26 décembre 2010

Françoise Héritier

La revue Urbanisme, Villes, sociétés, culture a publié un entretien de Françoise Héritier avec Thierry Paquot (12/10/2010). source : apses.  http://www.urbanisme.fr/issue/guest.php?code=375

extraits :
« Avec Claude Levi-Strauss j'ai découvert - je ne l'ai pas découvert parce que je devais le pressentir - mais j'ai compris, avec lui, que les certitudes tranquilles dans lesquelles nous vivions étaient fausses ».

« Cet homme a radicalement changé ma vie. Il m'a sortie du ronron. Je ne m'y plaisais pas mais, d'une certaine manière, j'avais l'impression que la vie, telle qu'elle était présentée à chacun d'entre nous, ne pouvait être que routinière. Tout d'un coup, je m'apercevais que non, qu'elle pouvait être autrement, qu'il suffisait d'ouvrir les yeux et de le vouloir. J'avais pour moi une qualité qui était considérée comme un défaut pour les femmes : sans être une aventurière, je suis un peu aventureuse. J'ai une fâcheuse tendance à aller voir ce que je ne connais pas ».

.
« Bien sûr que je suis féministe au sens où je suis extrêmement sensible au fait que tout le poids de la reproduction sociale non seulement pèse injustement sur les femmes, mais est porté à leur discrédit. Tout ce travail clandestin n'est même pas comptabilisé dans les comptes de la nation, il est entendu comme naturel.
Je suis donc féministe mais mon problème se situe à côté... ce que je veux, c'est comprendre pourquoi quelque chose s'est passé à un moment de notre histoire, de notre préhistoire ».
http://www.urbanisme.fr/issue/guest.php?code=375

Lire aussi la page Collège de France .
UTLS 2000 : Anthropologie de la famille

fheritier

photo Thierry Paquot

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 février 2010

Halte à la France moche !

Enquête de Xavier de Jarcy et Vincent Remy sur « l'urbanisme à la française ».
Article et commentaires en ligne sur le site de Télérama.

L’empire du hangar : à l’extérieur des villes, « c’est partout le même alignement de cubes en tôle ondulée, le même pullulement de pancartes et d’enseignes », la succession des parkings conçus pour l'auto et les achats, pas pour la vie sociale au quotidien. « La logique des grandes surfaces a vidé les centres villes de leurs commerces, favorisé la mal-bouffe… fabriqué des emplois précaires et des chômeurs ».

« On tartine du lotissement au kilomètre, c’est facile et pas cher  :  ... dans un rayon de 40 km autour de Limoges, tous les villages ont construit dix, quinze, vingt maisons pour des habitants qui ne se rendent jamais dans le bourg, car ils travaillent tous.. à Limoges ».

Cette péri-urbanisation vorace s’opère dans le silence. Les revues d’architecture l’ignorent. Elle a été peu visitée par le roman, le documentaire ou la fiction…

L’article met en cause deux évolutions politiques au début des années 1980 : l’Etat s’est mis au service du privé (un RER pour Eurodisney) ; la décentralisation a placé au niveau de la commune la politique urbaine).

L’impératif écologique supplantera-t-il l’impéritie politique ? La France peut-elle retrouver un projet urbain collectif, celui d’une « ville passante », « une ville hybride, métissée où chacun mettrait un peu du sien » ?

Certains manuels de seconde traitent la question des entrées de ville (étude de cas sur Chartres dans un Belin, à opposer avec Nowhereville, le modèle imité des Etats-Unis)

moche

 

 

 

"Télérama s'attaque à cette urbanisation laide à coups de centres commerciaux, de ronds-points et de zones pavillonnaires. La France des campagnes disparaît, les centres-villes se vident : trop chers, plus de commerces (ils sont tous en périphérie). "Nos villes, écrivent Vincent Rémy et Xavier de Jarcy, ressemblent à une soirée TF1 : elle commence par un long tunnel de pubs (la zone commerciale et ses pancartes) suivi d'une émission guimauve (le centre-ville transformé en musée)".
(pas encore en ligne sur Télérama)
La France moche : c'est un bon résumé de la presse, ce matin...
(revue de presse de Bruno Duvic sur France-Inter, 10/02/2010)
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/larevuedepresse/

La spéculation a bon dos, commente Bruno Judde de Larivière, un prof de géo dans deux écoles militaires trouve beaucoup de défauts à cette enquête... « Mais je ne vais pas démolir complètement cet article » écrit-il... :-):-)

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,