18 avril 2017

Reka : Cartographier les émotions

 

« Cartographier les émotions »,
entretien de Bénédicte Tratnjek avec Philippe Rekacewiz
Carnets de géographes 09.2016

http://cdg.revues.org/687


« Je trouve problématique que les gens ne fassent pas [ne fassent plus ?] partie de la carte »

PR affirme plusieurs ambitions :
- réintroduire l’émotion, trop souvent absente de cartes
  de plus en plus techniques et de plus en plus déshumanisées.
- réhabiliter l’imprécision géographique, exploiter l’esquisse temporaire
  pour représenter un monde marqué par l’espace virtuel et l’hypermobilité
- rendre visible ce qui ne l'est pas dans la carto traditionnelle
  (cf. la part de la spéculation dans les flux pétroliers)


Ce très riche entretien décrit la démarche de Philippe Rekacewiz,
le cartographe comme « citoyen impliqué », « en colère» contre les injustices du monde actuel,
la recherche de solutions graphiques pertinentes inspirées par le travail des artistes,
la distance prise par la carto radicale / critique / expérimentale
à l'égard d'une carto traditionnelle qui prétend à la neutralité derrière une technique omniprésente
et qui subit parfois les excès de dogmatisme de la sémiologie (Bertin).
Lire ce qu’il dit de Reclus et des cartes de son temps...
Dans un paragraphe, PR évoque l'histoire d'une famille qui a parcouru toute l'Europe.


Carto expérimentale et carto traditionnelle
« La carte n’est pas qu’un objet scientifique créé à partir de chiffres ou d’informations qualitatives et de méthodes pour traiter ces données (méthodes, d’ailleurs, qui ont permis de trouver des voies pour rendre visible l’invisible, et il ne s’agit pas de tout de les disqualifier !). Mais, ces méthodologies, qui ont été utiles, nous ont aussi éloignées de la carte, nous ont déconnectés d’une certaine réalité sur le terrain, de la perception que l’on pouvait avoir ».

« Commencer directement par la recherche des données peut facilement inhiber la réflexion sur le sens de la carte
(puisqu’on est accaparé plus par le travail sur la pertinence des chiffres et des infos que sur le message qu’on voudrait diffuser) ».

« Il faut sans doute prendre les choses à l’envers et peut-être tout de suite commencer par jeter sur le papier ses idées,
pour être plus proche de l’intention cartographique, puis confirmer / infirmer par les données,
et enfin travailler sur les formes, le design, l’esthétique...»


Le travail de PR est très présent sur le web grâce à de nombreux supports :
articles en version numérique (Avant 2014, le blog Visions cartographiques
et le site du Monde diplomatique  (en accès payant depuis) ,
le site VisionsCarto (165 articles, 180 sujets traités par des cartes) ,
expositions (Lyon, Le Mans, Vienne, Paris, Metz...)
vidéos de conférences avec ou sans cartes (Rouen, Dijon, Grenoble, Lille, St Dié...)
émissions de radio (sans support graphique),
tweets et storify
Seenthis, etc...
un choix d'adresses web : http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/04/15/35175318.html



Parmi les sujets abordés visuellement, qq exemples :

Cartographier la frontière : conférence 2013
http://geofac.over-blog.com/article-cartographier-la-frontiere-conference-de-116064125.html

L'Europe et ses frontières paradoxales 2006
http://blog.mondediplo.net/-Visions-cartographiques-?debut_posts=120#pagination_posts

Histoire du monde crayonnée en 5 tableaux
http://storify.com/fuzzyraptor/la-cartographie-entre-art-politique-et-manipulatio

Le monde vu de...
http://blog.mondediplo.net/2013-12-22-Cartes-en-colere
http://cdg.revues.org/687

Mourir aux portes de l'Europe,
2014 - http://visionscarto.net/mourir-aux-portes-de-l-europe
2016 - http://visionscarto.net/mourir-aux-portes-de-l-europe-2016

