14 septembre 2019

Bauhaus, Dörte Helm

 

Dörte-Helm-Selbstbildnis

Dörte Helm 1898-1941
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%B6rte_Helm
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Dörte_Helm

Oeuvres de Dörte Helm (nm)
http://doerte-helm.de/werke-auswahl/



- Bauhaus, un temps nouveau
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bauhaus_-_Un_temps_nouveau

Arte diffuse le téléfiilm de Lars Kraume en six épisodes.
Dans la première saison, Stine Branderup (Vanity Fair) interroge Walter Gropius en 1963,
sur l’histoire du Bauhaus et la place des femmes dans l’école.
Le téléfilm met en avant le personnage de Dörte Helm (Anna-Maria Mühe)


bauhaus-tpsnouveau

L'après-guerre (Nach dem Krieg)
Le prince de Thèbes (Der Prinz von Theben)
Les morts de mars (Die Märzgefallenen)
L'atelier des femmes (Die Frauenklasse)
Le tribunal (Das Ehrengericht)
Quitter Weimar (Das Ende in Weimar)



- Le Bauhaus,
de Weimar à Desau
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bauhaus

Walter Gropius 1883-1969
https://fr.wikipedia.org/wiki/Walter_Gropius

Johannes Itten 1889-1967
http://fr.wikipedia.org/wiki/Johannes_Itten

Monument aux 9 morts du 15 mars 1920 – Gropius 1922
http://fr.wikipedia.org/wiki/Monument_aux_morts_de_mars

 rappels :
http://clioweb.canalblog.com/tag/bauhaus

L’esprit du Bauhaus, expo au musée des Arts décoratifs (oct 2016-fev 2017)
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article567

 

Posté par clioweb à 11:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


26 décembre 2018

Allemagne 1917-1923

 

Allemagne 1917-1923.
Le difficile passage de l'Empire à la république (République?)

ouvrage collectif
FMSH - Fondation de la Maison des sciences de l’homme 15.11.2018


- De la guerre à la paix.
Espoirs démocratiques dans une Allemagne vaincue, 1917-1923
vidéo
http://www.canal-u.tv/video/fmsh/de_la_guerre_a_la_paix_espoirs_democratiques_dans_une_allemagne_vaincue_1916_1923.46499


Au sortir de la guerre, l’Allemagne a en effet perdu 13 % de son territoire, le dixième de sa population (8 millions de personnes), la totalité de ses colonies et a subi la réduction de son armée. Elle doit en plus payer la totalité des dommages subis par les alliés. Un lourd tribut aggravé par le poids moral de l’humiliation. C’est dans ce climat que tente de naître la première république allemande qui, jusqu’à sa chute, sera en proie à tous les excès et les aléas d’un régime de type démocratique. La coalition qui gouverne ne cesse d’être ébranlée par les affrontements que se livre la droite comme la gauche, la bourgeoisie dérivant vers la droite, le prolétariat vers l’extrême-gauche, tandis que l’on assassine des politiciens.

Dans cet état de crise permanent, des mouvements expérimentent des formes politiques, telles les républiques des conseils de Bavière, et les féministes obtiennent l’égalité juridique entre les sexes ainsi que le vote des femmes.


- Biblio de 25 pages
http://fr.calameo.com/read/00177491713f0689ff388

 

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 mai 2017

Hitler : la conquête du pouvoir

 

Plusieurs tribunes récentes font référence à la chute de la République de Weimar :

Ce que la France partage avec la République de Weimar doit éveiller notre vigilance
Dorothea Bohnekamp et Nicolas Patin, Le Monde 28.04.2017
http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/04/28/france-weimar

« L’année 2017 aura marqué l’agonie de l’antifascisme »
Jean Birnbaum, Le Monde 02.05.2017
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/05/02/antifascisme-trahi

citation de Léon Trotski : « Dans la lutte contre le fascisme,
nous sommes prêts à passer des accords pratiques avec le diable et avec sa grand-mère »

E Todd : « il n’y a pas de hiérarchie dans l’inacceptable entre Le Pen et Macron.
Entre la xénophobie et la soumission aux banques ».



berlin-1927a

Berlin le dimanche, dessin de Simplicissimus 1927
- Est-il passé sous des autos ?
- Non, il a rencontré des nationaux-socialistes
Bordas 1980 p 125

 

«... il est faux de dire, comme on l’entend trop souvent,
que les nazis sont arrivés au pouvoir par la volonté populaire ou par le jeu de la démocratie.
Les campagnes se sont tenues dans un cadre de terreur, de violence
et sous le régime d’exception de l’article 48 ».
http://cincivox.wordpress.com/2016/10/17/non-hitler-nest-pas-arrive-au-pouvoir-democratiquement/
lien donné dans le premier commentaire de l'article La martingale d'EM
sur le blog d'André Gunthert http://imagesociale.fr/


Sur la violence des hitlériens en février et en mars 1933
billet sur L'incendie du Reichstag 27 février 1933
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/03/01/34994933.html


