01 février 2018

OE : Le web est mort ...

 

Le web est mort et sa grand-mere aussi
Olivier Ertszcheid, Libération  26.01.2018

extraits :
Mary Lee Berners-Lee née Woods vient de nous quitter à 93 ans.
Tim Berners-Lee, son fils, a inventé le web le 13 mars 1989 en versant toutes les technologies dans le domaine public.

En 2022, la promesse du web sera morte
« La seule certitude dont nous disposons aujourd’hui est que ce territoire mouvant et en reconfiguration permanente qui fut la source de tant d’errances fécondes et d’explorations heureuses, ce Web-là se sera presque entièrement dissous dans une petite dizaine de méga-plate-formes captant la quasi-totalité des usages et des marchés »

« Pour que le Web des pionniers ne meure pas entièrement peut-être est-il temps de remettre l’imagination au pouvoir. C’est-à-dire de faire très exactement l’inverse de ce vers quoi nous tire le néo-management techno-débilitant des oracles en carton-pâte d’une «start-up nation» d’opérette. Et de le faire vite ».

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25 mai 2016

Ertzscheid : Internet et le web en classe de 6ème

 

Internet et le web en classe de 6ème, Affordance 24.05.2016
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2016/05/internet-et-le-web-en-classe-de-6eme.html


Olivier Ertzscheid a été invité à parler des internets à des élèves de 6e.

Il liste les 3 écueils :
- Tenir un discours moralisateur ou culpabilisant
- Tenir un discours trop complexe
- Faire le boulot du professeur-documentaliste

Il poursuit : « J'ai donc soigneusement évité de consulter les programmes scolaires sur le sujet, et j'ai fui les exemples de séquences pédagogiques dédiées... il faut donc que je raconte une histoire qui se tienne et qui parle à tout le monde indépendamment de toute notion de niveau ou de pratique »

 

aff-web6-1

Internet, c'est la vie.
Internet ou Youtube ?
Sur cette photo, combien de femmes ? Combien de très jeunes ou de très vieux ?


aff-web6-17

 

aff-web6-47

3 des 49 diapos utilisées
http://www.slideshare.net/olivier/internet-et-le-web

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 août 2015

10 ans de web (2006-2015)



- L'internet libre est-il devenu l'internet du divertissement ? du grain à moudre d'été,  27.07.2015
http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre-d-ete-l-internet-libre-est-il-devenu-l-internet-du-divertissement-2015-07
Philippe Aigrain, La Quadrature du Net
Benoît Thieulin, Conseil National du Numérique.
Nicolas Demassieux, directeur d'Orange Labs
Titiou Lecoq, auteur La théorie de la tartine

Le Grain à moudre part du texte du blogueur iranien Hossein Derakhshan.
Il décrit sa redécouverte du web après 6 ans passées en prison.
http://clioweb.canalblog.com/tag/Derakhshan

En 2006, la connexion se faisait à domicile ou au bureau, par ordi.
Aujourd’hui, la connexion peut être permanente (smartphone, medias sociaux, bases de données et big data).

Un succès phénoménal de l''Internet : cf. le succès de Wikipédia, la mise en ligne des bases de donnés, les usages de la photo numérique, la très grande diversité des pratiques, le temps passé, etc.

Les pionniers avaient l’espoir de changer le monde, de ne pas subir la marchandisation et en France, d’échapper au modèle imposé par l’Etat et F-Telecom pour le minitel. Ce rêve a été fracassé : le monde est entré dans le web, la massification s’est faite à l’image de l’humanité, avec ses qualités et ses travers. Le commerce est devenu omniprésent, comme la pub ou le spam : cf. les sujets sélectionnés au quotidien par Télématin.
Le modèle des industries culturelles domine largement : la parole et les profits pour quelques-uns, la téléréalité pour la masse, les coupures publicitaires pour tous.

Le web industriel du capitalisme numérique n’a plus rien à voir avec le web artisanal des pionniers. Les FMN sont expertes en évasion fiscale. Elles exploitent la technologie pour détruire le salariat et les droits sociaux (GAFAM, NATU). Le capitalisme numérique génère des fortunes colossales (Bill Gates, Larry Page, Serge Brin, Mark Zuckerberg, Steve Jobs, etc.)
(sur le capitalisme de surveillance, cf. les analyses d’Olivier Ertzscheid sur le blog Affordance.info)
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/politique-des-algorithmes/

La dépolitisation est efficace : tous les enjeux sensibles sont habillés d’une apparence technique (cf. la neutralité du net, la protection des données personnelles, le droit à l’oubli, le refus des pseudos chez Facebook...).
Aucun débat public d’envergure n’est possible (cf. l’insuffisance de la mobilisation contre le Patriot Act à la française). Cet échec ressemble à un autre : l’incapacité à faire changer les choix politiques de l’Europe ultra-libérale actuelle. Cela n'empêche pas Thieulin de plaider en faveur d’une repolitisation de ces enjeux.