Cartes en colère
http://blog.mondediplo.net/2013-12-22-Cartes-en-colere

Au voisinage touristique de l’Europe, la guerre, les réfugiés et les migrants
Esquisse cartographique, mars 2009.
http://visionscarto.net/la-mediterranee-plus-loin
Flux touristiques et flux migratoires en Méditerranée : croisements improbables
http://cdg.revues.org/687

2007 `Waypoints like Sharon's Stone´ Vienna exhibition
http://visionscarto.net/rendez-vous-a-sharon-stone

La « grande roue africaine » : les échanges euro-africains 2007
http://visionscarto.net/rendez-vous-a-sharon-stone
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:%C2%AB_La_grande_roue_%C2%BB_-_l%27Afrique_et_le_monde.jpg

La richesse des Walton, Géo du plein, géo du vide Atlas LMD 2012
http://blog.mondediplo.net/2013-12-22-Cartes-en-colere
http://cdg.revues.org/687

Oslo, la privatisation commerciale de l'espace public dans les aéroports 2005-2013
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/02/REKACEWICZ/48733


Cartographie et art :

« La cartographie est une discipline qui emprunte à l’art, et il faut simplement que les emprunts soient pertinents.

La cartographie entretient notamment une relation très intime avec le travail d’esquisse.
Non sans raisons : le monde est en mouvement et l’esquisse permet une approche modeste.
C’est une réhabilitation de l’imprécision, qui fâche les cartographes orthodoxes.
En réalité, on a beaucoup de mal à inventer de nouveaux modèles cartographiques.
Parce que nous sommes habitués à ces flux, ces flèches, ces ronds, qui structurent notre pensée.
Et les très rares artistes ou activistes qui ne font pas du tout référence
à cette sémiologie graphique nous décontenancent totalement.

Face à certaines œuvres cartographiques, il arrive que j’éprouve des émotions,
sans pour autant en comprendre le sens.
Aussi, j’ai préféré mixer les éléments de la cartographie orthodoxe
à ma propre cartographie radicale, quitte à faire évoluer le tout ».

Volcler J., Zortea J. (2014), Dessiner une carte avec trois orangers, Article 11, n°18
http://www.article11.info/?Dessiner-une-carte-avec-trois


Autres références au travail de Philippe Rekacewicz sur ce blog :
http://clioweb.canalblog.com/tag/reka

Carto radicale, critique, expérimentale...
http://clioweb.canalblog.com/tag/radicale


.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


02 octobre 2014

14-18 : Vienne l'amnésique

 

Vienne l'amnésique, Libération 29.09.2014
http://www.liberation.fr/monde/2014/09/29/14-18vienne-l-amnesique_1111175

Une poignée d’expos et une pièce exhumée : un siècle après 14-18, l’Autriche peine toujours à appréhender la conflagration déclenchée par le vieux François-Joseph.

2 questions :
- Quel rôle a l’Autriche-Hongrie dans le déclenchement du conflit en1914 ?

- Pourquoi l’empire s’effondre-t-il en 1918 ?
Les pays de l'Entente ont-ils assassiné l'Autriche-Hongrie (cf. François Fejto) ou l'empire multinational a-t-il été subi le choc des nationalistes, à l'intérieur et à l'extérieur, et payé ses faiblesses structurelles ( faute de blé hongrois ou de Galice, Vienne subit la famine)

En 1914, avec 2,15 millions d’habitants, Vienne dispute à Londres et à Paris le titre de phare occidental. En 14-18, elle perd 300 000 habitants. Elle se retrouve à la tête d'un Etat alpin minuscule. L'annexion par les hitlériens suit en 1938.
« C’est peut-être cette histoire-là aussi qu’il est difficile d’entendre pour les Autrichiens, un siècle après 1914 »

 

ah-autriche

Le démembrement de l'Autriche-Hongrie, GB, Atlas historique
http://www.atlas-historique.net/1914-1945/cartes/Autriche-Hongrie1923.html




.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 avril 2012

MCC - Grands sites archéologiques

 

mcc-sites-archeo


Paris,
Vienne antique,
Entremont
L'archéologie aérienne dans la France du Nord,
mais aussi Ramses 2,
Saqqara (mastaba d'Akhethétep)

http://www.grands-sites-archeologiques.culture.fr/


.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,