06 février 2017

Internet pour remonter le temps ?

 

venise-TM

Hartmann Schedel, Liber Chronicarum (1493), Nuremberg
http://historic-cities.huji.ac.il/italy/venice/maps/schedel_1493_XLIIII_b.jpg
http://vtm.epfl.ch/files/content/sites/vtm/files/BrochureVTM.pdf

 

Internet et l'histoire - Comment transformer le web en machine à remonter le temps ?

émission La méthode scientifique, FC, 01.02.2017
http://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique
invités :
Marin Dacos, fondateur et directeur d’OpenEdition
Frédéric Kaplan, dir labo chaire d’humanités digitales à l’EPF Lausanne,

Le présent occupe l'essentiel du web.
Les fichiers mis en ligne depuis 1996 sont parfois encore accessibles,
surtout grâce à Brewter Kahle et à Internet Archive.
Comment penser l'Internet comme lieu d'archivage pour l'histoire ?


Parmi les sujets abordés :

- La Venise virtuelle pour remonter le temps - Le Temps 20.06.2014
Le projet «Venice Time Machine» vise à numériser 1000 ans d’archives d’Etat.
Il représente un véritable défi technologique pour les chercheurs lausannois et vénitiens
http://www.letemps.ch/sciences/2014/06/20/venise-virtuelle-remonter-temps

Venise, le champignon informationnel : aujourd'hui, les données produites sont digitales et parfois en opendata. Pour les périodes précédentes, il faut numériser les archives, voire quand cela est possible combler les vides, par exemple en utilisant d'autres sources d'archives.
http://fkaplan.wordpress.com/2013/03/14/lancement-de-la-venice-time-machine/


- Comment archiver un web évolutif et instable ?
Le fonctionnement de Wikipedia pourrait servir de modèle :
l'historique d'un article archive les étapes successives de la rédacton.
Cela pourrait être une évolution du web de demain.


- Les humanités numériques /digitales :
L'expresion désigne la rencontre et l'interaction entre deux mondes professionnels,
celui des sciences humaines et sociales, celui des technologies numériques.
Ce travail se fait en coopération, ce qui tranche avec le travail plus individualiste des historiens traditionnels


- Big data ? Les spécialistes du contemporain doivent prendre en compte des masses colossables de données.
Pour faire un travail d'analyse et d'interprétation, il est nécessaire de repérer des indicateurs signifiants
et sélectionner un volume plus raisonnable de données.


- (Venise) « virtuelle ? »
Les medias présentent habituellement le numérique comme du virtuel, de l'immatériel.
C'est ultra-faux.
Les vitesses de calcul, les fichiers, les supports utilisés, les techniques de transfert,
le travail des informaticiens, ce sont des éléments éminemment matériels.


- Les archives comportent beaucoup de lacunes, du fait de l'histoire et du hasard.
Aujourd'hui, les archivistes ont des décisions à prendre : que garder dans tout ce qui est produit ?
A quoi voudront avoir accès les historiens chercheurs dans 100 ou 200 ans ?
Il est difficile d'anticiper leurs questionnements
(les archéologues travaillent notamment à partir des poubelles de nos ancêtres)
Il est impossible de tout conserver. Il faut faire des choix, si possible éclairés.

Les choix sont intellectuels, techniques, économiques, et donc politiques.
Mais cet archivage n'est pas très sexy pour un décideur politique obsédé par le court terme.
Et toute décision, même avec une caution scientifique, peut être source de déception et de rancoeurs.




rappel :
Internet et mouvements sociaux : nouvelles pratiques militantes, nouvelles sources pour l’histoire.
Materiaux N° 79 - Juillet-Septembre 2005
 
Introduction
Françoise BLUM, Bruno GROPPO, Rossana VACCARO et Franck VEYRON
Des archives numériques sans historiens ? Un point de vue
Philippe RYGIEL
Les centres d’appel : premières explorations d’un nouveau territoire du salariat
Michel PIGENET

