
http://scholarlykitchen.sspnet.org/2012/09/24/wikipedias-writing-tests-show-its-too-sophisticated-for-its-audience/


« Using  Dr. Fry’s readability formula (number of sentences per hundred words, number of syllables per hundred words), a group of researchers in the Netherlands analyzed the readability of Wikipedia overall. Their paper, published in First Monday, is quite readable ».

Readability of Wikipedia
by Teun Lucassen, Roald Dijkstra, and Jan Maarten Schraagen
First Monday, Volume 17, Number 9 - 3 September 2012
http://www.uic.edu/htbin/cgiwrap/bin/ojs/index.php/fm/article/view/3916/3297

« A common measure of basic readability is the Flesch score. Standard reading level is at a Flesch score of about 60 or higher, with lower scores equating to more difficult reading. The scientific literature is pegged in various studies to have a reading score of around 30 ».

« Eliminating the short articles (five or fewer sentences), the authors found that the readability score of the majority of Wikipedia (73.5%) is 51.18 (SD = 13.84), which is lower than the goal of 60 (Standard). In addition, 45% of the articles could be qualified as Difficult or worse. The reading score for the Simple English Wikipedia came in at 61.69 »

The authors also created a tool you can use to test the readability of any entry in Wikipedia.
http://www.readabilityofwikipedia.com/

They suggest two explanations :
- « Experts are notoriously bad at writing for non-expert audiences... Even when they try, it’s difficult for advanced readers and writers to write to a lower reading level ».
- « robust borrowing from authoritative resources also likely contributes to the works’ difficulties in reaching the optimal readability scores ».

« the challenge of making scientific information approachable — and therefore, accessible — is much deeper, much more difficult, and much more complex than simply removing reader funding ».

You may also read the blog 's readers comments.

.

wp-sentences

Readability of Wikipedia
source : http://www.uic.edu/htbin/cgiwrap/bin/ojs/index.php/fm/article/view/3916/3297



.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 septembre 2012

Philip Roth, An Open Letter to Wikipedia

 

Philip Roth, An Open Letter to Wikipedia - The New Yorker, 06.09.2012

Philip Roth a proposé de corriger des erreurs dans un article sur son roman The Human Stain. Vous n'êtes pas le mieux placé pour en parler lui a répondu un administrateur de Wikipedia, s'abritant derrière la citation exigée d'une source publiée ou en ligne :
« I understand your point that the author is the greatest authority on their own work », writes the Wikipedia Administrator – « but we require secondary sources ».
http://www.newyorker.com/online/blogs/books/2012/09/an-open-letter-to-wikipedia.html


The Human Stain - La tache
depuis peu, l'article en anglais cite la lettre ouverte.
http://en.wikipedia.org/wiki/The_Human_Stain
( http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Tache_(Philip_Roth)


« Wikipedia m'a tuer » par Philip Roth
: histoire d'une incompréhension. Une sacrée épine dans le pied
http://www.actualitte.com/international/wikipedia-m-a-tuer-par-philip-roth-histoire-d-une-incomprehension-36644.htm

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mai 2012

RMLL 2012 à Genève

 

- Les Rencontres mondiales du Logiciel Libre (RMLL 2012
ont lieu à Genève du du 7 au 12 juillet 2012
http://2012.rmll.info/

dans le programme
Utiliser Wikipédia en classe dans une démarche d’éducation aux médias
Utilisation des logiciels libres dans les classes primaires et secondaires - enquête mondiale de l’Unesco
http://schedule2012.rmll.info/spip.php?page=rmll_progacc&lang=fr&t=39


- e-Vie, Internet a envahi notre quotidien. Pour notre bien ?
Le Monde dossiers et doc 419 - mai 2012
 
Révolution internet, s'il n'en reste que trois
. Wikipedia, bazar libertaire, fait fi des critiques et avance, Le Monde 14.01.2012
. Les Anonymous, pirates aux multiples visages, Le Monde 01.02.2012
. Facebook, accusé emblématique des réseaux sociaux, Dominique Cardon Le Monde 10.11.2011


- Paris en chansons, une carte interactive (VS, bricabraque)
http://chansons.paris.fr/carto