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 septembre 2011

La guerre des géants du web

 

bat-moteurs

La bataille des moteurs de recherche - source : Rue 89 - Upian

.
bat-res-sociaux

La bataille des réseaux sociaux - source : Rue 89 - Upian

- La guerre des géants du Web - Rue 89
Facebook, Google, Microsoft et Yahoo s'affrontent dans vos ordis et mobiles.
Qu'il s'agisse des téléphones mobiles, des moteurs de recherche ou des réseaux sociaux, ils nouent des alliances avec de plus gros qu'eux, rachètent les plus petits qu'eux et attaquent en justice tout le monde. Même méthodes et mêmes enjeux sur le secteur des tablettes, des systèmes d'exploitation, des navigateurs ou encore du « cloud computing ».

une application d'Upian pour Rue 89 pour visualiser la guerre en cours
http://www.rue89.com/2011/09/20/la-guerre-des-geants-du-web-dans-une-application-rue89-221996


- Facebook étoffe son offre de contenus Le Monde 23/09
http://www.lemonde.fr/technologies/


- Facebook F8 en avant - Libération Ecrans
http://www.ecrans.fr/Facebook-F8-en-avant,13305.html

Parmi les annonces,
- Ecouter ou partager de la musique ou de la vidéo,
- « Les profils Facebook vont donc changer de tête, afin que chacun puisse construire sa propre biographie. Prenant l’allure de blogs, ils permettront de paramétrer, sur le mur, la taille occupée par les photos, les vidéos, textes et autres informations postés, en fonction de leur importance ».
- Après " Like " (j'aime), " Read " (lu), " Watched " (regardé) ou " Listened " (écouté).
- Timeline, un condensé complet de votre vie
- Pour ce que vous faites en temps réel, le télex, dans la colonne de gauche


- Facebook à l'assaut du Web
Facebook, l’étoffe du réseau. Libération 24/09/2011

« Si la conquête de l’univers par Facebook n’est pas pour tout de suite », la volonté d’installer un Internet propriétaire, un web du web est probable : les changements du réseau social vont dans le sens d’une quête de l’autarcie et d’une mainmise sur l’Internet.
http://www.liberation.fr/medias/01012361723-facebook-l-etoffe-du-reseau


Facebook : la vie rêvée des membres. Libération Ecrans 24/09/2011
Les nouveaux outils engrangeront encore plus de données privées.

 « ... la seule question éludée de cette présentation a bien sûr été celle de la contrepartie à payer pour les utilisateurs. On connaît bien le modèle économique de Facebook basé sur la publicité ciblée, qui devrait se porter comme un charme dans les années qui viennent. En août 2010, sur un forum du site MetaFilter, un certain blue_beetle a eu cette remarque, si pertinente qu’elle a fait le tour du Web : « Si vous ne payez pas, vous n’êtes pas le consommateur, vous êtes le produit en train d’être vendu ».

 

- Facebook, le réseau qu'on aime détester - Le Monde 24/09/2011

http://www.lemonde.fr/m/article/2011/09/23/facebook.

.

Posté par clioweb à 12:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 avril 2011

Eteindre Internet ?

Dans Place de la Toile (17/04) Eteindre Internet à l'échelle d'un Etat ou d'un territoire en le censurant pour des raisons politiques, idéologiques ou religieuses ?

Le dénaturer pour des prétextes commerciaux ?

Se débrancher individuellement ?

Jérémy Zimmermann, Stéphane Bortzmeyer et Thierry Crouzet

L'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10465-17.04.2011-ITEMA_20280272-0.mp3

 

 

Posté par clioweb à 09:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 mars 2011

Une date de péremption ?


Courrier international, n° 1061, 03.03.2011 consacre un dossier aux données personnelles
à partir de deux articles publiés en Allemagne.

DONNÉES PERSONELLES - Internet doit-il se souvenir de tout ?
Les moteurs de recherche gardent la trace de nos moindres faits et gestes en ligne. 
Steffen Heuer pointe les dangers de cette mémoire numérique totale. http://www.brandeins.de/archiv/

CONTREPOINT - Le web a la mémoire qui flanche
Pas d'inquiétude, rétorque Kai Bierman (Die Zeit) : Liens brisés, archives fermées, serveurs éteints : il est faux de dire que l'oubli numérique n'existe pas. 
http://www.zeit.de/digital/datenschutz/2010-10/delete-internet-vergessen
http://community.zeit.de/user/kai-biermann


Internet est un outil exceptionnel et difficilement contournable.
Essayez d'écrire sans pouvoir vérifier rapidement une référence ou le sens d'un terme.


Appliqué aux données personnelles, le bilan est moins brillant : ainsi, Sleaze detector permet de payer et 
« d'accéder par Iphone aux tweets d'une vague connaissance, à ses antécédents judiciaires éventuels, à la surface habitable de son logement » 

« Nagère, la réputation reposait sur de petits cercles de relation, qui apprenaient certaines choses dont ils ne gardaient en mémoire que des bribes inscrites le plus souvent dans un contexte. Avec les ragots numériques, un simple lien mécanique peut rapprocher deux infos sans relation, et donner à des faits insignifiants ou prescrits sortis de leur contexte une importance désastreuse ».

On peut mettre en cause la technique ou l'amoralisme de nos sociétés.