L’évolution des pratiques militantes à l’heure de l’Internet
L’Internet militant
Entretien avec Fabien GRANJON
L’impact des nouvelles technologies de l’information et de la communication sur la communication syndicale. Le point de vue de Force Ouvrière
Eric PERES
L’exemple des activités en ligne du Syndicat national du Trésor–CGT.
Entretien avec Arnaud LE ROI et Didier MARGUERY
Internet, Intranet : le Web confédéral de la CFDT
Entretien avec Philippe ANTOINE
Usages du Net et mémoire(s) électronique(s) : le point de vue confédéral de la CGT
Entretien avec Danièle GARNIER et Arnaud LE ROI
Un parti politique et le Net. L’exemple des Verts.
Entretien avec Aldo BATTAGLIA
« Utiliser les ressources du Net au profit des forces progressistes ». Le R@S, Réseau Associatif et Syndical
Entretien avec François SAUTEREY
Samizdat.net, l’histoire d’un projet de médias alternatifs sur Internet.
Entretien avec Aris Papatheorodou
Mémoire et ‘‘restitution’’ des Forums Sociaux
Nicolas HAERINGER
Archiver les débats des Forums sociaux, entretien avec Laurent Jesover (extraits)
Attac-Info. Ethnographie d’un média ‘‘alter’’ lors du FSM 2003
Fabien GRANJON


Collecte et sauvegarde des archives électroniques
La collecte et la gestion des archives électroniques. Quelques remarques générales
Catherine DHERENT
L’Archivage de l’Internet à la Bibliothèque nationale de France
Catherine Lupovici
Archiver le Web. Le futur rôle de l’Institut National de l’Audiovisuel
Bruno Bachimont et Thomas Drugeon
L’archivage des sites web d’organisations ouvrières et de mouvements de gauche. Etat des lieux à la bibliothèque Tamiment de la New York University.
Michael NASH
Conserver les sites des partis politiques allemands à la Fondation Friedrich Ebert.
Rudolf SCHMITZ
Le fonds Occasio de l’Institut international d’histoire sociale d’Amsterdam
Jenneke QUAST
Comment conserver les archives électroniques des hommes politiques ? Les ambitions du projet britannique PARADIGM
Janette MARTIN et Susan THOMAS
Numérisation et archivage électronique aux Archives Sociales Suisses de Zurich.
Urs KÄLIN
Conserver la mémoire des mouvements sociaux contemporains en Flandres : le travail de l’Institut d’histoire sociale de Gand.
Piet CREVE

.

Posté par clioweb à 14:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


27 avril 2015

La thèse et le temps

 

La thèse et le temps
Histoires à lunettes, 13.04.2015 (premier message en décembre 2011)
http://histoiresalunettes.wordpress.com/2015/04/13/these-temps-nuit/


extraits :
« La thèse semble être un luxe temporel à première vue. Extérieurement. Pourtant dites ça à un doctorant et vous le ferez rire (ou pleurer) ».

« Une part de l’apprentissage de la thèse, c’est s’inventer son temps de cette manière, c’est aussi s’inventer des moments de sacralité où l’on s’interdit d’y toucher ou d’y penser. C’est enfin s’inventer de moyens de contrer les moments d’improductivité, de choses à travailler quand on sent que la journée ne décolle pas : c’est fractionner sa thèse et son travail en tâches différentes, celles qui nécessitent beaucoup d’énergie (écrire, travailler des idées), et les autres que l’on peut accomplir en humble ouvrier dans n’importe quelles circonstances (faire des notes de bas de page à la chaîne, envoyer des mails de demande d’entretiens, lire un article). Une part de ce que devraient faire les directeurs de thèse c’est de nous expliquer dès le départ, et en détail, que la thèse est ce mode de vie qu’il faut dompter ».


Parmi les billets précédents :
http://histoiresalunettes.wordpress.com/

Est-il rationnel de faire une thèse ?
Le doctorat enchanté
Aphorisme de la truelle
Par la grâce du copier-coller (Mercklé)
J'ai un paradigme pour vous
Les lettres de recommandation
A quoi sert une bibliothèque
Le directeur n'est pas votre ami

parmi les tags :
Doctorant  Docteur HDR soutenance thèse Note de bas de page
Sciences Sociales Sociologie
Latour Levi-Strauss Boltanski Boudon Caillé Corcuff Dobry Mercklé

.