- Elections en Allemagne, 1928-1933

Présidentielle avril 1932 :
Hindenburg 18,7 M (19,6%) / 19,4 M
Hitler 11,3 M (30,2 %) / 13,4 M
Thälmann : 5 M (13,7%) / 3,7 (10%)

http://fr.wikipedia.org/wiki/élection_présidentielle_allemande_de_1932

Législatives
mai 1928      0,8 M voix nazies (2,6 %)
sept 1930    6,4 M sur 35 M de votants (18,3 %)

juillet 1932  13,7 M sur 37,1 M (37,4 %)
nov 32        11,7 M sur 35,5 M (33,1 %)
mars 1933  17,2 M sur 39,6 M votants (43,9 %)
http://fr.wikipedia.org/wiki/élections_législatives_allemandes_de_mars_1933

sous la dictature hitlérienne, les élections ne sont plus libres.
nov 1933 - 43 M de votants, 92 % pour les candidats nazis (+ 8 % votes invalides)
mars 1936 - 741 députés nazis + référendum 99 % de oui
avril 1938 -  813 députés nazis + référendum 99,1 % de oui

- La marche d'Hitler vers le pouvoir et la dictature, Cercleshoah
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article255En 1923, Hitler a tenté de s’emparer du pouvoir par un putsch.
En prison, il rédige Mein Kampf
Au sortir de prison, il prépare la conquête du pouvoir en menant de front l’usage de la violence et de la propagande.
Le combat contre le traité de Versailles
et les conséquences sociales de la crise de 1929
expliquent largement ses succès électoraux après 1930


- Hitler au pouv
oir : quels responsables ?
Dans le Hachette, 1ere, 1982, 4 pages (!) d'extraits de documents
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/hitler-responsables1.jpg
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/hitler-responsables2.jpg

1 - L'Allemagne entière séduite ?
2 - La gauche impuissante (lucide mais divisée)
3 - Des classes dirigeantes complices ?
1 - Des classes moyennes et des paysans ralliés ?


kpd-spd-pravda10031933

10 mars 1933 : La SD consentira-t-elle à lutter contre la bourgeoisie ?
L'Humanité 10.03.1933, p3 La Pravda sur l'appel du Komintern
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k404572m/f3.item

kpd1933-asi-larrere

- Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !
Mathilde Larrère, Arrêt sur images
http://www.youtube.com/watch?v=iUIzSVgLghQ

La division de la gauche a pesé, mais elle n'est qu'un des facteurs de la victoire des nazis.
Les militants ont débattu des causes de leur défaite.

Ils ont fait évoluer leur stratégie (Fronts populaires). Leurs analyses peuvent être citées.
Les patrons et la droite n'ont pas fait de mea culpa
Du coup, on ne parle plus de leur rôle pourtant important (financement du parti et des SA).



- W.S. Allen, Une petite ville nazie (Northeim/Thalburg)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/03/12/35037541.html

Northeim, en Basse Saxe compte en 1930 10 000 habitants.
La ville compte alors 37% d'ouvriers, 32 % de petits bourgeois (employés, ouvrieres qualifiés,
fonctionnaires, retraités), 27% de membres de la moyenne bourgeoisie et 4 % de grands bourgeois.
Le SPD est bien implanté et a fondé une coopérative regroupant 1275 familles.


Deux témoignages cités par WS Allen (Bordas Terminale, 1980)

http://clioweb.free.fr/textes/5nazisme.htm

. Kurt Zeisser, apprenti imprimeur, âgé de 13 ans en 1930,
raconte son adhésion aux jeunesses hitlériennes.
« Nous ne réfléchissions pas tellement à ce que nous faisions,
mais nous nous amusions bien
et nous avions le sentiment que nous étions importants ».

. Hans Leidler, ouvrier des chemins de fer
« Le parti (nazi) avait commencé par séduire certains hauts fonctionnaires
et avait ensuite descendu les échelons...
Il y avait souvent des discussions violentes et même des bagarres
...A la fin du printemps de 1932, on fit signer à tous les ouvriers socialistes
une décharge qui leur enlevait leur titularisation.
La plupart signèrent plutôt que de perdre leur place ».



.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 novembre 2015

Weimar, article 48

 

Constitution de Weimar (11 août 1919)
http://mjp.univ-perp.fr/constit/de1919.htm

Article 48.
Si un Land ne remplit pas les devoirs qui lui incombent en vertu de la Constitution et des lois du Reich, le président du Reich peut l'y contraindre en utilisant la force.
Le président du Reich peut, lorsque la sûreté et l'ordre public sont gravement troublés ou compromis au sein du Reich, prendre les mesures nécessaires à leur rétablissement ; en cas de besoin, il peut recourir à la force. A cette fin, il peut suspendre totalement ou partiellement l'exercice des droits fondamentaux garantis aux articles 114, 115, 117, 118, 123, 124 et 153.
Le président du Reich doit sans retard communiquer au Reichstag toutes les mesures prises en application du premier ou du deuxième alinéa du présent article. Ces mesures doivent être abrogées à la demande du Reichstag.
En cas de danger, le gouvernement d'un Land peut, sur son territoire, prendre des mesures provisoires analogues à celles mentionnées à l'alinéa 2. Ces mesures doivent être abrogées à la demande du président du Reich ou du Reichstag.
Les modalités sont fixées par une loi du Reich.


