27 août 2012

La galère des mutations

 

- Rapprochement de conjoints ? - V Soulé, C'est classe

http://classes.blogs.liberation.fr/soule/2012/08/deux-profs-réclament-le-droit-à-lamour.html

Nicolas, prof lettres modernes, TZR, a été nommé à la rentrée aux Ulis (Essonne).
Anne-Laure, prof-documentaliste stagiaire avait demandé Nantes, Orléans-Tours, Rouen, Rennes et Caen. Elle se retrouve dans à Chaumont, dans l'académie de Reims.
Deux académies qui n'appartiennent pas à la même zone.
Pour espérer un rapprochement, il faudrait faire vite des triplés.
En attendant, ils se démènent. Ils se sont installés à Troyes. Ils ont calculé qu'ils auraient à deux, sept heures de transports en commun par jour.
http://www.midilibre.fr/2012/08/22/e-net,551525.php

Cet exemple est loin d'être unique.
Le ministre précédent se vantait d'avoir mis en avant "les ressources humaines". Pourtant les couacs et les incohérences dans les mutations ne manquent pas. Et le sort des TZR pourrait occuper l'espace de plusieurs gros volumes.
Ainsi, une jeune prof assurait un service de 2 * 9 h dans sa ville de résidence. Elle demande un 15/18 pour disposer de plus de temps pour s'occuper de son très jeune enfant. Le rectorat a accédé à sa demande, mais en l'envoyant travailler à 60 km de chez elle...
La situation n'est pas nouvelle : vers 1975 un couple d'amis a failli faire le grand écart entre Versailles et St Hilaire-du-Harcouet... St Hilaire est loin du Paris Granville.
Mais la dernière décennie a vu la précarité avancer à grand pas, même chez les titulaires.

V Soulé mentionne le collectif Mutez-Nous


- L'approche de la rentrée, pour les profs, c'est le temps des rencontres, des échanges et des débats sur le métier.
Après le CRAP à Gujans-Mestras, Ludovia à Ax-les-thermes.
https://twitter.com/ludovia2012
http://www.ludovia.org/2012/


- Côté élèves, les stages payants ou gratuits sont supposés
faire assimiler en qq heures ou qq jours
ce qui ne l'a pas été pendant l'année scolaire normale.


- Lycéen revend portable. Pas cher. Offert par la région - Le Monde éducation
Des lycéens du Languedoc tentent de vendre sur le site Le bon coin des ordinateurs Dell Vostro V130 payés par le contribuable.
31 900 PC portables ont été distribués aux élèves de seconde dans la région. Chaque PC a coûté 496 €. Mis en œuvre par la société gardoise RDI, associée à Dell et à Bull, LoRdi représente une charge financière totale pour la Région de 47,4 millions d’euros (3 fois 15,8 millions d'euros par an)
Le Midi libre
http://www.midilibre.fr/2012/08/22/e-net,551525.php
Le Figaro
http://www.lefigaro.fr/2012/08/23/les-lyceens-revendent-des-pc-offerts

 

.

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


13 décembre 2011

MEN : des données peu fiables

 

- Rennes - Le vademecum du TZR.
http://phares.ac-rennes.fr/_fichiers_/publiweb/publication/dpe/en_ligne/vademecum2.PDF

- Une page sur la gestion de l'Education dans Le Monde Education 13/012/2011 : 
http://www.lemonde.fr/education/

Dissimulées ou retardées, les données sur l'Ecole sont jugées peu fiables
61 études diffusées en 2001, 62 en 2003, 18 en 2009 et 19 en 2011.
Le ministère de l'éducation est soupçonné de ne laisser filtrer que les statistiques favorables à son bilan : « nos enquêtes ne sont bienvenues que lorsqu'elles accompagnent la communication du ministre ». (Ce que Droopy ne dit pas, commente un internaute à la suite d'un autre article).
Le Monde critique la confusion des genres : une même Direction décide de la politique et en évalue les résultats. Claude Thélot est interrogé sur les moyens d'améliorer l'évaluation (interne et externe). L'article reste silencieux sur la folie évaluation et sur les choix d'une politique thatchérienne ou madeliniste. Silencieux aussi sur la construction et la manipulation de chiffres à qui l'on peut faire dire ce que l'on veut.