Posté par clioweb à 20:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 octobre 2013

La justice et le numérique

.
.

Droit et numérique, Place de la Toile, 12.10.2013
avec Antoine Garapon, magistrat, producteur de l'émission Le Bien commun
http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-droit-et-numerique-2013-10-12

Les données personnelles : une nouvelle donne pour le droit (19.09.2013)
Quelle protection pour les lanceurs d'alerte ? (17.10.2013)
http://www.franceculture.fr/emission-le-bien-commun-0


Que change le numérique à la justice ?

La justice est une mise à distance, fondée sur la comparution, le contact concret. Dans la justice actuelle, la pauvreté a une odeur, et le juge doit parfois affronter des gens réputés dangereux. Le numérique (cf la visioconférence) vient perturber cette dimension symbolique, et remplacer une gestion lente du temps par une obsession de l'immediateté.

L'informatique rend le droit plus performant et plus efficace. Elle devrait faire redonner du temps. En fait elle sert à faire la chasse aux temps morts, ceux qui sont nécessaires à la réflexion et à la maturation. Elle fait courir davantage, elle intensifie le présent, et tout le monde a le sentiment d'une accélération permanente, d'un temps totalement saturé.

L'informatique instaure un clivage entre ceux qui peuvent s'y mettre facilement et ceux qui ont plus de mal ou qui refusent cette évolution. La forme informatique n'est ni un écrit ni un oral, mais une autre forme d'écriture

Nous laissons tous des traces qui peuvent servir à l'élaboration de profils. La tentation est forte de ne plus juger des actes ou des intentions, mais de tenter d'anticiper le futur d'un individu et d'empêcher le passage à l'acte. Cette justice prédictive et probabiliste change le jugement en calcul de risque et fait disparaître une notion centrale en droit, celle de la responsabilité de l'individu.

Les grandes entreprises de l'informatique ont une stratégie mondiale. Elles exaltent le mouvement, elles présentent les lois nationales comme des barrières et des entraves à leur activité (et à leurs profits).
Dans cette évolution, la loi ne peut plus encadrer au préalable une activité. Par contre, des jugements à portée internationale peuvent remettre le numérique dans le cadre du droit, avec des effets significatifs.

[l'émission évoque l'abandon de l'imprimé, et mentionne la dématérialisation. En fait les fichiers conservés sur un disque dur ou sur une clé usb sont bien matériels ... En cas de panne, il devient impossible de les lire et d'accéder aux informations contenues ... ]

.

garapon

source : France-Culture, G images

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 octobre 2013

Cartable de Clio 2013 : Le genre

 

au sommaire du dernier Cartable de Clio :

Editorial: La didactique de l’histoire et le rapport à la vérité


Dossier: Le genre en histoire. La construction du féminin et du masculin

- Valérie Opériol: Le genre en histoire. La construction du féminin et du masculin
- Françoise Thébaud: Le genre de la démocratie en France au XXe siècle
- Anne-Françoise Praz et Stréphanie Lachat: Questionner les stéréotypes: la division sexuée du travail (XIXe-
XXe siècle). Quelques repères pour l’enseignement
- Alexandra Oeser: Le genre des histoires familiales. Fabrication de l'histoire en famille
- André Rauch: Le militaire, le sportif et le père
- Michèle Zancarini-Fournel: Fantasmes, images et réalités du voile et du dévoilement. Exemples en France et
en Suisse
- Florence Tamagne: Faire l'histoire de l'homosexualité en Europe et aux Etats-Unis (XIXe-XXe siècle)
- Isabelle Collet: Les femmes exceptionnelles ne peuvent être que des exceptions. L'exclusion des femmes de
l'activité scientifique

