10 novembre 2019

Lectures

 

Non-Fiction
http://www.nonfiction.fr

Générations historiennes, Jean-François Sirinelli , Yann Potin, CNRS
CR Anthony Guyon


En attendant Nadeau
http://www.en-attendant-nadeau.fr

Michael Lucken, Le Japon grec. Culture et possession. Gallimard, coll. « Bibliothèque des histoires »
CR Marc Lebiez

La vie des idées
https://laviedesidees.fr

Guillaume Mouralis, Le Moment Nuremberg. Le procès international, les lawyers et la question raciale, Presses de Sciences-Po,
CR Liora Israël, La vie des idées, 07.11.2019


Lectures (Liens socio)

https://journals.openedition.org/lectures/

Arlette Farge, Vies oubliées. Au coeur du XVIIIe siècle, Paris, La Découverte, coll. « À la source », 2019.


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


27 octobre 2019

P. Mainardi, Another World

 

mainardi-another

Another World. Nineteenth-Century Illustrated Print Culture
Patricia Mainardi, Yale University Press, 2017, 296 p., 200 fig.

 

« Patricia Mainardi pratique une histoire de l’art résolument tournée vers les études visuelles, avec un intérêt manifeste pour les représentations sociales.

Elle réfute les clivages hiérarchisants entre haut et bas, grand et petit art, genres nobles et ordinaires, qui ont pendant longtemps laissé la culture de l’imprimé et de l’illustration en friche. D’où de nombreux avantages : elle s’intéresse aux images de la vie moderne, aux physiologies et aux types, aux costumes et à la mode tout en abordant des questions d’éducation, de lecture et de publics. Elle peut aisément toucher à l’idéologie, examiner la portée politique des images et s’ouvrir à l’ethnographie. Elle n’hésite pas non plus à quitter son champ disciplinaire pour des incursions et de brefs parallèles littéraires (littérature picaresque, voyages, Balzac, Stendhal, Thackeray, Dickens).

Cette historienne de l’art se révèle donc une historienne de la culture, notamment de la première partie du XIXe siècle, entre France et Grande-Bretagne ».

Le siècle de l’illustration

Evanghelia Stead, La vie des idées
http://laviedesidees.fr/Patricia-Mainardi-Another-World.html

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 janvier 2019

Masclet - L'invité permanent


L’écran populaire
L’invité permanent, la réception de la télévision dans les familles populaires, Olivier Masclet, Armand Colin

Lecture Christian Baudelot, La vie des idées 02.01.2019
http://laviedesidees.fr/L-ecran-populaire.html


Que font les individus des images TV et des personnages qu’ils reçoivent ainsi tous les jours à leur domicile ?

« Analysant les transformations profondes qui travaillent notre société et plus particulièrement les catégories populaires, cette enquête qualitative sur les pratiques télévisuelles de huit familles apporte des connaissances inaccessibles à une enquête statistique puisqu’elles relèvent du rapport intime de personnes avec des émissions, des personnages, des divertissements privés. Mais ses résultats s’accordent parfaitement avec les enquêtes à grande échelle réalisées sur les fractures sociales qui traversent les catégories populaires »

« il en va de la consommation des émissions comme de celle des livres. Le spectateur n’est jamais un pur réceptacle : il en prend, il en laisse, il juge et il critique… »

 

tv-populaires-masclet

 

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 juillet 2018

Le maintien de l'ordre à la française

 

police-desescalade-vdi


Un splendide isolement
Les politiques françaises du maintien de l’ordre
Olivier Fillieule (Lausanne) & Fabien Jobard (CNRS + Berlin)
La vie des idées, 24 mai 2016 (source A Loez)

http://www.laviedesidees.fr/Un-splendide-isolement.html


La désescalade à l’allemande
Un nouveau modèle européen de maintien de l’ordre
Le maintien de l’ordre « à la française » : l’arrière-garde


extraits :
« Prenons l’exemple de l’interpellation ciblée dans le cortège...
« empêcher les plus radicaux de nuire, tout en effectuant une interpellation rapide et propre qui ne débouche pas sur la solidarisation de la foule avec les interpellé.e.s. »
« En France, par contraste, la technique est employée aux fins de multiplier les interpellations et les défèrements », avec les risques de dérapages et la solidarisation des manifestants avec les éléments les plus radicaux...


