22 mai 2017

Les femmes et le monde des Annales

 

Natalie Zemon Davis, « Les femmes et le monde des Annales »,
Tracés. Revue de Sciences humaines  32 | 2017
http://traces.revues.org/6902

résumé :

Cet essai analyse le rôle marginalisé des femmes dans les études historiennes des Annales de la première génération, en commençant par le travail de l’ethnographe et historienne juive autrichienne Lucie Varga et l’aide non rémunérée de Suzanne Dognon-Febvre et de Simone Vidal-Bloch.

Il explore ensuite la formation supérieure et les carrières des femmes qui avaient un lien avec les Annales depuis leur fondation en 1929 jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale : les deux autrices qui y ont publié des articles – Varga et Thérèse Sclafert, spécialistes d’histoire économique –, les autrices des ouvrages recensés ou des recensions – Yvonne Bézard, histoire économique, Marie-Louise Sjœstedt, linguistique, Germaine Rouillard, égyptologie – sans oublier Eugénie Droz, spécialiste de la Renaissance, éditrice d’un livre de Febvre.

L’École pratique des hautes études se révèle pour ces femmes un cadre accueillant pour l’acquisition de formation supérieure, sans conduire à un poste universitaire. Elles suivent des trajectoires professionnelles de bibliothécaire, d’archiviste, d’éditrice ou d’enseignante pour les élèves de Sèvres. Le texte se conclut sur une réflexion sur le tribut intellectuel payé dans leur travail respectivement par Lucien Febvre et Franck Borkenau à leurs épouses, Varga et Dognon.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


19 mai 2017

L’histoire économique est-elle morte ?

 

Tracés, revue des sciences humaines
Hors-série 2016. Traduire et introduire
http://traces.revues.org/6509

3 dossiers :
. Autour de l’anthropologie linguistique de Charles Goodwin
. L’histoire économique est-elle morte ?
. L’Italie des biens communs


L’histoire économique est-elle morte ?
How dead is Economic History?

« The Poverty of Clio (2011) de Francesco Boldizzoni, instruit un procès à charge contre la cliométrie, sous-discipline de l’économie qui applique la théorie économique à l’étude des sociétés passées ».

Francesco Boldizzoni, La vérité en esclavage : science et idéologie
Clément Dherbécourt et Éric Monnet, Les angles morts de The Poverty of Clio
Claire Lemercier, L’histoire économique au futur
http://traces.revues.org/6592
« Il ne s’agit pas seulement de montrer que la réalité est plus complexe que l’idéal-type néoclassique, mais plutôt d’organiser la diversité du réel autrement qu’en lui opposant un idéal-type de la réciprocité »

Juliette Rouchier, Accuser ou réunir ? Dépasser les conflits qui s’exportent de l’économie à l’histoire
Francesco Boldizzoni, Pour une histoire interprétative

.

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 mai 2017

L'Histoire à venir Toulouse 18-23 mai

 

hav-2017

 

L’Histoire à venir, Toulouse 18 - 21 mai 2017
http://2017.lhistoireavenir.eu/

Twitter
http://twitter.com/lhistoireavenir
http://twitter.com/search?q=%23havenir&src=typd

 

histoireavenir-photos

hav-invites-6li

montage photo partiel GCerez

Les intervenants en ordre alpha :
http://2017.lhistoireavenir.eu/invites/

 

«Réengager le savoir, mettre la recherche en lumière,
renouer le dialogue citoyen avec le passé et l’histoire,
renforcer le pacte entre la démocratie et la connaissance :
voilà l’ambition de L’histoire à venir,
une manifestation annuelle dont la première édition se tiendra à Toulouse du 18 au 21 mai 2017 ».

65 événéments
programme
http://2017.lhistoireavenir.eu/page/documents/programme_hav_web.pdf


Du silex au Big Data
Le métier d’historien pour mieux comprendre les enjeux des bases de données numériques

Écrire l’histoire
la démarche de l’historien, le travail sur les sources, les manières de l’écrire

Histoire et démocratie
Que peut l’histoire aujourd’hui ? comment la transmettre ?