Actualité de l’histoire
- Youri Volokhine: Momies, pyramides... et ensuite? Quelques pistes pour une approche renouvelée de l'Egypte
ancienne en cadre scolaire
- Markus Furrer: Trois cents ans après la seconde guerre de Villmergen: une page oubliée de l’histoire suisse ?
- Anne-Cécile Charritat et Pierre-Emmanuel Erard: Guerres, «Nation», «Sentiment national» à la fin du Moyen
Âge

Usages publics de l’histoire
- Sacha Zala et Marc Perrenoud: Rien de plus inconnu que le connu? Remarques sur les échos médiatiques de
quelques images tirées d'un dossier électronique des Documents diplomatiques suisses sur la Shoah
- Charles Heimberg: Un compte rendu d’une exposition sur la grève des Ateliers CFF de Bellinzone en 2008:
quand l’histoire immédiate et l’histoire ouvrière s’exposent

Didactiques de l’histoire
- Angelina Ogier: Histoire et interdisciplinarité à l'école élémentaire: autour d'un concours sur la Grande Guerre
- Julia Poyet: Définition du concept de temps dans la perspective de son enseignement au premier cycle du
primaire au Québec
- Aurélie Rodes: Un siècle de leçons sur la conquête des Gaules à partir de cahiers d'histoire
- Charles Heimberg: Une allégorie entre dans la classe. La figure de la Justice aux yeux bandés
- Gianni Tavarini: La Svizzera nella storia: un nuovo manuale per la scuola media ticinese. La Suisse dans
l’histoire: un nouveau manuel pour l’Ecole moyenne tessinoise
- EDHICE: Eine Grammatik zur Befragung von schulischer Geschichte
- Barbara Sommer Häller: Colloque tenu à l'occasion de l'ouverture du Centre pour la didactique de l’histoire et
des cultures de la mémoire à la HEP de Lucerne
- Béatrice Ziegler: Colloque sur la didactique empirique de l’histoire, 2012 (Geschichtsdidaktik empirisch 12)
- Charles Heimberg: Hommage à Thierry Aprile, en parcourant ses livres pour la jeunesse

Histoire de l’enseignement
-  Federico Ferretti: Géographie, éducation libertaire et établissement de l’école publique entre le XIXe et le XXe
siècle: quelques repères pour une recherche
-  Sylvain Wagnon et Hélène André: Le film fixe, un outil pédagogique au service de l’histoire de l’éducation?

Les Cartables précédents : http://clioweb.canalblog.com/tag/cartabledeclio
Les dix premiers cartables : http://clioweb.free.fr/revues/cartabledeclio/cartableclio.htm
Le site Didactique de l'histoire : http://www.didactique-histoire.net/
28 euros le numéro + port (chèque au nom de Claude Pahud
Editions Antipodes
Case postale 100
1000 Lausanne 7
Suisse



.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 août 2013

Forum Le Monde Le Mans

 

Le Forum Le Monde Le Mans animé par Jean Birnbaum est diffusé sur France-Culture.

2013 : Amour toujours ?
diffusion le dimanche 19h-20h30
http://www.franceculture.fr/emission-forum-le-monde-le-mans-0


2012 : Où est passé le temps ?
La fuite du temps,
les métamorphoses de l'espace-temps,
Les rythmes de l’art,
vous avez dit accélération ?

http://www.franceculture.fr/podcast/4455815

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05 décembre 2012

AFHE - table ronde 2012

 

La table ronde de l'AFHE - http://clioweb.canalblog.com/tag/afhe

La table ronde est une occasion de revisiter ce que des historiens ont écrit sur la formation et sur l'écriture électronique, depuis 25 ans, du temps de l'ordi naguère au web 2.0 aujourd'hui :-)
http://clioweb.canalblog.com/tag/memoirevive

Pour les deux sujets (formation, écriture), les finalités scolaires et la technique disponible sont essentielles. Tout comme le contexte politique, social et culturel. Lorsqu'un ministre supprime l'HG en Term S et les maths en Term L, il est possible d'anticiper les conséquences pour l'histoire universitaire.


