04 août 2016

Nuit du 4 août : jaurions not' tour

 

jsavoitbien

J'savoit ben qu'jaurions not tour : vive le Roi, vive la Nation : [estampe] / [non identifié]
Gallica Collection Michel Hennin. Estampes relatives à l'Histoire de France. Tome 120, Pièces 10490-10613, période : 1789
Egalité et Liberté, Paix et Concorde, impôt territorial, Soulagement du peuple
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84109703

 

« Art.1er - L'Assemblée nationale détruit entièrement le régime féodal.
Elle décrète que, dans les droits et les devoirs tant féodaux que censuels, ceux qui tiennent à la main-morte réelle ou personnelle, et à la servitude personnelle, et ceux qui les représentent, sont abolis sans indemnité ; et tous les autres sont déclarés rachetables, et le prix et le mode de rachat seront fixés par l'Assemblée nationale. Ceux desdits droits qui ne sont points supprimés par ce décret continueront néanmoins d'être perçus jusqu'au remboursement ».
Assemblée nationale, Décret relatif à l'abolition des privilèges, 11 août 1789, premier des 18 articles
http://fr.wikisource.org/wiki/Décret_relatif_à_l’abolition_des_privilèges


Dans les campagnes, après le 14 juillet, on s’arme contre les brigands, on malmène quelques seigneurs, on brûle les terriers et parfois le château lui-même. C’est la Grande Peur.  « Les bourgeois sont fort inquiets : ils redoutent une Réaction aristocratique, mais ils veulent maintenir l’ordre et la propriété. Le 4 août au soir, pour apaiser la révolte rurale, des nobles libéraux proposent la suppression des privilèges.  En une nuit, tous les droits seigneuriaux sont abolis dans un grand élan d’enthousiasme.
Par la suite, seuls les droits personnels et la dîme sont abolis sans contrepartie. Les autres droits (cens, champart...) sont déclarés rachetables. Ils seront supprimés définitivement en 1793.

Georges Lefebvre, La Grande Peur de 1789, Paris, 1932.

Timothy Tackett, « La Grande Peur et le complot aristocratique sous la Révolution française »,
Annales historiques de la Révolution française 2004
http://ahrf.revues.org/1298


également dans un texte du 4 août 2015
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/08/05/32446391.html

- Jean-Pierre Hirsch, La Nuit du 4 août, coll. Archives-Julliard,‎ 1978

- La Nuit du 4 août, entretien avec Michel Biard, 17.03.2012

- L’abolition des droits féodaux en France
Jean-Jacques Clere, Cahiers d'histoire 94-95 2005

- Gallica + Archives numériques de la Révolution française - FRDA

- La nuit du 4 août. Michel Vovelle, La chute de la monarchie 17887-1792, Points Histoire 1972




jsavois

J'savois ben qu'jaurions not tour : vive le roi, vive la nation : [estampe] / [non identifié] - version femmes
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b69440199


Nuit du 4 aout 1789 - Abolition des privilèges
http://twitter.com/LarrereMathilde
A venir,
http://storify.com/LarrereMathilde




.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


25 août 2015

Hommage à Maurice Agulhon 30.05.2015

 

Hommage à Maurice Agulhon - 30.05.2015

Maurice Agulhon et l’histoire plurielle,
Maurice Agulhon en son temps

Les audios sont disponibles en ligne
dont
Michel Vovelle sur Agulhon et la Révolution française
Agulhon et l’avenir de l’historiographie
(Sylvie Aprile, Mathilde Larrère, Laurent Le Gall, Jean-Noël Tardy)

http://tinyurl.com/p1-crh19-agulhon
http://www.univ-paris1.fr/unites-de-recherche/crhxix/conferences-en-ecoute/hommage-a-maurice-agulhon-30-mai-2015/


.

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 septembre 2012

1792 : Entrer en République - photos

 


1792-EntrerRepublique




1792, Entrer en République

Le colloque - Les interventions du vendredi après-midi
dans les Grands Salons de la Sorbonne

entrer-311

 

entrer-316

Parler au nom de la République
Annie Jourdan, Virginie Martin, Pierre Serna, Bernard Gainot


1792, Entrer en République

Le début de la cérémonie devant le Panthéon (sous la pluie)

 

entrer-339

 

entrer-341

 

entrer-349

avec la participation du groupe Carmagnole - Liberté

 

entrer-370

et de la chanteuse Alexx - les Mooonshiners - G images -

 

entrer-371

 

d'autres photos :

1792-diapo

(utiliser la commande diaporama, en haut à droite
cliquer sur une photo pour l'agrandir)

Le colloque - Les interventions du vendredi après-midi
http://www.monalbum.fr/Album=A7WSVSCI


Le début de la cérémonie devant le Panthéon
http://www.monalbum.fr/Album=FDHVKPIM


Acteurs et action politique en Révolution : les Conventionnels - projet ACTAPOL

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

21 juillet 2011

Le peuple et la Révolution


Trois invités et trois regards sur la Révolution pour la 4e émission de la Fabrique de l'histoire consacrée au Peuple : 

. Michel Vovelle, La Révolution française : 1789-1799 - Armand Colin, 2011
Les sans-culottes marseillais : le mouvement sectionnaire du jacobinisme au fédéralisme, 1791-1793
http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Vovelle

. Christine Peyrard, Les Jacobins de l'Ouest : sociabilité révolutionnaire et formes de politisation dans le Maine et la Basse-Normandie, 1789-1799 

. Bernard Peschot, La chouannerie en Anjou. De la Révolution à l'Empire. 1999


Vers la 42e  Michel Vovelle insiste sur la symbiose pluriséculaire profonde à l'intérieur de l'espace français entre le peuple et la République, le peuple et la Nation ; vers 1798, on assiste selon lui également à l'injonction aux peuples à hâter le cours trop lent de l'histoire, la Révolution sort de ses frontières et amorce ce qu'on appelera le printemps de peuples.

1795 : l'Insurrection du peuple pour obtenir du pain et reconquérir ses droits (extraits du manifeste).
Le second texte lu est disponible en ligne :
http://renoirclioblog.over-blog.com/article-20978076.html
http://www.vacarme.org/article1772.html


Une excellente Fabrique de l'histoire à écouter et archiver au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10076-21.07.2011-ITEMA_20298119-0.mp3

.
Les nouvelles fractures du peuple - Montpellier - Rencontres de Pétrarque 2011

L'universel, le social, les identités ethniques (et religieuses ?)
vers la 48e, Jean Birnbaum fait une présentation synthétique du débat sur les nouvelles fractures.
Le social a-t-il été submergé par le racial, l'ouvrier syndiqué par le descendant d'esclave ou d'immigré ?

Jean-Loup Amselle fustige « les entrepreneurs d'ethnicité et de mémoires, porte-paroles autoproclamés de communautés imaginaires qui participent au recul des revendications sociales, à la fragmentation ethnique du peuple, pour le plus grand bénéfice des démagogues racistes ».

 

Posté par clioweb à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,