Data.gouv.fr, un effort de transparence du gouvernement. L'article parle de gouvernance ouverte et de champ économique prometteur. Exemples mis en avant par le journaliste : disposer d'une liste des crimes (cf UK) ; cartographier les carrefours dangereux pour choisir son lieu de résidence ...

Des statistiques d'Etat à géométrie variable, poursuit Le Monde en Une le 14/12
Quelque 352 000 jeux de données fournis par 90 producteurs différents, du budget 2012 de l'Etat aux résultats des élections françaises en passant par l'enseignement agricole ou les chiffres annuels des accidents de la route.
http://www.data.gouv.fr/

- Une prise d'otages dans une école catholique… pour cause d'enseignant stagiaire.  Le Monde 07/12
Le ministre a renvoyé la balle à la direction diocésaine.
Le jeune enseignant est un de ceux qui ont été privés de l'année de stage en alternance.
« Lâchés dans le grand bain, en somme » écrit Mattea Battaglia.


.

Posté par clioweb à 09:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 novembre 2011

Les précaires de l'Education

 
Le grand malaise des précaires de l'Education - Le Monde Education 25/11/2011

Extraits :
A l'origine, une poignée d'enseignants contractuels se sont rencontrés sur le forum Internet Profs précaires. A l'approche de l'examen d'un projet de loi, ils ont réuni une centaine de témoignages dans un Livre noir des non-titulaires de l'éducation nationale . Ils seraient 21 000 selon le MEN (pour 860 000 enseignants)

« Le Livre noir regorge d'exemples. Rectorats injoignables, délais de paiement interminables, contrats qui arrivent à terme une veille de vacances pour reprendre le jour de la rentrée, affectations improbables... Il y a deux ans, on m'a affecté à 170 kilomètres de chez moi. L'an dernier, j'avais 120 kilomètres par jour. Et, bien sûr, le rectorat ne rembourse pas l'essence, témoigne un contractuel. Un professeur de philosophie s'est tapé la tête contre les murs lorsqu'il a appris son affectation à une heure de route de sa ville, alors qu'un poste en philo était vacant dans le lycée à côté de chez (lui).
Côté salaire, on est au ras des pâquerettes, le plus souvent entre 1 200 et 1 400 euros net, même après dix ans, rapporte Vincent Lombard, du SNES-FSU ».

La porte de sortie : les concours internes. Mais le nombre de postes a été réduit ces dernières années.
rappel : Le poste de ses rêves ...

[ Les réactions de qq lecteurs internautes vérifient une dérive fréquente : pour faire disparaître la brutalisation des remplaçants par la gestion libérale-autoritaire, les partisans du parti au pouvoir proposent ... d'aggraver encore cette politique de précarisation et de déshumanisation. Comme si aucune leçon n'avait été tirée des suicides de France Telecom !!


- La situation des TZR (des Titulaires, mais sans poste fixe
, en début de carrière, ou à la suite d'un déménagement ou d'une mutation) mériterait également son Livre noir. ]

Le Livre noir sur le Web :
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Documents/Livrenoirnon-titulaires.pdf

.
rappel : Le MEN dispose d'une DRH de choc écrit Le Monde


070_interim
Martin Vidberg - source : http://vidberg.blog.lemonde.fr/2010/03/10/ministere-de-leducation-et-de-linterim/
 

...

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 novembre 2010

Les ressources d'Ubu

Véronique Soulé (Libération) relate la mésaventure d'une jeune prof, TZR en maths pour sa 3e année d’enseignement :

extraits :
[ « A la veille des vacances de la Toussaint, le Rectorat l’avertit que du 4 au 10 novembre elle remplacera en lycée un prof ... d’EPS !!!