2 suggestions de lecture :

- André Gunthert : Why blog ? : http://cleo.revues.org/174
Un éloge du blog, de l'expérimentation, du droit à l'essai,
trop rare selon lui dans un univers académique vu parfois comme arrogant.
Voir aussi André Gunthert, Culture Visuelle, ou la conversation moteur de (la) recherche) :
http://culturevisuelle.org/icones/2467


- Les historiens et l’informatique. Un métier à réinventer, EFR 2011
Le travail mené par le programme franco-italien ATHIS
a débouché sur l'ouvrage dirigé par Jean-Philippe Genet et Andrea Zorzi
http://www.menestrel.fr/spip.php?rubrique619



La veille assurée pour Historiens & G a fait croiser qq enjeux et qq dérives :

- L'écart est souvent impressionnant entre les pratiques des internautes
et les discours des médias (voire de certains décideurs).
Mais les clichés ont la vie très dure
(cf les affirmations surprenantes sur la lecture supposée sérieuse (on ne saurait plus lire de roman - une stupidité répétée après Nicholas Carr et répandu dans des articles (courts) de magazine... :-) . Voir aussi les lamentations sur une prétendue disparition du texte, avec confusion fréquente entre le web et les pubs TV)


- Le numérique a pris une place décisive dans la vie intellectuelle. Il rencontre cependant des obstacles.
Il est en général conçu à partir des règles adaptées à l'imprimerie.
Une minorité de technophobes voudrait « débrancher l'école » ou  « pourrir le web ». Elle est très influente dans l'édition et les médias.


- Can History Be Open Source ?
L'écriture collective est parfois présentée comme un horizon ultime.
En 2006, Roy Rosenzweig a consacré un article très important à l'écriture de Wikipedia. Il compare cette écriture par des contributeurs multiples à la réalité universitaire : selon lui, 95 % des publications recensées par The Journal of American History n'avaient qu'un seul auteur.
Il envisageait l'écriture d'un manuel numérique d'histoire à plusieurs mains, mais il n'a pas eu le temps de mener à bien ce projet. http://clioweb.free.fr/debats/wikipedia.htm


- L'ordinateur mettait plutôt l'accent sur le calcul et le traitement des données
(avec des excès qu'il vaut mieux ne pas citer).
Il impliquait des apprentissages souvent complexes (cf en carto : http://clioweb.free.fr/carto/carto.htm
Avec le web, la communication (et le livre) ont repris le dessus,
avec l'illusion fréquente que toute formation (intellectuelle et technique) est superflue.


- La question impossible, le retour
"Grading the Digital School ?" NYT 2011. Les tenants de l'évaluation
voudraient quantifier les apports du web en classe.
En 2001, Serge Pouts-Lajus y voyait déjà "une question impossible"
http://clioweb.canalblog.com/tag/grading


- Push ou Pull ?
Les institutions apprécient Internet quand le support leur permet d'élargir leur publicité à faible coût (le push). Certaines remplaceraient volontiers tous les enseignants par un professeur unique officiant depuis le Collège de France (cf Rupert Murdoch dans Le Monde 25.05.2011)
Elles excellent dans la définition de certificats formels. Elles sont davantage réticentes quand il faut prendre en compte les demandes et les besoins des internautes (adultes ou étudiants).


- Le rapport au temps :
Le web est un excellent support d'archivage (merci Internet archive),
beaucoup plus durable que certaines structures universitaires. :-)
Mais le buzz et l'instantané entretiennent souvent une forme de table rase,
surprenante chez des historiens.


- Le web, ce sont des liens et la possibilité d'exploiter ce que d'autres internautes ont mis en ligne.
voir également « L’alchimie des multitudes »  
http://clioweb.free.fr/debats/alchimie.htm


.
..

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

07 août 2012

Le Mans : Où est passé le temps ?



Où est passé le temps ?
France-Culture diffuse en août le dimanche les débats du Forum Le Monde Le Mans 2012
http://www.franceculture.fr/emission-forum-le-monde-le-mans

29 juillet - Leçon inaugurale de François Julien, philosophe et sinologue
mp3 : http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12538-29.07.2012-ITEMA_20388568-0.mp3
5 août - La fuite du temps
12 août - Métamorphoses de l'espace-temps
19 août - Les rythmes de l'art
26 août - Vous avez dit "accélération" ?