- Cité par Giorgio Agamben, dans l'émission Les nouvelles vagues, F-Culture 20.11.2015

Giorgio Agamben a publié dans Le Monde Diplomatique en 2014
Comment l’obsession sécuritaire fait muter la démocratie
http://www.monde-diplomatique.fr/2014/01/AGAMBEN/49997

Nos états d'urgence 5/5
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouvelles-vagues-0
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouvelles-vagues-nos-etats-d-urgence-55-exception-urgence-et-constitution-2015-11-20


.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 janvier 2013

La marchandisation universitaire

 

La mondialisation universitaire
Entretien avec l'historien Christophe Charle - La vie des idées - 04-01-2013
http://www.laviedesidees.fr/La-mondialisation-universitaire.html

extraits :
- Internet et les universités ?  « Comme toute mutation technique, Internet peut constituer la meilleure ou la pire des choses pour ceux qui sont attachés à un certain idéal démocratique et ouvert des universités.

La meilleure, s’il permet d’effacer un certain nombre d’obstacles à la diffusion des savoirs, des cours et des difficultés de communication entre collègues ou entre universitaires et étudiants quels que soient l’origine, l’âge, la motivation. La pire si, comme c’est pratiqué dans certaines universités privées à but lucratif, il s’agit de fournir des « kits » d’enseignement uniformisés, conformes à une routine ou à des objectifs utilitaristes, et destinés à transformer l’enseignement supérieur en un marché standardisé comme un autre … »

« Ces visions technophiles de l’avenir universitaire oublient aussi qu’un cours n’est pas un manuel lu devant un micro, ni une performance aguichante devant une caméra. Surtout si les cours ne sont pas nourris par le travail parallèle des enseignants chercheurs, on peut directement les supprimer et les remplacer par des polycopiés obligatoires sur tout le territoire. La diversification des enseignements supérieurs et des publics et l’accélération des flux d’informations sur lesquels reposent les enseignements rendent l’adaptation permanente des formules pédagogiques indispensable, alors que des formules vidéo ou audio enregistrées risquent, du fait des coûts, de pousser à la stagnation, au choix des enseignements standardisables ou à la reproductibilité au moindre coût, incompatible avec la modification continue des contenus ».

 

- La marchandisation de l’enseignement supérieur dans le monde :
.... Journée d'études de l'ARESER - 05.10.2012
..... http://www.ihmc.ens.fr/La-marchandisation-de-l.html

« ... il existe encore de très grands écarts quant au processus de « marchandisation ». La philosophie néolibérale de l’étudiant client et la volonté de gérer les établissements comme des entreprises pour réduire la dépense d’origine publique gagne du terrain partout, y compris dans les pays de tradition social-démocrate ou étatiste. Toutefois il faut rappeler, si l’on se place dans une perspective de moyenne durée, que la vision libérale ou privée de l’enseignement supérieur était déjà dominante au XIXe siècle dans les pays anglophones, voire dans certains segments de l’enseignement supérieur français (par exemple, l’École libre des sciences politiques créée en 1872, ancêtre de « Sciences-Po », ou les facultés catholiques, les écoles de commerce ou d’ingénieurs financées par des fonds privés). Elle a subi une phase de reflux avec l’émergence de l’idée d’État-providence étendue à l’enseignement supérieur et la volonté de démocratisation des études après 1945. Mais le balancier est reparti dans l’autre sens à partir des années 1980 sous l’effet des difficultés économiques, de l’alourdissement des coûts de l’enseignement supérieur et des politiques de restriction budgétaire.
Cette vision a conquis une partie de la planète trente ans plus tard, mais pas la totalité, et elle a pris des formes extrêmement différentes selon les continents  ».


- Lire également la référence à l'histoire des universités en Allemagne, et au corporatisme négatif lors de la République de Weimar :
« ... devant l’augmentation rapide des effectifs, la féminisation et le déclin de statut des universitaires et des étudiants provoqué par diverses crises de cette période, les « mandarins » allemands sont devenus de plus en plus conservateurs et hostiles au régime républicain, tandis qu’une partie importante des étudiants, inquiets devant la menace du chômage, a basculé plus tôt encore que l’électorat vers les organisations liées au parti nazi. Arrivé au pouvoir, ce dernier a pratiqué une politique universitaire régressive dont les universités allemandes ont mis très longtemps à se remettre après 1945 ».

 

charle

Christophe Charle - source France-Culture
Liste des publications, page IHMC - format pdf oct 2012


.

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,