… Le vendredi 5, elle se présente au lycée. Problème : le prof d'EPS a deux heures de cours avec des élèves venant à la fois de L et de STG, puis deux heures avec une classe regroupant des premières S et des L. En maths, ça pose problème - les programmes ne sont pas les mêmes en L, en S et en STG. En plus, l'EPS a lieu en plein air ou dans le gymnase. Pour faire des maths, il faut une salle, des bureaux, des chaises, voire un tableau. Mais le vendredi, le lycée affiche complet, pas une salle n'est libre. Alors Mlle X est priée de rentrer chez elle…
Par la suite, elle apprend que dans le collège où elle exerçait depuis la dernière rentrée, au même moment, un prof de maths a été remplacé par un prof de ... physique…

Aux dernières nouvelles, elle a été affectée [pour quelques temps ?] dans un autre lycée. En maths !

Dans un ministère dirigé par des DRH (L'Oréal ou la RATP), l'objectif prioritaire, c'est de boucher les trous (en langage drh, on dit «« rationaliser l'exploitation des ressources humaines » » ... ]

.
NB 1 : A la rentrée dernière, au nom de l'idéologie et des économies, les néo-profs ont été privés de formation professionnelle initiale. Après la Toussaint, dans certaines académies, ils ont eu enfin accès à quelques jours de formation. Qui a-t-on choisi pour les remplacer ? Des étudiants qui envisagent de passer le concours pour devenir profs... Les classes qui servent ainsi de cobayes mériteraient une médaille, tout comme les jeunes profs dont les conditions d'entrée dans le métier sont aussi peu admissibles.

NB 2 : Titre du Monde 16/11/2010 : NS est-il un bon DRH ?

Posté par clioweb à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 novembre 2010

Voilà pourquoi je démissionne

Monsieur le ministre, voilà pourquoi je démissionne

L'itinéraire et la décision d'une prof de physique-chimie, TZR, après 10 de carrière et malgré d'excellentes appréciations.
... Elle joint le rectorat : « Histoire de parler à quelqu'un, j'ai toujours eu affaire à un écran d'ordinateur. » Et tombe sur la chef du service affectations « qui me propose trois mois à Cambrai en... mathématiques. Et me dit que ça va s'arranger d'ici quatre ou cinq ans pour les profs de physique. Que faire ?  » ...

http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2010/11/02/

Posté par clioweb à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 septembre 2010

Le désarroi d'un TZR

Prof de philo, Pierre est TZR depuis dix ans. Cette année il a été nommé sur trois lycées autour de Saint-Dizier : 6 heures de cours ici, 7 heures là et 4 heures là-bas, sans compter 8 heures de route par semaine.

Véronique Soulé publie des extraits d’une lettre « à l'humour légèrement désespéré » adressée au recteur de l'Académie de Reims.

« Trois établissements, c'est le même métier en trois fois mieux: 3 codes pour la photocopieuse, 3 codes d'accès aux ordinateurs, un trousseau de clefs à faire pâlir les matons, 3 CPE que je ne verrai sans doute jamais, 36 collègues et 3 proviseurs-adjoints qui ont réussi à peaufiner à la dernière minute un magnifique emploi du temps, en casant très ingénieusement mes heures aux limites improbables de l'après-midi, dans les créneaux dont personne ne veut, de 16 h à 18 h ».

« Me voici donc pion à ma façon, pièce détachable, réajustable, interchangeable (...). Je ne boude pas ma chance, j'aurais pu travailler dans une entreprise plus sévère avec ses employés, comme France Télécom ; j'aurais été enfermé dans un bureau,  condamné pour seule distraction à regarder par la fenêtre, d'où j'aurais fini par me jeter. Au moins chez nous, on respecte les employés et leur travail.

Veuillez recevoir, sous le masque de cette ironie, l'expression de mon profond désarroi »

Posté par clioweb à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



  1