Dimanche 5 août : La fuite du temps
Nadine Vivier, historienne
Jean-Marc Lévy-Leblond, physicien
Olivier Bomsel, économiste
fichier mp3 : http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12538-05.08.2012-ITEMA_20389811-0.mp3

Nadine Vivier évoque la demande d'un temps arithmétique et la diffusion des horloges et des montres dans la 1ere moitié du XIXe. Japy créé une manufacture de montres en 1772. Vers 1860, une montre en argent coûte 40 F,
l'équivalent de 20 jours de travail ; c'est encore un luxe pour un ouvrier.


JM Lévy-Leblond admet l'accélération de la diffusion des innovations.
Il rappelle qu'il a fallu plusieurs siècles pour acclimater la lecture silencieuse
(ou passer de Gutenberg à Jules Ferry ou à l'édition du livre de poche)
Les usages inattendus l'emportent souvent : cf le téléphone, l'automobile

Il insiste aussi sur les allers et retours (cf le retour des tramways en ville)
et fait la distinction entre une découverte, son accueil par les scientifiques et son assimilation culturelle par l'ensemble de la société (cf le cas de la compréhension de la relativité).
Il termine par la nécessité de l'usage du pluriel, et des échelles de temps, variables d'une personne à une autre.


A suivre :

12 août - Métamorphoses de l’espace-temps
9h30 : Françoise Balibar, physicienne
10h00 : Michel Lussault, géographe
10h30 : Pascal Michon, philosophe et historien

19 août - Les rythmes de l’art
15h00 : Marielle Macé, spécialiste des études littéraires
15h30 : Nicolas Donin, musicologue
16h00 : Pierre-Jean Vazel, entraîneur de sprint.
16h30 : Enki Bilal, dessinateur et réalisateur

26 août - Vous avez dit «accélération»?
9h30 : Gilles Finchelstein, essayiste, directeur de la fondation Jean Jaurès
10h00 : Laurent Jeanpierre, sociologue
10h30 : Elie During, philosophe
11h00 : Dork Zabunyan, philosophe

Le temps retrouvé
15h00 : Catherine Malabou, philosophe
15h30 : Raphaël Enthoven, philosophe
16h00 : Clément Rosset, philosophe

http://forumlemondelemans.univ-lemans.fr/_resources/pdf/programme_2011.pdf
http://forumlemondelemans.univ-lemans.fr/fr/index.html


Choix d'émissions de l'été 2012 :

http://clioweb.free.fr/radio/fc-ete2012.htm
.

 

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 décembre 2011

INSEE : Enquête emploi du temps 2010

 

Insee Première 1377 s'intéresse à l'emploi du temps des Français, avec distinction entre salariés, chômeurs, retraités, femmes au foyer. http://insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1377/ip1377.pdf

Le temps professionnel : travail et transports
Les femmes passent moins de temps dans la cuisine (- 10 minutes depuis 1999) et les hommes pas plus.
Temps libre : la moitié est passée devant un écran. 

extrait : 
La consommation de produits transformés a fortement augmenté au détriment des produits qui demandent plus de temps de préparation... le temps de courses a diminué de 9 minutes entre 1999 et 2010 ... le temps de ménage a diminué de 8 minutes en moyenne par jour. Les hommes n'accordent pas plus de temps aux tâches domestiques qu'en 1999, mais le répartissent différemment : moins de temps dévolu aux tâches dites de semi-loisirs, comme le bricolage (- 8 minutes), et plus de temps consacré aux enfants et au ménage (+ 5 minutes chacun).

Le temps physiologique... dont sommeil 8 h à 9 h 15 (retraités hommes dorment 3 minutes de plus que les femmes), les chômeurs hommes se lavent plus vite temps de loisir 4 17 7 44

Le temps libre est de 4h58 en 2010, soit 7 minutes de plus qu'en 1999.
La télévision reste de loin le principal loisir des Français, qui la regardent deux heures par jour en moyenne, comme en 1999. Les femmes au foyer la regardent plus qu'en 1999 (19 minutes de plus), les étudiants, moins (une demi-heure de moins).