« Cette difficulté (de la police en France) à se remettre en question s’adosse en second lieu à un discours sur les spécificités de la situation française avec l’idée que les casseurs sont d’une détermination jamais vue auparavant et que l’on bascule dans un cycle inédit de violence »
« la violence de l’adversaire exonère le dispositif de maintien de l’ordre. Car le retranchement doctrinal de la police française est redoublé de l’isolement dans lequel la laisse le politique »


« En France, l’ethos professionnel des forces de maintien de l’ordre,
de la haute hiérarchie aux hommes du rang, devrait subir un certain nombre d’inflexions
pour que les stratégies de désescalade prennent tout leur effet,
seule garantie d’une restauration progressive de la confiance retrouvée de la population dans sa police »

 
.

posetoncrs

 Le CRS, la jeune femme, le coup de pied et la viralité
Le Monde, blog Big Browser 15.04.2016
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2016/04/15/le-crs-la-jeune-femme-le-coup-de-pied-et-la-viralite/
http://twitter.com/search?q=posetoncrs

.



Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 octobre 2017

Sensible Moyen-Age

 

Amours et colères médiévales
par Didier Lett La vie des idées, 17.05.2017
http://www.laviedesidees.fr/Amours-et-coleres-medievales.html


À propos de : Damien Boquet et Piroska Nagy, Sensible Moyen Âge.
Une histoire des émotions dans l’Occident médiéval, Seuil

Étudiant le répertoire des émotions au Moyen Âge,
deux historiens montrent l’importance de la vie affective
dans la construction du sujet et des relations sociales


.

 

Posté par clioweb à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


01 octobre 2017

Centenaire de la Révolution russe

 

« L’embarrassante mémoire de la Révolution russe »,
Korine Amacher,  La Vie des idées , 14.04.2017
http://www.laviedesidees.fr/La-memoire-encombrante-de-la-Revolution-russe.html

« à analyser la longue liste des événements – expositions, publications, conférences, tables rondes, projets de recherche, événements mémoriels, films, documentaires – qui ont été approuvés par le comité d’organisation du centenaire de la Révolution, on se dit qu’à défaut de réconcilier une société russe aujourd’hui profondément divisée, l’année 2017 enrichira notre vision de la Révolution de 1917 »

à suivre, dans les semaines qui viennent
les lectures du centenaire de la prise du pouvoir par les Bolcheviks.



.

 

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mars 2017

MZF - Les luttes et les rêves

 

Déborah Cohen, « Les oubliés du roman national », La Vie des idées 24.03.2017.
http://www.laviedesidees.fr/Les-oublies-du-roman-national.html

à propos de l'ouvrage de
Michelle Zancarini-Fournel, Les luttes et les rêves.
Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours
, La Découverte, 2016


« L’histoire populaire instaure non seulement un autre rapport aux sources et aux acteurs du passé, mais elle exige une autre narrativité, plus vivante, attachée à transmettre les émotions des acteurs et la complexité de leurs motivations (cf. Howard Zinn, E. P. Thompson, E. Hobsbawm, Marcus Rediker). Elle propose un pas de côté par rapport à l’histoire officielle, une histoire qui occulte, transforme ou oublie...
Elle présente le rôle des dominés, mais aussi le jeu des dominants avec la loi.

- Une subjectivation des identités sociales et politiques. Cette histoire s’écrit d’abord à partir de figures individuelles... « on voit des êtres en action pour changer leur vie, ou cherchant des espaces de liberté au sein de l’oppression... »

- Comment luttent les hommes et les femmes ?
La lutte est celle des associations (pour le Droit au logement par exemple), des coordinations (d’infirmières ou de ruraux) et mouvements (de sans-papiers). La violence existe, mais elle apparaît comme un dernier recours...