Le problème vient moins de la technique que des publicitaires et des commerciaux peu scrupuleux qui cherchent à faire du fric à partir de la vente de ces données personnelles. 
(tapez votre nom dans Google...).

.
Passons sur ce type de lamentations dans une forme de brutalisation consentie  (cf le brouillage entre sphère privée et vie en public) pour nous arrêter sur les solutions envisagées par les deux journalistes.

- L'appel à l'éthique dans la recherche d'informations est possible, mais elle paraît bien illusoire.

- Pour se faire oublier ? Changez de nom suggérait Eric Schmidt, l'ex-patron de Google !

- On peut aussi payer (cher) d'autres commerciaux pour gérer sa réputation : faire supprimer 500 points de données compromettantes pour éviter de se retrouver face à 5000 qq mois plus tard. 

- Pour Jonathan Zittrain, on devrait pouvoir porter plainte pour diffamation sur Internet. Il suggère un nettoyage par le vide à 18 ans, ou la possibilité de déclarer sa réputation en faillite.

- Tadayoshi Kohno se sert de l'amnésie numérique : à une date choisie, un cryptage périme les données.

« Introduire un grain de sable dans l'engrenage numérique n'est pas une chose aisée », car cela va à l'encontre de nos pratiques culturelles, de la paresse technique et de l'intérêt des marchands

 

Posté par clioweb à 08:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 août 2010

Le naufrage digital

La droite n'aurait-elle rien compris à Internet ?
Rue 89 cite le blog d'Arnaud Dassier

En 2007, NS a toutes les cartes en main pour devenir le premier Président web 2.0

« La web TV du gouvernement, le portail jeune et France.fr, annoncés en fanfare en 2008 et dotés de 2 millions d'euros de budget, ont fini en eau de boudin deux ans plus tard... » Aucune initiative d'ampleur na été mise en œuvre, le secrétariat d'Etat est un cache-misère pour une politicienne punie pour ses excès verbaux

« La droite a multiplié les projets et les paroles malheureuses, affichant le gouffre culturel qui la sépare de la génération Internet ». Le pire a été cette pitoyable équipée de l'Hadopi

«  Il reste deux ans à la droite pour se « réconcilier » avec la génération Internet. Vu le passif, il faudra des mots et des actes forts ».

Posté par clioweb à 12:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 juillet 2010

des universités et du web

- Quand les facs deviennent des marques...
dans Rue des écoles mercredi, à propos des universités, le choc de 2 discours visiblement opposés sur la société et son éducation (notamment 11e et 19e mn). (22e : la démocratie, seulement une utopie ??)
en mp3 : http://tinyurl.com/rue-universites-062010

 

Regroupements et changements de noms des universités (Paris Est Créteil Val de Marne, Paris Ouest Nanterre La Défense),
on rapproche parfois aujourd'hui ce que l'on a divisé voilà 30 ans...

Mais l'incapacité à harmoniser les adresses web reste impressionnante (u-, univ-, uni..., par exemple en Ile de France)
http://clioweb.free.fr/debats/universites.htm
A comparer avec le .edu généralisé aux USA et le .ac.uk outre Manche.
Sans oublier la plus grande frilosité dans la mise en ligne de contenus en Histoire et en Géographie, sauf lors des grèves du printemps 2009... Autres exceptions à la règle, les revues disponibles en ligne, les travaux de certains centres de recherche..

19e : le meilleur, l'excellence...
il y aurait à écrire sur l'abus des superlatifs dans les discours institutionnels, des slogans souvent contredits par la réalité...

36e : ouvrir les bibliothèques universitaires 24 h sur 24 h...
(un slogan racoleur, et un bélier pour une certaine droite, comme le dimanche matin commerçant ?)

.
- Quand les primes des présidents d’université passent mal - Libération Education

« En France, les présidents d’université reçoivent un salaire correspondant à leur grade - professeur, maître de conférences, médecin - et à leur ancienneté. En plus, ils touchent une prime d’administration annuelle fixée en 2008 à 18 035,76 euros, cumulable avec la prime de recherche et d’enseignement supérieur (1 228,93 euros) ».

« Dorénavant, les présidents percevront une prime fixe légèrement revalorisée d’environ 18 300 euros, augmentée de 50% pour ceux dont les universités sont devenues autonomes - 51 à ce jour, la trentaine restante le sera d’ici janvier 2012. Le problème vient ensuite : la ministre pourra augmenter de 20% cette prime au coup par coup, en fonction de critères inconnus ».

.
- Affaire Woerth : un « problème de gouvernance » ?
Pour Riwal Ferry, un blogueur indexé par Rue 89  « sur le fond, ce pathétique fait-divers est symptomatique de la formidable désinvolture d'une partie des « élites » françaises ».
« L'insoutenable légèreté du Woerth ne le préservera pas, ni lui ni les siens, des lois de la pesanteur ».
« On est en train d'identifier et de traiter, au sein de la Fédération française de football, un « problème de gouvernance ». Il en est un autre, ailleurs, qui exigerait au moins autant de diligence : l'aveuglement imbécile d'une clique désinvolte ».

Posté par clioweb à 06:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,