- Berlin : Le tracé du mur - http://www.berlin.de/mauer/verlauf/index/index.fr.php


- Royaume-Uni : La loi sur les "cookies" informatiques est entrée en application, vendredi 25 mai
Quand un internaute se connecte sur le site Web d'une entreprise britannique, la loi impose désormais qu'un petit message explicatif sur les cookies apparaisse. Selon le texte de loi, adaptation d'une législation européenne, l'utilisateur doit aussi consentir à la collecte des données.
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/05/28/vie-privee-le-royaume-uni-controle-les-cookies_1708471_651865.html


- Lagarde et les Grecs : la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) ne paie elle-même pas d'impôts sur le revenu, malgré un salaire annuel de 380 939 euros.
http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/05/28/christine-lagarde-non-plus-ne-paie-pas-d-impots

.

 

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 mai 2012

Wikipedia règne sur le monde

 

wm-F2-wmf

Adrienne Alix (g) et Carol-Ann Hoare - Wikimedia France

 

- Wikipedia règne sur le monde,
titre un reportage de France 2 (JT lundi 30.04, vers la 35e mn, après la publicité obligatoire)
http://www.pluzz.fr/jt-20h-2012-04-30-20h00.html


wm-alainrey

Alain Rey, dans un autre cadre ...


Un titre contredit par le jugement sans appel d'Alain Rey :
La journaliste l’interroge sur la menace d'une uniformisation.
« C'est dangereux » [et sans doute "immoral" ] « de se reporter à qq chose qui est mâché ... avec l'illusion que tout le savoir est accessible en un ou deux clics »...
Alain Rey ajoute « La plupart des profs seront d'accord avec moi » - cf Il a pourri le web

« Pour Jimmy Wales, un trader passionné de philo, il n'y a pas de différence entre un prof de Harvard et un lycéen, pourvu que l'article soit bon » dit également le commentaire.


2 remarques :
. Le temps du JT semble dicté par celui de la publicité.
. Une opinion ("c'est dangereux") émise par un habitué de la TV compte davantage qu'une pratique généralisée ou une argumentation patiente et rationnelle



- Wikimedia Commons - Une présentation en vidéo de Christian Biasco (7 mn en italien)
http://www.framablog.org/index.php/post/2011/08/23/wikimedia-commons


- Les réalisations et les projets de Wikimedia-France,
Adrienne Alix répond aux questions des journalistes d'Ecrans, le 6 avril 2012 (vers la 20e mn)
http://www.ecrans.fr/Video-Ecrans-fr-le-wikipodcast,14421.html

.


Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


19 avril 2012

Le meilleur d'Internet ...

 


- SABOTAGE – Un élève réécrit une page Wikipédia pour ne pas être accusé de plagiat - Big Browser - 17 avril 2012 - http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/04/17/

NB - Big Browser prétend proposer « le meilleur d'Internet sélectionné par les journalistes du Monde.fr ».!!!
En fait, en avril 2012, le blog du Monde réactive une anecdote de mars 2008 (!!). Il semble surtout participer au buzz, comme Les Inrocks, Numerama20 minutesLe DauphinéLe Nouvel obsL'Express...

bigbrowser


- Wikipedia s’achète une crédibilité sur les bancs de la Fac - Terra Economica
http://www.terraeco.net/Wikipedia-s-achete-une-credibilite,43113.html

Autres articles de Karine Le Loet
http://www.terraeco.net/_Karine-Le-Loet,056_.html?debut_articles=10

.
- Wikimedia France, partenariats et projets
en cours  :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Wikimédia_France#Partenariats_et_projets

Projets pédagogiques sur le site de Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Projets_pédagogiques

.
[ Le tir de barrage actuel contre le web illustre la vigueur de la campagne conservatrice. Elle réussit à masquer les vrais enjeux, pour le web et pour l'éducation, tout comme l'obsession identitaire cherche à nier la réalité sociale et les débats autour de la société. ]

 

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 janvier 2012

Ecrans noirs contre Sopa-Pipa

 