.


Parmi les conférences, tables rondes et ateliers :

Écrire l’histoire des futurs du passé
Conférence de Patrick Boucheron

Histoire populaire de la France,
Histoire mondiale de la France, même combat ?
Labo d’histoire, Patrick Boucheron et Michèle Zancarini-Fournel

La voix des sans-voix
Quelles archives pour celles et ceux qui n’en laissent pas ?
Labo d’histoire, Alban Bensa, Claire
Judde de Larivière et Célia Keren.

Sources, terrains et matériaux :
comment se construit l’anthropologie
Labo d’histoire, Nicolas Adell, Alban Bensa et Anne Both.

L’avenir des sciences humaines
Conférence, Ivan Jablonka

L’archéologue, un historien comme les autres ?
Conférence, Anne Lehoërff

Redécouvrir aujourd’hui les traces du Moyen Âge :
l’apport des nouvelles méthodes
Labo d’histoire, Hélène Débax et Florent Hautefeuille


À qui appartiennent les images ?
Labo d’histoire, Natacha Laurent et Sylvie Lindeperg
Vie et destin d’une image-icône : la fillette du camp de Westerbork (1944)
Atelier, Natacha Laurent et Sylvie Lindeperg

Peut-on éclairer le peuple ? Le dilemme des Lumières
Conférence, Antoine Lilti

Comment pirater les livres au siècle de Voltaire
Conférence, Robert Darnton

Les archives de la Shoah
Labo d’histoire, Patrick Cabanel et Claire Zalc

 

tlse-hav

 

.

Posté par clioweb à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

30 septembre 2015

L'histoire contre la pensée réactionnaire


Patrick Boucheron : « La recherche de l’identité est contraire à l’idée même d’histoire », Le Monde 24.09.2015

l'article dans son ensemble chez l'éditeur :
http://editions-verdier.fr/2015/09/29/le-monde-26-septembre-2015-par-anne-chemin/

http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/09/24/patrick-boucheron-la-recherche-de-l-identite-est-contraire-a-l-idee-meme-d-histoire_4769834_3246.html


 « Nous connaissons du passé ce que nous croyons vrai de ce que nous avons compris de ce que les documents ont conservé. »
Patrick Boucheron commente cette formule de Marrou dans De la connaissance historique en 1954


Il distingue histoire globale et histoire connectée.
L’histoire globale prend le monde comme échelle, elle est à la source de vastes fresques
histoire connectée « s’attache à décrire les situations de contact à un moment donné, en un lieu précis, en une situation de rencontre intensément documentée. c’est une histoire au ras des hommes... »


« Nous traversons un moment de régression généralisée où la pensée réactionnaire est en position dominante »

« L’histoire doit refuser toute compromission avec ce projet idéologique qui prétend emprisonner la société dans la nostalgie d’un passé mythifié. La recherche passionnée de l’identité est contraire à l’idée même d’histoire, cette science du changement social qui raconte la manière dont les hommes et les femmes, en société, se rendent maîtres de leur destin.. Contrairement à ce qu’affirment les apôtres de l’identité nationale, l’histoire n’est pas providentielle : rien n’est jamais écrit d’avance. Lorsque l’histoire se laisse enfermer dans un piège identitaire, elle se limite au « déjà écrit », elle consent à cette théologie de l’inéluctable qui est la catastrophe qui vient. La seule pensée critique qui vaille, c’est de comprendre que d’autres choix sont possibles. L’histoire continue, parce qu’elle est continûment ouverte. Elle ne se contente pas de ce qui fut, mais demeure accueillante à ses devenirs possibles. Telle est peut-être la seule leçon de l’histoire : elle a la certitude qu’à chaque moment s’est inventé quelque chose que l’on n’avait pas prévu ».