« La lutte se nourrit aussi de la mémoire des luttes passées. Dans les émeutes des campagnes du Nord et de l’Ouest en 1816-1817, ce sont les principes révolutionnaires que l’on entend. En Algérie la poésie indigène a conservé le souvenir précis des « enfumades » de 1844-45. La mémoire des communards, celle des grèves de mineurs en 1948, celle de Charonne pour le PCF, continuent de se transmettre dans les familles ou les collectifs militants, malgré leur occultation par l’histoire française officielle ou, comme c’est le cas pour les luttes du Larzac, malgré la pétrification dans un écomusée. La grande fresque que livre aujourd’hui Michelle Zancarini-Fournel participe aussi de la préservation d’une mémoire vivante, susceptible d’armer les luttes à venir »

Une biblio générale semble en ligne sur le site de l'éditeur (format calameo)
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Les_luttes_et_les_r__ves-9782355220883.html

 

.
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 août 2016

La Barricade renversée

 

barricades1848-stmaur

Barricades rue Saint-Maur. Avant l’attaque, 25 juin 1848.
Daguerréotype par Thibault, musée d’Orsay

article : Olivier Ihl, « Dans l’œil du daguerréotype »,
Études photographiques, 34 | Printemps 2016
http://etudesphotographiques.revues.org/3597

 


Olivier Ihl, La Barricade renversée. Histoire d’une photographie, Paris 1848, Éditions du Croquant

compte rendu Adèle Cassigneul, La Vie des idées , 15.07.2016.
http://www.laviedesidees.fr/Le-Paris-des-barricades.html

Par les comparaisons faites avec les versions gravées des photos et avec d’autres images des mêmes événements (lithographies, huiles sur toile, gouaches), l’historien marque son souci de mettre en valeur la photographie comme médium « constitutivement historique »

« Mais cette instabilité ontologiquement photographique n’est jamais réellement questionnée dans l’essai.
La photographie et ses ambivalences restent impensés ».


ihl-barricade

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 octobre 2015

Carlo Ginzburg : La notion de vérité

 

La notion de vérité fait partie de nous »
Entretien avec Carlo Ginzburg par Ivan Jablonka , La vie des idées, 23.10.2015
http://www.laviedesidees.fr/La-notion-de-verite-fait-partie-de-nous.html


rappel : La longue durée à la loupe, 4 conférences au Collège de France, mai 2015
http://www.college-de-france.fr/site/roger-chartier/guestlecturer-2015-05-04-17h00.htm


Carlo Ginzburg, « L’historien et l’avocat du diable » Genèses 2003-4 et 2004/1 (no 53 et 54)
http://www.cairn.info/revue-geneses-2003-4-page-113.htm 
http://www.cairn.info/revue-geneses-2004-1-page-112.htm


De près, de loin. Des rapports de force en histoire, Vacarme 02.01.2002
http://www.vacarme.org/article235.html



Publications de Carlo Ginzburg
http://www.history.ucla.edu/people/emeriti?lid=262
http://fr.wikipedia.org/wiki/Carlo_Ginzburg


..

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 août 2012

L'aveuglement des économistes ?

 

Paul Krugman, How Did Economists Get It So Wrong ?
New York Times Magazine, September 6, 2009
Krugman diagnostique les erreurs de la théorie dominante mais passe rapidement sur ceux qui ont tiré la sonnette d’alarme sans être entendus des médias dominants.
http://www.nytimes.com/2009/09/06/magazine/06Economic-t.html

 

La Vie des idées publie la traduction Emmanuel Fournier de la réponse apportée par James K. Galbraith
Mais qui sont donc ces économistes ?
Retour sur ceux qui avaient donné l'alarme sans être entendus.
http://www.laviedesidees.fr/Mais-qui-sont-donc-ces-economistes.html

James K. Galbraith, « Who Are These Economists, anyway ? » - Thought & Action, Fall 2009
http://www.nea.org/assets/docs/HE/TA09EconomistGalbraith.pdf




 



.

Posté par clioweb à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,