Les Français passent en moyenne 2h30 par jour devant un écran.
 

insee-ecrans

source : Insee Premiere 1377



Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 juillet 2011

L'inquiétante Maison ...

L'inquiétante Maison de l'histoire de France.
sous ce titre, Libération publie une tribune de Vincent Duclert et Isabelle Backouche (12/07/2011). source : ldc
http://www.liberation.fr/culture/01012348459-l-inquietante-maison-de-l-histoire-de-france

« La question qui se pose est celle d’un marché de dupes entre les professionnels réunis dans le comité (présidé par Jean-Pierre Rioux) et les responsables qui, au ministère, à l’Elysée et dans l’association de préfiguration, mènent une politique du fait accompli et du passage en force… les experts sont démunis devant les instrumentalisations de la belle idée d’un musée d’histoire de France, à commencer par la soumission aux calendriers électoraux

Rapporté à ces contextes, l’avant-projet scientifique confirme les inquiétudes initiales sur les risques d’opération politicienne, de brutalité administrative et d’indifférence à la complexité » de l'histoire scientifique .

La tribune mentionne un avant-projet rendu le 16 juin.
Celui-ci peut être téléchargé et commenté (75 pages) :
http://www.maison-histoire.fr/avant-projet_MHF_francais.pdf

Faire parvenir votre contribution par voie électronique, à l’adresse concertation@maison-histoire.fr

«  Le site Internet de préfiguration de la MHF sera mis en ligne en septembre 2011 ».
http://www.maison-histoire.fr/
http://www.culture.gouv.fr/mcc/Actualites/Dossiers/La-Maison-de-l-histoire-de-France


Sommaire de l'avant-projet :

I. UNE MAISON COMMUNE

II. DES APPROCHES DU PASSÉ RENOUVELÉES
Durées et filiations
Homme et nature
Faits religieux, politiques symboliques
Entreprises, guerres, colonies
L’histoire des arts, des oeuvres et des créations
Images et sons

III. ACCUEILLIR TOUS LES PUBLICS

De « musée » à « maison »
Des conditions de l’accueil
Quatre publics à fidéliser

IV. UNE OFFRE NUMÉRIQUE AMBITIEUSE

Un site de préfiguration en septembre 2011
Un portail dans le courant de 2012

V. UNE GALERIE DES TEMPS

Pourquoi une galerie des temps ?
La dorsale des temps et des espaces
Les moments : des « arrêts sur histoire »
Documents, objets etc. : que verra-t-on dans la galerie ?

VI. DES EXPOSITIONS ET AUTRES RENCONTRES

L’exposition temporaire de questions d’histoire
Des rencontres multiformes

VII. UNE OUVERTURE A L’EUROPE ET AU MONDE

Nécessairement européenne
Dans l’action culturelle extérieure
La mise en synergie

VIII. UNE VALORISATION DE LA RECHERCHE

IX. UN RÉSEAU DE PARTENAIRES

Les « partenaires premiers »
Les grandes institutions de référence
Les « mille lieux d’histoire et de mémoire »
Les liens européens et internationaux

X. UNE EXPOSITION DE PRÉFIGURATION

XI. DES AVANCÉES NÉCESSAIRES

mhf-avt-propos

source : 
http://www.maison-histoire.fr/


Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 mars 2011

Coloniser l'histoire des autres

- Découverte du monde, accélération de l’histoire - François Hartog - Libération 10/03/2011 

" ...à la fin du XVIIIe siècle, les temps changent, à tous les sens du mot, et d’abord le temps lui-même : il devient acteur, il marche, il accélère, de plus en plus.
... les sauvages, devenus primitifs, en sortent ou, plutôt, n’y sont pas encore entrés ou sont restés loin en arrière".

 

Formes du temps et consciences historiques, Philippe Descola - Libération 10/03/2011

" Gardons-nous, après avoir colonisé les corps, les territoires et les imaginaires, de coloniser l’histoire des autres ".

 

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,