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 septembre 2012

Histoire économique et colonialisme

 

Christelle Rabier, “L’histoire économique est-elle soluble dans le colonialisme ?”,

compte rendu du 16e Congrès mondial d’histoire économique
à Stellenbosch (9-13 juillet 2012) en Afrique du sud
Tracés, 18 septembre 2012,
http://traces.hypotheses.org/359

The XVIth World Economic History Congress
http://www.wehc2012.org/

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 juin 2010

Carlo Ginzburg

Carlo Ginzburg, « Lectures de Mauss ». Lors d'une conférence organisée par l'EHESS en hommage à Marc Bloch, l'historien , un des pionniers de la microhistoire, propose une lecture de l'Essai sur le don, de Marcel Mauss (1925) : « comprendre ce que Mauss a lu (Franz Boas, le Rousseau du Contrat social et de l'Emile..) nous aide à comprendre, en positif comme en négatif, comment Mauss a été lu par la suite... ( par Bataille, Kojève, Levi-Strauss ou Lefort ) ».

Le site de l'EHESS propose une transcription intégrale. http://cmb.ehess.fr/document326.html
Le Monde Idées en a aussi publié une version « Ecouter la leçon de l'anthropologie »

Pour La Fabrique de l'Histoire, E Laurentin a diffusé un entretien avec l'historien ce vendredi.
version en mp3 : http://tinyurl.com/fc-ginzburg-mp3

.
A lire sur le web, Carlo Ginzburg, « L’historien et l’avocat du diable » Genèses 2003-4 et 2004/1 (no 53 et 54) un très long et très intéressant entretien ( la microhistoire, histoire sociale ou approche culturelle, la distinction entre EMIC et ETIC, le choc entre une culture paysanne orale et la culture savante et livresque des élites, le rapport entre histoire et littérature (Hayden White et le tournant linguistique...). Son père, un intellectuel antifasciste, prof de littérature russe, a été assigné à résidence surveillée dans les Abruzzes, avant de mourir dans la section allemande de la prison de Rome.
http://www.cairn.info/revue-geneses-2003-4-page-113.htm
http://www.cairn.info/revue-geneses-2004-1-page-112.htm

.
Carlo Ginzburg, « Je préfère faire confiance au réel. Son imagination est beaucoup plus puissante que la mienne », Florence Noiville dans Le Monde des livres, 19.01.2006, à la suite d'un article de Nicolas Offenstadt sur « Marc Bloch ou l'esprit de curiosité ». http://www.ddooss.org/libros/732596_sup_livres_060119.pdf

.
De près, de loin. Des rapports de force en histoire
Entretien avec Carlo Ginzburg réalisé par Philippe Mangeot (Vacarme 2002)
http://www.vacarme.org/article235.html

Les futurs du fascisme. 4 extraits d'un entretien en vidéo avec la revue Po&sie
http://www.pourpoesie.net/index.php/bord/texte/62/
http://www.pourpoesie.net/index.php/bord/texte/63/
http://www.pourpoesie.net/index.php/bord/texte/64/
http://www.pourpoesie.net/index.php/bord/texte/65/

Le juge et l'historien (l'affaire Sofri, revue de presse)
http://www.editions-verdier.fr/v3/oeuvre-jugehisto.html

Jean Boutier et Philippe Boutry, « L’invention historiographique », Enquête, Interpréter, Surinterpréter, 1996, mis en ligne le 16 janvier 2008. « En définitive, l’édition critique des interrogatoires de Menocchio vient davantage compléter que remettre en cause le travail textuel et analytique de Ginzburg. Si, au regard de l’interprétation manichéenne de Del Col, l’interprétation chamanique de Ginzburg ne constitue peut-être pas, à proprement parler, une surinterprétation, elle est à coup sûr une interprétation coûteuse ». http://enquete.revues.org/document473.html

The Microhistory Network
http://microhistory.eu/home_.html

On the dark side of history
Carlo Ginzburg talks to Trygve Riiser Gundersen
http://www.eurozine.com/articles/2003-07-11-ginzburg-en.html

Ginzburg - the Uses of Case-study - Warwick University
Discussions of Ginzburg’s Work
http://www2.warwick.ac.uk/fac/arts/history/undergraduate/modules/hi323/seminar7/

- Bibliographie : ouvrages en italien

- Ouvrages traduits en français
 

ginzburg2

http://history.memphis.edu/

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,