- Mercredi dernier, c'était jour de « blackout » sur le web pour les anglophones.
Il s'agissait de protester contre les projets de loi Sopa (Stop Online Piracy Act) et Pipa (Protect IP Act) et le danger d'enfermement du web américain derrière un bouclier numérique liberticide.
http://www.ecrans.fr/SOPA-l-Internet-en-berne,13892.html
http://www.ecrans.fr/Etats-Unis-la-Maison-Blanche-et-un,13880.html


- Sopa-Pipa : les géants américains du Web contre la loi antipiratage
Branle-bas de combat outre-Atlantique où les principaux acteurs de l’Internet ont décidé de se mobiliser contre les projets de loi antipiratage Sopa (Stop Online Piracy Act) et Pipa (Protect IP Act). Hier, Google, Microsoft, Mozilla, Wikipédia, le réseau social Reddit, la plateforme de publication WordPress ainsi que des dizaines d’autres sites américains ont organisé ce qui a été présenté comme la plus grande manifestation en ligne de l’histoire du Web. Au programme, bannières anti-Sopa-Pipa, messages de protestation, pétitions mais aussi fermeture temporaire de certains sites comme la version anglaise de Wikipédia ou de Reddit.

Bien que la vocation de cette loi soit la lutte contre le téléchargement illégal et la protection des intérêts des ayants-droit, son application dans l’état est suffisamment large et souple pour laisser craindre de graves atteintes à la liberté d’expression sur la Toile et de possibles entraves à la libre concurrence entre les sites. L’administration américaine a pris position contre la loi Sopa et indiqué que le président userait de son droit de véto si d’aventure le Sénat la votait le 24 janvier prochain.

La position de la Maison Blanche a provoqué leur colère. Rupert Murdoch, le puissant patron du groupe News Corps (studios de la 20th Century Fox, la chaîne TV Fox, le Wall Street Journal) s’en est pris à Barack Obama, l’accusant de s’être « rallié aux grands argentiers de la Silicon Valley qui menacent tous les créateurs de logiciels de piratage et de vol pur et simple » et à Google qualifié de « leader du piratage ».
http://www.futura-sciences.com/fr/news/


- « Comment ferait-on sans Wikipédia ?
Ici, à Ecrans.fr, on a déjà visité la version francophone de l’encyclopédie une quinzaine de fois depuis ce matin, et savouré plus encore que d’habitude le bonheur de trouver n’importe quelle information, indispensable ou inutile, en une poignée de secondes ».

Le Guardian a chargé un de ses journalistes, Patrick Kingsley, de jouer le rôle d’une Wikipédia humaine en plongeant le nez dans son Encyclopaedia Britannica et dans son Who’s Who pour trouver ses réponses. À l’ancienne.
http://www.ecrans.fr/Un-seul-Wikipedia-vous-manque-et,13897.html

 

25/01/2012 - Les geeks font plier le Congrès - Le Monde technologies
Des géants du Web et des millions d'internautes se sont alliés contre Hollywood pour faire échouer PIPA et SOPA, deux projets de loi qui durcissent la répression du téléchargement illégal. Les votes sur les deux projets ont été ajournés.

La guerre ne fait que commencer, mais la Silicon Valley, les geeks libertaires et les blogueurs de l'Amérique profonde ont remporté une victoire politique mémorable sur la vieille économie d'Hollywood et des médias classiques. NetCoalition résume l'événement en une phrase : « L'Internet s'est mobilisé, comme seul l'Internet peut le faire ».


.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 janvier 2012

Wikipedia, le bazar libertaire

 

WP-LM-140112

Peut-on vraiment faire confiance à Wikipédia ?
Wikipedia fait la Une du Monde ce week-end.


Wikipedia, le bazar libertaire
- Fi des critiques ! Wikipédia avance. Le Monde 14/01/2012
http://www.lemonde.fr/technologies/2012/01/14/
L'article de Frédéric Joignot, dans Le Monde (Magazine, Cultures et idées), est organisé en 4 parties :
- La récente levée de fonds,
- Le rappel des principes,
- L'évocation de plusieurs dérapages dénoncés en 2007,
- La stratégie actuelle de Wikimedia France (Wiki loves monuments, partenariats avec la BNF, Beaubourg, Cluny, Toulouse...).

Les 2 parties centrales auraient pu être écrites en décembre 2007 (c'était le sujet habituel des étudiants en stage dans la presse). Le débat n'aurait-il pas avancé depuis la charge d'Assouline contre toute forme de démocratie participative ? Lire ou relire aussi Christian Vandendorpe, Eric Bruillard... Un détail : Wikigrill a nettement ralenti ses attaques : un seul sujet est vilipendé en 2011 (au moins 6 l'avaient été en 2008). http://clioweb.free.fr/debats/wikipedia.htm - http://clioweb.canalblog.com/tag/wikigrill

« Ses dangers (ses défauts?) sont inhérents à ses qualités ». Un responsable de Larousse essaie d'opposer à Wikipedia le modèle de l'édition commerciale traditionnelle (« des auteurs convient leurs lecteurs dans un espace Larousse »)

wp-fonds-2005-11

Wikipedia, levées de fonds annuelles (2005-2011)
source : C Gévaudan, Ecrans 03/01/2012 .

La campagne 2011 de collecte de fonds, qui a pris fin le 3 janvier, a battu un record : 20 millions de dollars, soit 15,3 millions d'euros, ont été donnés par 1 million de personnes. Ces dons faits par des particuliers représentent 85 % du financement de l'encyclopédie participative.

Google, Yahoo!, YouTube et Facebook vivent de la publicité et utilisent un marketing coûteux.
Wikipedia fait exception avec ses 95 salariés et sa masse de contributeurs bénévoles.

Les opinions sur Wikipedia sont toujours aussi tranchées, si on s'appuie sur la lecture des réactions des internautes lecteurs.
http://www.lemonde.fr/technologies/reactions/2012/01/14/

L'article est trop discret sur la réalité des usages, qui mériterait une vraie enquête de fond : Que cherchent les internautes au quotidien sur ce site web mutualiste ? Que trouvent-ils ?
 
Le succès de Wikipedia, c'est d'abord une affaire de masse critique : Wikipedia couvre tous les domaines qui peuvent intéresser un internaute d'aujourd'hui, rares sont les sujets qui ne sont pas couverts, surtout pour ceux qui lisent l'anglais.
Les internautes trouvent sans doute avant tout des éléments qui permettent de poursuivre l'enquête et de consulter des sites web plus spécialisés : références bibliographiques, choix de sites web, réponses à des questions ponctuelles qui ne justifient aucune guerre d'édition...
C'est aussi une réussite technique : l'accès aux pages est rapide, sans les messages de saturation qu'envoient parfois les gestionnaires de Twitter.


Les avantages et les limites de Wikipedia ont été identifiés.
Une mériterait davantage d'attention : l'allergie à la concision.

L'article sur l'Affaire Dreyfus, cité par F Joignot, est révélateur.
En français, c'est 34 pages, 22 000 mots, 150 000 signes
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Dreyfus
En anglais, 9 pages, 3500 mots,  25 000 signes
http://en.wikipedia.org/wiki/Dreyfus_Affair
Wikiversité, la version Education, ne semble pas connaître le sujet, pas plus que Wikibooks.

Le recours à la note de bas de page est compréhensible, mais il peut conduire à des excès.

Il faudrait aussi revisiter les relations entre Wikipedia et le monde de l'éducation. Un groupe de travail suit ces relations au sein de Wikimedia France. L'article du Monde parle de démocratisation du savoir et évoque des expériences de contributions rédigées par des étudiants et notées sur le fond et la forme.
FJ cite Jean-Noël Lafargue : « on entendra toujours les défenseurs de l'Internet civilisé se plaindre, car la liberté de faire et de dire inspire la méfiance. Ceux-là préféreront la censure au désordre, n'admettront jamais la valeur pédagogique de l'erreur ou de la mise en danger du savoir établi. Ils ne croient pas à l'éducation mais au dressage ».


Rappelons 3 observations faites en janvier 2009 dans la Chronique internet :

- Ce sont les enseignants qui assurent le succès de Wikipedia, chaque fois qu’ils externalisent un travail pour lequel le temps manque en classe mais négligent de fournir des sources exploitables par les étudiants ou les lycéens.

- Les habitués de cette chronique savent que le web n’empêche ni de lire ni de penser par soi-même. Au contraire, Internet a renforcé le rôle de l’écrit, et les écrans ont toute leur place à côté des livres et des autres médias dans la vie de la culture et la circulation des idées.

- L’écart entre certains discours médiatiques et les usages sociaux est impressionnant. Chaque polémiste regarde Wikipedia de sa seule fenêtre : un universitaire veut y voir une thèse ou un manuel du supérieur, un professeur de collège ou de lycée y cherche le manuel idéal. Or ceux qui utilisent Wikipedia savent que ce n’est ni une thèse ni un manuel, mais un simple outil efficace de vulgarisation, accessible à tous, partout et tout le temps, dont le contenu dépend de ceux d’entre nous qui ont décidé de lui consacrer bénévolement du temps personnel et familial. 

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 décembre 2011

Knol va disparaître



knol

"Gutenberg a permis aux hommes de lire et Knol leur a permis d’écrire !"


En décembre 2007, Google annonce le lancement de Knol, son encyclopédie.
http://www.ecrans.fr/Google-Qui-s-y-Knol,4715.html

En juillet 2008, le chef de produit affirmait : « Nous espérons sur le long terme, que les encyclopédies
telles que Wikipedia utiliseront nos articles comme références ».
« Knol n’a pas encore enflammé le Net » constatait Stephen Shankland (CNET) le 4 février 2009. 

Voilà 3 semaines, le 22/11/2011, Google a jeté l'éponge
http://fr.wikipedia.org/wiki/Knol
http://www.ecrans.fr/Le-KO-de-Knol-le-Wikipedia-de,13592.html


3 différences majeures entre Knol et Wikipedia :
. un article était en principe sous la responsabilité de son initiateur supposé être un expert
. un article pouvait être noté par les internautes ;
. une rétribution était envisagée pour les contributeurs.

Sur la liste H-Français, les allusions à un usage de Knol ont été peu nombreuses.
Cela tient peut-être à la faiblesse des contenus engrangés.
cf en Histoire : http://knol.google.com/k/knol-accueil-du-portail-histoire#

knol-hist1


Wikipedia a atteint plus rapidement la taille critique, notamment en ouvrant largement les portes aux internautes.
Les avis à son égard sont toujours tranchés et les critiques acerbes (cf Couturier dans Les Matins à propos de Blandine Kriegel, la fille de Maurice Kriegel-Valrimont et la nièce d'Annie Kriegel, l'historienne).
http://www.babelio.com/auteur/Blandine-Kriegel/60022


Knol va rejoindre au cimetière Google des produits comme Google Wave, Google Labs, Sidewiki, Google Bloc-Notes, Google Desktop, Google Buzz, Code Search ...
On peut être un géant de la marchandisation par la pub et se planter :-):-)

knol-hist2


Google Search Timeline disparaît également.

Users will be able to restrict any search to particular time periods using the refinement tools on the left-hand side of the search page. Additionally, users who wish to see graphs with historical trends for a web search can use http://google.com/trends or http://google.com/insights/search/ for data since 2004.
For more historical data, the "Ngram Viewer" in Google Books offers similar information.
http://books.google.com/ngrams/


.

 

Posté par clioweb à 10:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2011

Wikimedia et les enseignants

 


Remis Mathis était hier soir l'invité de Frédéric Martel sur France-Culture (vers la 30e minute).
Au menu, les relations entre Wikipedia/Wikimedia et les enseignants

L'émission au format mp3
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10183-16.10.2011-ITEMA_20315537-0.mp3

Soft Power, le blog
http://www.franceculture.com/blog-soft-power.html
http://www.franceculture.com/blog-soft-power-2011-10-14-focus-sur-wikipedia.html

http://www.franceculture.com/emission-soft-power-sotheby-s-livre-numerique-respect-mag-wikipedia-2011-10-16.html

Wikimédia France a embauché Carol-Ann O'Hare,
une chargée de mission sur l’Education et la Recherche.


Can History be open source ?
Le phénomène Wikipédia : une utopie en marche
Wikipédia : la rejeter ou la domestiquer ?
Les débats autour de Wikipedia (surtout 2006-2008) :
http://clioweb.free.fr/debats/wikipedia.htm

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,